Team Lotto Jumbo 2015 [Vuelta, E17, chrono]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Wings, Yaros, EvilGaming64, AG2R

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E20]

Messagepar Nico32 » 17 Aoû 2017, 19:43

Tour de France, étape 20


Pour conclure cette dernière semaine ultra-montagneuse, le verdict du Tour est rendu sur les terribles pentes de l’Alpe d’Huez, précédées comme la veille par la Croix-de-Fer. Ce col remplace le Galibier, rendu impraticable par un éboulement dans la descente du Lautaret, mais n’a pas grand-chose à lui envier dans ce format court qui avait également magnifiquement conclu le Tour 2011. Revenu dans le jeu hier, Gesink peut-il reprendre 1’45’’ à Froome et renverser le Tour ?

Image

C’est normalement la dernière occasion pour les baroudeurs de l’emporter, alors le départ en faux-plat descendant est évidemment très rapide. Plusieurs Lotto Jumbo s’y essaient, mais bizarrement les Movistar, Europcar, Lotto Soudal et Katusha s’entendent systématiquement pour les museler sans raison. Comme les jours précédents à vrai dire, mais cette fois tout le monde s'y met... Le sprinter Hathaway ne fait pas exception, mais insiste aux côtés de Valverde, Kiserlovski, Taaramae, Roche, Talansky ou Fuglsang, très offensifs également. Le gallois passe du coup en tête du sprint intermédiaire alors que Sagan ne prend que 7 points en tête du peloton. Avec désormais 32 points d’avance, il s’offre une très belle option sur le maillot vert. Espérons qu’il ne fasse pas comme son équipier Breschel, qui avait dilapidé une telle avance en 2012. Mais revenons au direct, où le groupe de tête est repris et Gallopin tente de durcir l’allure en bas de la Croix-de-Fer. Ce n’est pas suffisant pour empêcher les deux hommes forts d’hier, Schleck et Roche, de sortir avec Kiserlovski et Voeckler. Ce quatuor monte son avance à deux minutes quand Gallopin s’écarte. Sans trop le vouloir, Pinot, Froome et Tony Martin se retrouvent alors quelques mètres devant le peloton. La FDJ y voit une opportunité et demande à son champion allemand de se mettre à la planche pour Pinot ! Martin leur donne une minute d’avance avant de s’écarter. Pinot poursuit alors le forcing, relayé par Froome qui pourrait pourtant payer ce coup de panache inutile. Derrière, les Trek montent au même rythme que le quatuor de tête, mais perd du terrain sur Froome et Pinot qui reviennent sur la tête à 10 kms du sommet. Tout aussi bizarrement que sur leur attaque, les deux hommes se relèvent alors complètement en voyant que les autres échappés ne les relaient (logiquement) pas. Fuglsang fait alors l’effort complètement à contretemps, ce qui oblige Izagirre à prendre le manche du peloton. Voyant la mésentente à l’avant, le basque ne se presse pas pour rentrer, ce qui permet à des attardés de revenir. Ce sont donc une soixantaine de coureurs qui font la jonction avec les sept hommes de tête à six kms du sommet.

Image

Image

Aussitôt, Andy Schleck se réveille et repart. Il ne se relève pas jusqu’au sommet où il conforte son maillot à pois. Fuglsang est de nouveau en contre à 1'30" tandis que les Lotto Jumbo mènent désormais à un bon rythme le groupe maillot jaune. Izagirre fait une belle montée, au point de décrocher Valverde, qui paye ses attaques précoces, et Rui Costa, le 11e du général ! 2’40’’ après l'homme de tête, Kruijswijk prend les points restants mais il en possède désormais 32 de retard. Schleck a donc quasiment assuré son maillot car il faudrait une victoire de Quintana ou une 3e place de Kruijswijk en haut de l'Alpe pour l’en priver. Tout en supposant que dans le même temps, il ne marque plus de point non plus… Bref, 22 coureurs composent le groupe maillot jaune qui fait jeu égal avec l’homme de tête dans la descente, toujours sous l’impulsion d’Izagirre. Fuglsang dévale quant à lui la pente à tombeau ouvert pour rejoindre Schleck. Le duo possède toujours 2’30’’ au bas de la descente et se relaie bien, mais le vent leur est défavorable. À l’arrière, Izagirre est désormais secondé par Coppel. Les deux hommes n’ont pas besoin d’en garder pour la montée finale, ils reprennent donc de plus en plus de temps, au point de revenir exactement au pied de l’Alpe d’Huez ! Les favoris vont donc s’offrir une explication royale, et de suite Kruijswijk accélère ! Avec son statut d’outsider, il n’obtient pas le lest espéré car les Sky le prennent en chasse. L’écart monte cependant à 40 secondes quand Pinot attaque à son tour à 12 kms du sommet. Coppel hausse donc encore le rythme et s’écarte juste au moment où Pinot revient sur Kruijswijk. Le néerlandais n’a pas d’intérêt à relayer, le français s’en agace très vite mais se sent fort. Il attaque et Kruijswijk n’a pas le punch pour réagir. Il est même repris par Uran, qui fait désormais le boulot pour Chris Froome.

Image

Image

Image

Si Kruijswijk est rentré dans le rang, en revanche Pinot vole ! À 7 kms du sommet, son avance atteint la minute trente et il commence à menacer le maillot blanc de Quintana. Le colombien réagit alors que les autres leaders se reposent toujours sur le gros numéro d’Uran. Celui-ci réduit d’ailleurs le groupe maillot jaune à sa portion congrue : lui, Froome, Nibali, Roche, A.Schleck, Gesink, Kruijswijk et De Gendt. Le 3e du général, Contador, est donc absent ! Gesink n’a lui toujours rien tenté contre Froome, et c’est même le maillot jaune qui attaque à 5 kms du but ! L’accélération est fulgurante, le britannique laisse sur place tous ses adversaires y compris Gesink, qu’on voit parlementer avec Kruijswijk. Le second nommé fait un geste énervé de la main, et c’est alors Gesink qui prend la tête du groupe ! Kruijswijk reste en second rideau avec Nibali, pendant que Schleck, Roche et De Gendt lâchent au fil des lacets. Devant, l’écart se creuse avec Froome, qui dépose Quintana et fond à toute allure sur Pinot. Il revient sur le français quasiment au moment où Quintana est lui repris par Gesink, Kruijswijk et Nibali. Le duo de tête s’entend bien, il ne perd donc rien de son avance et va se disputer l’étape au sprint. Froome le lance en tête, Pinot fait illusion à peine cent mètres, avant de laisser Froome filer vers la victoire. Sur cette étape mythique, maillot jaune sur le dos, il lève les bras pour la première fois de sa carrière sur le Tour ! De quoi valider avec brio son deuxième maillot jaune. Derrière, la 3e place se joue au sprint mais à près d’une minute de Pinot, ce qui permet au français de doubler Nibali au général. L’italien a laissé travailler Gesink, il peut s'en mordre les doigts. Il le déborde pour la forme, mais se fait à son tour déposer par un Kruijswijk qui a clairement joué sa carte aujourd’hui. Pourquoi ? Rappelons qu’il possédait 32 points de retard sur Andy Schleck au classement de la montagne, et que cette 3e place lui en rapporte 36 ! Il faut désormais que le luxembourgeois ne termine pas dans les dix premiers. Ce qui n’est pas fait car Schleck arrive dans le groupe qui se joue la 7e place. Même s'ils ont été distancés avant, Rolland et Poels finissent plus fort, comme hier d’ailleurs, et se classent 7 et 8e. Reste donc Schleck, De Gendt, Roche et Uran, qui a beaucoup travaillé et ne peut lutter. Le sprint est serré, De Gendt prend l’avantage et c’est finalement… Roche qui s’empare de la 10e place ! La désillusion est cruelle pour Andy Schleck, 11e, donc, qui paye sûrement sa longue échappée et perd son maillot fraichement acquis pour 4 petits points ! Maigre consolation, il passe pour 16 secondes devant Van den Broeck au général pour rentrer in extremis dans le top 10. L’autre grosse opération est l’œuvre de Quintana, dans le dur comme Pinot hier, et qui rend la pareille à Contador aujourd’hui. Le madrilène termine 13e à 3’51’’, largement de quoi le faire tomber du podium, et même le sortir du top 5 derrière Pinot et Nibali ! Il possédait pourtant respectivement 2’30’’ et trois minutes d’avance sur eux ce matin ! L’autre grosse craquante est subie par Rui Costa, 11e du général ce matin et qu’on avait laissé en perdition dans la Croix-de-Fer. Le portugais termine 52e à 16 minutes de Froome ! Taaramae a le même débours, perdant 7 places au général. Notons enfin une vingtaine de hors-délais, dont les sprinters Kittel, Démare, Kristoff, Boonen, Farrar, mais aussi Chavanel et Leezer.

Image

Image

Image

Étape 20 :

1. Image SKY - C.Froome
2. Image FDJ - T.Pinot + 16"
3. Image TLJ - S.Kruijswijk + 1'12"
4. Image EQS - V.Nibali m.t
5. Image TLJ - R.Gesink
6. Image MOV - N.Quintana t.m.t
7. Image BMC - P.Rolland + 3'08"
8. Image MAP - W.Poels + 3'25"
9. Image AST - T.De Gendt m.t
10. Image LTS - N.Roche m.t

Général :

1. Image SKY - C.Froome 76h38'43"
2. Image TLJ - R.Gesink + 3'07"
3. Image MOV - N.Quintana + 5'55"
4. Image FDJ - T.Pinot + 7'31"
5. Image EQS - V.Nibali + 7'56"
6. Image TCS - A.Contador + 8'02"
7. Image AST - T.De Gendt + 17'23"
8. Image BMC - P.Rolland + 17'32"
9. Image MAP - W.Poels + 18'34"
10. Image LIQ - A.Schleck + 20'27"

Image Classement par points : 1. Image S.Hathaway (TLJ) 305 pts / 2. Image P.Sagan (LIQ)/ 273 pts / 3. Image M.Goss (LIQ) 249 pts
Image Classement de la montagne : 1. Image S.Kruijswijk (TLJ) 150 pts / 2. Image A.Schleck (LIQ) 146 pts / 3. Image C.Froome (SKY) 131 pts
Image Classement des jeunes : 1. Image N.Quintana (MOV) 76h44'38" / 2. Image T.Pinot (FDJ) + 1'36" / 3. Image P.Sagan (MAP) + 1h15'18"
Image Classement par équipes : 1. Image Team Sky 229h50'06" / 2. Image Lotto Soudal + 40'50" / 3. Image Team LottoNL - Jumbo + 46'39"


Brèves de l'équipe
Il n'est pas toujours facile d'être directeur sportif, surtout lorsqu'il s'agit de faire tampon entre deux leaders en colère. Même si pour le coup, Kruijswijk paraissait plus amusé qu'autre chose.

« C'est inadmissible ! »

« C'est ça, excite toi. Attaque-moi maintenant que la course est finie. »

« Calmez-vous, calmez-vous ! »

« Que je me calme ?! Tu l'as vu comme moi, ce type est une ordure, un traitre ! »

« N'im-por-te quoi. »

« Calmez-vous les gars, par pitié, vous allez attirer les oreilles indiscrètes... »

« JE M'EN FOUS ! Tu as vu son attitude ? Il n'en fait qu'à sa tête, explique-lui ce que c'est d'être le lieutenant d'un leader, Monsieur ne comprend pas. »

« Ah on a un leader dans l'équipe ? Merci de me l'apprendre. »


« Le leader désigné, c'était Robert... »
osa le DS d'une petite voix.

« Désigné, j'entends bien. Dans les faits, on en est loin. Un leader se bat, un leader écoute ses équipiers. Il ne croit pas que sa place lui est acquise sans résultat. »

« Mais je rêve ! Tu t'es vu, toi ?! Tu te prends pour qui à me donner des leçons. S'il y a un leader apprécié ici, c'est moi. »

« Et s'il y en a un qui obtient des résultats, c'est moi. »

« Laisse-moi rire. »

« QUI a remplis ses objectifs ici, sur le Tour ? QUI a échoué ? On nous a demandé des victoires d'étape, c'est fait. Le maillot vert ? Fait. Le maillot à pois ? Fait. Porter le jaune ? Fait. Nos deux seuls échecs, c'est le TTT où on t'a attendu, et le général. Les deux à cause de toi. »

« Un échec de finir 2e du général, bien sûr on y croit. Et me reprocher de ne pas gagner alors que, moi, je dois me coltiner Froome et Contador, pas Kiserlovski dans une vieille échappée. »

« Oui, deux échecs. Ne t'ai-je pas prévenu de suite de ne pas sous-estimer tes adversaires ? Ne t'ai-je pas demandé dès la sortie des Pyrénées d'attaquer ? De prendre des risques ? Est-ce que tu m'as écouté ? Non. Ne me suis-je pas pourtant sacrifié autant que j'ai pu pour toi, jusqu'à ce que tu n'aies plus aucune chance et que je doive sauver les meubles sur une étape ? J'ai fait ce que j'ai pu malgré ton attitude, mais on ne récolte que ce qu'on sème. »

« Tu es aberrant de mauvaise foi. Je ne te veux plus jamais dans ma team ! »

« Dans TA team ? Laisse-moi rire à mon tour. »

« Calme-toi Robert. On verra l'an prochain avec qui tu seras, mais on ne... »

« QUOI ?!?! »
Le sang de Kruijswijk n'avait fait qu'un tour sur ces quelques mots. « Après tout ce qu'il fait, tout ce qu'il ne fait PAS, surtout, et tout ce que JE prouve, vous lui laissez encore la priorité ? Il vous faut quoi de plus ? Putain j'en ai marre, je le sentais. Je suis pris pour un guignol ici. »

« Mais non... »

« Eh oui, reviens demander le leadership quand tu auras un top 10 du Tour, et contente-toi du Giro d'ici-là. »

« Le top 10, je l'aurai largement eu si je ne bossais pas pour toi. Mais je ne me contente pas de ça, contrairement à certains. »

« Mais non, mais non, laissez-moi en placer une s'il vous plait ! » Il se tortillait les mains et semblait à deux doigts de fondre en larmes. « Je n'avais pas fini. Les torts sont partagés... Vous réagissez à chaud, mais on va débriefer calmement, en tirer des leçons et repartir sur de bonnes bases. On a le temps de voir venir, mais on sera encore plus forts si on vient à deux co-leaders, deux menaces pour les autres... »

« QUOI ?!?! Ce mec a une attitude détestable, et vous le récompensez avec un rôle de leader ! Belle mentalité, je n'y crois pas ! »

« T'en fais pas pour ça, même si ça avait été le cas officiellement, je ne serais jamais leader ici. J'ai beaucoup d'offres de la concurrence, je me casse ! »

« Ne te donne pas cette peine. Je suis atterré de ces trahisons, je ne peux pas m'épanouir avec des dirigeants avec cette mentalité. C'est moi qui me casse ! Un pourri au milieu de pourritures, amuse-toi bien. »

* Claquements de portes * Le DS se retrouve seul à trépigner sur place.

« Ménonménonménonménon, calmez-vous calmez-vous calmez-vous. Qu'est-ce que je fais maintenant, moi ? Pourquoi je ne les ai pas prolongé plus tôt... ? »
Modifié en dernier par Nico32 le 18 Aoû 2017, 11:00, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Floflo59250 » 17 Aoû 2017, 23:10

Du changement à venir à la Lotto, j'espère que Steven va partir à la Sky, ça lui fera du bien de rouler pour Froome :noel:

Contador n'aura donc pas supporté le triplé Giro-Dauphiné-Tour, dommage pour la 3e place du podium :diantre: par contre Pinot rattrape bien sa saison :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Coureur pro
 
Messages: 1579
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Pink Panda » 17 Aoû 2017, 23:25

Allez, bye bye Gesinkounet :love:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Junior
 
Messages: 1312
Localisation: Quelque part en France

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Cadelthebest » 17 Aoû 2017, 23:54

Ce maillot vert en mousse u' on va avoir :twisted:
Et j' espère que les 2 vont se casser, Kruisjwijk aura tout réussi alors avec son rôle de fouteur de merde, et Gesink qui tente même pas l' attaque dans la Croix De Fer :down

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Chasseur de prime
 
Messages: 227

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Joyako » 18 Aoû 2017, 07:54

« Un échec de finir 2e du général, bien sûr on y croit. Et me reprocher de ne pas gagner alors que, moi, je dois me coltiner Froome et Contador, pas Kiserlovski dans une vieille échappée. »


Image

C'est pas comme si y'avait eu Conta sur le Giro :wtf
Il craque enfin cela dit :P

Gesink :moqueur:
En deux lignes tu le fais passer de mec qui reste à mec tellement énervé qu'il se barre :noel: Mais il va rester, hein :niais: Sinon Gallopin pour le général c'est chaud :niais:

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Junior
 
Messages: 1084

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Muffy » 18 Aoû 2017, 08:16

Ah cette étape et ses hors délais :love:

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Floflo59250 » 18 Aoû 2017, 10:54

Ce n'est pas LL Sanchez qui hésite aussi à partir ? L'âme de la Rabobank se fait la malle là :?

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Coureur pro
 
Messages: 1579
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar AG2R » 18 Aoû 2017, 12:13

Nico qui va se retrouver avec Hathaway pour jouer le général l'an prochain :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 10345
Localisation: PCM France

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar rthomazo » 18 Aoû 2017, 16:00

La scénette d'après-course :love: Kruijswijk 8)

Muffy a écrit:Ah cette étape et ses hors délais :love:

Ils sont pas repêchés ? :noel:

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Jersey rojo
 
Messages: 6897
Localisation: Route à chaussées séparées par un terre-plein central

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Nico32 » 18 Aoû 2017, 18:47

Je me doutais que ça allait plus réagir sur la scénette que la superbe montée de Kruijswijk :moqueur:
Personne ne l'a noté non plus, mais ça fait trois étapes qu'on ne me laisse pas partir en échappée sans raison :x C'est plus difficile d'avoir du soutien à l'avant dans ces conditions, ou alors c'est au terme de grosses batailles qui les ont déjà entamé :x

Floflo59250 a écrit:Du changement à venir à la Lotto, j'espère que Steven va partir à la Sky, ça lui fera du bien de rouler pour Froome :noel:

Contador n'aura donc pas supporté le triplé Giro-Dauphiné-Tour, dommage pour la 3e place du podium :diantre: par contre Pinot rattrape bien sa saison :love:

Tu vois vraiment Kruijswijk partir à la Sky alors qu'il veut être leader sur le Tour ? :noel: Cette exigence réduit déjà le champ des équipes possibles :noel: Et n'élimine pas Lotto Jumbo si Gesink part :noel:

Oui, après une 2e semaine monstrueuse, il accuse la fatigue :o En revanche Pinot est sur le podium de la 3e semaine avec Froome et Gesink :o Dommage qu'il ait eu du retard au démarrage, et qu'il n'y ait plus d'épreuve en fin de saison pour briller car il parait frais (non, il ne participe pas à la Vuelta)

Pink Panda a écrit:Allez, bye bye Gesinkounet :love:

Supporters : Kruijswijk 1 - Gesink 0

Cadelthebest a écrit:Ce maillot vert en mousse u' on va avoir :twisted:
Et j' espère que les 2 vont se casser, Kruisjwijk aura tout réussi alors avec son rôle de fouteur de merde, et Gesink qui tente même pas l' attaque dans la Croix De Fer :down

Oser dire de telles âneries mérite le ban :twisted:
Plus difficile sans soutien à l'avant :x J'ai aussi vite vu que Gesink avait plus de mal que Kruijswijk dans la Croix-de-Fer :o J'ai donc vite orienté ma tactique vers le maillot à pois, encore que l'offensive précoce de Froome m'a un moment fait espérer un pétage de caisson de sa part. Les formes du jour l'ont confirmé avec un -1 pour Gesink et un +5 providentiel pour Kruijswijk ! (ce qui lui fait deux +5 en trois jours sur des étapes décisives du Tour alors qu'il n'a pas eu mieux qu'un +1 sur tout le Giro :twisted: )

Muffy a écrit:Ah cette étape et ses hors délais :love:

Leezer :cry:

Floflo59250 a écrit:Ce n'est pas LL Sanchez qui hésite aussi à partir ? L'âme de la Rabobank se fait la malle là :?

Si aussi. Mais entre hésiter, se braquer à chaud, et prendre des décisions à tête reposée, il y a un monde :angel

AG2R a écrit:Nico qui va se retrouver avec Hathaway pour jouer le général l'an prochain :moqueur:

Tu oublies Jérôme Coppel, qui pourrait lui aussi signer :prof: Enfin ça me ferait un retour dans la norme avec une belle densité de grimpeurs : Mollema, Intxausti, Izagirre, peut-être Coppel... Et derrière Ruijgh, Slagter, LLS, Acedo et Kelderman s'ils progressent, plus pourquoi pas une ou deux recrues :niais: ...#ag2rstyle :mrgreen:

rthomazo a écrit:La scénette d'après-course :love: Kruijswijk 8)

Supporters : Kruijswijk 2 - Gesink 0

Joyako a écrit:
« Un échec de finir 2e du général, bien sûr on y croit. Et me reprocher de ne pas gagner alors que, moi, je dois me coltiner Froome et Contador, pas Kiserlovski dans une vieille échappée. »


Image

C'est pas comme si y'avait eu Conta sur le Giro :wtf
Il craque enfin cela dit :P

Gesink :moqueur:
En deux lignes tu le fais passer de mec qui reste à mec tellement énervé qu'il se barre :noel: Mais il va rester, hein :niais: Sinon Gallopin pour le général c'est chaud :niais:

Qui n'a jamais été de mauvaise foi dans une dispute ? :angel
Autant Kruijswijk est un sanguin, autant j'ai essayé de faire monter la tension chez Gesink depuis les Pyrénées. Là, cette étape où Steven a joué sa carte perso est l'offense de trop qui fait exploser la marmite :o Les deux ont des caractères bien différents : Kruijswijk a un mauvais tempérament, très impulsif, mais est très attaché au respect des consignes et l'asservissement auprès d'un leader qui joue la gagne. Il est presque dans un aspect "militaire" avec peu de relations humaines (par exemple c'est le seul de l'équipe à appeler ses collègues par leur nom et non leur prénom, je ne sais pas si vous l'aviez noté :mrgreen: ). Gesink, lui, prend son rôle de leader à cœur (motivation des troupes, veut se faire aimer, etc, cf mes scénettes). En revanche il considère que ce rôle de leader lui est dû, ce qui cause cette explication finale car il est remis en cause par un Kruijswijk qui jure par le mérite. J'espère que mes scénettes avaient réussi à faire passer la complexité de la situation ? :question: Sinon vous pouvez toujours les relire avec ces éléments en tête pour, j'espère, mieux les apprécier ;)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Horse » 18 Aoû 2017, 18:57

Mollema leader sur le Tour l'année prochaine du coup ? Hate de le voir exploser lors du dernier week end de course. :niais:

Avatar de l’utilisateur
Horse
Baroudeur
 
Messages: 4292
Localisation: Tarbes (à l'insu de mon plein gré)

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Tilo » 18 Aoû 2017, 22:56

Sympa cette bataille dans le bus. Le DS doit changer les deux leaders ils ont trop le boulard

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Champion confirmé
 
Messages: 17850
Localisation: La ou je veux

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Nico32 » 20 Aoû 2017, 11:21

Horse a écrit:Mollema leader sur le Tour l'année prochaine du coup ? Hate de le voir exploser lors du dernier week end de course. :niais:

Dernière semaine :prof:

Tilo a écrit:Sympa cette bataille dans le bus. Le DS doit changer les deux leaders ils ont trop le boulard

Un champion est obligé d'avoir du caractère :niais:

Nico32 a écrit:Les deux ont des caractères bien différents (...) J'espère que mes scénettes avaient réussi à faire passer la complexité de la situation ? :question:

Ce n'était pas une question en l'air. J'aimerais bien savoir si j'avais réussi mon coup svp :niais:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [E20, le Tour est joué ! ]

Messagepar Cadelthebest » 20 Aoû 2017, 21:26

Oui oui on avait bien compris cet aspect avec les scènettes Nico ;) peut- être pas autant que tu le décris, mais un minimum quand même

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Chasseur de prime
 
Messages: 227

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Nico32 » 22 Aoû 2017, 10:14

Tour de France, étape 21


149 coureurs terminent ce Tour sous une fine pluie et dans le vent, qui disparaitront heureusement à l’heure d’entrer dans Paris. Cette édition a été beaucoup plus éprouvante que les précédentes puisque seule la Movistar de Quintana finit au complet. Les petits poucets Cofidis et Bretagne ont quant à eux été les plus décimés avec seulement 5 coureurs restants dans les rangs. Plus étonnant, la grande Etixx n’a pas plus de survivants.

Image

On en a pris l’habitude ces dernières années, le défilé ne fait plus partie des traditions et la bagarre fait rage en début de course. On veut tellement prendre l’échappée que celle-ci n’est pas formée en entrant sur les Champs ! Wynants possède juste quelques mètres d’avance, poursuivi par Hoogerland. Froome veut cependant mettre un point d’honneur à parader en tête, il le fait dans la roue de Geraint Thomas qui reprend d’ailleurs vite les deux fuyards. Pour l’honneur aussi donc, Cavendish remporte le sprint intermédiaire devant Trentin et Degenkolb. Hathaway profite que Goss et Sagan aient été mal placés pour grappiller encore quelques points à moindre frais. Il n’a désormais plus que le slovaque comme adversaire. À la sortie de ce sprint, deux coureurs se projettent à l’avant, et de la même équipe : Phinney et Gallopin. Le duo est rejoint par Damien Monier dans la descente des Champs, mais même à trois il sera difficile de résister car les Sky ne laissent pas l’écart passer la barre des deux minutes malgré l’effort important des hommes de tête. Phinney craque d’ailleurs à peine 15 kms plus loin, vite imité par Monier. À 50 kms du but, Gallopin doit aussi ralentir et c’est au tour de Garcia de tenter l’aventure en solitaire pour Cofidis.

Image

Image

Pas fatigués depuis le départ, les Sky et les Mapei continuent de mener à un gros rythme qui ne permet pas à l’espagnol de prendre plus d’une minute de marge. Seul face au vent, il s’épuise rapidement et est repris à 18 kms du but. La machine implacable des Sky et Mapei est suivie par les autres sprinters mais personne ne prend l’initiative et aucun train ne se forme. C’est seulement à 5 kms du but que les anglais et italiens cessent de collaborer pour s’affronter, avec Thomas, Swift et Cavendish d’un côté de la route, et Mestre, Ginanni et Sagan de l’autre. Petit a choisi la roue du train Sky, Hathaway et Goss ont hésité avec celle du slovaque mais se reportent derrière le français quand les bleus et noirs prennent l’avantage. Haussler et Bouhanni sont aussi juste derrière, en revanche Goss est un peu en retrait et ne semble d’ailleurs pas au mieux depuis le début de l’étape. Il ne pourra pas remonter alors que Swift lance le sprint aux 2500 mètres. Il fait nettement la différence sur le train Mapei, plaçant Cavendish en position idéale. Celui-ci profite encore du travail de son poisson-pilote, mais doit démarrer quand Hathaway se décale à 400 mètres de a flamme rouge. Petit est toujours dans l’aspiration alors que Degenkolb et Sagan reviennent fort. À 300 mètres de la ligne, les cinq se tiennent en un mouchoir et peuvent tous encore s’imposer. Cavendish est le premier à coincer, Degenkolb plafonne, Sagan déborde Hathaway mais c’est bien Adrien Petit qui crée la sensation en levant les bras ! Sagan devance Hathaway, mais c’est trop peu pour renverser le classement par points. Le gallois remporte donc le maillot vert pour son premier Tour, avec sa meilleure place de juillet sur un sprint massif.

Image

Image

Image

Étape 21 :

1. Image ALM - A.Petit
2. Image MAP - P.Sagan m.t
3. Image TLJ - S.Hathaway
4. Image TAR - J.Degenkolb
5. Image SKY - M.Cavendish
6. Image IAM - H.Haussler
7. Image MOV - M.Trentin
8. Image FDJ - N.Bouhanni
9. Image AST - F.Taborre
10. Image LTS - M.Vantomme m.t

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Cadelthebest » 22 Aoû 2017, 16:01

Petit :shock: :love: :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Chasseur de prime
 
Messages: 227

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Muffy » 22 Aoû 2017, 16:38

Hathaway il aurait quand même pu se bouger le cul pour ramener les Champs !

Avatar de l’utilisateur
Muffy
Chasseur de prime
 
Messages: 250
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Warren Barguil » 22 Aoû 2017, 16:40

Adri :love: :noel:

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6376
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Floflo59250 » 22 Aoû 2017, 19:36

Mais oui Adrien :love: :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Coureur pro
 
Messages: 1579
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Team Lotto Jumbo 2015 [Tour de France, E21]

Messagepar Nico32 » 23 Aoû 2017, 10:14

Muffy a écrit:Hathaway il aurait quand même pu se bouger le cul pour ramener les Champs !

Le -1 est rageant dans ce sens, car il y avait quelque chose à faire avec une bonne forme du jour :o Mais bon c'est déjà ma meilleure place sur les Champs, tout opus confondus :)

Cadelthebest a écrit:Petit :shock: :love: :moqueur:
Warren Barguil a écrit:Adri :love: :noel:
Floflo59250 a écrit:Mais oui Adrien :love: :moqueur:

Je sentais venir ces réactions :moqueur: Mais dans ma carrière, Démare > Petit > Bouhanni > Coquard, pour donner une idée de hiérarchie :noel: Petit, c'est 16 victoires en 2013 (chez Champion System, certes), large vainqueur de la Coupe de France en 2014 et déjà 2e d'une étape derrière Cavendish en première semaine de ce Tour :prof:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maglia rosa
 
Messages: 9044
Localisation: no-gazier :'(

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bad_Neos, Coxo et 2 invités