Une saison cycliste [Giro st9]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Wings, Evil, AG2R, Floflo59250

Re: Une saison cycliste [Giro st2]

Messagepar Kreuziger » 11 Juin 2018, 15:50

rthomazo a écrit:Toujours sympa, mais vu que tu fais souvent des récits assez longs je pense que ce serait mieux de s'en tenir à une étape par jour ;)

C'est ce que j'ai fait :prof: Content que ça te plaise :o

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st3]

Messagepar rthomazo » 11 Juin 2018, 16:15

Ah oui désolé, j'ai lu les deux d'un coup sans regarder les dates de publication.

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Maillot jaune
 
Messages: 11196
Localisation: Bretagne

Re: Une saison cycliste [Giro st3]

Messagepar Kreuziger » 11 Juin 2018, 17:45

rthomazo a écrit:Ah oui désolé, j'ai lu les deux d'un coup sans regarder les dates de publication.

Pas de problèmes :ok:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st4]

Messagepar Kreuziger » 12 Juin 2018, 10:50

Giro 2018 - Stage 4 - Bari-San Giovanni Rotondo - Medium Mountain - 193km

Image
Image

Au lendemain de la 1ère journée de repos, le Giro 2018 rentre enfin en Italie, l'étape n'est pas des plus faciles. Les reliefs en fin d'étape vont encore épurer le classement général. Même après le retour en Italie, la météo ne sera pas clémente, la pluie tombera sur le Parc du Gargano.


Sous l'orage.

Le retour en Italie est le sujet principal des discussions au départ ce matin. La journée de repos a visiblement été réellement bénéfique.
Rohan Dennis a écrit:C'est un réel plaisir d'être ici, tous les coureurs du Giro attendent d'être en Italie pour l'ambiance, les paysages... Ceci dit le temps risque d'être à nouveau difficile.

Adam Yates a écrit:Le Grand Départ anglais a selon moi été une grande réussite. On a eu beaucoup de spectacle sur les deux premières étapes. Maintenant on va commencer à devoir se débrouiller pour récupérer du temps.

Ion Izagirre a écrit:Non je ne fais pas du maillot rose un objectif aujourd'hui. Je sais que l'équipe a beaucoup de travail sur ce Giro.

Diego Ulissi a écrit:Je sais qu'on me place comme un favori aujourd'hui mais je dois me concentrer d'abord sur Fabio, en tant que leader il doit perdre le moins d'énergie possible, surtout sur ces parcours difficiles.

Matteo Trentin a écrit:C'est sur ce genre d'arrivée que je dois faire la différence. Je ne sais pas si je peux passer ces difficultés avec les meilleurs mais avec le retard que j'ai sur les meilleurs sprinters je dois déjà récupérer des points.

***
Diego Ulissi, Nathan Haas, Davide Formolo
**
Bauke Mollema, Wilco Kelderman, Ion Izagirre, George Bennett, Ben Hermans, Patrick Konrad, Gianni Moscon
*
Mikel Landa, Giovanni Visconti, Thibaut Pinot, Petr Vakoc, Matteo Trentin, Peter Kennaugh, Pello Bilbao, Alexandre Geniez, Enrico Battaglin, Wout Poels, Tom-Jelte Slagter

Image

Le soleil est au rendez-vous en début de journée mais il ne sera pas là tout le long du parcours. Le vent au départ est finalement assez fort et soufflera encore plus quand on traversera les marées salants. La ligne de départ est désormais connue : Dennis, Mühlberger, Conti et Viviani. Dès le départ de Bari, l'identité des 4 hommes de tête est connue : Van Der Sande, Fonzi, Barbin et Gavazzi. La seule équipe à qui ça ne plait pas c'est la EF-Drapac, la formation américaine va provoquer un rassemblement juste avant le sprint intermédiaire.
Contents de pouvoir jouer les points du sprint intermédiaire, c'est Viviani qui empoche les 10 points devant Nizzolo et Trentin.
Après ce sprint, l'échappée peut enfin se former : Alex Howes, Plaza, Barbin, Ballerini, Maes et Cataldo.
Image


Tout le peloton est d'accord sur l'échappée mais les équipes de Nathan Haas et Davide Formolo se portent déjà à l'avant du peloton pour contrôler l'écart.
Quand le peloton arrive véritablement sur la côte à Barleta au kilomètre 55.5, les échappées ont un petit pactole de 3 minutes. Le vent souffle et l'échappée se met en éventail. Le peloton aussi mais on est trop loin de l'arrivée pour mettre le feu aux poudres. Les premières bordures apparaissent après Margherita di Savoia, c'est la Bora qui les inicie mais les piégés sont principalement des équipiers.
Image


On arrive vers Manfredonia et les suiveurs commencent à saliver devant le duel Barbin-Ballerini dans le Monte Sant'Angelo. Cependant les écarts semblent bas, l'échappée devra se démener pour jouer les points : il y a 1 minute 30 en faveur de l'échappée. Cette dernière tient déjà à se jouer le sprint intermédiaire Ballerini semble le plus motivé et passe devant Howes. La tête de course peut donc débuter ce Monte Sant'Angelo avec cette mince avance.
Dès le pied, les meilleurs grimpeurs veulent s'extirper du groupe. Après un gros relais de Plaza ils ne sont plus que 3 à l'avant avec Cataldo et Barbin. Rapidement l'italien de la Bardiani disparaitra pour laisser les deux vétérans en tête. Avec 1 minute ronde d'avance au sommet sur un peloton qui a un peu maigri, l'échappée ne jouera pas la victoire aujourd'hui. La bonne nouvelle pour Barbin c'est qu'il récupère de justesse les points de la 3ème place au sommet de cette difficulté.
Image


Dans la prochaine difficulté du jour, Cataldo se retrouve seul, Plaza crève et décide d'attendre le peloton. 30 secondes après le passage de Cataldo au sommet, Conti vient faire le sprint au sommet et prendre les points de la 2ème place devant Barbin. La pluie commence à tomber au sommet et tous les leaders partent chercher leurs k-wais.
Image


Cataldo sera repris dans la vallée avant l'ultime difficulté du jour alors que l'orage tonne. Le peloton d'environ 70 coureurs débute la montée de San Giovanni derrière les Bora qui sont bien regroupés autour de Formolo, ce qui n'empêche pas les attaques : Senni parvient à sortir mais est rapidement contré par Conti qui va faire l'ascension en solitaire.
L'autre évènement de la montée c'est la crevaison de Rosa attendu par Moscon, l'italien a du mal à revenir dans le peloton qui roule très vite. Ce rythme éliminera d'ailleurs Haga et Trentin. Au sommet Conti récupère les points mais n'a pas assez d'avance pour tenter l'aventure seul. On a un peloton d'une trentaine de coureurs avec tous les maillots distinctifs excepté Viviani. A 20 secondes de ce peloton on a le Groupe Rosa seulement emmené par Moscon où on retrouve aussi Ben O'Connor qui a souffert dans l'ascension.
Image


L'étape va se jouer dans San Giovanni del Rotondo. Mollema est le premier des favoris à bouger mais le peloton le ramène à la raison. Sous l'arche du kilomètre il ne reste plus que Gonçalves pour emmener le sprint. Izagirre tente alors de s'extirper mais l'espagnol parvient seulement à créer un groupe de finisseurs au sprint dans la ville, ils ont fait un petit écart sur le peloton, dans le groupe on identifie Hermans, Haas et Dennis en queue de groupe, le sprint se lance entre ces hommes, Haas déborde en premier mais le belge Hermans le déborde et gagne la première étape pour l'équipe israélienne devant l'australien et Kelderman. Ce groupe de 7 où figurait aussi Izagirre, Dennis, Formolo et Pinot parvient à prendre 6 secondes sur le peloton.
Plus loin, Rosa et O'Connor perdent 33 secondes sur le vainqueur du jour. Une étape pleine d'enseignements.
Dennis reste en rose, Viviani conforte son bien comme Conti alors que le classement du maillot blanc n'évolue guère.
Image


Classement étape 4
1 : Ben HERMANS /
2 : Nathan HAAS 0"
3 : Wilco KELDERMAN 0"
4 : Thibaut PINOT 0"
5 : Ion IZAGIRRE 0"
6 : Rohan DENNIS 0"
7 : Davide FORMOLO 0"
8 : Pello BILBAO 6"
9 : Pierre LATOUR 6"
10 : George BENNETT 6"
11 : Diego ULISSI 6"
12 : Fabio ARU 6"
13 : Chris FROOME 6"
14 : Mikel LANDA 6"
15 : Andrey AMADOR 6"
16 : Patrick KONRAD 6"
17 : Gregor MÜHLBERGER 6"
18 : Joe DOMBROWSKI 6"
19 : Miguel Angel LOPEZ 6"
20 : Petr VAKOC 6"
21 : Bauke MOLLEMA 6"
22 : Enrico BATTAGLIN 6"
23 : Robert GESINK 6"
24 : Alexandre GENIEZ 6"
25 : Domenico POZZOVIVO 6"
36 : Diego ROSA 33"
37 : Gianni MOSCON 33"
38 : Ben O'CONNOR 33"


Classement général
1 : Rohan DENNIS /
2 : Ion IZAGIRRE 3"
3 : Wilco KELDERMAN 8"
4 : Bauke MOLLEMA 25"
5 : Ben HERMANS 30"
6 : Nathan HAAS 37"
7 : Gregor MÜHLBERGER 39"
8 : Valerio CONTI 40"
9 : Chris FROOME 44"
10 : Pierre LATOUR 48"
11 : Adam YATES 50"
12 : Domenico POZZOVIVO 51"
13 : Sébastien REICHENBACH 55"
14 : Robert GESINK 56"
15 : George BENNETT 56"
16 : Diego ULISSI 59"
17 : Andrey AMADOR 1'01"
18 : Thibaut PINOT 1'01"
19 : Pello BILBAO 1'04"
20 : Jack HAIG 1'04"
21 : Patrick KONRAD 1'08"
22 : Alexandre GENIEZ 1'10"
23 : Ben O'CONNOR 1'13"
24 : Fabio ARU 1'16"
25 : Carlos BETANCUR 1'20"
26 : Mikel LANDA 1'21"
27 : Gianni MOSCON 1'22"
28 : Davide FORMOLO 1'24"
30 : Fabio FELLINE 1'26"
31 : Lachlan MORTON 1'27"
32 : Joe DOMBROWSKI 1'28"
33 : Diego ROSA 1'29"
38 : Miguel Angel LOPEZ 1'52"

Classement Cyclamen
1 : Elia VIVIANI 71
2 : Davide BALLERINI 42
3 : Giacomo NIZZOLO 40
4 : Adam HANSEN 38
5 : Jakub MARECZKO 35
6 : Enrico BARBIN 35
7 : Ion IZAGIRRE 31
8 : Nathan HAAS 30
9 : Ben HERMANS 29
10 : Matteo TRENTIN 28


Classement Grimpeurs
1 : Valerio CONTI 36
2 : Enrico BARBIN 26
3 : Peter KENNAUGH 22
4 : Dario CATALDO 18
5 : Davide BALLERINI 16

Classement des jeunes
1 : Gregor MÜHLBERGER /
2 : Valerio CONTI 1"
3 : Pierre LATOUR 9"
4 : Jack HAIG 25"
5 : Ben O'CONNOR 34"

Les interviews
Ben Hermans a écrit:C'est une fierté d'être le premier vainqueur sur le Giro pour mon équipe. Le final a été très rapide, dans la montée qui a été grimpé plein pot je me suis rapidement retrouvé tout seul mais j'ai réussi à m'en sortir, quel sprint.

Nathan Haas a écrit:C'est une deuxième place assez décevante, j'ai été dans le coup pendant toute l'étape et je me fais avoir par l'accélération d'Hermans, je suis parti trop tard pour espérer revenir. On va attendre les autres étapes pour puncheurs maintenant.

Wilco Kelderman a écrit:C'est un Giro plein d'espoir, j'ai à nouveau gagné du temps et je suis le deuxième des favoris. J'attends le chrono avec impatience parce que je me sens capable d'y prendre le maillot rose.

Valerio Conti a écrit:La pluie la pluie et encore la pluie. Cependant je suis content du travail établi, j'ai réussi à garder mon maillot bleu et c'était mon objectif principal. Mon prochain objectif c'est dimanche maintenant.

Elia Viviani a écrit:Le problème de ce Giro pour le moment c'est que même si on lâche on ne se repose pas avec ce temps. Sans blagues j'attends le nouveau sprint demain parce qu'avec mon avance j'ai de quoi voir.

Chad Haga a écrit:J'étais en surrégime depuis le début de ce Giro et il n’y avait aucun intérêt à rester aussi haut au classement. Je pense que Wilco a toutes les armes pour finir 1er de ce Giro, en tout cas on travaille pour.

Rohan Dennis a écrit:Toujours ce maillot rose, je ne l'abandonnerai pas aussi facilement. Je ne sais pas à quoi m'attendre sur l'étape de Rome, j'ai travaillé sur ces pavés mais je ne sais pas si certains voudront y faire des écarts. Sinon c'est rendez-vous Tivoli où j’entends bien augmenter mon avance.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st4]

Messagepar rthomazo » 12 Juin 2018, 16:26

Israël Cycling Academy qui fait honneur à son invitation :niais:
Keldy déjà bien placé 8)

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Maillot jaune
 
Messages: 11196
Localisation: Bretagne

Re: Une saison cycliste [Giro st4]

Messagepar Kreuziger » 12 Juin 2018, 19:20

rthomazo a écrit:Israël Cycling Academy qui fait honneur à son invitation :niais:
Keldy déjà bien placé 8)

Oui il a gardé son niveau dans ma tête :lol:
Bien placé et le chrono arrive à grands pas :o

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st4]

Messagepar Vysta » 13 Juin 2018, 01:57

De beaux vainqueurs déjà!
Sinon pour le général je vois bien un podium Landa/Kelderman/Pinot :ok:

Avatar de l’utilisateur
Vysta
Champion national
 
Messages: 5981
Localisation: #TeamCintre

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Kreuziger » 13 Juin 2018, 10:00

Giro 2018 - Stage 5 - Manfredonnia-Napoli - Flat - 225km

Image
Image

Journée très longue sur le Giro aujourd'hui. Au lendemain d'une nouvelle étape difficile, les coureurs devront rejoindre la fabuleuse ville de Naples en traversant les Abruzzes. Peu de vent et du soleil sur la route, la température sera chaude sur la route du Giro.


Le Break ?

Souriants, les coureurs ont conscience d'avoir aujourd'hui à faire à une étape plus facile, les sprinters veulent en découdre.
Rohan Dennis a écrit:Ca s'annonce comme une journée très plaisante, bien sûr le parcours est long et difficile mais le temps est clément et personne ne semble vouloir mettre le feu aux poudres.

Elia Viviani a écrit:C'est déjà la deuxième chance pour les sprinters aujourd'hui. Le sprint dans Naples n'est pas si technique que ça, on a une chicane à 800m de la ligne puis une ligne droite très large.

Matteo Trentin a écrit:On vise le top 5 aujourd'hui, j'ai compris que les sprinters qui m'entourent sont meilleurs sur ce genre d'étape, moi je devrais faire de bons résultats sur les étapes comme demain.

Sonny Colbrelli a écrit:C'est une étape qui me convient, ça va être usant et difficile sur une grosse partie de l'étape. Le maillot cyclamen est loin mais pas impossible à atteindre.

Gregor Mühlberger a écrit:Oui on ne m'a pas beaucoup entendu sur ce début de Giro. Le maillot blanc me va bien mais on ne va pas se mentir, je suis limité en montagne et je dois aider mes équipiers. L'objectif c'est de le garder jusque dimanche au moins.


***
Elia Viviani, Jakub Mareczko, Giacomo Nizzolo
**
Nickias Arndt, Sonny Colbrelli, Sam Bennett, Sacha Modolo, Sondre Holst Enger, Matteo Trentin
*
Baptiste Planckaert, Riccardo Minali, Moreno Hofland, Clément Venturini, Jürgen Roelandts, Ryan Gibbons, Andrea Guardini, Manuel Belleti

Image

Départ sous le soleil ce midi en Italie, et cette fois le temps ne devrait pas changer. Le sourire de Dennis représente bien le début de cette étape : tranquille. En effet après quelques kilomètres deux coureurs s'extirpent du peloton : Marczynski et Vendrame.
Mario Aerts tient à expliquer la présence de son grimpeur polonais à l'avant :
Mario Aerts - DS Lotto-Soudal a écrit:Tomasz voulait se rassurer avant les étapes de montagne, les étapes qui suivent ne lui conviennent pas donc personne n'a vu d'inconvénients à ce qu'ils prennent de la confiance en tête de course.

Image


L'échappée prend rapidement de l'avance, dans le peloton on se détend avec cette chaleur, Dennis est regroupé vers l'arrière du peloton avec Mühlberger et Kelderman en train de discuter sûrement du classement général.
Elia Viviani est à l'avant du peloton car arrive déjà le premier sprint intermédiaire. A l'avant personne ne le joue. Derrière c'est un joli duel entre Viviani et Nizzolo l'italien de la Trek l'emporte en enfermant son concurrent. Le 5ème c'est Trentin.
Image


On attaque alors les reliefs du parcours, l'échappée avec 10 minutes d'avance ne joue pas les points des deux difficultés, dans le peloton on monte tranquillement, malheureusement pas assez pour Ryan Mullen qui doit abandonner. Selon ses directeurs sportifs, l'irlandais est tombé la veille et à nouveau en début d'étape, il a trop de mal pour grimper ces reliefs.
Image


L'écart baisse régulièrement pour l'échappée qui doit faire face à un peloton lancé par l'équipe Quickstep et Trek. En arrivant au sprint à Montesarchio l'écart est de 4 minutes. Devant comme lors du premier on ne joue pas les points, derrière on se bat vraiment, c'est Nizzolo qui passe devant Trentin et Viviani, désormais on attend le sprint final.
Image


Marczynski est le dernier des deux coureurs repris, à 8km du but. Directement Cummings qui sent là une bonne idée pour finir seul. Dans le peloton les trains se mettent en place, la Bora est largement en tête et ramène le peloton sur le britannique à 3km de l'arrivée. La Quickstep remonte avant le virage important, en sortant Lampaert, Sabatini et Viviani se retrouvent en tête devant les autres sprinters. A l'arrière on voit une grosse chute mais la réalisation se focalise sur le sprint. Sabatini se retrouve trop rapidement en tête, les autres sprinters parviennent à remonter le train bleu. La Bora se retrouve en duel avec l'EF. Van Asbroeck se retrouve en première position sans Modolo dans la roue. Mareczko est aussi bien placé avec Bennett, Nizzolo et Viviani. L'irlandais lance en premier mais il ne résiste pas face à Nizzolo qui bat un joli podium : Bennett et Viviani, 4ème Mareczko et 5ème Trentin.
On peut alors s'interesser à la chute, c'est Mühlberger qui touche une roue et qui tombe provoquant une chute massive, un seul abandon à noter : Stetina. Cependant certains semblent touché comme Mühlberger et Martin. Pas de changement au classement général important ceci-dit puisque c'est tombé dans les 3 derniers kilomètres.
Le seul changement de maillot n'est pas des moindre : Nizzolo prend le maillot cyclamen.
Image


Classement étape 5
1 : Giacomo NIZZOLO /
2 : Sam BENNETT 0"
3 : Elia VIVIANI 0"
4 : Jakub MARECZKO 0"
5 : Matteo TRENTIN 0"
6 : Baptiste PLANCKAERT 0"
7 : Jürgen ROELANDTS 0"
8 : Rüdiger SELIG 0"
9 : Andrea GUARDINI 0"
10 : Manuel BELLETI 0"
11 : Enrico BATTAGLIN 0"
12 : Clément VENTURINI 0"
13 : Sonny COLBRELLI 0"
14 : Tom VAN ASBROECK 0"
15 : Sacha MODOLO 0"
16 : Sondre Holst ENGER 0"
17 : Moreno HOFLAND 0"
18 : Gianni MOSCON 0"
19 : Jonathan CASTROVIEJO 0"
20 : Riccardo MINALI 0"
21 : Fabio FELLINE 0"
22 : Eugenio ALAFACI 0"
23 : Fabio SABATINI 0"
24 : Chris FROOME 0"
25 : Ramunas NAVARDAUSKAS 0"

Classement général
1 : Rohan DENNIS /
2 : Ion IZAGIRRE 3"
3 : Wilco KELDERMAN 8"
4 : Bauke MOLLEMA 25"
5 : Ben HERMANS 30"
6 : Nathan HAAS 37"
7 : Gregor MÜHLBERGER 39"
8 : Valerio CONTI 40"
9 : Chris FROOME 44"
10 : Pierre LATOUR 48"
11 : Adam YATES 50"
12 : Domenico POZZOVIVO 51"
13 : Sébastien REICHENBACH 55"
14 : Robert GESINK 56"
15 : George BENNETT 56"
16 : Diego ULISSI 59"
17 : Andrey AMADOR 1'01"
18 : Thibaut PINOT 1'01"
19 : Pello BILBAO 1'04"
20 : Jack HAIG 1'04"
21 : Patrick KONRAD 1'08"
22 : Alexandre GENIEZ 1'10"
23 : Ben O'CONNOR 1'13"
24 : Fabio ARU 1'16"
25 : Carlos BETANCUR 1'20"
26 : Mikel LANDA 1'21"
27 : Gianni MOSCON 1'22"
28 : Davide FORMOLO 1'24"
30 : Fabio FELLINE 1'26"
31 : Lachlan MORTON 1'27"
32 : Joe DOMBROWSKI 1'28"
33 : Diego ROSA 1'29"
38 : Miguel Angel LOPEZ 1'52"

Classement Cyclamen
1 : Giacomo NIZZOLO 114
2 : Elia VIVIANI 110
3 : Matteo TRENTIN 56
4 : Sam BENNETT 53
5 : Jakub MARECZKO 53
6 : Davide BALLERINI 42
7 : Tomasz MARCZYNSKI 40
8 : Adam HANSEN 38
9 : Enrico BARBIN 35
10 : Ion IZAGIRRE 31

Classement Grimpeurs
1 : Valerio CONTI 36
2 : Enrico BARBIN 26
3 : Peter KENNAUGH 22
4 : Tomasz MARCZYNSKI 19
5 : Dario CATALDO 18

Classement des jeunes
1 : Gregor MÜHLBERGER /
2 : Valerio CONTI 1"
3 : Pierre LATOUR 9"
4 : Jack HAIG 25"
5 : Ben O'CONNOR 34"

Les Interviews
Giacomo Nizzolo a écrit:Enfin, c'est ma première victoire sur un Grand Tour ! J'ai beaucoup attendu pour ce jour. Le final était assez stressant, j'ai réussi à remonter vers la fin quand ça s'est calmé, ensuite j'étais le plus fort, un vrai plaisir.

Sam Bennett a écrit:C'était pas loin, j'ai bien essayé de remonter Nizzolo mais il était plus fort, pas de regrets. J'espère que Gregor va bien, il m'a beaucoup aidé sur ce Giro.

Elia Viviani a écrit:Perdre l'étape et le maillot d'un coup c'est difficile mais bon, je sais que je peux revenir dans le classement. Demain ça sera pour des hommes forts je pense.

Gregor Mühlberger a écrit:J'ai touché la roue devant moi, et ensuite tout le monde est tombé aux alentours. J'ai des douleurs au niveau des côtes mais ça devrait aller, j'espère que ça passera.

Bauke Mollema a écrit:Je ne sais pas si on doit se réjouir d'avoir pris le maillot Cyclamen ou si on doit pleurer nos abandons. Mullen est un équipier très important pour Giacomo et Peter était le deuxième meilleur grimpeur du groupe derrière moi. Ceci-dit je sais que Fabio pourra m'aider en montagne.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st6]

Messagepar Kreuziger » 13 Juin 2018, 23:03

Giro 2018 - Stage 6 - Formia-Roma - Medium Mountain- 159km

Image
Image

Etapes assez indécise aujourd'hui. Les coureurs devront affronter quelques reliefs en fin d'étape avant de s'attaquer aux pavés antiques de Rome, jamais utilisés en course. Une nouvelle fois, le soleil sera présent et le vent calme.


La surprise du jour

C'est un peloton meurtri que l'on retrouve à Formia en cette matinée, cependant les hommes semblent être motivés pour faire une belle étape.
Rohan Dennis a écrit:Je ne sais pas quoi penser de cette étape, j'ai déjà reconnu le final, je sais qu'on peut y faire des écarts mais j'ai du mal à croire qu'un leader pourrait tenter de tout faire exploser.

Thibaut Pinot a écrit:On ne sait pas vraiment comment prendre cette étape, il faudra être bien placé dans le final mais je pense qu'il n'y a pas grand chose d'autre à faire. Ce n'est pas à moi de tenter des choses aujourd'hui.

Adam Yates a écrit:On me dit souvent que je suis le leader le mieux entouré sur ce genre de parcours, je ne sais pas vraiment, je pense que Matteo préfèrera jouer sa carte personnelle.

Sander Armee a écrit:C'est tombé très vite hier, j'ai eu la chance de m'en sortir avec quelques brûlures et rien d'autre parce ça aurait pu être bien pire. Je pense qu'aujourd'hui ça ne roulera pas trop vite.

Matteo Trentin a écrit:Ca peut-être en effet une bonne journée pour prendre des points au classement cyclamen, on verra comment se passera l'étape, le peloton voudra sûrement récupérer de la chute.

***
Elia Viviani, Matteo Trentin, Sonny Colbrelli, Gianni Moscon
**
Nickias Arndt, Tony Martin, Marco Marcato, Oscar Gatto, Sacha Modolo, Jürgen Roelandts
*
Daniele Bennati, Ramunas Navardauskas, Baptiste Planckaert, Mads Pedersen, Yves Lampaert, Tosh Van Der Sande, Alberto Bettiol, Tom Van Asbroeck, Salvatore Puccio, Mattia Cattaneo

Image


Nouveau visage sur la première ligne : Nizzolo, l'autre présence marquante c'est celle de Mühlberger bandés sur ses bras.
Dès le drapeau de Vegni baissé, l'échappée tente de se dessiner, les tentatives se multiplient sur ces premiers kilomètres. Ciccone, Conti sont les principaux instigateurs. Après 20km de bataille acharnée, 7 hommes fuient le gros du peloton avec des noms très surprenants : Ciccone, Trentin, Zhupa, Maes, Lampaert, Neilands et King.
Image


Mathew White - DS Mitchelton Scott a écrit:Quand Lampaert est sorti ça a été un signal pour Matteo, la victoire est jouable, personne ne va vouloir véritablement rouler dans le peloton . Il va falloir bien manœuvrer.

Comme le dit le directeur sportif italien, l'échappée a une chance inouïe de l'emporter aujourd'hui, personne derrière ne va vouloir rouler sur ces hommes. L'écart est déjà important quand les hommes de tête arrivent au sprint intermédiaire. Comme attendu, Trentin passe en tête devant Lampaert. Dans le peloton c'est Viviani le plus rapide.
Image


En milieu d'étape, alors qu'il reste environ 70km, l'échappée compte encore 10 minutes d'avance, une autre question se pose, celle du maillot rose : la BMC n'augmente toujours pas le rythme, devant 3 hommes semblent être en mesure de prendre le maillot rose Trentin a 2'34" de retard, Lampaert a 2'51" à rattraper, Ben King est un peu plus loin à 4'12".
Image


Au sprint intermédiaire, l'échappée compte 6 minutes d'avance, Trentin passe à nouveau en tête devant Lampaert. Dans le peloton c'est Nizzolo qui prend les 3 points de la 8ème place. L'écart est alors de 6 minutes et il reste 60km à parcourir. Cependant l'échappée hausse le rythme alors que le peloton stagne.
En effet Ciccone essaie d'éliminer les plus faibles lorsque la route s'élève. Au sommet du premier col du jour il n'a dans sa roue que le jeune Neilands, 20" plus loin on retrouve le reste de l'échappée sans Maes en difficulté. Le duo de tête poursuit son effort, au sommet de la seconde côte, l'écart a doublé, à chaque fois c'est Ciccone qui prend les points.
Dans la descente c'est le letton qui fait le show, il lâche facilement l'italien en vert qui prend peur dans sa roue. En arrivant sur la route de Rome l'écart est de 50", derrière on commence à s'organiser pour revnir.
Image


Les premiers pavés sont une découverte pour certains, le terrain tremble plus qu'attendu. Trentin fait craquer Ciccone mais c'est Lampaert qui s'en va à 11km de l'arrivée avec 30" à reprendre. Le belge se démène et revient à 1km de l'arrivée sur le letton, il contre tout de suite et s'en va chercher la victoire. 11" plus tard arrive Neilands complètement déçu, Trentin arrive 23" plus loin.
Image


Dans le peloton on se joue au placement. En entrant sur la Via Appia c'est le train bleu-blanc-rouge qui est en tête, rapidement Mühlberger lâche l'affaire à cause de ses douleurs. Alors que les pavés sont surmontables des cassures se font et les moins bien placés craquent. Rapidement Amador est le seul Movistar du groupe parce que Landa se retrouve à l'arrière avec Lopez. Pozzovivo et Izagirre se sont aussi retrouvés dans des cassures plus loin. En fin de groupe Dennis a résisté dans la douleur. Finalement Viviani vient prendre la 8ème place à 4'14" de Lampaert devant un groupe d'une trentaine de coureurs.
Aru subit un débours de 32", Izagirre et Domenico Pozzovivo lâchent 46" dans l'affaire. Plus loin c'est 53 secondes de perdues pour les deux hispanophones Landa et Lopez.
Lampaert peut savourer, il sera dès demain en rose. Consolation pour Trentin en violet demain, Conti est le seul gardant son maillot puisque Latour prend le maillot blanc.
Image


Classement étape 6
1 : Yves LAMPAERT /
2 : Krists NEILANDS 11"
3 : Matteo TRENTIN 23"
4 : Ben KING 1'01"
5 : Eugert ZHUPA 1'01"
6 : Giulio CICCONE 2'21"
7 : Nikola MAES 4'02"
8 : Elia VIVIANI 4'14"
9 : Mads PEDERSEN 4'14"
10 : Chris FROOME 4'14"
11 : Thibaut PINOT 4'14"
12 : Bauke MOLLEMA 4'14"
13 : Nathan HAAS 4'14"
14 : Wilco KELDERMAN 4'14"
15 : Rohan DENNIS 4'14"
16 : Enrico BATTAGLIN 4'14"
17 : Pello BILBAO 4'14"
18 : George BENNETT 4'14"
19 : Davide FORMOLO 4'14"
20 : Patrick KONRAD 4'14"
21 : Ben HERMANS 4'14"
22 : Ben O'CONNOR 4'14"
23 : Lachlan MORTON 4'14"
24 : Pierre LATOUR 4'14"
25 : Andrey AMADOR 4'14"
43 : Fabio ARU 4'46"
59 : Ion IZAGIRRE 5'00"
61 : Domenico POZZOVIVO 5'00"
68 : Miguel Angel LOPEZ 5'07"
75 : Mikel LANDA 5'07"

Classement Général
1 : Yves LAMPAERT /
2 : Matteo TRENTIN 12"
3 : Rohan DENNIS 1'33"
4 : Wilco KELDERMAN 1'41"
5 : Bauke MOLLEMA 1'58"
6 : Ben HERMANS 2'03"
7 : Nathan HAAS 2'10"
8 : Chris FROOME 2'17"
9 : Pierre LATOUR 2'21"
10 : Ion IZAGIRRE 2'22"
11 : Adam YATES 2'23"
12 : Robert GESINK 2'29"
13 : George BENNETT 2'29"
14 : Ben KING 2'32"
15 : Andrey AMADOR 2'34"
16 : Thibaut PINOT 2'34"
17 : Pello BILBAO 2'37"
18 : Patrick KONRAD 2'41"
19 : Ben O'CONNOR 2'46"
20 : Sébastien REICHENBACH 2'52"
21 : Gianni MOSCON 2'55"
22 : Davide FORMOLO 2'57"
23 : Fabio FELLINE 2'59"
24 : Lachlan MORTON 3'00"
25 : Jack HAIG 3'03"
27 : Diego ULISSI 3'09"
28 : Domenico POZZOVIVO 3'10"
31 : Alexandre GENIEZ 3'15"
32 : Fabio ARU 3'21"
33 : Joe DOMBROWSKI 3'26"
34 : Diego ROSA 3'27"
38 : Carlos BETANCUR 3'46"
39 : Mikel LANDA 3'47"
41 : Miguel Angel LOPEZ 4'18"

Classement Cyclamen
1 : Matteo TRENTIN 141
2 : Elia VIVIANI 123
3 : Giacomo NIZZOLO 119
4 : Yves LAMPAERT 86
5 : Jakub MARECZKO 53
6 : Sam BENNETT 53
7 : Krists NEILANDS 44
8 : Ben KING 42
9 : Davide BALLERINI 42
10 : Tomasz MARCZYNSKI 40

Classement des Grimpeurs
1 : Valerio CONTI 36
2 : Enrico BARBIN 26
3 : Peter KENNAUGH 22
4 : Tomasz MARCZYNSKI 19
5 : Dario CATALDO 18

Classement des jeunes
1 : Pierre LATOUR /
2 : Ben O'CONNOR 25"
3 : Gianni MOSCON 34"
4 : Lachlan MORTON 39"
5 : Jack HAIG 42"

Les Interviews
Yves Lampaert a écrit:Quelle journée de rêve, gagner l'étape et prendre le maillot rose en un jour, c'est vraiment un rêve. J'ai eu peur quand Ciccone et Neilands sont parti mais j'ai attendu le bon moment. Désolé pour Neilands, je sais ce que ça fait de perdre comme ça.

Krists Neilands a écrit:Je n'aurai pas pu écrire aussi cruel, j'ai cru à ma victoire jusqu'au retour de Lampaert, j'avais enlevé mon oreillette, mais ce fut un cauchemar, j'espère me relever.

Matteo Trentin a écrit:On va se consoler en se disant que je prend le maillot du cyclamen. J’espérais au moins perdre face à Lampaert, je suis déçu de finir 3ème.

Rohan Dennis a écrit:C'est pas une mauvaise chose de perdre le maillot, l'équipe va se reposer et je pourrai éviter la pression quotidienne, rendez-vous demain pour jouer la victoire.

Gregor Mühlberger a écrit:C'est pas une histoire de préférer le maillot de champion d'Autriche mais là c'était impossible de tenir je souffrais au niveau du bras droit.

Thibaut Pinot a écrit:Je n'avais pas vraiment conscience du rythme, à la base c'est juste Anthony qui s'est mis devant pour me placer et ça a pété, et bien je ne suis pas contre.
Modifié en dernier par Kreuziger le 14 Juin 2018, 14:56, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Alessiocortez » 14 Juin 2018, 07:27

Pinot qui fait un quasi top 10 sur les pavés . Il est en forme dites donc

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1046
Localisation: Au bûcher les vélos électriques !!!!!

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar rthomazo » 14 Juin 2018, 12:14

"Les deux hispaniques Landa et Lopez" : hispanophones plutôt non ?

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Maillot jaune
 
Messages: 11196
Localisation: Bretagne

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Vysta » 14 Juin 2018, 12:20

Lampaert 8)
Déjà 3 victoires d'étapes pour la Belgique :o

Petite coquille à la fin "Lampaert peut savourer, il sera dès demain en jaune" ;)

Avatar de l’utilisateur
Vysta
Champion national
 
Messages: 5981
Localisation: #TeamCintre

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Kreuziger » 14 Juin 2018, 14:58

Tout est corrigé, merci des retours :ok:
@alessiocortez, on verra demain avec le chrono :o

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Kreuziger » 16 Juin 2018, 19:04

Je vous annonce une petite pause car la semaine prochaine je passe mon bac

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Coxo » 17 Juin 2018, 22:18

Kreuziger a écrit:Je vous annonce une petite pause car la semaine prochaine je passe mon bac

Ça passe :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot blanc
 
Messages: 2720
Localisation: Sur le Podium du Giro avec Meintjes

Re: Une saison cycliste [Giro st5]

Messagepar Kreuziger » 18 Juil 2018, 16:12

Salut je passe pendant la pause au travail pour vous dire que ça revient très bientôt :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st7]

Messagepar Kreuziger » 25 Juil 2018, 19:43

Giro 2018 - Stage 6 - Tivoli-Monterotondo - ITT- 54km

Image
Image

C'est désormais une habitude sur le Giro, les coureurs ont aujourd'hui à faire à un long effort solitaire. Les spécialistes auront un gros avantage malgré les reliefs en fin de parcours.


Sur une autre planéte

C'est une journée qui effraie de nombreux leaders, ce long chrono pour spécialistes va avantager Kelderman et Dennis qui ont déjà évités tous les pièges. L'attention se focalise aussi sur Froome qui pourrait enfin montrer sa supériorité.

Yves Lampaert a écrit:Evidemment les jambes sont lourdes, mais j'ai une grosse envie de garder ce maillot de leader, porter ce maillot rose est signe de beaucoup de choses. Les chronos sont à ma convenance mais je ne risque pas de gagner celui-ci.

Wilco Kelderman a écrit:J'en entends beaucoup dire que je vais prendre le maillot rose aujourd'hui mais je ne pense pas. Je me sens évidemment favori pour cette étape mais Lampaert l'est tout autant.

Rohan Dennis a écrit:C'est sûrement le chrono de ma vie, si je veux un espoir de podium sur ce Giro je dois faire de beaux écarts. J'espère jouer la victoire.

Pierre Latour a écrit:Ah j'espère garder ce maillot blanc, je sais que O'Connor et Moscon sont bons rouleurs mais je le suis aussi, on va voir comment ça se passe.

Ion Izagirre a écrit:Je suis plus que motivé aujourd'hui. Jouer la victoire sera possible et surtout rattraper ce que j'ai perdu hier.

Chris Froome a écrit:Oui aujourd'hui je vais voir comment se passe ce chrono, je ne suis pas très bien pour le moment donc j'espère ne pas perdre trop de temps.

***
Rohan Dennis, Wilco Kelderman, Chris Froome, Tony Martin, Jonathan Castroviejo
**
Andrey Amador, Ion Izagirre, Tobias Ludvigsson, Alex Dowsett, Mads Pedersen, Cameron Meyer, Maciej Bodnar, Luis Leon Sanchez, Victor Campenaerts, Jos Van Emden, Gianni Moscon
*
Chad Haga, Nickias Arndt, Jasha Sütterlin, Manuele Boaro, Ramunas Navardauskas, Georg Preidler, José Goncalves, Bauke Mollema, Fabio Felline, Yves Lampaert, Luke Durbridge, Dario Cataldo, Pello Bilbao, Alexandre Geniez, Pierre Latour, Tom Bohli, Stef Clement, Ben Hermans, Wout Poels, Diego Rosa, Ben O'Connor, Stephen Cummings, Mattia Cattaneo

Image


Grand soleil au départ dans le Latium, l'étape de la veille a fait des dégâts mais n'a pas entamé la motivation du peloton. Le premier partant du jour, c'est la lanterne rouge de ce Giro : Jakub Mareczko, le sprinter italien ne sera pas une référence pour les prochains partants. En revanche le 5ème partant l'est : l'anglais Stephen Cummings bat largement tout le monde sur la ligne virtuellement même si les noms des battus ne font pas rêver.
Image


Tous les spectateurs attendent logiquement les favoris du classement général pour se jouer la victoire pourtant la bataille est belle entre les premiers partants. Sur le podium virtuel on retrouve Cummings-Roux-Pedersen. Les images des premiers permettent de savoir que les côtes finales sont vraiment difficiles et cassent les jambes des meilleurs rouleurs.
Image


Avant l'arrivée des premiers leaders, on sent que la victoire d'étape est jouable. Après le départ de la moitié du peloton le plus rapide sur 50km c'est Tobias Ludvigsson pour 7" devant Tom Bohli et 32" devant Arndt. Cummings a reculé à plus d'une minute du suédois. Le coureur de la FDJ garde cependant qu'un seul objectif en tête :
Tobias Ludvigsson a écrit:L'objectif n'était pas de faire un si bon temps, je venais uniquement en tant que spécialiste pour donner des conseils à Thibaut, je ne me fais pas d'illusions, il y aura plus rapide.

Image


Et le suédois a malheureusement raison, c'est Cameron Meyer qui prend le meilleur temps pour une vingtaine de secondes. Le top 10 virtuel alors qu'il reste 70 coureurs à partir :
1 : Cameron Meyer
2 : Tobias Ludvigsson
3 : Alex Dowsett
4 : Tom Bohli
5 : Victor Campenaerts
6 : Nickias Arndt
7 : Maciej Bodnar
8 : Jos Van Emden
9 : Stephen Cummings
10 : Anthony Roux
Image


Les derniers jouant l'étape partent au compte goute, Meyer restera en tête de cette salve, mais son nouveau dauphin c'est Jasha Sütterlin.
Les leaders vont bientôt partir avec un temps d'1h et 15' à battre. Cameron Meyer est bien assis sur son siège car il sait que le plus dur reste à faire.
Image


Le premier des favoris qui part c'est Miguel Angel Lopez, le colombien a un retard de 4'18" sur Lampaert et subi ce Giro. Son résultat confirme la tendance, il perd 2'13" sur le meilleur temps.
Les deux Movistar Landa et Bentancur partent en se suivant, ils ont 3'45" à rattraper sur le maillot rose. Le basque n'est pas ridicule sur ce parcours et lâche 1'34" sur le meilleur alors que Betancur semble avoir relâché l'effort, il finit à 3 minutes de Meyer.
ImageImage


La fameuse seconde carte de la Sky : Rosa lâche un peu moins de 2'. C'est déjà au tour d'un des grand favori de s'élancer : Fabio Aru. L'italien est déjà loin au général, ce chrono est une vraie bonne surprise pour l'italien qui finit légérement devant Mikel Landa en perdant 1'22"
Image


Pozzovivo n'est pas le spécialiste des chronos, le total à l'arrivée est d'une minute et 47 secondes perdues sur Meyer. Gros temps de Ulissi dans la foulée qui intègre le top 10 en perdant une quarantaine de secondes.
Australien, Haig n'est tout de même pas un spécialiste, pourtant il finit dans le top 15 en perdant une petite minute. Autre australien, Morton est lui beaucoup moins à l'aise, il prend 2 minutes sur les meilleurs.
Image Image


Formolo n'est vraiment pas fait pour ces efforts et perd 3' sur cette étape. Contraste avec Moscon qui pour deux secondes bat tout son monde avec son maillot italien.
Reichenbach continue la démonstration des FDJ en rentrant dans le top 10.
Dernier de cette salve, O'Connor lâche 1'32" sur Moscon.
Image Image


Konrad n'est pas bien meilleur que son coéquipier italien, c'est 2'30" de perdues pour lui. Pello Bilbao impressionne sur ce parcours et perd uniquement 47".
Le moment est arrivé pour Thibaut Pinot, le franc comptois déçoit sur les premières parties où il se bat avec Lopez mais dans les parties montantes il se ressaisit et échoue à 1'41" de l'italien pas honteux au vu du déroulé du chrono.
Image Image


Egalités au départ Gesink et Bennett s'échangent leurs places, le néérlendais laisse filer alors que le néo-zélandais perd 2'10".
Adam Yates jouent aussi la victoire sur ce Giro, l'anglais étonne à nouveau sur ce chrono, notamment dans les montées où il écrase les pédales et prend le 4ème temps à 32" de Moscon.
Premier membre du top 10, Izagirre vise la victoire sur ce chrono mais finit derrière Yates à 43", l'espagnol a surtout semblé assez cramé sur la côte finale où il perd beaucoup de temps (leader sur le premier chrono intermédiaire).
C'est au tour du champion de France de s'élancer. Latour se bat sur son vélo, peu académique mais très efficace il trust avec Yates et perd 38".
ImageImage


Vainqueur du dernier Tour de France c'est au tour de Chris Froome de s'élancer. L'anglais écœure chacun de ses adversaires notamment sur les parties planes où il roule très vite. L'anglais devance son coéquipier de 22".
Autre concurrent du classement général, Ben Hermans finit dans les temps de Mikel Landa avec donc 2'01" de perdues.
Bauke Mollema peu filmé réussi totalement ce chrono et perd 31" sur Chris Froome, avec un style similaire à Pierre Latour.
ImageImage


Deux pointures de l'effort solitaires s'élancent tour à tour. Le duel Kelderman-Dennis est magnifique à regarder mais sans suspens, là où le néerlandais se bat avec Froome, l'australien liquéfie la concurrence, il met le deuxième : Chris Froome à plus d'une minute ! Le résultat de Kelderman qui perd 6" sur Froome passe alors inaperçu.
Si Trentin n'a rien à jouer sur cette étape, Lampaert se bat pour garder son maillot, un peu émoussé, le belge parvient tout de même à garder son maillot rose sur les épaules. Il finit à 1'27" de l'australien qui a écrasé la concurrence.
ImageImage


Dennis devient un très sérieux prétendant au général, seul favori dans la minute avec Lampaert. Froome, Mollema et Kelderman font aussi le bon coup de la journée. Moscon sera dès demain en blanc. Alors que son concurrent Lopez semble déjà avoir perdu le Giro. Trentin et Conti reste dans leurs couleurs initiales.
Image


Classement étape 7
1 : Rohan DENNIS /
2 : Chris FROOME 1'09"
3 : Wilco KELDERMAN 1'15"
4 : Yves LAMPAERT 1'27"
5 : Gianni MOSCON 1'31"
6 : Cameron MEYER 1'33"
7 : Nbauke MOLLEMA 1'40"
8 : Fabio FELLINE 1'43"
9 : Jasha SÜTTERLIN 1'48"
10 : Tobias LUDVIGSSON 1'52"
11 : Alex DOWSETT 1'58"
12 : Tom BOHLI 1'59"
13 : Adam YATES 2'03"
14 : Pierre LATOUR 2'09"
15 : Victor CAMPENAERTS 2'11"
16 : Andrey AMADOR 2'12"
17 : Ion IZAGIRRE 2'14"
18 : Diego ULISSI 2'18"
19 : Pello BILBAO 2'18"
20 : Nickias ARNDT 2'24"
21 : Jack HAIG 2'26"
22 : Sebastien REICHENBACH 2'26"
23 : Maciej BODNAR 2'29"
24 : Jos VAN EMDEN 2'36"
25 : Nathan HAAS 2'43"
27 : Fabio ARU 2'55"
31 : Ben O'CONNOR 3'03"
32 : Mikel LANDA 3'07"
36 : Ben HERMANS 3'10"
37 : Thibaut PINOT 3'12"
42 : Domenico POZZOVIVO 3'20"
44 : Diego ROSA 3'29"
45 : Lachlan MORTON 3'30"
48 : George BENNETT 3'41"
50 : Miguel Angel LOPEZ 3'46"
54 : Patrick KONRAD 4'01"
59 : Davide FORMOLO 4'22"
66 : Carlos BETANCUR 4'42"

Classement général
1 : Yves LAMPAERT /
2 : Rohan DENNIS 6"
3 : Wilco KELDERMAN 1'29"
4 : Chris FROOME 1'59"
5 : Bauke MOLLEMA 2'11"
6 : Gianni MOSCON 2'59"
7 : Adam YATES 2'59"
8 : Pierre LATOUR 3'03"
9 : Fabio FELLINE 3'19"
10 : Andrey AMADOR 3'21"
11 : Nathan HAAS 3'23"
12 : Pello BILBAO 3'28"
13 : Ion IZAGIRRE 3'29"
14 : Ben HERMANS 3'46"
15 : Sébastien REICHENBACH 3'51"
16 : Diego ULISSI 4'00"
17 : Jack HAIG 4'02"
18 : Thibaut PINOT 4'19"
19 : Ben O'CONNOR 4'22"
20 : George BENNETT 4'43"
21 : Fabio ARU 4'49"
22 : Lachlan MORTON 5'03"
23 : Domenico POZZOVIVO 5'03"
24 : Alexandre GENIEZ 5'04"
25 : Patrick KONRAD 5'15"
26 : Diego ROSA 5'29"
28 : Mikel LANDA 5'47"
31 : Davide FORMOLO 5'52"
32 : Joe DOMBROWSKY 5'57"
38 : Miguel Angel LOPEZ 6'37"
43 : Carlos BETANCUR 7'01"


Classement cyclamen
1 : Matteo TRENTIN 141
2 : Elia VIVIANI 123
3 : Giacomo NIZZOLO 119
4 : Yves LAMPAERT 93
5 : Jakub MARECZKO 53
6 : Sam BENNETT 53
7 : Krists NEILANDS 44
8 : Ben KING 42
9 : Davide BALLERINI 42
10 : Tomasz MARCZYNSKI 40

Classement grimpeur
1 : Valerio CONTI 36
2 : Enrico BARBIN 26
3 : Peter KENNAUGH 22
4 : Tomasz MARCZYNSKI 19
5 : Dario CATALDO 18

Classement des jeunes
1 : Gianni MOSCON /
2 : Pierre LATOUR 4"
3 : Jack HAIG 1'03"
4 : Ben O'CONNOR 1'23"
5 : Lachlan MORTON 2'04"

Les Interviews
Rohan Dennis a écrit:Je ne sais même pas quoi en penser ? J'ai été aussi bon que ça ? Je ne m'attendais pas à ça mais c'est plaisant, désormais le top 5 est jouable.

Yves Lampaert a écrit:L'essentiel est assuré aujourd'hui. Avoir le rose un jour de plus me fait un grand plaisir, les fans sont géniaux ici.

Chris Froome a écrit:J'avais les jambes assez dures dans le final, j'ai tout donné et je suis heureux du résultat. Je suis aux portes du podium c'est le plus important.

Gianni Moscon a écrit:L'objectif est en aucun cas le maillot blanc, je dois ider Chris et c'est ce qu'on fait à merveille. Il sera en rose dans deux semaines.

Thibaut Pinot a écrit:Ouais forcément un peu déçu du résultat mais heureux par rapport au déroulement. Je dois remercier les fans qui m'ont redonné le courage avant d'attaquer les côtes, sinon c'était le désastre.

Pierre Latour a écrit:Le maillot blanc est plus que jouable, je suis entouré d'australiens mais ils ne devraient pas trop s'aider. La performance a été bonne, maintenant on se concentre sur la montagne.

Davide Formolo a écrit:Que dire ? On a été mauvais et c'est tout. Heureusement que la forme est bonne dans les côtes mais le top 5 semble injouable maintenant, il va falloir se remotiver.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st8]

Messagepar Kreuziger » 28 Juil 2018, 12:52

Giro 2018 - Stage 8 - Monterotondo-Foligno - Medium Mountain - 163km

Image

Image

Nouvelle journée italienne au lendemain du long chrono. Dans le peloton les jambes sont lourdes il ne faudra pourtant pas se reposer aujourd'hui. En effet aujourd'hui plusieurs côtes sont au programme notamment deux dans le final dont celle de Montefalco très pentue. Alors sprint ou victoire en petit comité ?


Un final haletant

Réveil très dur aujourd'hui pour le peloton dans la chaleur lourde du centre de l'Italie. Après un chrono difficile le peloton a rendez-vous avec une étape indécise et difficile, le peloton va devoir contrôler tout le long de la journée.
Yves Lampaert a écrit:Ca va être une journée très tendue, le parcours est technique, on sera toujours en prise. C'est tout pour Viviani à la Quickstep en essayant évidemment de garder le maillot rose.

Ben Hermans a écrit:C'est sûr qu'avec ma victoire mardi dernier je deviens favori dans ce cas d'étape mais je pense réellement que ça sera un sprint dans Foligno et dans ce cas je ne serai pas vainqueur.

Matteo Trentin a écrit:Cest sur ce type d'étape que je dois reprendre des points à Viviani mais il est très en forme et sera difficile à battre.

Elia Viviani a écrit:Je passe bien les talus en ce moment, ces deux là sont assez difficiles mais surmontables selon le rythme, évidemment je préférerai qu'on roule tranquillement.

Sonny Colbrelli a écrit:C'est mon jour pour prouver que je ne suis pas là pour rien, je vise la victoire mais je ne suis pas le seul.

Valerio Conti a écrit:Je ferai une bien meilleure opération en partant demain, aujourd'hui l'important c'est d'accompagner Fabio sur une étape assez difficile pour lui.

Chris Froome a écrit:C'est une journée très difficile en effet mais je ne pense pas qu'elle sera fatale à un coureur.


***
Elia Viviani, Ben Hermans, Ion Izagirre
**
Sonny Colbrelli, Nathan Haas, Matteo Trentin, Patrick Konrad, Davide Formolo, Diego Ulissi, Gianni Moscon
*
Nickias Arndt, Daniele Bennati, Bauke Mollema, Fabio Felline, Petr Vakoc, Sam Bennett, Valerio Conti, Pello Bilbao, Alexandre Geniez, Alberto Bettiol, Enrico Battaglin, Kristian Sbaragli, Tom-Jelte Slagter, Lachlan Morton, Manuel Senni, Mattia Cattaneo

Image

Il fait lourd sur le Latium et l'Ombrie aujourd'hui, des orages sont annoncés pour demain mais pour le moment les coureurs vont devoir faire avec la chaleur. Premiers sur la ligne c'est l'occasion pour les surprises Lampaert, Trentin, Conti et Moscon de discuter. On voit aussi les coureurs de la Willier et de la Androni apparaître. Deux équipes qui n'ont rien à jouer aujourd'hui.
Le départ est donné et rapidement l'échappée prend forme : Cummings, Coledan, Mosca, Frapporti et Van Der Sande. Deux grands noms et 3 rouleurs corrects pou emmener cette échappée jusq'au bout. Derrière c'est déjà la Quickstep qui roule car un nom reste en tête celui de Cummings toujours efficace à l'avant.
Image


Les premiers kilomètres sont évidemment facile, on sent à l'avant que Cummings conseille déjà ses compagnons de ralentir pour éviter de donner toutes ses forces inutilement. A l'avant c'est Mosca qui prend le plus grand nombre de relais. Dans le peloton on se repose car avec ce barême et cette échappée, les sprints intermédiaires ne valent rien. On laisse donc Frapporti aligner Coledan dans un sprint houleux.
Image


L'écart n'excède jamais les 5' sur ce début d'étape mais on sent les sprinters assez tendus alors que plusieurs leaders discutent et rigolent en fin de peloton, Latour et Pinot se retrouvent souvent avec le duo espagnol Landa et Bilbao à l'arrière pour parler stratégie et du retard conséquent sur Dennis qui préfère sûrement la compagnie de Lampaert partageant leurs expériences en rose.
Image


Il est déjà l'heure du deuxième sprint intermédiaire pour la tête de la course, Frapporti s'imagine une nouvelle lutte mais il est en réalité le seul à se battre pour les points et passe donc en tête. La course ne s'emballe toujours pas et l'écart reste stable.
Les premiers points pour le maillot de grimpeur arrivent : Cummings se bat légèrement avec Mosca pour les points mais le bat.
Image


Sur la partie plane suivante la lutte débute mais elle n'est pas égale. Même avec Cummings pour organiser l'échappée la victoire échappe, Mosca et Coldean n'arrivent plus à suivre et la côte de Trevi est inaugurée par Van Der Sande et Frapporti seuls rescapés avec 30" d'avance. Alors que l'italien va chercher les points et le prix de la combativité, le belge est lui repris par un peloton emmené par la Quickstep.
Image


Le peloton se lance désormais à la poursuite d'un trio en tête de course : Mühlberger a suivi une attaque de Cattaneo au sommet. Les équipes voulant la victoire d'étape se lance complétement dans la poursuite, l'atrichien ne collabore pas à l'avant mais les deux Androni ne s'en plaignent pas et se donnent à fond dans l'effort. Au pied de Montefalco les 3 s'écrasent après un surplus d'effort, directement ça ressort dans le peloton : cette fois c'est De Marchi sort en solitaire. Le peloton ne se marque pas, il est emmené par Martin et Kochetkov pour Haas. Après quelques hectomètres de côte franchie, Ulissi contre et fait casser les sprinters, Nizzolo, Mareczko et Bennett disparaissent. L'italien est rappelé par l'oreillette parce qu'Aru fait partie des favoris en difficulté. L'attaque de Ulissi est contrée par Gesink qui a dans sa roue Bennett et Battaglin. A l'arrière c'est Dennis qui ne semble pas aimer l'effort mais au sommet ça n'a pas encore cassé et c'est Ciccone qui passe en tête pour prendre des points.
Image
Image


Comme dans une Primavera c'est dans la descente que ça casse. Le train Quickstep bien emmené par Cappechi a tout fait exploser dans les parties techniques et les seuls qui ont pu suivre sont Trentin, Restrepo, Moscon, Felline, Colbrelli Bennett et Battaglin. Situation assez folle puisque pendant 10km on va pouvoir observer un duel Quickstep-Mitchelton qui essaie de revenir pour aider Trentin. Seul favori à l'avant Benntt n'a sûrement toujours pas compris comment il s'était retrouvé là mais il est bien content d'être emmené par Capecchi-Cavagna-Vakoc-Lampaert-Sabtini-Viviani en ordre de bataille. Un replay vient aider les gens à comprendre la situation : c'est Nathan Haas qui a chuté dans la roue de Restrepo et qui a crée la cassure.

Mieux organisée, la Quickstep arrive dans le final avec une petite avance pour jouer la victoire, Viviani se retrouve entouré par Trentin, Colbrelli, Felline, Battaglin et Moscon prêt à lui jouer le sprint. Lancé par ses coéquipier et notamment après l'énorme effort de Lampaert, Viviani déboule sur Foligno mais Trentin remonte petit à petit mais ce n'est pas assez, Viviani remporte un nouveau sprint devant l'homme en violet et Moscon. Colbrelli s'est troué et finit 5ème. La cassure avec le peloton est prise en compte, les hommes à l'avant gagnent 6" sur un peloton réglé par Nickias Arndt.

Il n'y a pas de changements chez les porteurs de maillots mais Viviani fait un beau rapproché face à Trentin, alors que Ciccone accentue ses points en montagne.
Le dernier arrivant aujourd'hui c'est Nathan Haas, sa chute dans la descente l'a salement amochée et l'australien quitte les premières places du classement général.
Image


Classement étape 8
1 : Elia VIVIANI /
2 : Matteo TRENTIN 0"
3 : Gianni MOSCON 0"
4 : Jhonatan RESTREPO 0"
5 : Sonny COLBRELLI 0"
6 : Enrico BATTAGLIN 0"
7 : George BENNETT 0"
8 : Fabio FELLINE 0"
9 : Fabio SABATINI 0"
10 : Yves LAMPAERT 0"
11 : Nickias ARNDT 6"
12 : Kristian SBARAGLI 6"
13 : Manuel SENNI 6"
14 : Ion IZAGIRRE 6"
15 : Giovanni VISCONTI 6"
16 : Ramunas NAVARDAUSKAS 6"
17 : Wilco KELDERMAN 6"
18 : Pello BILBAO 6"
19 : Miguel Angel LOPEZ 6"
20 : Clément VENTURINI 6"
21 : Mikel LANDA 6"
22 : Andrey AMADOR 6"
23 : Rohan DENNIS 6"
24 : Chris FROOME 6"
25 : Salvatore PUCCIO 6"


Classement général
1 : Yves LAMPAERT /
2 : Rohan DENNIS 12"
3 : Wilco KELDERMAN 1'35"
4 : Chris FROOME 2'05"
5 : Bauke MOLLEMA 2'17"
6 : Gianni MOSCON 2'55"
7 : Adam YATES 3'05"
8 : Pierre LATOUR 3'09"
9 : Fabio FELLINE 3'25"
10 : Andrey AMADOR 3'27"
11 : Pello BILBAO 3'34"
12 : Ion IZAGIRRE 3'35"
13 : Ben HERMANS 3'52"
14 : Sébastien REICHENBACH 3'57"
15 : Diego ULISSI 4'06"
16 : Jack HAIG 4'08"
17 : Thibaut PINOT 4'25"
18 : Ben O'CONNOR 4'28"
19 : George BENNETT 4'43"
20 : Fabio ARU 4'55"
21 : Lachlan MORTON 5'09"
22 : Domenico POZZOVIVO 5'09"
23 : Alexandre GENIEZ 5'10"
24 : Patrick KONRAD 5'21"
25 : Diego ROSA 5'35"
27 : Mikel LANDA 5'53"
29 : Davide FORMOLO 5'58"
30 : Joe DOMBROWSKY 6'03"
35 : Miguel Angel LOPEZ 6'43"
39 : Carlos BETANCUR 7'07"


Classement cyclamen
1 : Matteo TRENTIN 159
2 : Elia VIVIANI 158
3 : Giacomo NIZZOLO 119
4 : Yves LAMPAERT 94
5 : Jakub MARECZKO 53
6 : Sam BENNETT 53
7 : Krists NEILANDS 44
8 : Ben KING 42
9 : Davide BALLERINI 42
10 : Tomasz MARCZYNSKI 40


Classement grimpeur
1 : Valerio CONTI 36
2 : Enrico BARBIN 26
3 : Peter KENNAUGH 24
4 : Giulio CICCONE 21
5 : Tomasz MARCZYNSKI 19

Classement jeunesse
1 : Gianni MOSCON /
2 : Pierre LATOUR 14"
3 : Jack HAIG 1'13"
4 : Ben O'CONNOR 1'33"
5 : Lachlan MORTON 2'14"

Les Interviews
Elia Viviani a écrit:C'est une belle victoire qui prouve la supériorité de notre train, on a réussi à faire jeu égal avec le peloton et à m'amener sur un plateau. Je suis également content pour Yves qui garde le maillot un jour de plus.

Yves Lampaert a écrit:C'était un beau final pour notre équipe avec la victoire et le maillot rose un jour de plus. Demain tout sera différent mais pour le moment on profite.

Matteo Trentin a écrit:La Quickstep a sorti la grosse artillerie, quand j'ai vu Elia remonter au sommet je savais que c'était la roue à prendre et j'ai bien fait, je ne sais toujours pas pourquoi ça a cassé mais le final était très rapide.

Sonny Colbrelli a écrit:Quand on parle de sprint raté ça c'en est un. Je me suis totalement écroulé et je me retrouve à batailler avec Battaglin ou Felline, je dois me ressaisir.

Gregor Mühlberger a écrit:Sam ne se sentait pas trop bien dans le peloton avant les côtes, l'objectif en partant avec Cattaneo était de me remettre en confiance, je ne me suis pas fait trop mal aux jamebes, ça fait du bien après ces 3 derniers jours catastrophiques.

George Bennett a écrit:Ce sont des secondes gagnées facilement, je n'ai pas fait trop d'efforts pour les prendre. Avec ce final on savait qu'on devait rester placés et j'ai bien fait de rester avec Enrico qui connaissait bien la descente.

Rohan Dennis a écrit:Montefalco en a surpris plus d'un dont moi, je ne m'attendais pas à cette difficulté et je me suis retrouvé avec des sprinters, j'ai commencé à vraiment avoir peur mais quand j'ai vu Aru ou Pinot juste devant j'ai compris que ce n'était pas fait pour nous, bien heureusement tout est rentré dans l'ordre.

Nathan Haas a écrit:J'étais dans la roue de Jhonatan qui était très bien sur cette étape, on savait que la descente pouvait casser le peloton et on ne voulait pas se faire piéger par les Quickstep, malheureusement ma roue avant a glissé. Il faut que je passe voir mes blessures, on verra pour la suite ce soir.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !

Re: Une saison cycliste [Giro st9]

Messagepar Kreuziger » 30 Juil 2018, 11:42

Giro 2018 - Stage 9 - Spello-Passo della Calla - High Mountain - 214km

Image
Image

Voici la conclusion de cette très difficile première semaine. Avec tant d'écarts, les grimpeurs devront déjà se remobiliser pour faire leur retard. Avant la dernière ascension les coureurs devront faire attention aux quelques ascensions et surtout aux descentes réputées techniques. La dernière ascension du Passo della Calla est assez roulante mais ses deux derniers kilomètres à 8% donneront la victoire à un bon grimpeur. A noter que l'orage est tombé sur les Abruzzes, la pluie tombera toute la journée et la température au sommet dépasse difficilement les 5°.

Les grimpeurs se montrent.

Les sourires ont fait leur apparition sur les visages des grimpeurs aujourd'hui, même si le Passo della Calla n'est pas une difficulté insurmontable elle donnera l'occasion aux grimpeurs d'enfin se tester sur ce profil.
Yves Lampaert a écrit:C'est sûr, aujourd'hui l'aventure prend fin, Dennis est trop proche de moi et bien meilleur grimpeur, je vais profiter à fond de cette journée malgré le temps.

Rohan Dennis a écrit:Ahah ce n'est pas le jour idéal pour une première étape de haute montagne. J'ai bien dormi cette nuit et j'espère retrouver le maillot rose ce soir.

Thibaut Pinot a écrit:Vous le savez, j'aime ce genre de temps, après il faut voir le déroulement de la course, si la dernière montée est rapide j'aimerai me battre pour la victoire, si ça se joue entre puncheurs ça sera plus difficile.

Chris Froome a écrit:Oui c'est une arrivée finale difficile mais elle correspondra plutôt à Dennis ou à Kelderman, moi je verrai selon mes jambes.

Mikel Landa a écrit:Le temps est arrivé de remonter au classement général, avec un Betancur entièrement dévoué on peut faire de belles choses. La semaine prochaine sera plus montagneuse mais il faut bouger dès aujourd'hui.

Patrick Konrad a écrit:Je crois que Landa a raison, on est dans une situation similaire, il faut bouger et vite si on veut participer à ce Giro sans être spectateurs.

Valerio Conti a écrit:Même si le général a une grosse importance, il ffaudra aussi observer la bataille pour les points aujourd'hui. On verra si je pourrai être à l'avant.


***
Mikel Landa, Chris Froome, Fabio Aru
**
Wilco Kelderman, Ion Izagirre, Thibaut Pinot, Davide Formolo, Miguel Angel Lopez
*
Carlos Btenacur, Domenico Pozzovivo, Bauke Mollema, Adam Yates, Patrick Konrad, Pierre Latour, Rohan Dennis, George Bennett, Diego Rosa, Ben Hermans, Giulio Ciccone, Ben O'Connor, Lachlan Morton

Image

Lampaert, Trentin, Conti et Moscon se présentent sur la première ligne à Spello et sous la pluie, pour certains cette journée sera calme mais pour d'autres c'est le premier rendez-vous de ce Giro. Nathan Haas a quitté le peloton ce matin, souffrant d'une fracture de l'omoplate.

Le sprint intermédiaire dès le départ motive les mouvements : Nizzolo passe en tête devant Trentin et Viviani.
Le départ est donné en côte aujourd'hui, ce qui facilite la formation de l'échappée : Cattaneo, Marczynski, Barbin et Jensen ont réussi à faire la différence dans les rues d'Aissise et composent l'échappée du jour, au sommet c'est Barbin le plus véloce devant le polonais et le norvégien.
Image


Un cinquième homme rejoint la tête dans la descente, c'est Zardini qui lâche des forces pour revenir la tête de course. Une échappée décevante pour cette journée mais les principaux concurrents pour le maillot bleu ont décidés visiblement de rester dans le peloton pour se battre avec les meilleurs. L'échappée est désormais dans la vallée, se battant avec la pluie et l'orage alors que les températures sont encore clémentes. Même dans le peloton on ne s'amuse pas et les images de leaders discutants sont rares.
Image


Avec 6' d'avance l'échappée quitte la vallée et attaque les vrais reliefs de la journée. Derrière on prend note des motivés de la journée : la Movistar, la FDJ et la Sunweb se relaient en tête de peloton alors que la Sky n'a pas encore pointé le bout de son nez.
La première ascension de ce triptyque est celle qui distribue le plus de points, logique qu'on y retrouve beaucoup de mouvement. Plutôt loin du sommet, Zardini essaie de faire la différence mais le quatuor s'organise derrière et revient à un peu moins d'1km du sommet. C'est Marczynski qui réussit à faire la différence mais sur la ligne il est sauté par Barbin qui prend des nouveaux points.
Image


L'écart commence à baisser, et devant on cherche le moyen de battre le petit italien de la Bardiani, moyen trouvé par Marczynski qui sort en contre peu avant le sommet et prend enfin les gros points. Avec 4' d'avance, les échappées s'élancent dans ce long faux plat descendant, le peloton aussi mais avec une allure impressionnante. Quelques chutes interviennent dans ce faux plat mais heureusement pas de chute massive, à noter quand même l'abandon de Denz tombé tout seul.
Au pied de la dernière côte avant l'arrivée finale, l'échappée n'a plus que 2' pour espérer.
Image


Le sprint intermédiaire n'est pas débattu, Zardini passe en tête pour les primes devant Cattaneo. Dans la côte l'urgence est bien enregistrée par les hommes à l'avant, Jensen, Cattaneo et Marczynski s'échappent alors que Barbin et Zardini abandonnent la poursuite après leur débauche d'effort. Au sommet c'est le polonais qui passe à nouveau en tête et qui s'élance dans cette descente détrempée.
Cette difficulté a aussi été montée très rapidement par le peloton pour se replacer, directement les premiers dégâts apparaissent : Trentin et surtout Lampaert une canette à la main disent au revoir à la tête de course. Globalement au sommet on ne retrouve qu'environ 80 coureurs en tête de course.
Image


Même si la descente n'est pas la plus technique elle reste dangereuse, à l'avant Cattaneo en fait les frais. Derrière c'est Visconti qui fait la descente à fond pour casser le peloton. Au bas de la descente le constat est simple, on a un premier groupe qui est revenu sur les échappées avec une vingtaine d'hommes dont Izagirre-Pozzovivo-Kelderman-Aru-Bennett et Landa. 30" plus loin un groupe plus conséquent avec les autres favoris. 1' plus loin c'est Mollema qui navigue avec Reichenbach. Le problème pour ces deux derniers c'est que les groupes à l'avant ne semblent pas vouloir se calmer.
Image


Heureusement pour Pinot, Froome ou encore Dennis leurs équipiers sont efficaces et la jonction se fait facilement au pied du dernier col. Le constat est plus dur pour Mollema qui débute l'ascension à 40" de la tête de course.
Image

Au pied du col on comprend que la Sky souhaite contrôler l'ascension. Castroviejo-Moscon-Poels-Elissonde-Froome-Rosa se mettent en ordre de bataille et directement les équipiers qui ont fait l'effort sur le plat explosent. On retrouve un petit groupe d'une trentaine de coureurs, dans le top 25 du classement général on ne croise plus Lampaert-Mollema-Felline-Reichenbach-Ulissi-Geniez.
Il reste 8km d'ascension Castroviejo s'écarte et Conti essaie d'en profiter, malgré son coup de pédale efficace, l'italien n'arrive pas à prendre le large après 1km en solitaire, Conti est rejoint par Ciccone qui semble bien plus efficace. Les Sky semblent déstabilisés par cette accélération. A 5km du sommet, Ciccone est seul, il a 15" d'avance.
Image


A partir de là c'est Wout Poels qui prend les commandes et ce n'est pas pour amuser la galerie, les pourcentages sont pauvres mais la difficulté de la journée et la tension font péter les quelques survivants. Ciccone est repris par une attaque de Froome, ils sont une quinzaine à suivre cette attaque mais le contre de Dennis est plus violent, cette fois ils sont 7 dans la roue de l'australien : Froome-Ciccone-Pinot-Landa-Bilbao-Formolo-O'Connor, derrière on est un peu abattu mais Kelderman-Izagirre-Aru essaient de s'organiser.
On arrive alors dans les parties les plus dures du col, cette fois c'est Froome qui reprend les choses en main alors que derrière Aru, Kelderman et Yates s'isolent à une dizaine de secondes.
Sous la flamme rouge les esprits s’échauffent Formolo fait parler ses talents de puncheurs et élimine Froome-O'Connor-Ciccone qui voient revenir Kelderman en solitaire.
Image

L'arrivée se joue au punch et à 500m de la ligne Landa semble dire au revoir à tout son monde mais au loin on voit revenir Bilbao qui revient dans son aspiration à 100m pour le crucifier, victoire d'Astana aujourd'hui. Pinot finit dans la roue de Formolo à 7" du vainqueur. A 9" c'est Dennis qui en termine et qui sera en rose. 16" de perdues sur ce kilomètre pour Froome-O'Connor-Kelderman. 20" plus loin on retrouve Aru-Latour, aux alentours des 30" un groupe conséquent avec d'autres favoris et outsiders. Le plus gros perdant du jour c'est Mollema qui perd 1'32".
Image


Arrivé après 20' avec Viviani et Trentin, Lampaert laisse logiquement son maillot rose à Dennis. Barbin est récompensé pour ses efforts et sera en bleu mardi. Enfin un autre changement de couleur, c'est Latour qui sera en blanc dès la prochaine étape.

Classement étape 9
1 : Pello BILBAO /
2 : Mikel LANDA 0"
3 : Davide FORMOLO 7"
4 : Thibaut PINOT 7"
5 : Rohan DENNIS 9"
6 : Wilco KELDERMAN 16"
7 : Chris FROOME 16"
8 : Ben O'CONNOR 16"
9 : Pierre LATOUR 20"
10 : Fabio ARU 20"
11 : Adam YATES 31"
12 : George BENNETT 31"
13 : Ion IZAGIRRE 31"
14 : Miguel Angel LOPEZ 31"
15 : Patrick KONRAD 31"
16 : Jack HAIG 37"
17 : Giulio CICCONE 37"
18 : Carlos BETANCUR 37"
19 : Ben HERMANS 37"
20 : Joe DOMBROWSKI 37"
21 : Domenico POZZOVIVO 37"
22 : Gregor MÜHLBERGER 37"
23 : Diego ROSA 43"
24 : Andrey AMADOR 43"
25 : Lachlan MORTON 43"
31 : Bauke MOLLEMA 1'32"

Classement général
1 : Rohan DENNIS /
2 : Wilco KELDERMAN 1'30"
3 : Chris FROOME 2'00"
4 : Pello BILBAO 3'03"
5 : Pierre LATOUR 3'08"
6 : Adam YATES 3'15"
7 : Bauke MOLLEMA 3'37"
8 : Ion IZAGIRRE 3'45"
9 : Andrey AMADOR 3'59"
10 : Ben HERMANS 4'08"
11 : Thibaut PINOT 4'11"
12 : Ben O'CONNOR 4'23"
13 : Jack HAIG 4'24"
14 : George BENNETT 4'53"
15 : Fabio ARU 4'54"
16 : Domenico POZZOVIVO 5'25"
17 : Mikel LANDA 5'26"
18 : Patrick KONRAD 5'31"
19 : Lachlan MORTON 5'31"
20 : Fabio FELLINE 5'39"
21 : Davide FORMOLO 5'40"
22 : Diego ULISSI 5'53"
23 : Diego ROSA 5'57"
24 : Sébastien REICHENBACH 6'02"
25 : Joe DOMBROWSKY 6'19"
27 : Miguel Angel LOPEZ 6'53"
28 : Gianni MOSCON 7'06"
30 : Carlus BETANCUR 7'23"
33 : Alexandre GENIEZ 8'03"

Classement cyclamen
1 : Matteo TRENTIN 163
2 : Elia VIVIANI 159
3 : Giacomo NIZZOLO 127
4 : Yves LAMPAERT 94
5 : Jakub MARECZKO 53
6 : Sam BENNETT 53
7 : Krists NEILANDS 44
8 : Ben KING 42
9 : Davide BALLERINI 42
10 : Tomasz MARCZYNSKI 40

Classement des grimpeurs
1 : Enrico BARBIN 49
2 : Tomasz MARCZYNSKI 41
3 : Valerio CONTI 36
4 : Peter KENNAUGH 24
5 : Giulio CICCONE 21

Classement de la jeunesse
1 : Pierre LATOUR /
2 : Ben O'CONNOR 1'15"
3 : Jack HAIG 1'16"
4 : Lachlan MORTON 2'22"
5 : Miguel Angel LOPEZ 3'45"

Les Interviews
Pello Bilbao a écrit:Quelle victoire ! Quand Landa est parti j'ai senti que j'avais la bonne jambe, j'ai réussi à faire mon retour et à le dépasser. On verra bien comment se passeront les prochaines étapes.

Mikel Landa a écrit:Je suis soit parti trop tôt, soit je n'étais pas assez fort, dans tous les cas Pello mérite sa victoire, on a déjà couru ensemble et il est vrai qu'il est très fort en ce moment. Je suis heureux d'avoir réussi à faire la différence.

Davide Formolo a écrit:J'étais un peu en-dessous mais c'était un final qui me correspondait mais à ceux de devant aussi. C'est bien de reprendre du temps aux autres.

Thibaut Pinot a écrit:C'était pas un col pour moi à la base mais avec ce temps j'ai réussi à faire la différence. Je pense vraiment que ce Giro débute de la meilleure des manières.

Rohan Dennis a écrit:C'était vraiment le col parfait pour moi, roulant, il fallait de la puissance. Le final était un peu plus dur, et c'est là que j'ai craqué.

Pierre Latour a écrit:Ils étaient fort devant, l'attaque de Dennis nous a mis un coup de massue mais on a su revenir avec Aru qui était très fort. L'important c'est d'avoir le maillot blanc dès maintenant.

Ben O'Connor a écrit:J'étais content d'être aussi fort dans ces parties, le final était trop rapide pour moi mais dans les parties régulières on a réussi une belle performance. Mon objectif est désormais le maillot blanc.

Enrico Barbin a écrit:C'est ben de voir nos efforts récompensés comme ça, après Giulio voulait vraiment finir avec les favoris mais il est parti trop tôt. On verra au fil du Giro qui visera ce maillot bleu.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Champion national
 
Messages: 5272
Localisation: Ch'Nord ! Pays du #Vraicyclisme !


99 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : D4MSZCZKU et 2 invités