Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar Kornrat » 13 Sep 2017, 00:08

Liste des produits-méthodes interdits et sanctions dans le cyclisme :



Liste des produits dopants et méthodes illégales :

Substances interdites en et hors compétition :

-Substances non approuvée par une autorité gouvernementale réglementaire
de la Santé.

-Agents anabolisants :
1. Stéroïdes anabolisants androgènes (SAA)
a. SAA exogènes (substance qui n'est pas produite pas l'organisme humain) :
1-Androstènediol
1-Androstènedione
1-Testostérone
4-Hydroxytestostérone
Bolandiol
Bolastérone
Calustérone
Clostébol
Danazol
Déhydrochlorméthyltestostérone
Désoxyméthyltestostérone
Drostanolone
Éthylestrénol
Fluoxymestérone
Formébolone
Furazabol
Gestrinone
Mestanolone
Mestérolone
Métandiénone
Méténolone
Méthandriol
Méthastérone
Méthyldiénolone
Méthyl-1-testostérone
Méthylnortestostérone
Méthyltestostérone
Métribolone
Mibolérone
Norbolétone
Norclostébol
Noréthandrolone
Oxabolone
Oxandrolone
Oxymestérone
Oxymétholone
Prostanozol
Quinbolone
Stanozolol
Stenbolone
Tétrahydrogestrinone
Trenbolone

b. SAA endogènes (substance produite par l'organisme humain) par administration exogène :
19-Norandrostènediol
19-Norandrostènedione
Androstènediol
Androstènedione
Boldénone
Boldione
Dihydrotestostérone
Nandrolone
Prastérone
Testostérone

(métabolites et isomères):
3β-Hydroxy-5α-androstan-17-one
5α-Androst-2-ène-17-one
5α-Androstane-3α,17α-diol
5α-Androstane-3α,17β-diol
5α-Androstane-3β,17α-diol
5α-Androstane-3β,17β-diol
5β-Androstane-3α,17β-diol
7α-Hydroxy-DHEA
7β-Hydroxy-DHEA
4-Androstènediol
5-Androstènedione
7-Keto-DHEA
19-Norandrostérone
19-Norétiocholanolone
Androst-4-ène-3α,17α-diol
Androst-4-ène-3α,17β-diol
Androst-4-ène-3β,17α-diol
Androst-5-ène-3α,17α-diol
Androst-5-ène-3α,17β-diol
Androst-5-ène-3β,17α-diol
Androstérone
Épi-dihydrotestostérone
Épitestostérone
Étiocholanolone

2.Autres agents anabolisants :
Clenbutérol
Modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARMs)
Tibolone
Zéranol
Zilpatérol

-Hormones peptidiques, facteurs de croissance, substances apparentées, et mimétiques :
Agonistes du récepteur de l’érythropoïétine :
-Agents stimulants de l’érythropoïèse (ESAs) (Darbépoétine (dEPO); Érythropoïétines (EPO); EPO-Fc; Inhibiteurs de GATA, par ex K-11706; Inhibiteurs du facteur transformateur de croissance-β (TGF-β); Peptides mimétiques de l’EPO (EMP))
-Agonistes non- érythropoïétiques du récepteur de l’EPO (ARA-290; Asialo-EPO; EPO carbamylée)

Stabilisateurs de facteurs inductibles par l’hypoxie (HIF)

Gonadotrophine chorionique (CG) et hormone lutéinisante (LH) et leurs facteurs de libération:
buséréline, gonadoréline et leuproréline (interdites chez l'homme uniquement)

Corticotrophines et leurs facteurs de libération

Hormone de croissance (GH) et ses facteurs de libération
L'hormone de libération de l’hormone de croissance (GHRH)
Sécrétagogues de l’hormone de croissance (GHS)
Peptides libérateurs de l’hormone de croissance (GHRPs)

Facteurs de croissance additionnels interdits :
Facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGF)
Facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF)
facteur de croissance analogue à l’insuline-1 (IGF-1) et ses analogues
Facteur de croissance des hépatocytes (HGF)
Facteurs de croissance fibroblastiques (FGF)
facteurs de croissance mécaniques (MGF)
Et tout autres facteur de croissance agissant sur l'organisme.

-Bêta-2 agonistes
Fenotérol
Formotérol
Higénamine
Indacatérol
Olodatérol
Procatérol
Reprotérol
Salbutamol
Salmétérol
Terbutaline
Vilantérol

Sauf :
salbutamol (ventoline) inhalé (max 1600 microgrammes par 24 heures, sans excéder 800 microgrammes par 12 heures)
formotérol inhalé (dose max délivrée de 54 microgrammes par 24 heures)
salmétérol inhalé (dose max 200 microgrammes par 24 heures)

"La présence dans l’urine de salbutamol à une concentration supérieure à 1000 ng/mL ou de formotérol à une concentration supérieure à 40 ng/mL sera présumée ne pas être une utilisation thérapeutique intentionnelle et sera considérée comme un résultat d’analyse anormal (RAA), à moins que le sportif ne prouve par une étude de pharmacocinétique contrôlée que ce résultat anormal est bien la conséquence de l’usage d’une dose thérapeutique (par inhalation) jusqu’à la dose maximale indiquée ci-dessus."

-Modulateurs hormonaux et métaboliques :
Inhibiteurs d’aromatase :
4-Androstène-3,6,17 trione (6-oxo)
Aminoglutéthimide
Anastrozole
Androsta-1,4,6-triène-3,17-dione (androstatriènedione)
Androsta-3,5-diène-7,17-dione (arimistane)
Exémestane
Formestane
Létrozole
Testolactone

Modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes (SERM) :
Raloxifène
Tamoxifène
Torémifène

Autres substances anti-œstrogéniques :
Clomifène
Cyclofénil
Fulvestrant

Agents modificateurs de(s) la fonction(s) de la myostatine.

Modulateurs métaboliques :
-Activateurs de la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK)
-Insulines et mimétiques de l’insuline
-Meldonium
-Trimétazidine

-Diurétiques et agents masquants :
-Desmopressine; probénécide; succédanés de plasma.
-Acétazolamide; amiloride; bumétanide; canrénone; chlortalidone; acide étacrynique; furosémide; indapamide; métolazone; spironolactone; thiazides; triamtérène et vaptans.

Sauf :
-La drospirénone; le pamabrome; et l’administration ophtalmique des inhibiteurs de l’anhydrase carbonique.
-L’administration locale de la félypressine en anesthésie dentaire.

"La detection dans l’échantillon du Sportif en permanence ou en compétition, si applicable, de n’importe quelle quantité des substances qui suivent étant soumises à un niveau seuil : formotérol, salbutamol, cathine, éphédrine, méthyléphédrine et pseudoéphédrine, conjointement avec un diurétique ou un agent masquant, sera considéré comment un résultat d’analyse anormal (RAA) sauf si le Sportif a une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) approuvée pour cette substance, outre celle obtenue pour le diurétique ou l’agent masquant."


Méthodes interdites en et hors compétition :

-Manipulation de sang ou de composants sanguins :
-L’Administration ou réintroduction de n’importe quelle quantité de sang autologue, allogénique (homologue) ou hétérologue ou de globules rouges de toute origine dans le système circulatoire.

-L’amélioration artificielle de la consommation, du transport ou de la libération de l’oxygène. ( Les produits chimiques perfluorés; l’éfaproxiral (RSR13); et les produits d’hémoglobine modifiée)

-Toute manipulation intravasculaire de sang ou composant(s) sanguin(s) par des méthodes physiques ou chimiques.

-Manipulation physique et chimique :
-La falsification, ou la tentative de falsification, dans le but d’altérer l’intégrité et la validité des échantillons recueillis lors du contrôle du dopage. (La substitution et/ou l’altération de l’urine)

-Les perfusions intraveineuses et/ou injections de plus de 50 mL par période de 6 heures; (sauf celles reçues légitimement dans le cadre d’admissions hospitalières, les procédures chirurgicales ou lors d’examens cliniques.)

-Dopage génétique :
-Le transfert de polymères d’acides nucléiques ou d’analogues d’acides nucléiques.
-L’utilisation de cellules normales ou génétiquement modifiées.



Substances interdites seulement en compétition :
-Stimulants :
a : Stimulants non spécifiés :
Adrafinil
Amfépramone
Amfétamine
Amfétaminil
Amiphénazol
Benfluorex
Benzylpipérazine
Bromantan
Clobenzorex
Cocaïne
Cropropamide
Crotétamide
Fencamine
Fénétylline
Fenfluramine
Fenproporex
Fonturacétam
Furfénorex
Lisdexamfétamine
Méfénorex
Méphentermine
Mésocarb
Métamfétamine (d-)
p-Méthylamphétamine
Modafinil
Norfenfluramine
Phendimétrazine
Phentermine
Prénylamine
Prolintane

b : Stimulants spécifiés :
4-Méthylhexan-2-amine
Benzfétamine
Cathine (interdite quand sa concentration dans l’urine dépasse 5 microgrammes par millilitre)
Cathinone et ses analogues
Diméthylamphétamine
Éphédrine (interdites quand leurs concentrations respectives dans l’urine dépassent 10 microgrammes par millilitre)
Epinéphrine (n’est pas interdite à l’usage local (par voie nasale ou ophtalmologique ou co-administrée avec les anesthésiques locaux.))
Étamivan
Étilamfétamine
Étiléfrine
Famprofazone
Fenbutrazate
Fencamfamine
Heptaminol
Hydroxyamphétamine
Isométheptène
Levmétamfétamine
Méclofénoxate
Méthylènedioxyméthamphétamine
Méthyléphedrine (interdites quand leurs concentrations respectives dans l’urine dépassent 10 microgrammes par millilitre)
Méthylphénidate
Nicéthamide
Norfénefrine
Octopamine
Oxilofrine
Pémoline
Pentétrazol
Phénéthylamine et ses dérivés
Phenmétrazine
Phenprométhamine
Propylhexédrine
Pseudoéphédrine (interdite quand sa concentration dans l’urine dépasse 150 microgrammes par millilitre)
Sélégiline
Sibutramine
Strychnine
Tenamfétamine
Tuaminoheptane

Sauf :
Clonidine
Les dérivés de l’imidazole en application topique/ophtalmique et les stimulants figurant dans le "Programme de surveillance 2017"
(Bupropion, caféine, nicotine, phényléphrine, phénylpropanolamine, pipradrol et synéphrine : ces substances ne sont pas considérées comme interdites)

-Narcotiques :
Buprénorphine
Dextromoramide
Diamorphine (héroïne)
Fentanyl et ses dérivés
Hydromorphone;
Méthadone
Morphine
Nicomorphine
Oxycodone
Oxymorphone
Pentazocine
Péthidine

-Cannabinoïdes :
Cannabis, haschisch, marijuana, ou synthétique
Cannabimimétiques

-Glucocorticoïdes


Sanctions dans le cyclisme par l'UCI :

Manquements aux obligations en matière de localisationDe 1 à 2ans
Association interdite2ans (réductible)
ComplicitéDe 2 à 4 ans
Se soustraire au prélèvement d’un échantillon, refuser le prélèvement d’un échantillon ou ne pas se soumettre au prélèvement d’un échantillon4ans max (réductible à 2ans)
Présence d’une substance interdite, de ses métabolites ou de ses marqueurs dans un échantillon fourni par un coureur4ans (réductible à 2ans)
Usage ou tentative d’usage par un coureur d’une substance interdite ou d’une méthode interdite4ans (réductible à 2ans)
Possession d’une substance ou méthode interdite4ans (réductible à 2ans)
Possession ou tentative d'usage d’une substance ou méthode interdite4ans (réductible à 2ans)
Falsification ou tentative de falsification de tout élément du contrôle du dopage4ans (réductible à 2ans)
Trafic ou tentative de trafic d’une substance ou méthode interditeDe 4 ans à la suspension à vie (pratique sur mineur = suspension à vie / Sanction plus lourde pour le personnel que pour le coureur)
Administration ou tentative d’administration à un coureur en compétitionDe 4 ans à la suspension à vie (pratique sur mineur = suspension à vie / Sanction plus lourde pour le personnel que pour le coureur)
Si deux coureurs et/ou toute autre personne engagés dans une même équipe, sont notifiés, dans une période de 12 mois15 à 45 jours de suspension
Si une nouvelle infraction intervient durant une période de 12 mois au seins d'une équipe, après avoir été suspendu15 jours à 12 mois de suspension




Sources :
-Liste substances et méthodes interdites de l'Agence Mondiale Anti-Dopage
-Règlement de l'UCI sur le dopage

Avatar de l’utilisateur
Kornrat
Directeur sportif
 
Messages: 6619

Re: Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar Murungaru » 13 Sep 2017, 10:29

Merci pour le recap :ok: J'ai souvent la flemme d'aller chercher consulter la liste quand je vois des articles sur le sujet, là on l'aura sous la main ;)

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Maillot vert
 
Messages: 4895

Re: Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar Cycliste_Masque » 13 Sep 2017, 20:44

Merci pour ce récap :up

Avatar de l’utilisateur
Cycliste_Masque
Espoir
 
Messages: 812
Localisation: derrière mon masque


Re: Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar Tcholl95 » 14 Sep 2017, 14:51

Merci ! Je ne pensais pas qu'il y avait autant de produit/forme de dopage ..

Avatar de l’utilisateur
Tcholl95
Débutant
 
Messages: 13

Re: Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar rthomazo » 16 Sep 2017, 14:36

Effectivement, très pratique ce récap :up
Ce serait pas mal de le mettre en post-it :ok:

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Maillot jaune
 
Messages: 11954
Localisation: Bretagne

Re: Produits-méthodes interdits & sanctions dans le cyclisme

Messagepar Kornrat » 13 Oct 2017, 13:04

David Lappartient souhaite réguler la prise de cortisone dès 2019. Il faudra une AUT sauf si elle est administré localement avec une crème, un gel, un tampon ou une injection intra-articulaire.

Avatar de l’utilisateur
Kornrat
Directeur sportif
 
Messages: 6619


7 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité