Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 18 Aoû 2018, 13:50

1

J’ai vraiment cru que je m’étais trompé de salle !

De toute façon, je déteste le lundi. Enfin LES lundis. Tous. Avec un S à la fin. Je les hais, je les abhorre, je les exècre, je les maudits… peu importe, prenez ça comme vous voulez. Mais les pires de tous, ce sont les lendemains de vacances. Les fameux « jours de rentrée », nous on nous parle au journal de 13h avec un grand sourire aux lèvres, tout en sachant très bien qu’au même moment, neuf élèves sur dix sont en train de pleurer devant leur poste de télévision - enfin disons huit sur dix car il y en a qui sont encore au bord de la plage le dernier dimanche. Alors on profite des ultimes instants, on rigole, on décompresse, pour pouvoir repartir de plus belle, toujours plus vite, toujours plus fort, comme coincés dans un infatigable engrenage dont on ne peut venir à bout.

C’est beau ce que je dis, non ? C’est à peu près ce à quoi pense un élève de seconde en ce moment même, au beau milieu d’un marathon pour ne pas arriver après la sonnerie. Sauf que cet élève, c’est moi, que la sonnerie a déjà retenti depuis longtemps et que nous sommes le 23 avril, lendemain des vacances de Pâques. Un des pires jours de l’année en prévision, donc.

Bien sûr, quand j’arrive, le portail du lycée s’est déjà refermé. Il faut donc passer par le Bureau de la Vie Scolaire et y faire son plus beau sourire pour espérer tomber sur un surveillant clément. Mais, si bien même il en existait, il finirait quoi qu’il arrive par nous demander un justificatif de retard.
— Désolé, mon réveil n’a pas sonné !
— C’est vrai ce que tu me racontes ?
— D’après vous !? Ben non !! Bien sûr que non, c’est pas vrai !!! Mais ça n’existe pas le motif « marre des cours » sur votre ordi !!!
— T’avais qu’à avoir seize ans ! Tu ne serais plus obligé de venir !
— Oui, je sais ! Merci bien ! Pff !

Là, je sais que la moitié d’entre vous est en train de se dire que je suis un génie qui a dû sauter cinq classes et qui, malgré son jeune âge, compte bien passer le baccalauréat à la fin de l’année. Alors je vous arrête tout de suite ! Je ne sais même pas si je prendrai la peine de me lever le jour du bac tellement c’est foutu d’avance ! C’est juste que j’ai le malheur d’être né en août et, seconde oblige, de n’avoir actuellement que quinze ans. Mais bon c’est un détail insignifiant aux yeux de tout le monde.

Après avoir m’être fait tamponner le logo de l’établissement sur un minuscule bout de papier en guise de justificatif, je monte les escaliers. A ma montre, il est 8h10. A l’horloge du couloir il est… ah non, c’est vrai, Bruno l’a cassée le mois dernier…

En ce moment, j’ai un nombre en tête. Je ne dois surtout pas l’oublier. Ma journée en dépend. 223. Salle de Mathématiques de M. Lefèvre. C’est tout au bout du corridor, là où on s’aventure rarement par plaisir.
Je toque à la porte jaune, à moitié vermoulue. Je n’ai aucune crainte de sanction, juste peur de m’ennuyer mortellement devant des vecteurs et des équations. Comme d’habitude, le prof ne me dit pas d’entrer. Mais il fallait si attendre, il est à moitié sourd. Alors je finis par ouvrir la porte de moi-même. Enfin, entre-ouvrir seulement, car je me rends rapidement compte que je me suis tromper de salle. C’est que le type, au premier rang, dans l’angle, il n’est pas dans ma classe.

Et si je ne veux pas dire de bêtise, je crois même que je ne l’ai jamais vu dans l’établissement.

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Bad_Neos » 18 Aoû 2018, 20:58

Intéressant comme premier chapitre, maintenant j'attends de voir le développement. :ok:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 3635
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Pink Panda » 22 Aoû 2018, 10:18

Sympathique comme début de récit :) Hâte d'en savoir un peu plus :)

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Junior
 
Messages: 1439
Localisation: Quelque part en France

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 25 Aoû 2018, 21:16

2

En fait, je ne me suis pas trompé.

Je le comprends rapidement, dès que Bruno m’accueille avec un « wesh gros qu’est-ce que tu fous ? » depuis l’autre bout de la salle. Cela fait d’ailleurs remarquer à M. Lefèvre (qui ne m’avais toujours pas vu) que je suis arrivé.
— Ah, vous voilà monsieur Pain ! dit-il. Nous vous attendions.
— Merci mais fallait pas…

Et d’un geste de sa main poilue, le professeur de mathématiques m’indique ma place : tout au fond à gauche, comme d’habitude. J’y retrouve mon meilleur pote, Bruno. Il est sympa, Bruno. Drôle aussi. Il est petit, rondouillard, assez costaud, aux cheveux courts, et vient tous les jours en short, quelle que soit la saison.

Pendant que je m’installe et que je sors mes (quelques) affaires de mon sac, il me regarde en souriant. Lui a très bien compris pourquoi je suis en retard. Il sait que le cours de maths n’est peut-être pas ma priorité.

A l’autre bout de la salle, Lefèvre continue son exposé, toujours une craie à la main, prêt à noter pleins de formules étranges au tableau que personne ne comprendra.
— Soient A et B deux points distincts. La translation qui transforme A en B associe à tout point C du plan l’unique point D tel que [BC] et [AD] aient le même milieu… Normalement, jusque-là tout le monde suit ! C’est normal, c’est facile !

Pas un bruit dans la salle. Seuls les deux fayots du premier rang hochent la tête en guise d’approbation. Deux élèves sur quarante qui ont compris ! C’est une bonne moyenne ! De quoi repartir de plus belle !
— La translation qui transforme A en B est donc logiquement appelée translation de vecteur (AB) ⃗, ce qui nous permet de dire que u ⃗=(AB) ⃗=(CD) ⃗=(EF) ⃗etc.

A titre personnel, c’est toujours à ce moment-là que je commence à m’endormir. Il est pourtant à peine 8h30. Promis, demain, j’amène des boules Quies. En attendant, je préfère regarder par la fenêtre ce qu’il se passe dehors. Là-bas, entre les toits dont les tuiles brillent au soleil, j’entrevois le clocher de la collégiale St-Martin. Sur les platanes, les oiseaux chantent. Sur les trottoirs, les grands-mères promènent leurs caniches frisés. Sur les boulevards, les voitures klaxonnent. Sur le tableau à craie de la salle 223, et bien… euh…
RÉMY PAIN !!! Vous m’écoutez ??? Cessez donc un peu de rêvasser !!! Prenez plutôt des notes ! Et répondez à cette question…

Comme souvent, je m’attends au pire. Peu de chance qu’il m’interroge sur le vélo.
— ABCD est un parallélogramme, si et seulement si…
— Je vous crois
— Allez, si et seulement si QUOI ?
— Métriques ! crie alors Bruno tout fier de lui. Si et seulement symétriques !

Je ne sais pas si c’est la bonne réponse. Vous non plus, je suppose. Mais ce qui est sûr, c’est que l’intervention de Bruno a permis à tout le monde de m’oublier. Je ne demandais pas mieux. Tiens, d’ailleurs, un kamikaze qui lève la main. C’est rare ! Ah mais, je comprends. C’est l’élève que je n’ai jamais vu. Je l’avais presque oublié, lui ! En même temps, il est complètement de l’autre côté de la salle, tout devant à droite. Un nouveau, sans doute.
— Oui, Hans ? demande M. Lefèvre.

Attendez, il s’appelle Hans !? Mais c’est pas un prénom ça. C’est un truc pour les paniers, non ?

— Je… euh… voulais… euh… savoir… si… co-comment on dit déjà ?… Euh… je voulais savoir si… euh…si il a différence entre (AB) ⃗ et (BA) ⃗ ?

Tout ça pour ça ! Outre le fait que sa question soit complètement inutile ; je remarque que ce type parle bizarrement. Il n’est pas bègue comme vous pourriez le croire. Non. Mais il a plutôt un timbre de voix particulier. Une sorte d’accent qui n’est pas d’ici. Un accent qui vient de loin.

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Alessiocortez » 26 Aoû 2018, 10:31

J'accroche
Vraiment intéressant de voir l'histoire à travers un lycéen lambda

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1337
Localisation: Brûlant les vélos électriques

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 26 Aoû 2018, 11:22

Alessiocortez a écrit:J'accroche
Vraiment intéressant de voir l'histoire à travers un lycéen lambda

Merci :o

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar LeSuisse » 26 Aoû 2018, 11:29

Très sympa ce début, je suis ! 8)

Avatar de l’utilisateur
LeSuisse
Terreur de critérium
 
Messages: 684
Localisation: Nederlands

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Bad_Neos » 27 Aoû 2018, 16:34

Hâte de voir la suite :ok:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 3635
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar D4MSZCZKU » 27 Aoû 2018, 17:09

Je lis depuis le début mais ne me prononce pas encore pour l'instant. Ca m'intrigue assez pour me garder en alerte mais il me manque un petit truc que je n'arrive pas à définir. Un peu plus de rythme, peut-être, ou de profondeur... ;)
Mais je t'encourage à continuer ! :up

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 547

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 27 Aoû 2018, 18:26

D4MSZCZKU a écrit:Je lis depuis le début mais ne me prononce pas encore pour l'instant. Ca m'intrigue assez pour me garder en alerte mais il me manque un petit truc que je n'arrive pas à définir. Un peu plus de rythme, peut-être, ou de profondeur... ;)
Mais je t'encourage à continuer ! :up

Merci. ;) C'est peut-être le fait que ce soit mon premier récit. J'ai encore à apprendre et je vais essayer de faire de mon mieux :heureux:

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 30 Aoû 2018, 18:37

3

Ceux qui font les emplois du temps n’ont jamais dû être élèves.

Ils ont toujours un don pour mettre des horaires pourris. Genre deux heures de maths avec Gérard Lefèvre le lundi matin. Encore, ça aurait pu passer s’ils n’avaient pas mis deux heures de français juste derrière. C’est différent mais ce n’est pas plus plaisant. Enfin, quand c’est fait ce n’est plus à faire. Et quand tout ceci se termine vient alors l’heure de la cantine. Le meilleur moment de la journée ! Enfin, meilleur dans le sens « moins pire », hein. C’est quand même pas terrible ce qu’ils nous donnent à manger. Et pourtant, le plus terrible à midi, ce n’est pas la nourriture. Non, non, le plus terrible c’est la queue. Horrible. Ignoble. Atroce. Entre une demi-heure et quarante-cinq minutes à attendre sans bouger que le serpentin de la mort avance. Et ce, par tous les temps, parfois sous la pluie, dans le froid (et très rarement, sous la neige).

Mais bon, nous avons quand même des petites stratégies pour aller plus vite. Bruno, par exemple, arrive toujours à devenir ami avec des types en béquilles ou au bras cassé, à la récrée de 10h. Des gars qui passent prioritaire à la cantine quoi. Des privilégiés qui ne se tapent pas la queue. Alors, Bruno se propose de les aider à porter leur plateau, ou à se servir de la sauce à salade et grille ainsi toute la file d’attente. Et comme les amis de mes amis sont mes amis, j’en profite pour passer devant tout le monde avec lui. Et voilà ! Nous sommes dans la cantine. On n’a plus qu’à se débarrasser du crétin avec un plâtre et le tour et joué !

Facile non ?

Eh bien, non pas si facile que ça en fait. Car ce que je ne vous ai pas dit c’est que parfois, même en passant devant, il n’y a plus de place libre dans le self.
— Et m**** ! peste Bruno.

Une surveillante arrive alors vers nous.

— Oh non pas elle ! Elle m’a collé deux heures avant les vacances, râle-t-il encore.
— Vous voyez bien qu’il y a une place là et une autre tout là-bas !? Alors qu’est-ce que vous attendez ? Dépêchez-vous de vous assoir ! Vous retardez tout le monde !

Nous sommes donc contraints de nous séparer. Bruno se retrouve au milieu d’un groupe de terminales. Des gothiques. Vu sa tête, il n’a pas l’air ravi. Quant à moi et bien je me retrouve à la dernière place de libre. C’est-à-dire du côté des gens sans ami. C’est là qu’on retrouve les sixièmes boutonneux, les filles aux cheveux rouges, les geeks à grandes dents…

Et les nouveaux ! Et d’ailleurs, celui de notre classe est là aussi. Mais je ne sais pas comment il a fait pour arriver avant nous. C’est normalement quasi-impossible. Et si c’était le fils du directeur ? Ou d’un prof ? Ou du cuisinier ? Dans ce cas, je le plains vraiment. Manger des brocolis même à la maison ça doit être l’horreur !)

Je m’assois en face de lui.
— Salut.
— Boniour, répond-il timidement.

Toujours cet accent. Il ne doit assurément pas être français !

C’est la première fois que je le vois de si près. Même s’il est assis, je devine qu’il doit être grand. Il a une carrure d’athlète et des cheveux mi-longs, blonds et mal peignés. Ses lèvres amorcent une grimace en avalant l’un des petits pois trop durs qui était dans son assiette.

Je sais que j’ai déjà vu son visage quelque part. Ou tout du moins une figure similaire. Il me rappelle quelqu’un de connu mais je ne sais pas qui. Dois-je lui poser des questions ?

J’ai presque finis ma Danette. A l’autre table, Bruno, s’apprête également à partir. Le nouveau, lui, en est toujours aux petits pois. Nous n’avons pas échangé une seule parole. Il m’intrigue. Il faut quand même que je lui demande qui il est.
— T’es nouveau ? T’habitais où avant ?
— Norrköping. C’est la Suède. Loin !

Un Suédois ! Ah oui, ce n’est pas la porte à côté !
— Dis, est-ce que tu connais…
— Tu viens gros !? fait Bruno qui s’est rapproché de nous. Ça me dégoute cette cantine !

Je le suis immédiatement. Arrivée devant la porte de sortie, je jette un dernier coup d’œil sur la salle. Le nouveau suédois me regarde d’un air étonné. On dirait qu’il aimerait m’en dire plus…

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar LeSuisse » 31 Aoû 2018, 12:42

Moi je trouve que tu te débrouilles très bien pour un premier récit :ok: C'est plaisant à lire et intriguant, j'ai hâte d'en savoir plus sur notre petit suédois 8)

Avatar de l’utilisateur
LeSuisse
Terreur de critérium
 
Messages: 684
Localisation: Nederlands

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Alessiocortez » 31 Aoû 2018, 13:01

Super récit avec beaucoup de suspense :ok:
Toujours amusant de quitter le rigoureux monde du cyclisme pro pour de plonger dans un lycée lambda

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1337
Localisation: Brûlant les vélos électriques

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 03 Sep 2018, 15:42

4

— Et c’est ainsi que nous pourrons conclure en disant qu’il n’y a pas de développement durable sans développement.

Dring !

Il était temps ! J’ai bien cru que j’allais m’endormir. Mais maintenant, c’est bon, c’est fini. Il est 18h et on peut rentrer chez nous. Enfin libres !

Alors que tout le monde reste dans la salle pour en savoir plus sur le si passionnant développement durable, trois élèves sortent de la salle précipitamment.
Je pense que vous aurez facilement deviné que Bruno et moi en faisons partie. Mais le troisième, c’est plus étonnant. C’est Hans, le Suédois. Je pensais pourtant que c’était plutôt un bon élève. Mais peut-être pas finalement. Il remonte dans mon estime.

Comme tous les lundis (je vous ai dit que je déteste le lundi ?), il y a la queue dans les escaliers pour sortir du bâtiment principal. Il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin à travers un peloton d’élèves de toutes classes, de tous âges et de toutes tailles. C’est un sprint final et au bout, la ligne, c’est le portail grand ouvert. C’est l’arrivée, la délivrance. Mais cette fois, pas de photo-finish, le nouveau est largement en tête.

— Salut Rémy, me dit Bruno avant de partir. Sois prêt pour demain, on fait volley en sport.
— T’inquiète, je serai là !
— Et essaie de ne pas trop être à la bourre !
— Je roulerai aussi vite que possible. C’est promis !

18h16. Dehors, les oiseaux sifflent. Un léger vent frais fait danser les feuilles des arbres. Quelques nuages passent devant le soleil mais le ciel garde sa dominante azure qui réjouit les cœurs.

Je tourne la clé et la porte d’entrée s’ouvre. Je monte tout de suite dans ma chambre et jette mon sac contre le mur.
Aujourd’hui, ma mère est venue me récupérer à la sortie du lycée. Je l’ai rejoint sur le parking. Elle m’attendait. D’habitude, je rentre à pied. Je n’habite pas très loin de l’établissement. Un petit kilomètre. Je pourrais également venir en vélo mais je n’ai pas confiance en leurs soi-disant « garages à vélo ». Je pense toujours que c’est mal surveillé. Et c’est que ma petite reine, moi, j’y tiens.

Enfin, bref, peu importe… Je suis rentré à la maison. Je crois que j’ai un exercice de maths à faire. Je regarde rapidement l’énoncé mais j’abandonne presque aussitôt. Je ne comprends même pas de quoi ça parle. J’essaierai d’arriver à l’heure pour la correction demain.
Je veux quand même réussir un peu ma scolarité, aussi laborieuse qu’elle soit. Alors, je fais l’effort d’ouvrir le livre qui traine depuis un mois sur le bord de mon bureau. Jean Racine – Phèdre /Programme de Seconde.
Le peu que j’ai lu m’a déjà paru dégoûté de lire la suite, mais je fais quand même un effort et j’arrive à feuilleter deux pages supplémentaires.

Bon ben voilà, j’ai à peu près fait le tour de mes devoirs du jour. Je peux passer à une activité plus intéressante maintenant. Car c’est pas tout ça, mais il y avait des courses aujourd’hui.

J’allume l’ordinateur sur mon bureau. Mais bien sûr, il met deux heures à se réveiller et entre-temps, maman m’appelle pour venir manger. Tant pis, je regarderai ça tout à l’heure.

Pas de bol, ce soir c’est petits pois. Ça me rappelle négativement le repas de midi, mais je ne le fais pas remarquer. Maman s’est déjà donné du mal pour faire le repas. En plus, c’est meilleur qu’à la cantine.

Quand j’ai finis de manger, de faire la vaisselle, de me laver, de faire mon lit et de fermer les volets, il est déjà tard. Je n’aurai pas le temps de voir le replay des courses ce soir. Surtout que demain, je me lève très tôt. Juste un rapide clic sur le site procyclingstats.com pour voir les résultats du jour.

Tiens, aujourd’hui, il y avait la première étape du Tour de Romandie. Et c’est Jonas Fredriksson qui a gagné. Un Suédois qui a remporté le Tour du Limousin tout près d’ici l’année dernière.

Sa photo s’affiche.

On dirait qu’il ressemble à… Oh non, attendez… Je crois que je viens de comprendre…

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar CycloNico » 03 Sep 2018, 15:45

LeSuisse a écrit:Moi je trouve que tu te débrouilles très bien pour un premier récit :ok: C'est plaisant à lire et intriguant, j'ai hâte d'en savoir plus sur notre petit suédois 8)

Merci ;) La suite est là !
Alessiocortez a écrit:Super récit avec beaucoup de suspense :ok:
Toujours amusant de quitter le rigoureux monde du cyclisme pro pour de plonger dans un lycée lambda

Avec plaisir :heureux: En temps que lycéen moi aussi, j'aime bien faires dérouler mes histoires dans cet univers que je connais bien :ok:

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Maillot vert
 
Messages: 4582
Localisation: Brive

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Warren Barguil » 03 Sep 2018, 15:45

Hans Fredriksson ton camarade de classe ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Maglia rosa
 
Messages: 9542
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Bad_Neos » 03 Sep 2018, 18:26

Moi je pense que c'est un fan de Tobias Ludvigsson 8) :love:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 3635
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Alessiocortez » 03 Sep 2018, 20:27

Si C'est Hans , la gars doit être sacrément fort ! Mais ça m'étonnerait : durant l'étape il était en cours donc impossible
Et si c'était son frère, plus âgé ? Ça expliquerait la réaction de Rémy, vu qu'ils doivent se ressembler

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1337
Localisation: Brûlant les vélos électriques

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Coxo » 25 Sep 2018, 19:10

Hans et Remy, ça sent l'amour profond pour l'avenir :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Plus combatif
 
Messages: 3464
Localisation: Dans un 9m² très chic

Re: Un Scandinave au Pays des Châtaigniers

Messagepar Tipitch » 09 Nov 2018, 13:23

J'avais loupé ici, j'aime beaucoup et j'espère que tu es encore inspiré :)

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Champion national
 
Messages: 5075


22 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités