Double Face - Ch10 : Where everything will collapse

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Wings, AG2R, Evil, Floflo59250

Re: Double Face - Ch5 : And the madness await us

Messagepar D4MSZCZKU » 10 Juil 2018, 16:58

Les apparences sont souvent trompeuses, qu'il me disait… :moqueur:
Je le voyais venir… Maintenant, comment va se finir cette sombre affaire ? A voir !

Toujours très bien récité, les personnages sont bien amenés, subtilement. Je trouve ce post encore plus plaisant que les autres à lire. :ok:

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Chasseur de prime
 
Messages: 217

Re: Double Face - Ch5 : And the madness await us

Messagepar Alessiocortez » 10 Juil 2018, 18:23

Très sympa à lire :up
Je me demandais pourquoi Iquel était toujours inférieur à Tarrio. Voilà ma réponse

Alessiocortez
Espoir
 
Messages: 893
Localisation: Au bûcher les vélos électriques !!!!!

Re: Double Face - Ch5 : And the madness await us

Messagepar Floflo59250 » 10 Juil 2018, 19:46

Je m'en fais pas trop pour Tarrio, les avocats dICA vont le sortir d'affaire :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2015
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Double Face - Ch5 : And the madness await us

Messagepar Bad_Neos » 11 Juil 2018, 11:55

D4MSZCZKU a écrit:Les apparences sont souvent trompeuses, qu'il me disait… :moqueur:
Je le voyais venir… Maintenant, comment va se finir cette sombre affaire ? A voir !

Toujours très bien récité, les personnages sont bien amenés, subtilement. Je trouve ce post encore plus plaisant que les autres à lire. :ok:

Il me semble pas avoir marqué que c'était la fin du récit :niais:
Alessiocortez a écrit:Très sympa à lire :up
Je me demandais pourquoi Iquel était toujours inférieur à Tarrio. Voilà ma réponse
C'est juste que Tarrio est meilleur qu'Iquel surtout :niais: Son contrôle antid-opage remonte à quelques jours, jamais pris avant.
Floflo59250 a écrit:Je m'en fais pas trop pour Tarrio, les avocats dICA vont le sortir d'affaire :mrgreen:

Ah mais c'est un contrôle positif messieur, pas anormal,

et puis de toute façon, prochain chapitre pegi 18 :angel

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Bad_Neos » 12 Juil 2018, 09:59

Image


24 juillet 2068 - 10:58
Banlieue de Miami – Floride
Homestead – SouthWest 328th Street n°37
Biscayne National Park


Documentaire “Iquel Auldarrio & Tarrio Quereno – Chapter One: Two Souls” – Prise n°26

“L’annonce du dopage de Tar’ m’avait dévasté. J’avais traversé la Vuelta comme un fantôme hurlant. Une chape de plomb avait pesé lourd sur la course. Des images me revenaient par intermittence tandis que je trainais mon malheur en queue de peloton, en lanterne rouge. Entre nous, cela avait été l’amitié la plus folle, des multiples heures de rigolades et de chambrage. Le Nacer Bouhanni des grimpeurs, c’était son petit surnom dans la cour très fermée des membres de l’équipe. Une boutade plus qu’une menace malgré ses pulsions sanguines. Son talent pour la gagne était reconnu parmi tous, sa propension à écraser ses adversaires après un contre aussi. Mais c’était tout un monde entre la tension de la course et la tricherie. Jamais avant cela je n’aurais pu le soupçonner. Une plaie béante dans laquelle s’enfonçait chaque jour un peu plus un couteau empoisonné s’était ouverte en moi, me faisant remettre en cause chaque de ses faits et gestes, chacun de ses mouvements depuis que nous avions quitté le doux cocon familial. Ses balades en vélo ne cachaient-elles pas d’autres plus noirs desseins ? Que faisait-il le soir quand il disait sortir en boîte ou juste prendre la température de l’air ? Avait-je vécu à l’aune d’un mensonge ?“

“Sitôt la Vuelta terminée, tous les participants s’étaient dispatchés aux quatre coins du monde pour rentrer chez eux, prendre du bon temps ou bien partir en lune de miel prolongée. Je n’avais alors pas pu me résoudre à quitter encore les plaines décharnées par le soleil espagnol. Olivia avait tenu à rester à mes côtés. Nous ne pouvions nous échapper de l’endroit où tout avait débuté. Deux, trois jours venaient de passer en alternant les astres. Nous étions sans nouvelle de Tarrio…Mis à part qu’il devait encore rencontrer ce…Dirk afin qu’il lui expose ses droits, ses pêchés, son exhortation au silence avant de le conduire devant ses barreaux de fer. Tout ce que je savais, c’est que la rencontre allait avoir lui dans un hôtel donnant sur l’horizon céruléen de la Mer Atlantique. Tar’ n’était après tout que suspect dans une affaire de dopage, non de meurtre ou autres. J’aurais tellement voulu être présent lorsque la providence frappa à nouveau“

“Le corps de Dirk avait été retrouvé, sauvagement massacré. Des lambeaux de peau sanguinolents avait été arrachés de son visage. Une deuxième lèvre suppurante laissait entrevoir une grimace affreuse sur son cou. Ses jambes avaient été fracassées au marteau, au pilon. Frappées, frappées, frappées…J’avais laissé Olivia dans une chambre que nous avions réservée. Loin de ce massacre. Elle n’a jamais vu la scène, et je ne lui ai jamais rien dit. Ma meilleure action en ce monde. Enserré dans un lourd manteau noir, cagoulé, Tarrio n’avait pas tardé à être le coupable idéal, aperçu sur la bande cristallisée des caméras de surveillance. Sa culpabilité n’en finissait pas de tomber, et les preuves s’avançaient les unes sur les autres afin de le vampiriser de son innocence. Des traces d’adn sur les lunettes distordues de l’inspecteur UCI. Son sang entachant les vêtements poisseux et le mobilier alentour à force d’avoir frappé sa victime. Et le pire, les caméras de surveillance qui l’avaient vu arriver puis ressortir au moment du rendez-vous, à l’heure exacte. Tout n’était qu’un cauchemar, un horrible entrelacs de contre-vérités violacées se baladant dans le tamis rougeoyant de mon esprit. Autour de moi, tout s’était passé à une vitesse luminique pure, me laissant sombrer dans mon univers démentiel. Je n’avais eu qu’une seule idée en tête, aller me réconforter dans les bras apaisants d’Olivia

“Mais le cauchemar n’avait pas de fin. La petite fenêtre de la chambre 34 du motel où j’avais laissé Olivia avait été brisée. Ma douce était assise, pantelante et le regard terrifié, devant le petit lit brodé de fleurs. Tarrio était également passé par ici. Seule Olivia savait ce qui s’était produit. Tar’ était arrivé, le regard fou, les doigts gourds et rouges, la hâte dans son entourage. De force, il l’avait saisie aux épaules, et avait tenté une ignominie. Il avait tenté de la forcer, de la violer. Nul ne saura jamais pourquoi. Mais il avait oublié dans quel univers Olivia avait grandi. Le nôtre. Il avait été repoussé par sa main, ses doigts lui frappant le visage, puis s’était enfui, ses vêtements déchirés dans le ciel entrecoupé de larmes. Tarrio avait disparu de ma vision et de la face du monde ce jour-là. Plus tard encore, dans la nuit profonde, nous avions alors accompli le seul geste nous permettant d’oublier son existence, le plus pur acte d’amour. Alors que Tarrio s’était extrait à jamais de nos vies, Olivia et moi nous étions inextricablement liés pour la vie“

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Floflo59250 » 12 Juil 2018, 18:01

Curieux de savoir ce qui est arrivé à Tarrio :)

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2015
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Varkana » 12 Juil 2018, 18:13

Ah oui pas mal le tournant que prend ton recit

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Chasseur de prime
 
Messages: 218

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar LeSuisse » 13 Juil 2018, 00:18

Je rattrape mes chapitres de retard et que c'est bon :love: Une belle montée en puissance pour le récit, avec désormais ces deux rebondissements complètement fou et pourtant presque prévisibles.

Vraiment confus quant aux actes de Tarrio, je le vois mal trahir comme cela son ami de toujours :? qu'est ce qui lui est arrivé pour qu'il vrille comme ça... ce Verstrooete n'est pas net non plus :prof: hâte de voir la suite !

Avatar de l’utilisateur
LeSuisse
Terreur de critérium
 
Messages: 584
Localisation: Schweiz

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Bad_Neos » 13 Juil 2018, 08:33

Varkana a écrit:Ah oui pas mal le tournant que prend ton recit
LeSuisse a écrit:Je rattrape mes chapitres de retard et que c'est bon :love: Une belle montée en puissance pour le récit, avec désormais ces deux rebondissements complètement fou et pourtant presque prévisibles.

Vraiment confus quant aux actes de Tarrio, je le vois mal trahir comme cela son ami de toujours :? qu'est ce qui lui est arrivé pour qu'il vrille comme ça... ce Verstrooete n'est pas net non plus :prof: hâte de voir la suite !
Floflo59250 a écrit:Curieux de savoir ce qui est arrivé à Tarrio :)

Tout sera expliqué dans les 5 derniers chapitres :ok: M'enfin faut encore que je m'attelle à écrire le dernier :niais:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Alessiocortez » 13 Juil 2018, 13:54

Il a juste été pris pour dopage, pas pour meurtre qu'il disait :mrgreen:
Vraiment hâte de savoir ce qui était arrivé à Tarrio, il est impulsif mais pas à ce point quand même
Toujours aussi intéressant :up

Alessiocortez
Espoir
 
Messages: 893
Localisation: Au bûcher les vélos électriques !!!!!

Re: Double Face - Ch6 : Nothing more an illusion

Messagepar Bad_Neos » 13 Juil 2018, 21:21

Alessiocortez a écrit:Il a juste été pris pour dopage, pas pour meurtre qu'il disait :mrgreen:
Vraiment hâte de savoir ce qui était arrivé à Tarrio, il est impulsif mais pas à ce point quand même
Toujours aussi intéressant :up

J'ai juste une question à poser là : qui raconte le récit ? :mrgreen: Héhé.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Bad_Neos » 14 Juil 2018, 12:55

Image


24 juillet 2068 - 13:46
Banlieue de Miami – Floride
Homestead – SouthWest 328th Street n°37
Biscayne National Park


Documentaire “Iquel Auldarrio & Tarrio Quereno – Chapter Two: El Rey” – Prise n°43

“Tarrio n’était presque plus jamais reparu dans nos vies. Le flot de l’existence avait continué à suivre son cours, tranquille, joyeux, parfois morbide, insensé et dur, mais sans commune mesure avec ce que Dieu nous avait infligé. La joie et le bonheur suppurait de toutes les parties de mon âme tandis que je restais en compagnie de ma dulcinée. L’océan prenait une teinte jade-émeraude, perlant des gerbes de soleil comme des gouttes d’huile, la terre prenait la teinte verdâtre du retour à la vie, les veinures blanchâtres des cimes venait bercer avec une froideur relative nos émois. Cycle après cycle, saison après saison, année après année, mon bonheur n’en eu plus finit de s’épancher. Descendre de ma machine pour aller retrouver mon aimée pour ensuite revenir enfourcher les pédales. Une vie idéale. Ma vie idéale“

“Le bonheur de savoir Olivia à mes côtés ne m’en avait que galvanisé d’autant plus dans la conquête de nouveaux titres. Participation à de nouvelles épreuves, toujours de plus en plus prestigieuses, annexion de titres face aux légendes du cyclisme. La Vuelta, après toute la souffrance qu’elle avait incrustée dans mon âme, fût la première à tomber dans mon giron. Il Lombardia suivit dès la saison suivante. Une puis une, puis une, comme les doigts d’un joueur de Qui est-ce ? faisant tomber les figures erronées de sa recherche. A 28 ans, le mythe était entré dans ma vie, avec les trois Grands Tours dans l’escarcelle, dont deux Vuelta, mais également Liège-Bastogne-Liège, la Flèche, Il Lombardia, San Sebastian…A 30 ans, deux Grands Tours dans la même saison, Giro et Tour. A 33, l’un des plus gros palmarès, si ce n’est le plus gros, avec 10 Grands Tours, 8 Classiques parmi les plus prestigieuses. A 38, au crépuscule de ma carrière, mon seul titre mondial, acquis sur les pentes terribles du Punta Veleno face à Egan Arley Bernal pour ce qui était égalment sa grande finale.“

“Durant toutes ces années, Tar’ n’avait refait surface qu’une seule et unique fois dans mon existence, abordant son propre crépuscule alors que mon aube se levait vers le firmament.“

On dit souvent qu’il faut savoir briser le plafond de verre pour arriver au toit du Monde, mais la question n’est pas tant de savoir comment Iquel à brisé le sien, mais de savoir si ce plafond, après avoir été gravi à force d’éraflures, est suffisamment solide pour le soutenir.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Prof6B » 14 Juil 2018, 14:21

Valverde s'est fait cloné ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Prof6B
Espoir
 
Messages: 776
Localisation: Castelli (maintenant )

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Wings » 14 Juil 2018, 14:27

Prof6B a écrit:Valverde s'est fait cloné ? :mrgreen:

C’est pas un raton Tarrio :prof:
Enfin j’espere :noel:

Avatar de l’utilisateur
Wings
Directeur sportif
 
Messages: 23778
Localisation: Au Nord du Mur (d'Hadrien)

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Floflo59250 » 14 Juil 2018, 19:55

Le mondial face à Bernal ça devait être sympa :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2015
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Bad_Neos » 14 Juil 2018, 20:00

Wings a écrit:
Prof6B a écrit:Valverde s'est fait cloné ? :mrgreen:

C’est pas un raton Tarrio :prof:
Enfin j’espere :noel:

Nous parlons d'Iquel messieurs, pas de Tarrio.
Floflo59250 a écrit:Le mondial face à Bernal ça devait être sympa :love:

C'est inventé hein, c'est pas joué sur pcm :noel:
Prof6B a écrit:Valverde s'est fait cloné ? :mrgreen:
On a pas réussi à lui choper des poils, trop costauds Image

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Floflo59250 » 14 Juil 2018, 21:02

Je sais bien, les récits inventés sont les meilleurs :angel n'empêche que ça ferait un beau duel :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2015
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Alessiocortez » 14 Juil 2018, 22:53

Quelle carrière pour Iquel :love:
J'imagine la rivalité avec Bernal, et pas que sur le mondial

Alessiocortez
Espoir
 
Messages: 893
Localisation: Au bûcher les vélos électriques !!!!!

Re: Double Face - Ch7 : Snowy peaks, clear path

Messagepar Varkana » 16 Juil 2018, 09:38

Ca me rappelle un peu Vertigo tout ca.

En tout cas c'est plus que plaisant de te lire. En esperant encore une multitude de chapitre à devorer :D

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Chasseur de prime
 
Messages: 218

Re: Double Face - Ch8 : At the bottom of the world

Messagepar Bad_Neos » 16 Juil 2018, 11:59

Floflo59250 a écrit:Je sais bien, les récits inventés sont les meilleurs :angel n'empêche que ça ferait un beau duel :love:

Why not :noel:
Alessiocortez a écrit:Quelle carrière pour Iquel :love:
J'imagine la rivalité avec Bernal, et pas que sur le mondial

Venezuela > Colombie :down
Varkana a écrit:Ca me rappelle un peu Vertigo tout ca.

En tout cas c'est plus que plaisant de te lire. En esperant encore une multitude de chapitre à devorer :D

Me semble l'avoir déjà vu, mais m'en souviens plus :noel:
Merci, on approche doucement de la fin, mais pourquoi pas refaire du récit narratif ;)





Image


28 Mai 2026 – 18:26
San Diego – Otay Mesa West
A proximité de la frontière Mexicaine


Tarrio était assis sur une caisse, torse nu, tatouage à l’air. La cigarette qu’il tenait entre deux doigts de sa main venait se mélanger aux fumerolles s’évadant de celles écrasées dans le cendrier, posé sur ses genoux et continuant d’émettre une soupe de poix grisâtre dans tout le rez-de-chaussée, sombre, lugubre et silencieux de l’entrepôt. Des plaquettes de drogues et de médicaments en tout genre jonchaient le sol fracturé. Des substances légales et illicites se mêlaient aux nombreux plants en terre qui infestaient les multiples césures du sol. Tarrio n’avait fait que sombrer depuis ce jour, son esprit avait perdu sa vigueur, sa fougue et son ordonnance. Il n’était plus que l’ombre de lui-même, à l’image de la dévastation régnant dans l’entrepôt. Près de lui, posé en vrac, se trouvaient un pistolet reflétant une couleur noir de jais, et de multiples douilles fumantes ou froides. A l’intérieur de l’arme, Tarrio savait qu’il restait ce qui pouvait mettre fin à toutes ces années de souffrance et de vice. 2 petits objets, filiformes, mais ô combien mortels. Le regard de Tarrio se posa ensuite sur l’objet disposé à sa gauche. Un vieux casque jaune d’œuf, bleu délavé et rouge pâle trônait en évidence. Tarrio eu un spasme silencieux en se remémorant des souvenirs d’une époque lointaine et révolue. Se souvenir de son casque, jaune canari, bleu mer et rouge vif. Il savait qu’il arrivait au bout de ce chemin. Regardant les deux objets qui avaient dictés sa vie depuis sa naissance, Tarrio pris une ultime décision, espérant ne pas la regretter. Se penchant vers l’arme au feu destructeur, il glissa ses doigts pantelants dans la crosse, et s’en saisit.

28 Mai 2026 – 23:51
San Diego – Otay Mesa West
A proximité de la frontière Mexicaine


Sa pénitence silencieuse prit fin lorsque rebondit un objet devant ses pieds, en brisant le reste d’une des vitres cassées. C’était un petit talkie-walkie, noirâtre et renforcé. Des lumières fantomatiques venaient se déverser par toutes les fenêtres. Une voix grésillante en sortit lorsque Tarrio ramassa le communicateur.

« Salut, mon gars, ça va depuis tout ce temps ? ». Iquel. Combien d’années avaient passé depuis ce jour, depuis cette bêtise profonde, ce massacre de sa vie ? Tarrio n’avait plus la lucidité pour le savoir. Aucun son ne sortit de sa gorge.
« …
- …, bon je suppose qu’on ne s’était pas forcément quittés en bons termes, mais ce soir, je suis ici, avec toi. Tarrio, ne fait pas de bêtises. Tu vaux bien mieux que ça, je le sais. Tu n’es pas bête, tu sais pourquoi je suis là. Le FBI et les autorités vénézuéliennes entourent le site. Rends-toi. S’il te plait. Par pitié.
-…
– N’as-tu rien à dire… ? C’est terminé Tarrio, terminé tout ça. Je t’ai aidé, mais je ne peux plus rien pour toi. Abandonne, n’essaye pas… »

Dans un fracas assourdissant, la connexion se rompu et seul un sifflement persistant s’élevait désormais en boucle du talkie. Relevant les yeux de ce qui avait réussi à occuper ses pensées pendant quelques précieuses secondes bénéfiques à sa survie mentale, Tarrio regarda la porte de l’entrepôt basculer sur ses gonds, vaincue par les cisaillements et les gerbes orangées étincelantes s’élevant en bouquets. Il pouvait sentir la chaleur dégagée par l’outil d’où il était affaissé, rendant l’air sournois et déformant l’espace parcouru par ses rétines. Comme dans un rêve, des hommes en noir précédés d’une chape rectangulaire transparente s’enfoncèrent dans l’ouverture les uns après les autres afin de l’encercler. Toujours immobile, Tarrio les laissa le prendre en tenaille. Même au meilleur de sa forme, il n’aurait servi à rien de se battre, et c’était de toute façon ce qu’il recherchait, pour expier, pour réfléchir.

« FBI, vous êtes en état d’arrestation ». La phrase prononcée résonna comme un tambour dans l’esprit perclus de drogue de Tarrio. Se saisissant de ses bras, les membres d’élite le poussèrent sans ménagement au dehors. Dans ses doigts, la lanière de son casque tenait son espoir tricolore au bout d’un fil. Mais il était une chose pour laquelle les policiers étaient arrivés en retard, car une seule petite chose manquait sur la scène, volatilisée. Sauf quand il serait trop tard pour tout empêcher.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Gregario
 
Messages: 2320
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.


66 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités