TET -> Deutsche Bank-KTM: Volta a Catalunya 2

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Yaros, Wings, EvilGaming64, AG2R

TET -> Deutsche Bank-KTM: Volta a Catalunya 2

Messagepar Gaz » 07 Avr 2016, 18:24

Bonjour. Me voici pour un premier récit avec la FCM.
Pour l'équipe, j'ai choisi une équipe qui a révélé un certain nombre de jeunes talents allemands. En effet, Tony Martin, John Degenkolp ou encore Marcel Kittel sont passés dans les rangs de cette équipe continentale créée en 2005: la Thüringer Energie Team.

Pour commencer petite présentation des sponsors. Thüringer Energie est sponsor unique de l'équipe et ce, jusqu'en 2012. Il va donc falloir, dès la saison prochaine, chercher un nouveau sponsor si le partenariat n'est pas renouvelé. A nous de donner envie à l'entreprise de continuer. Pour cela, il faudra être bon sur ces courses: les objectifs du sponsor:

Image

Place maintenant à la présentation des coureurs.

Image

Pas de grand coureur, mais des espoirs. Le plus vieux, Marcel Barth a 24 ans. Le meilleur coureur semble être Johannes Kahra, bon espoir principalement sur le contre la montre, mais qui a une bonne marge de progression en montagne notamment. Même si il n'aura jamais le niveau pour gagner un grand tour, on est d'accord.

A cette effectif, on peut rajouter Philipp Ries, jeune sprinter de 21 ans, venu renforcer l'équipe dans les sprints:

Image

Son salaire sera compensé par le licenciement du médecin, qui a trop peu d’intérêt je trouve à ce niveau. Les coureurs ont juste interdiction de se blesser.
Si on continue sur le staff, le recruteur est lui parti en …..... Thuringe, région de l'équipe. Espérons qu'il y trouve les nouvelles stars allemandes comme il a put trouver dans le passé les 3 stars citées.

Cap maintenant sur l'Argentine pour la première course de la saison: le Tour de San Luis. Pas de grande prétention, le but sera de faire tourner les jambes, et se préparer pour le première objectif de la saison: une victoire d'étape sur l'Etoile de Bessèges.

Avant le départ, on put suivre les diverses championnats de début de saison.
En Nouvelle-Zélande, Hayden Roulston(HTC) s'adjuge le contre la montre et Julian Dean(Garmin-Cervélo) la course en ligne.
En Australie, Cadel Evans(BMC) s'adjuge la course en ligne, le contre la montre revenant à Michael Rogers(Sky).
Modifié en dernier par Gaz le 15 Oct 2017, 20:11, modifié 123 fois.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Kilou66 » 07 Avr 2016, 18:34

Le retour du long récit de Gaz :up . Est-ce la suite après la fin de celui sur PCM F ?

Avatar de l’utilisateur
Kilou66
Junior
 
Messages: 1010

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar grebiere » 07 Avr 2016, 19:14

Le retour d'une légende :evil:
:banana

Avatar de l’utilisateur
grebiere
Gregario
 
Messages: 2401

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 08 Avr 2016, 07:45

Kilou66 a écrit:Le retour du long récit de Gaz :up . Est-ce la suite après la fin de celui sur PCM F ?


Je vais déjà reposter tout ce qui avait été mis sur PCM France, ce qui va prendre du temps. Après, il y aura peut-être des nouveautés si je continues la partie. Il y aura au moins le Tour de Pologne en plus, peut-être l'Eneco Tour et je ne désespère pas de finir la saison.


grebiere a écrit:Le retour d'une légende :evil:
:banana


Une légende, je ne sais pas. Personne n'a voulu le classer comme tel auparavant.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 08 Avr 2016, 08:01

TOUR DE SAN LUIS

leader: Steigmiller(42)
sprinter: Ries(39)
electron: Fricke(52), Nuber(63)
équipier: Bürgel(54), Willam(56)

Etape 1: San Luis – Villa Mercedes(PLA)

Étape courte de 148 km. Et sa attaque rapidement, dès le 3ème kilomètre. Le première attaquant est Soladay(Kelly Benefit). Nuber y va. Mais cette première échappée sera reprise. C'est à 130km de l'arrivé que le bon coup se dessine. 13 hommes sortent, dont Nuber. Il passera d’ailleurs en tête du grand prix de la montagne mais ne pourra rien faire lors des deux sprints intermédiaires.
L'échappée aura 4mn22 d'avance maximale. Car très vite, Acqua & Sapone va rouler pour son sprinter Napolitano. Et l'échappée sera reprise à 4km.
Au sprint, Ries se cale dans la roue de Napolitano, mais va exploser. La preuve, c'est Willam qui finira le mieux classé de l'équipe, 13ème. Car devant, Napolitano s'impose largement:

1°) Napolitano(ASA)
2°) Forero Carreno(CEP) m.t
3°) Sarabia Diaz(MTC)
4°) Merlo(DER) m.t
5°) Eibegger(TPT) m.t
6°) Ribeiro Vieira() m.t
7°) Shpilevsky(TPT) m.t
8°) House(RCT) m.t
9°) Césaro() m.t
10°) Jules(LPM) m.t

13°) Willam(TET) m.t

Etape 2: Protero de los Funes – Mirador des Protero(VAL)
Steigmiller(46), Ries(43), Fricke(56), Nuber(67), Bürgel(58), Willam(60)

Étape à peine plus longue. Seulement 155km. Annoncé comme étape vallonnée, elle est plutôt plate. Seulement, elle se termine sur une monté, d'où son classement.
Et le bon coup partira 2km après le départ, avec encore 13 hommes et pour nous, notre leader Steigmiller. Ce dernier va passer en tête des deux grands prix de la montagne et prendre le maillot à son coéquipier, enfin provisoirement. Car le gagnant va prendre 16 points.
Et il y a peu de chance que le gagnant soit dans l'échappée, car elle sera reprise au pied de la montée final.
A 4km de l'arrivée, le grand favori de l'étape attaque, il s'agit de Stefano Garzelli. Celui-ci ne fera pas le trou. Mais il remet ça à 3km du but suivi par Mancebo. Puis c'est Eibegger qui attaque à son tour pour revenir sur les deux hommes. Mais Garzelli est trop fort, et il s'impose au sprint avec 21s d'avance sur Mancebo et Eibegger. Steigmiller finit dans un 4ème groupe à la douzième place. Et ce à 1mn14 du vainqueur.

1°) Garzelli(ASA)
2°) Mancebo(RCT) +0'21
3°) Eibegger(TPT) +0'34
4°) Proni(ASA) m.t
5°) Thomson(BSL) +1,05
6°) Napolitano(ACA) +1,14
7°) Sarabia Diaz(MTC) m.t
8°) Alacorn Morales(MTC) m.t
9°) Corioni(ASA) m.t
10°) Villa Errandonea(DER) m.t

12°) Steigmiller(TET) m.t

Etape 3: Frage – Buena Esperanza(PLA)
Steigmiller(49), Ries(46), Fricke(59), Nuber(69), Bürgel(61), Willam(63)

On tente de mettre Nuber ou Fricke dans l'échappée. Malheureusement, le peloton ne les laisse pas partir. A 1'37 au général et respectivement 19ème et 20ème, ils doivent être trop dangereux. Résultat, à 5 km du premier sprint intermédiaire, il n'y a que 2 hommes échappés avec une quarantaine de seconde d'avance sur le peloton. Nuber tente encore d'y aller, et prendra la troisième place, et 1s de bonification.

Mais encore une fois, le peloton revient. C'est alors Willam qui part, et cette fois, un groupe de 4 se forme. Et Guama de la Cruz(movistar conti), Alizadeh(Tabriz Petro), Powers(Jelly Belly) et donc Willam vont compter jusqu'à 6'17 d'avance.
Mais le peloton revient et à 8km, tout le monde est repris. Sprint massif donc, et à ce jeux, c'est Forero Carreno qui s'impose:

1°) Forero Carreno(CEP)
2°) Merlo(DER) m.t
3°) Sarabia Diaz(MTC) m.t
4°) Napolitano(ASA) m.t
5°) Bol(RB3) m.t
6°) Eibegger(TPT) m.t
7°) Shpilevsky(TPT) m.t
8°) Proni(ASA) m.t
9°) Garzelli(ASA) m.t
10°) Jules(LPM)

30°) Steigmiller(TET) m.t

Etape 4: San Luis – San Luis(CLM)
Steigmiller(52), Ries(49), Fricke(63), Nuber(72), Bürgel(65), Willam(67)

Contre la montre de 16km donc. On compte sur Steigmiller et son 68 en contre la montre, même si il est pas en forme.

Mais on va passer à coté du contre la montre. Notre meilleur est Willam, 53ème.

1°) Mancebo(RCT)
2°) Sarabia Diaz(MTC) +0'04
3°) Vennel(BSL) +0'06
4°) Bol(RB3) +0'11
5°) Thomson(BSL) +0'11
6°) Jacques-Maynes(BSL) +0'12
7°) Sousa Ferreira() +0'13
8°) Garzelli(ASA) +0'13
9°) Eibegger(TPT) +0'15
10°) Creed(BSL) +0'17

53°) Willam(TET) +0'47

Steigmiller se retrouve 15ème au général.


Etape 5: San Luis – Carolina(VAL)
Steigmiller(56), Ries(53), Fricke(66), Nuber(75), Bürgel(69), Willam(71)

Encore une fois, étape classé vallonnée, mais qui ne comprend en fait qu'une seule ascension final. Encore une fois,Nuber essaye d'aller dans l'échappée, sans réussite. C'est alors un groupe de 13 qui sort, avec Bürgel pour nous. Ce dernier va passer en tête des deux sprints intermédiaires, histoire de ramener des primes.
L'avance maximal sera de 7'08 avant que Acqua & Sapone ne se mette à rouler pour Garzelli.

A 10km de l'arrivé, Van Ulden, De la Cruz et Summerhill sortent du groupe de tête et au pied de l'ascension, il compte 44s d'avance sur leur poursuivant et 4'33 sur le peloton.

A 5km, quand Mancebo et Garzelli attaquent, De la Cruz est seul, et le groupe c'est reformé derrière. Dans le peloton, Steigmiller décroche.

Les deux attaquants reviennent sur le groupe de poursuivant, mais pas sur De la Cruz qui gagne l'étape devant Garzelli.

1°) De la Cruz(MTC)
2°) Garzelli(ASA) +0'24
3°) Baez Alvarez(EPM) +0'32
4°) Zagorodny(MIC) m.t
5°) Perez Muňoz(CEP) m.t
6°) Summerhill(CDT) m.t
7°) Dennis(RB3) m.t
8°) Mancebo(RCT) m.t
9°) Cardoso Sousa(BAR) m.t
10°) Miholjevic(LOB) m.t

11°) Bürgel(TET) m.t

Bonne affaire de Bürgel, qui a défaut de top 10, prend la 3ème place au général. Il reste une étape de plaine et une vallonée, et on va faire ce qu'il faut pour qu'il garde cette place.


Etape 5: Quines – Merlo/Mirador del Sol(VAL)
Steigmiller(61), Ries(57), Fricke(69), Nuber(77), Bürgel(72), Willam(74)

Encore une étape avec deux grosses montées. Étape très mouvementée. Un groupe de 5 part, avec Steigmiller. Celui-ci passe en tête du premier grand prix de la montagne. Mais derrière, ça n'arrête pas de sortir. Résultat, dans le deuxième grand prix de la montagne, Acqua & Sapone roule. Et le peloton explose. Résultat au sommet, derrière Steigmiller qui a décroché ses anciens collègues, passe avec 3mn19 d'avance sur un groupe de 27 avec Fricke et Nuber pour nous, et les autres favoris. Bürgel est dans un troisième groupe, les autres dans le peloton. Mais dans la descente, tout le monde se regroupe, sauf Steigmiller.
Mais Acqua & Sapone roule, et il est repris à 20km. Dans la dernière ascension, Acqua & Sapone garde le même rythme. Résultat, le peloton explose, encore. Un groupe de 10 fait un trou, dont Garzelli(1), Mancebo(2), Eibbeger(4) et Thomson(11). Au sommet, Garzelli attaque et décroche Mancebo. A 50s, on retrouve Thomson et Miholjevic. 1Mn52 plus loin, Proni. Bürgel, qui a limité la casse en montant, est à 4mn03 de la tête, dans un groupe de 10, mais seul. Au final, victoire, encore, de Garzelli. Nuber revenu, prend la douzième place:

1°) Garzelli(ASA)
2°) Mancebo(RCT) +0'07
3°) Miholjevic(ASA) +1'09
4°) Eibbeger(TPT) +1'23
5°) Proni(ASA) +3'50
6°) Donati(ASA) +4'09
7°) Gutierrez Cataluňa(GDA) m.t
8°) Thomson(BSL) +4'24
9°) Jacques-Maynes(BSL) +5'16
10°) Justo(FUN) m.t

12°) Nuber(TET) m.t

Bürgel est 21ème et passe 8ème au général. Mais reste meilleur jeune.


Etape 7: San Luis – San Luis(PLA)
Steigmiller(63), Ries(59), Fricke(70), Nuber(78), Bürgel(75), Willam(77)

Dernière étape de ce tour. Et Steigmiller part encore dans le coup, pour la bonne échappée. D'abord 4, puis 7 puis 14. Au passage, il passe encore en tête d'un grand prix de la montagne, et finit à égalité avec Garzelli.

L'avance maximale sera de 5'28. A 30km, elle est encore de 2'30. Insuffisant pour aller au bout. A 15km, elle est encore de 1mn. Trop peu. Steigmiller tente d'attaquer. Il ne sort pas, mais sa a le mérite de relancer l'allure du groupe. Résultat, en 15km, l'échappé reprend 45s au peloton. Elle va donc au bout. Mais notre coureur ne fera qu'un top 10, battu au sprint:

1°) Durasek(LOB)
2°) Seabra(DAT) m.t
3°) Van Ulden(JBK) m.t
4°) Alacorn Morales(MTC) m.t
5°) Sidoti(FUN) m.t
6°) Parra Bustamente(EPM) m.t
7°) Scully(CDT) m.t
8°) Vaubourzeux(LPM) m.t
9°) Steigmiller(TET) m.t
10°) Pineheiro(FUN) m.t

En ce qui concerne les classement:


Image

Par équipe, victoire sans surprise d' Acqua & Sapone

Bilan:
Un top 10 sur la dernière étape
Top 10 au général avec Bürgel qui finit 8ème
Victoire au classement du meilleur jeune, toujours avec Bürgel

Voilà pour ce premier tour. Il manque des screens, je m'en excuse. Je suis à l'écoute sur vos avis, conseil, reproche.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Felagund » 08 Avr 2016, 11:02

Et bien, tout le monde est là !!
Petite question : tu joues en quelle difficulté ? Parce que remplir les objectifs avec tes coureurs, ça va être bien compliqué !

Avatar de l’utilisateur
Felagund
Coureur pro
 
Messages: 1699
Localisation: Yvelines

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Horse » 08 Avr 2016, 14:38

Bonne nouvelle que tu repostes ton récit par ici !

Avatar de l’utilisateur
Horse
Baroudeur
 
Messages: 4255
Localisation: Tarbes (à l'insu de mon plein gré)

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar abzh35 » 08 Avr 2016, 14:42

Le premier récit que j'ai vraiment suivi sur PCM F, content que tu le postes ici.

Avatar de l’utilisateur
abzh35
Espoir
 
Messages: 772
Localisation: Rennes

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 08 Avr 2016, 17:18

Felagund a écrit:Et bien, tout le monde est là !!
Petite question : tu joues en quelle difficulté ? Parce que remplir les objectifs avec tes coureurs, ça va être bien compliqué !


Je joues en normal. Trop facile diront certain(on en reparle d'ici 4-5 mois pour ceux qui vont découvrir le récit ici), mais le mode me convient, et est aussi celui que je trouve le plus sympa avec cette db.
Quant aux objectifs, tout le monde sait que cela n'a aucune influence de les remplir ou non.


Horse a écrit:Bonne nouvelle que tu repostes ton récit par ici !


Fallait bien que quelqu'un le fasse.


abzh35 a écrit:Le premier récit que j'ai vraiment suivi sur PCM F, content que tu le postes ici.


Et bien écoutes, j'espère que tu prendras du plaisir à relire mes quelques lignes, pages, saisons. En tout cas, à chaque fois que je relis mes débuts, je me dis c'est pas possible de réciter aussi mal ...

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 10 Avr 2016, 21:33

Petit post pour indiquer les résultats de la première course Pro tour, le Santos Tour Down Under.

1er étape pour Greipel.
La seconde, une échappée va au bout, et Gardeyn s'impose.
Greipel remet ça lors de la 3ème étape.
Puis, début de la domination de Farrar, qui s'adjuge les étapes 4, 5 et 6.

Au général, victoire de Gardeyn(VCM). Le classement par point revient à Farrar(GRM) et celui de la montagne à Voigt(LPD). Le français Cherel(AG2R) finit lui meilleur jeune.


ETOILE DE BESSEGE

objectif du sponsor: victoire d'étape.

Leader: Steigmiller(72)
Sprinter: Ries(68)
Electron: Fricke(73), Bürgel(77)
Equipier: Matzka(57), Thiel(67)

Etape 1: Beaucaire – Bellegarde(PLA)

Et pour changer, Steigmiller est dans l'échappée, malgré son statut de leader. Si il ne peut rien faire au premier sprint intermédiaire, il passe en tête sur le seul grand prix de la montagne et fait deux sur l'autre sprint.

Image

Mais pour cette première étape, le peloton va faire le travail, et revenir à 10km. Et au jeu du sprint, c'est le japonais d'Europcar Arashiro qui s'impose. Bürgel, de sa place, ne verra le vainqueur qu'à la télé.

Image

1°) Arashiro(EUC)
2°) Bonnet(FDJ) m.t
3°) Kocjan(TT1) m.t
4°) Duque(COF) m.t
5°) Dumoulin(COF) m.t
6°) Schulze(CCC) m.t
7°) Poulhies(SAU) m.t
8°) Carrara(VCD) m.t
9°) Stauff(QST) m.t
10°) Chavanel(EUC) m.t

15°) Bürgel(TET) m.t


Etape 2: Nîmes – St Ambrois(VAL)
Steigmiller(76), Ries(72), Bürgel(80), Fricke(76), Matzka(60), Thiel(71)

Seconde étape qui commence à 3km du premier grand prix de la montagne. Fricke attaque, passe en tête, mais on le laisse toujours pas partir. Résultat, c'est Bürgel qui y va. Et il va passer en tête des autres grand prix de la montagne restant (sauf les deux derniers), mais prend 48 points. Une deuxième place également à un sprint intermédiaire.

Image

A 30km du but, les 14 hommes ont 3mn12 d'avance. Encore 1mn21 à 10km sur un peloton de 60, qui a perdu Kruopis, le leader de Landbouwkrediet sur chute. Malheureusement, à 4km, dans la dernière montée, Le groupe est repris. Tout? Non. Bürgel résiste. Enfin, 2km. Il roule à bloc, mais sera repris dans l’emballage et ne verra que du coin de l’œil la victoire de Roy:

Image

1°) Roy(FDJ)
2°) Arashiro(EUC) m.t
3°) Casar(FDJ) m.t
4°) Baestens(LAN) m.t
5°) Bell(TST) m.t
6°) Bürgel(TET) m.t
7°) Demaret(COF) m.t
8°) Ruygh(VCD) m.t
9°) Zielinski(CCC) m.t
10°) Kneisky(RLM) m.t


Etape 3: St Victor la Coste – Laudun(PLA)
Steigmiller(79), Ries(76), Bürgel(83), Fricke(79), Matzka(63), Thiel(74)

Un premier sprint tôt dans l'étape. Et Fricke essaye d'y aller avec les autres attaquants. Il va aller prendre la 3ème place. Mais encore, le peloton ne lui donne pas de bon de sortit. On envoie alors Matzka qui va prendre la seconde place des deux autres sprints intermédiaires.
Mais le peloton va les reprendre. On mise alors sur Ries pour un top 10, n'étant pas assez en forme, ni assez bon sprinter pour jouer la gagne. Malheureusement, à 10km de la ligne, il chute. C'est donc Matzka qui va tenter le sprint. Il fera 32ème, loin du vainqueur Bonnet:

1°) Bonnet(FDJ)
2°) Dumoulin(COF) m.t
3°) Carrara(VCD) m.t
4°) Boeckmans(TSV) m.t
5°) Kocjan(TT1) m.t
6°) Tracksel( LAN) m.t
7°) Chavanel(EUC) m.t
8°) Stauff(QST) m.t
9°) Bol(RB3) m.t
10°) Van Dijk(WIL) m.t

32°) Matzka(TET) m.t

Etape 4: Ales – Ales
Steigmiller(81), Ries(78), Bürgel(84), Fricke(81), Matzka(66), Thiel(77)

Étape reine de cette Etoile de Bessège. Avec un grand prix de la montagne tôt dans l'étape, Bürgel y va, et passe en tête. Il va ensuite prendre la troisième place du sprint intermédiaire. Derrière Europcar roule, et le peloton explose dans une cote. Ils ne sont plus que 50, dont Ries, Matzka et Steigmiller.
A 50 km, Bürgel passe en tête du second sprint. Et les 5 de devant ont 2'21 d'avance sur un peloton de 34.
12km plus loin, nouveau GPM, où Bürgel passe en tête. Dans le peloton, nouvelle cassure. Ils ne sont plus que 15, dont Steigmiller.

Image

Puis à 33km de l'arrivé, le groupe de tête est repris et Steigmiller décroche du groupe de tête ou ne reste que 11 hommes. Au courage, il va revenir à la place de Bürgel qui cède.
Dans l'avant dernière ascension, il ne peut plus suivre. Un groupe de 7 fait un écart et possède au sommet 31s sur Duque et Kern. A 21s de ce duo, un trio Steigmiller, De Wert et Jérôme.

Image

A 3km du but, Casar attaque et va gagner l'étape. Steigmiller lui décroche ses deux compagnons pour aller chercher la 10ème places. Bürgel finit dans un peloton qui c'est reformé à 5'49. Il sera 13ème du général après l'étape, derrière Steigmiller, 9ème.

1°) Casar(FDJ)
2°) Pineau(QST) +0'12
3°) Carrara(VCD) m.t
4°) Arashiro(EUC) +1'21
5°) Roy(FDJ) +1'34
6°) Ruygh(VCD) m.t
7°) Vaugrenard(FDJ) m.t
8°) Kern(EUC) +2'49
9°) Duqye(COF) m.t
10°) Steigmiller(TET) +3'44


Etape 5: Gagnière – Bessège
Steigmiller(82), Ries(80), Bürgel(85), Fricke(83), Matzka(69), Thiel(79)

Dernière étape. On choisit d'envoyer Ries, notre sprinter car il n'arrive pas au sprint final. Il passera en tête du deuxième sprint du jour, mais les 4 courageux seront repris à 8km de la ligne.
A 5km, Coyot de Saur-Sojasun tente de partir. Steigmiller le contre, mais n'arrive pas à faire le trou. C'est donc bien un sprinter qui s'impose: Carrara. Pour nous, Matzka finit 27ème:

Image

1°) Carrara(VCD)
2°) Dumoulin(COF) m.t
3°) Bonnet(FDJ) m.t
4°) Hivert(SAU) m.t
5°) Duque(COF) m.t
6°) Schulze(CCC) m.t
7°) Arashiro(EUC) m.t
8°) Kocjan(TT1) m.t
9°) Stauff(QST) m.t
10°) Molmy(BIG) m.t

27°) Matzka(TET) m.t

Et pour les classements finaux de ce tour:

Image

Bilan:
L'objectif du sponsor n'est pas remplie. On a au mieux fait 6ème.
Top 10 au général avec Steigmiller.
Victoire au grand prix de la montagne de Bürgel

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar ptitpascal » 11 Avr 2016, 10:22

Assez d'accord sur le choix de l'équipe 8)

Avatar de l’utilisateur
ptitpascal
Champion national
 
Messages: 5724
Localisation: Paris

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 11 Avr 2016, 19:07

ptitpascal a écrit:Assez d'accord sur le choix de l'équipe 8)


Tu ne pouvais pas dire le contraire.
D'ailleurs, j'ai pu lire beaucoup de points communs entre nos deux récits, surtout sur le recrutement. Un pur hasard? Je me suis toujours posé la question.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Début de l'histoire

Messagepar Gaz » 11 Avr 2016, 19:13

Avant notre second objectif des sponsors, cap sur l'Afrique du Sud ou avait lieu le championnat sur route. Et le titre revient à Thomson, le coureur du Bissel Cycling Team.

TOUR DU QUATAR
objectif du sponsor: porter le maillot du classement par point.

Leader: Barth(53)
Electron: Kahra(56), Willam(74), Nuber(74)
Equipier: Predatsch(55), Thiele(55)

Etape 1: Doha Cultural Village
Prologue de 2km. Peu d'écart pour Cancellara qui s'adjuge ce prologue:

1°) Cancellara(LEO)
2°) Lancaster(GRM) +0'02
3°) Millar(GRM) m.t
4°) Hunter(RSH) m.t
5°) Hincapie(BMC) +0'03
6°) Bookwalker(BMC) m.t
7°) Kittel(SKS) m.t
8°) Machado Pinto(RSH) +0'04
9°) O'Grady(LEO) m.t
10°) De Kort(SKS) m.t

77°) Nuber(TET) +0'09


Etape 2: Dukhan – Al Khor Corniche
Barth(56), Kahra(58), Willam(78), Nuber(78), Predatsch(58), Thiele(57)

On place Kahra devant, histoire de prendre les primes essentiel à la survie financière de l'équipe. Kahra prendra la seconde place du second sprint intermédiaire.
Mais à 10km, il n'y a que 41s d'avance pour le groupe de tête. Ils seront repris à 8,3 km de la ligne. Et au sprint, c'est Verheyen qui s'impose:

1°) Verheyen(LAN)
2°) Boonen(QST) m.t
3°) Lancaster(GRM) m.t
4°) Bozic(VCD) m.t
5°) Hunter(RSH) m.t
6°) Brown(RAB) m.t
7°) Cancellara(LEO) m.t
8°) Bennati(LEO) m.t
9°) Kittel(SKS) m.t
10°) Scheirlinckx(LAN) m.t

32°) Barth(TET) m.t


Etape 3: Camel Race Treck – Doha Golf Club
Barth(59), Kahra(61), Willam(81), Nuber(80), Predatsch(60), Thiele(60)

Troisième étape, et on part encore dans le coup. C'est pour Barth dans un groupe de 14. Mais ce groupe sera repris après un sprint intermédiaire, ou Barth fait 4, et à 50 km de l'arrivé. Coppel décide alors d'y aller, suivit par Kahra, qui va passer second au sprint intermédiaire.
Bonne coopération des deux hommes, mais qui seront repris à 10km. Tout va se jouer au sprint:

1°) Boonen(QST)
2°) Van Avermaet(BMC) m.t
3°) Casper(SAU) m.t
4°) Kittel(SKS) m.t
5°) Verheyen(LAN) m.t
6°) Veelers(SKS) m.t
7°) Geschke(SKS) m.t
8°) Cardoso Leal(RSH) m.t
9°) Arvesen(SKY) m.t
10°) Hunter(RSH) m.t

31°) Kahra(TET) m.t


Etape 4: Al Wakra – Mesaieed(PLA)
Barth(62), Kahra(64), Willam(84), Nuber(83), Predatsch(63), Thiele(63)

C'est parti pour cette étape qui, dans le vent, va se faire sous un rythme important. D'abord, beaucoup d'attaque, et deux groupes sortent. Un premier de 5 et des poursuivants à 11. A 80 km, ils se réunissent et sont 16. Trop pour les Quick Step qui roulent et reviennent à 58km du but.
Résultat, c'est encore Coppel qui sort, accompagné encore par un des notre: Barth celui qui a le plus de jus.
Ils seront repris à 20km. Coppel repart seul, mais sera repris 5km plus loin. Se sera donc sprint massif. Et il aura lieu. Mais sans McEwen(un des favori du jour), Matthews et Bennati qui chutent.

Image

Chute dont Nuber est à l'origine. Avec eux, 64 autres coureurs. Ils sont donc 68 piégés qui ne pourront voir la victoire du français Casper:

1°) Casper(SAU)
2°) Kittel(SKS) m.t
3°) Boonen(QST) m.t
4°) Geschke(SKS) m.t
5°) Verheyen(LAN) m.t
6°) Van Avermaet(BMC) m.t
7°) Hunter(RSH) m.t
8°) Cardoso Leal(RSH) m.t
9°) Bozic(VCD) m.t
10°) Vantomme(KAT) m.t

34°) Kahra(TET) m.t


Etape 5: West Bay Lagoon – Al Kharaitiyat(PLA)
Barth(64), Kahra(66), Willam(85), Nuber(85), Predatsch(66), Thiele(64)

Kahra, Predatsch et Nuber ont essayé. Seul le dernier a réussit à sortir.
A 58 km du but, l'avance sera maximal avec 4mn56. Et Skil ainsi que Radioschack se mettent à rouler. On a compris que c'est encore mort, et les hommes de tête seront repris à 8km du. Encore un sprint donc:

1°) Boonen(QST)
2°) Cardoso Leal(RSH) m.t
3°) Hunter(RSH) m.t
4°) Van Avermaet(BMC) m.t
5°) McEwen(RSH) m.t
6°) Lancaster(GRM) m.t
7°) Vigano(LEO) m.t
8°) Kittel(SKS) m.t
9°) Casper(SAU) m.t
10°) Kreder(SKS) m.t


Etape 6: Sealine Beach Resort – Doha Corniche(PLA)
Barth(66), Kahra(68), Willam(87), Nuber(86), Predatsch(67), Thiele(67)

Et c'est partit pour la dernière étape dans le vent de coté, encore(70km dans le final).
Kahra, Predatsch, Willam ou encore Barth tentent de sortir mais seront repris à chaque fois. Kahra a repris 3s au passage avant d'être repris. Résultat, Engoulvent(SAU) part seul.
A 3km du second sprint, Kahra sort à nouveau prendre la deuxième place, et 2s qui devrait lui permettre de rentrer dans les 10 au général.
Erreur de jeunesse sans doute, il y laissera du jus et se retrouve décroché à 4km de la fin du tour. On ne rentrera pas dans les 10 ni au général, ni de l'étape, encore:

1°) Matthews(RAB)
2°) Cardoso Leal(RSH) m.t
3°) Van Avermaet(BMC) m.t
4°) Kittel(SKS) m.t
5°) Hunter(RSH) m.t
6°) Casper(SAU) m.t
7°) Boonen(QST) m.t
8°) Bozic(VCD) m.t
9°) Vigano(LEO) m.t
10°) Lancaster(GRM) m.t

45°) Nuber(TET) m.t


Pour le général:

Image

Willam est notre mieux placé. Il est 23ème à 0'35.

Bilan:
L'objectif du sponsor n'est pas remplie.
Rien d'autre à dire. On aurai put rentrer dans les 10 au général, mais Kahra na pas suivit. On a juste servit pour animer les étapes. Car au sprint, sans sprinteur, dure de rivaliser......

Désolé pour l'absence de screen. L'équipe n'ayant pas jouer les premiers rôles, je n'en ai pas fait.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Tour du Qatar 2011

Messagepar Gaz » 12 Avr 2016, 19:00

TOUR D'OMAN
objectif du sponsor: porter le maillot du classement par point.

Leader: Steigmiller(83)
Sprinter: Ries(84)
Electron: Nuber(87), Bürgel(85)
Equipier: Willam(86), Barth(67)

Etape 1: Al Sawadi – Al Seeb(PLA)
Greipel, McEwen ou encore Goss sont présents. Dure donc de porter le maillot de sprinter, l'objectif du sponsor. Seule solution, une échappée qui va au bout et on tente d'y aller.
Mais pendant 80km, on va lutter pour sortir et 6 hommes répartis dans 3 groupes sortent. Barth est dans le second avec Scheirlinck et notre coureur prendra la seconde place du second sprint intermédiaire derrière Wynants, l'homme de tête.

Derrière, le peloton roule, et casse. A 10 km, ils ne sont plus que 82 en tête en chasse derrière Wynants. Et là, c'est le drame: chute dans le peloton. Gilbert, Roelandts, Hunter, Greipel ou Gusev(leader Katusha) sont piégés. Kruopis(LAN) et surtout Steigmiller ne repartiront pas.
Devant, ça ne traine pas. Mais Wynants résistera pour s'adjuger la première étape:

1°) Wynants(RAB)
2°) Boonen(QST) +2'46
3°) Eeckhout(ASK) m.t
4°) Goss(HTC) m.t
5°) Rast(RSH) m.t
6°) McEwen(RSH) m.t
7°) Mattews(RAB) m.t
8°) Pineau(QST) m.t
9°) De Vocht(WIL) m.t
10°) Haedo(SBS) m.t

21°) Ries(TET) m.t


Etape 2: Muscat – Wataya(PLA)
Ries(86), Nuber(89), Bürgel(86), Willam(89), Barth(70)

Encore 50km pour voir la bonne échappée. Sauf que quand l'étape fait 110km, sa laisse une petite marge. Pour nous, Barth est présent et prend la seconde place d'un sprint intermédiaire. Mais à 5km, alors que le peloton va reprendre les échappées, Nuyens(SBS), Ivanov(KAT), De Vocht(WIL) Voss et Bauer(END tout les deux) attaquent. Les trois derniers seront repris. A la flamme rouge, Nuyens et Ivanov ont encore un peu de marge:

Image

Ries passe de roue en roue. Mais il finira cramé et ne pourra concurrencer les autres au sprint. Pour les deux de devant, cela sera suffisant:

1°) Nuyens(SBS)
2°) Ivanov(KAT) m.t
3°) Boonen(QST) m.t
4°) McEwen(KAT) m.t
5°) Greipel(OLO) m.t
6°) Hunter(RSH) m.t
7°) Matthews(RAB) m.t
8°) Goss(HTC) m.t
9°) Hivert(SAU) m.t
10°) Haedo(SBS) m.t

19°) Ries(TET) m.t


Etape 3: Sur – Sur(PLA)
Ries(89), Nuber(90), Bürgel(89), Willam(91), Barth(70)

On est encore présent devant avec Nuber. Objectif, prendre les points du grand prix de la montagne.

Image

Malheureusement, notre coureur ne prendre que la 4ème place. Il se consolera avec la seconde place du sprint intermédiaire, mais ce n'était pas le plus important.
A 82km du but, l'avance max est atteinte. Elle est à ce moment de 6'56. Et comme on peut s'en douter, le peloton revient. Et Nuber sera repris à 8km de l'arrivée, encore. Sprint massif donc, et à ce jeux, c'est McEwen le plus fort:

1°) McEwen(KAT)
2°) Goss(HTC) m.t
3°) Boonen(QST) m.t
4°) Hunter(RSH) m.t
5°) Greipel(OLO) m.t
6°) Gilbert(OLO) m.t
7°) Haedo(SBS) m.t
8°) Wynants(RAB) m.t
9°) Hivert(SAU) m.t
10°) Bakelants(OLO) m.t

25°) Ries(TET) m.t


Etape 4: Sultan Qaboos University – Jabal Al Akhdhar(MON)
Ries(90), Nuber(91), Bürgel(90), Willam(90), Barth(70)

On attaque les choses sérieuses, avec une étape de montagne. Enfin, juste une monté de 7km pour finir. Se sera dur de gagner quand on sait que Hesjedal, Ten Dam ou encore Gilbert sont là. On tente quand même en mettant Ries, notre sprinter dans l'échappée. Il passera en tête des deux sprints intermédiaires.

Mais entre les deux, à 80km du but, Gilbert sort du peloton, suivit de Gusev. Les deux recollerons séparément:

Image

A 20km du but, Wynants, le leader du général sort à son tour. Mais le peloton réagit et roule vite. Tout le monde est repris au pied de l'ascension, et le peloton est déjà prêt de casser:

Image

Nos coureurs sont en tête, mais au bout d'un certain temps, il ne peuvent qu'entre apercevoir Gilbert qui attaque à la sortie du virage:

Image

Chez nous, sa monte au train. Et on finira dans un peloton, mais loin de Gilbert, vainqueur du jour:

1°) Gilbert(OLO)
2°) Hesjedal(GRM) +0'20
3°) Pineau(QST) +0'32
4°) D. Martin(GRM) +0'42
5°) Millar(GRM) m.t
6°) Sorensen(SBS) +0'55
7°) Albasini(HTC) +1'07
8°) Gusev(KAT) +1'33
9°) De Maar(QST) +1'50
10°) Ten Dam(RAB) m.t

32°) Nuber(TET) +4'34

Ries finit dans le même temps que Nuber. Il est le mieux classé au général à la sortie de la montagne, 20ème. Place maintenant à un chrono vallonné et une étape de plaine.


Etape 5: Al Jissah(CLM)
Ries(91), Nuber(89), Bürgel(91), Willam(90), Barth(71)

Willam est notre meilleur rouleur. Mais trop faible pour jouer la gagne.
Bobridge(GRM) est le premier à faire un temps de référence, du moins jusqu'à son coéquipier Talansky.
Chez nous, Willam s'élance et vient faire le 4ème temps provisoire. Belle performance du jeune allemand. Mais il est déjà à 36s de Millar(GRM) qui est venu améliorer le temps du jeune américain de 30s.
Ries arrive à son tour. 10ème à 41s. Mais il en reste 20 à arriver.
Au final, Ries sera 20ème. Willam lui finit 16ème à 44s du vainqueur du jour: Hesjedal(GRM):

1°) Hesjedal(GRM)
2°) Millar(GRM) +0'08
3°) Mangel(SAU) +0'28
4°) Hunter(RSH) +0'29
5°) Gusev(KAT) +0'34
6°) Pineau(QST) m.t
7°) Gilbert(OLO) +0'36
8°) Cornu() +0'37
9°) Ivanov(KAT) +0'38
10°) Talansky(GRM) +0'39

16°) Willam(TET) +0'45

Au général, Hesjedal prend la tête. Ries lui remonte à la 18ème place.


Etape 6: Qurayyat – Mattrah Seafront(PLA)
Ries(91), Nuber(90), Bürgel(91), Willam(91), Barth(72)

Dernière étape. Quoiqu'il arrive, l'objectif ne sera pas réaliser. Donc on sort encore, histoire de jouer la gagne si l'échappée va au bout. Dans celle-ci, on retrouve Nuber, qui va prendre la 3ème place du grand prix de la montagne. On loupe la prime:

Image

Il se rattrape en prenant la tête du sprint intermédiaire.
A 83km, les quatre hommes de tête ont 7'33 d'avance. Plus que 4'19 à 50km. Ils n'iront sans doute pas au bout.

A 25km, Curvers(SKS) sort et revient. Mais le peloton n'est pas loin:

Image

Et à 10km, tout le monde est repris. Ries est loin et à 5km il prend la roue de Willam qui le replace en tête. Il saute alors dans la roue de Tracksel(LAN). Malheureusement, il ne pourra le suivre dans son sprint. Par contre, il sauve le tour de l'équipe en rentrant dans les 10, même si il ne pouvait rien faire face à Goss, McEwen ou Gilbert:

Image

1°) Goss(HTC)
2°) McEwen(RSH) m.t
3°) Boonen(QST) m.t
4°) Gilbert(OLO) m.t
5°) Hunter(RSH) m.t
6°) Tracksel(LAN) m.t
7°) Millar(GRM) m.t
8°) Docker(SKS) m.t
9°) Hesjedal(GRM) m.t
10°) Pies(TET) m.t

En ce qui concerne le général et les autres classement:

Image


Bilan:
L'objectif du sponsor n'est pas remplie.
Ries rentre dans les 10 de la dernière étape et prend la troisième place du classement des jeunes. Vivement qu'il progresse, il pourra nous ramener des victoires.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Tour d'Oman

Messagepar Gaz » 14 Avr 2016, 07:55

VUELTA A ANDALUCIA(RUTA DEL SOL)
objectif du sponsor: victoire d'étape.

Leader: Fricke(81)
Sprinter: Matzka(71)
Electron: Sütterlin(58), Kahra(69)
Equipier: Predatsch(63), Thiele(65)


Etape 1: Benahavis(PRO)
Kahra est notre meilleur chance. Mais à coté de Sanchez ou encore Rojas, il risque d'être juste. Mais la grosse cote de 4,5km avec un passage à 19% peut changer les choses.

Samoilau(MVT) fait le premier temps de référence. Mais Sütterlin l'améliore de 3s. Il ne restera pas longtemps leader, car Ovechkin(KAT) fait mieux de 5s avant d'être battu par Predatsch, 9s de mieux que le russe.
Puis c'est au tour de Matzka d'améliorer le temps de 3s. Et nos coureurs continuent à se passer devant. Car Kahra améliore le temps de Matzka de 4s. Fricke échouera mais prendra la seconde place finale, à 2s de son coéquipier.

Il ne reste plus qu'à attendre. Pour l'instant Kahra reste en tête, mais il reste Sanchez(RAB). On attend, et tremble. Mais au final, il finira 5ème, à 12s de …......Kahra. Première victoire pour l'équipe, et surtout on remplie un objectif du sponsor. Et de quelle manière. Les 4er place et cinq coureurs dans les 10:

1°) Kahra(TET)
2°) Fricke(TET) +0'02
3°) Matzka(TET) +0'04
4°) Predatsch(TET) +0'08

5°) Sanchez(RAB) +0'12
6°) Ovechkin(KAT) +0'17
7°) Sütterlin(TET) +0'22
8°) Garate(RAB) m.t
9°) Lancaster(GRM) +0'23
10°) Barta(APP) +0'25


Etape 2: Almuňécar – Adra(MON)
oublier de prendre la forme.

Étape de montagne avec le Puerto de Palopos, le Puerto de Albuňol et l'Alto de Berja. Se sera dure de gérer avec l'équipe que l'on a, ce que l'on refuse d'ailleurs. Thiele aura essayer de prendre l'échappé de trois, il échouera.
Première ascension, et premier lâché pour nous: Predatsch dans le haut. Il rentrera dans la descente.

Dans la deuxième montée, à 70km du but, attaque de Didier(SBS). Ils ne sont alors plus que 52 dans le peloton favori. Chez nous, seul Predatsch manque à l'appel.

A 43 km, pied de la dernière montée. Ca monte vite, mais le peloton accuse 3'15 de retard au sommet situé à 35km de l'arrivé. Le problème, le groupe favori s'est coupé en deux. Un premier de 23, le second de 20. Dans ce deuxième groupe figure Matzka, Sütterlin, Kahra et Thiele. Predatsch laché depuis longtemps, la bonne nouvelle est la présence de Fricke avec les favoris. On se décide de rouler dans le second groupe.

Image


Si proche, mais pourtant si loin. Ils finiront à 1'05 du groupe des favoris. Lui même, fini à 2'49 du vainqueur du jour Didier, qui a su lâcher ses compagnons. Dans le sprint des favoris, Fricke est bien, et prend une roue sensé aller vite: celle de Kreder. Malheureusement, il sera enfermé et ne rentrera dans les 10:

1°) Didier(SBS)
2°) Aramendia(EUS) +0'54
3°) Gottfried(APP) m.t
4°) Sanchez(RAB) +2'49
5°) Garate(RAB) m.t
6°) Kreder(GRM) m.t
7°) Samoilau(MOV) m.t
8°) Van Winden(RAB) m.t
9°) Pasamontes Rodriguez(MOV) m.t
10°) Golcer(PRB) m.t

11°) Fricke(TET) m.t


Etape 3: Otura – Jaén(VAL)
Fricke(86)Matzka(77)Sütterlin(64), Kahra(76)Predatsch(69), Thiele(71)

On na plus le maillot. On essaye donc de prendre l'échappé. D'abord Sütterlin qui va prendre la première place du premier sprint intermédiaire. Mais un groupe de 12, le peloton revient.
C'est alors Predatsch qui y va. Mais il se retrouvera dans un groupe de chasse. A 100km, il fait la jonction et sont donc 7 devant. Mais dès les première pentes du second grand prix de la montagne, il décroche.
Dans le peloton, c'est à peu près pareil. Un groupe de 49 mène avec pour nous uniquement Fricke.

A 30km de la ligne, ils ne sont plus que cinq devant et possèdent 48s d'avance sur Dzamastagic(Sava) qui a décroché. Le peloton favori est à 2'53 avec Fricke et Predatsch qui a été repris. Ce dernier ne restera pas longtemps car dans la descente, figure une petit bosse. Dans celle-ci, le groupe de 40 explose: ils ne sont plus que 14 mais sans les trois premiers du général. Le 4ème Fricke est là, mais ne trouvera pas d'alliés pour creuser. Résultat, sa rentre de l'arrière.

A 3km de la ligne, Sanchez(RAB) attaque. Sa contre derrière, mais personne ne pourra l'empêcher de s'imposer. Fricke est lui monté à son train, et limite la casse, 12ème:

1°) Sanchez(RAB)
2°) Plaza(MOV) m.t
3°) Garate(RAB) +0'26
4°) Kreder(GRM) m.t
5°) Lastras(MOV) +0'45
6°) Van Winden(RAB) m.t
7°) Caruso(KAT) +0'54
8°) Rojas Gil(MOV) m.t
9°) Pasamontes(MOV) m.t
10°) Kuschynski(KAT) +1'12

12°) Fricke(TET) m.t

Au général, Fricke redescend 7ème.


Etape 4: La Guarda de Jaén – Córdoba(PLA)
Fricke(89)Matzka(80)Sütterlin(67), Kahra(78)Predatsch(70), Thiele(72)

On est encore présent dans l'échappée avec Kahra qui va passer en tête d'un grand prix de la montagne:

Image


On retrouve dans cette échappée, Inigo Cuesta entre autre. Et ça collabore bien:

Image


Malheureusement, Movistar roule, et l'avance maximal sera de 6'55 à 80km de l'arrivée.
A 15km, l'échappée n'est pas reprise, mais le peloton n'est pas loin. Sousa Barbosa tente quand même. A 5,3km, il a 59s d'avance sur le peloton, il peut y croire. Et il a raison, car il s'imposera devant ses anciens camarades d'échappée:

1°) Sousa Barbosa(BAR)
2°) Retschke(APP) m.t
3°) Jans van Rensburg(BGS) m.t
4°) Urain(ORB) m.t
5°) Pereira Mendonca(TAV) m.t
6°) Pinto Lemos(LAA) m.t
7°) Cuesta(CJR) m.t
8°) Kahra(TET) m.t
9°) Kreder(GRM) m.t
10°) Vantomme(KAT) m.t


Etape 5: Córdoba - Antequera(PLA)
Fricke(91)Matzka(82)Sütterlin(69), Kahra(80)Predatsch(71), Thiele(73)

Un groupe de 14 réussit à sortir dont Sütterlin. Ce dernier passera en tête des deux sprint intermédiaires:

Image


A 50 km, ils ont 4'12. Plus que 2'49 en haut du grand prix de la montagne ou notre coureur est passé en tête:

Image


Sans surprise donc, on va avoir un sprint massif même si Fricke a essayé de sortir à 4km du but. Mais il ne tiendra pas jusqu'à la ligne:

1°) Rojas(MOV)
2°) Galimzyanov(KAT) m.t
3°) Kreder(GRM) m.t
4°) Haedo(SBS) m.t
5°) Impey(APP) m.t
6°) Caruso(KAT) m.t
7°) Didier(LEO) m.t
8°) Flens(RAB) m.t
9°) Navardauskas(GRM) m.t
10°) Benitez Roman(KTM) m.t

18°) Matzka(TET) m.t

Et pour le classement final:

Image


Bilan:
L'objectif du sponsor est rempli avec la victoire sur le prologue, la première de l'équipe.
La 7ème place de Fricke, qui a fait de bonnes étapes de vallon.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Ruta del Sol

Messagepar Gaz » 14 Avr 2016, 21:22

GIRO DI SARDEGNA

objectif du sponsor: porter le maillot du classement par point

Leader: Ries(90)
Electron: Barth(73), Bürgel(91)
Equipier: Nuber(91), Thiel(78), Willam(91)


Etape 1: Olbia – Bianovra(VAL)


Barth se coltine la journée devant avec dix collègues. Il passera en tête de deux GPM:

Image


Dans le peloton, Colnago roule et provoque une cassure. 41 coureurs seront piégés, donc Felline le jeune Geox.
A cette allure, l'échappée sera logiquement reprise, mais une chute était obligatoire. Parmi les piégés, ont retrouve Mondory, le sprinteur d'AG2R et surtout le leader de chez Astana: Stangelj.

Image


A 5km de la ligne, ils ne sont plus que 36 à pouvoir jouer la gagne dont Ries. Celui-ci prend la roue de Cunego, mais n'arrivera à le remonté qu'après la ligne. Dommage pour le jeune allemand:

Image

1°) Cunego(LAM)
2°) Ries(TET) m.t
3°) Gavazzi(LAM) m.t
4°) Florencio(GEO) m.t
5°) Montaguti(ALM) m.t
6°) Bole(LAM) m.t
7°) De Maria(DER) m.t
8°) Pozzovivo(COG) m.t
9°) V.Iglinskiy(AST) m.t
10°) Nibali(LIQ) m.t


Etape 2: Macomer – Nuoro(Monte Ortobene)(VAL)
Ries(92)Barth(74), Bürgel(93)Nuber(91), Thiel(80), Willam(91)


Circuit vallonné ou se sera dur pour Ries de suivre. Mais on va quand même essayer. Une échappée de 14 part avec quelques équipiers comme Juffre Pou(AST) ou Duarte(GEO).
A 90km de l'arrivée, Cunego crève et rentre tout seul:

Image


A 52km de la ligne, Stangelj chute encore. Devant sa roule, et beaucoup décroche, Caddeo(21ème du général) par exemple.

Et à 15km, la bagarre commence: Cunego attaque suivi de Florencio. Ries lui monte au train et va attaquer dans la descente pour revenir sur l'italien. Mais ce dernier remet ça dans la monté finale avec d'autre dont Nibali. Notre allemand lui gère sa monté, mais finira loin, reculant au général:

1°) Duarte(GEO)
2°) Nibali(LIQ) +0'28
3°) Pozzovivo(COG) m.t
4°) Pasqualon(COG) +0'53
5°) Vona(FAV) m.t
6°) Bailetti(DER) m.t
7°) Tabore(ASA) m.t
8°) Canecky(MSP) m.t
9°) Addy(ATL) m.t
10°) Ascani(AAN) m.t

19°) Ries(TET) +1'40 et devient 8ème du général.


Etape 3: Nuoro – Oristano(PLA)
Ries(91)Barth(75), Bürgel(94)Nuber(91), Thiel(83), Willam(91)


Le premier sprint est à 30km du départ. On fait donc l'effort et Ries passera en tête prendre 6 points dans la quête d'un maillot du classement par point.
Ils sont alors 8 à partir, mais personne pour nous.
Puis vient la chute de De Maria pour De Rosa. Il ne s'agit que du 9ème du général:

Image


Il tombe après Lorenzetto qui fait la chute journalière des Astana. Les deux rentreront. Car le peloton ne roule pas. 9'07 de retard à 78km, 9'49 à 32km. Le maillot de leader risque de passer à Aubert(44ème à 3'09) ou Petrov(45ème à 3'09). Pourtant, dans les bosses, Nibali a roulé, bien marqué par Ries:

Image


Nous, on est complet après la dernière bosse. Et à 20km, on se met à rouler pour diminuer les écarts. C'est le top 10 de Ries qui est en jeux:

Image


On ne reviendra pas, et les échappés se joueront la victoire. Et Aubert fera coup double. Dans le peloton, Ries prend la roue de Gavazzi, et prendra des points:

1°) Aubert(PYB)
2°) Torosantucci(AAN) m.t
3°) Richeze(ORA) m.t
4°) Petrov(KTV) m.t
5°) Kahut(MIC) m.t
6°) Brambillat(DER) m.t
7°) Kasa(MSP) m.t
8°) De Patre(FAV) m.t
9°) Gavazzi(LAM) +4'33
10°) Bole(LAM) m.t

12°) Ries(TET) m.t

Mais surtout, pour un petit point, Ries prend la tête du classement par point. Second objectif de la saison réussit!


Etape 4: Carbonia – Iglesias(VAL)
Ries(91)Barth(75), Bürgel(94), Nuber(91), Thiel(85), Willam(91)


Nuber se glisse dans le coup. Sa sera la bonne chose de la journée pour une étape catastrophique pour nous. Dès la première montée, Ries est dans le dur, et il décrochera à 52km de l'arrivée. Il recollera, mais temporairement. Pendant ce temps, Nuber est leader virtuel, mais ne le restera pas.
Car à 30km du but, Basso roule pour Nibali(répétition du Giro?) et nous, on saute les uns après les autres, Ries le premier. Il n'est pas seul, on choisit donc de rouler pour limiter la casse.

Devant, Nuber est repris par les favoris. Et erreur de jeunesse, il s'accroche et oublie de s'alimenter. Résultat, il décroche et ne pourra voir Nibali qui s'impose:

1°) Nibali(LIQ)
2°) Cunego(LAM) +0'32
3°) Florencio(GEO) m.t
4°) Basso(LIQ) m.t
5°) Pozzovivo(COG) m.t
6°) Gavazzi(LAM) m.t
7°) Montaguti(ALM) m.t
8°) Bole(LAM) m.t
9°) Mosciarelli(AST) m.t
10°) Le Lay(ALM) m.t

12°) Nuber(TET) +1'40. Nuber est 14ème du général.


Etape 5: Sant'Antioco – Cagliari
Ries(91)Barth(76), Bürgel(94), Nuber(91), Thiel(88), Willam(91)


On est devant avec le meilleur grimpeur de ce tour; Barth. Il passera en tête des trois sprints intermédiaires et du seul grand prix de la montagne:

Image

Malheureusement au sommet, c'est à dire à 37km, il n'y a que 3mn d'écart. Le peloton mettra du temps à revenir, car devant cela ne cesse d'attaquer, et il y a encore 14s à 3,3 km. Trop peu, et le groupe sera repris.
Pendant ce temps, Ries a pris la roue de Belletti, lui même dans celle de Gavazzi, le sprinter en forme:

Image


Mais voilà, Bole(poisson pilote de Gavazzi au passage) lance le sprint de loin. Gavazzi ne lance pas, ce qui surprend plus d'un sprinter. Bole en profite, et s'adjuge l'étape. Ries rentrera quand même dans les dix:

1°) Bole(LAM)
2°) Lorenzetto(AST) m.t
3°) Napolitano(ASA) m.t
4°) Mondory(ALM) m.t
5°) Belletti(COG) m.t
6°) Gavazzi(LAM) m.t
7°) Merlo(DER) m.t
8°) Florencio(GEO) m.t
9°) Garnieri(LIQ) m.t
10°) Ries(TET) m.t

Image

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Giro di Sardegna

Messagepar Gaz » 17 Avr 2016, 21:10

Jörg Werner: manager général de l'équipe

Jörg Werner : « Le sponsor est assez déçut de votre début de saison. Pas de victoire à l'Etoile de Bessége, pas de maillot du classement par point au Qatar ou Oman. Pas de Wild Cart à Tirreno et Paris-Nice. »

Moi: « Il oubli la Ruta del Sol et le tour de Sardeigne? »

JW: « Cela fait deux sur sept. »

M: « On essaye pourtant. On fait des tops 10... »

JW: « Mais trop peu de victoire. Il y en a combien? Une pour l'instant »

M: « Oui, mais un quadruplé »

JW: « Trop peu. Je vous rappelle que le sponsor se retire la saison prochaine. Et cette saison compte pour le renouvellement! »

M: «  D'accord, on va essayer. »

JW: «  Parlez au gars. »

Rencontre à peine terminé, en consultant ma messagerie, je remarque un message du trésorier du club:

« Bonjour,
Je vous appelle pour vous informez du déficit, certes léger, de la formation. Le problème, on ne cesse de perdre de l'argent, et les courbes prévisionnels ne sont pas bonnes, loin de là. »

Mince, il va falloir agir. Gagner des primes. Combien de course prévue en mars? Zéro, sa va être tendu. Le staff risque d'en pâtir. Nous n'aurons donc plus qu'un entraineur, voir aucun si il n'y a pas d'amélioration. Et si cela ne suffit pas, se sera au tour de Marcel Müller, notre scout, de nous quitter.

En parlant de Müller, j'ai également un message de lui, m'informant qu'il a trouvé un jeune sprinteur prometteur. D'un simple SMS, je lui indique de le suivre plus particulièrement, pour voir si il vaut vraiment le coup. Qui sais, un nouveau Zabel peut-être.

Journée mouvementé pour débuter ce moi de mars. Et il faut réagir, vite.






Flash info sur les courses Pro tour du moi.

Sur Paris-Nice, la victoire final revient à un français, Jérome Coppel(qui gagne donc le maillot de meilleur jeune également).
Après une première étape gagné par Casper au sprint, c'est Boasson Hagen qui s'adjuge la seconde, la troisième revenant à un autre français: Boyer.
Sur la première étape vallonnée, le spécialiste Gilbert s'impose. Mais ne gardera le maillot de leader que le temps du contre la montre gagné par Coppel, qui prend le maillot. Il récidivera le lendemain. La dernière étape revenant à Hivert.
Au classement par point, toujours victoire de Coppel. A la montagne sa change, c'est De Gendt qui gagne. Le classement par équipe revient à la Rabobank.


En ce qui concerne Tirreno-Adriatico, RadioShack remporte le contre la montre initial. Ensuite, c'est Joaquin Rodriguez qui gagne la seconde étape. Sur le plat, Greipel montre qu'il sait gagner. Et sur le retour des vallons, la quatrième étape, victoire de Marcato.
Dans la haute montagne, c'est Nibali qui s'impose, et prend le maillot. Il le gardera malgré la victoire de Gerrans, et le dernier contre la montre remporté par Cancellara.
Le classement de la montagne revient à Gatto, celui par point à Joaquin Rodriguez. Sagan est meilleur jeune, Garmin-Cervélo meilleure équipe.


Passons à Milan - San Remo. Là, c'est une victoire italienne, Pozzato.


Place maintenant à l'épreuve espagnol, la Volta a Catalunya.
La première étape revient à l'irlandais Roche, la seconde à Cobo Acebo. Dans la grande montagne, Contador montre qu'il est le meilleur grimpeur du monde, et sur le plat, Goss montre qu'il est un des meilleurs sprinteur du monde. De retour sur un terrain vallonné, Leon Sanchez s'impose, la sixième étape revenant à Contador. Et enfin, Geslin gagne la dernière.

Au final, Leon Sanchez gagne le général et le classement par point, Gerdemann la montagne, Rolland le classement de la montagne et Rabobank le classement par équipe.

La dernière, Gent-Wevelgem revient à Hoste.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team: Giro di Sardegna

Messagepar Gaz » 18 Avr 2016, 18:10

CIRCUIT CYCLISTE DE LA SARTHE
objectif sponsor: porter le maillot du classement par point

Leader: Kahra(76)
Sprinter : Ries(74)
Electron: Matzka(74), Sütterlin(70)
Equipier: Barth(73), Thiel(73)

Etape 1: St Hilaire de Riez – Varades(PLA)


Un groupe de 14 sort, dont Kahra. Objectif pour notre leader, prendre les 3s de bonification. Chose qu'il fera en passant en tête à l'intermédiaire:

Image


Mais dans le peloton, Skill et Veranda's Willem se mettent à rouler respectivement pour Kittel et Van Dijk.
A 15km, Kahra tente de sortir du groupe de tête, mais sera repris 6km plus loin. C'est fini pour l'échappée. Sprint massif donc, et on tente un train. Mais Ries n'arrivera pas à prendre la roue de Matzka. Sprint à oublier pour nous, mais pas pour Duque, vainqueur du jour.

1°) Duque'COF)
2°) Kittel(SKS) m.t
3°) Van Dijk(WIL) m.t
4°) Antonov(IKT) m.t
5°) Docker(SKS) m.t
6°) Vichot(FDJ) m.t
7°) Bol(RB3) m.t
8°) Ladagnous(FDJ) m.t
9°) Schulze(CCC) m.t
10°) Molmy(BIG) m.t


Etape 2: Angers(CLM)
Kahra(76), Ries(74), Matzka(76), Sütterlin(72), Barth(77), Thiel(75)


1°) Bauer(EDR)
2°) Cornu(TSV) +0'02
3°) Vaugrenard(FDJ) +0'06
4°) Impey(APP) +0'08
5°) Bol(RB3) m.t
6°) Voss(APP) +0'09
7°) Ladagnous(FDJ) +0'10
8°) Roth(TST) +0'11
9°) Le Bon(BSC) m.t
10°) Bertogliatti(TT1) +0'12

47°) Kahra(TET) +0'29


Etape 3: Angers – Pré en Pail(PLA)
Kahra(78), Ries(77), Matzka(79), Sütterlin(75), Barth(79), Thiel(77)


Un peu de bosses sur l'étape. Cela n'empêche les échappées de partir dont Matzka. Il passera en tête d'un sprint intermédiaire et d'un grand prix de la montagne:

Image


A 20km de la ligne, Kahra sort alors du peloton alors que le groupe de tête est repris. Il ne résistera. C'est alors Ries qui profite d'une attaque de Dion et Euser pour sortir à 7km.

Image


Il tente le tout pour le tout, mais ils seront repris à 1km du sprint et Ries ne pourra plus rien faire au sprint:

1°) Duque(COF)
2°) Ladagnous(FDJ) m.t
3°) Docker(SKS) m.t
4°) Kittel(SKS) m.t
5°) Bol(RB3) m.t
6°) Dion(BSC) m.t
7°) Kruopis(LAN) m.T
8°) Vaugrenard(FDJ) m.t
9°) Caethoven(WIL) m.t
10°) Van Dijk(WIL) m.t

17°) Ries(TET) m.t


Etape 4: Le Mans – Bonnétable(PLA)
Kahra(80), Ries(79), Matzka(81), Sütterlin(77), Barth(82), Thiel(79)


Sütterlin va prendre 1s de bonification au première intermédiaire. Mais son groupe ne part pas. On envoie alors Kahra, notre mieux classé. Mais il ne prendra pas une seule seconde de bonification. Et ne pourra aller au bout. Car à 50km, 2'44 d'écart.
Pourtant, le peloton va mettre du temps à revenir, le dernière homme étant repris à 11km5 de la ligne. Sprint donc. Et pour nous, c'est Matzka qui va s'en charger, étant le seul à avoir du jus. Enfin, il essaye. Car il ne pourra faire mieux que 15.....

1°) Voss(EDR)
2°) Duque(COF) m.t
3°) Impey(APP) m.t
4°) Kittel(SKS) m.t
5°) Bol(RB3) m.t
6°) Van Dijk(WIL) m.t
7°) Docker(SKS) m.t
8°) Ladagnous(FDJ) m.t
9°) Kruopis(LAN) m.t
10°) Molmy(BIG) m.t

15°) Matzka(TET) m.t

Au général, cela donne ça:

Image


Bilan:
Encore un objectif sponsor non réussit.
On est complétement passé à coté du contre la montre, et donc du général. Notre mieux classé, Kahra, est 33ème.
Point positif, la victoire au classement de meilleur grimpeur.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] ThüringenEnergieTeam:Circuit Cycliste de la Sar

Messagepar Gaz » 19 Avr 2016, 18:56

PARIS – CAMEMBERT

Leader: Fricke(74)
Electron: Bürgel(76), Sütterlin(80)
Equipier: Willam(76), Thiele(73), Predatsch(71)


On change rien, et on va dans le coup avec Sütterlin. L'échappée collabore mais n'ira pas au bout. Coppel ne cesse d'attaquer ce qui fait réagir le peloton.
Malheureusement, le 15ème kilomètre nous sera fatal. Route étroite plus rythme élevé plus pluie égal chute. Elle a lieu en tête de peloton, et tout mes coureurs sont piégés, et incapable de jouer la gagne:

Image


Il ne nous reste que Sütterlin qui a décroché du groupe de tête et est cramé. Un top 20 sera déjà très bien:

1°) Simon(SAU)
2°) Molmy(BIG) m.t
3°) Mandri(EDR) m.t
4°) Wetterhall(EDR) m.t
5°) Bol(RB3) m.t
6°) Guay(RLM) m.t
7°) Turgot(EUC) m.t
8°) Geniez(SKS) m.t
9°) Rolland(EUC) m.t
10°) Kruopis(LAN) m.t

21°) Sütterlin(TET) m.t



RUND UM KÖLN
Leader: Bürgel(70)
Electron: Nubel(70), Willam(75)
Equipier: Matzka(76), Barth(78), Thiele(75)


Première course allemande de la saison, il va falloir briller devant nos compatriotes. Et pour se montrer, rien de mieux que d'être dans l'échappée. Ça, Nuber s'en charge.
Mais dès la première des deux ascension il décroche du groupe de tête. Dans le peloton, c'est un peu pareil, on est pas au mieux. On rentre dans la descente, mais sans surprise, dans la seconde ascension, tout le monde décroche largement. La preuve, quand Niemiec passe la ligne en vainqueur, Matzka, notre meilleur est encore à 7,4km de la ligne:

Image

47°) Matzka à 9'37


Bilan des courses world tour du moi d'Avril, et il y en a.

A commencé par la Route van Vlaanderen. Boonen y égale le record de trois victoires. Belle place de Sylvain Chavanel, 6ème.

Vient la Vuelta al Pais Vasco avec Joaquin Rodriguez qui s'impose au général. Pour le détail, la première étape est revenu à Fédrigo. On a ensuite des victoires Kazakhs sur les deuxième, troisième et quatrième étape avec Iglinskiy, Vinokourov et encore Iglinskiy. Joaquin Rodriguez gagne son étape via la cinquième, et Vinokourov s'adjuge la dernière.
Le maillot par point revient à Iglinskiy, celui de la montagne à Roche et le meilleur jeune est Spilak.

On a ensuite la célèbre Paris-Roubaix, et victoire norvégienne, celle de Thor Huschovd et Sylvain Chavanel est encore placé, quatrième.

Martens gagne l'Amstel.
La flèche Wallone revient à Gerrans.
Joaquin Rodriguez gagne lui la doyenne: Liège-Bastogne-Liège.

Sur le Tour de Romandie, la première étape revient à Freire, la seconde à Cunego. La victoire suisse revient à Albasini lors de la troisième étape. C'est ensuite Bozic qui s'impose. Le contre la montre de 20km revient à Larsson et la dernière étape est gagnée par Pietropolli.
Au général, victoire de Scarponi ainsi qu'au classement de la montagne. Le classement par point est gagné par Freire et le meilleur jeune est encore Spilak.

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Re: [PCM 11] ThüringenEnergieTeam:Circuit Cycliste de la Sar

Messagepar Gaz » 20 Avr 2016, 19:00

PRESIDENTIAL TOUR OF TURKEY

Leader: Fricke(71)
Sprinter: Ries(65)
Electron: Sütterlin(80), Steigmiller(64)
Equipier: Predatsch(75), Thiel(77)

Etape 1: Istanbul – Istanbul(PLA)


Steigmiller prend l'échappée et il se sent bien(+5). Résultat, il passe en tête du sprint intermédiaire:

Image


A 30km, l'écart est de 3mn. Tout est jouable, et Steigmiller accélère le rythme. Ses collègues vont tous décrocher sur le final, mais le jeune allemand n'ira pas au bout. Il est repris à 5km de la ligne. On va compter sur Ries alors. Il est bien placé, dans la roue de Modolo bien emmeneé par son train:

Image


Mais il ne pourra que suivre Modolo, jamais le remonter. Visconti lui, a réussi à remonter Ries par contre. 3ème, belle place quand même:

Image


1°) Modolo(COG)
2°) Visconti(FAV) m.t
3°) Ries(TET) m.t
4°) Napolitano(ASA) m.t
5°) Cesaro(MIC) m.t
6°) Zrimsek(SAV) m.t
7°) De Maria(DER) m.t
8°) Belletti(COG) m.t
9°) Merlo(COG) m.t
10°) Failli(FAV) m.t


Etape 2: Kusudasi – Turgutreis(PLA)
Fricke(72), Ries(67), Steigmiller(66), Sütterlin(82), Predatsch(78), Thiel(78)


Ils sont 21 à partir. Résultat, le peloton réagit et revient. Sütterlin contre à ce moment et sort en compagnie de deux camarades. Derrière, un autre groupe de trois, puis le peloton:

Image


A 90km de la ligne, jonction entre les trois de tête et les trois poursuivants. Mais ce n'est pas cela qui va empêcher Sütterlin de passer en tête du grand prix de la montagne, et donc d'être porteur du maillot de leader demain:

Image


Mais encore, le peloton va revenir. On compte alors sur Ries qui nous a fait un beau sprint hier. Mais les bosses finales auront raison de notre sprinteur qui va se cramer, et ne pourra plus jouer sa carte:

1°) Modolo(COG)
2°) Belletti(COG) m.t
3°) Visconti(COG) m.t
4°) Furdi(ADR) m.t
5°) Napolitano(ASA) m.t
6°) Cesaro(MIC) m.t
7°) Failli(FAV) m.t
8°) Zrimsek(SAV) m.t
9°) Mahoric(ADR) m.t
10°) Canuti(COG)

40°) Steigmiller(TET) m.t


Etape 3: Bodrum – Marmaris(VAL)
Fricke(74), Ries(69), Steigmiller(69), Sütterlin(84), Predatsch(79), Thiel(80)


Thiel a le droit de sortir, lui qui porte les bidons habituellement. Il va ainsi se retrouver seul en tête, et au sommet du grand prix de la montagne. Mais le peloton n'est pas loin:

Image


Heureusement, il va se faire rejoindre et va partager ses efforts avec Mahoric, Sanchez Pimienta et Roman. Mais quand sa remonte un peu, il ne peut les suivre.

Dans le peloton, les bosses finales font les mêmes dégâts, et on ne peut que limiter la casse. Mais on va quand même finir loin de Mahoric, vainqueur du jour:

1°) Mahoric(ADR)
2°) Visconti(LAM) +0'57
3°) Bertagnolli(LAM) m.t
4°) Furdi(ADR) m.t
5°) Failli(FAV) +1'35
6°) Ulissi(LAM) m.t
7°) Mazzanti(FAV) m.t
8°) Valls(GEO) m.t
9°) Petrov(KTV) m.t
10°) Wyss(GEO) m.t

28°) Steigmiller(TET) +3'29


Etape 4: Marmaris – Pamukkale(VAL)
Fricke(74), Ries(71), Steigmiller(70), Sütterlin(86), Predatsch(81), Thiel(82)


On est encore devant avec Sütterlin, qui se retrouve dans un groupe de 12. Il y prendra la première puis la troisième place des sprints intermédiaires.
A 45km de la ligne, le groupe de tête a 6'44 d'avance. Sa va se jouer entre eux. Enfin, sans notre coureur Sütterlin qui décroche:

Image


Au final, comme prévue, l'échappée se joue la gagne, et c'est Malori qui s'impose. Sütterlin est repris pas le peloton et ne regagnera donc pas de temps:

1°) Malori(LAM)
2°) Donati(ASA) m.t
3°) Richeze(ORA) m.t
4°) Ugrinic(MKT) m.t
5°) Beyer(MKT) m.t
6°) Ozdemir(MSA) m.t
7°) Dazkiri(KTV) m.t
8°) Bitenc(SAV) m.t
9°) Keller(DYB) m.t
10°) Guradi(DER) m.t

27°) Steigmiller(TET) +3'15


Etape 5: Denizli – Fethiye(VAL)
Fricke(77), Ries(73), Steigmiller(73), Sütterlin(88), Predatsch(83), Thiele(84)


Steigmiller est encore devant. Il prendra une seconde place du sprint intermédiaire. Mais dans les ascension, il décroche. Manque de forme principalement, du moins, c'est ce qu'il confira à l'arrivée. Dans les dernières bosses, il se fait reprendre:

Image


Et il ne restera pas dans le peloton et finira loin. De même pour tout les autres coureurs de l'équipe, qui décroche dans les diverses petite bosses final.

1°) Jarc(ADR)
2°) Visconti(FAV) +3'19
3°) Bertagnolli(LAM) m.t
4°) Failli(FAV) m.t
5°) Modolo(COG) m.t
6°) Mazzanti(FAV) m.t
7°) Wyss(GEO) m.t
8°) Ardila(GEO) m.t
9°) Canuti(COG) m.t
10°) Codol(ASA) m.t

61°) Sütterlin(TET) +9'03


Etape 6: Fethiye – Finike(VAL)
Fricke(79), Ries(75), Steigmiller(76), Sütterlin(89), Predatsch(85), Thiel(86)


Grand prix de la montagne dès le départ et le peloton refuse de laisser partir quiconque. Résultat, un groupe de 60 passe au sommet et le peloton a explosé. Pour nous, seul Sütterlin, Steigmiller et Thiel sont dans le premier groupe. Le dernier sort alors, pour formé l'échappée du jour.
Dans le peloton, sa rentre de l'arrière et le peloton se reforme. Sa se passe moins bien devant, car Thiel est obligé de lâcher prise:

Image


A 37km, l'échappée a encore 6mn d'avance, elle va aller au bout avec la grande descente qu'il reste. Dans l'arrivé en monté, des attaques dans le peloton des favoris, mais personne n'empêchera Marzano de décrocher ses coéquipiers, et gagner l'étape:

1°) Marzano(LAM)
2°) Corioni(ASA) +0'18
3°) Lang(ATL) m.t
4°) Proch(ORA) m.t
5°) Zrimsek(SAV) +0'40
6°) Roe(BMC) m.t
7°) Girardi(DER) +1'33
8°) Visconti(FAV) +3'30
9°) Turkcetin(KTV) +3'41
10°) Failli(FAV) m.t

52°) Sütterlin(TET) m.t


Etape 7: Finike – Antaya(PLA)
Fricke(82), Ries(77), Steigmiller(78), Sütterlin(92), Predatsch(88), Thiel(88)


Grand prix de la montagne à 5km du départ. Même si il n'a plus de chance de gagner ce classement, on envoi Thiel qui prendra la seconde place. Mais le peloton revient.
C'est alors Steigmiller qui y va et passera en tête des deux sprints intermédiaire de la journée.

Image


Dans le peloton, Colnago se met à rouler pour Modolo. 2'23 a 30km, sa suffira pas et les hommes de têtes seront repris. Pour nous, personne ne peut faire le sprint. Les petites bosses à 15km de la ligne et le rythme ont fatigué tout les coureurs, donc notre sprinteur Ries également:

1°) Failli(FAV)
2°) Visconti'FAV) m.t
3°) Colli(GEO) m.t
4°) Zaballa(MIC) m.t
5°) Napolitano(ASA) m.t
6°) Modolo(COG) m.T
7°) Merino(MIC) m.t
8°) De Maria(DER) m.t
9°) Belletti(COG) m.t
10°) Ardila(GEO) m.t

21°) Sütterlin(TET) m.t


Etape 8: Antalya - Analya(VAL)
Fricke(84), Ries(78), Steigmiller(81), Sütterlin(94), Predatsch(89), Thiel(90)


On choisit de mettre Ries dans l'échappée car il y a sprint intermédiaire pas loin, et cela ferait rentrer un peu d'argent. Ries s'en charge, et passe en tête:

Image


Son groupe sera repris. C'est alors Steigmiller qui y va. Mais il décrochera à 40km de son groupe dans une montée et sera repris par un groupe de cinq: le groupe maillot jaune. Il lache alors tout naturellement dans la bosse:

Image


On finira encore donc tous très loin du vainqueur Visconti, qui s'adjuge l'étape, et le général:

1°) Visconti(FAV)
2°) Bertagnolli(LAM) +0'47
3°) Wyss(GEO) +1'36
4°) Mazzanti(FAV) +3'42
5°) Modolo(COG) m.t
6°) Failli(FAV) +4'42
7°) Ulissi(LAM) m.t
8°) Valls(GEO) m.t
9°) Santaromita(BMC) m.t
10°) Svab(SAV) m.t

33°) Steigmiller(TET) +11'22

Voilà pour les classements:

Image

Gaz
Directeur sportif
 
Messages: 3865

Suivante

Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité