Egil, le grimpeur du Grand Nord

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Wings, Yaros, EvilGaming64, AG2R

Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 10:40

(récit en mode ProCyclist raconté par le coureur lui même)

18 Juin 2015, à 2h52 du mat'

Impossible de dormir. Demain, c'est la première étape d'une des courses les plus importantes de ma jeune carrière et je suis tellement excité/stressé que j'arrive pas à fermer l'œil.
Moi, c'est Nyaggloka EGIL (les gens m'appellent souvent Nyag'), 18ans et norvégien. Enfin norvégien, c'est la nationalité sur mon passeport. Je suis de l'ethnie Sami (souvent appelé à tort Lappon) qui vit dans le nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et même en Russie.

L'étape de demain (enfin d'aujourd'hui vu l'heure) me stresse tout particulièrement. Je suis un pur grimpeur avec un tout petit gabarit (1m64 / 52 kg) à cause d'une croissance un peu lente et pas achevée et demain c'est une étape toute plate qui longe la côte avec un vent fort annoncé.
Autant dire que c'est pas mon terrain de prédilection, surtout que je suis inscrit par la fédération, comme un certains nombres de mecs sans équipes. Même si on a le même maillot, on n'est pas une équipe et personne ne m'abritera si je suis dans le dur. Ca on me l'a bien fait comprendre.

La pression des médias est, elle aussi, assez compliqué à gérer. Je suis annoncé parmi les favoris de cette course de 5 étapes qui en plus de la première étape comprend deux étapes de montagne (dont une arrivée au sommet), un CLM et une dernière étape qui est un court circuit en ville. Quand on sait qu'il y a des recruteurs d'équipes pro et que comme moi on a aucune perspective d'avenir dans la vie que le vélo (ma grand-mère ne pourra pas subvenir éternellement à mes besoins et ceux de ma petite sœur malade), je suis obligé de bien faire.

Bref, il est maintenant 2h55 et je dors toujours pas

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Muffy » 28 Aoû 2017, 10:58

Bon début, à voir sur les courses :o

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 11:10

18 Juin 2015 à 17h21

Lessivé, dégouté, humilié ... La liste est longe des choses que je ressens à l'heure actuelle.

J'ai passé la ligne il y a une dizaines de minutes maintenant, mais 6'23'' après le peloton. J'ai complétement explosé à 25km de la ligne, j'étais pas très bien placé et y a eu un virage à 90° qui a fait ralentir l'arrière du peloton et sur la relance j'ai perdu 2m sur le mec devant moi. Et j'ai jamais pu boucher ces 2m qui sont devenus 3 puis 5 puis 10 puis 50. J'ai fini comme j'ai pu avec deux mecs, un qui était malade comme un chien (je crois même qu'il s'est chi*r dessus pendant la course) et un qui a subi une chute.

Mes ambitions au général sont complétement oublié et je vais être bon à élever des Rennes comme un Sami lambda.

Je vois le regard de certains sur moi, les journalistes qui m'avaient annoncé comme le grimpeur prodige de ma génération, certains recruteurs qui voulaient analyser ma performance à la loupe, les mecs avec qui je devais lutter pour le général. Et ce que je vois dans leur regards, c'est de l'amusement et même de la pitié chez certains.
C'est ça, je suis un coureur qui fait pitié.

Lasse Thornsberg, recruteur pour l'équipe Joker vient vers moi et ça n'a pas l'air d'être pour me réconforter.

C'est toi le soi-disant champion ?! Laisse moi rire
T'as le même gabarit que ma fille de 14ans. J'espère qu'elle te distance pas sur le plat elle aussi !!
Tu seras jamais un cycliste pro, même le moins talentueux des équipiers dans la plus mauvaise équipe continentale, si t'es pas foutu de tenir sur le plat dans une course espoir.
T'as été inscrit par la fédération pour respecter un quota nan ?
Il fallait encore un de ces inutiles lapons pour faire plaisir et t'es le moins nul donc on t'as sélectionné.
Remarque vu ton vélo et le matériel pourri que tu as , c'est peut-être mieux que tu retournes chez toi pour pédaler derrière des rennes.
Allez, bon retour chez toi, je voudrais pas que des journalistes me voient avec toi et pensent que j'éprouve un quelconque intérêt pour un minable dans ton genre.


Et il s'en va, comme il est venu et me laisse debout, les bras ballants, le regard dans le vide et les yeux rougis par des larmes prêtes à couler.
Je récupère mon vélo et c'est vrai qu'il a raison, j'ai un vélo tout pourri et j'ai pas le niveau. C'est les médias qui m'ont laissé croire que j'ai du talent mais je n'ai gagné que des kermesses où on était une vingtaine.
Ce coup-ci je pleure vraiment, marchant à côté de mon vélo quand je sens une main sur mon épaule. Je me retourne et fait face à un mec qui a une tête qui me dit quelque chose, sans pour autant savoir qu'il est.

Nyaggloka ? C'est bien ça comme tu t'appelles ?
J'ai vu Lasse, t'en mettre plein la gueule, ne l'écoute pas c'est un vrai c*n !
Demain est un autre jour et le profil te correspond déjà plus, alors fais de ton mieux et prouve leur que tu es un bon cycliste.


Et lui aussi repart sans même me laisser le temps de répondre ou de lui demander qui il est.

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Warren Barguil » 28 Aoû 2017, 13:12

J'aime bien le début :ok:

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6353
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 13:46

Muffy a écrit:Bon début, à voir sur les courses :o

Merci ! ;)
Même les courses où Egil ne suit pas d'obscurs espoirs Norvégiens ?? :roll:

Warren Barguil a écrit:J'aime bien le début :ok:

Merci !
Je vais faire en sorte que la suite plaise aussi

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 14:28

19 Juin 2015 à 17h13

Les jambes raides, le souffle court mais un timide demi sourire que j'essaye de dissimuler.

Aujourd'hui, le profil de l'étape correspond plus à mes qualités avec deux cols dans les 50 derniers kilomètres. Le petit hic, c'est que le plus dur des deux cols (12km à 7.3%) est celui le plus loin de l'arrivée et que l'étape s'achève non pas au sommet du deuxième col (9km à 6.2%) mais 15km après, 7 de descente et 8 tout plat.

Pour ne pas répéter mon erreur de la veille, j'essaye d'être à l'avant du peloton dans les parties planes jusqu'au pied du col à 50km de l'arrivée. Les jeunes qui appartiennent à l'équipe Joker nous font une Sky en montant à un train qui empêche toute attaque. Plus on monte, plus il y a de pourcentage et meilleures sont mes sensations. Il faut dire qu'au départ, j'avais le ventre noué, les jambes lourdes et je payais deux mauvaises nuits d'affilée.
A mi-col, je constate qu'on n'est plus qu'une quinzaine dont 4 Joker. Je profite d'un passage avec des pentes à 10% pour mettre une petite accélération pour jauger mes adversaires. On se retrouve à 10 dont toujours 3 Joker mais un qui semble assurer un dernier gros relais avant de s'écarter. Au sommet nous ne sommes plus que 7 mais à la faveur de la descente on se retrouve de nouveau à 10 au pied du dernier col.
Je sais que les deux premiers kilomètres sont assez roulant (5-6%) et le Joker qui semble dans le dur est à bloc. Dès la première pente un peu plus dur, je durcis la course pour le faire définitivement sauter et on se retrouve rapidement à 6. Un des deux Joker se sacrifie pour l'autre et ca devient compliqué d'attaquer car le rythme est élevé. A 1.5km du sommet, j'arrive à trouver une ouverture sur une partie, une fois encore, plus pentue (9%) et je pars seul. Au sommet, j'ai une vingtaine de secondes d'avance sur 4 coureurs emmené par le lieutenant de luxe de Joker. Je profite des 7 km de descentes pour porter mon avance à 35'', mais les 8km de plat sont de trop pour moi et je suis repris sous la flamme rouge. Je suis trop émoussé pour jouer le sprint et je termine 4ème.

Motifs de satisfactions :
- j'ai retrouvé des bonnes jambes sur un profil qui me convenait déjà un peu plus
- le leader de Joker s'est fait aligner au sprint et n'est que 3ème (j'aime la tête du "sympathique" Lasse Thornsberg qui a vu ses gars roulaient toute la journée pour rien)

Petits bémols :
- L'absence de victoire
- Ma place au général (12ème) à 6'34'' (les 6'24'' d'hier + 10'' de bonif pour le vainqueur d'aujourd'hui)

En rangeant mon vélo, je croise le regard de Thornsberg et je lui adresse un grand sourire auquel il répond par son regard le plus noir. Quelques minutes plus tard, je fais moins le malin quand je le voit venir vers moi, l'air menaçant.

Fais pas trop le malin espèce de petit c*n !
Je te rappelle que t'as pas le niveau même si t'es moins mauvais quand la route s'élève que sur le plat.
Mais bon, tu reste un looser qui se fait reprendre sous la flamme rouge.


Même si il a raison sur le fait que mon manque de puissance sur le plat m'a fait perdre l'étape, le fait de le voir s'énerver (même si c'est contre moi) masque presque ma déception.

Je vois aussi celui qui m'a réconforté la veille s'approcher de moi, avec le sourire, lui.

Belle étape !
Je t'avais dis que tu étais capable de belles choses.
Le plat était de trop pour toi, mais tu te vengera demain.
Avec l'arrivée au sommet, le victoire ne dois pas t'échapper mon grand !
Je compte sur toi.
Au fait, je ne me suis toujours pas présenté. Roy Hegreberg, je travaille pour l'équipe Coop


Je savais bien que je le connaissais, c'est un ancien coureur cycliste. Et en plus d'avoir de l'affection pour moi, il travaille pour une équipe pro. Mon sourire s'affiche maintenant pleinement et je suis impatient d'être à demain sur l'étape reine.

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 16:14

20 Juin 2015 à 17h14

Bonheur intense

L'étape reine est un enchainement de petites bosses voire même des cols pour certains avant le mastodonte de cette course, le Raubergstulsvegen long de 12.4km avec un pente moyenne à 10.2%.

Comme la veille, je reste dans les premières positions du peloton jusqu'au pied du dernier col. Dès les premières pentes, beaucoup de coureurs s'écartent et on se retrouvent à une vingtaines de coureurs à l'avant. La Joker met son train en place et à 8km du but, nous ne sommes que 9 à l'avant (dont 3 Joker). J'accélère une première fois à 7.5km pour faire un premier tri puis à 6km je place une grosse attaque que seul le leader de Joker et le maillot jaune peuvent suivre.
Sûr de ma force, je ne leur demande pas de relais et monte à mon rythme. Rapidement, le maillot jaune fait l'élastique et à 4km de l'arrivée le leader de Joker attaque pour le décramponner complétement. Je ne saute pas dans la roue et voyant qu'il ne creuse pas je continue de monter au train en accélérant légèrement le rythme. Je reviens à son niveau 500m plus loin et le contre immédiatement. Il s'accroche difficilement dans ma roue et une accélération à 2.5km du but le fait craquer. Sous la flamme rouge, je me retourne et constate qu'il est loin, j'ai course gagnée.

Résultat des courses, je lui reprends 1'37'' et 2'23'' au maillot jaune. Le 5ème est à plus de 4 minutes et le 10ème à 7'30".

Sur cette étape, il n'y a que des motifs de satisfactions, j'ai prouvé que j'étais le meilleur grimpeur de cette course, récupérant même le maillot distinctif, je décroche ma première belle victoire et je remonte au général à la 5ème place à 4'43'' du leader Joker.

Sur ce coup, je ne croise pas Thornsberg trop occupé à célébrer la prise de pouvoir de son coureur, même si il n'a que 42 secondes d'avance sur son dauphin réputé meilleur rouleur.

A ma descente du podium, maillot de grimpeur sur les épaules, Roy Hegreberg viens vers moi grand sourire

Bravo mon grand !
Sacré numéro que tu nous as fait là, je crois que personne ne m'a autant impressionné sur ce col depuis Edvald Boasson Hagen en 2006.
Et vu que tu es moins complet que lui mais plus grimpeur, ça augure de belles choses pour la suite.
Je suis curieux de voir comment tu va t'en sortir sur le contre-la-montre de demain.
Et si tu montres des choses plus positives que sur la première étape, je vais pas te cacher qu'une place pourrais se libérer pour toi.
Pas dans l'effectif pro de la Team Coop, mais dans notre équipe Espoirs.
Ca te permettrait de courir avec des équipiers pour te soutenir sur les étapes de plaine, de ne pas être seul en montagne, de bénéficier d'un entrainement comme les pros et surtout d'avoir un matériel de meilleur qualité à ta disposition.
Bref tout ce qui te manque cette année !
La balle est dans ton camp Nyaggloka.


Alors là, je nage en plein bonheur. Non seulement, je remporte la plus belle victoire de ma vie avec en bonus le gain du maillot de grimpeur mais en plus, Roy me fait des avances pour intégrer la structure Coop.
Même si le CLM n'est pas mon exercice de prédilection et que je n'ai même pas de vélo spécial pour, je suis presque impatient d'être à demain pour montrer que malgré mon manque de puissance je sais bien gérer mon effort.

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Tipitch » 28 Aoû 2017, 16:57

Très agréable à suivre malgré la violence du DS de Joker :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Poisson-pilote
 
Messages: 3040

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Floflo59250 » 28 Aoû 2017, 19:23

Une paire de claques pour le recruteur de la Joker, une :noel:

Je sais pas pourquoi mais je ne le sens pas ce chrono :?

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Coureur pro
 
Messages: 1579
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 28 Aoû 2017, 23:05

Tipitch a écrit:Très agréable à suivre malgré la violence du DS de Joker :lol:


Merci !
C'est dans l'adversité qu'on se révèle ;)

Floflo59250 a écrit:Une paire de claques pour le recruteur de la Joker, une :noel:

Je sais pas pourquoi mais je ne le sens pas ce chrono :?

Dur de s'en prendre physiquement à lui quand on a le gabarit de sa fille de 14ans :roll:

Tu verras en temps voulu pour le chrono ^^

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 29 Aoû 2017, 11:24

21 Juin 2015 à 18h02

Vidé mais satisfait (aucune allusion ne sera toléré :sarcastic: )

Le chrono long de 21km se déroule en ville, assez technique donc et à l'abri du vent. Quoique relativement plat dans son ensemble, les 2 derniers kms se font en bosse (à 5.5%). Pour mon profil, ça pourrait être bien pire au vu de l'absence de grandes lignes droites exposées au vent et de la présence d'une petite bosse. Le seul inconvénient est, que contrairement à la majorité des coureurs, je n'ai pas de vélo de chrono. Il faudra faire avec le même vélo que sur les étapes en ligne.

Contrairement aux étapes de début de course, je suis plutôt serein lorsque je suis au départ. Je me sens prêt et j'ai l'impression d'avoir des bonnes jambes. Je pars sur un bon rythme, mais je sans me mettre à bloc.
Dans les portions droites, je sens bien que je manque de puissance mais ma position est bonne (enfin la moins mauvaise possible sur un vélo pas vraiment adapté) et je gère bien mon effort.
Au seul et unique intermédiaire (après 12km sur 21), je suis 40ème sur 59 (on est 63 en tout et les 4 premiers du général sont derrière moi) et j'ai perdu 1'46'' sur le meilleur temps. Je m'attendais à perdre à peu près ce temps là (même si j'espérais moins) car l'auteur du meilleur temps est le champion du monde juniors du chrono. Par contre, la 40ème place (44ème potentiel même) ne me satisfait pas du tout et j'accélère le rythme.
Arrivé au pied de la bosse finale, je sens qu'il m'en reste encore un petit peu sous la pédale et j'avale la bosse à un rythme effréné sprintant même sur les 200 derniers mètres.
A l'arrivée, je suis 29ème provisoire à 2'09''. Une fois tout le monde arrivé, je rétrograde de 3 rangs pour être 32ème (toujours à 2'09''). Je perds 1'37'' sur le deuxième du jour (qui était le deuxième du général ce matin) et 50'' sur le leader Joker qui perd son maillot jaune pour 5 petites secondes.
Je rétrograde d'une place au général pour être 6ème à 5'38'' du nouveau maillot jaune.

Même si ma prestation n'est pas exceptionnelle, j'ai le sentiment d'avoir donné le meilleur de moi-même et je suis fier d'avoir eu l'occasion de faire un chrono avec le maillot de meilleur grimpeur sur le dos.
J'entends au loin Lasse Thornsberg qui fait passer un très sale quart d'heure à son leader et je me dis que si il y en a bien un que je n'ai pas envie de croiser ce soir, c'est bien lui.

J'attends aussi que Roy Hegreberg vienne me voir en espérant, sans en être sûr, que ma prestation soit suffisamment bonne pour intégrer la structure Team Coop. Je le vois justement qui vient vers moi.

Bon, un peu plus de deux minutes de perdues en 20km. C'est quand même pas rien.
Mais faut avouer que c'est un extraterrestre ce Halvard Bjornsen et je pense qu'il sera champion du monde du chrono un jour ou l'autre.
On va plutôt se baser par rapport au nouveau maillot jaune qui est plus un adversaire direct pour toi et sur lequel tu perds 1'37''.
Enfin plutôt 1'45'' sur les 19km plat, tu lui a repris un peu de temps sur la bosse, ça fait 5.5" perdues par kilomètre.
C'est conséquent, mais à ta décharge tu n'avais pas de vélo adapté et tu n'as pas encore fini ta croissance.
En plus tu sembles avoir bien géré ton effort et j'ai même trouvé ta position pas si mal !
Je suis sur qu'en gagnant un peu de puissance, avec un vélo de chrono et quelques entrainement en soufflerie, tu arrivera à ne perdre que 2.5''/3'' au kilomètre sur ce genre de coureur. Et avec le temps que tu gagnes dès que ça grimpe, sur un chrono comme celui là, tu peux perdre moins de 40'' sur lui. Soit moins que le leader Joker.
Bref, il y a de l'espoir pour toi mon grand.
Du coup, vu que tu es un très bon grimpeur et que je suis convaincu qu'on peux faire de toi un honnête rouleur, j'ai insisté pour qu'on t'engage dans notre équipe Espoirs. Et le boss a accepté.
Félicitations Nyag' et bienvenue chez nous !


Put*in, je suis pris dans une équipe !
J'en reviens pas, je vais pouvoir intégrer le monde professionnel si je fais des résultats avec les espoirs.
Je suis fou de bonheur.

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 29 Aoû 2017, 11:31

22 Juin 2015 à 16h51

Il ne s'est rien passé de notable sur la dernière étape (circuit en ville) où tout le monde est resté dans le peloton. Les sprinteurs ont pu s'expliquer entre eux.

Bilan de la semaine pour moi, je perds tout espoir de victoire finale dès la première étape (et ces 6'24'' de perdues), je fais un chrono honorable quoique perfectible mais surtout je montre ma supériorité en montagne.
Au final, je suis 6ème à 5'38'' avec une victoire sur l'étape reine et le maillot de meilleur grimpeur.
C'est quand même honorable pour un coureur qui hésitait à rentrer chez lui élever des rennes au soir de la première étape.

Et surtout, et c'est bien ça le plus important, mes performances me permettent de rejoindre l'équipe Espoirs de la Team Coop !!

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Warren Barguil » 29 Aoû 2017, 11:49

Bien joué :D

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6353
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Tipitch » 29 Aoû 2017, 14:31

Bien joué !

On se prend à l'histoire c'est cool :)

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Poisson-pilote
 
Messages: 3040

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 29 Aoû 2017, 17:09

Warren Barguil a écrit:Bien joué :D

Tipitch a écrit:Bien joué !

On se prend à l'histoire c'est cool :)


Merci pour les compliments :D

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Floflo59250 » 29 Aoû 2017, 19:45

Vraiment un récit très prometteur, j'ai hâte de voir notre Lappon Sami jouer du dérailleur avec une concurrence plus féroce :love:

Par contre est-ce que tu pourrais plus de noms plutôt que de répéter "le leader Joker", je suppose qu'à force de le voir apparaître dans les classements toute la semaine Nyag doit bien connaître son nom :niais:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Coureur pro
 
Messages: 1579
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Muffy » 29 Aoû 2017, 19:49

C'est vraiment très bien ! C'était un mal pour un bien finalement de perdre ta carrière précédente :noel:

Hâte de voir son évolution, en espérant qu'elle ne soit pas trop rapide :o

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 29 Aoû 2017, 23:39

Floflo59250 a écrit:Vraiment un récit très prometteur, j'ai hâte de voir notre Lappon Sami jouer du dérailleur avec une concurrence plus féroce :love:

Par contre est-ce que tu pourrais plus de noms plutôt que de répéter "le leader Joker", je suppose qu'à force de le voir apparaître dans les classements toute la semaine Nyag doit bien connaître son nom :niais:


Pas d'insultes s'il te plait !! :doutes:
Lapon veut dire "porteur de haillons" en suédois ;)

D'ici peu, on va passer à la vraie carrière (jouée sur PCM) et la concurrence va être plus intéressante. Promis !

Il est vrai que j'aurais pu donner un nom au "leader de Joker", mais pour cette partie purement fictive est issue de mon esprit je l'ai pas fait.
Cela aurait était en effet plus agréable. Mea culpa

Muffy a écrit:C'est vraiment très bien ! C'était un mal pour un bien finalement de perdre ta carrière précédente :noel:

Hâte de voir son évolution, en espérant qu'elle ne soit pas trop rapide :o


J'étais quand même deçu de perdre l'autre carrière :cry:
Mais bon, ce n'est qu'un jeu et j'ai trouvé un autre challenge intéressant finalement.

Pour l'évolution elle est toujours trop rapide à mes yeux (et pourtant je ne fais pas toujours ce que mon DS dit) mais bon, il ne devrait pas gagner le Tour tout de suite :moqueur: :moqueur:

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar AG2R » 30 Aoû 2017, 00:38

J'ai hâte de voir ce que tu vas pouvoir faire de ton petit poucet du Grand nord :mrgreen: :)

Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 10333
Localisation: PCM France

Re: Egil, le grimpeur du Grand Nord

Messagepar Rifilou54 » 31 Aoû 2017, 16:25

Un an plus tard

17 Juin 2016

Cela fait maintenant 12 mois que j'ai rejoins l'équipe Espoirs de la Team Coop.
J'ai beaucoup appris et j'ai terminé (enfin) ma croissance. Bon, je ne serais jamais le norvégien qui à l'air d'un viking, mais maintenant que je culmine à 1m71 pour environ 60kg je suis dans les standards des grimpeurs petits gabarits à la Quintana, Majka ou les frère Yates. Les entrainements de pros, le nouveau matériel et le fait d'avoir des coéquipiers m'ont fait passer un cap et je suis maintenant un des grimpeurs les plus prometteurs de ma génération.
Outre les quelques victoires en montagne, ce sont surtout mes progrès en CLM qui sont notables.
Je ne suis plus ce nabot qui n'a aucune puissance dans les jambes et qui limite la casse uniquement grâce à une bonne gestion de l'effort et une belle position. Bien au contraire, ma croissance et l'entrainement m'ont permis d'obtenir cette puissance que je n'avais pas et ma position et ma gestion de l'effort sont encore meilleures. Ce qui fait de moi un bon rouleur qui ne perdra pas 3 ou 4 minutes sur chaque chrono.
Je me sens prêt à intégrer le monde pro dès la saison prochaine et je suis de retour sur la course où j'ai connu mes premiers émois en ayant bien conscience que de mes résultats dépendrait mon intégration à l'effectif pro de la Team Coop.

Contrairement à l'an dernier où j'étais annoncé parmi les potentiels favoris, j'ai cette année la pancarte et le statut d'archi-favori.
Et en cas d'échec, je ne pourrais pas me cacher derrière un matériel de qualité moindre et le fait de devoir courir seul car j'arrive avec 4 coéquipiers dévoués (et un sprinteur pour les deux étapes de plaine)

Rifilou54
Marlou
 
Messages: 49

Suivante

Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités