[PCM 2017] Crédit Agricole - Jour de repos

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Wings, Yaros, EvilGaming64, AG2R

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 1

Messagepar Muffy » 13 Sep 2017, 18:53

Image


Etape 1 : Dusseldörf 14.0 Kms


Image


Le Tour de France 2017 ouvre le bal par un contre-la-montre individuel dans les rues de Düsseldorf. Les coureurs vont longer le Rhin vers le Sud pour faire une boucle sur les ponts d’Oberkasseler et Rheinkniebrücke, seuls faux-plats montants de la journée. Après un premier temps intermédiaire, les coureurs vont remonter de nouveau sur les rives du Rhin pour une arrivée jugée au Rotterdam Strabe après 14 kilomètres d’effort solitaire.

Avec un parcours sur des routes larges le long du Rhin et plus sinueuses une fois en ville, les purs rouleurs puissants devraient se jouer la victoire et le premier maillot jaune. Tony Martin (KAT), Champion du Monde de la discipline, fait figure de grand favori dans son pays. Il rêve de ce maillot jaune depuis près d’un an maintenant et tous les regards des Allemands seront tournés vers lui. Attention tout de même à Richie Porte (BMC) qui a déjà battu l’Allemand cette saison, tout comme Jonathan Castroviejo (MOV). Les leaders comme Chris Froome (SKY) et Alberto Contador (TFS) sont bien entendu attendu au tournant et auront pour objectif de gagner un maximum de temps, déjà, sur des hommes tels que Quintana (MOV), Bardet (ALM) ou encore Pinot (FDJ).

Du côté de l’équipe du Crédit Agricole, Pierre Latour devra assurer son chrono sans prendre de risques, d’autant plus que les conditions météorologiques sont moyennes. Benoît Drouin pourrait créer la surprise en se plaçant avec les meilleurs mais l’objectif n’est pas là. Le but est de passer la journée sans chuter et en se préservant déjà en vue d’une éventuelle échappée dès la première étape le lendemain vers Liège.


La Course


Les frissons pour Boris Vallée (FVC) qui ouvre officiellement cette 104ème édition du Tour de France sous un ciel nuageux. Il est en toute logique aussi le premier coureur à passer la ligne d’arrivée et ainsi donner un ordre d’idée du temps pour parcourir les 14 kilomètres : 17’09’’. Ilnur Zakarin (KAT) vient vite descendre le chrono en 16’35’’. Un très bon temps pour le coureur russe qui peut viser un Top10 sur ce Tour. Pierre Latour est le premier de l’équipe à s’élancer dans les rues de Düsseldorf, craignant l’arrivée de la pluie, et en termine avec 17 secondes de retard sur le Russe.

Richie Porte (BMC) choisi la même solution que Latour en s’élançant assez vite. Il démarre très fort et emmène tout à droite sur les longues lignes droites le long du Rhin. En tête au premier intermédiaire, il garde sa place jusqu’à l’arrivée avec un temps de 16’21’’ ! Il va être dur à battre mais il reste la moitié du peloton à passer et parmi eux les favoris du classement général final. Ion Izagirre (TBM) surprend tout le monde en terminant tout juste à une seconde de l’Australien. Les premières gouttes de pluie tombent sur le bitume refait pour l’occasion. Cela rend la route glissante et c’est bénéfique pour Richie Porte (BMC) car ceux qui s’élancent maintenant vont prendre moins de risque.

Benoît Drouin termine loin à 43 secondes de Porte (BMC). Michal Kwiatkowski (SKY) fait une bonne première partie de chrono mais s’effondre ensuite pour terminer à 9 secondes du leader provisoire. La pluie s’arrête et laisse de nouveau place au soleil. La route reste tout de même humide. Alexis Gougeard termine dans le bas du classement et se préserve pour la première étape en ligne de demain sur laquelle il a des ambitions. Tout le public allemand retient à présent son souffle avec l’arrivée sur la rampe de lancement du Champion du Monde Tony Martin (KAT). Le regard noir droit devant en dit long. Il sprinte dès les premiers mètres pour prendre un maximum de vitesse. Tout à droite, il emmène du braquet. Il devance de 3 secondes Richie Porte (BMC) au premier intermédiaire. Rien n’est fait d’autant plus qu’il y a un léger vent de face sur le retour en repartant vers le Nord. Dernier kilomètre, il est toujours aussi puissant. Il fixe le chrono et tape du poing sur sa potence … il est virtuel maillot jaune avec un temps en 16’13’’.

Alors qu’il se remet tout juste de son effort intense, Contador (TFS) et Nibali (TBM) passent la ligne avec respectivement 22 secondes et 29 secondes de retard sur l’Allemand. C’est au tour de Chris Froome (SKY) de se présenter dans les derniers mètres de l’épreuve. Le favori numéro un du Tour concède 16 secondes de retard sur Tony Martin (KAT) mais se place déjà devant ses concurrents, y compris Nairo Quintana (MOV) qui lui termine le chrono à 23 secondes du Champion du Monde. Van Avermaet (BMC), dernier coureur à passer la ligne, n’y changera rien. Tony Martin (KAT) peut maintenant savourer après un an d’attente. Il est sacré premier maillot jaune chez lui en Allemagne !


Image
Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

1° T.Martin (KAT)
R.Porte (BMC) +8’’
I.Izagirre (TBM) +9’’
M.Kwiatkowski (SKY) +16’’
C.Froome (SKY) +17’’
Y.Lampaert (QST) +18’’
J.Castroviejo (MOV) +19’’
M.Kittel (QST) +20’’
I.Zakarin (KAT) +22’’
10° L.Konig (BOH) m.t
43° P.Latour (CRA) +39’’



1° T.Martin (KAT)
R.Porte (BMC) +8’’
I.Izagirre (TBM) +9’’
M.Kwiatkowski (SKY) +16’’
C.Froome (SKY) +17’’
Y.Lampaert (QST) +18’’
J.Castroviejo (MOV) +19’’
M.Kittel (QST) +20’’
I.Zakarin (KAT) +22’’
10° L.Konig (BOH) m.t
43° P.Latour (CRA) +39’’



T.Martin (KAT) 20 pts
R.Porte (BMC) 17 pts
I.Izagirre (TBM) 15 pts



Classement non disponible



J.Alaphilippe (QST)
B.Jungels (QST) +5’’
M.Valgren (AST) +14’’
P.Latour (CRA) +17’’

Classement par équipes

Katusha-Alpecin
Team Sky +1’’
Quick-Step Floors +5’’
17° Crédit Agricole +1’20’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes


Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 2 à Liège

Messagepar Muffy » 15 Sep 2017, 08:55

Image


Etape 2 : Düsseldorf - Liège 203.5 Kms


Image



Après un contre-la-montre inaugural qui a sacré Tony Martin (KAT), le peloton prend la direction du Sud pour une arrivée à Liège. Après une boucle dans Düsseldorf pour attribuer le premier point du classement de la montagne, les coureurs vont parcourir les plaines allemandes durant une centaine de kilomètres avant d'entrer dans la province de Liège où une fin de parcours plus accidentée attends les coureurs. Trois nouveaux points de la montagne seront attribué avant ce qui devrait être un sprint massif, sur le Boulevard de la Sauvenière, entre les spécialistes du peloton. Marcel Kittel (QST), Nacer Bouhanni (COF) et Mark Cavendish (DDD) sont les favoris.


La course


Comme il fallait s'y attendre, les attaques fusent dès le passage sur la ligne du départ réel. Arnaud Gérard (FVC) est le premier attaquant de ce Tour de France 2017. Il est immédiatement suivi comme prévu par Alexis Gougeard mais aussi Marcato (UAE), Lammertink (TLJ) et Delage (FDJ). Les 5 coureurs forment la première échappée du Tour. Mais il faut vite se re-concentrer car la première côte répertoriée arrive après dix kilomètres seulement. Delage (FDJ) est le plus malin en prenant l'intérieur du virage à 200m de la ligne et marque le premier point. La centaine de kilomètres suivante est plus calme, l'équipe Cofidis est celle qui fait le plus gros du travail à l'avant du peloton pour maintenir l'écart autour de 4 minutes.

Les coureurs quittent l'Allemagne par Aix-la-Chapelle, haut lieu de la Seconde Guerre Mondiale. Marco Marcato (UAE) passe en tête au sommet de Lutticher et d'Henri-Chapelle devant Gougeard et Gérard (FVC). C'est donc l'Italien qui enfilera le premier maillot à pois du Tour 2017 ce soir à Liège. En attendant, l'écart est descendu sous les trois minutes et le peloton devient de plus en plus nerveux. La Team Sky et le Crédit Agricole se portent en tête de peloton pour protéger leurs leaders. Alexis Gougeard est encore frais pour passer en tête de la dernière côte du jour, la Côte de Rafhay. Il se relève immédiatement car le peloton est déjà là.

L'échappée vient d'être reprise mais l'équipe Cofidis ne cesse pour autant d'accélerer le rythme pour Nacer Bouhanni (COF). Dans la longue descente vers Liège, au niveau de Fraipont à 20 Kilomètres de l'arrivée, Ilnur Zakarin (KAT) n'entend pas les patins de frein devant lui et vient percuté la roue arrière de Warren Barguil (SUN) qui est alors devant lui. Il emmène avec lui les 3/4 du peloton ! Tony Martin (KAT) son équipier et maillot jaune ne peut éviter la chute tout comme Richie Porte (BMC) et de nombreux favoris du général. Des équipiers les attendent ce qui fait qu'il ne reste plus qu'une trentaine de coureurs à l'avant de la course. Les équipes Cofidis, Sunweb, Sky et Crédit Agricole sont bien là avec Barguil (SUN), Latour et Froome (SKY). Ce sont les seuls leaders rescapés ! Du côté des sprinteurs il n'y a là que Bouhanni (COF), Matthews (SUN) et Gaviria (QST).

Derrière c'est la panique, les coureurs repartent ensemble pour former un peloton d'une centaine de coureurs. Ceux-ci ont déjà une minute de retard alors qu'on annonce déjà des abandons dont Ilnur Zakarin (KAT) et les deux leaders de la FDJ : Arnaud Démare et Thibaut Pinot. Terrible nouvelle pour Marc Madiot. A l'avant le Crédit Agricole donne tout pour maintenir l'écart et ainsi donner du temps à Pierre Latour. L'écart ne descend pas sous la minute et le groupe d'une vingtaine de coureurs maintenant va se disputer la victoire d'étape tandis que Chris Froome (SKY) devrait sans doute prendre le maillot jaune. Lilian Calmejane emmène Pierre Latour pour le sprint. Il est frais et fait un très bon sprint mais il ne peut rien faire face aux trois purs sprinteurs. Fernando Gaviria (QST) remporte sa première victoire d'étape sur le Tour devant Matthews (SUN) et Bouhanni (COF). Pierre Latour est au pied du podium tandis que Chris Froome (SKY) va prendre les commandes du général dès cette première étape en ligne. Le "peloton" arrive avec un peu plus d'une minute de retard. Belle opération donc pour Pierre Latour, Warren Barguil (SUN) et Chris Froome (SKY) qui prennent une minute sur leurs concurrents sur un malheureux fait de course.


Image
Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

F.Gaviria (QST)
M.Matthews (SUN) m.t
N.Bouhanni (COF) m.t
P.Latour (CRA) m.t
P.Vakoc (QST) m.t
Y.Lampaert (QST) m.t
R.Sinkeldam (SUN) m.t
H.Hofstetter (COF) m.t
L.Calmejane (CRA) m.t
10° W.Barguil (SUN) m.t



C.Froome (SKY)
F.Gaviria (QST) +1''
M.Matthews (SUN) m.t
W.Poels (SKY) +9''
C.Lemoine (COF) +17''
P.Vakoc (QST) +22''
P.Latour (CRA) m.t
L.Calmejane (CRA) +27''
F.Gavirira (QST) +31''
10° J.Cousin (COF) +34''



F.Gaviria (QST) 50 pts
M.Matthews (SUN) 32 pts
N.Bouhanni (COF) 26 pts
P.Latour (CRA) 18 pts



M.Marcato (UAE) 2 pts
A.Gérard (FVC) 1 pt
A.Gougeard (CRA) 1 pt



P.Vakoc (QST)
P.Latour (CRA) m.t
L.Calmejane (CRA) +5''

Classement par équipes

Quick-Step Floors
Team Sky +1'05''
Team Sunweb +1'12''
Crédit Agricole +1'15''

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 2 à Liège

Messagepar Warren Barguil » 15 Sep 2017, 11:49

Latour a pas l'air mal :)

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6376
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 2 à Liège

Messagepar Muffy » 15 Sep 2017, 15:16

Warren Barguil a écrit:Latour a pas l'air mal :)


Il est bien et bénéficie d'un bon bonus de forme du jour (+4). J'espère que ça va continuer et qu'il va tenir les trois semaines comme ça. Si c'est le cas et avec des faits de course en notre faveur, ça peut donner quelque chose d’intéressant :banana

Je ne l'ai pas forcément souligné mais à savoir que j'ai fait les stages de reconnaissance mais pas de stage de caractéristiques donc ils ont les notes de base ;)

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 3 à Longwy

Messagepar Muffy » 16 Sep 2017, 20:32

Image



Etape 3 : Verviers – Longwy 212.5 Kms


Image



Après une première étape en ligne qui a vu Chris Froome (SKY) prendre déjà les commandes du classement général en prenant une minute sur ses principaux concurrents suite à une chute massive à 20 kilomètres de Liège, les coureurs repartent pour une étape qui devrait être tout autant mouvementée. Les coureurs partiront de Verviers pour descendre tout droit vers Longwy en traversant le Luxembourg du Nord au Sud. L’étape offre un terrain de jeu idéal pour les puncheurs qui se sentiront ici comme sur une Flèche Wallonne avec une arrivée en haut de la Côte des Religieuses : 1,6 Km de montée à 5,8 % de moyenne et un passage à 11%.
Le favori pour l’étape est Michal Kwiatkowski (SKY) qui a fait un très bon contre-la-montre à Düsseldorf mais il ne faut pas oublier la nouvelle pépite française qu’est Julian Alaphilippe (QST). C’est une étape où il faudra rester vigilant car là aussi tout peut se perdre.


La course


Alexis Gougeard a rêvé toute la nuit d’un certain maillot à pois. Bien décidé à le conquérir aujourd’hui, il est le premier attaquant de la journée. Il est suivi dans un premier temps par Vachon (FVC) et Gonçalves (KAT) puis dans un second temps par un groupe de cinq coureurs dont Sylvain Chavanel (DEN) et l’actuel maillot à pois Marco Marcato (UAE). Dans la première côte de Cokaifagne, Alexis Gougeard est trop nerveux. Il lance son attaque de trop loin et se voit dépassé à toute allure par Gonçalves (KAT) et Vachon (FVC). Pendant ce temps là l’écart entre les hommes de tête et le peloton s’est stabilisé à 4'30’’. C’est l’équipe du maillot jaune Chris Froome (SKY) qui en assure le tempo.

Jérôme Cousin (COF) passe en tête au sommet de la côte de Schumannseck tandis que Gonçalves (KAT) bat une nouvelle fois Florian Vachon (FVC) au sommet de la côte d’Eschdorf. C’est le coureur portugais qui est bien parti pour revêtir le maillot de meilleur grimpeur à Longwy. A partir de là l’écart diminue petit à petit, la Team Sky étant bien aidé par les équipes Quick-Step et Astana. L’écart est de deux minutes à 50 kilomètres de l’arrivée. L’échappée sait qu’elle n’ira pas au bout et décide de ne plus rouler. Le peloton revient sur la tête de course à la frontière française à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée.

A partir de là l’équipe du Crédit Agricole se place à l’avant du peloton. Pierre Latour est bien protégé par son équipe tandis que Thomas Vanbourzeix impose un rythme très soutenu en tête de peloton. Même un coureur comme Terpstra (QST) ne peut le relayer. L’équipe du Crédit Agricole veut éviter toute attaque avant la dernière côte. C’est chose faîte. Une cassure va même se créer avec Warren Barguil (SUN) qui s’est fait piéger. Il va perdre plus d’une minute sur la ligne d’arrivée !

Lilian Calmejane protège Pierre Latour, lui-même dans les dix premières positions au pied de la montée de la Côte des Religieuses. Personne n’attaque le rythme est toujours aussi fort. C’est Rui Costa (UAE) qui surprend tout le monde sur le replat à 500m de la ligne d’arrivée. L’ancien Champion du Monde lance le sprint de très très loin. Michal Kwiatkowski (SKY) et Julian Alaphilippe (QST) arrivent à prendre sa roue tandis que derrière tout le monde serre les dents et donne son maximum. Kwiatkowski (SKY) arrive à déborder alors qu’Alaphilippe (QST) lui est au bout. Le Polonais s’impose et s’offre une victoire pleine de panache devant Alaphilippe (QST) et Costa (UAE). Derrière les leaders arrivent groupé. Pierre Latour est 5ème, Lilian Calmejane 8ème. Une parfait maîtrise de la part du Crédit Agricole qui permet même à Pierre Latour, au jeu des places, de prendre le maillot blanc de meilleur jeune à Vakoc (QST). Le leader des verts est désormais 4ème au classement général à 22 secondes de Chris Froome. Un début de Tour parfait pour le Crédit Agricole !


Image
Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

1° M.Kwiatkowski (SKY)
R.Costa (UAE) m.t
J.Alaphilippe (QST) m.t
R.Bardet (ALM) m.t
P.Latour (CRA) m.t
T.Wellens (LTS) m.t
A.Geniez (ALM) m.t
L.Calmejane (CRA) m.t
M.Valgren (AST) m.t
10° M.Chérel (ALM) m.t



1° C.Froome (SKY)
M.Matthews (SUN) +1’’
W.Poels (SKY) +9’’
P.Latour (CRA) +22’’
P.Vakoc (QST) m.t
L.Calmejane (CRA) +27’’
M.Kwiatkowski (SKY) +44’’
Y.Lampaert (QST) +54’’
J.Alaphilippe (QST) +56’’
10° R.Costa (UAE) +58’’



F.Gaviria (QST) 50 pts
M.Kwiatkowski (SKY) 43 pts
M.Matthews (SUN) 37 pts
P.Latour (CRA) 35 pts



J.Gonçalves (KAT) 4 pts
M.Kwiatkowski (SKY) 2 pts
F.Vachon (FVC) 2 pts
A.Gougeard (CRA) 1 pt



P.Latour (CRA)
P.Vakoc (QST) m.t
L.Calmejane (CRA) +5’’

Classement par équipes

Quick-Step Floors
Team Sky +1’05’’
Crédit Agricole +2’22’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 4 à Vittel

Messagepar Muffy » 18 Sep 2017, 14:36

Image


Etape 4 : Mondorf-les-Bains – Vittel 207.5 Kms


Image



Les coureurs du peloton du Tour de France 2017 vont définitivement quitter l'étranger avec un départ à la frontière du Luxembourg direction les Vosges et la ville de Vittel, partenaire majeur du Tour de France qui plus est ! Nous arrivons donc dans les Vosges mais l'étape de moyenne montagne est bien pour demain. Aujourd'hui, ce sont les sprinteurs qui devraient se disputer la victoire d'étape. En cas de podium de Michael Matthews (SUN), l'Australien pourrait revêtir le maillot jaune. Et une chose est sûre, il a lui aussi fait le calcul. Il aura cependant de la concurrence avec des équipes qui n'ont que le sprint pour espérer gagner sur le Tour. On pense à la Katusha avec Kristoff, à la Cofidis avec Bouhanni ou encore à la Dimension Data avec Cavendish.


La course


Benoît Jarrier (FVC) est le premier attaquant de la journée. A vrai dire, il ne seront que deux. En effet, seul Clément Koretzeky décide de le suivre. Il faut dire que les chances de victoires pour l'échappée aujourd'hui est très faible et il n'y a qu'un point de la montagne distribué. Le duo va difficilement prendre plus de deux minutes d'avance. L'équipe Cofidis prend le peloton en main et joue vite au jeu du chat et de la souris avec l'échappée.

Après Saint-Privat-la-Montagne, à plus de 140 kilomètres de l'arrivée, Clément Venturini (COF) prend une trjectoire trop large dans un virage serré et emmène avec lui les 3/4 du peloton. Aux premiers coups d'oeil rien de grave les coureurs se relèvent comme Alberto Contador (TFS) et Vincenzo Nibali (TBM). Mais Radio Tour annonce ce qui pourrait être un tournant du Tour pour le classement du général, l'abandon de Richie Porte (BMC) ! Les examens aux urgence de Vittel révèleront une fracture du poignet. Il n'est pas le seul à abandonner puisque les noms d'Adam Yates (ORS) et Bob Jungels (QST) sont prononcé. Et là c'est malheureusement intéressant pour Pierre Latour puisque ce sont ses deux concurrents directs au classement du maillot blanc de meilleur jeune. Les deux coureurs souffrent respectivement d'une fracture de la clavicule et d'une côte fracturée.

Suite à cet incident, le duo de tête a maintenant trois minutes d'avance alors que le reste des coureurs réintègre le peloton. Au sprint intermédiaire de Goviller, Dylan Groenewegen (TLJ) montre qu'il est en forme en passant en tête du peloton devant Kristoff (KAT). Gavriria (QST) assure tout juste ses points en prenant la 5ème place. L'écart diminue entre la tête de course et le peloton, moins de deux minutes au pied de la côte des Trois Fontaines qui voit Benoit Jarrier (FVC) prend l'unique point de la montagne de la journée. L'équipe Quick-Step décide d'aider la Cofidis en tête de peloton. Le peloton revient ainsi sur les deux coureurs à une quizaine de kilomètres de l'arrivée.

Les trains de sprinteurs se mettent alors en place et c'est bien la première fois qu'un sprint massif va avoir lieu avec la quasi totalité du peloton. Pierre Latour continue un Tour de France parfait pour l'instant en se plaçant à l'avant pour éviter toute chute. Il est protégé par Lilian Calmejane son fidèle équipier de luxe. L'équipe Sunweb emmène fort pour Michael Matthews (SUN). Le dernier virage sur la gauche est à plus de 90 degrés et crée des écarts. C'est ainsi que Arndt (SUN) lance le sprint pour Matthews (SUN) mais c'est bien le poisson-pilote qui est toujours en tête à 100m de la lignée d'arrivée. Finalement il laisse son leader passer aux 50m mais le puissant Alexander Kristoff (KAT) vient remporter sa première victoire d'étape sur ce Tour 2017. Matthews (SUN) peut se consoler avec sa prise de pouvoir sur le maillot jaune grâce au jeu des bonifications. Il devra bien en profiter demain car tout va changer après l'arrivée au sommet de la Planche des Belles Filles.


Image
Image
Image
Image
Image


Classement de l'étape

A.Kristoff (KAT)
M.Matthews (SUN) m.t
N.Arndt (SUN) m.t
N.Bouhanni (COF) m.t
A.Greipel (LTS) m.t
D.Groenewegen (TLJ) m.t
M.Cavendish (DDD) m.t
P.Bauhaus (SUN) m.t
B.Coquard (DEN) m.t
10° S.Bennett (BOH) m.t
13° L.Calmejane (CRA) m.t



M.Matthews (SUN)
C.Froome (SKY) +5''
W.Poels (SKY) +14''
P.Latour (CRA) +27''
P.Vakoc (QST) m.t
L.Calmejane (CRA) +32''
M.Kwiatkowski (SKY) +49''
Y.Lampaert (QST) +59''
J.Alaphilippe (QST) +1'01''
10° R.Costa (UAE) +1'03''



M.Matthews (SUN) 67 pts
A.Kristoff (KAT) 65 pts
F.Gaviria (QST) 59 pts
P.Latour (CRA) 35 pts



J.Gonçalves (KAT) 4 pts
M.Kwiatkowski (SKY) 2 pts
F.Vachon (FVC) 2 pts
A.Gougeard (CRA) 1 pt



P.Latour (CRA)
P.Vakoc (QST) m.t
L.Calmejane (CRA) +5''

Classement par équipes

Quick-Step Floors
Team Sky +1'05''
Crédit Agricole +2'22''

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 4 à Vittel

Messagepar Warren Barguil » 18 Sep 2017, 17:40

Latour en blanc 8)

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6376
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 5 à la Planche

Messagepar Muffy » 19 Sep 2017, 10:49

Warren Barguil a écrit:Latour en blanc 8)


Et le blanc qui devient jaune ... :banana


Image


Etape 4 : Vittel – La Planche des Belles Filles 160.5 Kms


Image


Si les trois premières étapes en ligne ont déjà fait des écarts au classement de par ses chutes collectives, l'arrivée au sommet de la Planche des Belles Filles va réellement nous dévoiler les hommes forts de ce Tour 2017. En effet, malgré une arrivée sur un sommet ne dépassant à peine les 1000m d'altitude, les forts pourcentages devraient faire une sélection naturelle des meilleurs grimpeurs. La moyenne est de 8,5% sur les 5,9 Km d'ascension. La moitié du col dépasse les 10% de pente mais le meilleur est pour la fin avec sa dernière rampe à 20% après un léger replat. De quoi créer des écarts très vite sur les derniers mètres.

Tout le monde se souvient de la prise de pouvoir de la victoire de Chris Froome (SKY) en 2012 tandis que Vincenzo Nibali (TBM) levait les bras deux ans plus tard au sommet du col vosgien. Cette année le Requin de Messine pourrait réitérer son exploit mais il aura une forte concurrence avec Froome (SKY) et Quintana (MOV) bien entendu mais aussi Contador (TFS) et Bardet (ALM). Pierre Latour va faire sa course entouré de toute l'équipe. Il est en forme et pourrait bien profiter d'un marquage entre les meilleurs pour jouer la victoire d'étape !


La course


Les dix premiers kilomètres à la sortie de Vittel se passent tranquillement. Il faut attendre le kilomètre 12 pour voir l'attaque de Sylvain Chavanel (DEN). El Abdia (UAE) et le maillot à pois Gonçalves (KAT) l'accompagnent. Ils prennent rapidement une minute d'avance avant qu'un contre de trois autres coureurs quitte le peloton. Il y a là Teklehaimanot (DDD), Valgren (AST) et Barta (BOH). Les six coureurs se regroupent et forment l'échappée matinale. Ils n'auront pas plus de trois minutes d'avance sur la première partie de parcours. L'équipe Sunweb assure le tempo en honneur du maillot jaune car elle n'a pas réellement d'ambition au classement général.

L'étape se déroule sans encombre. Teklehaimanot (DDD) passe en tête du sprint intermédiaire qui n'a pas été disputé par les sprinteurs au sein du peloton. Valgren (AST) lui passe en tête de la Côte d'Esmoulières. Dans cette même côte, Tim Wellens (LTS) tente de partir en chasse-patate mais il comprend vite qu'il sera difficile de revenir sur l'échappée qui prend petit à petit plus d'avance. En effet, l'équipe Sunweb a laissé place à la Trek-Segafredo et la Team Sky. Les coureurs de tête ont gardé de l'énergie pour accélèrer en cette fin d'étape. Si bien que l'écart monte à six minutes à 40 Kms de l'arrivée. L'échappée commence à y croire. Ils collaborent toujours dans le Col des Croix, difficultée non répertoriée mais qui monte tout de même jusqu'à 700m.

L'écart devient trop important pour l'équipe du Crédit Agricole qui place ses hommes en tête pour aller chercher l'étape. Pierre Latour a en effet informé son staff qu'il se sent dans un bon jour. Vimpère, Kadri et Vanbourzeix font un gros travail tandis que Drouin et Calmejane protègent Pierre Latour toujours bien placé dans les dix premières places du peloton. Au pied de la Planche des Belles Filles, l'échappée a déjà perdu près de trois minutes ! Les équipiers s'écartent, il faut maintenant tout donner dans l'ascension finale qui est courte.

A l'avant de la course, les coureurs comprennent qu'une victoire d'étape sur le Tour est possible et que ça n'arrive pas tous les jours. Ils s'attaquent tour à tour sans réussite. El Abdia (UAE) lâche prise imité une centaine de mètres plus loin par Sylvain Chavanel (DEN). Derrière Lilian Calmejane emmène Pierre Latour. Le duo ne s'occupe de personne et fait sa montée à fond. Daniel Teklehaimanot (DDD) part en facteur dans les deux derniers kilomètres tandis que Calmejane s'écarte et laisse filer Pierre Latour en chasse-patate. Le peloton perd des untiés dont le maillot jaune Michael Matthews (SUN) mais les favoris sont bien là et tentent de s'accrocher derrière le maillot blanc.

Pierre Latour a, entre deux lacets, en ligne de mire l'échappée. Il commence à croire à une "remontada". Tout le monde est à fond sur des pentes à plus de 10%. Sous la flamme rouge, Teklehaimanot (DDD) a une vingtaine de secondes sur les poursuivants que sont Valgren (AST), Barta (BOH) et Gonçalves (KAT) et une minute d'avance sur Pierre Latour qui commence à prendre quelques mètres sur le groupe des favoris encore bien fourni. Pierre Latour a des jambes de feu et relance sur le petit replat avant la rampe finale à plus de 20%. Romain Bardet (ALM) est également en forme et revient dans la roue de Pierre Latour contrairement aux autres favoris qui commencent à perdre quelques secondes.

Pierre Latour et Romain Bardet (ALM) collaborent et reviennent sur les poursuivants à 500m de la ligne d'arrivée mais c'est trop tard pour la victoire d'étape. A bout de force, Daniel Teklehaimanot (DDD) ne peut savourer sa victoire de prestige en haut de la Planche des Belles Filles. Il s'écroule après la ligne blanche tout comme Pierre Latour qui a fait le sprint pour terminer à une superbe deuxième place. Il ne le sait pas encore mais grâce à cette deuxième place et aux bonifications, il prend le leadership du classement général pour 4 secondes devant Chris Froome (SKY).

C’est Lilian Calmejane qui doit lui annoncer la bonne nouvelle : ‘‘T’es maillot jaune mon pote ! Putain t’as le maillot Pierrot !“. Sachant que les deux étapes qui suivent sont des étapes de transition vers les Alpes, il est quasiment certain de porter le maillot jaune pendant deux jours consécutifs. Il n’y a pas eu de défaillances aujourd’hui et les écarts se sont resserré entre les principaux favoris qui se tiennent en deux minutes. Daniel Teklehaimanot (DDD) a lui aussi son jour de gloire en remportant l’étape et en enfilant le maillot de meilleur grimpeur.

Pierre Latour déclarera après le podium : “Je n’arrive pas encore à croire que je porte le maillot jaune. J’en ai rêvé oui mais de là à le porter devant Chris Froome … Il faut remercier avant tout toute l’équipe et Lilian Calmejane qui a fait tout le boulot dans les trois premiers kilomètres de la Planche. Je n’ai qu’un seul regret c’est de manquer la victoire d’étape pour si peu alors que je savais que je pouvais le faire aujourd’hui. Il faut savoir saisir sa chance et je suis déçu de ça car j’aurai dû demander à mes équipiers de rouler plus tôt. Maintenant c’est une autre histoire qui commence avec le maillot sur les épaules. On va continuer de prendre la course comme elle vient et on verra déjà comme se passe les deux étapes des Alpes dont celle du Mont du Chat qui est terrible. En tous cas pour l’instant tout se déroule parfaitement et il faut que ça continue !“


Image
Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

D.Teklehaimanot (DDD)
P.Latour (CRA) +24''
M.Valgren (AST) m.t
J.Barta (BOH) m.t
R.Bardet (ALM) m.t
N.Quintana (MOV) +44''
B.Mollema (TFS) m.t
A.Geniez (ALM) m.t
C.Froome (SKY) m.t
10° W.Poels (SKY) +59''



P.Latour (CRA)
C.Froome (SKY) +4''
W.Poels (SKY) +28''
M.Kwiatkowski (SKY) +1'03''
R.Bardet (ALM) +1'05''
M.Valgren (AST) +1'08''
N.Quintana (MOV) +1'20''
I.Izagirre (TBM) m.t
B.Mollema (TFS) +1'28''
10° A.Geniez (ALM) +1'32''



M.Matthews (SUN) 67 pts
A.Kristoff (KAT) 65 pts
F.Gaviria (QST) 59 pts
P.Latour (CRA) 52 pts



D.Teklehaimanot (DDD) 11 pts
P.Latour (CRA) 8 pts
M.Valgren (AST) 8 pts



P.Latour (CRA)
M.Valgren (AST) +1'08''
J.Alaphilippe (QST) +2'33''

Classement par équipe

Team Sky
Ag2r la Mondiale +3'14''
Trek - Segafredo +3'39''
Crédit Agricole +7'38''

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 5 à la Planche

Messagepar Nico32 » 19 Sep 2017, 11:44

Tu devrais passer en extrême. Je suis, c'est propre, mais ça m'a l'air trop facile pour que j'accroche complètement au récit ;)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 6 à Troyes

Messagepar Muffy » 20 Sep 2017, 19:42

Nico32 a écrit:Tu devrais passer en extrême. Je suis, c'est propre, mais ça m'a l'air trop facile pour que j'accroche complètement au récit ;)


Merci pour tes compliments. Il est clair que les résultats sont plus qu'à la hauteur sur la première partie de saison. Je vais cependant terminer la saison comme ça et je verrai selon le début de saison 2018 sachant que je serai en ProTour avec un effectif loin d'être terrible pour trois grands tours.

Pour ce qui concerne le Tour, si il n'y avait pas eu ces chutes les favoris seraient vraiment à mes trousses et le Tour est loin d'être terminé au contraire. Latour bénéficie des bonus de classement, de nationalité et de reconnaissance.




Image


Etape 6 : Vesoul - Troyes 216.0 Kms


Image



Première des deux étapes de transitions entre la Planche des Belles Filles et la Station des Rousses, la 6ème étape de ce Tour nous emmène de Vesoul à Troyes en passant par Colombey-les-deux-Eglises où sera jugé le sprint intermédiaire. Les coureurs vont donc saluer Charles de Gaulle via son mémorial et son monument visible à des kilomètres à la ronde. Le parcours est relativement plat avec seulement deux grand prix de la montagne pour un total de deux points. Voilà de quoi freiner les baroudeurs.

Les sprinteurs seront donc à la fête et celui que l’on attend est le prodige colombien Fernando Gaviria déjà vainqueur de la deuxième étape. Mais la question que tout le monde se pose est « est-ce que Marcel Kittel va reprendre le leadership au sein de l’équipe Quick-Step ? » Pas sûr. En tous cas les deux sprinteurs de l’équipe belge ont intérêt à s’entendre car un bon nombre de coureurs sont à l’affût : Matthews (SUN), Greipel (LTS), Cavendish (DDD), Kristoff (KAT) ou encore Bouhanni (COF).


La course


L’Allemand Kluge (ORS) est le premier attaquant de la journée. Il est immédiatement pris en chasse par Clément Koretzky mais aussi Gène (DEN), Gérard (FVC), Lindeman (TLJ) et les attaquants de la veille Barta (BOH), Valgren (AST) et le maillot à pois Teklehaimanot (DDD). La nouvelle pépite danoise Michael Valgren (AST) a de l’ambition ! Pourtant 6ème à un peu plus d’une minute de Pierre Latour au général, il prend le risque de partir dans l’échappée. Mais justement, à être aussi prêt au général, les équipes SKY et Crédit Agricole roulent assez vite en tête de peloton. C’est un long combat qui commence entre l’échappée et le peloton. Une minute , deux minutes, une minute … l’écart ne se stabilise pas. La première heure de course est folle !

Dans la première côte répertoriée, Valgren (AST) par seul. Il parait très fort et crée rapidement l’écart avec ses compagnons d’échappée. Seuls Barta (BOH) et Koretzky arrivent à le suivre, le reste du groupe a déjà été repris par un peloton qui reste juste derrière à moins de deux minutes. Le trio se reforme à mi-course. Valgren (AST) passe en tête du sprint intermédiaire devant Koretzky et Barta (BOH) tandis que Bouhanni (COF) devance Degenkolb (TFS) et Coquard (DEN) à l’avant du peloton. Rebelote dans la Côte de la colline Sainte Germaine où Valgren (AST) fait la différence. Le puncheur danois prend de nouveau des secondes. Il part seul alors que le peloton est maintenant à trois minutes.

Cofidis et Sunweb viennent prêter main forte à l’avant du paquet. L’écart est de deux minutes à 40 kilomètres de Troyes. Les deux poursuivants sont repris à ce même moment. La fatigue de la veille va avoir raison de Valgren (AST) qui est repris à 15 kilomètres du but. Aussitôt repris, aussitôt lâché. C’est tout bon pour Pierre Latour au classement du meilleur jeune puisqu’à l’arrivée Valgren (AST) perdra plus de deux minutes.

Le sprint se prépare assez vite mais c’est très nerveux. Une victoire d’étape sur le Tour se mérite et il faut frotter. Pierre Latour est une nouvelle fois bien protégé par Gougeard pour éviter toute chute susceptible de ruiner tout ses espoirs. A la surprise générale, Kittel (QST) vient se place en poisson-pilote pour Gaviria (QST). Et qui peut rêver mieux comme poisson-pilote que le champion allemand ? Sans surprise c’est une combinaison gagnante. Gaviria (QST) remporte haut la main l’étape devant Matthews (SUN) et le Français Bryan Coquard (DEN). Le Colombien reprend le maillot vert à l’Australien. Pierre Latour, 8ème du jour, conserve bien sûr son maillot jaune.


Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

F.Gaviria (QST)
M.Matthews (SUN) m.t
B.Coquard (DEN) m.t
A.Greipel (LTS) m.t
J.Degenkolb (TFS) m.t
N.Bouhanni (COF) m.t
A.Kristoff (KAT) m.t
P.Latour (CRA) m.t
S.Bennett (BOH) m.t
10° D.Van Poppel (SKY) m.t



P.Latour (CRA)
C.Froome (SKY) +4’’
W.Poels (SKY) +28’’
M.Kwiatkowski (SKY) +1’03’’
R.Bardet (ALM) +1’05’’
N.Quintana (MOV) +1’20’’
I.Izagirre (TBM) m.t
B.Mollema (TFS) +1’28’’
A.Geniez (ALM) +1’32’’
10° A.Contador (TFS) +1’34’’



F.Gaviria (QST) 109 pts
M.Matthews (SUN) 99 pts
A.Kristoff (KAT) 85 pts
P.Latour (CRA) 62 pts



D.Teklehaimanot (DDD) 11 pts
M.Valgren (AST) 10 pts
P.Latour (CRA) 8 pts



P.Latour (CRA)
J.Alaphilippe (QST) +2’33’’
P.Vakoc (QST) +3’04’’

Classement par équipe

Team Sky
Ag2r La Mondiale +3’14’’
Trek - Segafredo +3’39’’
Crédit Agricole +7’38’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 7 à Nuit St Georg

Messagepar Muffy » 21 Sep 2017, 11:05

Je vais me faire tuer par Nico ... :angel

Image

Etape 7 : Troyes - Nuit Saint Georges 213.5 Kms

Image


La journée promet d'être calme. D'une part le parcours, entièrement plat sur les 120 premiers kilomètres s'y prête avec de longues lignes droites. D'autre part, les sprinteurs qui n'ont pas encore gagné n'auront plus beaucoup de chance de victoire après cette 7ème étape. Il ne faut pas oublier non plus que les coureurs pensent déjà pour la plupart aux deux étapes qui arrivent avec le Mont du Chat en apothéose.

Le duel Gaviria (QST) – Matthews (SUN) devrait une nouvelle fois avoir lieu avec comme arbitres Kristoff (KAT), Bouhanni (COF) ou encore Degenkolb (TFS).


La course


Daniel Teklehaimanot (DDD) a toujours faim. Malgré sa victoire au sommet de la Planche des Belles Filles et son beau maillot à pois, il s'échappe dès les premiers kilomètres de l'étape. Il est accompagné par Drucker (BMC), Leezer (TLJ), Bidard (ALM), Grivko (AST) et El Abdia (UAE). Le soleil laisse place aux nuages noirs et quelques minutes plus tard à la pluie. Les équipes Cofidis et Quick-Step impriment le tempo en tête de peloton. Ils laissent l'échappée matinale avec un peu plus de trois minutes d'avance. Le peloton garde en ligne de mire les hommes de tête sur les longues lignes droites.

Drucker (BMC) déborde Teklehaimanot (DDD) au sommet de la Côte d'Urcy. Cela ne change rien au classement de meilleur grimpeur. L'Erythréen va se venger quelques kilomètres plus loin en passant en tête du sprint intermédiaire. Groenewegen (TLJ) est le premier coureur du peloton en passant devant Gaviria (QST) et Bennett (BOH). L'écart est alors de deux minutes à 40 kilomètres de l'arrivée jugée dans le superbe village de Nuit-Saint-Georges. Drucker (BMC) le Luxembourgeois tente un dernier baroud d'honneur à dix kilomètres de l'arrivée mais il sera repris finalement à six kilomètres de l'arrivée.

Le sprint se met en place alors que la pluie continue de tomber. Le peloton est nombreux on peut constater plusieurs vagues et ce qui devait se passer se passa. Un coureur glisse sur une bande blanche en milieu de peloton et crée une chute sous la banderole des 5 kilomètres. Seulement des équipiers sont à terre mais la chute a totalement désorganisé les trains de sprinteurs. Calmejane était bien placé à l'avant pour protéger Latour. Alors qu'il y a un mouvement d'attente des différents trains qui ont du mal à remonter le peloton, Lilian Calmejane fait le coup du kilomètre ! Il part en facteur, voyant que les poissons-pilotes attendent leurs sprinteurs. Lemoine (COF) et Terpstra (QST) tentent de le prendre en chasse mais c'est trop tard. Il va résister jusqu'au bout et offrir à lui-même et aux sponsors cette tant attendue victoire d'étape sur le Tour de France ! Pas de changements au classement général, les favoris n'ont pas perdu de temps.

Il répondra au micro après le podium protocolaire : « J'y crois pas … j'ai fait une Cancellara ? (il rigole). Sincèrement Pierre Latour m'a crié d'y aller. J'ai pas réflechi et j'ai suivi ce qu'il me disait. Ca a payé et je lui dois cette victoire. J'ai profité d'un moment d'attente où les équipiers attendaient leurs sprinteurs qui ont dû éviter la chute je pense. On fait un Tour exceptionnel pour l'instant avec le maillot jaune de Pierre et j'espère que je pourrai lui être d'une grande aide sur les prochaines étapes. Je lui dois beaucoup aujourd'hui. »


Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

1° L.Calmejane (CRA)
C.Lemoine (COF) m.t
M.Kittel (QST) m.t
N.Terpstra(QST) m.t
P.Bauhaus (SUN) m.t
J.Cousin (COF) m.t
F.Gaviria (QST) m.t
M.Matthews (SUN) m.t
S.Bennett (BOH) m.t
10° N.Arndt (SUN) m.t



1° P.Latour (CRA)
C.Froome (SKY) +4’’
W.Poels (SKY) +28’’
M.Kwiatkowski (SKY) +1’03’’
R.Bardet (ALM) +1’05’’
N.Quintana (MOV) +1’20’’
I.Izagirre (TBM) m.t
B.Mollema (TFS) +1’28’’
A.Geniez (ALM) +1’32’’
10° A.Contador (TFS) +1’34’’



F.Gaviria (QST) 129 pts
M.Matthews (SUN) 111 pts
A.Kristoff (KAT) 88 pts
L.Calmejane (CRA) 73 pts



D.Teklehaimanot (DDD) 11 pts
M.Valgren (AST) 10 pts
P.Latour (CRA) 8 pts



P.Latour (CRA)
J.Alaphilippe (QST) +2’33’’
L.Calmejane (CRA) +2’59’’

Classement par équipe

Team Sky
Ag2r La Mondiale +3’14’’
Trek - Segafredo +3’39’’
Crédit Agricole +7’38’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 8 aux Rousses

Messagepar Muffy » 22 Sep 2017, 21:52

Image


Etape 8 : Dole – Station des Rousses 187,5 Kms


Image



Une étape 100% Jurassienne pour cette arrivée à la Station des Rousses. Si l’arrivée n’est pas au sommet et que l’altitude est de 1200m aux Rousses, il n’y a bien que les vingt premiers kilomètres qui seront plats. Une étape qui favorise donc les baroudeurs sachant que les favoris pourraient bien réserver pour l’étape du lendemain à savoir l’arrivée à Chambéry par le Mont du Chat. Les puncheurs peuvent aussi tirer leur épingle du jeu avec une ascension de la Combe de Laisia qui n’est pas extrêmement difficile et un replat sur les dix derniers kilomètres.

Difficile donc de pronostiquer un favori. Pierre Latour est en forme et transcendé par son maillot jaune mais attention à la montée en puissance des Contador (TFS), Bardet (ALM) ou encore de Kwiatkowski (SKY) et Alaphilippe (QST) qui, si ils s’accrochent, seront imbattables au sprint.


La course

Le soleil et le vent ont pris rendez-vous au départ de Dole. Les vingt premiers kilomètres permettent de dessiner l’échappée matinale. Teklehaimanot (DDD) est une nouvelle fois à l’avant. Il est inévitablement le plus combatif sur cette première semaine de course. Le porteur du maillot à pois est accompagné par Gonçalves (KAT), Breschel (AST) et Cousin (COF).Les quatre hommes collaborent, ils savent qu’ils ont une chance aujourd’hui. D’autant plus que le Crédit Agricole du Maillot Jaune décide de laisser faire les autres équipes à l’avant du peloton. Une échappée arrange les affaires de Frédéric Moncassin.

Les équipiers de Contador (TFS), Nibali (TBM) et Quintana (MOV) impriment le rythme en tête de peloton sur les longs faux-plats montants du Jura. Ils ne laissent pas plus de trois minutes d’avance à l’échappée, à la surprise des autres équipes. Les favoris visent donc une victoire au cœur de la Station des Rousses. A l’avant, Gonçalves (KAT) passe en tête du premier grimpeur au Col de Joux. Le Portugais se rapproche désormais à cinq petits points de Teklehaimanot (DDD) au classement de la montagne. Nous sommes alors à mi-parcours et les équipes SKY et Ag2r la Mondiale prennent les choses en main.

Les coureurs n’ont pas vraiment le temps d’apprécier le paysage magnifique qui se présente à eux. En effet, le rythme s’accélère dans la Côte de Viry et ses 7.6 Km à 5.2 % de moyenne. Chérel (ALM) et Riblon (ALM) sont ceux qui font le plus gros du travail. Romain Bardet (ALM) doit avoir des fourmis dans les jambes. A l’arrière certains coureurs dont les sprinteurs explosent déjà. Ils vont finir en roue libre pour rentrer tranquillement dans les délais et déjà penser à la souffrance du lendemain. Gonçalves (KAT) passe une nouvelle fois en tête du sommet. Teklehaimanot (DDD) n’y est plus. Il commence à payer ses efforts de la semaine. Il grimace mais ne renonce pas. Il s’accroche à la roue de ses compagnons d’échappée qui ne comptent plus qu’une minute déjà.
Le peloton est réduit de moitié. A 30 kilomètres de l’arrivée, dans la descente vers Saint Claude, les hommes de tête sont repris. Radio Tour annonce une chute dans cette même descente. Il y a là Alexis Gougeard et le maillot vert Michael Matthews (SUN) mais tout le monde repart immédiatement avec quelques plaies.

Le peloton commence l’ascension de la Combe. Lilian Calmejane craque dès les premiers pourcentages. Pierre Latour est seul contre tous. Alexis Vuillermoz (ALM) puis Alexandre Geniez (ALM) impriment le rythme pour Romain Bardet (ALM). La montée, régulière, convient aux qualités de Pierre Latour qui n’hésite pas à prendre les choses en main pour éviter tout changement de rythme. Mais c’est sans compter sur le panache de Rui Costa (UAE). L’ancien Champion du Monde lance les hostilités à cinq kilomètres du sommet de la Combe. Pierre Latour ne s’affole pas. La sélection se fait naturellement par l’arrière. Pierre Latour surveille Chris Froome (SKY). Les deux coureurs sont côte à côte.

Rui Costa (UAE) cale finalement à moins d’un kilomètre du sommet. Pierre Latour passe devant lui sans même un regard. Il se permet même de prendre les points du meilleur grimpeur et de prendre ainsi les commandes du maillot à pois, en plus du blanc et du jaune. Ils ne sont plus qu’une vingtaine dans le groupe maillot jaune. Pierre Latour prend les relais pour creuser un maximum d’écarts et éviter toute attaque. Alaphilippe (QST) n’est plus là il peut donc creuser son avance pour le maillot blanc de meilleur jeune. Personne ne peut attaquer, le groupe arrive dans la station pour se disputer la victoire au sprint. Pierre Latour continue de rouler fort jusqu’au bout et sprinte. Tout le monde est sur la gauche de la route, c’est très serré. Alberto Contador (TFS) remonte fort sur Pierre Latour mais c’est bien le maillot jaune qui s’offre la victoire d’étape ! 24h seulement après la victoire de son « pote de chambre », Pierre Latour s’impose au sprint aux Rousses devant Contador (TFS) et Poels (SKY). Ils sont 13 dans le même temps que Latour, les autres coureurs arrivent avec déjà deux minutes de retard. Avec les bonifications, Pierre Latour augmente un petit peu son avance sur Chris Froome (SKY) tandis qu’on commence à y voir plus clair au classement général.


Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

P.Latour (CRA)
A.Contador (TFS) m.t
W.Poels (SKY) m.t
R.Costa (UAE) m.t
I.Izagirre (TBM) m.t
R.Bardet (ALM) m.t
L.Konig (BOH) m.t
V.Nibali (TBM) m.t
N.Quintana (MOV) m.t
10° B.Mollema (TFS) m.t



P.Latour (CRA)
C.Froome (SKY) +14’’
W.Poels (SKY) +34’’
R.Bardet (ALM) +1’15’’
N.Quintana (MOV) +1’30’’
I.Izagirre (TBM) m.t
A.Contador (TFS) +1’38’’
B.Mollema (TFS) m.t
R.Costa (UAE) +1’44’’
10° V.NIbali (TBM) +1’51’’



F.Gaviria (QST) 129 pts
M.Matthews (SUN) 111 pts
P.Latour (CRA) 98 pts



P.Latour (CRA) 18 pts
D.Teklehaimanot (DDD) 12 pts
M.Valgren (AST) 10 pts



P.Latour (CRA)
J.Alaphilippe (QST) +4’37’’
L.Calmejane (CRA) +10’46’’

Classement par équipe

Team Sky
Trek - Segafredo +9’22’’
Ag2r la Mondiale +11’20’’
Crédit Agricole +24’09’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - TDF Etape 9 à Chambéry

Messagepar Muffy » 26 Sep 2017, 11:50

Image

Etape 9 : Nantua - Chambéry 181,5 Kms

Image


Pour tous les experts du cyclisme, cette 9ème étape du Tour est assurément la plus difficile des étapes de haute montagne. Même si celle-ci ne se termine pas au sommet, le peloton devra franchir pas moins de trois cols Hors-Catégorie, par leur versant le plus difficile. L’échappée pourra se former dès les premiers kilomètres dans l’ascension du Col de Bérentin. Le peloton va ensuite se dirigier vers le duo Col de la Biche (10,5 Km à 9%) et Grand Colombier (8,5 Km à 10%). Ce dernier va déjà faire une sélection dans le peloton. Les leaders devront compter sur les équipiers dans la vallée du Rhône pour aller jusqu’au pied du Mont du Chat : 8,7 Km de montée à plus de 10% de moyenne et un passage jusqu’à 22%. L’ascension est terrible sur des routes étroites et il faudra être toujours lucide au Relais pour entamer une descente périlleuse et une dizaine de kilomètres de plat vers Chambéry.

Avec ces forts pourcentages et la succession des cols, le rapport poids/puissance sera extrêmement important aujourd’hui. L’équipe Ag2r la Mondiale arrive à la maison à Chambéry. Romain Bardet (ALM) aura donc à cœur de gagner près du Lac du Bourget. Il pourra compter sur Geniez (ALM) et Vuillermoz (ALM) déjà en vue la veille. Chris Froome (SKY) lui ne devrait pas hésiter à attaquer si il sent la moindre défaillance de Pierre Latour. Si ce dernier passe cette journée en compagnie des favoris, il pourra alors commencer à rêver d’un podium à Paris …


La course


Daniel Teklehaimanot (DDD) est bien décidé à garder son maillot à pois. Inépuisable, l’Erythréen attaque dès les premiers mètres de la Côte de Neyrolles. Il est suivi par un ténor du Tour, Sylvain Chavanel (DEN). Seul le coureur de Direct Energie était bien placé au départ et peut donc suivre. Teklehaimanot (DDD) passe en tête de la Côte de Neyrolles et du Col de Bérentin. Le début d’étape est rapide avec l’équipe Ag2r la Mondiale qui roule d’entrée et montre tout de suite les ambitions de Romain Bardet (ALM) aujourd’hui. Le duo de tête prend rapidement trois minutes d’avance sur le paquet.

Les coureurs montent le Col de la Biche à un rythme déjà soutenu. Le Gruppetto se forme dès le pied, on y retrouve les sprinteurs et quelques surprises à l’image de Benoit Drouin, une nouvelle fois hors de forme sur ce Tour 2017. Pierre Latour ne peut donc compter que sur Lilian Calmejane alors qu’il reste le Grand Colombier et le Mont du Chat. C’est Sylvain Chavanel (DEN) qui passe en tête au sommet du Col de la Biche. Dans la descente de ce dernier, Radio Tour signale plusieurs chutes. Il y a là Clément Koretzky mais tout le monde repart avec plus de peur que de mal. Gonçalves (KAT), premier maillot à pois de ce Tour de France, part en chasse-patate dans cette descente et entame le Grand Colombier à vive allure. Le Portugais rattrape le duo de tête rapidement. Ils sont désormais trois en tête avec le peloton à près de deux minutes.

Gonçalves (KAT) paie toutefois ses efforts immédiatement et est aussitôt lâché par ses compagnons d’aventure. Ag2r la Mondiale continue d’imprimer le tempo en tête de peloton qui s’amaigri de kilomètre en kilomètre. Le duo de tête ne peut rouler à la même allure, l’échappée est reprise à 3 kilomètres du sommet du Grand Colombier. La tactique de l’équipe de Vincent Lavenu continue avec l’attaque aussitôt d’Alexandre Geniez (ALM). Il part comme un boulet de canon. Personne n’a pu réagir. L’équipe Sky prend alors les commandes mais le coureur de Rodez a déjà pris deux minutes d’avance. Il passe en tête du Grand Colombier. Lilian Calmejane, lui, cale. Pierre Latour est désormais tout seul mais se permet de passer deuxième au sommet devant l’armada des Sky. Le groupe du maillot jaune ne prend pas de risques dans la descente.

Dans la vallée du Rhône, les équipiers de Contador (TFS) et Mollema (TFS) viennent prêter main forte à ceux de Chris Froome. L’allure n’est pas si importante dans le peloton puisque certains coureurs arrivent à recoller dont Lilian Calmejane qui fait l’élastique. Alexandre Geniez (ALM) résiste bien dans la vallée mais ça va être difficile dans le Mont du Chat puisqu’il arrive au pied de l’ascension avec deux minutes d’avance seulement. Le début de la montée est très rapide avec plusieurs tentatives d’équipiers mais rien de bien tranchant. Geniez (ALM) perd très rapidement son avance. Pierre Latour résiste bien. Il se contente de se caler dans la roue de Chris Froome (SKY). L’équipe du Britannique emmène toujours le groupe de favoris qui perd encore des unités.

Geniez (ALM) est repris à 4 kilomètres du sommet. Ils ne sont plus que seize dans le groupe maillot jaune. C’est d’ailleurs Pierre Latour qui prend les devants. Il assure un tempo fort mais régulier pour éviter les attaques, comme il sait le faire. A deux kilomètres, Quintana (MOV) ne se laisse pas endormir. Il se dresse sur ses pédales pour tenter de basculer en tête. Il est tout de suite pris en chasse par Contador (TFS) puis par Chris Froome (SKY). L’attaque du Colombien ne dure pas assez longtemps, Pierre Latour ramène tout le monde un kilomètre plus loin. Ils ne sont alors plus que neuf dans le groupe maillot jaune. Personne n’est décidé à passer en tête au Relais du Chat. Pierre Latour en profite et prend ainsi les commandes du classement du meilleur grimpeur devant Teklehaimanot (DDD).

Le maillot jaune entame la descente en tête. Celle-ci a été repéré par l'équipe un mois plus tôt. Chris Froome (SKY) est juste derrière. Nairo Quintana (MOV) est à deux doigts de faire une sortie de route dans une épingle. Le groupe arrive ensemble au Bourget-Du-Lac. Romain Bardet (ALM) tente de partir sans réussite. Le groupe se regarde, la victoire d'étape devrait se jouer entre eux. Pierre Latour roule toujours pour éviter l'attaque de Chris Froome (SKY) son pire ennemi. Tim Wellens (LTS) et Ion Izagirre (TBM) recollent sous la banderole des six derniers kilomètres à La Motte Servolex. L'équipe Trek-Segafredo est en supériorité avec le duo Mollema – Contador tout comme l'équipe Bahrein avec Nibali et Izagirre. C'est d'ailleurs le Requin de Messine qui lance le sprint. Pierre Latour est épuisé il ne peut disputer la victoire d'étape. Tim Wellens (LTS) semble le plus fort au sprint, il est parti pour s'imposer mais Contador (TFS) ramène bien Mollema (TFS) comme un véritable poisson-pilote. Le Néerlandais n'a plus qu'à terminer le travail. Il remporte là une victoire de prestige sur le Tour de France 2017. Pierre Latour a une nouvelle fois montré qu'il est le plus fort en ce moment en montant à la pédale sur des pentes très raides.

Place désormais à la première journée de repos en Dordogne avant de se diriger vers le Massif des Pyréennées avec un autre type d'ascension plus favorable aux attaques de loin. Cette journée de repos va faire du bien aux équipiers de Pierre Latour pour l'entourer. Le staff pourrait lui en profiter pour négocier certains contrats en vue de la prochaine saison ...


Image
Image
Image
Image
Image
Image

Classement de l'étape

1° B.Mollema (TFS)
T.Wellens (LTS) m.t
A.Contador (TFS) m.t
N.Quintana (MOV) m.t
R.Bardet (ALM) m.t
V.Nibali (TBM) m.t
C.Froome (SKY) m.t
P.Latour (CRA) m.t
I.Izagirre (TBM) m.t
10° E.Chavès (ORS) m.t



1° P.Latour (CRA)
C.Froome (SKY) +14’’
R.Bardet (ALM) +1’15’’
N.Quintana (MOV) +1’30’’
I.Izagirre (TBM) m.t
A.Contador (TFS) +1’38’’
B.Mollema (TFS) m.t
V.Nibali (TBM) +1’51’’
J.Fuglsang (AST) m.t
10° E.Chavès (ORS) +2’27’’



F.Gaviria (QST) 129 pts
M.Matthews (SUN) 117 pts
P.Latour (CRA) 114 pts



P.Latour (CRA) 63 pts
D.Teklehaimanot (DDD) 40 pts
S.Chavanel (DEN) 31 pts



P.Latour (CRA)
J.Alaphilippe (QST) +9’23’’
M.Soler (MOV) +18’18’’

Classement par équipe

Team Sky
Trek - Segafredo +10’42’’
Ag2r la Mondiale +13’04’’
Crédit Agricole +57’55’’

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - Jour de repos

Messagepar Muffy » 30 Sep 2017, 12:23

Jour de repos


La journée de repos était l'occasion pour le staff de mettre le nez dans les transferts. Lors de la conférence de presse du jour, Frédéric Moncassin a annoncé deux prolongations. La première est celle de Mathieu Boulo. Équipier modèle, le coureur de 28 a prolongé d'un an son contrat avec le Crédit Agricole. Il sera une nouvelle fois très utile pour ses leaders et prêt à tout donner une saison supplémentaire. La seconde prolongation est celle de Lilian Calmejane. Le staff et le coureur sont heureux de continuer ensemble et ce pour trois ans. Le jeune puncheur d'Albi pourrait être le leader sur les classiques ardennaises dès l'année prochaine. Il a en tous cas montré cette année qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs, en atteste sa victoire d'étape récente sur le Tour.


Image


Pierre Latour lui n'a pas encore pris sa décision quand à une éventuelle prolongation. Leader du Tour actuellement, le maillot jaune préfère se concentrer sur la plus grande course du Monde. Nul doute que toute l'équipe fera tout pour garder le grimpeur dans l'équipe pour les prochains Tour de France. Adrien Petit a lui annoncé sur son Twitter son arrivée dans l'équipe de Roger Legeay. A 26 ans et après deux saison avec la Direct Energie, le picard souhaite changer d'écurie et retrouver une vraie place de leader en tant que sprinteur spécialiste des pavés. Avec Thomas Boudat, l'équipe a ainsi deux sprinteurs capable d'en gagner une à tout moment !

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: [PCM 2017] Crédit Agricole - Jour de repos

Messagepar Bad_Neos » 30 Sep 2017, 12:47

Petit :love:
fait gaffe avec latour jme suis déjà fait avoir avec pinot qui avait augmente son salaire après avoir fini 1er tdf et du coup je m'étais fais avoir car j'avais plus assez pour le garder :sarcastic:

Bad_Neos
Terreur de critérium
 
Messages: 551
Localisation: Quelque part dans le fin fond du périurbain parisien. C'est grave docteur ?

Précédente

Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Coxo et 2 invités