[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Cholet

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateurs: Yaros, Wings, EvilGaming64, AG2R

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (1/2)

Messagepar Mouchi » 28 Jan 2018, 10:48

On attendra dans ce cas, bon rétablissement à ta grand mère.

Mouchi
Chasseur de prime
 
Messages: 268

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (1/2)

Messagepar Bad_Neos » 28 Jan 2018, 11:29

Tinquiète donc pas :ok:

Bad_Neos
Junior
 
Messages: 1009
Localisation: Quelque part dans le fin fond du périurbain parisien. C'est grave docteur ?

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (1/2)

Messagepar flo2693 » 29 Jan 2018, 13:36

Bon courage a vous, prends ton temps :heureux:

flo2693
Débutant
 
Messages: 21

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (1/2)

Messagepar Wings » 29 Jan 2018, 14:11

La famille avant tout, bon courage ;)

Avatar de l’utilisateur
Wings
Directeur sportif
 
Messages: 21477
Localisation: Au Nord du Mur (d'Hadrien)

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (1/2)

Messagepar JV1510 » 12 Fév 2018, 12:21

Luckynot a écrit:
Coxo a écrit:Prends le temps ;)

Coxo a raison, c'est important la famille :ok:
Mouchi a écrit:On attendra dans ce cas, bon rétablissement à ta grand mère.
Bad_Neos a écrit:Tinquiète donc pas :ok:
flo2693 a écrit:Bon courage a vous, prends ton temps :heureux:
Wings a écrit:La famille avant tout, bon courage ;)
Coxo a écrit:Prends le temps ;)
Merci a vous tous et effectivement ils nous en a fallu du courage pour la supporter 15 jours :mrgreen: Bon a présent qu'elle est reparti chez elle, je vais pouvoir continuer le récit avec la suite de Tirreno que voici d'ici peu

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar JV1510 » 12 Fév 2018, 12:31

Tirreno – Adriatico (2/2)



Equipe alignée :
Leader : Shipstern (2) ; Sprinteur : Barns (3) ; Electron : Piepie (2) et Metairie (2) ; Equipier : Grieco (2), Shapiado (2), Douglas (2) et Zahrada (2)


Favori pour le général :
Froome Betancur Costa Fuglsang Kreuziger

Jusqu’à maintenant, les prétendant au général ne se sont pas montré et les écarts se seront fait surtout lors du chrono par équipes inaugurale mais les écarts restent faibles et tout devrait se jouer dans les trois jours à venir.
Sinon en parallèle se déroule Paris-Nice et après la razzia de Degenkolb au sprint devançant à chaque fois Bouhanni et Coquard, on a vu une régularité remarquable d’Alejandro Valverde sur les étapes vallonné avant d’aller remporter l’étape reine et accrocher le podium sur le chrono final remporté par Quintana.
Cela permet donc à Alejandro Valverde (MOV) de remporter Paris-Nice avec un peu plus d’une minute d’avance sur Wiggins (SKY) et un peu plus de trois minutes sur Intxausti (MOV) et Porte (SKY)


La première étape difficile et également l’étape reine avec l’arrivée au sommet d’un long col a Prati di Tivo et avant cela, pas moins de trois cols dont un qui a son sommet fera office de sprint intermédiaire, le second sprint étant au milieu de l’ascension finale…
En tout cas cela ne décourage pas Victor Grieco d’attaquer afin d’aller défendre son maillot, sauf que le peloton va ensuite faire barrage et malgré que l’écart monte rapidement a plus de dix minutes, personne ne rejoindra Grieco qui fera donc l’étape seul.

Dans la première ascension, Piepie va anticiper pour aller pendre la seconde place devant Van den Broeck qui a fait le grimpeur et qui pourtant est un des favoris logiques a la victoire finale, tandis que le peloton revient petit a petit sur Grieco, Ag2r roulant logiquement pour Betancur quand la BMC qui a mis toute sont équipe n’a que Evans et Van Garderen dans ses rang et qu’il ne vise au mieux qu’un fond de top dix…
Au sprint intermédiaire, Sagan et Cavendish vont se faire la bagarre et c’est bien le Slovaque qui va prendre l’avantage, tandis que l’écart a brutalement chuté a six minutes pour ensuite plus ou moins se stabiliser vers les cinq minutes jusqu’au pied de l’avant-dernier col.
Et dés les premiers pourcentage, Van Den Broeck anticipe avec Caruso suivi a une trentaine de seconde par Horner et Pirazzi et encore trente seconde plus loin le peloton qui pointe à un peu plus de quatre minutes de Grieco.
Le pointage au sommet est toujours Grieco en tête mais il ne possède plus que vingt secondes d’avances sur le trio Van den Broeck, Caruso, Pirazzi qui les a rejoints, cinquante secondes plus loin se trouve Horner et encore quarante secondes plus loin le peloton favori avec toujours Shipstern et Piepie coté Zanussi, ce groupe est emmené par Kreuziger alors qu’il lui reste des équipiers…
Une fois que le trio a rejoint Grieco, plus personne ne veut rouler et ainsi le peloton rejoint tout ce petit monde et Grieco va devoir rouler a un petit rythme afin de limiter le retour de derrière tout en faisant récupérer ses deux équipiers en vue des quatorze derniers kilomètres du jour.
Et oui une fois la jonction faite, dans le peloton d’une cinquantaine de coureur plus personne ne veut collaborer avec la Quick Step enfin surtout Kwiatkowski qui est esseulé, ainsi au pied du col le peloton est composé de soixante-dix coureurs…
Dés le pied de ce col, Uran et Van den Broeck vont attaquer, ils seront suivis par Horner puis avec un temps de retard par Betancur, Kwiatkowski et Froome et forment ainsi un groupe de six dans lequel Froome ne fait que suivre.
La Saxo ramènera tout ce petit monde dans le peloton, où Shipstern, Piepie et Grieco montent à leurs rythmes malgré que Alex soit dans les roues des Saxo.
On arrive donc au second sprint intermédiaire du jour et Kreuziger va le faire et surtout passer en tête, tandis que pour la seconde place Betancur et Froome vont jouer ensemble avec des micros attaque faisant mal a tout le monde et leur permettant de se détacher du groupe de tête avec Moreno et Mollema, et donc Kreuziger devant eux.
Assez rapidement Mollema et Moreno vont craquer, tandis que le groupe Kwiatkowski pointe a une quarantaine de seconde et sera mené jusqu’au bout par le Polonais qui finira par attaquer a la vue de la flamme rouge pour revenir sur les deux de devant.
A la flamme rouge, Kreuziger lance son sprint mais assez rapidement Froome, qui n’a fait que suivre jusque-là, va montrer qu’il a encore énormément de fraicheur et s’envole vers la victoire et le maillot de leader, Kreuziger et Betancur complète le podium avec certainement des écarts comptabilisés.
Du coté de la Zanussi, on finit exténué sans pouvoir sprinter mais au moins, nos grimpeurs auront donné tous ce qu’ils avaient, Shipstern prenant la dernière place du groupes jouant la 7eme place, et Piepie la seconde place du groupe suivant se faisant passer sur la ligne par Jeannesson.

Classement de l’étape :
- 1er Chris Froome (Sky) en 4h28’02’’
- 2eme Roman Kreuziger (Saxo) à 0’’
- 3eme Carlos Betancur (Ag2r) à 15’’
- 4eme Bauke Mollema (Belkin) à 46’’
- 5eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 46’’
- 6eme Daniel Moreno (Katusha) à 46’’
- 7eme Rigoberto Uran (Sky) à 1’13’’
- 8eme Andy Schleck (Radioshack) à 1’23’’
- 9eme Mikel Nieve (Euskaltel) à 1’23’’
- 10eme Jurgen Van den Broeck (Lotto) à 1’23’’
...
- 25eme Alex Shipstern (Zanussi) à 1’23’’
- 27eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 2’19’’
- 44eme Victor Grieco (Zanussi) à 5’26’’
- 88eme Lucas Metairie (Zanussi) à 12’36’’
- 90eme Floki Barns (Zanussi) à 12’36’’
- 102eme Filip Zahrada (Zanussi) à 13’28’’
- 104eme Allen Douglas (Zanussi) à 13’28’’
- 121eme Robert Shapiado (Zanussi) à 13’28’’

Classement général provisoire :
- 1er Chris Froome (Sky) en 14h13’20’’
- 2eme Roman Kreuziger (Saxo) à 17’’
- 3eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 50’’
- 4eme Carlos Betancur (Ag2r) à 53’’
- 5eme Bauke Mollema (Belkin) à 1’05’’
...
- 37eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 4’03’’
- 44eme Alex Shipstern (Zanussi) à 8’05’’
- 110eme Lucas Metairie (Zanussi) à 14’23’’
- 111eme Victor Grieco (Zanussi) à 14’40’’
- 112eme Allen Douglas (Zanussi) à 15’13’’
- 148eme Floki Barns (Zanussi) à 19’54’’
- 149eme Robert Shapiado (Zanussi) à 20’43’’
- 153eme Filip Zahrada (Zanussi) à 22’00’’



L’étape du jour est également une étape de montagne et si son profil semble un peu moins compliqué que la veille avec le dernier grand col relativement loin de l’arrivée, la victoire se jouera probablement dans l’enchainement des deux petites cotes finales, la donnée à ne pas oublier est que cette étape est longue de deux cents trente bornes.
C’est donc pour cela que l’on retrouve une échappée d’homme fort avec Wegmann (GAR), Burghardt (BMC) et Cancellara (RLT)

Au sommet de la première difficulté où Wegmann a fait le sprint seul, les deux autres ne s’intéressant pas au grimpeur, l’avance du trio est dix minutes sur un duo Izagirre (EUS) – Fuglsang (AST) qui décident d’anticiper la grosse bagarre alors qu’il reste encore cent trente kilomètres à parcourir et onze minutes sur le peloton emmené par la Sky qui est obligé d’assumer son rôle cette fois au contraire de la veille.
Au pied du dernier col, le duo de contre a été repris depuis un petit moment et ça fait déjà bien cinq-dix kilomètres que la Sky a arrêté de rouler faisant que l’écart augmente, ainsi le trio possède pas loin de sept minutes d’avance sur le peloton.
Sauf que le col ne durant "que" quinze kilomètres, la Zanussi décide de faire attaquer ses trois grimpeurs qui vont ensuite rouler a leur rythme, on ne retrouve donc avec Shipstern, Piepie et Grieco en contre et qui creuse progressivement l’écart sur le peloton.
Finalement Costa attaque et avec une minute de battement, les autres coureurs placés au général, lançant ainsi véritablement le peloton.
A cinq kilomètres du sommet, on a donc le trio en tête qui ne possèdent plus qu’un peu moins de trois minutes d’avance sur Grieco, une trentaine de secondes plus loin se trouvent Piepie et encore trente secondes plus loin Shipstern qui vient d’être dépassé par Betancur et Costa qui l’accompagnait déjà depuis un moment sans relayer notre Français et encore trente seconde plus loin se trouve le peloton Froome qui n’assume pas du tout le poids de la course et se laisse emmener par les autres équipes comme la veille.
Au sommet, Malgré que le trio ai réussi a résisté pour prendre les trois première place, Kreuziger, Betancur et Mollema les ont rejoints, a quarante secondes se trouvent Chris Froome totalement isolé, vingt secondes derrière il y a Van Garderen, encore trente secondes plus loin se trouve Grieco qui a mal géré son effort et est dans le dur depuis trois kilomètres, puis a vingt-cinq secondes se trouve le restant des favoris avec Piepie et Shipstern même si c’est pas sur qu’il puisse s’accrocher a la bascule ayant également mal géré lors effort.
Finalement Au bas de la descente, on constate qu’aucun groupe ne s’est entendu, ainsi Cancellara est seul devant avec une minutes d’avance sur les cinq qui se montrera être le seul groupe intelligent a avoir collaboré, une minute plus loin se trouve un Chris Froome toujours autant esseulé, Van Garderen étant à quarante seconde de lui, puis une minutes plus loin se trouve un groupe de neuf qui ne s’entend pas et qui fait que s’attaquer avec Costa, Kwiatkowksi, Capecchi, Amador, Moreno, Schleck, Monfort, Fuglsang et Grieco mais lui il va a son rythme et ne s’occupe pas des autres car il peut pas étant a fond.
A un peu plus d’une minute se trouve un groupe de sept emmené par Piepie et Shipstern a un rythme tranquille avec Ulissi, Van den Broeck, Majka, Ten Dam et Caruso, puis a un peu plus de huit minutes se trouvent le peloton emmené par les cinq autres Zanussi qui roulotte pour limiter les écarts sans pour autant reprendre de temps sur leurs équipiers.
Dans les deux côtes finales, la course va se relancer dans tous les groupes et donc vont laisser sur place les coureurs de la Zanussi, mais au niveau de la victoire d’étape et probablement final, les trois inséparables de la journée, Betancur, Kreuziger et Mollema vont rester ensemble et rouler fort dans le final pour reprendre Cancellara et se jouer la victoire au sprint.
Et le plus costaud sera celui qui l’a lancé en premier a savoir Mollema et devance donc Betancur et Kreuziger, tandis que Froome se sera fait reprendre par Van Garderen avant de le distancer lors du sprint mais il perd environ deux minutes sur le trio de tête, tandis que Michal Kwiatkowski va rouler pour réorganiser le groupe qui suit et remporte le sprint et perd quand a lui trois minutes.
Du coté de la Zanussi, ils prennent la 20eme, 22eme et 24eme place du jour mais reprennent environ neuf minutes au peloton donc à Uran notamment.

Classement de l’étape :
- 1er Bauke Mollema (Belkin) en 6h02’43’’
- 2eme Carlos Betancur (Ag2r) à 0’’
- 3eme Roman Kreuziger (Saxo) à 0’’
- 4eme Fabian Cancellara (Radioshack) à 29’’
- 5eme Fabian Wegmann (Garmin) à 1’22’’
- 6eme Chris Froome (Sky) à 1’51’’
- 7eme Tejay Van Garderen (BMC) à 2’03’’
- 8eme Marcus Burghardt (BMC) à 2’55’’
- 9eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 3’08’’
- 10eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’08’’
...
- 20eme Victor Grieco (Zanussi) à 5’57’’
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 7’25’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 7’46’’
- 47eme Lucas Metairie (Zanussi) à 17’33’’
- 52eme Filip Zahrada (Zanussi) à 17’33’’
- 55eme Floki Barns (Zanussi) à 17’33’’
- 78eme Allen Douglas (Zanussi) à 17’33’’
- 81eme Robert Shapiado (Zanussi) à 17’33’’

Classement général provisoire :
- 1er Roman Kreuziger (Saxo) en 20h16’16’’
- 2eme Carlos Betancur (Ag2r) à 33’’
- 3eme Bauke Mollema (Belkin) à 43’’
- 4eme Chris Froome (Sky) à 1’38’’
- 5eme Tejay Van Garderen (BMC) à 3’40’’
...
- 20eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 11’15’’
- 23eme Alex Shipstern (Zanussi) à 15’38’’
- 41eme Victor Grieco (Zanussi) à 20’24’’
- 90eme Lucas Metairie (Zanussi) à 31’43’’
- 102eme Allen Douglas (Zanussi) à 32’33’’
- 141eme Floki Barns (Zanussi) à 37’14’’
- 147eme Robert Shapiado (Zanussi) à 38’03’’
- 150eme Filip Zahrada (Zanussi) à 39’20’’



Cette dernière étape en ligne n’est pas des plus faciles avec plus de deux cents kilomètres au compteur et surtout un profil de montagne russe infernale avec des montées a plus de dix pourcents et des descentes du même acabits.
Mais aujourd’hui avec 15pts a attribuer au classement de la montagne, Victor Grieco se doit d’y retourner afin de s’assurer définitivement le maillot et intègre donc l’échappée du jour, malheureusement l’échappée du jour est un poil XXL avec Uran (SKY), Menchov (KAT), Di Luca (VIN) et Ballan (BMC).

Au fil des ascensions, du fait du rétrécissement de la route et de la difficulté des difficulté a passer, le peloton s’amaigri de plus en plus tandis que la Saxo ne laisse pas plus de neuf minutes d’avance au cinq de devant, et bien que Grieco soit passé en tête au premier grimpeur, il est en difficulté et doit continuer a son rythme et laisser filer les quatre costaud de devant.
A moins de quarante kilomètres de l’arrivée, le quatuor de tête possède toujours trois minutes sur Grieco mais surtout encore cinq minutes sur le groupe favori emmené par la Saxo au complet mais la difficulté de l’étape est telle que même sans rouler trop fort, les écarts se font d’eux même et ce n’est donc plus que trente coureurs qui sont a la poursuite du quatuor.
A noter qu’a la Zanussi, un virus doit frapper ou que sais-je mais en tout cas en dehors de Grieco, tous les autres coureurs de l’équipe ont des sensations catastrophiques et sont donc loin de leurs niveaux.
Dans la dernière difficulté répertoriée du jour, soit a une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, Sagan lance les hostilité dans le peloton, il est suivi par Moreno, Betancur et Mollema, Froome va y aller a son tour également avec un temps de retard, tandis que Kreuziger est soit dans une mauvaise journée, soit il a totalement confiance en son équipe pour le ramener mais en tout cas il ne bouge pas.
Majka et Roche sont costaud et ramène Froome dans le rang mais les quatre autres possèdent déjà quarante seconde d’avance et Kreuziger n’a pas semblé au mieux dans la roue de ses équipiers, sinon devant Ballan en difficulté dans la monté s’est échappée dans la descente.
Dans la dernière cote du jour, Menchov et Uran sont revenu sur Ballan, tandis que Gilbert a lui recollé au quatuor qui ne possèdent plus que trente secondes sur Kwiatkowski et Kreuziger qui a semble-t-il bluffé jusque-là mais pour le gain du général ça va être chaud jusqu’au bout entre lui et Betancur qui provisoirement lui a ravi la première place.
Alors que Gilbert refusait de collaborer pour favoriser Ballan devant, entrainant une mésentente du groupe et permettant ainsi à Kreuziger et Kwiatkowski de revenir à dix secondes a peine, Betancur décide de tenter son va-tout et d’attaquer, il lance ainsi parfaitement Sagan pour le sprint mais surtout cela décourage Kreuziger qui arrête de rouler avec Kwiatkowski associer au retour de Hoogerland sur le duo et on se retrouve assez rapidement avec un écart qui passe la barre de la minute.
En tout cas pour la victoire le trio ne sera pas revu et dans un sprint court, Uran et Menchov vont passer Ballan qui menait le trio et la victoire revient à Menchov devant Uran et Ballan donc.
Au passage sur la ligne, Kreuziger compte un débours de temps de cinquante-trois secondes sur le groupe Betancur-Mollema qui lui passe donc devant.
Du côté de la Zanussi, Shipstern et Piepie finissent dans le peloton à neuf minutes du vainqueur.

Classement de l’étape :
- 1er Denis Menchov (Katusha) en 5h30’11’’
- 2eme Rigoberto Uran (Sky) à 0’’
- 3eme Alessandro Ballan (BMC) à 0’’
- 4eme Danilo Di Luca (Vini) à 28’’
- 5eme Peter Sagan (Cannondale) à 1’11’’
- 6eme Philippe Gilbert (BMC) à 1’11’’
- 7eme Bauke Mollema (Belkin) à 1’11’’
- 8eme Carlos Betancur (Ag2r) à 1’11’’
- 9eme Daniel Moreno (Katusha) à 1’11’’
- 10eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 2’04’’
...
- 61eme Alex Shipstern (Zanussi) à 9’03’’
- 62eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 9’03’’
- 64eme Victor Grieco (Zanussi) à 11’18’’
- 78eme Lucas Metairie (Zanussi) à 13’21’’
- 128eme Floki Barns (Zanussi) à 16’48’’
- 129eme Filip Zahrada (Zanussi) à 17’05’’
- 136eme Allen Douglas (Zanussi) à 18’05’’
- 169eme Robert Shapiado (Zanussi) à 28’29’’

Classement général provisoire :
- 1er Carlos Betancur (Ag2r) en 25h48’11’’
- 2eme Bauke Mollema (Belkin) à 10’’
- 3eme Roman Kreuziger (Saxo) à 20’’
- 4eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’47’’
- 5eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 4’05’’
...
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 18’34’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 22’57’’
- 50eme Victor Grieco (Zanussi) à 29’55’’
- 91eme Lucas Metairie (Zanussi) à 43’20’’
- 118eme Allen Douglas (Zanussi) à 48’54’’
- 133eme Floki Barns (Zanussi) à 52’12’’
- 138eme Filip Zahrada (Zanussi) à 54’41’’
- 155eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1h04’48’’



Pour clôturer ce Tirreno-Adriatico, C’est un court contre la montre qui attend les coureurs et si la distance ne devrait pas créer énormément d’écart, cela pourrait être suffisant pour Kreuziger reprendre la première place.
En tout outre la victoire d’étape, le suspense est surtout pour le podium final qui même si on retrouvera à coup sur les trois même sur le podium, les places peuvent changer avec seulement vingt secondes entre le premier et le troisième sachant que Kreuziger est le meilleur rouleur des trois sur le podium.
Assez rapidement Quinziato va réaliser le premier temps de référence mais sera assez rapidement battu par Boaro puis surtout Phinney qui lui colle vingt secondes.
Alors qu’on attendait le départ de Cancellara, Geraint Thomas réalise un temps canon en 11’29’’ reléguant Phinney a quinze secondes.
Cancellara part enfin à son tour, juste derrière Piepie, le dernier Zanussi a partir et comme ses équipiers, il est totalement épuisé de sa semaine et accrocher un top 50 relèvera du miracle.
Bien que Fabian Cancellara rejoigne Piepie sur la ligne, Spartacus échouera pour deux petites secondes sur l’Anglais.
Par la suite bien que certains vont chambouler le top dix du jour, nous nous intéressons au podium et Kreuziger réalise un bon temps ne perdant que vingt-trois secondes sur Thomas.
Place à présent à Bauke Mollema qui en finit avec un retard de quarante secondes et se fait donc passer pour sept secondes par Kreuziger au général, le dernier arrivé est Carlos Betancur et lui est relégué à cinquante-deux secondes du temps de Thomas.
Avec ces écarts, Roman Kreuziger remporte ce Tirreno-Adriatico pour sept secondes sur Mollema qui ne change pas de place et neuf secondes sur Betancur qui n’aura donc pas assez limité la casse.
Du coté de la Zanussi, Shapiado et Douglas prennent respectivement la 105eme et 111eme place a plus d’une minute de Thomas…
la capacité à enchainer les jours de course a ce niveau semble faire cruellement défaut a l’équipe pour le moment, en tout cas cela permet de voir le chemin qu’il reste à parcourir.

Classement de l’étape :
- 1er Geraint Thomas (Sky) en 11’29’’
- 2eme Fabian Cancellara (Radioshack) à 2’’
- 3eme Peter Sagan (Cannondale) 10’’
- 4eme Taylor Phinney (BMC) à 15’’
- 5eme Sylvain Chavanel (OPQS) à 17’’
- 6eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 17’’
- 7eme Philippe Gilbert (BMC) à 19’’
- 8eme Andrei Amador (Movistar) à 19’’
- 9eme Jonathan Castroviejo (Movistar) à 20’’
- 10eme Roman Kreuziger (Saxo) à 24’’
...
- 105eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1’04’’
- 111eme Allen Douglas (Zanussi) à 1’06’’
- 137eme Alex Shipstern (Zanussi) à 1’15’’
- 161eme Victor Grieco (Zanussi) à 1’23’’
- 165eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 1’24’’
- 179eme Luca Metairie (Zanussi) à 1’29’’
- 180eme Filip Zahrada (Zanussi) à 1’34’’
- 182eme Floki Barns (Zanussi) à 1’38’’

Classement général final :
- 1er Roman Kreuziger (Saxo) en 26h00’24’’
- 2eme Bauke Mollema (Belkin) à 7’’
- 3eme Carlos Betancur (Ag2r) à 9’’
- 4eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 3’38’’
- 5eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’57’’
- 6eme Chris Froome (Sky) à 4’33’’
- 7eme Maxime Monfort (Radioshack) à 7’26’’
- 8eme Rui Costa (Movistar) à 7’44’’
- 9eme Eros Capecchi (Movistar) à 7’49’’
- 10eme Diego Ulissi (Lampre) à 10’11’’
...
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 19’14’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 23’28’’
- 52eme Victor Grieco (Zanussi) à 30’34’’
- 92eme Lucas Metairie (Zanussi) à 44’05’’
- 117eme Allen Douglas (Zanussi) à 49’16’’
- 134eme Floki Barns (Zanussi) à 53’06’’
- 138eme Filip Zahrada (Zanussi) à 55’31’’
- 155eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1h05’08’’

Meilleur sprinteur : Peter Sagan 29pts / Bauke Mollema 28pts / Carlos Betancur 25pts
Meilleur grimpeur : Victor Grieco 25pts / Fabian Wegmann 10pts / Alessandro Ballan 9pts
Meilleur jeune : Carlos Betancur / Pierrick Piepie 6eme à 19’05’’
Meilleure équipe : Movistar Team / Zanussi Pro Cycling Team 9eme à 30’32’’

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar Mouchi » 13 Fév 2018, 18:12

Fin de Tirreno entre échappé royal et suspense au général et une belle récompense du coté de l'équipe avec le meilleur grimpeur, bien joué.
Effectivement pour mon coureur difficile d'enchainner les étapes de ce niveau pour faire un bon contre la montre final, mais c'était justement ce que je souhaitais savoir sur ce tour en plus de servir d'équipier. Tirreno honnête du coup de son coté.

Mouchi
Chasseur de prime
 
Messages: 268

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar JV1510 » 14 Fév 2018, 01:34

Mouchi a écrit:Fin de Tirreno entre échappé royal et suspense au général et une belle récompense du coté de l'équipe avec le meilleur grimpeur, bien joué.
Effectivement pour mon coureur difficile d'enchainner les étapes de ce niveau pour faire un bon contre la montre final, mais c'était justement ce que je souhaitais savoir sur ce tour en plus de servir d'équipier. Tirreno honnête du coup de son coté.
content que cette fin de Tirreno t'es plus dans son déroulement ainsi que la performance de l'équipe même si j'étais personnellement extrêmement déçu du chrono final, j'aurai vraiment cru que ton coureur et Shapiado vous auriez au moins accroché le top 30

Sinon je suis en train de tenter de jouer Milan San Remo mais pour l'instant PCM plante à chaque fois que je fais un retour bureau pour résumer la course car je le fais en même temps que je joue de peur d'oublier le déroulement de la course :oops: Demain, enfin dans quelques heures, je vais tenter en retirant le plein écran voir si ça fonctionne ainsi sinon va falloir que je fasse confiance à ma mémoire et c'est pas gagné :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar Vysta » 14 Fév 2018, 02:38

Tu peux aussi resumer/noter les faits importants sur papier :ok:

Sinon super Tirreno de l'équipe, bravo !
J'espere que je suis aligné sur MSR j'ai un bon coup à joué :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Vysta
Baroudeur
 
Messages: 4457
Localisation: Avec Julia

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar JV1510 » 14 Fév 2018, 10:23

Vysta a écrit:Tu peux aussi resumer/noter les faits importants sur papier :ok:

Sinon super Tirreno de l'équipe, bravo !
J'espere que je suis aligné sur MSR j'ai un bon coup à joué :heureux:
oui c'est sur c'était ma dernière option mais je vais finir par faire ça car ça plante encore plus quand je joue pas en plein écran

Malheureusement non ton coureur n'est pas à Milan San Remo car il est au Gran Premio San Guiseppe qui se déroule le même jour du GP de Cholet et donc de Milan San Remo :ok:

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar Bad_Neos » 14 Fév 2018, 10:25

JV1510 a écrit:
Vysta a écrit:Tu peux aussi resumer/noter les faits importants sur papier :ok:

Sinon super Tirreno de l'équipe, bravo !
J'espere que je suis aligné sur MSR j'ai un bon coup à joué :heureux:
oui c'est sur c'était ma dernière option mais je vais finir par faire ça car ça plante encore plus quand je joue pas en plein écran

Malheureusement non ton coureur n'est pas à Milan San Remo car il est au Gran Premio San Guiseppe qui se déroule le même jour du GP de Cholet et donc de Milan San Remo :ok:

Viens rejoindre la famille des prises de notes manuelles :noel: (perso je fais papier / Word / forum )

Bad_Neos
Junior
 
Messages: 1009
Localisation: Quelque part dans le fin fond du périurbain parisien. C'est grave docteur ?

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno (2/2)

Messagepar JV1510 » 14 Fév 2018, 11:27

Bad_Neos a écrit:
JV1510 a écrit:
Vysta a écrit:Tu peux aussi resumer/noter les faits importants sur papier :ok:

Sinon super Tirreno de l'équipe, bravo !
J'espere que je suis aligné sur MSR j'ai un bon coup à joué :heureux:
oui c'est sur c'était ma dernière option mais je vais finir par faire ça car ça plante encore plus quand je joue pas en plein écran

Malheureusement non ton coureur n'est pas à Milan San Remo car il est au Gran Premio San Guiseppe qui se déroule le même jour du GP de Cholet et donc de Milan San Remo :ok:

Viens rejoindre la famille des prises de notes manuelles :noel: (perso je fais papier / Word / forum )
c'est fait Milan San Remo est donc joué et écrit sur papier mais ayant un début d'Alzheimer j'ai été vérifier si j'avais bien pris le screen du vainqueur et le jeu à planté heureusement que c'était pendant le replay de la course car je l'avais pas eu les bras en l'air :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar JV1510 » 15 Fév 2018, 15:54

GP Nobili Rubinetterie



Equipe alignée : Leader : Vysta (3) ; Sprinteur : Barns (3) ; Electron : Bekamat (2) et Skulason (2) ; Equipier : Zahrada (1), Shapiado (2), Van Daelle (4) et Marinangeli (1)


Favori : Guarnieri Hunter Rasmussen Felline Kroon



Pour cette course d’un jour qui devrait revenir à un sprinteur, on peut pas savoir réellement à l’avance comment se décantera la course avec les deux passages dans le final de l’unique cote du parcourt mais qui ne semble pas si simple que ça et qui pourrait faire sauter les sprinteurs, c’est bien pour ça que Kroon est parmi les favori du jour.
A noter que la liste de départ n’est si folle que ça avec Barns et Zahrada parmi les quinze noms cités avant le départ et qui devrait donc se disputer la victoire même si une surprise peut toujours arriver comme Taborre a la Roma Maxima.
Après plus de soixante kilomètres a haute vitesse, l’échappée se forment enfin avec Chernetskiy (KAT), Lund (SAX) et Bono (LAM), les coureurs de la Zanussi quand a eux préféré rester dans le peloton en prévision d’un éventuel mouvement de course dans les côtes car le seul en mesure d’intégrer cette échappée, du fait de son placement, était Vysta qui pourrait faire quelque chose aujourd’hui.

A une centaine de kilomètres de l’arrivée, Astana, IAM et la Saxo malgré la présence de Lund devant, se mettent à rouler et commencent à réduire l’écart qui avait grimpé a six minutes.
Au passage de la première cote, le rythme dans le peloton n’est pas très élevé car ils ne reprennent rien a l’échappée qui compte donc toujours trois minutes d’avances.
Dans la transition entre les deux côtes, Popovych va anticiper, il reste alors une trentaine de kilomètres.
Dans la cote, De Marchi et Sorensen vont imposer un énorme tempo au peloton qui le fera exploser, Sorensen costaud aujourd’hui en profitera pour s’en aller seul et tenter de rejoindre le trio de tête qui ne perd pas trop de temps.
Une fois Sorensen parti, le peloton se reforme en reprenant Popovych et De Marchi donc, avant de rouler pour préparer le sprint, les coureurs de la Zanussi ont bien passé la bosse en reculant progressivement dans le peloton pour "s’économiser".
Alors que Sorensen revenait sur le trio, Chernetskiy s’en va seul devant et prend rapidement une belle avance, on se retrouve ainsi a dix kilomètres de la ligne avec Chernetskiy seul en tête avec une minutes d’avance sur le trio nouvellement créé et deux minutes sur le peloton qui ralenti de plus en plus, les coureurs de la Zanussi se regroupent et se place en tête de peloton.
A sept-huit kilomètres de la ligne, Marinangeli accélère le rythme avec Van Daelle dans la roue, puis Zahrada, Vysta et enfin Barns et on constate que Barns n’est pas suivi par le peloton qui tarde a accélérer, Floki fait remonter l’information et Marinangeli attaque donc emmenant ses équipiers dans la roue, Van Daelle prend le relais avant que Zahrada lance la "fusée" Zanussi, Malheureusement Vysta se fera bloquer par Van Daelle avant de se relancer.
En tout cas le suspense pour la victoire est inexistant avec Chertnetskiy qui possèdent toujours une minute d’avance sur le duo Sorensen-Bono qui ne peuvent pas sprinter et qui se font passer par Zahrada et Vysta qui complète le podium du jour, Floki aura été trop court et échoue dans les roues de Bono.
Felline remporte lui le sprint du peloton dans les roues de Marinangeli qui aura résisté de justesse au retour du peloton.


Classement final :
- 1er Sergei Chernetskiy (Katusha) en 4h13’37’’
- 2eme Filip Zahrada (Zanussi) à 58’’
- 3eme Johan Vysta (Zanussi) à 58’’
- 4eme Nicki Sorensen (Saxo) à 58’’
- 5eme Matteo Bono (Lampre) à 58’’
- 6eme Floki Barns (Zanussi) à 58’’
- 7eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 58’’
- 8eme Anders Lund (Saxo) à 58’’
- 9eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 58’’
- 10eme Fabio Felline (Androni) à 58’’
...
- 30eme Mattheiu Bekamat (Zanussi) à 58’’
- 49eme Petur Skulason (Zanussi) à 58’’
- 72eme Robert Shapiado (Zanussi) à 58’’

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar Vysta » 15 Fév 2018, 16:43

Super :up
Dommage pour la victoire quand même

Avatar de l’utilisateur
Vysta
Baroudeur
 
Messages: 4457
Localisation: Avec Julia

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar Mouchi » 15 Fév 2018, 17:06

Dommage de manquer le doublé, mais sa fait du bien de revoir l'équipe performer.

Mouchi
Chasseur de prime
 
Messages: 268

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar JV1510 » 15 Fév 2018, 22:01

Vysta a écrit:Super :up
Dommage pour la victoire quand même
Merci
Oui c'est dommage mais Chernetskiy était vraiment trop fort
Mouchi a écrit:Dommage de manquer le doublé, mais sa fait du bien de revoir l'équipe performer.
oui c'est sur mais on finira bien par en faire un 8)
Ça c'est sur ça fait du bien pour la confiance faut en profiter avant de se reprendre des raclés en World Tour :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar Bad_Neos » 15 Fév 2018, 22:18

On retombe dans les travers et dans les karmas de la 2ème place :niais: N'empêche que ce sont de belles places :ok:

Bad_Neos
Junior
 
Messages: 1009
Localisation: Quelque part dans le fin fond du périurbain parisien. C'est grave docteur ?

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar JV1510 » 17 Fév 2018, 11:19

Bad_Neos a écrit:On retombe dans les travers et dans les karmas de la 2ème place :niais: N'empêche que ce sont de belles places :ok:
faut dire qu'il n'y a pas trop de chute pour nous avantager cette première année :niais: :love:
Ça c'est sur et puis c'est important pour la montée en World Tour donc je prend pas trop de risque pour l'instant et assure plutôt les places d'honneur plutôt que de risquer de ne pas être dans le top 10 car j'ai tout tenté pour aller chercher la victoire :oops:

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar ZePhil Sagan 13 » 17 Fév 2018, 18:35

Super cette deuxième place 8)

Avatar de l’utilisateur
ZePhil Sagan 13
Junior
 
Messages: 1354
Localisation: À la Pointe de Paumont pour construire une route. L'avatar est la Pointe de Paumont

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Messagepar JV1510 » 18 Fév 2018, 20:40

ZePhil Sagan 13 a écrit:Super cette deuxième place 8)
comme quoi même sans course pavé tu obtiens des résultats 8)

Avatar de l’utilisateur
JV1510
Coureur pro
 
Messages: 1912
Localisation: Reims


187 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités