Athlétisme

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateurs: bouri, Geraldinho

Re: Athlétisme

Messagepar thor_husvod » 08 Aoû 2018, 17:17

Encore un kényan positif à l'EPO aujourd'hui avec Kalalei (vainqueur du marathon de Gréce). Encore quelques saisons et on n'aura plus de kényans au départ des courses :niais: :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
thor_husvod
Directeur sportif
 
Messages: 34337
Localisation: Brest

Re: Athlétisme

Messagepar DanaH » 08 Aoû 2018, 20:33

thor_husvod a écrit:Encore un kényan positif à l'EPO aujourd'hui avec Kalalei (vainqueur du marathon de Gréce). Encore quelques saisons et on n'aura plus de kényans au départ des courses :niais: :moqueur:


Ou on n'en aura plus autant.
Le problème au Kenya (et sans doute ailleurs) c'est que la course à pied est un des rares moyens pour espérer se sortir de la galère économique. Ça n'enlève rien au fait que le niveau de base des coureurs des hauts plateaux est en soi élevé. Mais la concurrence est telle dans la région que pour se sortir de la masse des athlètes bon nombre recourt aux produits dopants, déjà au Kenya, puis continuent quand ils arrivent sur le circuit européen. Et ça ne concerne pas seulement les stars de l'athlé, loin de là. Sur des tas de compétitions (notamment les courses sur route) il y a de véritables professionnels des 20 kms ou semi-marathon par exemple, qui écument les courses de seconde zone un peu partout. Or, se taper un 20 bornes tous les week-end, que tu sois kenyan ou pas, c'est raide au bout d'un moment... Y'a toujours du fric à se faire, alors..
C'était déjà vrai dans les années 80/90 - j'ai connu des mecs de "seconde zone" (tiers 7 ou pire comme on dit ici) qui prenaient des trucs pour s'enfiler des courses tous les week-end : ils s'appelaient entre vainqueurs potentiels pour organiser leur calendrier de manière à ne pas se retrouver sur la même compétition (tu vas là ? Ok, alors je vais ailleurs etc..). Quand les coureurs d'Afrique de l'ouest ont déferlé sur ces courses "du dimanche", ces mecs qui étaient les rois du monde en 90 se sont faits éjecter rapido des podium (et des récompenses qui vont avec). C'est assez glauque en fait.

Avatar de l’utilisateur
DanaH
Junior
 
Messages: 1483

Re: Athlétisme

Messagepar halvard » 10 Aoû 2018, 21:03

Je suis tombé sur ce tweet de notre heptathlète Diane Marie-Hardy :wtf


Avatar de l’utilisateur
halvard
Junior
 
Messages: 1265
Localisation: Rennes

Re: Athlétisme

Messagepar Boudini » 10 Aoû 2018, 22:22

C'est une no name, elle est plus proche des amateurs que du monde pro. Elle n'est pas suivi par l'AFLD qui n'a sur ses listes qu'une quarantaine de coureurs français (+ les champions français suivis par l'IAAF).

Avatar de l’utilisateur
Boudini
Directeur sportif
 
Messages: 6048

Re: Athlétisme

Messagepar GrandPlateau » 12 Aoû 2018, 12:40

DanaH a écrit:
thor_husvod a écrit:Encore un kényan positif à l'EPO aujourd'hui avec Kalalei (vainqueur du marathon de Gréce). Encore quelques saisons et on n'aura plus de kényans au départ des courses :niais: :moqueur:


Ou on n'en aura plus autant.
Le problème au Kenya (et sans doute ailleurs) c'est que la course à pied est un des rares moyens pour espérer se sortir de la galère économique. Ça n'enlève rien au fait que le niveau de base des coureurs des hauts plateaux est en soi élevé. Mais la concurrence est telle dans la région que pour se sortir de la masse des athlètes bon nombre recourt aux produits dopants, déjà au Kenya, puis continuent quand ils arrivent sur le circuit européen. Et ça ne concerne pas seulement les stars de l'athlé, loin de là. Sur des tas de compétitions (notamment les courses sur route) il y a de véritables professionnels des 20 kms ou semi-marathon par exemple, qui écument les courses de seconde zone un peu partout. Or, se taper un 20 bornes tous les week-end, que tu sois kenyan ou pas, c'est raide au bout d'un moment... Y'a toujours du fric à se faire, alors..
C'était déjà vrai dans les années 80/90 - j'ai connu des mecs de "seconde zone" (tiers 7 ou pire comme on dit ici) qui prenaient des trucs pour s'enfiler des courses tous les week-end : ils s'appelaient entre vainqueurs potentiels pour organiser leur calendrier de manière à ne pas se retrouver sur la même compétition (tu vas là ? Ok, alors je vais ailleurs etc..). Quand les coureurs d'Afrique de l'ouest ont déferlé sur ces courses "du dimanche", ces mecs qui étaient les rois du monde en 90 se sont faits éjecter rapido des podium (et des récompenses qui vont avec). C'est assez glauque en fait.


Cette pratique se fait encore en France. Chaque année ma grand mere louait son appart a un couple de russes qui venaient 6 mois dans l'année rafler toutes les courses de la région. C'etait le jackpot par rapport a leurs revenus russes

Avatar de l’utilisateur
GrandPlateau
Poisson-pilote
 
Messages: 3117
Localisation: Vendéen d'adoption

Re: Athlétisme

Messagepar jeje63 » 12 Aoû 2018, 21:57

Quoi de plus logique, c'est des coureurs de mauvaise nationalité :heureux: :ok:

jeje63
Chasseur de prime
 
Messages: 439


206 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités