[WT] Tour de France 2018 - E21 p.1020

Calendrier, courses, résultats, classements, équipes, coureurs & actualités sur le cyclisme sur route professionnel (classes UCI. HC, 1 et 2)

Modérateurs: Geraldinho, bouri, Carrefour de l'Arbre

Qui va remporter le Tour de France 2018 ?

Romain Bardet
69
24%
Egan Bernal
2
1%
Tom Dumoulin
17
6%
Chris Froome
56
20%
Jakob Fuglsang
5
2%
Bob Jungels
3
1%
Steven Kruisjwijk
1
0%
Mikel Landa
10
4%
Daniel Martin
3
1%
Bauke Mollema
1
0%
Vincenzo Nibali
36
13%
Richie Porte
27
10%
Nairo Quintana
25
9%
Primoz Roglic
11
4%
Rigoberto Uran
4
1%
Alejandro Valverde
3
1%
Adam Yates
5
2%
Ilnur Zakarin
5
2%
 
Nombre total de votes : 283

[WT] Tour de France 2018 - E21 p.1020

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:14

Image


Sommaire

Post 1.Le sommaire et le programme de coursePost 11.La course dans les médias
Post 2.La première semaine de course (étapes 1 à 9)Post 12.Les statistiques du Tour 2018
Post 3.La seconde semaine de course (étapes 10 à 15)Post 13.L'édition 2017
Post 4.La troisième semaine de course (étapes 16 à 21)Post 14.Histoire
Post 5.Les 22 équipesPost 15.La France sur le Tour
Post 6.Les favorisPost 16.Palmarès
Post 7.Les sprinteursPost 17.Records et statistiques
Post 8.Les jeunesPost 18.Le Tour en chiffres
Post 9.Les autres coureurs à suivrePost 19.Les sponsors du Tour
Post 10.Règlement de la coursePost 20.Les sondages et jeu(x)


Image

Le programme

DateDépartArrivéeKmPage
Image1Samedi 7 juilletNoirmoutier-en-l'ÎleFontenay-le-Comte201
Image2Dimanche 8 juilletMouilleron-Saint-GermainLa Roche-sur-Yon182.5
Image3Lundi 9 juilletCholetCholet35.5
Image4Mardi 10 juilletLa BauleSarzeau195
Image5Mercredi 11 juilletLorientQuimper204.5
Image6Jeudi 12 juilletBrestMûr de Bretagne Guerlédan181
Image7Vendredi 13 juilletFougèresChartres231
Image8Samedi 14 juilletDreuxAmiens Métropole181
Image9Dimanche 15 juilletArras CitadelleRoubaix156.5
Image10Mardi 17 juilletAnnecyLe Grand-Bornand158.5
Image11Mercredi 18 juilletAlbertvilleLa Rosière108.5
Image12Jeudi 19 juilletBourg-Saint-MauriceAlpe d'Huez175.5
Image13Vendredi 20 juilletBourg d'OisansValence169.5
Image14Samedi 21 juilletSaint-Paul-Trois ChâteauxMende188
Image15Dimanche 22 juilletMillauCarcassonne181.5
Image16Mardi 24 juilletCarcassonneBagnères-de-Luchon218
Image17Mercredi 25 juilletBagnères-de-LuchonSt-Lary-Soulan Col de Portet65
Image18Jeudi 26 juilletTrie-sur-BaïsePau171
Image19Vendredi 27 juilletLourdesLaruns200.5
Image20Samedi 28 juilletSaint-Pée-sur-NivelleEspelette31
Image21Dimanche 29 juilletHouillesParis Champs-Élysées116

Carte et profils en version allégée :

Étape 1. Samedi 7 juillet : Noirmoutier-en-l'Île > Fontenay-le-Comte (201 km)

Image

Étape 2. Dimanche 8 juillet : Mouilleron-Saint-Germain > La Roche-sur-Yon (182.5 km)

Image

Étape 3. Lundi 9 juillet : Cholet > Cholet (35 km, CLM par équipe)

Image

Étape 4. Mardi 10 juillet : La Baule > Sarzeau (195 km)

Image

Étape 5. Mercredi 11 juillet : Lorient > Quimper (204.5 km)

Image

Étape 6. Jeudi 12 juillet : Brest > Mûr de Bretagne Guerlédan (181 km)

Image

Étape 7. Vendredi 13 juillet : Fougères > Chartres (231 km)

Image

Étape 8. Samedi 14 juillet : Dreux > Amiens Métropole (181 km)

Image

Étape 9. Dimanche 15 juillet : Arras Citadelle > Roubaix (156.5 km)

Image

REPOS Annecy

Étape 10. Mardi 17 juillet : Annecy > Le Grand-Bornand (158.5 km)

Image

Étape 11. Mercredi 18 juillet : Albertville > La Rosière Espace San Bernardo (108.5 km)

Image

Étape 12. Jeudi 19 juillet : Bourg-Saint-Maurice Les Arcs > Alpe d'Huez (175.5 km)

Image

Étape 13. Vendredi 20 juillet : Bourg d'Oisans > Valence (169.5 km)

Image

Étape 14. Samedi 21 juillet : Saint-Paul-Trois Châteaux > Mende (188 km)

Image

Étape 15. Dimanche 22 juillet : Millau > Carcassonne (181.5 km)

Image

REPOS Carcassonne

Étape 16. Mardi 24 juillet : Carcassonne > Bagnères-de-Luchon (218 km)

Image

Étape 17. Mercredi 25 juillet : Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan - Col de Portet (65 km)

Image

Étape 18. Jeudi 26 juillet : Trie-sur-Baïse > Pau (171 km)

Image

Étape 19. Vendredi 27 juillet : Lourdes > Laruns (200.5 km)

Image

Étape 20. Samedi 28 juillet : Saint-Pée-sur-Nivelle > Espelette (31 km, CLM individuel)

Image

Étape 21. Dimanche 29 juillet : Houilles > Paris Champs-Élysées (116 km)

Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:15

Image
Image

Étape 1. Samedi 7 juillet : Noirmoutier-en-l'Île > Fontenay-le-Comte (201 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/1712051038022096.jpg« Le coup d’envoi de la 105e édition sera donc donné sur l’île de Noirmoutier. Sur le littoral vendéen, les traversées de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou des Sables-d’Olonne devront être abordées avec la plus grande vigilance si le vent souffle. Ce sera également le cas lorsque la course fera son entrée dans le Marais poitevin. Au total, ce sont environ 110 kilomètres qui seront parcourus en bord de mer. »

ImageNoirmoutier-en-l'Île1 fois ville-étape4 600 hab.Commune de la Vendée (85)
ImageFontenay-le-Comteville-étape inédite13 500 hab.Sous-préfecture de la Vendée (85)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : La Tranche-sur-Mer (km 119.5)
Image La difficulté du jour : Côte de Vix (700 m à 4.2 % ; Image - km 173)
Image Le "bonus temps" : Maillezais (km 187.5 km)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 11h00, départ réel à 11h10
- Arrivée entre 15h38 (45 km/h) et 16h04 (41 km/h)

Image Ligne d'arrivée : boulevard Duguesclin, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 750 m (dont 500 m à vue). Largeur : 6.50 m.

• Le final :


Image
Image

Étape 2. Dimanche 8 juillet : Mouilleron-Saint-Germain > La Roche-sur-Yon (182.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104138521177.jpg« Cette seconde journée vendéenne sera d’abord l’occasion d’un rendez-vous avec l’histoire de France à Mouilleron-Saint-Germain. Et comme la veille, le bouquet du vainqueur semble promis à un sprinteur à La Roche-sur-Yon. Mais sait-on jamais..? »

ImageMouilleron-Saint-Germainville-étape inédite1 800 hab.Commune de la Vendée (85)
ImageLa Roche-sur-Yon5 fois ville-étape53 000 hab.Préfecture de la Vendée (85)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Beaulieu-sous-la-Roche (km 132)
Image La difficulté du jour : Côte de Pouzauges (1 km à 3.9 % ; Image - km 28)
Image Le "bonus temps" : Saint-Florent-des-Bois (km 168.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h10, départ réel à 13h20
- Arrivée entre 17h23 (45 km/h) et 17h47 (41 km/h)

Image La ligne d'arrivée : boulevard d'Eylau, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 900 m. Largeur : 6.50 m.

• Le final :


Image
Image

Étape 3. Lundi 9 juillet : Cholet > Cholet (35 km, CLM par équipe)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/1712051038022096.jpg« Les esthètes du geste sportif se délectent de l’exercice athlétique par excellence que constitue le chrono par équipe. Mais le rendez-vous de Cholet sera certainement la première échéance majeure pour la conquête du titre. Le tracé, pimenté d’une ascension dans le final, imposera des changements de rythme nombreux et récompensera les formations les plus au point techniquement. »

ImageImageCholet3 fois ville-étape56 300 hab.Sous-préfecture de Maine-et-Loire (49)

Image
Image
Image Les talus du contre-la-montre :
Côte de la Rue Pasteur (780 m à 4.9 % - km 2)
Côte de la Romagne (1.5 km à 3.8 % - km 18.5)
Côte de la Séguinière (400 mètres à 8.1 % - km 26.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Première équipe : départ à 15h10 et arrivée aux alentours de 15h50
- Dernière équipe : départ à 16h55 et arrivée aux alentours de 17h35

Image La ligne d'arrivée : avenue Anatole-Manceau, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 750 m. Largeur : 6 m.

La dernière arrivée à Cholet ...

En 2008, la ville de Cholet accueillait le premier des deux CLM individuels du Tour. D'une longueur de 29 kilomètres et totalement plat, il était enlevé par Stefan Schumacher (Gerolsteiner) devant le luxembourgeois Kim Kirchen (Team Columbia) et l'anglais David Millar (Team Garmin-Chipotle), tous les deux relégués à 12 secondes de l'allemand qui faisait alors coup double en s'emparant également du Maillot Jaune porté depuis la veille par Romain Feillu.

Le dénouement final de ce contre-la-montre ne sera finalement connu qu'en octobre 2008, au moment où sont révélés deux contrôles positifs à l'EPO CERA lors du Tour précédent. Déclassé, Schumacher voit donc ses deux victoires d'étapes offertes à Kim Kirchen pour Cholet et Fabian Cancellara pour celui de Saint-Amand-Montrond.

Image
Image

Étape 4. Mardi 10 juillet : La Baule > Sarzeau (195 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Le profil de la première étape bretonne du Tour 2018 incitera les sprinteurs à mettre leurs équipiers à contribution… et les échappés à tabler sur un coup du sort. Après une probable explication musclée en bord de mer, la hiérarchie dans le petit monde des finisseurs devrait se dessiner à traits plus précis. »

ImageLa Baule3 fois ville-étape15 500 hab.Chef-lieu de canton de la Loire-Atlantique (44)
ImageSarzeauville-étape inédite7 900 hab.Chef-lieu de canton du Morbihan (56)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Derval (km 87.5)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Saint-Jean-la-Poterie (800 m à 7.8 % ; Image - km 135.5)
- Côte de Coët Bihan (1 km à 5 % ; non catégorisée - km 160)
Image Le "bonus temps" : Limerzel (km 156.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h05, départ réel à 13h25
- Arrivée entre 17h34 (46 km/h) et 17h58 (42 km/h)

Image La ligne d'arrivée : sur la D780, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 4 km. Largeur : 7 m.

• Le final :


Image
Image

Étape 5. Mercredi 11 juillet : Lorient > Quimper (204.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/1712051038022096.jpg« Les étapes bretonnes peuvent aussi prendre des airs de classiques belges. Une fois passé Concarneau, l’étroitesse des voies et la répétition des côtes mettra à l’aise les habitués des Ardennaises. Raidard décisif lors des Boucles de l’Aulne, le Menez Quelerc’h pourrait lancer la sélection dans le final de l’étape. Si un leader fait l'erreur de ne pas reconnaître cette étape, il perdra deux minutes»

ImageLorient11 fois ville-étape58 800 hab.Sous-préfecture du Morbihan (56)
ImageQuimper5 fois ville-étape65 000 hab.Préfecture du Finistère (29)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Roudouallec (km 92.5)
Image Les difficultés du jour :
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/06/180606090720249032.jpg
KmNom de l'ascensionDonnéesCat.
106Côte de Kaliforn1.7 km à 7.1 %Image
113Côte de Timen1.6 km à 5.6 %Image
122Côte de Châteauneuf-du-Faou1.7 km à 4.4 %
127Côte de Kerbiliged1.4 km à 4.9 %
131.5Côte de Lennon1 km à 6 %
140.5Côte de la Roche du Feu1.9 km à 6.6 %Image
159.5Côte de Menez Quelerc'h3 km à 6.2 %Image
164.5Menez Quelerc'h1.3 km à 5.9 %
181Côte de la montagne de Locronan2.2 km à 5.9 %Image
192.5Côte de la chapelle de la Lorette730 m à 9.8 %Image
198Kerlividic1.4 km à 4.6 %

Image Le "bonus temps" : Côte de la chapelle de la Lorette (km 192.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 12h20, départ réel à 12h40
- Arrivée entre 17h19 (44 km/h) et 17h47 (40 km/h)

Image La ligne d'arrivée : rue de Stang-Bihan, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 300 m. Largeur : 6 m.

• Le final :


La dernière arrivée à Quimper...

En 2004, la capitale de Cornouaille recevait le Tour pour la 5e fois au terme d'une étape sur des routes casse-pattes avec notamment la côte de Mûr-de-Bretagne. Placée à 25 kilomètres de l'arrivée, la côte de l'Enseigne Verte n'avait pas eu d'incidence sur la course et c'est finalement un peloton de près de 140 coureurs qui s'était présenté dans la ville de Quimper avant un faux-plat final qui vit briller Thor Hushovd, alors au Crédit Agricole, devant Kim Kirchen et Erik Zabel. Après une journée pluvieuse passée sans encombre, Thomas Voeckler pouvait revêtir son quatrième Maillot Jaune.

Image
Image

Étape 6. Jeudi 12 juillet : Brest > Mûr de Bretagne - Guerlédan (181 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« La côte de Mûr de Bretagne fournit toujours des indications précieuses sur l’état de forme des prétendants au titre. Cette fois-ci, un éventuel coup de force s’accompagnerait d’une réelle sanction chronométrique. L’ascension sera en effet effectuée deux fois dans les 16 derniers kilomètres ! »

ImageBrest29 fois ville-étape143 900 hab.Sous-préfecture du Finistère (29)
ImageMûr de Bretagne - Guerlédan2 fois ville-étape2 600 hab.Sommet (293 m) du massif armoricain

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Plougernével (km 135)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Ploudiry (1.5 km à 7 % ; Image - km 44)
- Côte de Roc'h Trévézel (2.5 km à 3.5 % ; Image - km 68.5)
- Mûr de Bretagne - Guerlédan (2 km à 6.9 % ; Image - km 165)
- Côte de Saint-Mayeux (1.3 km à 6.4% ; non catégorisée - km 168)
- Mûr de Bretagne - Guerlédan (2 km à 6.9 % ; Image - km 181)
Image Le "bonus temps" : Saint-Mayeux (km 168)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h05, départ réel à 13h25
- Arrivée entre 17h21 (46 km/h) et 17h43 (42 km/h)

Image La ligne d'arrivée : D767, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 300 m à vue et à l'issue d'une montée de 2 km à 6.9%. Largeur : 6 m.

• La grosse difficulté du jour et le final :


La dernière arrivée à Mûr-de-Bretagne...

Au départ de la 8e étape du Tour de France 2015 un coureur défrayait la chronique : l'italien Luca Paolini (Katusha), contrôlé positif à la cocaïne et interdit de départ par son équipe. Fort heureusement pour le Tour, l'étape 100% bretonne entre Rennes et Mûr-de-Bretagne promettait une nouvelle explication entre puncheurs après l'étape d'Huy, restée dans les mémoires pour ses terribles chutes et la neutralisation de la course.

Si "L'Alpe d'Huez bretonne" avait consacré le futur vainqueur Cadel Evans en 2011, l'édition 2015 vit quand elle sortir du chapeau un outsider désintéressé du classement général en la personne d'Alexis Vuillermoz, lui aussi VTTiste de formation. Le jurassien d'AG2R, parti peu après la Flamme Rouge, résistait à Daniel Martin tandis qu'Alejandro Valverde réglait le peloton devant Peter Sagan et Tony Gallopin. Au général, Chris Froome conservait son Maillot Jaune tandis que Vincenzo Nibali montrait quelques signes de méformes en concédant 10 secondes sur les autres favoris.

Image
Image

Étape 7. Vendredi 13 juillet : Fougères > Chartres (231 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« C’est un sprinteur, selon toute probabilité, qui devrait s’imposer à Chartres comme Stuart O’Grady en 2004 même si, ce jour-là, les échappés s’étaient joué du peloton. Ce fut aussi le début de l’épopée Thomas Voeckler. Attention quand même au vent dans les 40 derniers kilomètres de l’étape. »

ImageFougères3 fois ville-étape20 000 hab.Sous-préfecture d'Ille-et-Vilaine (35)
ImageChartres2 fois ville-étape42 000 hab.Préfecture d'Eure-et-Loir (28)

Image
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604103706536681.jpg
Image Le sprint intermédiaire : Berd'huis (km 168)
Image La difficulté du jour : Côte de Buisson de Perseigne (1.5 km à 3.9 % ; Image - km 120)
Image Le "bonus temps" : Nonvilliers-Grandhoux (km 200)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 12h05, départ réel à 12h20
- Arrivée entre 17h21 (46 km/h) et 17h49 (42 km/h)

Image La ligne d'arrivée : rue Jean-Mermoz, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 600 m. Largeur 6.50 m.

• Le final :


La dernière arrivée à Chartres...

En 2012, le contre-la-montre de 53,5 kilomètres entre Bonneval et Chartres se voulait être un jour décisif en tant qu'avant-dernière étape du Tour. Cependant celle-ci offrait finalement peu de suspense puisqu'au matin de cette dix-neuvième étape Bradley Wiggins disposait de 2 minutes et 5 secondes d'avance sur son équipier Chris Froome et 2 minutes et 41 secondes sur Vincenzo Nibali.

Non rassasié, l'anglais remportait son second chrono de l'édition après celui entre Arc-et-Senans et Besançon. La Sky faisait même le doublé avec Chris Froome à la seconde place tandis que Luis Léon Sanchez, alors chez Rabobank, se classait troisième. Une fois la ligne d'arrivée franchie, Wiggins pouvait souffler : il venait de devenir le premier coureur britannique à remporter le Tour de France.

Image
Image

Étape 8. Samedi 14 juillet : Dreux > Amiens Métropole (181 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104138521177.jpg« Là encore, le vent qui pourrait souffler sur la fin d’étape sera un élément à prendre en compte. Entre autres qualités, les sprinteurs devront donc aussi savoir naviguer dans les bourrasques pour participer à l’explication finale. »

ImageDreuxville-étape inédite31 200 hab.Sous-préfecture d'Eure-et-Loir (28)
ImageAmiens Métropole2 fois ville-étape180 000 hab.Préfecture de la Somme (80)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : La Neuve-Grange (km 86.5)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Pacy-sur-Eure (2 km à 4.3 % ; Image - km 35)
- Côte de Feuquerolles (2.3 km à 4.3 % ; Image - km 71.5)
Image Le "bonus temps" : Lœuilly (km 160.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png- Départ fictif à 11h35, départ réel à 11h50
- Arrivée ente 15h36 (48 km/h) et 15h57 (44 km/h)

Image La ligne d'arrivée : boulevard Faidherbe, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 600 m. Largeur : 6 m.

• Le final :


La dernière arrivée à Amiens...

En 2015, Amiens était la ville d'arrivée de la cinquième étape dont le départ était donné depuis Arras. Après une troisième étape marquée une grosse chute vers Huy puis une quatrième étape avec pas moins de sept secteurs pavés en direction de Cambrai, cette étape aurait dû être plus calme et c'est ainsi qu'un seul homme eut des envies de liberté en la personne de Pierre-Luc Périchon, l'infatigable attaquant de Bourg-en-Bresse.

Mais le calme virait finalement à la tempête avec de nombreuses chutes, dont celle de Nacer Bouhanni qui obligeait le vosgien à abandonner, mais aussi des tentatives de bordures notamment créées par la Tinkoff d'Alberto Contador puis la BMC de Tejay Van Garderen. Malgré une dernière heure de course plus calme, 69 coureurs finissaient l'étape à plus de dix minute du vainqueur du jour André Greipel ; le Gorille de Rostock s'étant montré le plus rapide dans l'emballage final devant Peter Sagan et Mark Cavendish. Tony Martin, autre allemand en vue en ce début de Grande Boucle, conservait quant à lui son Maillot Jaune.

Image
Image

Étape 9. Dimanche 15 juillet : Arras Citadelle > Roubaix (156.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Il y a bien longtemps que les pavés sur le parcours du Tour de France n'ont pas atteint le kilométrage des 21,7 kilomètres qui seront proposés l'année prochaine. Quinze secteurs seront répartis sur l'ensemble de l'étape dont notamment, dans le final, celui de Camphin-en-Pévèle (1,8 km). »

ImageArras Citadelle4 fois ville-étape42 000 hab.Préfecture du Pas-de-Calais (62)
ImageRoubaix25 fois ville-étape95 700 hab.Chef-lieu de canton du Nord (59)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Wasnes-au-Bac (km 59)
Image Les secteurs pavés :
KmSecteursDistancesRemarques
1547.5d'Escaudœuvres à Thun1600 mNon utilisé par Paris-Roubaix, ce secteur aussi appelé "la trouée d'Escaudoeuvres" a déjà été empruntée par les 4 Jours de Dunkerque.
1453.5d'Eswars à Paillencourt1600 mSecteur pavé inédit.
1369d'Auberchicourt à Écaillon900 mLui aussi est un secteur inédit.
1286.5Warlaing à Brillon2000 m★★★ | Beau secteur, plat et peu technique.
1189.5de Tilloy à Sars-et-Rosières2400 m★★★★ | Secteur technique avec 3 virages à angle droit méritant des relances. Pavés délicats.
1096de Beuvry à Orchies1400 m★★★ | Déjà au programme du Tour en 2014, il avait été annulé en raison de sa dangerosité en cas de pluie. Il fut construit de toute pièce pour Paris-Roubaix et a été baptisé "Pavé Marc Madiot", en hommage au mayennais, double vainqueur de l'épreuve (1985 et 1991).
9104.5d'Auchy à Bersée2700 m★★★★ | Secteur large, en bon état. Attention aux virages à angle droit.
8110Mons-en-Pévèle900 m5 étoiles sur Paris-Roubaix, il est réduit de 2100 mètres pour le Tour et seule la partie sur le "pavé du blocus" sera empruntée. C'est la plus facile, mais elle sera en faux-plat montant.
7116.5de Mérignies à Avelin700 m★★ | Secteur relativement simple, en ligne droite.
6119.5de Pont-Thibault à Ennevelin1400 m★★★ | Il faudra se méfier d'ne courbe et de deux virages à 90°.
5126Templeuve, Moulin de Vertain500 m★★ | Court, mais avec un pavé relativement laid. Attention à la voie ferrée qui sera traversée par le peloton !
4132.5de Cysoing à Bourghelles1300 m★★★ | Secteur pavé en deux parties. Les coureurs emprunteront le pavé Gilbert Duclos-Lassalle avant un virage à angle droit vers la droite et 500 derniers mètres tout droit.
3135de Bourghelles à Wannehain1100 m★★★ | Deux virages à angle droit sur ce secteur, après 500 et 700 mètres.
2139.5Camphin-en-Pévèle1800 m★★★★ | Aussi appelé "Pavé de la justice". Le secteur commencera tout de suite après un virage à gauche à 90°. Au bout d'un kilomètre les coureurs auront un virage à angle droit sur la droite.
1148.5de Willems à Hem1400 m★★★ | Un secteur technique sur du pavé qui se dégrade d'année en année. Les bandes de roulements sont pleines de nids de poules !

Image Le "bonus temps" : Wannehain (km 138.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 12h35, départ réel à 12h50
- Arrivée entre 16h09 (47 km/h) et 16h28 (43 km/h)

Image La ligne d'arrivée : avenue Maxence-Van-Der-Meersch, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m. Largeur : 6 m.

• Le final :


La dernière arrivée à Roubaix...

Si Roubaix est une place forte du cyclisme mondial chaque printemps, l'histoire de cette ville au glorieux passé industriel est davantage compliquée avec le Tour de France. Ainsi, celle que l'on a longtemps surnommé "le Manchester français" n'a plus vu une arrivée du Tour depuis 1985. Entre Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) et Roubaix étaient alors au programme 224 kilomètres émaillés de nombreux secteurs pavés qui rebutèrent plus d'un coureur.

Ainsi, seuls deux hommes prirent l'échappée : les néerlandais Henri Manders (Kwantum Hallen - Yoko) et Teun Van Vliet (Verandalux, 2e de Milan - San-Remo cette même année). Ce dernier, victime de crampes à quelques kilomètres de l'arrivée, ne pouvait plus pédaler et laissa son compatriote s'envoler vers une victoire incertaine jusqu'au dernier moment puisque le peloton finissait à peine onze secondes derrière ce coureur aux sept tours disputés et dont cette victoire restera le seul fait d'arme de sa carrière.

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:15

Image
Image

Étape 10. Mardi 17 juillet : Annecy > Le Grand-Bornand (158.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/1712051038022096.jpg« Après l’exercice des pavés suivi d’une journée de repos, la façon dont les grimpeurs aborderont cette transition délicate sera instructive. La montée au col de la Croix Fry précédéra un nouveau test d’agilité pour se hisser sur le plateau des Glières avec, après le passage au sommet, près de 2 km de voie carrossable... mais non bitumée ! Il restera ensuite à affronter le redoutable enchaînement col de Romme - la Colombière. »

ImageAnnecy4 fois ville-étape128 000 hab.Préfecture de Haute-Savoie (74)
ImageLe Grand-Bornand6 fois ville-étape2 200 hab.Commune de Haute-Savoie (74)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Thônes (km 29)

Image Les difficultés du jour :
KmNom de l'ascensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
19Col de Bluffy1.5 km à 5.6 %Image1
43Col de la Croix-Fry11.3 km à 7 %Image4Rui Costa (), en 201310-8-6-4-2-1
68.5Montée du plateau des Glières6 km à 11.2 %Image0/20-15-12-10-8-6-4-2
88.5Col des Fleuries6 km à 4.5 %
130Col de Romme8.8 km à 8.9 %Image1Andy Schleck (), en 200910-8-6-4-2-1
144Col de la Colombière7.5 km à 8.5 %Image21Thomas De Gendt (), en 201610-8-6-4-2-1

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h15, départ réel à 13h35
- Arrivée entre 17h42 (38 km/h) et 18h15 (34 km/h)

Image La ligne d'arrivée : route de la Patinoire, à l'extremité d'une ligne droite finale de 250 m. Largeur : 5.50 m.

• Les profils des difficultés et le final :


Le dernier vainqueur au Grand-Bornand

Si le final dix-septième du Tour de France 2009 ressemblait comme deux gouttes d'eau à celui de cette année avec le spectaculaire enchaînement Romme-Colombière (précédés du Corment de Roselend, des Saisies et d'Arâches), le Tour de France 2013 proposait un enchaînement par l'ouest avec Glandon - Madeleine - Tamié - Épine- Croix-Fry. Une étape moins grandiose, où 10 favoris avaient fini dans le même temps alors qu'en 2009 les frères Schleck et Contador avaient définitivement brisé les rêves de victoires de Lance Armstrong, le reléguant à 2'18'' en compagnie de Vincenzo Nibali.

Pour en revenir à l'édition 2013, Chris Froome devançait son dauphin Alberto Contador de 5 minutes et 11 secondes au matin de cette dix-neuvième étape qui vit des baroudeurs se jouer la victoire. À ce petit jeu, ce sont d'abord Ryder Hesjedal et Pierre Rolland en duo puis ce dernier seul qui se mirent en évidence. Épuisé après avoir monté à grande vitesse le col de la Madeleine avec Rolland, le canadien laissait filer l'orléanais dans la plaine précédant les trois dernières montées du jour.

Dans sa quête du maillot à pois et d'une victoire d'étape, le français continuait seul son chemin dans les cols de Tamié et de l'Épine et entamait le col de la Croix-Fry avec plus de deux minutes d'avance sur ses poursuivants. Dès le début de l'ultime ascension, Rui Costa - déjà vainqueur à Gap - sortait du groupe de poursuivants afin d'aller chercher le français en difficulté à l'avant, victime de crampes.

Dépassé, le français finissait l'étape à 6'41'' du portugais qui remportera le titre de Champion du Monde à Florence quelques semaines plus tard. Klöden, Bakelants, Jeannesson et Navarro complétait le top 5 d'une étape dont la fin de course aura été marquée par une énorme averse.

Image
Image

Étape 11. Mercredi 18 juillet : Albertville > La Rosière Espace San Bernardo (108.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« L’alternance de grands raids en montagne et de formats plus resserrés donne lieu à des courses de demi-fond entre grimpeurs. L’intensité pourrait être à son comble en découvrant la montée au col du Pré avant d’atteindre le Cormet de Roselend... puis de s’attaquer aux 18 km d’ascension menant à la station de La Rosière. »

ImageAlbertville3 fois ville-étape19 900 hab.Sous-préfecture de la Savoie (73)
ImageLa Rosière Espace San Bernardosite-étape inédit700 hab.Station touristique de montagne de la Savoie (73)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Villard-sur-Doron (km 11.5)

Image Les difficultés du jour :
KmNom de l’ascensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
26Montée de Bisanne12.4 km à 8.6 %Image1Rafal Majka (), en 201620-15-12-10-8-6-4-2
57.5Col du Pré12.6 km à 7.7 %Image0/20-15-12-10-8-6-4-2
70Cormet de Roselend5.7 km à 6.5 %Image10Franco Pellizotti (), en 20095-3-2-1
108.5La Rosière17.6 km à 5.8 %Image0/10-8-6-4-2-1

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 14h00, départ réel à 14h05
- Arrivée entre 17h10 (35 km/h) et 17h37 (31 km/h)

Image La ligne d'arrivée : D1090, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 150 m à vue et à l'issue d'une montée de 17.6 km à 5.8%. Largeur : 5.50 m.

• Les profils des difficultés :


Image
Image

Étape 12. Jeudi 19 juillet : Bourg-Saint-Maurice Les Arcs > Alpe d'Huez (175.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Un grand classique du genre viendra clore le chapitre alpestre de l’édition 2018. Les 21 lacets qui conduisent à l’Alpe d’Huez fourniront un verdict provisoire. L’explication sera précédée d’une montée en puissance particulièrement usante : col de la Madeleine, lacets de Montvernier et col de la Croix de Fer. »

ImageBourg-Saint-Maurice Les Arcs3 fois ville-étape8 000 hab.Chef-lieu de canton de la Savoie (73)
ImageAlpe d'Huez29 fois ville-étape1 400 hab.Station touristique de montagne de l'Isère (38)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Thônes (km 29)

Image Les difficultés du jour :
KmNom de l'ascensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
19Col de la Madeleine25.3 km à 6.2 %Image25Pierre Rolland (), en 201320-15-12-10-8-6-4-2
43Lacets de Montvenier3.4 km à 8.2 %Image1Romain Bardet (), en 20155-3-2-1
68.5Col de la Croix de Fer29 km à 5.2 %Image19Thomas De Gendt (), en 201720-15-12-10-8-6-4-2
130Alpe d'Huez13.8 km à 8.1 %Image30Thibaut Pinot (), en 201520-15-12-10-8-6-4-2

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 12h10, départ réel à 12h25
- Arrivée entre 17h30 (34 km/h) et 18h19 (30 km/h)

Image La ligne d'arrivée : avenue du Rif-Nel, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 220 m à vue et à l'issue d'une montée de 13.8 km à 8.1%. Largeur : 6 m.

• Les profils des difficultés du jour :


Le dernier vainqueur à l'Alpe d'Huez

Arrivée mythique du Tour de France depuis sa première ascension en 1952 (victoire de Fausto Coppi), l'Alpe d'Huez est une montée qui sourit aux français depuis 2011, année où Pierre Rolland (Europcar) y remportait sa première victoire d'étape sur le Tour. En 2013 c'était au tour du coureur d'AG2R Christophe Riblon de s'imposer dans la station iséroise, offrant ainsi à la France sa seule victoire lors du 100e Tour de France. Enfin, la dernière fois qu'un français brillait dans les 21 virages de l'Alpe remonte à 2015 avec la victoire de Thibaut Pinot (FDJ).

Figurant parmi les sérieux outsiders à la victoire finale après sa troisième place en 2014, l'Aigle de Mélisey vivait un Tour 2015 en deçà de ses attentes après avoir failli lors de l'étape de la Pierre-Saint-Martin. Après cette grande déception, l'objectif était désormais tourné vers une victoire d'étape et le vosgien se montrait offensif durant le dernier tiers du Tour : 2e à Mende, 4e à Pra-Loup, 4e à la Toussuire à l'avant-veille des Champs-Élysées ... et vint cette 20e et avant-dernière étape du Tour, où au matin les regards étaient surtout tournés vers Chris Froome et ses 2'38'' d'avance sur Nairo Quintana.

Au programme de cette 20e étape de 110 kilomètres entre Modane et l'Alpe d'Huez, deux ascensions : la Croix-de-Fer et la montée finale. Dès le départ Alexandre Geniez (FDJ) avec Edet, Navardauskas et Bak s'isolaient en tête. Le coéquipier de Pinot lâchait ses compagnons dans la première des deux montées hors-catégorie du jour tandis que dans le peloton Quintana et Valverde tentaient d'attaquer Froome. Dans la descente de la Croix-de-Fer, les coureurs de la Movistar se relevaient et un groupe de contre-attaquants en profitaient pour sortir et tenter de revenir sur Geniez pour se jouer la victoire : Plaza, Serpa, Pinot, Hesjedal, Anacona, Rolland.

Geniez abordait la montée finale avec 1'15'' d’avance sur le groupe de contre et 3'40'' sur le groupe des favoris. Partis en chasse, Ryder Hesjedal et son coéquipier Thibaut Pinot le rejoignaient à 9 kilomètres de la ligne. L'aveyronnais se mettait alors au service de son leader et malgré un Hesjedal accrocheur, le maillot blanc du Tour 2014 s'échappait pour de bon dans le virage des hollandais à 6.3 kilomètres du sommet.

Débutait ensuite un mano-à-mano pour la victoire d'étape avec le colombien Nairo Quintana, enfin débarrassé de Froome mais qui échouera finalement à 18 secondes du français et à 1 minute et 12 secondes de la victoire finale.

La victoire de Thibaut Pinot en images (attention, un membre du Gruppetto s'y cache) :
Image
Image
Image
Image
Image

Image
Image

Étape 13. Vendredi 20 juillet : Bourg d'Oisans > Valence (169.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Après trois jours dans les Alpes, le Tour quittera la montagne pour retrouver la plaine. Les favoris devraient en profiter pour souffler un peu. Ils laisseront les rênes de la course aux sprinteurs pour qui ce sera la seule occasion de se mettre en évidence lors de cette deuxième semaine de course. »

ImageBourg d'Oisans21 fois ville-étape3 400 hab.Commune de l'Isère (38)
ImageValence2 fois ville-étape64 200 hab.Préfecture de la Drôme (26)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Saint-Quentin-sur-Isère (km 71)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Brié (2.4 km à 6.9 % ; Image - km 32.5)
- Côte de Saint-Eulalie-en-Royans (1.5 km à 4.9 % ; Image - km 109.5)
- Côte de Beuregard Baret (5.3 km à 3.7 % ; non catégorisée - km 133)
- Côte de Peyrus (1.4 km à 5 % ; non catégorisée - km 147)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h35, départ réel à 13h45
- Arrivée entre 17h21 (47 km/h) et 17h41 (43 km/h)

Image La ligne d'arrivée : avenue de Romans, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 350 m. Largeur 6.50 m.

• Le final :


Le dernier vainqueur à Valence

Tout comme Amiens, Valence a accueilli une arrivée d'étape en 2015 avec pour vainqueur André Greipel. Durant cette édition - qui partage donc quelques similitudes avec le Tour de France 2018 (Mûr-de-Bretagne, Amiens, une étape pavée, Valence, Mende, l'Alpez d'Huez) - l'allemand de la Lotto-Soudal avait remporté pas moins de 4 victoires d'étapes.

L'étape du Tour 2015 n'avait que peu à voir avec celle que les coureurs devront courir cette année. En effet, il y a trois ans le col de l'Escrinet (8 km à 5,8%) était situé à moins de 60 kilomètres de la ligne et avait eu raison du britannique Mark Cavendish.

Image
Image

Étape 14. Samedi 21 juillet : Saint-Paul-Trois Châteaux > Mende (188 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Les contreforts du Massif central ne sont jamais inoffensifs. La traversée des gorges de l’Ardèche, déjà relevée, sera suivie d’une exploration plutôt rugueuse des Causses et des Cévennes. Autant dire que seuls les plus résistants seront encore en mesure de jouer la gagne sur les hauteurs de Mende. Le plus explosif des prétendants devrait avoir le dernier mot. »

ImageSaint-Paul-Trois Châteaux2 fois ville-étape8 700 hab.Commune de la Drôme (26)
ImageMende4 fois ville-étape13 200 hab.Préfecture de la Lozère (48)

Image
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604103733190230.jpg
Image Le sprint intermédiaire : Bessèges (km 90)
Image Les difficultés du jour :
- Côte du Grand Châtaignier (1 km à 7.4 % ; Image - km 32.5)
- Col de la Croix de Berthel (9.1 km à 5.3 % ou 17.4 km à 3.5 % ; Image - km 81)
- Col du Pont sans Eau (3.3 km à 6.3 % ; Image - km 142)
- Côte de La Baraque de l'Air (4.6 km à 5.1 % dont 2 km à 8 % ; non catégorisée - km 153.5)
- Côte de la Croix Neuve (3 km à 10.1 % ; Image - km 186.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h05, départ réel à 13h10
- Arrivée entre 17h28 (44 km/h) et 17h54 (40 km/h)

Image La ligne d'arrivée : aérodrome de Mende-Brenoux, à l'issue d'une ligne droite finale de 470 m et 1.5 km après le sommet d'une montée de 3 km à 10.2 %. Largeur : 7 m.

• Le final :


Le dernier vainqueur à Mende

Il s'agit ici d'évoquer ce que l'on pourrait appeler "un drame français". L'année : 2015. Les acteurs : Romain Bardet (24 ans, 6e du Tour 2014), Thibaut Pinot (25 ans, 3e du Tour 2014) et Stephen Cummings (34 ans). Les deux premiers étaient alors les deux plus grands espoirs du cyclisme français pour les Grands Tours quand le dernier était un solide coursier anglais ayant déjà gagné une étape sur la Vuelta en 2012.

Fort logiquement meilleurs grimpeurs, Bardet et Pinot s'isolaient dans les pentes les plus fortes de la côte de la Croix-Neuve et lâchaient les membres d'une échappée où l'on retrouvait notamment Rigoberto Uran, Peter Sagan, Bob Jungels, Simon Yates, Jarlinson Pantano ou Greg Van Avermaet (excusez du peu).

On pensait alors assister à la seconde victoire d'étape française sur ce Tour 2015 après celle d'Alexis Vuillermoz à Mûr-de-Bretagne. Bardet et Pinot avaient fait le trou, passé la Flamme Rouge et ils attaquaient la petite descente permettant d'accéder à l'aérodrome de Mende. Tout semblait joué, quand le britannique Cummings revint de l'arrière, prit la tête de ce trio et décrocha Thibaut Pinot de sa roue. L'écart était fait et le britannique allait chercher sa première victoire d'étape sur le Tour (il rééditera en 2016 au lac de Payolle). Quant à Pinot (2e) et Bardet (3e) ils se consolèrent respectivement au sommet de l'Alpe d'Huez (20e étape) et à Saint-Jean-de-Maurienne (18e étape).

Image
Image

Étape 15. Dimanche 22 juillet : Millau > Carcassonne (181.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Dominant la Montagne Noire, le Pic de Nore qui fera son apparition sur la carte du Tour offre un panorama exceptionnel sur les départements de l’Aude et du Tarn. Ce sera le point culminant (1 205 m) d’une étape pour baroudeurs et pour les candidats au maillot vert capables de tirer leur épingle du jeu en montagne. »

ImageMillau5 fois ville-étape22 100 hab.Sous-préfecture de l'Aveyron (13)
ImageCarcassonne9 fois ville-étape47 100 hab.Préfecture de l'Aude (11)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Mazamet (km 121.5)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Luzençon (3.1 km à 5.9 % ; Image - km 9)
- Côte de Tiergues (2.8 km à 4 % ; non catégorisée ; km 20)
- Côte de Saint-Pierre-de-Rebourguil (2.5 km à 3.3 % ; non catégorisée - km 43)
- Col de Sié (10.2 km à 4.9 % ; Image - km 64.5)
- Côte de Sagnens (2.1 km à 5% ; non catégorisée - km 79)
- Pic de Nore (12.3 km à 6.3 % ; Image - km 140)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h10, départ réel à 13h20
- Arrivée entre 17h34 (43 km/h) et 18h02 (39 km/h)

Image La ligne d'arrivée : boulevard Marcou, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 200 m à vue. Largeur : 6 m.

• La grosse difficulté du jour et le final :


Le dernier vainqueur à Carcassonne

Le Tour n'a plus fait escale pour une arrivée d'étape à Carcassonne depuis 2006 et une étape Luchon > Carcassonne de 211 kilomètres, un 14 Juillet. Le français du jour à l'avant est membre du Crédit Agricole et s'illustrera quelques années plus tard sur le Tour en allant chercher une 9e place finale en 2009 : il s'agit de Christophe Le Mével. À ses côtés on retrouve un flandrien (Alessandro Ballan), l'un des meilleurs sprinteurs du monde (Oscar Freire) et enfin un homme monté sur le podium du Giro en 2003 et vainqueur du Tour de Catalogne quelques mois plus tôt (Yaroslav Popovych).

Entre un français motivé par l'occasion, un flandrien, un sprinteur et un grimpeur qui pour l'emporter ? Certainement pas le dernier cité, et pourtant ... après trois attaques infructueuses la quatrième se voulait être la bonne et cette dernière permettait à Popovych de rejoindre la ligne d'arrivée avec un peu moins de trente secondes d'avance sur Ballan, Freire et Le Mével. Le peloton du Maillot Jaune Floyd Landis franchissait la ligne 4'25'' plus tard avec pour le régler le Champion du Monde Tom Boonen.

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:15

Image
Image

Étape 16. Mardi 24 juillet : Carcassonne > Bagnères-de-Luchon (218 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Au lendemain d’une journée de repos, cette longue étape devrait inspirer les bons grimpeurs qui auraient déjà perdu toute ambition au classement général. Positionné en fin d’étape, le col du Portillon pourrait se révéler décisif à la fois dans son ascension comme dans sa descente vers Bagnères-de-Luchon. »

ImageCarcassonne9 fois ville-étape47 100 hab.Préfecture de l'Aude (11)
ImageBagnères-de-Luchon58 fois ville-étape2 800 hab.Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Saint-Girons (km 124)

Image Les difficultés du jour :
KmNom de l'ascensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
25Côte de Fanjeaux2.4 km à 4.9 %Image1
72Côte de Pamiers2.3 km à 5.8 %Image1
155.5Col de Portet-d'Aspet5.4 km à 7.1 %Image58Georg Preidler (), en 20155-3-2-1
171Col de Menté6.9 km à 8.1 %Image20Michael Matthews (), en 201710-8-6-4-2-1
208Col du Portillon8.3 km à 7.1 %Image19Joaquim Rodriguez (), en 201410-8-6-4-2-1

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h10, départ réel à 11h40
- Arrivée entre 16h54 (42 km/h) et 17h40 (36 km/h)

Image La ligne d'arrivée : boulevard Edmond-Rostand, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 180 m. Largeur : 6 m.

• Les profils des difficultés et le final :


Le dernier vainqueur à Bagnères-de-Luchon

En 2016, les Pyrénées étaient placé en premier massif. Après une première étape dite "course de côte" où les favoris s'étaient marqués dans l'Aspin, la seconde étape de montagne du triptyque pyrénéen offrait un terrain propice aux offensives.

Pourtant, après avoir escaladé le col du Tourmalet, la Hourquette d'Ancizan, Val-Louron-Azet et enfin le col de Peyresourde il restait encore 14 coureurs au sommet de cette dernière difficulté.

Il ne restait alors que 15 kilomètres de descente avant de rejoindre la ville thermale de Bagnères-de-Luchon. C'est alors que Chris Froome, jusqu'ici connu pour ses qualités de grimpeur (déjà 2 fois vainqueur du Tour) et de rouleur (médaillé de bronze de l'épreuve du chrono aux JO puis aux championnats du monde), montrait ce que de nombreuses personnes pensaient être une nouvelle qualité : celle de descendeur.

Imitant la position popularisée par Matej Mohoric lors des Championnats du Monde Espoirs de Florence en 2013, il gagnait en vitesse au point de distancer ses poursuivants et de rallier seul la ville de Luchon avec 13 secondes d'avance sur les autres favoris. À partir de cette performance, nombreux furent les suiveurs à penser que Chris Froome venait d'élargir sa palette. Pourtant, le kényan blanc avait déjà utilisé cette même position dans la descente du col de la Croix-de-Fer en 2015.

Image
Image

Étape 17. Mercredi 25 juillet : Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan - Col de Portet (65 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« 65 km : voilà une distance qui va assurément surprendre. Il s’agira en effet de la plus courte étape en ligne depuis plus de 30 ans. Son format sera dynamique pour ce qui devrait se révéler une « étape dynamite ». L’arrivée sera inédite. Avec 16 kilomètres à plus de 8% en moyenne et une altitude de 2 215 m, le col de Portet a toutes les caractéristiques d’un nouveau Tourmalet. »

ImageBagnères-de-Luchon58 fois ville-étape2 800 hab.Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31)
ImageSaint-Lary-Soulan - Col de Portet10 fois ville-étape970 hab.Commune des Hautes-Pyrénées (65)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Loudenvielle (km 27.5)

Image Les difficultés du jour :
KmNom de l'ascensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
15Montée de Peyragudes14.9 km à 6.7 %Image2Romain Bardet (), en 201720-15-12-10-8-6-4-2
37Col de Val Louron-Azet7.4 km à 8.3 %Image7Wout Poels (), en 201510-8-6-4-2-1
65Col du Portet16 km à 8.7 %Image0/20-15-12-10-8-6-4-2

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Pas de départ fictif ! Départ réel à 15h15
- Arrivée entre 16h28 (30 km/h) et 16h40 (26 km/h)

Image La ligne d'arrivée : col du Portet, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 50 m et à l'issue d'une montée de 16 km à 8.7 %. Largeur : 5.50 m.

• Les profils des difficultés du jour :


Image
Image

Étape 18. Jeudi 26 juillet : Trie-sur-Baïse > Pau (171 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104138521177.jpg« C’est une étape qui proposera un intermède dans la séquence pyrénéenne du Tour 2018. Ce sera l’occasion pour les sprinteurs de reprendre du service. Du moins ceux qui seront encore en état de le faire après deux journées passées en montagne. »

ImageTrie-sur-Baïseville-étape inédite1 100 hab.Chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées (65)
ImagePau69 fois ville-étape77 600 hab.Préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Aurensan (km 73.5)
Image Les difficultés du jour :
- Côte de Madiran (1.2 km à 7 % ; Image - km 53.5)
- Côte de Viella (2.5 km à 4.2 % ; non catégorisée - km 67)
- Côte d'Anos (2.1 km à 4.6 % ; Image - km 152.5)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 13h55, départ réel à 14h00
- Arrivée entre 17h38 (47 km/h) et 17h58 (43 km/h)

Image La ligne d'arrivée : rue du Maquis-le-Béarn, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 550 m. Largeur : 6.50 m.

• Le final :


Le dernier vainqueur à Pau

On pourrait penser que le dernier vainqueur à Pau est un baroudeur ayant des facultés en montagne et pourtant c'est bel et bien l'allemand Marcel Kittel qui s'imposa dans la capitale du Béarn l'an passé. Partie d'Eymet, cette étape dévolue aux sprinteurs permit au sosie de Dolph Lundgren de décrocher son cinquième bouquet du Tour 2017.

Les cinq dernières arrivées d'étapes à Pau avaient toutes couronné un baroudeur : Patrice Halgand (2002), Oscar Pereiro (2005), Juan Manuel Mercado (2006) et Pierrick Fédrigo (2010 et 2012).

Image
Image

Étape 19. Vendredi 27 juillet : Lourdes > Laruns (200.5 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Il n’y a pas de miracles en cyclisme mais le départ de Lourdes représente la dernière occasion de bousculer le classement général « à la pédale » et en confrontation directe. C’est dans le féroce enchaînement Aspin-Tourmalet-Bordères-Soulor-Aubisque que pourrait encore se jouer le destin du Maillot Jaune. »

ImageLourdes4 fois ville-étape15 000 hab.Chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées (65)
ImageLaruns1 fois ville-étape1 200 hab.Commune des Pyrénées-Atlantiques (64)

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Sarrancolin (km 59.5)

Image Les difficultés du jour :
KmAscensionDonnéesCat.PassagesDernier coureur passé en têtePoints distribués
7Côte de Loucrup1.8 km à 7.2 %Image1
40Côte de Capvern-les-Bains3.4 km à 5.1 %Image1
78.5Col d'Aspin12 km à 6.5 %Image73Stephen Cummings (), en 201610-8-6-4-2-1
108Col du Tourmalet17.1 km à 7.3 %Image78Thibaut Pinot (), en 201620-15-12-10-8-6-4-2
159.5Col des Bordères8.6 km à 5.8 %Image2Miguel Indurain (), en 19895-3-2-1
180Col d'Aubisque16.6 km à 4.9 %Image72Thomas Voeckler (), en 201220-15-12-10-8-6-4-2

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 12h05, départ réel à 12h15
- Arrivée entre 17h32 (38 km/h) et 18h11 (34 km/h)

Image La ligne d'arrivée : D240, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 550 m (150 m à vue). Largeur : 6 m.

• Les profils des difficultés et le final :


Image
Image

Étape 20. Samedi 28 juillet : Saint-Pée-sur-Nivelle > Espelette (31 km, CLM individuel)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« L’unique contre-la-montre individuel de la 105e édition, sera long de 31 kilomètres. Cependant la géographie basque ne le promet pas à un pur rouleur mais plutôt à un profil de puncheur. Si la répartition des places sur le podium n’est pas encore scellée, les grimpeurs encore frais en cette fin de Tour auront une carte à jouer. »

ImageSaint-Pée-sur-Nivelleville-étape inédite6 300 hab.Commune des Pyrénées-Atlantiques (64)
ImageEspelettesville-étape inédite2 100 hab.Commune des Pyrénées-Atlantiques (64)

Image
Image
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/06/180606093247429568.jpg
• Les talus du contre-la-montre :
- Bidegurutzea : 1.1 km à 4.6 % (km 1.5)
- Hergaray : 1.9 km à 2.1 % (km 4), au total Bidegurutzea + Hergaray = 3 km à 3.7 %
- Route d'Hardoia : 1 km à 2.3 % (km 11)
- Ustaritz : 490 m à 5.5 % (km 12.5)
- Souraïde : 640 m à 5 % (km 20)
- Col de Pinodiéta : 900 m à 10.2 % (km 28)


https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Premier coureur : départ vers 12h00, arrivée vers 12h45
- Dernier coureur : départ vers 16h30, arrivée vers 17h15

Image La ligne d'arrivée : D918, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 130 m. Largeur : 5 m.

Image
Image

Étape 21. Dimanche 29 juillet : Houilles > Paris Champs-Élysées (116 km)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/12/05/171205104454905804.jpg« Comme les skieurs qui rêvent de s’imposer sur la Streif à Kitzbühel, les tennismen sur le Centre court de Wimbledon ou les athlètes au Letzigrund de Zurich, les sprinteurs jouent leur grande finale de l’année sur les Champs-Élysées. Une poignée de candidats reste en lice pour cet honneur. Les autres savourent la joie de boucler le Tour de France. »

ImageHouillesville-étape inédite32 500 hab.Chef-lieu de canton des Yvelines (78)
ImageParis - Champs-Élysées43 arrivées sur les Champs2 250 000 hab.Capitale de la France et chef-lieu de la Région IDF

Image
Image
Image Le sprint intermédiaire : Paris - Haut des Champs-Élysées (km 76)

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/01/180601083146179355.png - Départ fictif à 16h15, départ réel à 16h20
- Arrivée entre 19h01 (43 km/h) et 19h19 (39 km/h)

Image La ligne d'arrivée : avenue des Champs-Élysées, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m et à l'issue de 8 tours d'un circuit de 6.8 km. Largeur : 9 m.

• Le final :


Le dernier vainqueur sur les Champs

Après un quadruplé allemand (Kittel en 2013 et 2014 puis Greipel en 2015 et 2016), c'est le néerlandais Dylan Groenewegen qui remportait sa première victoire sur le Tour de France et ce que certains surnomment "le championnat du monde des sprinteurs".

Les vainqueurs sur les Champs :
(En italique les vainqueurs au terme d'une échappée)

1975 : Walter Godefroot
1976 : Gerben Karstebs
1977 : Alain Meslet
1978 : Gerrie Knetemann
1979 : Bernard Hinault

1980 : Pol Verschere
1981 : Freddy Maertens
1982 : Bernard Hinault
1983 : Gilbert Glaus
1984 : Eric Vanderaerden
1985 : Rudy Matthijs
1986 : Guido Bontempi
1987 : Jeff Pierce
1988 : Jean-Paul van Poppel
1989 : Greg LeMond (CLM)

1990 : Johan Museeuw
1991 : Dmitri Konyshev
1992 : Olaf Ludwig
1993 : Djamolidine Abdoujaparov
1994 : Eddy Seigneur
1995 : Djamolidine Abdoujaparov
1996 : Fabio Baldato
1997 : Nicola Minali
1998 : Tom Steels
1999 : Robbie McEwen

2000 : Stefano Zanini
2001 : Jan Svorada
2002 : Robbie McEwen
2003 : Jean-Patrick Nazon
2004 : Tom Boonen
2005 : Alexandre Vinokourov
2006 : Thor Hushovd
2007 : Daniele Bennati
2008 : Gert Steegmans
2009 : Mark Cavendish

2010 : Mark Cavendish
2011 : Mark Cavendish
2012 : Mark Cavendish
2013 : Marcel Kittel
2014 : Marcel Kittel
2015 : André Greipel
2016 : André Greipel
2017 : Dylan Groenewegen

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:15

Image

Merci à Kornrat pour la compilation de statistiques que vous pouvez retrouvez dans cette partie.

Les 22 équipes

ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImage

ÉquipeParticipationsVictoires d'étapeMeilleur classement général
AG2R La Mondiale24182e (Jean-Christophe Péraud, 2014 | Romain Bardet, 2016)
Astana10101er (Alberto Contador, 2009 | Vincenzo Nibali, 2014)
Bahrain - Merida1045e (Janez Brajkovic, 2017)
BMC Racing Team851er (Cadel Evans, 2011)
Bora - Hansgrohe427e (Léopold König, 2014)
Dimension Data3713e (Serge Pauwels, 2015)
EF Education First-Drapac1082e (Rigoberto Uran, 2017)
Groupama - FDJ21113e (Thibaut Pinot, 2014)
Katusha - Alpecin973e (Joaquim Rodriguez, 2013)
Lotto NL - Jumbo34403e (Denis Menchov, 2008)
Mitchelton - Scott634e (Adam Yates, 2016)
Movistar35321er (P. Delgado, 1988 | M. Indurain, 1991 à 1995 | O. Pereiro, 2006)
New Lotto6124e (Jurgen Van den Broeck, 2012)
Quick-Step Floors153211e (Michal Kwiatkowski, 2013)
Sky8151er (Bradley Wiggins, 2012 | Chris Froome, 2013, 2015, 2016, 2016)
Sunweb71510e (Warren Barguil, 2017)
Trek - Segafredo742e (Andy Schleck, 2011)
UAE Emirates20116e (Damiano Cunego, 2011)
Cofidis, Solutions Crédits21103e (Bobby Julich, 1998)
Direct Énergie18104e (Thomas Voeckler, 2011)
Fortunéo - Samsic4016e (Brice Feillu, 2014 et 2017)
Wanty - Groupe Gobert1023e (Guillaume Martin, 2017)


Image

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/27/180127054006444967.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Romain Bardet09/11/90 (27 ans)184 cm, 65 kg5 | 3 étapes2e (2016)
Silvan Dillier03/08/1990 (27 ans)183 cm, 75 kg2 | 0 étape81e (2015)
Axel Domont07/08/1990 (27 ans)179 cm, 65 kg1 | 0 étape68e (2017)
Tony Gallopin24/05/1988 (30 ans)180 cm, 70 kg7 | 1 étape21e (2017)
Alexandre Geniez16/04/88 (30 ans)182 cm, 64 kg2 | 0 étape44e (2013)
Pierre Latour12/10/1993 (24 ans)180 cm, 64 kg1 | 0 étape29e (2017)
Oliver Naesen16/09/1990 (27 ans)184 cm, 71 kg2 | 0 étape63e (2017)
Alexis Vuillermoz01/06/1988 (30 ans)174 cm, 60 kg4 | 1 étape13e (2017)


Site internet ; Image AG2RLMCyclisme

- Équipe créée en 1992 (sous cette appellation depuis 2008)
- Directeur général : Vincent Lavenu

- 24 participations
- 1 classement par équipes : 2014
- 1 classement du meilleur jeune : Benoît Salmon (1999)
- 3 prix de la supercombativité : Jacky Durand (1998), Christophe Riblon (2013) et Romain Bardet (2015)
- Meilleure place au classement général : 2e (Jean-Christophe Péraud en 2014 et Romain Bardet en 2016)

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129060546989943.jpg- Les 18 étapes remportées :
  1. Jacky Durand, en 1998 à Montauban
  2. Rodolfo Massi, en 1998 à Luchon
  3. Jaan Kirsipuu, en 1999 à Challans
  4. Christophe Agnoluto, en 2000 à Limoges
  5. Jaan Kirsipuu, en 2001 à Strasbourg
  6. Jaan Kirsipuu, en 2002 à Rouen
  7. Jaan Kirsipuu, en 2004 à Charlerloi
  8. Jean-Patrick Nazon, en 2004 à Wasquehal
  9. Sylvain Calzati, en 2006 à Lorient
  10. Vladimir Efimkin, en 2008 à Bagnères-de-Bigorre
  11. Cyril Dessel, en 2008 à Jausiers
  12. Christophe Riblon, en 2010 à Ax-3-Domaines
  13. Christophe Riblon, en 2013 à l'Alpe d'Huez
  14. Blel Kadri, en 2014 à Gérardmer-La Mauselaine
  15. Alexis Vuillermoz, en 2015 à Mûr-de-Bretagne
  16. Romain Bardet, en 2015 à Saint-Jean-de-Maurienne
  17. Romain Bardet, en 2016 à Saint-Gervais - Mont Blanc
  18. Romain Bardet, en 2017 à Peyragudes

Saison 2018

Budget14,5 M€
Marque des vélosFactor
Nombre de victoires10 (0 en World Tour)
Principaux succèsGP La Marseillaise (A. Geniez), Étoile de Bessèges (T. Gallopin), Tour La Provence (A. Geniez)
Objectifs sur ce Tour1. Un podium final pour Romain Bardet, voire la victoire finale
2. Une ou plusieurs victoires d'étapes
3. Le classement par équipes
4. Le classement des jeunes pour Pierre Latour


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111846626618.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Magnus Cort Nielsen16/01/93 (25 ans)183 cm, 68 kg0 | 0 étape/
Omar Fraile17/07/90 (27 ans)184 cm, 69 kg0 | 0 étape/
Jakub Fuglsang22/03/85 (33 ans)182 cm, 68 kg7 | 0 étape7e (2013)
Jesper Hansen2/10/90 (27 ans)176 cm, 60 kg0 | 0 étape/
L.L. Sanchez24/11/83 (34 ans)187 cm, 74 kg7 | 4 étapes10e (2010)
Michael Valgren07/02/92 (26 ans)179 cm, 71 kg3 | 0 étape61e (2017)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)


Site internet ; Image AstanaTeam

- Équipe créée en 2007
- Directeur général : Alexandre Vinokourov

- 10 participations
- 2 victoires finales (Alberto Contador 2009, Vincenzo Nibali 2014)
- 1 fois 3e (Lance Armstrong 2009)
- 1 classement par équipes : 2009

- Les 10 étapes remportées :
  1. Astana Pro Team, en 2009 à Montpellier
  2. Alberto Contador, en 2009 à Verbier
  3. Alberto Contador, en 2009 à Annecy
  4. Alexander Vinokourov, en 2010 à Revel
  5. Vincenzo Nibali, en 2014 à Sheffield
  6. Vincenzo Nibali, en 2014 à La Planche des Belles Filles
  7. Vincenzo Nibali, en 2014 à Chamrousse
  8. Vincenzo Nibali, en 2014 à Hautacam
  9. Vincenzo Nibali, en 2015 à La Toussuire - Les Sybelles
  10. Fabio Aru, en 2017 à La Planche des Belles Filles

Saison 2018

Budget30 M€
Marque des vélosArgon 18
Nombre de victoires17 (6 en World Tour)
Principaux succèsTour d'Oman (A. Lutsenko), Het Nieuwsblad et Amstel Gold Race (M. Valgren)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 10 voire mieux pour Jakob Fuglsang


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111836190293.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Sonny Colbrelli17/05/90 (28 ans)176 cm, 71 kg1 | 0 étape122e (2017)
Heinrich Haussler25/02/84 (34 ans)181 cm, 74 kg4 | 1 étape94e (2009)
Gorka Izagirre07/10/87 (30 ans)176 cm, 66 kg5 | 0 étape32e (2015)
Ion Izagirre4/02/89 (29 ans)173 cm, 60 kg4 | 1 étape41e (2014)
Kristijan Koren25/11/86 (31 ans)183 cm, 72 kg7 | 0 étape69e (2015)
Vincenzo Nibali14/11/84 (33 ans)181 cm, 65 kg6 |5 étapes1er (2014)
Franco Pelizotti15/01/78 (40 ans)175 cm, 64 kg3 | 0 étape35e (2009)
Domenico Pozzovivo30/11/82 (35 ans)165 cm, 53 kg1 | 0 étape33e (2016)


Site internet ; Image Bahrain_Merida

- Équipe créée en 2017
- Directeur général : Brent Copeland

- 1 participation
- Meilleur résultat au classement général : 45e (Janez Brajkovic, 2017)

Saison 2018

Budget18 M€
Marque des vélosMerida
Nombre de victoires16 (3 en World Tour)
Principaux succèsMilan - San-Remo (V. Nibali), une étape du Giro (M. Mohoric), une étape du Tour de Suisse (S. Colbrelli)
Objectifs sur ce Tour1. Un podium final pour Vincenzo Nibali, voire la victoire finale
2. Une ou plusieurs victoires d'étapes
3. Selon les circonstances, le maillot vert avec Sonny Colbrelli


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111844197084.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Patrick Bevin15/02/91 (27 ans)180 cm, 74 kg1 | 0 étape114e (2017)
Damiano Caruso12/10/87 (30 ans)179 cm, 67 kg3 | 0 étape11e (2017)
Stefan Küng16/11/93 (24 ans)193 cm, 83 kg1 | 0 étape79e (2017)
Richie Porte30/01/85 (33 ans)172 cm, 62 kg7 | 0 étape5e (2016)
Greg Van Avermaet17/05/85 (33 ans)181 cm, 74 kg5 | 3 étapes38e (2014)
Tejay Van Garderen12/08/88 (29 ans)186 cm, 72 kg6 | 0 étape5e (‘12, ‘14)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)


Site internet ; Image BMCProTeam

- Équipe créée en 2007
- Directeur général : Jim Ochowicz

- 8 participations
- 1 victoire (Cadel Evans, 2011)
- 1 classement du meilleur jeune : Tejay Van Garderen (2012)

Les 5 étapes remportées :
  1. Cadel Evans, en 2011 à Mur-de-Bretagne
  2. Rohan Dennis, en 2015 à Utrecht
  3. BMC Racing Team, en 2015 à Plumelec
  4. Greg Van Avermaet, en 2015 à Rodez
  5. Greg Van Avermaet, en 2016 au Lioran

Saison 2018

Budget28 M€
Marque des vélosBMC
Nombre de victoires14 (9 en World Tour)
Principaux succèsTour de Yorkshire (G. Van Avermaet), une étape du Giro (R. Dennis), Tour de Suisse (R. Porte)
Objectifs sur ce Tour1. Un podium pour Richie Porte, voire la victoire finale
2. Une ou plusieurs victoires d'étapes


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111837735279.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Maciej Bodnar07/03/85 (33 ans)186 cm, 70 kg5 | 1 étape112e (2014)
Marcus Burghardt30/06/83 (35 ans)189 cm, 75 kg9 | 1 étape58e (2012)
Rafal Majka12/09/89 (28 ans)173 cm, 62 kg4 | 3 étapes27e (2016)
Gregor Mühlberger04/04/94 (24 ans)180 cm, 64 kg0 | 0 étape/
Daniel Oss13/01/87 (31 ans)190 cm, 75 kg5 | 0 étape69e (2014)
Pawel Poljanski06/05/90 (28 ans)182 cm, ? kg| 0 étape80e (2017)
Lukas Pöstlberger10/01/92182 cm, 70 kg0 | 0 étape/
Peter Sagan26/01/90 (28 ans)184 cm, 73 kg6 | 8 étapes42e (2012)


Site internet ; Image BORAhansgrohe

- Équipe créée en 2010 (sous cette appellation depuis 2017)
- Directeur général : Ralph Denk

- 4 participations
- Meilleur résultat au classement général : 7e (Leopold Konig, 2014)

Les 2 étapes remportées :
  1. Peter Sagan, en 2017 à Longwy
  2. Maciej Bodnar, en 2017 à Marseille

Saison 2018

BudgetN.C.
Marque des vélosSpecialized
Nombre de victoires14 (11 en World Tour)
Principaux succèsGand Wevelgem (P. Sagan), Paris-Roubaix (P. Sagan), trois étapes du Giro (S. Bennett)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Le maillot vert avec Peter Sagan
3. Un top 7 final pour Rafal Majka, voire mieux


Image

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/27/180127053334411676.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Nacer Bouhanni25/07/90 (27 ans)175 cm, 66 kg3 | 0 étape138e (2017)
Nicolas Edet02/12/87 (30 ans)176 cm, 60 kg5 | 0 étape76e (2017)
Jesús Herrada26/07/1990 (27 ans)183 cm, 72 kg3 | 0 étape61e (2014)
Chistophe Laporte11/12/92 (25 ans)189 cm, 76 kg3 | 0 étape127e (2015)
Cyril Lemoine03/03/83 (35 ans)181 cm, 70 kg6 | 0 étape110e (2014)
Daniel Navarro18/07/83 (34 ans)175 cm, 60 kg8 | 0 étape9e (2013)
Julien Simon04/10/85 (32 ans)189 cm, 77 kg5 | 0 étape87e (2015)
Geoffrey Soupe22/03/88 (30 ans)177 cm, 68 kg2 | 0 étape123e (2015)


Site internet ; Image TeamCOFIDIS

- Équipe créée en 1996
- Directeur général : Cédric Vasseur

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129060936211674.jpg- 21 participations
- 1 classement par équipes : 1998
- 1 classement de la montagne : Christophe Rinero (1998)
- 1 prix de la supercombativité : Sylvain Chavanel (2008)
- Meilleure place au classement général : 3e (Bobby Julich en 1998)

- Les 10 étapes remportées :
  1. Laurent Desbiens, en 1997 à Perpignan
  2. David Millar, en 2000 au Futuroscope
  3. David Millar, en 2002 à Béziers
  4. David Millar, en 2003 à Nantes
  5. Stuart O'Grady, en 2004 à Chartres
  6. David Moncoutié, en 2004 à Figeac
  7. David Moncoutié, en 2005 à Digne-les-Bains
  8. Jimmy Casper, en 2006 à Strasbourg
  9. Samuel Dumoulin, en 2008 à Nantes
  10. Sylvain Chavanel, en 2008 à Montluçon

Saison 2018

Budget11 M€
Marque des vélosKuota
Nombre de victoires17 (0 en World Tour)
Principaux succèsTro-Bro Léon (C. Laporte), 4 Jours de Dunkerque (D. Clayes)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111842905404.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
E. Boasson Hagen17/05/87 (30 ans)185 cm, 75 kg7 | 3 étapes51e (2011)
Mark Cavendish21/05/85 (32 ans)170 cm, 75 kg11 | 30 étapes128e (x2)
Stephen Cummings19/03/81 (37 ans)189 cm, 73 kg5 | 2 étapes86e (2015)
Serge Pauwels21/11/83 (34 ans)178 cm, 65 kg4 | 0 étape13e (2015)
Mark Renshaw22/10/82 (35 ans)179 cm, 72 kg9 | 0 étape142e (2014)
Tom-Jelte Slagter01/07/89 (29 ans)169 cm, 58 kg2 | 0 étape56e (2014)
Jay R. Thomson12/04/86 (32 ans)185 cm, 75 kg0 | 0 étape/
Julien Vermote26/07/89 (28 ans)179 cm, 71 kg3 | 0 étape114e (2016)


Site internet ; Image TeamDiData

- Équipe créée en 2008 (sous cette appellation depuis 2016)
- Directeur général : Brian Smith

- 3 participations
- Meilleur résultat au classement général : 13e (Serge Pauwels, 2015)

Les 7 étapes remportées :
  1. Stephen Cummings, en 2015 à Mende
  2. Mark Cavendish, en 2016 à Utah Beach
  3. Mark Cavendish, en 2016 à Angers
  4. Mark Cavendish, en 2016 à Montauban
  5. Stephen Cummings, en 2016 à Lac de Payolle
  6. Mark Cavendish, en 2016 à Villars-les-Dombes
  7. Edvald Boasson Hagen, en 2017 à Salon de Provence

Saison 2018

Budget14,5 M€
Marque des vélosCervélo
Nombre de victoires5 (0 en World Tour)
Principaux succès/
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes


Image

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/27/180127054005966901.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Thomas Boudat24/02/94 (22 ans)175 cm, 67 kg1 | 0 étape140e (2017)
Lilian Calmejane02/12/92 (25 ans)184 cm, 69 kg1 | 1 étape35e (2017)
Sylvain Chavanel30/06/79 (39 ans)181 cm, 73 kg17 | 3 étapes18e (2009)
xxx cm, x kg3 | 0 étape61e (2014)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
Adrien Petit26/09/90 (27 ans)188 cm, 80 kg3 | 0 étape126e (2017)
Romain Sicard01/01/88177 cm, 64 kg4 | 0 étape33e (2015)
Rein Taaramäe24/04/1987 (31 ans)184 cm, 66 kg6 | 0 étape11e (2011)


Site internet ; Image TeamDEN_fr

- Équipe créée en 2000 (sous cette appelation depuis 2016)
- Directeur général : Jean-René Bernaudeau

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129061228937716.jpg- 18 participations
- 2 classements de la montagne : Anthony Charteau (2010) et Thomas Voeckler (2012)
- 1 classement du meilleur jeune : Pierre Rolland (2011)
- Meilleure place au classement général : 4e (Thomas Voeckler en 2011)

- Les 10 étapes remportées :
  1. Pierrick Fédrigo, en 2006 à Gap
  2. Thomas Voeckler, en 2009 à Perpignan
  3. Pierrick Fédrigo, en 2009 à Tarbes
  4. Thomas Voeckler, en 2010 à Bagnères-de-Luchon
  5. Pierrick Fédrigo, en 2010 à Pau
  6. Pierre Rolland, en 2011 à l'Alpe d'Huez
  7. Thomas Voeckler, en 2012 à Bellegarde-sur-Valserine
  8. Thomas Voeckler, en 2012 à Bagnères-de-Luchon
  9. Pierre Rolland, en 2012 à La Toussuire-Les Sybelles
  10. Lilian Calmejane, en 2017 à la Station des Rousses

Saison 2018

Budget7 M€
Marque des vélosWilier Triestina
Nombre de victoires13 (2 en World Tour)
Principaux succèsDeux étapes de Paris-Nice (J. Cousin, J. Hivert), Tour du Finistère (J. Hivert)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un dernier baroud d'honneur pour Sylvain Chavanel : étape ou port d'un maillot distinctif


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111842643208.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg0 | 0 étape/
Taylor Phinney27/06/90 (27 ans)197 cm, 82 kg1 | 0 étape159e (2017)
Pierre Rolland10/10/86 (31 ans)184 cm, 67 kg9 | 2 étapes8e (2012)
Rigoberto Uran26/01/87 (31 ans)173 cm, 63 kg4 | 1 étape2e (2017)
Sep Vanmarcke28/07/88 (29 ans)190 cm, 77 kg4 | 0 étape104e (x2)


Site internet ; Image Ride_Argyle

- Équipe créée en 2005
- Directeur général : Jonathan Vaughters

- 10 participations
- 2 podiums : 2e (Rigoberto Uran, 2017) et 3e (Bradley Wiggins, 2009)
- 1 classement par équipes : 2011

Les 8 étapes remportées :
  1. Team Garmin - Cervélo, en 2011 aux Essarts
  2. Tyler Farrar, en 2011 à Redon
  3. Thor Hushovd, en 2011 à Lourdes
  4. Thor Hushovd, en 2011 à Gap
  5. David Millar, en 2012 à Annonay Davézieux
  6. Dan Martin, en 2013 à Bagnéres de Bigorre
  7. Ramunas Navardauskas, en 2014 à Bergerac
  8. Rigoberto Uran, en 2017 à Chambéry

Saison 2018

Budget10 M€
Marque des vélosCannondale
Nombre de victoires4 (0 en World Tour)
Principaux succèsUne étape du Tour d'Andalousie (S. Modolo), étapes en Colombie et Slovénie (R. Uran)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 5 voire podium pour Rigoberto Uran


Image

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/27/180127054005776660.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Warren Barguil28/10/91 (26 ans)183 cm, 60 kg3 | 2 étapes10e (2017)
Maxime Bouet03/11/86 (31 ans)184 cm, 67 kg6 | 0 étape53e (2011)
Brice Feillu26/07/1985 (32 ans)183 cm, 60 kg7 | 1 étape16e (2017)
Élie Gesbert01/07/95 (23 ans)181 cm, 63 kg1 | 0 étape85e (2017)
Romain Hardy24/06/88 (29 ans)172 cm, 62 kg1 | 0 étape26e (2017)
Kevin Ledanois13/07/93 (24 ans)181 cm, 62 kg0 | 0 étape/
Amaël Moinard02/02/82 (36 ans)180 cm, 69 kg9 | 0 étape14e (2008)
Pierre-Luc Périchon04/01/87 (31 ans)181 cm, 68 kg3 | 0 étape42e (2017)


http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515065530979190.jpg Site internet ; Image Fortuneo_Samsic

- Équipe créée en 2005 (sous cette appelation depuis 2018)
- Directeur général : Emmanuel Hubert

- 4 participations
- Meilleure place au classement général : 16e (Brice Feillu en 2014)

- Aucune étape remportée

Saison 2018

Budget7 M€
Marque des vélosBH ?
Nombre de victoires1 en .2 (0 en World Tour)
Principaux succès/
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Selon les circonstances, le maillot à pois ou un bon classement général pour Warren Barguil


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111839211489.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Arnaud Démare26/08/91 (26 ans)182 cm, 78 kg3 | 1 étape138e (2015)
David Gaudu10/10/96 (28 ans)173 cm, 53 kg0 | 0 étape/
Jacopo Guarnieri14/08/1980 (30 ans)189 cm, 78 kg3 | 0 étape149e (2015)
Olivier Le Gac27/08/93 (24 ans)180 cm, 70 kg1 | 0 étape158e (2017)
Tobias Ludvigsson22/02/91 (27 ans)194 cm, 76 kg0 | 0 étape/
Rudy Molard17/09/89 (28 ans)178 cm, 62 kg3 | 0 étape36e (2017)
Ramon Sinkeldam09/02/89 (29 ans)193 cm, 77 kg3 | 0 étape143e (2016)
Arthur Vichot26/11/88 (29 ans)184 cm, 69 kg6 | 0 étape66e (2013)


Site internet ; Image EquipeFDJ

- Équipe créée en 1997 (sous cette appellation depuis 2018)
- Directeur général : Marc Madiot

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129061655821595.jpg- 21 participations
- 1 classement par points : Baden Cooke (2003)
- 1 classement du meilleur jeune : Thibaut Pinot (2014)
- 1 prix de la supercombativité : Jérémy Roy (2011)
- Meilleure place au classement général : 3e (Thibaut Pinot en 2014)

- Les 10 étapes remportées :
  1. Christophe Mengin, en 1997 à Fribourg
  2. Bradley McGee, en 2002 à Avranches
  3. Bradley McGee, en 2003 à Paris
  4. Baden Cooke, en 2003 à Sedan
  5. Sandy Casar, en 2007 à Angoulême
  6. Sandy Casar, en 2009 à Bourg-Saint-Maurice
  7. Sandy Casar, en 2010 à Saint-Jean-de-Maurienne
  8. Thibaut Pinot, en 2012 à Porrentruy
  9. Pierrick Fédrigo, en 2012 à Pau
  10. Thibaut Pinot, en 2015 à l'Alpe d'Huez
  11. Arnaud Démare, en 2017 à Vittel

Saison 2018

Budget14 M€
Marque des vélosLapierre
Nombre de victoires16 (3 en World Tour)
Principaux succèsDeux étapes de Paris-Nice (A. Démare, R. Molard), Tour des Alpes (T. Pinot)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Selon les circonstances, le classement par points pour Arnaud Démare


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111845734357.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Marcel Kittel11/05/88 (29 ans)188 cm, 82 kg5 | 14 étapes161e (2014)
Tony Martin23/04/85 (33 ans)185 cm, 75 kg9 | 5 étapes34e (2009)
Rick Zabel07/12/93 (24 ans)184 cm, 72 kg1 | 0 étape145e (2017)
Ilnur Zakarin15/09/89 (28 ans)187 cm, 67 kg1 | 1 étape25e (2016)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)


Site internet ; Image katushacycling

- Équipe créée en 2009 (sous cette appellation depuis 2017)
- Directeur général : José Azevedo

- 9 participations
- Meilleur résultat au classement général : 3e (Joaquim Rodriguez, 2013)

Les 7 étapes remportées :
  1. Sergueï Ivanov, en 2009 à Besançon
  2. Joaquim Rodriguez, en 2010 à Mende
  3. Alexander Kristoff, en 2014 à Saint-Etienne
  4. Alexander Kristoff, en 2014 à Nimes
  5. Joaquim Rodriguez, en 2015 à Huy
  6. Joaquim Rodriguez, en 2015 au Plateau de Beille
  7. Ilnur Zakarin, en 2016 à Finhaut-Emosson

Saison 2018

Budget30 M€
Marque des vélosCanyon
Nombre de victoires3 (2 en World Tour)
Principaux succèsDeux étapes sur Tirreno-Adriatico (M. Kittel)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 5 pour Ilnur Zakarin, voire le podium
3. Selon les circonstances, le maillot vert pour Marcel Kittel


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/20/180620090204772255.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Robert Gesink31/05/86 (32 ans)189 cm, 70 kg7 | 0 étape4e (2010)
Dylan Groenewegen21/06/93 (24 ans)177 cm, 70 kg2 | 1 étape156e (2017)
Amund G. Jansen11/02/94 (24 ans)187 cm, 83 kg0 | 0 étape/
Steven Kruijswijk07/06/87 (30 ans)178 cm, 66 kg3 | 0 étape15e (2014)
Paul Martens29/10/83 (34 ans)178 cm, 69 kg3 | 0 étape80e (2015)
Primoz Roglic29/10/89 (28 ans)177 cm, 65 kg1 | 1 étape38e (2017)
Timo Roosen11/01/93 (25 ans)194 cm, 75 kg2 | 0 étape111e (2016)
Antwan Tolhoek29/04/94 (24 ans)178 cm, 61 kg0 | 0 étape/


Site internet ; Image LottoJumbo_road

- Équipe créée en 1984 (sous cette appellation depuis 2015)
- Directeur général : Richard Plugge

- 34 participations
- Meilleur résultat au classement général : 3e (Denis Menchov, 2008)
- 2 classements du meilleur grimpeur : 2005 et 2006 (Michael Rasmussen)
- 1 classement par points : 2008 (Óscar Freire)

Les 40 étapes remportées :
  1. Jan Raas, en 1984 à Bordeaux
  2. Maarten Ducrot, en 1985 à Épinal
  3. Gerrit Solleveld, en 1985 à Pont-Audemer
  4. Nico Verhoeven, en 1987 à Berlin
  5. Jean-Paul van Poppel, en 1987 à Épinay-sous-Sénart
  6. Jean-Paul van Poppel, en 1987 à Avignon
  7. Jean-Paul van Poppel, en 1988 au Mans
  8. Jelle Nijdam, en 1988 à Liévin
  9. Jean-Paul van Poppel, en 1988 à Besançon
  10. Jean-Paul van Poppel, en 1988 à Bordeaux
  11. Jean-Paul van Poppel, en 1988 à Paris
  12. Jelle Nijdam, en 1989 à Wasquehal
  13. Jelle Nijdam, en 1989 à Gap
  14. Michael Boogerd, en 1996 à Aix les Bains
  15. Rolf Sørensen, en 1996 à Superbesse
  16. Léon van Bon, en 1998 à Pau
  17. Robbie McEwen, en 1999 à Paris
  18. Léon van Bon, en 2000 à Tours
  19. Erik Dekker, en 2000 à Villeneuve sur Lot
  20. Erik Dekker, en 2000 à Revel
  21. Erik Dekker, en 2000 à Lausanne
  22. Marc Wauters, en 2001 à Antwerpen
  23. Erik Dekker, en 2001 à Pontarlier
  24. Karsten Kroon, en 2002 à Plouay
  25. Michael Boogerd, en 2002 à La Plagne
  26. Pieter Weening, en 2005 à Gérardmer
  27. Michael Rasmussen, en 2005 à Mulhouse
  28. Óscar Freire, en 2006 à Caen
  29. Óscar Freire, en 2006 à Dax
  30. Denis Menchov, en 2006 à Pla-de-Beret
  31. Michael Rasmussen, en 2006 aux Sybelles
  32. Michael Rasmussen, en 2007 à Tignes
  33. Michael Rasmussen, en 2007 à Gourette - Col d'Aubisque
  34. Óscar Freire, en 2008 à Digne-les-Bains
  35. Juan Manuel Gárate, en 2009 au Mont Ventoux
  36. Luis León Sánchez, en 2011 à Saint-Flour
  37. Luis León Sánchez, en 2012 à Foix
  38. Lars Boom, en 2014 à Arenberg Porte du Hainaut
  39. Primož Roglič, en 2017 à Serre-Chevalier
  40. Dylan Groenewegen, en 2017 à Paris

Saison 2018

Budget14 M€
Marque des vélosBianchi
Nombre de victoires20 (6 en World Tour)
Principaux succèsTour du Pays-Basque & Romandie (P. Roglič), une étape du Giro (E. Battaglin)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 10 pour Steven Kruijswijk
3. Selon les circonstances, le classement par points pour Dylan Groenewegen
4. Quid de Primoz Roglic : sera-t-il capable d'aller chercher un très bon classement général ?


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111841223707.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Jack Bauer07/04/85 (33 ans)191 cm, 74 kg4 | 0 étape115e (2017)
Luke Durbridge09/04/91 (27 ans)187 cm, 78 kg4 | 0 étape112e (2016)
Mathew Hayman20/04/78 (40 ans)190 cm, 78 kg3 | 0 étape135e (2016)
Michael Hepburn17/08/91 (26 ans)186 cm, 77 kg0 | 0 étape/
Damien Howson13/08/92 (25 ans)188 cm, 68 kg1 | 0 étape88e (2017)
Daryl Impey06/12/84 (33 ans)181 cm, 70 kg5 | 0 étape38e (2016)
Mikel Nieve26/05/84 (34 ans)173 cm, 62 kg4 | 0 étape12e (2013)
Adam Yates07/08/92 (25 ans)173 cm, 58 kg2 | 0 étape4e (2016)


Site internet ; Image MitcheltonSCOTT

- Équipe créée en 2012 (sous cette appellation depuis 2018)
- Directeur général : Shayne Bannan

- 6 participations
- 2 classements du Meilleure Jeune : Adam Yates (2016), Simon Yates (2017)
- Meilleur résultat au classement général : 4e (Adam Yates, 2016)

Les 3 étapes remportées :
  1. Simon Gerrans, en 2013 à Calvi
  2. Orica GreenEDGE, en 2013 à Nice
  3. Michael Matthews, en 2016 à Revel

Saison 2018

Budget13 M€
Marque des vélosScott
Nombre de victoires28 (13 en World Tour)
Principaux succèsTour Down Under (D. Impey), 4 étapes du Giro (E. Chaves/S. Yates x3)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 5 pour Adam Yates


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111837624706.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Andrey Amador29/08/86 (31 ans)181 cm, 73 kg3 | 0 étape54e (2013)
Daniele Bennati24/09/80 (37 ans)183 cm, 71 kg7 | 2 étapes74e (2007)
Imanol Erviti15/11/83 (34 ans)189 cm, 75 kg8 | 0 étape77e (2010)
Mikel Landa13/12/89 (28 ans)173 cm, 60 kg2 | 0 étape4e (2017)
Nairo Quintana04/02/90 (28 ans)167 cm, 59 kg4 | 1 étape2e ('13, '15)
José J. Rojas08/06/85 (33 ans)179 cm, 69 kg6 | 0 étape68e (2010)
Marc Soler22/11/93 (24 ans)186 cm, 68 kg0 | 0 étape/
Alejandro Valverde25/04/80 (37 ans)178 cm, 61 kg10 | 4 étapes3e (2015)


Site internet ; Image Movistar_Team

- Équipe créée en 1980 (sous cette appellation depuis 2011)
- Directeur général : Eusebio Unzué

- 35 participations
- 7 victoires : Pedro Delgado (1988), Miguel Indurain (1991, 1992, 1993, 1994, 1995), Óscar Pereiro (2006)
- 5 classements du Meilleure Jeune : Francisco Mancebo (2000), Denis Menchov (2003), Vladimir Karpets (2004), Nairo Quintana (2013, 2015)
- 3 classement par équipes : 1991, 1999 et 2015
- 1 classement de la montagne : Nairo Quintana (2013)

Les 32 étapes remportées :
  1. Ángel Arroyo, en 1983 à Puy de Dôme
  2. Ángel Arroyo, en 1984 à Morzine-Avoriaz
  3. Eduardo Chozas, en 1985 à Aurillac
  4. Julián Gorospe, en 1986 à Saint-Etienne
  5. Pedro Delgado, en 1988 à Villard de Lans
  6. Miguel Indurain, en 1989 à Cauterets
  7. Miguel Indurain, en 1990 à Luz-Ardiden
  8. Miguel Indurain, en 1991 à Alençon
  9. Miguel Indurain, en 1991 à Mâcon
  10. Miguel Indurain, en 1992 à San Sebastian
  11. Miguel Indurain, en 1992 à Luxembourg
  12. Miguel Indurain, en 1992 à Blois
  13. Miguel Indurain, en 1993 à Puy-du-Fou
  14. Miguel Indurain, en 1993 à Lac De Madine
  15. Miguel Indurain, en 1994 à Bergerac
  16. Miguel Indurain, en 1995 à Séraing
  17. Miguel Indurain, en 1995 à Lac de Vassivière
  18. Abraham Olano, en 1997 à Disneyland-Paris
  19. José Vicente García Acosta, en 2000 à Draguignan
  20. Pablo Lastras, en 2003 à Saint-Maixent-l'Ecole
  21. Juan Antonio Flecha, en 2003 à Toulouse
  22. Alejandro Valverde, en 2005 à Courchevel
  23. Alejandro Valverde, en 2008 à Plumelec
  24. Alejandro Valverde, en 2008 à SuperBesse
  25. Luis León Sánchez, en 2008 à Aurillac
  26. Luis León Sánchez, en 2009 à Saint-Girons
  27. Rui Costa, en 2011 à Super-Besse Sancy
  28. Alejandro Valverde, en 2012 à Peyragudes
  29. Rui Costa, en 2013 à Gap
  30. Rui Costa, en 2013 à Le Grand Bornand
  31. Nairo Quintana, en 2013 à Le Semnoz
  32. Ion Izagirre, en 2016 à Morzine

Saison 2018

Budget15 M€
Marque des vélosCanyon
Nombre de victoires22 (9 en World Tour)
Principaux succèsParis-Nice (M. Soler), Tour de Catalogne (A. Valverde)
Objectifs sur ce Tour1. Un podium pour Nairo Quintana, voire la victoire finale
2. Une ou plusieurs victoires d'étapes
3. Un top 10 pour Alejandro Valverde et Mikel Landa
4. Le classement des jeunes pour Marc Soler
5. Le classement par équipes


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/20/180620085901861350.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Tiesj Benoot11/03/94 (24 ans)190 cm, 72 kg1 | 0 étape20e (2017)
Jasper de Buyst24/11/93 (24 ans)178 cm, 69 kg0 | 0 étape/
Thomas De Gendt06/11/86 (31 ans)177 cm, 69 kg5 | 1 étape40e (2016)
André Greipel16/07/82 (35 ans)184 cm, 75 kg7 | 11 étapes123e (2012)
Jens Keukeleire23/11/88 (29 ans)185 cm, 69 kg2 | 0 étape59e (2017)
Tomasz Marczynski06/03/84 (34 ans)180 cm, 69 kg0 | 0 étape/
Marcel Sieberg30/04/82 (36 ans)198 cm, 80 kg8 | 0 étape119e (2007)
Jelle Vanendert19/02/85 (33 ans)184 cm, 62 kg2 | 1 étape19e (2011)


Site internet ; Image Lotto_Soudal

- Équipe créée en 2012 (sous cette appellation depuis 2015)
- Directeur général : Marc Sergeant

- 6 participations
- Meilleur résultat au classement général : 4e (Jurgen Van den Broeck, 2012)

Les 12 étapes remportées :
  1. André Greipel, en 2012 à Rouen
  2. André Greipel, en 2012 à Saint Quentin
  3. André Greipel, en 2012 à Cap d'Agde
  4. André Greipel, en 2013 à Montpellier
  5. André Greipel, en 2014 à Reims
  6. Tony Gallopin, en 2014 à Oyonnax
  7. André Greipel, en 2015 à Neeltje Jans
  8. André Greipel, en 2015 à Amiens
  9. André Greipel, en 2015 à Valence
  10. André Greipel, en 2015 à Paris
  11. Thomas De Gendt, en 2016 à Chalet Reynard
  12. André Greipel, en 2016 à Paris

Saison 2018

Budget15 M€
Marque des vélosRidley
Nombre de victoires19 (6 en World Tour)
Principaux succèsStrade Bianche (T. Benoot), une étape du Giro (T. Wellens)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Selon les circonstances, le classement par points pour André Greipel
3. Le classement des jeunes pour Tiesj Benoot


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/18052511184475672.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Julian Alaphilippe11/06/92 (25 ans)173 cm, 62 kg1 | 0 étape41e (2016)
Tim Declerq21/03/89 (29 ans)190 cm, 78 kg0 | 0 étape/
Fernando Gaviria19/08/94 (23 ans)180 cm, 71 kg0 | 0 étape/
Philippe Gilbert05/07/82 (35 ans)179 cm, 69 kg8 | 1 étape36e (2011)
Bob Jungels22/09/92 (25 ans)189 cm, 72 kg1 | 0 étape27e (2015)
Yves Lampaert10/04/91 (27 ans)180 cm, 75 kg0 | 0 étape/
Ariel M. Richeze07/03/83 (35 ans)175 cm, 68 kg2 | 0 étape144e (2016)
Niki Terpstra18/04/84 (34 ans)188 cm, 75 kg6 | 0 étape94e (2014)


Site internet ; Image quickstepteam

- Équipe créée en 2003 (sous cette appellation depuis 2017)
- Directeur général : Patrick Lefevere

- 15 participations
- Meilleure place au classement général : 11e (Michal Kwiatkowski, 2013)
- 1 classements par points : Tom Boonen (2007)
- 2 classement de la montagne : Richard Virenque (2003 & 2004)
- 2 prix de la supercombativité : Richard Virenque (2004) et Sylvain Chavanel (2010)

Les 28 étapes remportées :
  1. Richard Virenque, en 2003 à Morzine
  2. Servais Knaven, en 2003 à Bordeaux
  3. Tom Boonen, en 2004 à Angers
  4. Richard Virenque, en 2004 à Saint-Flour
  5. Juan Miguel Mercado, en 2004 à Lons le Saunier
  6. Tom Boonen, en 2004 à Paris
  7. Tom Boonen, en 2005 aux Essarts
  8. Tom Boonen, en 2005 à Tours
  9. Matteo Tosatto, en 2006 à Mâcon
  10. Gert Steegmans, en 2007 à Gent
  11. Tom Boonen, en 2007 à Bourg-en-Bresse
  12. Cédric Vasseur, en 2007 à Marseille
  13. Tom Boonen, en 2007 à Castres
  14. Gert Steegmans, en 2008 à Paris
  15. Sylvain Chavanel, en 2010 à Spa
  16. Sylvain Chavanel, en 2010 à la Station des Rousses
  17. Mark Cavendish, en 2013 à Marseille
  18. Tony Martin, en 2013 à Mont-Saint-Michel
  19. Mark Cavendish, en 2013 à Saint-Amand-Monrond
  20. Matteo Trentin, en 2013 à Lyon
  21. Matteo Trentin, en 2014 à Nancy
  22. Tony Martin, en 2014 à Mulhouse
  23. Tony Martin, en 2014 à Perigueux
  24. Tony Martin, en 2015 à Cambrai
  25. Zdenek Stybar, en 2015 au Havre
  26. Mark Cavendish, en 2015 à Fougères
  27. Marcel Kittel, en 2016 à Limoges
  28. Marcel Kittel, en 2017 à Liège
  29. Marcel Kittel, en 2017 à Troyes
  30. Marcel Kittel, en 2017 à Nuits-Saint-Georges
  31. Marcel Kittel, en 2017 à Bergerac
  32. Marcel Kittel, en 2017 à Pau

Saison 2018

Budget18 M€
Marque des vélosSpecialized
Nombre de victoires43 (21 en World Tour)
Principaux succèsTour des Flandres (N. Terpstra), Liège-Bastogne-Liège (B. Jungels)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Le classement par points pour Fernando Gaviria
3. Un top 10 pour Bob Jungels


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/20/180620102459676690.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Egan Bernal13/01/97 (21 ans)174 cm, 60 kg0 | 0 étape/
Jonathan Castroviejo27/04/87 (31 ans)171 cm, 62 kg3 | 0 étape24e (2015)
Christopher Froome20/05/85 (33 ans)186 cm, 69 kg7 | 7 étapes1er (x4)
Michal Kwiatkowski02/06/90 (28 ans)176 cm, 68 kg4 | 0 étape11e (2013)
Gianni Moscon20/04/94 (24 ans)182 cm, 69 kg0 | 0 étape/
Wout Poels01/10/87 (30 ans)183 cm, 66 kg5 | 0 étape28e (x2)
Geraint Thomas25/05/86 (32 ans)183 cm, 71 kg8 | 1 étape15e (x2)
Dylan van Baarle21/05/92 (26 ans)187 cm, 78 kg3 | 0 étape77e (2015)


Site internet ; Image TeamSky

- Équipe créée en 2010
- Directeur général : Dave Brailsford

- 8 participations
- 5 victoires : 2012 (Bradley Wiggins), 2013, 2015, 2016, 2017 (Christopher Froome)
- 1 classement du meilleur grimpeur : Christopher Froome (2015)
- 1 classement par équipes : 2017

Les 15 étapes remportées :
  1. Edvald Boasson Hagen, en 2011 à Lisieux
  2. Edvald Boasson Hagen, en 2011 à Pinerolo
  3. Mark Cavendish, en 2012 à Tournai
  4. Christopher Froome, en 2012 à La Planche Des Belles Filles
  5. Bradley Wiggins, en 2012 à Besancon
  6. Mark Cavendish, en 2012 à Brive-la-gaillarde
  7. Bradley Wiggins, en 2012 à Chartres
  8. Mark Cavendish, en 2012 à Paris
  9. Christopher Froome, en 2013 à Ax 3 Domaines
  10. Christopher Froome, en 2013 au Mont Ventoux
  11. Christopher Froome, en 2013 à Chorges
  12. Christopher Froome, en 2015 à La Pierre-Saint-Martin
  13. Christopher Froome, en 2016 à Bagnères-de-Luchon
  14. Christopher Froome, en 2016 à Megève
  15. Geraint Thomas, en 2017 à Dusseldorf

Saison 2018

Budget30 M€
Marque des vélosPinarello
Nombre de victoires27 (13 en World Tour)
Principaux succèsTirreno-Adriatico (M. Kwiatkowski), Tour d'Italie (C. Froome), Dauphiné (G. Thomas)
Objectifs sur ce Tour1. La victoire finale pour Christopher Froome
2. Une ou plusieurs victoires d'étapes
3. Le classement des jeunes pour Egan Bernal
4. Le classement par équipes


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111836291559.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Søren K. Andersen10/08/94 (23 ans)178 cm, 72 kg0 | 0 étape/
Nikias Arndt18/11/91 (26 ans)188 cm, 77 kg11 | 0 étape84e (2017)
Tom Dumoulin11/11/90 (27 ans)185 cm, 69 kg4 | 2 étapes33e (2014)
Simon Geschke13/03/86 (32 ans)170 cm, 64 kg5 | 1 étape38e (2015)
Wilco Kelderman25/05/91 (28 ans)185 cm, 65 kg2 | 0 étape32e (2016)
Michael Matthews26/09/90 (27 ans)180 cm, 72 kg3 | 3 étapes69e (2017)
Mike Teunissen25/08/92 (26 ans)184 cm, 63 kg1 | 0 étape129e (2017)
Edward Theuns30/04/91 (27 ans)183 cm, 72 kg1 | 0 étapeDNF (2016)


Site internet ; Image teamsunweb

- Équipe créée en 2005 (sous cette appellation depuis 2017)
- Directeur général : Iwan Spekenbrink

- 7 participations
- Meilleur place au classement général : 10e (Warren Barguil, 2017)
- 1 classement meilleur grimpeur : Warren Barguil (2017)
- 1 classement par points : Michael Matthews (2017)
- 1 prix de la combativité : Warren Barguil (2017)

Les 15 étapes remportées :
  1. Marcel Kittel, en 2013 à Bastia
  2. Marcel Kittel, en 2013 à Saint-Malo
  3. Marcel Kittel, en 2013 à Tours
  4. Marcel Kittel, en 2013 à Paris
  5. Marcel Kittel, en 2014 à Harrogate
  6. Marcel Kittel, en 2014 à London
  7. Marcel Kittel, en 2014 à Lille
  8. Marcel Kittel, en 2014 à Paris
  9. Simon Geschke, en 2015 à Pra-Loup
  10. Tom Dumoulin, en 2016 à Andorra Arcalis
  11. Tom Dumoulin, en 2016 à Le Caverne de Pont d'Arc
  12. Warren Barguil, en 2017 à Foix
  13. Michael Matthews, en 2017 à Rodez
  14. Michael Matthews, en 2017 à Romans-sur-Isère
  15. Warren Barguil, en 2017 à Izoard

Saison 2018

Budget13 M€
Marque des vélosGiant
Nombre de victoires5 (4 en World Tour)
Principaux succès/
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 10 pour Wilco Kelderman
3. Le classement par points pour Michael Matthews


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111841915360.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Julien Bernard17/03/92 (26 ans)176 cm, 60 kg0 | 0 étape/
John Degenkolb07/01/89 (29 ans)180 cm, 77 kg5 | 0 étape109e (2015)
Koen de Kort08/09/82 (35 ans)179 cm, 69 kg6 | 0 étape70e (2017)
Bauke Mollema26/11/86 (31 ans)181 cm, 64 kg7 | 1 étape6e (2013)
Jarlinson Pantano19/11/88 (30 ans)173 cm, 61 kg3 | 1 étape19e (x2)
Toms Skujiņš15/06/91 (27 ans)178 cm, 70 kg0 | 0 étape/
Peter Stetina08/08/87 (30 ans)180 cm, 63 kg2 | 0 étape35e (2014)
Jasper Stuyven17/04/92 (26 ans)186 cm, 78 kg1 | 0 étape99e (2016)


Site internet ; Image TrekSegafredo

- Équipe créée en 2011 (à partir de 2016)
- Directeur général : Luca Guercilena

- 7 participations
- Meilleur place au classement général : 2e (Andy Schleck, 2011)
- 1 classement par équipes : 2012

Les 4 étapes remportées :
  1. Andy Schleck, en 2011 au Galibier Serre-chevalier
  2. Fabien Cancellara, en 2012 à Liège
  3. Jan Bakelants, en 2013 à Ajaccio
  4. Bauke Mollema, en 2017 à Le Puy-en-Velay

Saison 2018

Budget12 M€
Marque des vélosTrek
Nombre de victoires11 (2 en World Tour)
Principaux succès/
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 10 pour Bauke Mollema


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525112621804837.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
John D. Atapuma15/01/88 (30 ans)167 cm, 59 kg2 | 0 étape41e (2017)
Sven Erik Bystrøm21/01/92 (26 ans)189 cm, 72 kg0 | 0 étape/
Rui Costa05/10/1986 (31 ans)183 cm, 69 kg8 | 3 étapes18e (2012)
Kristijan Durasek26/07/87 (30 ans)170 cm, 56 kg4 | 0 étape46e (2014)
Alexander Kristoff05/07/87 (30 ans)181 cm, 78 kg5 | 2 étapes125e (2014)
Daniel Martin20/08/86 (31 ans)175 cm, 59 kg5 | 1 étape6e (2017)
Ben Swift05/11/87 (30 ans)179 cm, 69 kg2 | 0 étape83e (2017)
xxx cm, x kg2 | 0 étape81e (2015)


Site internet ; Image TeamUAEAbuDhabi

- Équipe créée en 1990 (sous cette appellation depuis 2017)
- Directeur général : Carlo Saronni

- 20 participations
- Meilleure place au classement général : 6e (Damiano Cunego, 2011)
- 1 classement meilleur jeune : Damiano Cunego (2006)
- 2 classements par points : 1993 (Djamolidine Abdoujaparov) et 2010 (Alessandro Petacchi)

Les 11 étapes remportées :
  1. Djamolidine Abdoujaparov, en 1993 à Dinard
  2. Djamolidine Abdoujaparov, en 1993 à Bordeaux
  3. Djamolidine Abdoujaparov, en 1993 à Paris
  4. Ján Svorada, en 1994 à Futuroscope
  5. Ján Svorada, en 2001 à Paris
  6. Rubens Bertogliati, en 2002 à Luxembourg
  7. Daniele Bennati, en 2007 à Castelsarrasin
  8. Daniele Bennati, en 2007 à Paris
  9. Alessandro Petacchi, en 2010 à Bruxelles
  10. Alessandro Petacchi, en 2010 à Reims
  11. Rubén Plaza, en 2015 à Gap

Saison 2018

Budget30 M€
Marque des vélosColnago
Nombre de victoires8 (4 en World Tour)
Principaux succèsGP de Francfort (A. Kristoff), étape au Dauphiné (D. Martin) et en Suisse (D. Ulissi)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Un top 5 pour Daniel Martin


Image

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/25/180525111845647314.png
CoureurDate de naissanceTaille et poidsParticipationsCG
Thomas Degand13/05/86 (32 ans)176 cm, 63 kg1 | 0 étape34e (2017)
Timothy Dupont01/11/87 (30 ans)179 cm, 71 kg0 | 0 étape/
Guillaume Martin09/07/93 (25 ans)173 cm, 55 kg1 | 0 étape23e (2017)
Marco Minnaard11/04/89 (29 ans)178 cm, 65 kg1 | 0 étape40e (2017)
Yoann Offredo12/11/86 (31 ans)189 cm, 69 kg1 | 0 étape110e (2017)
Andrea Pasqualon02/01/88 (30 ans)174 cm, 68 kg1 | 0 étape137e (2017)
Dion Smith03/03/93 (25 ans)179 cm, 67 kg1 | 0 étape124e (2017)
G. van Keirsbulck14/02/91 (27 ans)192 cm, 85 kg1 | 0 étape147e (2017)


Site internet ; Image TeamWantyGobert

- Équipe créée en 2008
- Directeur général : Jean-François Bourlart

- 1 participation
- Meilleure place au classement général : 23e (Guillaume Martin, 2017)

- Aucune étape remportée

Saison 2018

BudgetN.C.
Marque des vélosCube
Nombre de victoires6 (0 en World Tour)
Principaux succèsCircuit de la Sarthe (G. Martin), GP de Plumelec et Tour du Luxembourg (A. Pasqualon)
Objectifs sur ce Tour1. Une ou plusieurs victoires d'étapes
2. Le classement des jeunes pour Guillaume Martin

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:16

Image
http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054758373767.png
Les favoris

★★★★★
★★★★ Romain Bardet, Chris Froome, Nairo Quintana
★★★ Tom Dumoulin, Vincenzo Nibali, Richie Porte, Rigoberto Uran, Ilnur Zakarin
★★ Jakob Fuglsang, Wilco Kelderman, Mikel Landa, Daniel Martin, Geraint Thomas, Adam Yates
Egan Bernal, Bob Jungels, Steven Kruijswijk, Rafal Majka, Bauke Mollema, Primož Roglič, Alejandro Valverde

★★★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129070844948398.jpg
Romain Bardet, 27 ans - AG2R La MondialeGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 6/51
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4/40
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 2e/2e17e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 23/194
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 3/30

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/13/180513105134715376.jpg
Christopher Froome, 33 ans - Team SkyGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 16376
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 11155
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 1er1er (2018)1er (x4)1er (2017)
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 8764041
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 15276

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129072455459567.jpg
Nairo Quintana, 28 ans - MovistarGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 10244
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 7232
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 1er1er (2014)2e1er (2016)
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 45131616
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 7313

★★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073727550819.jpg
Tom Dumoulin, 27 ans - SunwebGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 9342
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 3201
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 1er1er (2017)33e5e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 321985
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 8422

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129072455509896.jpg
Vincenzo Nibali, 33 ans - Bahrain MeridaGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 18765
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 13544
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 1er1er ('13 - '16)1er (2014)1er (2010)
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 109482833
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 17953

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129072951847518.jpg
Richie Porte, 33 ans - BMC Racing TeamGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 11371
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2110
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 5e7e5e68e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 256183
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 0000

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/18012907295234904.jpg
Rigoberto Urán, 31 ans - EF First EducationGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 14644
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 5410
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 2e2e2e27e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 56261713
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 4310

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129072952322055.jpg
Ilnur Zakarin, 28 ans - Katusha - AlpecinGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 5311
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2101
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 3e5e25e3e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 251528
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 2111

★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129074419259275.jpg
Jakob Fuglsang, 33 ans - AstanaGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 11173
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 1010
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 7e12e7e11e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 2421210
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 2002

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073728869916.jpg
Wilco Kelderman, 27 ans - SunwebGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 7322
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2101
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 4e7e32e4e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 21759
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 0000

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073728362008.jpg
Mikel Landa, 28 ans - MovistarGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 10424
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2110
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 3e3e4e25e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 201253
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 4301

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073728617114.jpg
Daniel Martin, 31 ans - UAE Team EmiratesGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 11155
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 3021
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 6e57e6e7e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 3712115
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 1010

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523101847338095.jpg
Geraint Thomas, 32 ans - Team SkyGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 12381
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 0000
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 15e80e15e69e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 218130
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 1010

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129074420266350.jpg
Adam Yates, 25 ans - Mitchelton - ScottGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 5122
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2110
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 4e9e4e34e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 13760
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 0000


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523092830533961.jpg
Egan Bernal, 21 ans - Team SkyGiroTourVuelta
Nombre de participation à des Grands Tours : 0///
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : ////
Meilleur classement final sur un Grand Tour : ////
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : ////
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : ////

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073727605372.jpg
Bob Jungels, 25 ans - Quick Step - FloorsGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 5212
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2200
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 6e6e27e42e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 241536
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 1100

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/18012907442013229.jpg
Steven Kruijswijk, 31 ans - LottoNL - JumboGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 13733
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4301
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 4e4e15e9e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 292342
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 0000

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129073728106316.jpg
Rafał Majka, 28 ans - Bora - HansgroheGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 12345
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4301
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 3e5e27e3e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 46211213
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 4031

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129074419518015.jpg
Bauke Mollema, 31 ans - Trek - SegafredoGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 12273
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4121
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 4e7e6e4e
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 50102020
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 2011

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/13/180513110652476898.jpg
Primoz Roglic, 28 ans - Team LottoNL-JumboGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 211/
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 000/
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 38e58e38e/
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 422/
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 211/

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129074419765205.jpg
Alejandro Valverde, 38 ans - MovistarGiroTourVuelta
Nombre de participations à des Grands Tours : 2211011
Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 16169
Meilleur classement final sur un Grand Tour : 1er3e3e1er (2009)
Nombre de top 10 sur des étapes de Grands Tours : 136036100
Nombre de victoires d'étapes sur des Grands Tours : 161411

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:16

Image
http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054758800506.png
Les sprinteurs

★★★★★
★★★★ Fernando Gaviria, Marcel Kittel, Peter Sagan
★★★ Arnaud Démare, André Greipel, Dylan Groenewegen
★★ Edvald Boasson Hagen, Nacer Bouhanni, Mark Cavendish, John Degenkolb, Michael Matthews
Sonny Cobrelli, Timothy Dupont, Christophe Laporte, Greg Van Avermaet


★★★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129075532963847.jpg
Fernando Gaviria23 ans - Quick-Step - Floors
Grands Tours1 (Giro 2017)
Victoires d'étapes4
Top 5 sur le Tour0
Victoires chez les pros32
Principales victoiresParis-Tours 2016, 2 étapes sur Tirreno et le Tour de Pologne

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129084443782926.jpg
Marcel Kittel30 ans - Katusha - Alpecin
Grands Tours8 (Giro : 2 | Tour : 5 | Vuelta : 1)
Victoires d'étapes19 (Giro : 4 | Tour : 14 | Vuelta : 1)
Top 5 sur le Tour18
Victoires chez les pros88
Principales victoiresScheldeprijs (x 5), 2 Dubaï Tour, 5 étapes du Tour de Pologne

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129084443829968.jpg
Peter Sagan28 ans - Bora - Hansgrohe
Grands Tours9 (Tour : 6 | Vuelta : 3)
Victoires d'étapes12 (Tour : 8 | Vuelta : 4)
Top 5 sur le Tour47
Victoires chez les pros105
Principales victoiresTriple Champion du Monde, Tour des Flandres 2016, 2 Gand-Wevelgem, 2 GP de Québec

★★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129085949454698.jpg
Arnaud Démare26 ans - Groupama - FDJ
Grands Tours5 (Giro : 2 | Tour : 3)
Victoires d'étapes1 (Giro : 0 | Tour : 1)
Top 5 sur le Tour6
Victoires chez les pros49
Principales victoiresMilan - San-Remo 2016, Vattenfall Cyclassics 2012, 4 Jours de Dunkerque (x2)

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090459572409.jpg
André Greipel35 ans - Lotto - Soudal
Grands Tours15 (Giro : 5 | Tour : 7 | Vuelta : 3)
Victoires d'étapes20 (Giro : 7 | Tour : 11 | Vuelta : 4)
Top 5 sur le Tour28
Victoires chez les pros153
Principales victoiresTour Down Under 2008 et 2010, Vattenfall Cyclassics 2015

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090459107960.jpg
Dylan Groenewegen25 ans - LottoNL-Jumbo
Grands Tours2 (Tour : 2)
Victoires d'étapes1
Top 5 sur le Tour5
Victoires chez les pros30
Principales victoiresBrussels Cycling Classic, Rund um Köln, Tour de l'Eurométropole, Heistse Pijl

★★

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090458715767.jpg
Edvald Boasson Hagen31 ans - Dimension Data
Grands Tours10 (Giro : 2 | Tour : 7 | Vuelta : 1)
Victoires d'étapes4 (Giro : 1 | Tour : 3 | Vuelta : 0)
Top 5 sur le Tour29
Victoires chez les pros71
Principales victoiresEneco Tour (x 2), Gand-Wevelgem, GP de Plouay, Vattenfall Cyclassics

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090458769490.jpg
Nacer Bouhanni27 ans - Cofidis, Solutions Crédits
Grands Tours8 (Giro : 2 | Tour : 3 | Vuelta : 3)
Victoires d'étapes5 (Giro : 3 | Tour : 0 | Vuelta : 2)
Top 5 sur le Tour3
Victoires chez les pros64
Principales victoiresGP de Fourmies (x 2), 3 étapes de Paris-Nice, GP de Denain (x 2)

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129085948949156.jpg
Mark Cavendish33 ans - Dimension Data
Grands Tours18 (Giro : 5 | Tour : 11 | Vuelta : 2)
Victoires d'étapes51 (Giro : 17 | Tour : 30 | Vuelta : 4)
Top 5 sur le Tour44
Victoires chez les pros146
Principales victoiresChampion du Monde 2011, Milan - San-Remo 2009, 3 Schedeprijs

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129085948895524.jpg
John Degenkolb29 ans - Trek - Segafredo
Grands Tours11 (Giro : 1 | Tour : 5 | Vuelta : 5)
Victoires d'étapes11 (Giro : 1 | Tour : 0 | Vuelta : 10)
Top 5 sur le Tour13
Victoires chez les pros45
Principales victoiresParis-Roubaix et Milan San-Remo 2015, Gand-Wevelgem 2014, Paris-Tours 2013

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090459519267.jpg
Michael Matthews27 ans - Sunweb
Grands Tours7 (Giro : 2 | Tour : 3 | Vuelta : 2)
Victoires d'étapes8 (Giro : 2 | Tour : 3 | Vuelta : 3)
Top 5 sur le Tour9
Victoires chez les pros30
Principales victoires3 étapes de Paris-Nice, 3 étapes du Tour du Pays Basque, Clasica de Almeria


http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090757711045.jpg
Sonny Colbrelli28 ans - Bahrain Merida
Grands Tours6 (Giro : 5 | Tour : 1)
Victoires d'étapes0
Top 5 sur le Tour0
Victoires chez les pros20
Principales victoiresFlèche Brabançonne 2017, Tre Valli Varesine 2016, Tour du Limousin 2015

http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/180129090757760999.jpg
Timothy Dupont30 ans - Wanty - Groupe Gobert
Grands Tours0
Victoires d'étapes0
Top 5 sur le Tour0
Victoires chez les pros4
Principales victoiresNokere Koerse et Championnat des Flandres 2016

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/02/180502102756185309.jpg
Christophe Laporte25 ans - Cofidis, Solutions Crédits
Grands Tours3 (Tour : 3)
Victoires d'étapes0
Top 5 sur le Tour2
Victoires chez les pros8
Principales victoiresTour de Vendée (x 2), Tro-Bro Léon

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/20/180620083241690885.jpg
Greg Van Avermaet33 ans - BMC Racing Team
Grands Tours8 (Tour : 5 | Vuelta : 3)
Victoires d'étapes4 (Tour : 3 | Vuelta : 1)
Top 5 sur le Tour13
Victoires chez les pros38
Principales victoires3 étapes du Tour, Paris-Roubaix 2017, Champion Olympique 2016, E3 2017, GW 2017

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:16

Image
http://nsa39.casimages.com/img/2018/01/29/18012901205847179.png
Les jeunes

★★★★
★★★ Egan Bernal
★★ Pierre Latour, Guillaume Martin, Marc Soler
Tiesj Benoot, David Gaudu, Antwan Tolhoek


★★★

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523092830533961.jpg
Egan Bernal, 21 ansTeam Sky
Victoires chez les professionnels9
Participation à des Grands Tours0
Principaux faits d'armes- Tour de Californie 2018 (+ deux étapes)
- Tour de l'Avenir 2017 (+ deux étapes)
- 2e du Tour de Romandie 2018 (+ une étape)
- 2e du Tour de Catalogne 2018 avant d'abandonner à 10 min de l'arrivée

★★

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523094419799921.jpg
Pierre Latour, 24 ansAG2R La Mondiale
Victoires chez les professionnels3
Participations à des Grands Tours2 (28e de la Vuelta 2016, 29e du Tour 2017)
Principaux faits d'armes- Une étape de la Vuelta 2016
- Champion de France du contre-la-montre 2017
- 3e du Tour de Catalogne 2018
- 8e du Tour de Romandie 2018

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523095257643410.jpg
Guillaume Martin, 25 ansWanty - Groupe Gobert
Victoires chez les professionnels5
Participation à des Grands Tours1 (23e du Tour 2017)
Principaux faits d'armes- Circuit de la Sarthe 2018 (+ une étape)
- Tour de Toscane 2017 (+ une étape)
- Une étape du Tour du Limousin 2017
- 18e du Critérium du Dauphiné 2017

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523094419894447.jpg
Marc Soler, 24 ansMovistar Team
Victoires chez les professionnels2
Participation à des Grands Tours1 (48e de la Vuelta 2017)
Principaux faits d'armes- Paris-Nice 2018
- 3e du Tour de Catalogne 2017 (5e en 2018)
- 3e du Tour d'Andalousie 2018
- 8e du Tour de Suisse 2017


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/23/180523095257557728.jpg
Tiesj Benoot, 24 ansLotto-Soudal
Victoire chez les professionnels1
Participation à des Grands Tours1 (20e du Tour 2017)
Principaux faits d'armes- Strade Bianche 2018
- 4e de Tirreno-Adriatico 2018
- 12e du Critérium du Dauphiné 2017
- 3 top 10 sur des flandriennes World Tour en 2018

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/18/180618071210317386.jpg
David Gaudu, 21 ansGroupama - FDJ
Victoire chez les professionnels1
Participation à des Grands Tours0
Principaux faits d'armes- Vainqueur du Tour de l'Avenir 2016
- Vainqueur d'une étape du Tour de l'Ain 2017 et 2e du général
- 7e de la Flèche Wallonne 2017
- 12e du Tour de Catalogne 2018

https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/18/180618071210211976.jpg
Antwan Tolhoek, 24 ansLottoNL-Jumbo
Victoire chez les professionnels0
Participation à des Grands Tours1 (28e de la Vuelta 2017)
Principaux faits d'armes- 11e du Critérium du Dauphiné 2018
- 13e du Tour de Californie 2018
- 14e du Tour de l'Avenir 2016
- 16e du Tour d'Abu Dhabi 2018

Ils seront éligibles à ce classement car nés depuis le 1er janvier 1993 :
- Timo Roosen
- Magnus Cort Nielsen
- Dion Smith
- Guillaume Martin
- Dylan Groenewegen
- Olivier Le Gac
- Pierre Latour
- Stefan Küng
- Marc Soler
- Jasper De Buyst
- Amund Grondahl Jansen
- Thomas Boudat
- Tiesj Benoot
- Gregor Mühlberger
- Gianni Moscon
- Antwan Tolhoek
- Phil Bauhaus
- Søren Kragh Andersen
- Fernando Gaviria
- Elie Gesbert
- David Gaudu
- Egan Bernal

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:17

Image

Les autres coureurs à suivre


- Daril Impey


- Thomas De Gendt, Philippe Gilbert, Yves Lampert, Oliver Naesen, Sep Vanmarcke, Jelle Vanendert


- Jarlinson Pantano


- Søren Kragh Andersen, Magnus Cort Nielsen, Michael Valgren


- Omar Fraile, Jesús Herrada, Gorka Izagirre, Ion Izagirre, Mikel Nieve, Luis Léon Sanchez


- Julian Alaphilippe, Warren Barguil, Lilian Calmejane, Sylvain Chavanel, Rudy Molard, Adrien Petit, Pierre Rolland, Arthur Vichot


- Damiano Caruso Gianni Moscon, Andrea Pasqualon, Domenico Pozzovivo


- Robert Gesink, Wout Poels, Tom-Jelte Slagter, Niki Terpstra


- Rui Alberto Faria da Costa


- Silvan Dillier, Stefan Küng


- Tejay Van Garderen

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:17

Image

Règlement de la course

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054758373767.png
a) Classement général individuel au temps

Le classement général individuel au temps s’établit par l’addition des temps réalisés par chaque coureur dans les 21 étapes compte tenu des pénalités et des bonifications en temps.

En cas d’égalité de temps au classement général, les centièmes de seconde enregistrés par les chronométreurs lors du contre-la-montre « individuel » sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs. En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l’addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape disputée.


http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054758800506.png b) Classement général individuel par points

Le classement général individuel par points s’obtient par l’addition des points enregistrés dans les classements individuels de chaque étape, selon les barèmes suivants, et compte tenu des pénalités en points :

• pour les étapes en ligne dites sans difficulté particulière (coefficient 1 : 1, 2, 4, 7, 8, 13, 18 et 21)
123456789101112131415
50302018161412108765432

• pour les étapes en ligne dites de parcours accidenté (coefficients 2 et 3 : 5, 6, 9, 14, 15 et 16)
123456789101112131415
30252219171513119765432

• pour les étapes en ligne dites de grande difficulté (coefficients 4, 5 et : 10, 11, 12, 17 et 19)
123456789101112131415
201715131110987654321

• pour l’étape en contre-la-montre individuel (coefficient 6 : 20)
123456789101112131415
201715131110987654321

• pour chaque sprint intermédiaire
123456789101112131415
201715131110987654321

En cas d'égalité de points au classement général les coureurs sont départagés par :
- Le nombre de victoires d'étape,
- Le nombre de victoires dans les sprints intermédiaires comptant pour le classement général par points,
- Le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054758871684.png
c) Classement général du meilleur grimpeur

En cas d'égalité de points entre deux coureurs au classement général final, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des côtes hors catégorie est déclaré vainqueur. Si l'égalité demeure, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des côtes de première catégorie est déclaré vainqueur, et ainsi de suite jusqu'aux côtes de quatrième catégorie, puis enfin par le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.
Les points attribués seront doublés au passage au sommet du dernier col de chacune des étapes des Pyrénées, à savoir les cols du Portillon, du Portet et d’Aubisque.

• difficulté de 4e catégorie
1
1

• difficulté de 3e catégorie
12
21

• difficulté de 2e catégorie
1234
5321

• difficulté de 1ère catégorie
123456
1086421

• difficulté hors catégorie
12345678
201512108642

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054759115532.png
d) Classement des jeunes

Le classement des jeunes est réservé aux coureurs nés depuis le 1er janvier 1993. Le premier d’entre eux au classement général individuel au temps est le leader journalier des jeunes. À l’issue de la dernière étape, il est déclaré vainqueur du classement des jeunes.





http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129054954288851.jpg e) Classement général par équipes

Le classement général par équipes s’établit par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, dans toutes les étapes à l’exception de la 3e étape disputée en contre-la-montre par équipe où le temps de l’équipe sera reporté 4 fois. Dans les classements d’étape, en cas d’ex æquo, les équipes réalisant le même temps sont départagées par l’addition des places obtenues par leurs trois meilleurs coureurs au classement de cette étape. En cas de nouvelle égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement de l’étape.

Au classement général, en cas d’ex æquo, les équipes sont départagées par leur nombre de victoires d’étapes par équipe, puis par leur nombre de places de deuxième, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un nombre de places obtenues par l’une ou l’autre permette d’établir leur classement définitif. S’il y a toujours égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement général individuel.

Toute formation réduite à moins de 3 coureurs est éliminée du classement général par équipes.


https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604093322348363.png f) Prix de la combativité

Le prix de la combativité récompense le coureur le plus généreux dans l’effort et manifestant le meilleur esprit sportif. Ce prix, attribué dans les étapes en ligne à l’exception de la dernière étape, est décerné par un jury présidé par le directeur de l’épreuve :
• le plus combatif de l’étape porte dans l’étape suivante des dossards de couleur rouge ;
• un Super-combatif est désigné par les membres du jury à la fin du Tour de France.





Bonifications

Ce sera une innovation : du Grand Départ jusqu'à la 9e étape incluse, des bonifications de 3, 2 et 1 secondes seront attribuées aux trois premiers franchissant un point kilométrique du parcours déterminé à l'avance. Cela n'aura aucune incidence sur le classement par points.

Plus habituel : 10, 6 et 4 secondes seront respectivement alloués sur l'ensemble du Tour aux trois premiers de chacune des étapes en ligne.

Chronométrage

Aux arrivées, tous les coureurs d’un même peloton seront crédités du même temps. À chaque coupure effective, lorsque l’écart entre deux coureurs est supérieur à 1 seconde, le commissaire chronométreur enregistre un nouveau temps.
Néanmoins sur les étapes pouvant se terminer en sprint massif, une coupure effective sera considérée lorsque l’écart entre deux coureurs est supérieur à 3 secondes. Les étapes 1re, 2e, 4e, 7e, 8e, 13e, 18e et 21e étapes sont identifiées comme des « arrivées prévues en sprint massif ».
Le commissaire chronométreur officie jusqu’à l’arrivée du véhicule balai. Il enregistre également les temps des coureurs arrivés après les délais impartis et remet la liste, avec les temps correspondants, au président du Collège des commissaires. Tous les temps enregistrés par le commissaire chronométreur sont arrondis à la seconde inférieure, et seuls ces temps arrondis sont reportés au classement général.
Pour l’établissement du classement de l’épreuve contre la montre il est tenu compte des 1/100e de seconde qui servent éventuellement à départager les coureurs.

La règle des « trois kilomètres » ne s'applique pas pour la 20e étape (contre-la-montre) et pour les arrivées en sommet des 5e, 6e, 11e, 12e, 14e et 17e étapes.

Ravitaillement et mesures environnementales

Le ravitaillement des coureurs s’effectue selon deux procédés :

a) à postes fixes :
Les ravitaillements à postes fixes sont effectués par le personnel d’accompagnement des équipes licencié d’une fédération affiliée à l’UCI. Ils ont lieu uniquement dans les zones de contrôle délimitées par les banderoles et panneaux officiels, sauf cas particuliers préalablement signalés. Ils auront lieu obligatoirement du côté droit de la chaussée. Une zone de collecte des déchets est mise en place en entrée et en sortie de zone. Les coureurs sont incités à ne jeter leurs déchets, bidons et tout autre objet que dans cette zone aménagée.

b) en course :
Les ravitaillements en boisson à partir des motos ravitaillement de l’organisation sont autorisés pour le(s) coureur(s) échappé(s) lorsque la voiture du directeur sportif n’est pas présente à l’avant de la course. Ces ravitaillements s’effectuent selon les règles kilométriques prévues par le règlement de l’UCI. Ils peuvent s’effectuer par musettes ou par bidons. Les règles de ces ravitaillements sont les suivantes :
• d’une manière générale, le ravitaillement permanent est autorisé à partir du panneau situé près du 50e kilomètre et jusqu’au panneau annonçant la fin du ravitaillement à 20 kilomètres de l’arrivée. Le Collège des Commissaires peut, en accord avec la direction de l’épreuve, modifier ces modalités durant l’étape en fonction des conditions climatiques ou de toute circonstance exceptionnelle ;
• les coureurs doivent se laisser glisser à la hauteur de la voiture de leur directeur sportif derrière celle de la direction de course ou des commissaires ;
• en cas d’échappée, le ravitaillement est autorisé en dernière position du groupe pour autant que celui-ci ne comprenne pas un nombre de coureurs supérieur à quinze ;
• toute aspersion à partir d’un véhicule est rigoureusement interdite.
Si les coureurs acceptent de la part des spectateurs des boissons ou de la nourriture, ils le font à leurs risques et périls, y compris en matière de poursuites pénales.
Afin de respecter l’environnement et dans un souci de sécurité, il est interdit de se débarrasser d’aliments, de musettes, de bidons ou de tout autre accessoire en dehors de la zone de collecte ou de tout autre lieu prévu à cet effet. Hors de cette zone, deux motos sont affectées au ramassage de ces déchets. Le port et l’usage de récipients en verre sont formellement interdits. Le coureur ne peut rien jeter sur la chaussée en dehors de la zone de collecte ou de tout autre lieu prévu à cet effet.

Image Délais d'arrivée

Image

Selon la nature des étapes et leurs difficultés, les délais d’arrivée sont variables en fonction de l’application des coefficients suivants :

Coefficient 1
(Étapes sans difficulté particulière)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps réel du vainqueur augmenté de :
• 3 % si la moyenne kilométrique est inférieure ou égale à 36 km/h;
• 4 % au-delà de 36 km/h jusqu’à 38 km/h ;
• 5 % au-delà de 38 km/h jusqu’à 40 km/h ;
• 6 % au-delà de 40 km/h jusqu’à 42 km/h ;
• 7 % au-delà de 42 km/h jusqu’à 44 km/h ;
• 8 % au-delà de 44 km/h jusqu’à 46 km/h ;
• 9 % au-delà de 46 km/h jusqu’à 48 km/h ;
• 10 % au-delà de 48 km/h jusqu’à 50 km/h ;
• 11 % au-delà de 50 km/h.

Coefficient 2
(Étapes de parcours accidenté)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps réel du vainqueur augmenté de :
• 6 % si la moyenne kilométrique est inférieure ou égale à 35 km/h;
• 7 % au-delà de 35 km/h jusqu’à 36 km/h ;
• 8 % au-delà de 36 km/h jusqu’à 37 km/h ;
• 9 % au-delà de 37 km/h jusqu’à 38 km/h ;
• 10 % au-delà de 38 km/h jusqu’à 39 km/h ;
• 11 % au-delà de 39 km/h jusqu’à 40 km/h ;
• 12 % au-delà de 40 km/h jusqu’à 41 km/h ;
• 13 % au-delà de 41 km/h jusqu’à 42 km/h ;
• 14 % au-delà de 42 km/h jusqu’à 43 km/h ;
• 15 % au-delà de 43 km/h jusqu’à 44 km/h ;
• 16 % au-delà de 44 km/h jusqu’à 45 km/h ;
• 17 % au-delà de 45 km/h jusqu’à 46 km/h ;
• 18 % au-dessus de 46 km/h.

Coefficient 3
(Étapes de parcours très accidenté)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps réel du vainqueur augmenté de :
• 10 % si la moyenne kilométrique est inférieure ou égale à 35 km/h;
• 11 % au-delà de 35 km/h jusqu’à 36 km/h;
• 12 % au-delà de 36 km/h jusqu’à 37 km/h;
• 13 % au-delà de 37 km/h jusqu’à 38 km/h;
• 14 % au-delà de 38 km/h jusqu’à 39 km/h;
• 15 % au-delà de 39 km/h jusqu’à 40 km/h;
• 16 % au-delà de 40 km/h jusqu’à 41 km/h;
• 17 % au-delà de 41 km/h jusqu’à 42 km/h;
• 18 % au-delà de 42 km/h jusqu’à 43 km/h;
• 19 % au-delà de 43 km/h jusqu’à 44 km/h;
• 20 % au-delà de 44 km/h.

Coefficient 4
(Étapes de grande difficulté)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps réel du vainqueur augmenté de :
• 7 % si la moyenne kilométrique est inférieure ou égale à 30 km/h;
• 8 % au-delà de 30 km/h jusqu’à 31 km/h;
• 9 % au-delà de 31 km/h jusqu’à 32 km/h;
• 10 % au-delà de 32 km/h jusqu’à 33 km/h;
• 11 % au-delà de 33 km/h jusqu’à 34 km/h;
• 12 % au-delà de 34 km/h jusqu’à 35 km/h;
• 13 % au-delà de 35 km/h jusqu’à 36 km/h;
• 14 % au-delà de 36 km/h jusqu’à 37 km/h;
• 15 % au-delà de 37 km/h jusqu’à 38 km/h;
• 16 % au-delà de 38 km/h jusqu’à 39 km/h;
• 17 % au-delà de 39 km/h jusqu’à 40 km/h;
• 18 % au-dessus de 40 km/h.

Coefficient 5
(Étapes courtes de grande difficulté)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps réel du vainqueur augmenté de :
• 10 % si la moyenne kilométrique est inférieure ou égale à 29 km/h;
• 11 % au-delà de 29 km/h jusqu’à 30 km/h;
• 12 % au-delà de 30 km/h jusqu’à 31 km/h;
• 13 % au-delà de 31 km/h jusqu’à 32 km/h;
• 14 % au-delà de 32 km/h jusqu’à 33 km/h;
• 15 % au-delà de 33 km/h jusqu’à 34 km/h;
• 16 % au-delà de 34 km/h jusqu’à 35 km/h;
• 17 % au-delà de 35 km/h jusqu’à 36 km/h;
• 18 % au-dessus de 36 km/h.

Coefficient 6
(Étapes contre la montre « individuel ou étape très courte de grande difficulté)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le meilleur temps augmenté de 25 %.

Coefficient 7
(Étape contre la montre par équipe)
Il est accordé un délai d’arrivée établi sur le temps de la meilleure équipe augmenté de 30 %.

Coefficients d’élimination
En fonction d’événements exceptionnels uniquement imprévisibles et de force majeure (conditions climatiques, routes coupées, accident ou incident grave, etc.) les délais peuvent être modifiés selon l’appréciation du Collège des commissaires, en accord avec la direction de l’épreuve.
Bien entendu, tous les coureurs arrivant dans les nouveaux délais ainsi fixés demeurent qualifiés pour les autres étapes sans, pour autant, qu’un précédent puisse être créé pour la suite de l’épreuve.

Repêchages éventuels
Le Collège des commissaires, après en avoir informé la direction de l’épreuve, peut exceptionnellement repêcher un ou plusieurs coureurs particulièrement malchanceux dans une étape. Dans ce dernier cas interviennent comme éléments d’appréciation :
• la moyenne générale de l’étape ;
• le point kilométrique où s’est produit l’incident ou l’accident;
• l’énergie apportée par le ou les coureurs retardés ;
• le possible encombrement des routes.

Les délais étant calculés par rapport au temps réalisé par le coureur ou l’équipe classé(e) premier(e) de l’étape, les déclassements résultant des décisions du Collège des commissaires et connus ultérieurement ne peuvent en aucun cas donner droit à repêchage pour quelque coureur que ce soit. Dans le cas où des coureurs hors délais sont repêchés par le Collège des commissaires, ils se verront retirer l’ensemble de leurs points acquis au classement général des différents classements annexes.

Image Liste des prix

1. Classement des étapes
  1. 11 000 €
  2. 5 500 €
  3. 2 800 €
  4. 1 500 €
  5. 830 €
  6. 780 €
  7. 730 €
  8. 670 €
  9. 650 €
  10. 600 €
  11. 540 €
  12. 470 €
  13. 440 €
  14. 340 €
  15. 300 €
  16. 300 €
  17. 300 €
  18. 300 €
  19. 300 €
  20. 300 €
2. Classement général final individuel
a) Prix
  1. 500 000 €
  2. 200 000 €
  3. 100 000 €
  4. 70 000 €
  5. 50 000 €
  6. 23 000 €
  7. 11 500 €
  8. 7 600 €
  9. 4 500 €
  10. 3 800 €
  11. 3 000 €
  12. 2 700 €
  13. 2 500 €
  14. 2 100 €
  15. 2 000 €
  16. 1 500 €
  17. 1 300 €
  18. 1 200 €
  19. 1 100 €
  20. 1 000 € (jusqu'au 160e)
b) Rente quotidienne au porteur du Maillot Jaune
500 € par jour.

3. Classement par points
a) Sprints intermédiaires
  1. 1 500 €
  2. 1 000 €
  3. 500 €
b) Rente quotidienne au porteur du maillot vert
300 € par jour.

c) Classement général final
  1. 25 000 €
  2. 15 000 €
  3. 10 000 €
  4. 4 000 €
  5. 3 500 €
  6. 3 000 €
  7. 2 500 €
  8. 2 000 €
4. Classement du meilleur grimpeur
a) Cols ou montées
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604100203485599.png
  1. 800 €
  2. 450 €
  3. 300 €
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604100202553597.png
  1. 650 €
  2. 400 €
  3. 150 €
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604100202689020.png
  1. 500 €
  2. 250 €
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604100203103238.png
  1. 300 €
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/04/180604100203232702.png
  1. 200 €

b) Rente quotidienne au porteur du maillot blanc à pois rouges
300 € par jour.

c) Classement général final
  1. 25 000 €
  2. 15 000 €
  3. 10 000 €
  4. 4 000 €
  5. 3 500 €
  6. 3 000 €
  7. 2 500 €
  8. 2 000 €
5. Classement des jeunes
a) À chaque étape
500 € pour le premier de chaque étape.

b) Rente quotidienne au porteur du maillot blanc
300 € par jour.

C) Classement général final
  1. 20 000 €
  2. 15 000 €
  3. 10 000 €
  4. 5 000 €
6. Classement par équipes
a) Étapes
2 800 € pour l'équipe victorieuse de l'étape.

b) Classement général final
  1. 50 000€
  2. 30 000 €
  3. 20 000 €
  4. 12 000 €
  5. 8 000 €
7. Classement de la combativité
a) Chaque jour, à l'exception des étapes contre la montre et de la dernière étape
2 000 € pour le vainqueur, chaque jour.

b) Super combatif
20 000 € pour le vainqueur.

8. Primes exceptionnelles
• Souvenir Henri Desgrange (pour le premier au sommet du col du Portet) : 5 000 €

• Souvenir Jacques Goddet (pour le premier au sommet du col du Tourmalet) : 5 000 €

TOTAUX
  1. Classement des étapes : 601 650 €
  2. Classement général individuel : 1 138 800 €
  3. Classement par points : 128 000 €
  4. Classement du meilleur grimpeur : 108 500 €
  5. Classement des jeunes : 66 000 €
  6. Classement par équipes : 178 000 €
  7. Prix de la combativité : 56 000 €
  8. Primes exceptionnelles : 10 000 €
• Récapitulatif général : 2 287 750 €

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:17

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/26/170526085635246083.jpgLa course dans les médias

Image

Les directs :

-

Les étapes seront commentées par Alexandre Pasteur, Laurent Jalabert et Marion Rousse. Thomas Voeckler prendra place sur la moto son 1 tandis que Thierry Adam se trouvera quant à lui sur la moto positionnée derrière le peloton. Franck Ferrand sera en charge du patrimoine.

Comme lors de Paris-Roubaix, une moto-caméra proposera des ralentis comparable à la "super-loupe" avec 200 images par seconde. Tous les coureurs seront quant à eux équipés d'une puce GPS, ce qui permettra aux téléspectateurs d'avoir des points course en 3D.

Image à partir du départ et jusqu'à 12h55
Image entre 12h55 et 15h00
Image à partir de 15h00 et jusqu'à l'arrivée

La course féminine
-

Les magazines :

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/17051810403156776.png Vélo Club, présenté par Laurent Luyat accompagné de Marion Rousse et Nicolas Geay pour les interviews. Après chaque étape et jusqu’à 18 h 35, en direct de l’arrivée, retour sur les moments forts de la journée

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/170518104030975451.png Le Journal du Tour, présenté par Céline Géraud. Tous les soirs sur France 3, à 20 h 05, en direct de l’étape d’arrivée du Tour, retour sur tous les moments forts de la journée

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/17051810403156776.png L’Image du jour, tous les soirs à 20h40


Image

- Les Rois de la Pédale prendront l'antenne 30 minutes avant chaque début d'étape, avec aux manettes Louis-Pierre Frileux et Guillaume Di Grazia. Les journalistes seront accompagnés de Steve Chainel, Jacky Durand, David Moncoutié et Richard Virenque.

- Les étapes, diffusées en intégralité, seront commentées par Guillaume Di Grazia, Jacky Durand et Richard Virenque.

- Les Rois de la Pédale reviendront ensuite sur l'étape du jour.

- Tour de France today proposera tous les jours entre 21h et 22h les meilleurs moments de l'étape et des Rois de la Pédale.


Image Les commentateurs du Tour :
Sur l'ORTF (1959-1974)
- 1959 : Georges de Caunes et Jean Quittard
- 1960 : Robert Chapatte
- 1961 : Robert Chapatte
- 1962 : Robert Chapatte
- 1963 : Robert Chapatte
- 1964 : Robert Chapatte
- 1965 : Robert Chapatte
- 1966 : Robert Chapatte
- 1967 : Léon Zitrone et Richard Diot
- 1968 : Léon Zitrone et Richard Diot
- 1969 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1970 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1971 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1972 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1973 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1974 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.


Sur TF1 (1975-1986)
- 1975 : Daniel Pautrat et Jean-Michel Leulliot. Roger Pingeon en consultant.
- 1976 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1977 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1978 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Raymond Poulidor en consultant.
- 1979 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1980 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1981 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1982 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1983 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1984 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1985 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1986 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant


Sur Antenne 2 (1976-1986)
- 1976 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1977 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1978 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1979 : Robert Chapatte et Bernard Giroux sur la moto son
- 1980 : Robert Chapatte et Bernard Giroux sur la moto son
- 1981 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consultant. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1982 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consultant. Daniel Pautrat sur la moto son.
- 1983 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consutant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1984 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consutant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1985 : Robert Chapatte et Jacques Anquetil en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1986 : Robert Chapatte et Jean-Paul Ollivier sur la moto son


Sur Frances Télévisions (depuis 1987)
- 1987 : Robert Chapatte et Jacques Anquetil en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1988 : Robert Chapatte et Raymond Poulidor en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1989 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1990 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1991 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1992 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1993 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1994 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1995 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1996 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1997 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1998 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1999 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 2000 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 2001 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et JR Godart sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2002 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et JR Godart sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2003 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2004 : Christophe Josse et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2005 : Henri Sannier et Laurent Jalabert en consultant. Thierry Adam et Jean-René Godart sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2006 : Henri Sannier et Laurent Fignon en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2007 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2008 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2009 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2010 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2011 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Laurent Bellet et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2012 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Laurent Bellet et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2013 : Thierry Adam et Cédric Vasseur en consultant. Jean-François Kerckaert et Nicolas Geay sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2014 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2015 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Éric Fottorino au patrimoine.
- 2016 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Éric Fottorino au patrimoine.
- 2017 : Alexandre Pasteur avec Laurent Jalabert et Marion Rousse en consultants. Cédric Vasseur et Thierry Adam sur les motos son. Franck Ferrand au patrimoine.
2018 : Alexandre Pasteur avec Laurent Jalabert et Marion Rousse en consultants. Thomas Voeckler et Thierry Adam sur les motos son. Franck Ferrand au patrimoine.


Sur Eurosport (depuis 1992)
- 1992 : Patrick Chassé et Christophe Josse
- 1993 : Patrick Chassé et Vincent Barteau en consultant
- 1994 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau et Laurent Fignon en consultants
- 1995 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau et Laurent Fignon en consultants
- 1996 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Marc Madiot en consultants
- 1996 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1997 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1998 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1999 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2000 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2001 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2002 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2003 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2004 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2005 : Patrick Chassé avec Cyrille Guimard, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2006 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2007 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2008 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2009 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2010 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2011 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Christophe Moreau en consultants
- 2012 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Christophe Moreau en consultants
- 2013 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand et Richard Virenque en consultants
- 2014 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Greg LeMond en consultants
- 2015 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque, David Moncoutié et Stéphane Goubert en consultants
- 2016 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Steve Chainel et Marion Rousse en consultants
- 2017 ; Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque, Steve Chainel et David Moncoutié en consultants

Image

Image

Image

Image «Intégrale Tour» : De 15h à 21h, le Tour de France est commenté par Christophe Cessieux et les membres de la Dream Team cyclisme de RMC Sport.

Image

Image Site officiel

Image Pro Cycling Stats

Image @LeGruppetto, @LeTour, @LaGrosseBoucle, @DansLaMusette

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:17

Image

Les statistiques du Tour 2018

• Concernant la startlist :

- Les 2 anciens vainqueurs finaux :
• 4 victoires :
- Chris Froome (2013, 2015, 2016, 2017)

• 1 victoire :
- Vincenzo Nibali (2014)

- Les x anciens vainqueurs d'étapes :
• 30 étapes :
- Mark Cavendish (Châteauroux, Toulouse, Narbonne et Nîmes en 2008 ; Brignoles, La Grande-Motte, Issoudun, Saint-Fargeau, Aubenas et Paris en 2009 ; Montargis, Gueugnon, Bourg-lès-Valence, Bordeaux et Paris en 2010 ; Cap-Fréhel, Châteauroux, Lavaur, Montpellier et Paris en 2011 ; Tournai, Brive-la-Gaillarde et Paris en 2012 ; Marseille et Saint-Amand-Montrond en 2013 ; Fougères en 2015 ; Utah Beach - Sainte-Marie-du-Mont, Angers, Montauban et Villars-les-Dombes en 2016)

• 14 étapes :
- Marcel Kittel (Bastia, Saint-Malo, Tours et Paris en 2013 ; Harrogate, Londres, Lille et Paris en 2014 ; Limoges en 2016 ; Liège, Troyes, Nuits-Saint-Georges, Bergerac et Pau en 2017)

• 11 étapes :
- André Greipel (Carmaux en 2011 ; Rouen, Saint-Quentin et Le Cap d'Agde en 2012 ; Montpellier en 2013 ; Reims en 2014 ; Zélande, Amiens, Valence et Paris en 2015 ; Paris en 2016)

• 8 étapes :
- Peter Sagan (Seraing, Boulogne-sur-Mer et Metz en 2012 ; Albi en 2013 ; Cherbourg, Montpellier et Berne en 2016 ; Longwy en 2017)

• 7 étapes :
- Christopher Froome (La Planche des Belles Filles en 2012 ; Ax-3-Domaines, Mont Ventoux et Chorges en 2014 ; La Pierre-Saint-Martin en 2015 ; Bagnères-de-Luchon et Megève en 2016)

• 5 étapes :
- Tony Martin (Grenoble en 2011 ; Mont Saint-Michel en 2013 ; Mulhouse et Périgueux en 2014 ; Cambrai en 2015)

• 3 victoires :
- Romain Bardet (Saint-Jean-de-Maurienne en 2015 ; Saint-Gervais - Mont Blanc en 2016 ; Peyragudes en 2017)
- Edvald Boasson Hagen (Lisieux et Pinerolo en 2011 ; Salon-de-Provence en 2017)
- Sylvain Chavanel (Montluçon en 2008 ; Spa et la Station des Rousses en 2012)
- Rafal Majka (Risoul et Saint-Lary-Soulan-Pla d'Adet en 2014 ; Cauterets en 2015)
- Michael Matthews (Revel en 2016 ; Rodez et Romans-sur-Isère en 2017)
- Alejandro Valverde (Plumelec en 2008 ; Super-Besse en 2009 ; Peyragudes en 2012)

• 2 victoires :
- Warren Barguil (Foix et Izoard en 2017)
- Steve Cummings (Mende en 2015 ; Lac de Payolle en 2016)
- Alexander Kristoff (Saint-Étienne et Nîmes en 2014)
- Nairo Quintana (Annecy-Semnoz en 2012)
- Pierre Rolland (Alpe d'Huez en 2011 ; La Toussuire en 2012)
- Greg Van Avermaet (Rodez en 2015 ; Le Lioran en 2016)

• 1 victoire :
- Maciej Bodnar (Marseille en 2017)
- Marcus Burghardt (Saint-Étienne en 2008)
- Lilian Calmejane (Les Rousses en 2017)
- Thomas De Gendt (Mont Ventoux en 2016)
- Arnaud Démare (Vittel en 2017)
- Brice Feillu (Andorre-Arcalis en 2009)
- Tony Gallopin (Oyonnax en 2014)
- Simon Geschke (Pra-Loup en 2015)
- Philippe Gilbert (Mont des Alouettes en 2011)
- Dylan Groenewegen (Paris - Champs-Élysées en 2017)
- Ion Izagirre (Morzine en 2016)
- Daniel Martin (Bagnères-de-Bigorre en 2013)
- Bauke Mollema (Le Puy-en-Velay en 2017)
- Jarlinson Pantano (Culoz en 2016)
- Primož Roglič (Serre Chevalier en 2017)
- Rigoberto Uran (Chambéry en 2017)
- Alexis Vuillermoz (Mûr-de-Bretagne en 2015)

- Coureurs comptabilisant le plus de participations au Tour :
  1. Sylvain Chavanel - 17 (2001-2017)
- Coureurs les plus jeunes :
- Coureurs les plus âgés :
  1. Sylvain Chavanel - 39 ans
- Nombre de coureurs par âges :
21222324252627282930
xxxxxxxxxx
31323334353637383940
xxxxxxxxxx

- Les x nationalités présentes au départ :
- Nombre de participations totales avec les huit coureurs de chaque formation :
- Les moyennes du peloton :
- Âge :
- Taille : x m
- Poids : x kg
- Kilomètres parcourus en course : x km
- Nombre de jours de course :

- Les champions nationaux présents au départ :

• Concernant le parcours :

- 3351 kilomètres
- 66.5 kilomètres contre-la-montre
- 53 ascensions répertoriées dont 25 cols de 2e catégorie et plus
- 44 465 mètres de dénivelé positif
- 9 sites et villes-étapes inédits :

- Comparatif du Tour 2017 par rapport aux 23 dernières éditions :



• Les anniversaires à fêter durant le Tour :

- 7 juillet :
- 8 juillet :

- 9 juillet :
- 10 juillet :
- 11 juillet :
- 12 juillet :
- 13 juillet :
- 14 juillet :
- 15 juillet :

- 16 juillet :
- 17 juillet :
- 18 juillet :
- 19 juillet :
- 20 juillet :
- 21 juillet :
- 22 juillet :

- 23 juillet :
- 24 juillet :
- 25 juillet :
- 26 juillet :
- 27 juillet :
- 28 juillet :
- 29 juillet :

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:18

Image

L'édition 2017

Sur le forum

Les étapes

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129083643936761.jpg1. Düsseldorf > Düsseldorf (ITT, 14 km) : Geraint Thomas
2. Düssedorf > Liège (203.5 km) : Marcel Kittel
3. Verviers > Longwy (212.5 km) : Peter Sagan
4. Mondorf-les-Bains > Vittel (207.5 km) : Arnaud Démare
5. Vittel > La Planche des Belles Filles (160.5 km) : Fabio Aru
6. Vesoul > Troyes (190.5 km) : Marcel Kittel
7. Troyes > Nuits-Saint-Georges (213.5 km) : Marcel Kittel
8. Dole > Stations des Rousses (187.5 km) : Lilian Calmejane
9. Nantua > Chambéry (181.5 km) : Rigoberto Uran

REPOS

10. Périgueux > Bergerac (178 km) : Marcel Kittel
11. Eymet > Pau (203.5 km) : Marcel Kittel
12. Pau > Peyragudes (214.5 km) : Romain Bardet
13. Saint-Girons > Foix (101) : Warren Barguil
14. Blagnac > Rodez (181.5 km) : Michael Matthews
15. Laissac-Séverac l'Église > Le Puy-en-Velay (189.5 km) : Bauke Mollema

REPOS

16. Le Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère (165 km) : Michael Matthews
17. La Mure > Serre Chevalier (183 km) : Primož Roglič
18. Briançon > Izoard (179.5) : Warren Barguil
19. Embrun > Salon-de-Provence (222.5 km) : Edvald Boasson Hagen
20. Marseille > Marseille (ITT, 22.5 km) : Maciej Bodnar
21. Montgeron > Paris Champs-Élysées (103 km) : Dylan Groenewegen

Classement général :

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129084054582521.jpg
  1. Christopher Froome
  2. Rigoberto Uran + 0:54
  3. Romain Bardet + 2:20
  4. Mikel Landa + 2:21
  5. Fabio Aru + 3:05
  6. Daniel Martin + 4:42
  7. Simon Yates + 6:14
  8. Louis Meintjes + 8:20
  9. Alberto Contador + 8:49
  10. Warren Barguil + 9:25
  11. Damiano Caruso + 14:48
  12. Nairo Quintana + 15:28
  13. Alexis Vuillermoz + 24:38
  14. Mikel Nieve + 25:28
  15. Emanuel Buchmann + 33:21
  16. Brice Feillu + 36:46
  17. Bauke Mollema + 37:43
  18. Carlos Betancur + 37:47
• Classements annexes

http://nsa39.casimages.com/img/2017/11/29/171129083643994552.jpgClassement par points :
  1. Michael Matthews - 370 points
  2. André Greipel - 234
  3. Edvald Boasson Hagen - 220
  4. Alexander Kristoff - 174
  5. Sonny Colbrelli - 168
Classement de la montagne :
  1. Warren Barguil - 169 points
  2. Primoz Roglic - 80
  3. Thomas De Gendt - 65
  4. Darwin Atapuma - 55
  5. Christopher Froome - 51
Classement du meilleur jeune :
  1. Simon Yates
  2. Louis Meintjes + 2:06
  3. Emanuel Buchmann + 27:07
  4. Tiesj Benoot + 35:50
  5. Guillaume Martin + 47:38
Classement par équipes :
  1. Sky
  2. AG2R La Mondiale + 7:14
  3. Trek-Segafredo + 1:44:46
  4. BMC Racing + 1:49:49
  5. Orica-Scott + 1:52:21
Super-combatif : Warren Barguil

Image L'album photo
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:18

Image

Histoire

Image
Jacques Anquetil et Raymond Poulidor au coude-à-coude sur les pentes du Puy-de-Dôme en 1964.

- 1902 : Novembre : le projet du Tour de France est adopté.
- 1903 : 1er juillet : départ du premier Tour de France devant le café Le Réveil-Matin à Montgeron.
- 1904 : Après divers déclassements, Henri Cornet (19 ans) remporte la course. Il est toujours le plus jeune vainqueur de l'histoire.
- 1905 : Première du Ballon d’Alsace et des Alpes (col Bayard, côte de Laffrey).
- 1906 : Création de la flamme rouge pour symboliser le dernier kilomètre. Le Tour visite l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.
- 1907 : Incursion en Suisse, à Genève, sur l'étape Lyon > Grenoble.
- 1909 : Un étranger, François Faber (Luxembourg), devient le premier étranger à remporter la course.

- 1910 : Le Tour franchit les Pyrénées (cols des Ares, de Port, de Portet d’Aspet, de Peyressourde, d’Aspin, du Tourmalet et de l’Aubisque).
- 1911 : Le Tour à l’assaut des « Grandes Alpes » (cols du Lautaret, du Galibier, d’Allos, du Télégraphe, de Braus et de Castillon).
- 1912 : Un belge, Odile Defraye, remporte la course.
- 1913 : Retour définitif au classement aux temps après l’expérience du classement par points.
- 1914 : Les plaques de cadres sont créées.
- 1919 : Création du Maillot Jaune le 18 juillet à Grenoble, dans le Café de l’Ascenceur.

- 1920 : Les belges trustent les sept premières places du classement général final.
- 1921 : Les presses étrangères (Belgique, Italie) et régionales disposent de voitures particulières
- 1922 : L’Izoard est escaladé pour la première fois.
- 1923 : La victoire finale d'Henri Pélissier permet au journal L'Auto de tirer à un million d'exemplaires.
- 1924 : Première victoire finale italienne (Ottavio Bottecchia). Albert Londres écrit l’article « Les forçats de la route ».
- 1925 : Aucun français dans les dix premiers, une premièr
- 1926 : Premier départ de province (Évian). Distance record : 5 745 km.
- 1927 : Les étapes tendent à se réduire (10 de moins de 200 kilomètres).
- 1928 : Première participation d’un coureur australien, Hubert Opperman.
- 1929 : Première émission radiophonique sur le Tour.

- 1930 : Création des équipes nationales, du Challenge International et de la Caravane publicitaire.
- 1931 : Les étapes du Tour continuent à se raccourcir, l’une d’elle se rapproche des 100 kilomètres (Gap > Grenoble, 102 km).
- 1932 : Un Allemand monte sur le podium : Kurt Stoepel (2e). Bonifications en temps accordées aux trois premiers de chaque étape.
- 1933 : Création du Grand Prix de la Montagne.
- 1934 : Première étape contre la montre individuel entre La Roche-sur-Yon et Nantes (80 kilomètres).
- 1935 : Premier contre-la-montre par équipes entre Nîmes et Montpellier. Apparition des demi-étapes.
- 1936 : Jacques Goddet succède au pied levé à Henri Desgrange, malade.
- 1937 : Emploi généralisé du dérailleur.
- 1938 : Les coureurs ne peuvent plus s’aligner à titre individuel.
- 1939 : Création des équipes régionales françaises (Nord-Est-Île-de-France, Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est).

- 1947 : Renaissance du Tour après sept ans d’interruption. Première étape dans une capitale étrangère (Bruxelles).
- 1948 : Première retransmission en direct en extérieur de la télévision française lors de la dernière étape.
- 1949 : Premier journal TV à Livry-Gargan le 29 juin, à la veille du départ, avec Pierre Sabbagh.

- 1950 : Le Massif Central est enfin affronté, avec la Croix de Chauboret (CLM).
- 1951 : « Découverte » du Mont Ventoux.
- 1952 : Premières arrivées en altitude (Alpe-d’Huez, Sestrières, Puy de Dôme). Le Tour ne réalise plus un « chemin de ronde ».
- 1953 : Tour du Cinquantenaire. Création du maillot vert. La garde républicaine fait son entrée officiel sur la Grande Boucle.
- 1954 : Premier départ de l’étranger (Amsterdam).
- 1955 : Premières photos-finishs à l'arrivée.
- 1956 : Création du prix du super-combatif.
- 1957 : Premier reportage TV de Robert Chapatte.
- 1958 : Premier direct depuis la route du Tour grâce à quatre caméras fixes hissées au sommet de l'Aubisque et première arrivée au Parc.
- 1959 : Premier transfert en autocar entre Rennes et Blain. Premier transfert par train (Bordeaux - Mont-de-Marsan) l'année suivante.

- 1960 : Première diffusion "mobile" dans l'ascension de Peyressourde et dans la descente vers Luchon.
- 1961 : La R.T.F. retransmet en direct la dernière heure et demie de quatre étapes.
- 1962 : Chaque étape bénéficie d'une retransmission sur ses dix derniers kilomètres à l'aide de deux motos.
- 1963 : Toutes les étapes sont filmées à l'aide d'un hélicoptère.
- 1964 : Les changements de vélos sont désormais autorisés.
- 1965 : Premier Grand Départ depuis l'Allemagne Fédérale, à Cologne.
- 1966 : La lutte anti-dopage apparaît sur le Tour. Raymond Poulidor est le premier coureur contrôlé.
- 1967 : Création du prologue (5.7 km, à Angers) et dernière arrivée du Tour au Parc des Princes.
- 1968 : Première des sept arrivées finales du Tour au vélodrome de Vincennes, aussi appelé "La Cipale".
- 1969 : Retour durable à la formule des équipes de marques.

- 1970 : Un Scandinave sur le podium, Gosta Pettersson (Suède).
- 1971 : Premiers transferts aériens (Le Touquet - Paris et Marseille - Albi).
- 1972 : Étape en ligne de seulement 28 kilomètres entre Aix-les-Bains et le Mont Revard (victoire de Cyrille Guimard).
- 1973 : Année où Poulidor passe le plus près du Maillot Jaune (à 80 centièmes de Zoetemelk après le Prologue de Scheveningen).
- 1974 : Étape inédite en Grande-Bretagne (Plymouth). Transfert par mer.
- 1975 : Première arrivée sur les Champs-Élysées. Créations du maillot à pois et du maillot blanc.
- 1976 : Daniel Mangeas devient speaker animateur officiel du Tour. Il le restera jusqu'en 2014.
- 1977 : Les Pyrénées sont franchies dès la deuxième étape (Auch > Pau, 253 kilomètres).
- 1978 : Michel Pollentier devient le premier maillot jaune exclu du Tour, pour fraude au contrôle anti-dopage. Une triste première...
- 1979 : l’Alpe d’Huez est escaladé deux fois à 24 heures d’intervalle.

- 1980 : Abandon de Bernard Hinault à Pau et victoire finale de Joop Zoetemelk après avoir terminé six fois second.
- 1981 : Le maillot jaune est porté par un non-européen (Phil Anderson, Australie) pour la première fois.
- 1982 : Gérard Porte devient directeur du service médical. Il le restera jusqu'en 2010.
- 1983 : Formule open.
- 1984 : Un maillot rouge est créé pour les sprints intermédiaires.
- 1985 : Les pédales automatiques et les roues lenticulaires arrivent sur le Tour.
- 1986 : Première victoire finale d’un non-européen (Greg LeMond, États-Unis). Un canadien porte la tunique de leader (Alex Stieda).
- 1987 : Départ de Berlin.
- 1988 : Création du Village départ et dernière ascension du mythique Puy de Dôme (1465 m).
- 1989 : Jean-Marie Leblanc, ancien coureur, devient directeur de l'épreuve.

- 1990 : Première étape diffusée en intégralité : Saint Gervais > L'Alpe d'Huez (11e étape, 182.5 kilomètres).
- 1991 : L’équipe P.D.M., dont tous les coureurs sont malades, se retire après la onzième étape (Saint-Herblain).
- 1992 : Parcours européen. Départ d’Espagne (Saint-Sébastien).
- 1993 : Incursion dans l’Île de Noirmoutier (passage du Gois).
- 1994 : Le Tour emprunte en première mondiale le tunnel sous la Manche.
- 1995 : Chute mortelle de Fabio Casartelli dans la descente du Portet-d’Aspet. Passage sur le Pont de Normandie.
- 1996 : Vainqueur, Bjarne Riis avouera s’être dopé le 25 mai 2007. Les faits étaient alors prescrits par les règlements.
- 1997 : Première victoire allemande dans le Tour de France, soixante-cinq après le podium de Kurt Stoepel (2e en 1932).
- 1998 : Départ d’Irlande (Dublin).
- 1999 : « Tour du renouveau » après l’affaire Festina.

- 2000 : Le Tour de l’an 2000 part du Futuroscope. Réintroduction du maillot blanc, absent depuis 1988.
- 2001 : Plus gros écart entre une échappée et un peloton : 35’54’’, lors de l’étape Colmar > Pontarlier.
- 2002 : Les oreillettes sont utilisées par tous les coureurs.
- 2003 : Le Tour fête son centenaire. Premier maillot jaune porté par un sud-américain (Victor Hugo Peña, Colombie).
- 2004 : Skoda devient voiture officielle du Tour de France.
- 2005 : Dernière fois où les Champs-Élysées n’ont pas été le thêatre d’un sprint massif (victoire d’Alexandre Vinokourov).
- 2006 : L’affaire Puerto est déclenchée peu avant le départ de Strasbourg. Les principaux favoris sont interdits de départ.
- 2007 : Départ de Grande-Bretagne (Londres). Christian Prudhomme devient directeur de la course.
- 2008 : L’anglais Mark Cavendish remporte ses quatre premières étapes sur le Tour. Il en est aujourd’hui à 30 bouquets.
- 2009 : Grand Départ depuis Monaco. Le Mont Ventoux est programmé à la veille de l’arrivée finale.

- 2010 : Le Tourmalet est le théâtre d’une arrivée au sommet. Tous les vélos des vainqueurs d’étapes sont contrôlées.
- 2011 : Plus haute arrivée de l’histoire du Tour : sommet du Galibier (2 645m). Florence Pommerie devient directrice du service médical.
- 2012 : Première ascension de la Planche des Belles Filles.
- 2013 : Centième édition. Départ de la Corse qui accueille le Tour pour la première fois. Arrivée en soirée à Paris.
- 2014 : Départ le plus septentrional de l’histoire du Tour dans le Yorkshire, un an après le plus méridional (en Corse).
- 2015 : ASO invite une équipe africaine : MTN-Qhubeka.
- 2016 : Dernier Tour de France de Gérard Holtz, deux ans après le dernier Tour de Jean-Paul Ollivier.
- 2017 : Toutes les étapes sont diffusées en intégralité.

http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/31/170131043540704860.jpgLes directeurs du Tour de France :
  • 1903-1936 : Henri Desgrange
  • 1936-1987 : Jacques Goddet
  • 1962-1987 : Félix Lévitan Codirecteur
  • 1987 : Jean-François Naquet-Radiguet et Xavier Louy
  • 1988 : Xavier Louy
  • 1989-2006 : Jean-Marie Leblanc
  • Depuis 2007 : Christian Prudhomme

Les derniers français vainqueurs le …
- 7 juillet : Samuel Dumoulin, à Nantes en 2008
- 8 juillet : Lilian Calmejane, à la Station des Rousses en 2017
- 9 juillet : Sylvain Calzati, à Lorient en 2006
- 10 juillet : Sylvain Chavanel, à la Station des Rousses en 2010
- 11 juillet : Alexis Vuillermoz, à Mûr-de-Bretagne en 2015
- 12 juillet : Blel Kadri, à Gérardmer - La Mauselaine en 2014
- 13 juillet : Romain Bardet, à Peyragudes en 2017
- 14 juillet : Warren Barguil, à Foix en 2017
- 15 juillet : David Moncoutié, à Figeac en 2004

- 17 juillet : Patrice Halgand, à Pau en 2002
- 18 juillet : Christophe Riblon, à l'Alpe d'Huez en 2013
- 19 juillet : Thomas Voeckler, à Bagnères-de-Luchon en 2010
- 20 juillet : Warren Barguil, à l'Izoard en 2017
- 21 juillet : Sandy Casar, à Bourg-Saint-Maurice en 2009
- 22 juillet : Romain Bardet, à Saint-Gervais - Mont Blanc en 2016

- 24 juillet : Didier Rous, à Montbéliard en 1997
- 25 juillet : Sylvain Chavanel, à Montluçon en 2008
- 26 juillet : Lucien Lazaridès, à Grenoble en 1954
- 27 juillet : Sandy Casar, à Angoulême en 2007
- 28 juillet : Jean Forestier, à Poitiers en 1955
- 29 juillet : Lucien Teisseire, à Besançon en 1954

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:18

Image

La France sur le Tour

Les résultats français sur le Tour depuis 1903 :
1903 : Premier au général : Maurice Garin (1er) | 5 étapes (Maurice Garin, x3 ; Hippolyte Aucouturier, x2)
1904 : Premier au général : Henri Cornet (1er) | 5 étapes (Antonin Faure ; Henri Cornet ; François Beaugendre ; Jean-Baptiste Dortignacq, x2)
1905 : Premier au général : Louis Trousselier (1er) | 11 étapes/11 (Louis Trousselier, x5 ; Hippolyte Aucouturier, x3 ; Jean-Baptiste Dortignacq, x3)
1906 : Premier au général : René Pottier (1er) | 13 étapes/13 (Émile Georget ; René Pottier, x5 ; Georges Passerieu, x2 ; Louis Trousselier, x4 ; Jean-Baptiste Dortignacq)
1907 : Premier au général : Lucien Petit-Breton (1er) | 14 étapes/14 (Louis Trousselier, x2 ; Émile Georget, x6 ; Marcel Cadole ; Georges Passerieu, x2 ; Lucien Petit-Breton, x2 ; Gustave Garrigou, x2)
1908 : Premier au général : Lucien Petit-Breton (1er) | 10 étapes (Georges Passerieu, x3 ; Lucien Petit-Breton, x5 ; Jean-Baptiste Dortignacq ; Georges Paulmier)
1909 : Premier au général : Gustave Garrigou (2e) | 7 étapes (Ernest Paul ; Jean Alavoine, x2 ; Contant Ménager ; Louis Trousselier ; Gustave Garrigou ; Paul Duboc)

Image
Louis Trousselier, vainqueur du Tour de France 1905 et de 13 étapes entre 1905 et 1910

1910 : Premier au général : Octave Lapize (1er) | 11 étapes (Charles Crupelandt ; Émile Georget ; Octave Lapize, x4 ; Julien Maitron ; Georges Paulmier ; Ernest Paul ; Louis Trousselier ; Gustave Garrigou)
1911 : Premier au général : Gustave Garrigou (1er) | 12 étapes (Gustave Garrigou, x2 ; Charles Crupelandt, x2 ; Émile Georget ; Paul Duboc, x4 ; Maurice Brocco ; Marcel Godivier, x2)
1912 : Premier au général : Eugène Christophe (2e) | 8 étapes (Charles Crupelandt ; Eugène Christophe, x3 ; Octave Lapize ; Jean Alavoine, x3)
1913 : Premier au général : Gustave Garrigou (2e) | 2 étapes (Henri Pélissier ; Gustave Garrigou)
1914 : Premier au général : Henri Pélissier (2e) | 7 étapes (Émile Engel ; Jean Alavoine ; Octave Lapize ; Henri Pélissier, x3 ; Gustave Garrigou)

1919 : Premier au général : Jean Alavoine (2e) | 11 étapes (Henri Pélissier ; Francis Pélissier ; Jean Alavoine, x5 ; Honoré Barthélémy, x4)

Image
Gaston Rebry (France), Julien Vervaecke (Belgique), André Leducq (France) et Nicolas Frantz (Luxembourg) en 1928, à Paris

1920 : Premier au général : Honoré Barthélémy (8e) | 3 étapes (Henri Pélissier, x2 ; Félix Goethals)
1921 : Premier au général : Honoré Barthélémy (3e) | 5 étapes (Romain Bellenger ; Félix Goethals, x3 ; Honoré Barthélémy)
1922 : Premier au général : Jean Alavoine (2e) | 6 étapes (Robert Jacquinot, x2 ; Romain Bellenger ; Jean Alavoine, x3)
1923 : Premier au général : Henri Pélissier (1er) | 12 étapes (Robert Jacquinot, x2 ; Henri Pélissier, x3 ; Jean Alavoine, x3 ; Joseph Muller ; Romain Bellenger ; Félix Goethals, x2)
1924 : Premier au général : Joseph Muller (6e) | 4 étapes (Romain Bellenger, x2 ; Félix Goethals ; Arsène Alancourt)
1925 : Premier au général : Romain Bellenger (11e) | 1 étape (Romain Bellenger)
1926 : Premier au général : Georges Cuvilier (8e) | 0 étape
1927 : Premier au général : André Leducq (4e) | 6 étapes (Francis Pélissier ; Ferdinand Le Drogo ; André Leducq, x3 ; Antonin Magne)
1928 : Premier au général : André Leducq (2e) | 13 étapes (André Leducq, x4 ; Marcel Bidot ; Victor Fontan, x2 ; Antonin Magne, x2 ; Julien Moineau ; Pierre Magne ; Joseph Mauclair ; Marcel Huot)
1929 : Premier au général : Antonin Magne (7e) | 10 étapes (André Leducq, x5 ; Paul Le Drogo ; Julien Moineau ; Marcel Bidot ; Benoît Faure ; Charles Pélissier)

Image
Antonin Magne, Yves Le Goff et Alfons Schepers (Belgique) dans le col du Télégraphe lors de l'étape Aix-les-Bains - Grenoble de 1934

1930 : 1 équipe, 55 coureurs. | Premier au général : André Leducq (1er) | 13 étapes (Charles Pélissier, x8 ; André Leducq, x2 ; Jules Merviel ; Antonin Magne ; Louis Peglion) | Classement par équipes (France)
1931 : 1 équipe, 30 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (1er) | 8 étapes (André Godinat ; Charles Pélissier, x5 ; Antonin Magne ; André Leducq)
1932 : 1 équipe, 27 coureurs. | Premier au général : André Leducq (1er) | 7 étapes (André Leducq, x6 ; Roger Lapébie)
1933 : 1 équipe, 29 coureurs. | Premier au général : Georges Speicher (1er) | 9 étapes (Maurice Archambaud, x2 ; Georges Speicher, x3 ; Fernand Cornez ; André Leducq, x2 ; René Le Grevès)|Classement par équipes (France)
1934 : 1 équipe, 20 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (1er) | 20 étapes (Georges Speicher, x5 ; René Le Grevès, x4 ; Roger Lapébie, x5 ; René Vietto, x4 ; Antonin Magne, x2 ; Raymond Louviot) | Classement de la montagne (René Vietto)
1935 : Premier au général : Georges Speicher (6e) | 13 étapes (Charles Pélissier, x2 ; Maurice Archambaud, x2 ; René Vietto, x2 ; Georges Speicher ; René Le Grevès, x4 ; Julien Moineau ; André Leducq)
1936 : 1 équipe, 39 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (2e) | 13 étapes (Maurice Archambaud ; René Le Grevès, x6 ; Jean-Marie Goasmat ; Léon Level ; Paul Maye, x2 ; Sauveur Ducazeaux ; Antonin Magne)
1937 : 1 équipe, 33 coureurs. | Premier au général : Roger Lapébie (1er) | 9 étapes (Maurice Archambaud ; Henri Puppo ; Roger Lapébie, x3 ; Alphonse Antoine ; Paul Chocque, x2 ; Raymond Passat) | Classement par équipes (France)
1938 : 3 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Victor Cosson (3e) | 7 étapes (Jean Fréchaut, x3 ; Antonin Magne, x2 ; Dante Gianello ; Fabien Galateau ; André Leducq)
1939 : 5 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : René Vietto (2e) | 17 étapes (Amédée Fournier, x2 ; Éloi Tassin ; Pierre Cloarec, x2 ; Raymond Louviot ; Edmond Pagès ; Raymond Passat ; Pierre Jaminet ; Maurice Archambaud, x4 ; Fabien Galateau ; Pierre Gallien ; Pierre Jaminet ; René Le Grevès)

1947 : 6 équipes, 58 coureurs. | Premier au général : Jean Robic (1er) | 12 étapes (René Vietto, x2 ; Jean Robic, x3 ; Lucien Teisseire, x2 ; Édouard Fachleitner ; Henri Massal ; Albert Bourlon ; Éloi Tassin ; Maurice Diot)
1948 : 6 équipes, 61 coureurs. | Premier au général : Guy Lapébie (3e) | 6 étapes (Guy Lapébie ; Jacques Pras ; Raoul Rémy ; Louison Bobet, x2 ; Bernard Gauthier)
1949 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Jacques Marinelli (3e) | 8 étapes (Marcel Dussault ; Lucien Teisseire ; Adolphe Deladda ; Guy Lapébie ; Louis Caput ; Jean Robic ; Émile Idée ; Raphaël Géminiani)

Image
Louison Bobet

1950 : 7 équipes, 63 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (3e) | 9 étapes (Nello Lauredi ; Marcel Dussault ; Marcel Molinès ; Custodio Dos Reis ; Raphaël Géminiani, x2 ; Louison Bobet ; Gino Sciardis ; Émile Baffert) | Classement de la montagne (Louison Bobet)
1951 : 6 équipes, 68 coureurs. | Premier au général : Raphaël Géminiani (2e) | 6 étapes (Georges Meunier ; Roger Lévêque ; Édouard Muller ; Raphaël Géminiani ; Louison Bobet ; Adolphe Deledda) | Classement de la montagne (Raphaël Géminiani) | Classement par équipes (France)
1952 : 6 équipes, 61 coureurs. | Premier au général : Jean Robic (5e) | 9 étapes (Nello Lauredi ; Pierre Molinéris ; Raphaël Géminiani, x2 ; Raoul Rémy ; Jean Robic ; Georges Decaux ; Jacques Vivier ; Antonin Rolland)
1953 : 6 équipes, 59 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 10 étapes (Stanislas Bober ; Jean Malléjac ; Jean Robic ; André Darrigade ; Nello Lauredi ; Bernard Quennehen ; Maurice Quentin ; Louison Bobet, x2 ; Georges Meunier)
1954 : 6 équipes, 59 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 15 étapes (Louison Bobet, x3 ; Marcel Dussault ; Dominique Forlini, x2 ; Jacques Vivier ; Gilbert Bauvin, x2 ; Jean Forestier ; Lucien Lazaridès ; Jean Dotto ; Lucien Teisseire ; François Mahé ; Robert Varnajo)
1955 : 6 équipes, 60 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 9 étapes (Antoine Rolland ; Louison Bobet, x2 ; Roger Hassenforder ; André Darrigade ; Raphaël Géminiani ; Lucien Lazaridès ; Louis Caput ; Jean Forestier) | Classement par équipes (France)
1956 : 6 équipes, 57 coureurs. | Premier au général : Roger Walkowiak (1er) | 8 étapes (André Darrigade ; Roger Hassenforder, x4 ; Joseph Morvan ; Joseph Thomin ; Jean Forestier)
1957 : 6 équipes, 60 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | Classement par points (Jean Forestier) | Classement par équipes (France)
1958 : 4 équipes, 47 coureurs. | Premier au général : Raphaël Géminiani (3e) | 17 étapes (André Darrigade, x3 : René Privat, x3 ; France ; Jacques Anquetil, x4 ; Gilbert Bauvin ; André Trochut ; Roger Hassenforder, x2 ; Jean Stablinski ; Jean Bourlès ) | 9 étapes (André Darrigade, x5 ; Gilbert Bauvin ; Jean Gainche ; Tino Sabbadini ; Louis Bergaud) | Classement par points (Jean Graczyk)
1959 : 4 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Henri Anglade (2e) | 12 étapes (André Darrigade, x2 ; Robert Cazala ; Jean Graczyk ; Roger Rivière, x2 ; Roger Hassenforder ; Michel Dejouhannet ; Marcel Queheille ; Henry Anglade ; André Le Dissez ; Joseph Groussard) | Classement par points (André Darrigade)

Image
Jacques Anquetil et Raymond Poulidor dans le Puy de Dôme (1964)

1960 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Raymond Mastrotto (6e) | 10 étapes (Roger Rivière, x3 ; René Privat ; Jean Graczyk, x4 ; André Darrigade ; Pierre Beuffeuil) | Classement par points (Jean Graczyk) | Classement par équipes (France)
1961 : 4 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 11 étapes (André Darrigade, x4 ; Jacques Anquetil, x2 ; Anatole Novak ; Louis Bergaud ; Jean Stablinski ; Jean Forestier ; Robert Cazala) | Classement par points (André Darrigade) | Classement par équipes (France)
1962 : 7 équipes, 50 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 7 étapes (André Darrigade ; Robert Cazala, x2 ; Jacques Anquetil, x2 ; Jean Stablinski ; Raymond Poulidor) | Classement par équipes (St. Raphaël)
1963 : 4 équipes, 29 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 8 étapes (Pelforth ; Jacques Anquetil, x4 ; Guy Ignolin, x2 ; André Darrigade) | Classement par équipes (St. Raphaël)
1964 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 8 étapes (André Darrigade, x2 ; Jacques Anquetil, x4 ; Raymond Poulidor ; Jean Stablinski) | Classement par équipes (Pelforth)
1965 : 5 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (2e) | 3 étapes (Ford France-Gitane-Dunlop ; Raymond Poulidor, x2)
1966 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Lucien Aimar (1er) | 2 étapes (Raymond Poulidor ; Pierre Beuffeuil)
1967 : 3 équipes, 30 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (1er) | 8 étapes (Roger Pingeon ; Lucien Aimar ; José Samyn ; Raymond Riotte ; Raymond Mastrotto ; Jean Stablinski ; Paul Lemeteyer Raymond Poulidor) |Classement par équipes (France)
1968 : 3 équipes, 30 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (5e) | 10 étapes (Charly Grosskost, x2 ; Georges Chappe ; André Desvages ; Jean Dumont ; Gilbert Bellone ; Roger Pingeon, x2 ; Jean-Pierre Genet ; Maurice Izier)
1969 : 5 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (2e) | 3 étapes (Roger Pingeon ; Raymond Delisle ; Pierre Matignon)

Image
Bernard Thévenet face à Eddy Merckx, le 13 juillet 1975 (Nice-Pra Loup)

1970 : 4 équipes, 32 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (7e) | 5 étapes (Cyrille Guimard ; Alain Vasseur ; Bernard Thévenet ; Christian Raymond ; Jean-Pierre Danguillaume)
1971 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (4e) | 4 étapes (Jean-Pierre Genet ; Bernard Thévenet ; Bernard Labourdette ; Jean-Pierre Danguillaume) | Classement par équipes (BIC)
1972 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (3e) | 7 étapes (Cyrille Guimard, x4 ; Yves Hézard ; Bernard Thévenet, x2) | Classement par équipes (Gan-Mercier)
1973 : 6 équipes, 53 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (2e) | 6 étapes (José Catieu ; Cyrille Guimard ; Jean-Pierre Danguillaume ; Bernard Thévenet, x2 ; Claude Tollet)
1974 : 6 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (2e) | 7 étapes (Jean-Luc Molinéris ; Cyrille Guimard ; Jean-Pierre Genet ; Raymond Poulidor ; Jean-Pierre Danguillaume, x2 ; Francis Campaner
1975 : 5 équipes, 43 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (1er)| 3 étapes (Jacques Esclassan ; Bernard Thévenet, x2)
1976 : 6 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (3e) | 3 étapes (Jacques Esclassan ; Raymond Delisle ; Hubert Mathis)
1977 : 4 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (1er) | 8 étapes (Pierre-Raymond Villemiane ; Régis Delépine ; Jacques Esclassan ; Jean-Pierre Danguillaume, x2 ; Bernard Quilfen ; Bernard Thévenet ; Alain Meslet)| Classement par points (Jacques Esclassan)
1978 : 6 équipes, 54 coureurs.| Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 7 étapes (Jacques Esclassan, x2 ; Bernard Hinault, x3 ; Mariano Martinez ; Christian Seznec ) | Classement de la montagne (Mariano Martinez) | Classement par équipes (Miko-Mercier-Hutchinson)
1979 : 5 équipes, 51 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 10 étapes (René Bittinger ; Bernard Hinault, x7 ; Christian Seznec ; Pierre-Raymond Villemiane) | Classement par points (Bernard Hinault) | Meilleur jeune (Jean-René Bernaudeau) | Classement par équipes (Renault-Gitane)

Image
Laurent Fignon et Bernard Hinault lors du Tour 1984 ... 7 victoires finales à eux deux.

1980 : 5 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Raymond Martin (3e) | 7 étapes (Bernard Hinault, x3 ; Jean-Louis Gauthier ; Raymond Martin ; Bernard Vallet ; Mariano Martinez) | Classement de la montagne (Raymond Martin) |Classement par équipes (Mercier)
1981 : 6 équipes, 48 coureurs.| Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x5 ; Robert Alban) | Classement par équipes (Peugeot)
1982 : 6 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Premier au général (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x4 ; Pierre-Raymond Villemiane ; Pascal Simon) | Classement de la montagne (Bernard Vallet) | Classement par équipes (Coop-Mercier)
1983 : 6 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (1er) | 9 étapes (Coop-Mercier-Mavic ; Dominique Gaigne ; Philippe Chevallier ; Régis Clère ; Pierre Le Bigaut ; Michel Laurent ; Jacques Michaud ; Philippe Leleu ; Laurent Fignon)| Meilleur jeune (Laurent Fignon)
1984 : 7 équipes, 55 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (1er) | 12 étapes (Benard Hinault ; Marc Madiot ; Renault-Elf ; Laurent Fignon, x5 ; Pascal Jules ; Pascal Poisson ; Pierre-Henri Menthéour ; Frédéric Vichot)| Classement par équipes (Renault)
1985 : 6 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x2 ; La Vie Claire ; Francis Castaing ; Frédéric Vichot ; Régis Simon) | Classement par équipes (La Vie Claire)
1986 : 6 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (2e)| 6 étapes (Thierry Marie ; Système U ; Bernard Hinault, x3 ; Jean-François Bernard) | Classement de la montagne (Bernard Hinault) | Classement par équipes (La Vie Claire)
1987 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Jean-François Bernard (3e)| (Christophe Lavainne ; Martial Gayant ; Régis Clère, x2 ; Jean-François Bernard, x2 ; Laurent Fignon) Classement par équipes (Système U)
1988 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Eric Boyer (5e) | 2 étapes (Jérôme Simon ; Thierry Marie)
1989 : 5 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (2e)| 4 étapes (Super U ; Joël Pelier ; Vincent Barteau ; Laurent Fignon) | Meilleur Jeune (Fabrice Philipot)

Image
Jan Ullrich, Bjarne Riis, Richard Virenque et Marco Pantani dans les Alpes en 1997

1990 : 4 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Fabrice Philipot (14e) | 4 étapes (Thierry Marie ; Thierry Claveyrolat ; Charly Mottet, x2) | Classement de la montagne (Thierry Claveyrolat) | Meilleur jeune (Gilles Delion) | Classement par équipes (Z-Peugeot)
1991 : 4 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Charly Mottet (4e) | 5 étapes (Thierry Marie, x2 ; Charly Mottet, x2 ; Thierry Claveyrolat)
1992 : 3 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Pascal Lino (5e) |6 étapes (Dominique Arnould ; Laurent Jalabert ; Gilles Delion ; Laurent Fignon ; Jean-Claude Colotti ; Thierry Marie) | Classement par points (Laurent Jalabert) |
1993 : 4 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Jean-Philippe Dojwa (15e) | 1 étape (Pascal Lino)
1994 : 5 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Luc Leblanc (4e)| 4 étapes (Jacky Durand, Luc Leblanc ; Richard Virenque ; Eddy Seigneur) | Classement de la montagne (Richard Virenque) | Classement par équipes (Festina-Lotus)
1995 : 4 équipes, 34 coureurs.| Premier au général : Laurent Jalabert (4e)| 3 étapes (Jacky Durand ; Laurent Jalabert ; Richard Virenque) | Classement par points (Laurent Jalabert) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
1996 : 4 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Richard Virenque (3e) | 4 étapes (Frédéric Moncassin, x2 ; Cyril Saugrain ; Luc Leblanc)| Classement de la montagne (Richard Virenque) | Classement par équipes (Festina-Lotus)
1997 : 7 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Richard Virenque (3e) | 6 étapes (Cédric Vasseur ; Laurent Brochard ; Laurent Desbiens ; Richard Virenque ; Christophe Mengin ; Didier Rous) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
1998 : 6 équipes, 38 coureurs. | Premier au général : Christophe Rinero (4e) | 1 étape (Jacky Durand) | Classement de la montagne (Christophe Rinero) | Classement par équipes (Cofidis)
1999 : 6 équipes, 37 coureurs. | Premier français : Richard Virenque (8e) | 0 étape | Classement de la montagne (Richard Virenque) |Meilleur jeune (Benoît Salmon)

Image
Thomas Voeckler, 10 jours en jaune en 2004 et en 2011

2000 : 6 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (4e) | 2 étapes (Christophe Agnolutto ; Richard Virenque)
2001 : 8 équipes, 51 coureurs.| Premier au général : François Simon (6e) |3 étapes (Christophe Moreau ; Laurent Jalabert, x2) | Classement de la montagne (Laurent Jalabert)
2002 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier français : David Moncoutié (13e) | 2 étapes (Patrice Halgand ; Richard Virenque) | Classement de la montagne (Laurent Jalabert)
2003 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (8e) | 2 étapes (Richard Virenque ; Jean-Patrick Nazon) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
2004 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (12e) | 3 étapes (Jean-Patrick Nazon ; Richard Virenque ; David Moncoutié) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
2005 : 5 équipes, 32 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (11e) | 1 étape (David Moncoutié)
2006 : 6 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Cyril Dessel (6e) | 3 étapes (Jimmy Casper ; Sylvain Calzati ; Pierrick Fédrigo)
2007 : 6 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Stéphane Goubert (26e) | 2 étapes (Cédric Vasseur ; Sandy Casar)
2008 : 6 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Sandy Casar (13e) | 3 étapes (Samuel Dumoulin ; Cyril Dessel ; Sylvain Chavanel)
2009 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Le Mével (9e) | 4 étapes (Thomas Voeckler ; Brice Feillu ; Pierrick Fédrigo ; Sandy Casar)

Image
Thibaut Pinot et Romain Bardet, les nouvelles chances françaises

2010 : 4 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : John Gadret (17e) | 6 étapes (Sylvain Chavanel, x2 ; Sandy Casar ; Christophe Riblon ; Thomas Voeckler ; Pierrick Fédrigo) | Classement de la montagne (Anthony Charteau)
2011 : 5 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Thomas Voeckler (4e) | 1 étape (Pierre Rolland) | Meilleur jeune (Pierre Rolland)
2012 : 5 équipes, 44 coureurs. | Premier au général : Pierre Rolland (8e) | 5 étapes (Thibaut Pinot ; Thomas Voeckler, x2 ; Pierre Rolland ; Pierrick Fédrigo) | Classement de la montagne (Thomas Voeckler)
2013 : 5 équipes, 42 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (15e) | 1 étape (Christophe Riblon)
2014 : 5 équipes, 44 coureurs. | Premier au général : Jean-Christophe Péraud (2e) | 2 étapes (Blel Kadri ; Tony Gallopin) | Meilleur jeune (Thibaut Pinot) | Classement par équipes (AG2R La Mondiale)
2015 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (9e) | 3 étapes (Alexis Vuillermoz ; Romain Bardet ; Thibaut Pinot)
2016 : 5 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (2e) | 1 étape (Romain Bardet)
2017 : 5 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (3e) | 5 étapes (Arnaud Démare, Lilian Calmejane, Romain Bardet, Warren Barguil x2)

Les maillots jaunes français depuis 1919 :
84 porteurs. En gras, les coureurs ayant également remporté l'édition.

1919 : Eugène Christophe (3 jours)

1920 :
1921 :
1922 : Robert Jacquinot (3 jours), Eugène Christophe (3 jours), Jean Alavoine (5 jours)
1923 : Robert Jacquinot (1 jour), Henri Pélissier (6 jours)
1924 :
1925 :
1926 :
1927 : Francis Pélissier (5 jours), Ferdinand Le Drogo (1 jours)
1928 :
1929 : Victor Fontan (2 jours), André Leducq (1 jour)

1930 : Charles Pélissier (1 jour), André Leducq (13 jours)
1931 : Léon Le Calvez (1 jour), Charles Pélissier (2 jours), Antonin Magne (16 jours)
1932 : André Leducq (19 jours)
1933 : Maurice Archambaud (9 jours), Georges Speicher (12 jours)
1934 : Georges Speicher (1 jour), Antonin Magne (22 jours)
1935 :
1936 : Maurice Archambaud (5 jours)
1937 : Roger Lapébie (4 jours)
1938 : André Leducq (1 jour et demi)
1939 : Amédée Fournier (1 jour), Jean Fontenay (1 jour et demi), René Vietto (11 jours)

1947 : René Vietto (15 jours), Jean Robic (1 jour)
1948 : Louison Bobet (9 jours)
1949 : Marcel Dussault ( jour), Jacques Marinelli (6 jours)

1950 : Bernard Gauthier (7 jours)
1951 : Roger Levêque (6 jours), Gilbert Bauvin (1 jour)
1952 : Nello Lauredi (4 jours)
1953 : Roger Hassenforder (4 jours), Jean Robic (1 jour), François Mahé (1 jour), Jean Malléjac (5 jours), Louison Bobet (5 jours)
1954 : Gilbert Bauvin (2 jours), Louison Bobet (14 jours)
1955 : Antonin Rolland (12 jours), Louison Bobet (6 jours)
1956 : André Darrigade (6 jours), Roger Walkowiak (8 jours)
1957 : André Darrigade (1 jour), René Privat (3 jours), Jacques Anquetil (16 jours), Nicolas Barone (1 jour), Jean Forestier (2 jours)
1958 : André Darrigade (5 jours), Gilbert Bauvin (1 jour), Raphaël Géminiani (4 jours)
1959 : André Darrigade (2 jours), Robert Cazala (6 jours), Michel Vermeulin (3 jours)

Image

1960 : Joseph Groussard (1 jour), Henry Anglade (2 jours)
1961 : André Darrigade (une demi-journée), Jacques Anquetil (21 jours)
1962 : André Darrigade (2 jours), Jacques Anquetil (3 jours)
1963 : Jacques Anquetil (5 jours)
1964 : Georges Groussard (9 jours), Jacques Anquetil (6 jours)
1965 :
1966 : Jean-Claude Lebaube (1 jour), Lucien Aimar (6 jours)
1967 : Roger Pingeon (17 jours), Raymond Riotte (1 jour)
1968 : Charly Grosskost (3 jours), Jean-Pierre Genêt (1 jour)
1969 : Désiré Letort (1 jour)

Image

1970 :
1971 :
1972 : Cyrille Guimard (6 jours et demi)
1973 : José Catieau (4 jours)
1974 :
1975 : Bernard Thévenet (8 jours)
1976 : Raymond Delisle (2 jours)
1977 : Bernard Thévenet (8 jours)
1978 : Jacques Bossis (1 jour), Bernard Hinault (3 jours)
1979 : Jean-René Bernaudeau (1 jour), Bernard Hinault (17 jours)

Image

1980 : Bernard Hinault (3 jours et demi), Yvon Bertin (1 jour)
1981 : Bernard Hinault (18 jours et demi)
1982 : Bernard Hinault (12 jours)
1983 : Jean-Louis Gauthier (1 jour), Pascal Simon (7 jours), Laurent Fignon (6 jours)
1984 : Bernard Hinault (1 jour), Vincent Barteau (12 jours), Laurent Fignon (7 jours)
1985 : Bernard Hinault (16 jours)
1986 : Thierry Marie (3 jours), Dominique Gaigne (1 jour), Bernard Hinault (5 jours)
1987 : Charly Mottet (6 jours), Martial Gayant (2 jour), Jean-François Bernard (1 jour)
1988 :
1989 : Laurent Fignon (9 jours)

Image

1990 : Thierry Marie (1 jour), Ronan Pensec (2 jours)
1991 : Thierry Marie (3 jours), Luc Leblanc (1 jour)
1992 : Richard Virenque (1 jour), Pascal Lino (10 jours)
1993 :
1994 :
1995 : Jacky Durand (2 jours), Laurent Jalabert (2 jours)
1996 : Frédéric Moncassin (1 jour)
1997 : Cédric Vasseur (5 jours)
1998 : Laurent Desbiens (2 jours)
1999 :

Image

2000 : Laurent Jalabert (2 jours)
2001 : Christophe Moreau (1 jour), François Simon (2 jours)
2002 :
2003 : Jean-Pierre Nazon (1 jour), Richard Virenque (1 jour)
2004 : Thomas Voeckler (10 jours)
2005 :
2006 : Cyril Dessel (1 jour)
2007 :
2008 : Romain Feillu (1 jour)
2009 :

Image

2010 : Sylvain Chavanel (1 jour)
2011 : Thomas Voeckler (10 jours)
2012 :
2013 :
2014 : Tony Gallopin (1 jour)
2015 :
2016 :
2017 :

Les 194 français ayant participé au Tour depuis 2000 :
A : Christophe Agnolutto, Julian Alaphilippe, Guillaume Auger, Ludovic Auger, Stéphane Augé

B : Yoann Bagot, Romain Bardet, Warren Barguil, Stéphane Bergès, Jérôme Bernard, Giovanni Bernaudeau, Frédéric Bessy, Walter Bénéteau, Jean-Marc Bideau, William Bonnet, Thomas Boudat, Maxime Bouet, Nacer Bouhanni, Gilles Bouvard, Franck Bouyer, Florent Brard, Laurent Brochard, Frédéric Brun, Mickaël Buffaz

C : Lilian Calmejane, Sylvain Calzati, Christophe Capelle, Sandy Casar, Jimmy Casper, Dimitri Champion, Pascal Chanteur, Anthony Charteau, Sébastien Chavanel, Sylvain Chavanel, Mikaël Chérel, Médéric Clain, Jérôme Coppel, Bryan Coquard, Jérôme Cousin, Cédric Coutouly, Arnaud Coyot

D : Carlos Da Cruz, Mickael Delage, Anthony Delaplace, Laurent Desbiens, Cyril Dessel, Pascal Déramé, Rémy Di Gregorio, Axel Domont, Hervé Duclos-Lassalle, Laurent Dufaux, Samuel Dumoulin, Hubert Dupont, Jacky Durand

E : Christophe Edaleine, Nicolas Edet, Julien El Farès, Jimmy Engoulvent

F : Christophe Faudot, Brice Feillu, Romain Feillu, Pierrick Fédrigo, Frédéric Finot, Andy Flickinger, Armindo Fonseca, Julien Fouchard, Nicolas Fritsch

G : John Gadret, Jérémie Galland, Tony Gallopin, Damien Gaudin, Philippe Gaumont, Cyril Gautier, Alexandre Geniez, Élie Gesbert, Anthony Geslin, Arnaud Gérard, Yohann Gène, Stéphane Goubert, Alexis Gougeard, Fabrice Gougot, Thierry Gouvenou, Frédéric Guesdon

H : Saïd Haddou, Patrice Halgand, Romain Hardy, Maryan Hary, Cedric Herve, Pascal Hervé, Stéphane Heulot, Sébastien Hinault, Jonathan Hivert, Yann Huguet, Thierry Hupont

J : Laurent Jalabert, Nicolas Jalabert, Xavier Jan, Benoît Jarrier, Fabrice Jeandesboz, Arnold Jeannesson, Lilian Jegou, Vincent Jérôme, Sébastien Joly

K : Blel Kadri, Christophe Kern, Yuriy Krivtsov

L : Mathieu Ladagnous, Anthony Langella, Pierre Latour, Christophe Laurent, Loïc Lamouller, Yoann Le Boulanger, Olivier Le Gac, David Le Lay, Christophe Le Mével, Laurent Lefèvre, Cyril Lemoine, Geoffroy Lequatre, Guillaume Levarlet, Pascal Lino, Thierry Loder

M : Laurent Madouas, Gilles Maignan, Laurent Mangel, Jean-Marc Marino, Guillaume Martin, Ludovic Martin, Miguel Martinez, Christophe Mengin, Maxime Médérel, Sébastien Minard, Amaël Moinard, Rudy Molard, David Moncoutié, Lloyd Mondory, Damien Monier, Christophe Moreau, Anthony Morin, Francis Mourey

N : Bryan Nauleau, Damien Nazon, Jean-Patrick Nazon

O : Yoann Offredo, Christophe Oriol

P : Aurélien Passeron, Remi Pauriol, Mathieu Perget, Olivier Perraudeau, Adrien Petit, Jean-Christophe Péraud, Pierre-Luc Périchon, Laurent Pichon, Alexandre Pichot, Cédric Pineau, Jérôme Pineau, Thibaut Pinot, Samuel Plouhinec, Benoît Poilvet, Nicolas Portal, Arnaud Prétot

Q : Perrig Quemeneur

R : Kévin Reza, Franck Rénier, Christophe Riblon, Christophe Rinero, Jean-Cyril Robin, Pierre Rolland, Didier Rous, Anthony Roux, Laurent Roux, Jérémy Roy

S : Benoît Salmon, Eddy Seigneur, Florian Sénéchal, Romain Sicard, François Simon, Julien Simon, Geoffrey Soupe, Matthieu Sprick

T : Yannick Talabardon, Sébastien Talabardon, Olivier Trastour, Angelo Tulik, Sébastien Turgot, Ludovic Turpin

V : Florian Vachon, Tristan Valentin, Cédric Vasseur, Benoît Vaugrenard, Arthur Vichot, Richard Virenque, Thomas Voeckler, Nicolas Vogondy, Alexis Vuillermoz

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:19

Image

Palmarès

• Premier porteur du maillot jaune : Frimin Lambot (1919)
• Premier porteur du maillot à pois : Joop Zotemelk (1975)
• Premier porteur du maillot vert : Fritz Schaer (1953)
• Premier porteur du maillot blanc : Michel Pollentier (1975)

Image
1903 : Maurice Garin (1er) - Lucien Pothier (2e) - Fernand Augereau (3e)
1904 : Henri Cornet (1er) - Jean-Baptiste Dortignacq (2e) - Aloïs Catteau (3e)
1905 : Louis Trousselier (1er) - Hippolyte Aucouturier (2e) - Jean-Baptiste Dortignacq (3e)
1906 : René Pottier (1er) - Georges Passerieu (2e) - Louis Trousselier (3e)
1907 : Lucien Petit-Breton (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Emile Georget (3e)
1908 : Lucien Petit-Breton (1er) - François Faber (2e) - Georges Passerieu (3e)
1909 : François Faber (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Jean Alavoine (3e)

1910 : Octave Lapize (1er) - François Faber (2e) - Gustave Garrigou (3e)
1911 : Gustave Garrigou (1er) - Paul Duboc (2e) - Emile Georget (3e)
1912 : Odile Defraye (1er) - Eugène Christophe (2e) - Gustave Garrigou (3e)
1913 : Philippe Thys (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Marcel Buysse (3e)
1914 : Philippe Thys (1er) - Henri Pélissier (2e) - Jean Alavoine (3e)

1919 : Firmin Lambot (1er) - Jean Alavoine (2e) - Eugène Christophe (3e)

1920 : Philippe Thys (1er) - Hector Heusghem (2e) - Firmin Lambot (3e)
1921 : Léon Scieur (1er) - Hector Heusghem (2e) - Honoré Barthélemy (3e)
1922 : Firmin Lambot (1er) - Jean Alavoine (2e) - Félix Sellier (3e)
1923 : Henri Pélissier (1er) - Ottavio Bottechia (2e) - Romain Bellenger (3e)
1924 : Ottavio Bottecchia (1er) - Nicolas Frantz (2e) - Lucien Buysse (3e)
1925 : Ottavio Bottecchia (1er) - Lucien Buysse (2e) - Bartolomeo Aimo (3e)
1926 : Lucien Buysse (1er) - Nicolas Frantz (2e) - Bartolomeo Aimo (3e)
1927 : Nicolas Frantz (1er) - Maurice Dewaele (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1928 : Nicolas Frantz (1er) - André Leducq (2e) - Maurice Dewaele (3e)
1929 : Maurice Dewaele (1er) - Giuseppe Pancera (2e) - Joseph Demuysère (3e)

Image
Ottavio Bottechia, « le bûcheron du Frioul », vainqueur des Tours 1924 et 1925

1930 : André Leducq (1er) - Learco Guerra (2e) - Antonin Magne (3e)
1931 : Antonin Magne (1er) - Joseph Demuysère (2e) - Antonio Pesenti (3e)
1932 : André Leducq (1er) - Kurt Stoepel (2e) - Francesco Camusso (3e)
1933 : Georges Spreicher (1er) - Learco Guerra (2e) - Giuseppe Martano (3e)
1934 : Antonin Magne (1er) - Giuseppe Martano (2e) - Roger Lapébie (3e)
1935 : Romain Maes (1er) - Ambroglio Morelli (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1936 : Sylvère Maes (1er) - Antonin Magne (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1937 : Roger Lapébie (1er) - Mario Vicini (2e) - Léo Amberg (3e)
1938 : Gino Bartali (1er) - Félicien Vervaecke (2e) - Victor Cosson (3e)
1939 : Sylvère Maes (1er) - René Vietto (2e) - Lucien Vlaeminck (3e)

Image
Gino Bartali, vainqueur de deux Tours (1938 et 1948) et trius Giros (1936, 1937 et 1946)

1947 : Jean Robic (1er) - Edouard Fachleitner (2e) - Pierre Brambilla (3e)
1948 : Gino Bartali (1er) - Albéric Schotte (2e) - Guy Lapébie (3e)
1949 : Fausto Coppi (1er) - Gino Bartali (2e) - Jacques Marinelli (3e)

1950 : Ferdi Kubler (1er) - Constant Ocker (2e) - Louison Bobet (3e)
1951 : Hugo Koblet (1er) - Raphaël Geminiani (2e) - Lucien Lazaridès (3e)
1952 : Fausto Coppi (1er) - Constant Ockers (2e) - Bernardo Ruiz (3e)
1953 : Louison Bobet (1er) - Jean Malléjac (2e) - Giancarlo Astrua (3e)
1954 : Louison Bobet (1er) - Ferdi Kubler (2e) - Fritz Schaer (3e)
1955 : Louison Bobet (1er) - Jean Brankart (2e) - Charly Gaul (3e)
1956 : Roger Walkowiak (1er) - Gilbert Bauvin (2e) - Jan Adriaenssens (3e)
1957 : Jacques Anquetil (1er) - Marcel Janssens (2e) - Adolf Christian (3e)
1958 : Charly Gaul (1er) - Vito Favero (2e) - Raphaël Geminiani (3e)
1959 : Federico Bahamontes (1er) - Henry Anglade (2e) - Jacques Anquetil (3e)

Image
Le campionissimo Fausto Coppi, deux Tours (1949 et 1952) parmi un énorme palmarès…

1960 : Gastone Nencini (1er) - Graziano Battistini (2e) - Jan Adriaenssens (3e)
1961 : Jacques Anquetil (1er) - Guido Carlesi (2e) - Charly Gaul (3e)
1962 : Jacques Anquetil (1er) - Joseph Planckaert (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1963 : Jacques Anquetil (1er) - Federico Bahamontes (2e) - José Perez Frances (3e)
1964 : Jacques Anquetil (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Federico Bahamontes (3e)
1965 : Felice Gimondi (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Gianni Motta (3e)
1966 : Lucien Aimar (1er) - Jan Janssen (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1967 : Roger Pingeon (1er) - Julio Jimenez (2e) - Franco Balmanion (3e)
1968 : Jan Janssen (1er) - Herman Van Springel (2e) - Ferdinand Bracke (3e)
1969 : Eddy Merckx (1er) - Roger Pingeon (2e) - Raymond Poulidor (3e)

Image
Felice Gimondi, vainqueur du Tour de France 1965 en tant que néo-pro…

1970 : Eddy Merckx (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Gösta Pettersson (3e)
1971 : Eddy Merckx (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1972 : Eddy Merckx (1er) - Felice Gimondi (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1973 : Luis Ocana (1er) - Bernard Thévenet (2e) - José Manuel Fuente (3e)
1974 : Eddy Merckx (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Vicente Lopez Carril (3e)
1975 : Bernard Thévenet (1er) - Eddy Merckx (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1976 : Lucien Van Impe (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1977 : Bernard Thévenet (1er) - Hennie Kuiper (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1978 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Joaquim Agostinho (3e)
1979 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Joaquim Agostinho (3e)

Image
Eddy Merckx, quintuple vainqueur du Tour de France, en 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974.

1980 : Joop Zoetemelk (1er) - Hennie Kuiper (2e) - Raymond Martin (3e)
1981 : Bernard Hinault (1er) - Lucien Van Impe (2e) - Robert Alban (3e)
1982 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Johan Van der Velde (3e)
1983 : Laurent Fignon (1er) - Angel Arroyo (2e) - Peter Winnen (3e)
1984 : Laurent Fignon (1er) - Bernard Hinault (2e) - Greg LeMond (3e)
1985 : Bernard Hinault (1er) - Greg LeMond (2e) - Stephen Roche (3e)
1986 : Greg LeMond (1er) - Bernard Hinault (2e) - Urs Zimmermann (3e)
1987 : Stephen Roche (1er) - Pedro Delgado (2e) - Jean-François Bernard (3e)
1988 : Pedro Delgado (1er) - Steven Rooks (2e) - Fabio Parra (3e)
1989 : Greg LeMond - Laurent Fignon (2e) - Pedro Delgado (3e)

Image
Laurent Fignon et Greg LeMond, 5 Tours à eux deux, lors de la fameuse édition 1989 …

1990 : Greg LeMond (1er) - Claudio Chiappucci (2e) - Erik Breukink (3e)
1991 : Miguel Indurain (1er) - Gianni Bugno (2e) - Claudio Chiappucci (3e)
1992 : Miguel Indurain (1er) - Claudio Chiappucci (2e) - Gianni Bugno (3e)
1993 : Miguel Indurain (1er) - Tony Rominger (2e) - Zenon Jaskula (3e)
1994 : Miguel Indurain (1er) - Piotr Ugrumov (2e) - Marco Pantani (3e)
1995 : Miguel Indurain (1er) - Alex Zülle (2e) - Bjarne Riis (3e)
1996 : Bjarne Riis (1er) - Jan Ullrich (2e) - Richard Virenque (3e)
1997 : Jan Ullrich (1er) - Richard Virenque (2e) - Marco Pantani (3e)
1998 : Marco Pantani (1er) - Jan Ullrich (2e) - Bobby Julich (3e)
1999 : Non attribué - Alex Zülle (2e) – Fernando Escartin (3e)

Image
Miguel Indurain, l’extraterrestre, le seul homme à avoir gagné cinq fois d’affilée l’épreuve.

2000 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Joseba Beloki (3e)
2001 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Joseba Beloki (3e)
2002 : Non attribué - Joseba Beloki (2e) - Raimondas Rumsas (3e)
2003 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Alexandre Vinokourov (3e)
2004 : Non attribué - Andreas Klöden (2e) - Ivan Basso (3e)
2005 : Non attribué - Ivan Basso (2e) - Jan Ullrich (3e)
2006 : Oscar Pereiro (1er) - Andreas Klöden (2e) - Carlos Sastre (3e)
2007 : Alberto Contador (1er) - Cadel Evans (2e) - Carlos Sastre (3e)
2008 : Carlos Sastre (1er) - Cadel Evans (2e) - Denis Menchov (3e)
2009 : Alberto Contador (1er) - Andy Schleck (2e) - Bradley Wiggins (3e)

Image
Andy Schleck, Alberto Contador et Cadel Evans … 4 Tours et 8 podiums à eux 3.

2010 : Andy Schleck (1er) - Samuel Sanchez (2e) - Jurgen Van den Broeck (3e)
2011 : Cadel Evans (1er) - Andy Schleck (2e) - Fränk Schleck (3e)
2012 : Bradley Wiggins (1er) - Christopher Froome (2e) - Vincenzo Nibali (3e)
2013 : Christopher Froome (1er) - Nairo Quintana (2e) - Joaquim Rodriguez (3e)
2014 : Vincenzo Nibali (1er) - Jean-Christophe Péraud (2e) - Thibaut Pinot (3e)
2015 : Christopher Froome (1er) - Nairo Quintana (2e) - Alejandro Valverde (3e)
2016 : Christopher Froome (1er) – Romain Bardet (2e) – Nairo Quintana (3e)
2017 : Christopher Froome (1er) – Rigoberto Uran (2e) - Romain Bardet (3e)

Image
Chris Froome, triple vainqueur du Tour en 2013, 2015 et 2016. Réalisera-t-il le quadruplé cette année ?

Image
1933 : Vicente Trueba (Touriste-routier)
1934 : René Vietto (France)
1935 : Félicien Vervaecke (Belgique)
1936 : Julián Berrendero (Espagne-Luxembourg)
1937 : Félicien Vervaecke (Belgique)
1938 : Gino Bartali (Italie)
1939 : Sylvère Maes (Belgique)

1947 : Pierre Brambilla (Italie)
1948 : Gino Bartali (Italie)
1949 : Fausto Coppi (Italie)

1950 : Louison Bobet (France)
1951 : Raphaël Geminiani (France)
1952 : Fausto Coppi (Italie)
1953 : Jesus Lorono (Espagne)
1954 : Federico Bahamontes (Espagne)
1955 : Charly Gaul (Luxembourg)
1956 : Charly Gaul (Luxembourg)
1957 : Gastone Nencini (Italie)
1958 : Federico Bahamontes (Espagne)
1959 : Federico Bahamontes (Espagne)

Image
Charly Gaul, « L'Ange de la Montagne », deux classements de la montagne et un Tour de France à son palmarès

1960 : Imerio Massignan (Italie)
1961 : Imerio Massignan (Italie)
1962 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-d'Alessandro)
1963 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-Motel-Dunlop)
1964 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-Dunlop)
1965 : Julio Jimenez (KAS-Kaskol)
1966 : Julio Jimenez (Ford France-Hutchinson)
1967 : Julio Jimenez (Espagne)
1968 : Aurelio Gonzalez (Espagne)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

Image
Federico Bahamontes, l’Aigle de Tolède, quintuple vainqueur du classement de la montagne.

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Lucien Van Impe (Sonolor-Lejeune)
1972 : Lucien Van Impe (Sonolor)
1973 : Pedro Torres (La Casera-Bahamontes)
1974 : Domingo Perurena (KAS)
1975 : Lucien Van Impe (Gitane-Campagnolo)
1976 : Giancarlo Bellini (Brooklyn)
1977 : Lucien Van Impe (Lejeune-BP)
1978 : Mariano Martinez (Jobo-Superia)
1979 : Giovanni Battaglin (Inoxpran)

Image
Lucien Van Impe, premier homme à ramener le maillot à pois à Paris en 1975 ; 6 classements de la montagne au total !

1980 : Raymond Martin (Miko-Mercier-Vivagel)
1981 : Lucien Van Impe (Boston-Mavic)
1982 : Bernard Vallet (La Redoute-Motobecane)
1983 : Lucien Van Impe (Metauromobili-Pinarello)
1984 : Robert Millar (Peugeot)
1985 : Luis Herrara (Varta-Café de Colombia-Mavic)
1986 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Radar)
1987 : Luis Herrara (Varta-Café de Colombia)
1988 : Steven Rooks (PDM)
1989 : Gert-Jan Theunisse (PDM)

Image
Pedro Delgado, Steven Rooks et Luis Herrera lors du Tour 1988 : les deux derniers ont gagné le maillot à pois.

1990 : Thierry Claveyrolat (RMO)
1991 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1992 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans-Tassoni)
1993 : Tony Rominger (CLAS-Cajastur)
1994 : Richard Virenque (Festina)
1995 : Richard Virenque (Festina)
1996 : Richard Virenque (Festina)
1997 : Richard Virenque (Festina)
1998 : Christophe Rinero (Cofidis)
1999 : Richard Virenque (Team Polti)

Image
Claudio Chiappucci, Il Diable, double vainqueur du classement de la montagne en 1991 et 1992.

2000 : Santiago Botero (Kelme-Costa Blanca)
2001 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2002 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2003 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2004 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2005 : Michael Rasmussen (Rabobank)
2006 : Michael Rasmussen (Rabobank)
2007 : Mauricio Soler (Barloworld)
2008 : Carlos Sastre (CSC) suite au déclassement de Bernhard Kohl
2009 : Egoi Martinez (Euskaltel-Euskadi) suite au déclassement de Franco Pellizotti

Image
Richard Vainqueur, le recordman, maillot à pois de 1994 à 1997, en 1997, en 2003 et 2004 soit 7 fois !

2010 : Anthony Charteau (Bouygues Télécom)
2011 : Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi)
2012 : Thomas Voeckler (Europcar)
2013 : Nairo Quintana (Movistar)
2014 : Rafal Majka (Tinkoff-Saxo)
2015 : Christopher Froome (Team Sky)
2016 : Rafal Majka (Tinkoff)
2017 : Warren Barguil (Team Sunweb)

Image
Rafal Majka, maillot à pois en 2014 et 2016.

Image
1953 : Fritz Schaer (Suisse)
1954 : Fritz Schaer (Suisse)
1955 : Stan Ockers (Belgique)
1956 : Stan Ockers (Belgique)
1957 : Jean Forestier (France)
1958 : Jean Graczyk (France)
1959 : André Darrigade (France)

1960 : Jean Graczyk (France)
1961 : André Darrigade (France)
1962 : Rudi Altig (Saint Raphaël-Hutchinson)
1963 : Rik Van Looy (G.B.C-Libertas)
1964 : Jan Janssen (Pelforth-Sauvage)
1965 : Jan Janssen (Pelforth-Sauvage)
1966 : Willy Planckaert (Smiths)
1967 : Jan Janssen (Pays-Bas)
1968 : Franco Bitossi (Italie)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

Image
Jan Janssen, trois classements par points au compteur.

1970 : Walter Godefroot (Salvarani)
1971 : Eddy Merckx (Molteni)
1972 : Eddy Merckx (Molteni)
1973 : Herman Van Springel (Rokado)
1974 : Patrick Sercu (Brooklyn)
1975 : Rik Van Linden (Bianchi-Campagnolo)
1976 : Freddy Maertens (Velda-Flandria)
1977 : Jacques Esclassan (Peugeot-Esso-Michelin)
1978 : Freddy Maertens (Velda-Laano-Flandria)
1979 : Bernard Hinault (Renault-Gitane)

Image
Freddy Maertens, triple maillot vert et vainqueur de 15 étapes.

1980 : Rudy Pevenage (Ijsboerke-Warncke)
1981 : Freddy Maertens (Sunair-Sport)
1982 : Sean Kelly (Sem-France Loire-Campagnolo)
1983 : Sean Kelly (Sem-Mavic-Reydel)
1984 : Franck Hoste (Europ Decor-Boule d'Or-Eddy Merckx)
1985 : Sean Kelly (Skil-Sem KAS Miko)
1986 : Eric Vanderaerden (Panasonic)
1987 : Jean-Paul van Poppel (Superconfex)
1988 : Eddy Planckaert (A.D.R-Mini Flat-IOC)
1989 : Sean Kelly (PDM)

Image
Sean Kelly, quatre maillot vert dans son escarcelle.

1990 : Olaf Ludwig (Panasonic)
1991 : Djamolidine Abdoujaparov (Carrera-Jeans)
1992 : Laurent Jalabert (ONCE)
1993 : Djamolidine Abdoujaparov (Lampre-Polti)
1994 : Djamolidine Abdoujaparov (Team Polti)
1995 : Laurent Jalabert (ONCE)
1996 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1997 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1998 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1999 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)

Image
Erik Zabel, 6 fois porteur du maillot vert sur le podium des Champs-Élysées

2000 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
2001 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
2002 : Robbie McEwen (Lotto-Adecco)
2003 : Baden Cooke (FDJeux.com)
2004 : Robbie McEwen (Lotto-Domo)
2005 : Thor Hushovd (Crédit Agricole)
2006 : Robbie McEwen (Davitamon-Lotto)
2007 : Tom Boonen (Quick Step-Innergetic)
2008 : Oscar Freire (Rabobank)
2009 : Thor Hushovd (Cervélo TestTeam)

Image
Robbie McEwen, triple vainqueur du classement par points.

2010 : Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini)
2011 : Mark Cavendish (Team HTC-Highroad)
2012 : Peter Sagan (Liquigas-Cannondale)
2013 : Peter Sagan (Cannondale)
2014 : Peter Sagan (Cannondale)
2015 : Peter Sagan (Tinkoff-Saxo)
2016 : Peter Sagan (Tinkoff)
2017 : Michael Matthews (Team Sunweb)

Image
Peter Sagan, quintuplé maillot vert d’affilée !

Image
1975 : Francesco Moser (Filotex, 7e du général)
1976 : Enrique Martinez Heredia (KAS-Campagnolo, 23e)
1977 : Dietrich Thurau (Ti-Raleigh, 5e)
1978 : Henk Lubberding (Ti-Raleigh, 8e)
1979 : Jean-René Bernaudeau (Renault-Gitane, 5e)

1980 : Johan van der Velde (Ti-Raleigh, 12e)
1981 : Peter Winnen (Capri-Sonne, 5e)
1982 : Phil Anderson (Peugeot-Shell-Michelin, 5e)
1983 : Laurent Fignon (Renault-Elf, 1er)
1984 : Greg LeMond (Renault-Elf, 3e)
1985 : Fabio Parra (Café de Colombia, 8e)
1986 : Andrew Hampsten (La Vie Claire-Radar, 4e)
1987 : Raul Alcala (7 Eleven, 9e)
1988 : Erik Breukink (Panasonic-Isostar, 12e)
1989 : Fabrice Philipot (Toshiba-Kärcher-Look, 24e)

1990 : Gilles Delion (Helvetia-La Suisse, 15e)
1991 : Alvaro Mejia (Ryalcao-Postobon, 19e)
1992 : Eddy Bouwmans (Panasonic-Sportlife, 14e)
1993 : Antonio Martin Velasco (Amaya Seguros, 12e)
1994 : Marco Pantani (Carrera Jeans-Tassoni, 3e)
1995 : Marco Pantani (Carrera Jeans-Tassoni, 13e)
1996 : Jan Ullrich (Team Telekom, 2e)
1997 : Jan Ullrich (Team Telekom, 1er)
1998 : Jan Ullrich (Team Telekom, 2e)
1999 : Benoît Salmon (Casino, 16e)

Image
Jan Ullrich (3 fois) et Marco Pantani (2 fois), cinq classements du meilleur jeune à eux deux.

2000 : Francisco Mancebo (Banesto, 9e)
2001 : Oscar Sevilla (Kelme-Costa Blanca, 7e)
2002 : Ivan Basso (Fassa Bortolo, 11e)
2003 : Denis Menchov (iBanesto.com, 11e)
2004 : Vladimir Karpets (Illes Balears-Banesto, 13e)
2005 : Yaroslav Popovych (Discovery Channel, 12e)
2006 : Damiano Cunego (Lampre-Fondital, 12e)
2007 : Alberto Contador (Discovery Channel, 1er)
2008 : Andy Schleck (CSC-Saxo Bank, 12e)
2009 : Andy Schleck (Saxo Bank, 2e)

Image
Andy Schleck, trois fois meilleur jeune et recordman avec Jan Ullrich.

2010 : Andy Schleck (Saxo Bank, 1er)
2011 : Pierre Rolland (Europcar, 10e)
2012 : Tejay van Garderen (BMC Racing, 5e)
2013 : Nairo Quintana (Movistar, 2e)
2014 : Thibaut Pinot (FDJ.fr, 3e)
2015 : Nairo Quintana (Movistar, 2e)
2016 : Adam Yates (Orica-BikeExchange, 4e)
2017 : Simon Yates (Orica-Scott, 7e)

Image
Nairo Quintana, double vainqueur du maillot blanc. Il ne peut plus égaler Ullrich et Schleck.

Image
1930 : France
1931 : Belgique
1932 : Italie
1933 : France
1934 : France
1935 : Belgique
1936 : Belgique
1937 : France
1938 : Belgique
1939 : Belgique B

1947 : Italie
1948 : Belgique A
1949 : Italie A

1950 : Belgique A
1951 : France
1952 : Italie
1953 : Pays-Bas
1954 : Suisse
1955 : France
1956 : Belgique
1957 : France
1958 : Belgique
1959 : Belgique

1960 : France
1961 : France
1962 : St. Raphaël (France)
1963 : St. Raphaël (France)
1964 : Pelforth (France)
1965 : Kas (Espagne)
1966 : Kas (Espagne)
1967 : France
1968 : Espagne
1969 : Faema (Belgique)

1970 : Salvarani (Italie)
1971 : Bic (France)
1972 : Gan-Mercier (France)
1973 : Bic (France)
1974 : Kas (Espagne)
1975 : Gan-Mercier (France)
1976 : Kas (Espagne)
1977 : Ti-Raleigh (Pays-Bas)
1978 : Miko-Mercier (France)
1979 : Renault (France)

1980 : Miko-Mercier (France)
1981 : Peugeot (France)
1982 : Coop-Mercier (France)
1983 : Ti-Raleigh (Pays-Bas)
1984 : Renault (France)
1985 : La Vie Claire (France)
1986 : La Vie Claire (France)
1987 : Système U (France)
1988 : PDM (Pays-Bas)
1989 : PDM (Pays-Bas)

1990 : Z (France)
1991 : Banesto (Espagne)
1992 : Carrera (Italie)
1993 : Carrera (Italie)
1994 : Festina (Andorre)
1995 : ONCE (Espagne)
1996 : Festina (France)
1997 : Team Telekom (Allemagne)
1998 : Cofidis (France)
1999 : Banesto (Espagne)

2000 : Kelme (Espagne)
2001 : Kelme (Espagne)
2002 : ONCE (Espagne)
2003 : Team CSC-Tiscali (Danemark)
2004 : T-Mobile (Allemagne)
2005 : T-Mobile (Allemagne)
2006 : T-Mobile (Allemagne)
2007 : Discovery Channel (Etats-Unis)
2008 : CSC Saxo Bank (Danemark)
2009 : Astana (Kazakhstan)

2010 : RadioShack (Etats-Unis)
2011 : Garmin-Cervélo (Etats-Unis)
2012 : RadioShack-Nissan (Luxembourg)
2013 : Saxo-Tinkoff (Danemark)
2014 : AG2R La Mondiale (France)
2015 : Movistar (Espagne)
2016 : Movistar (Espagne)
2017 : Sky (Royaume-Uni)

Image
1956 : André Darrigade (France)
1957 : Nicolas Barone (Île-de-France)
1958 : Federico Bahamontes (Espagne)
1959 : Gérard Saint (Ouest-Sud-Ouest)

1960 : Jean Graczyk (France)
1961 : Equipe Ouest-Sud-Ouest
1962 : Eddy Pauwels (Wiel's-Groene Leeuw)
1963 : Rik Van Looy (G.B.C.-Libertas)
1964 : Henry Anglade (Pelforth-Sauvage-Lejeune)
1965 : Felice Gimondi (Salvarani)
1966 : Rudi Altig (Molteni)
1967 : Désiré Letort (France)
1968 : Roger Pingeon (France)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Luis Ocana (Bic)
1972 : Cyrille Guimard (Gan-Mercier)
1973 : Luis Ocana (Bic)
1974 : Eddy Merckx (Molteni)
1975 : Eddy Merckx (Molteni)
1976 : Raymond Delisle (Peugeot-Esso-Michelin)
1977 : Gerrie Knetemann (TI-Raleigh)
1978 : Paul Wellens (TI-Raleigh)
1979 : Hennie Kuiper (Peugeot-Esso-Michelin)

1980 : Christian Levavasseur (Miko-Mercier)
1981 : Bernard Hinault (Renault-Elf)
1982 : Régis Clère (Coop-Mercier)
1983 : Serge Demierre (Cilo-Aufina)
1984 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Terraillon)
1985 : Maarten Ducrot (Kwantum Hallen-Yoko)
1986 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Radar)
1987 : Régis Clère (Teka)
1988 : Jérôme Simon (Z-Peugeot)
1989 : Laurent Fignon (Super U-Raleigh-Fiat)

1990 : Eduardo Chozas (ONCE)
1991 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1992 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1993 : Massimo Ghirotto (ZG Mobili-Bottecchia)
1994 : Eros Poli (Mercatone Uno-Medeghini)
1995 : Hernán Buenahora (Kelme)
1996 : Richard Virenque (Festina)
1997 : Richard Virenque (Festina)
1998 : Jacky Durand (Casino-Ag2r)
1999 : Jacky Durand (Lotto-Mobistar)

2000 : Erik Dekker (Rabobank)
2001 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2002 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2003 : Alexandre Vinokourov (Deutsche Telekom)
2004 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2005 : Oscar Pereiro (Phonak)
2006 : David de la Fuente (Saunier Duval-Prodir)
2007 : Amets Txuruka (Euskaltel-Euskadi)
2008 : Sylvain Chavanel (Cofidis)
2009 : Non attribué suite au déclassement de Franco Pellizotti

2010 : Sylvain Chavanel (Quick Step)
2011 : Jérémy Roy (FDJ)
2012 : Chris Anker Sorensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank)
2013 : Christophe Riblon (AG2R La Mondiale)
2014 : Alessandro De Marchi (Cannondale)
2015 : Romain Bardet (AG2R La Mondiale)
2016 : Peter Sagan (Tinkoff)
2017 : Warren Barguil (Team Sunweb)

Image
1903 : Arsène Millocheau
1904 : Antoine Delotrière
1905 : Clovis Lacroix
1906 : Georges Bronchard
1907 : Albert Chartier
1908 : Henri Anthoine
1909 : Georges Devilly

1910 : Constant Collet
1911 : Lucien Roquebert
1912 : Maurice Lartigue
1913 : Henri Alavoine
1914 : Henri Leclercq

1919 : Jules Nempon

1920 : Charles Raboisson
1921 : Henri Catelan
1922 : Daniel Masson (Belgique)
1923 : Daniel Masson (Belgique)
1924 : Victor Lafosse (Belgique)
1925 : Fernand Besnier
1926 : André Drobecq
1927 : Jacques Pfister
1928 : Edouard Persin
1929 : André Léger

1930 : Marcel Ilpide
1931 : Richard Lamb
1932 : Rudolf Risch (Allemagne)
1933 : Ernest Neuhard
1934 : Antonio Folco (Italie)
1935 : Willi Kutschbach (Allemagne)
1936 : Aldo Bertocco
1937 : Aloyse Klensch (Luxembourg)
1938 : Janus Hellemons (Pays-Bas)
1939 : Armand Le Moal

1947 : Pietro Tarchini (Suisse)
1948 : Vitorio Seghezzi (Italie)
1949 : Guido De Santi (Italie)

1950 : Fritz Zbinden (Suisse)
1951 : Abdel-Kader Zaaf
1952 : Henri Paret
1953 : Claude Rouer
1954 : Marcel Dierkens (Luxembourg)
1955 : Tony Hoar (Grande-Bretagne)
1956 : Roger Chaussabet
1957 : Guy Million
1958 : Walter Favre (Suisse)
1959 : Louis Bisiliat

1960 : Herrero Berrendero (Espagne)
1961 : André Geneste
1962 : Augusto Marcaletti (Italie)
1963 : Willy Derboven (Belgique)
1964 : Anatole Novak
1965 : Joseph Groussard
1966 : Paolo Manucci (Italie)
1967 : Jean-Pierre Genet
1968 : John Clarey (Grande-Bretagne)
1969 : André Wilhelm

1970 : Frits Hoogerheide (Pays-Bas)
1971 : Georges Chappe
1972 : Alain Bellouis
1973 : Jaques-André Hochart
1974 : Lorenzo Alaimo (Portugal)
1975 : Jacques Boulas
1976 : Aad van den Hoek (Pays-Bas)
1977 : Roger Loysch (Belgique)
1978 : Philippe Tesnière
1979 : Gerhard Schönbacher (Autriche)

1980 : Gerhard Schönbacher (Autriche)
1981 : Faustino Cuelli (Espagne)
1982 : Werner Devos (Belgique)
1983 : Marcel Laurens (Belgique)
1984 : Gilbert Glaus (Suisse)
1985 : Manrico Ronchiato (Italie)
1986 : Ennio Salvador (Italie)
1987 : Mathieu Hermans (Pays-Bas)
1988 : Dirk Wayenberg (Belgique)
1989 : Mathieu Hermans (Pays-Bas)

1990 : Rodolfo Massi (Italie)
1991 : Rob Harmeling (Pays-Bas)
1992 : Fernando Quevedo (Espagne)
1993 : Edwig Van Hooydonck (Belgique)
1994 : John Talen (Pays-Bas)
1995 : Bruno Cornillet
1996 : Jean-Luc Masdupuy
1997 : Philippe Gaumont
1998 : Damien Nazon
1999 : Jacky Durand

2000 : Olivier Perraudeau
2001 : Jimmy Casper
2002 : Igor Flores (Espagne)
2003 : Hans De Clerq (Belgique)
2004 : Jimmy Casper
2005 : Iker Flores (Espagne)
2006 : Wim Vansevenant (Belgique)
2007 : Wim Vansevenant (Belgique)
2008 : Wim Vansevenant (Belgique)
2009 : Yauheni Hutarovich (Biélorussie)

2010 : Adriano Malori (Italie)
2011 : Fabio Sabatini (Italie)
2012 : Jimmy Engoulvent
2013 : Svein Tuft (Canada)
2014 : Cheng Ji (Chine)
2015 : Sébastien Chavanel
2016 : Sam Bennett (Irlande)
2017 : Luke Rowe (Grande-Bretagne)

Image
1968 : Franco Bitossi
1969 : Eddy Merckx (Faema)

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Eddy Merckx (Molteni)
1972 : Eddy Merckx (Molteni)
1973 : Joop Zoetemelk (Gitane-Frigécrème)
1974 : Eddy Merckx (Molteni)

1980 : Ludo Peeters (Ijsboerke-Warncke)
1981 : Bernard Hinault (Renault-Elf-Gitane)
1982 : Bernard Hinault (Renault-Elf-Gitane)
1985 : Greg LeMond (La Vie Claire-Radar)
1986 : Greg LeMond (La Vie Claire-Radar)
1987 : Jean-François Bernard (Toshiba-La Vie Claire)
1988 : Steven Rooks (PDM)
1989 : Steven Rooks (PDM)

Image
1966 : Guido Neri (Molteni)
1968 : Georges Vandenberghe (Belgique)
1969 : Eric Leman (Flandria-De Clerck)

1970 : Cyrille Guimard (Fagor-Mercier)
1971 : Pieter Nassen (Mars-Flandria)
1972 : Willy Teirlinck (Sonolor)
1973 : Marc Demeyer (Carpenter-Shimano-Flandria)
1974 : Barry Hoban (Gan-Mercier)
1975 : Marc Demeyer (Carpenter-Confortluxe-Flandria)
1976 : Robert Mintkiewicz (Gitane-Campagnolo)
1977 : Pierre-Raymond Villemiane (Gitane-Campagnolo)
1978 : Jacques Bossis (Renault-Gitane)
1979 : Willy Teirlinck (KAS-Campagnolo)

1980 : Rudy Pevenage (Ijsboerke-Warncke Eis)
1981 : Freddy Maertens (Boule d'Or-Sunair)
1982 : Sean Kelly (Sem-France Loire)
1983 : Sean Kelly (Sem-Reydel-Mavic)
1984 : Jacques Hanegraaf (Kwantum Hallen-Yoko)
1985 : Jozef Lieckens (Lotto-Merckx)
1986 : Gerrit Solleveld (Superconfex-Yoko)
1987 : Gilbert Duclos-Lassalle (Z-Peugeot)
1988 : Frans Maasen (Superconfex-Yoko)
1989 : Sean Kelly (PDM-Ultima-Concorde)

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:19

Image

Records et statistiques

• Les dossards vainqueurs
- 32 fois : 1
- 6 fois : 11
- 5 fois : 2
- 4 fois : 15, 21, 51
- 3 fois : 4, 31, 33
- 2 fois : 7, 12, 13, 14, 36, 141
- 1 fois : 3, 5, 6, 8, 10, 19, 23, 32, 35, 38, 41, 45, 48, 61, 68, 72, 78, 80, 81, 91, 94, 97, 112, 123, 131, 171, 181

• Nombre de victoires finales :
5 : Jacques Anquetil , Eddy Merckx , Bernard Hinault , Miguel Indurain
4 : Christopher Froome
3 : Philippe Thys , Louison Bobet , Greg LeMond
2 : Lucien Petit-Breton , Firmin Lambot , Ottavio Bottecchia , Nicolas Frantz , André Leducq , Antonin Magne , Sylvère Maes , Gino Bartali , Fausto Coppi , Bernard Thévenet , Laurent Fignon , Alberto Contador

• Nombre de victoires par pays :
  1. 36 : France
  2. 18 : Belgique
  3. 12 : Espagne
  4. 10 : Italie
  5. 5 : Grande-Bretagne , Luxembourg
  6. .
  7. 3 : Etats-Unis
  8. 2 : Pays-Bas et Suisse
  9. .
  10. 1 : Allemagne , Australie , Danemark , Irlande
• Vainqueurs les plus âgés :
36 ans : Firmin Lambot (1922)
34 ans : Henri Pélissier (1923), Gino Bartali (1948) et Cadel Evans (2011)

• Vainqueurs les plus jeunes :
19 ans : Henri Cornet (1904)
21 ans : Romain Maes (1935)
22 ans : François Faber (1909), Octave Lapize (1910), Philippe Thys (1913), Felice Gimondi (1965), Laurent Fignon (1983)

• Plus petits écarts entre le vainqueur et son dauphin :
8 secondes : Greg LeMond et Laurent Fignon (1989)
23 secondes : Alberto Contador et Cadel Evans (2007)
32 secondes : Oscar Pereiro et Andreas Kloden (2006)
38 secondes : Jan Janssen et Herman Van Springel (1968)

• Plus grand écarts entre le vainqueur et son dauphin :
2 heures 49 minutes 21 secondes : Maurice Garin et Lucien Pothier (1903)

• Marque : les vélos Pinarello sont ceux ayant le plus triomphé avec 13 succès (Delgado – 1988 ; Indurain – 1992, 1993, 1994 et 1995 ; Riis – 1996 ; Ullrich – 1997 ; Pereiro – 2006 ; Wiggins – 2012 ; Froome 2013, 2015, 2016 et 2017)

• Nombre de victoires d’étapes :
  1. 34 : Eddy Merckx
  2. 30 : Mark Cavendish
  3. 28 : Bernard Hinault
  4. 25 : André Leducq
  5. 22 : André Darrigade
  6. 20 : Nicolas Frantz
  7. 19 : François Faber
  8. 17 : Jean Alavoine
  9. 16 : Charles Pélissier , René Le Grevès et Jacques Anquetil
• Nombre de victoires d’étapes par nations :
  1. 674 : France
  2. 458 : Belgique
  3. 290 : Italie
  4. 161 : Pays-Bas
  5. 125 : Espagne
  6. 90 : Allemagne
  7. 68 : Grande-Bretagne
  8. 62 : Luxembourg
  9. 59 : Suisse
  10. 39 : Australie
  11. 21 : Danemark
  12. 18 : Etats-Unis
  13. 18 : Norvège
  14. 16 : Colombie
  15. 14 : Russie
  16. 13 : Portugal
  17. 11 : Irlande
  18. 9 : Ouzbékistan
  19. 8 : Slovaquie
  20. 6 : Pologne
  21. 4 : République Tchèque , Kazakhstan , Estonie , Autriche , Ukraine
  22. .
  23. .
  24. .
  25. .
  26. 3 : Canada
  27. 2 : Mexique , Lettonie , Lituanie , Afrique du Sud
  28. .
  29. .
  30. .
  31. 1 : Nouvelle-Zélande , Suède , Brésil , Algérie , Slovénie
• Nombre de victoires d’étapes (pour les coureurs français) :
  1. 28 : Bernard Hinault
  2. 20 : André Darrigade
  3. 18 : André Leducq
  4. 17 : Jean Alavoine
  5. 16 : René Le Grevès et Charles Pelissier
  6. .
  7. 14 : Jacques Anquetil
  8. 13 : Louis Trousselier
  9. 12 : Louison Bobet
  10. 10 : Bernard Thévenet , Henri Pelissier et Maurice Archambaud
  11. .
  12. .
  13. 9 : Laurent Fignon , Georges Speicher et Emile Georget
  14. .
  15. .
  16. 8 : René Vietto , Roger Hassenforder et Gustave Garrigou
  17. .
  18. .
  19. 7 : Raymond Poulidor , Richard Virenque , Cyrille Guimard , Jean-Pierre Danguillaume , Raphaël Geminiani , Jean-Baptiste Dortignacq , Georges Passerieu , Antonin Magne , Lucien Petit-Breton , Félix Goethals
• Nombre de victoires en contre-la-montre :
  1. Bernard Hinault : 20 dont 5 prologues
  2. Eddy Merckx : 16 dont 3 prologues
  3. Jacques Anquetil : 11
• Nombre de victoires en haute montagne :
  1. Eddy Merckx : 10
  2. Gino Bartali : 9
  3. Marco Pantani : 8
• Nombre de victoires lors de la dernière étape :
  1. Mark Cavendish : 4 (2009 à 2012)
  2. Eddy Merckx : 3 (1972 à 1974)
  3. André Greipel (2015 et 2016), Marcel Kittel (2013 et 2014), Charles Pélissier (1930 et 1931), Nicolas Frantz (1927 et 1928) et Ottavio Bottecchia (1924 et 1925) : 2
• Record de victoires d’étapes en un Tour :
8 : Charles Pélissier (1930), Eddy Merckx (1970 et 1974) et Freddy Maertens (1976)

• Plus jeune vainqueur d’étape : Fabio Battesini , le 2 juillet 1931 à Brest : 19 ans, 4 mois et 13 jours

• Plus ancien vainqueur d’étape : Pino Cerami , le 1er juillet 1963 à Pau : 41 ans, 3 mois et 3 jours

• Alphabet : toutes les lettres de l’alphabet ont « remporté » une étape du Tour sauf une : le x !

• Nombre de participations :
17 : Sylvain Chavanel (1 abandon, 1 retrait de l’équipe), George Hincapie (1 abandon), Stuart O’Grady (2 abandons), Jens Voigt (2 abandons, 1 hors-délais)
16 : Joop Zoetemelk (1 victoire), Haimar Zubeldia (1 abandon)
15 : Lucien Van Impe (1 victoire), Guy Nulens (2 abandons), Viatcheslav Ekimov , Christophe Moreau (3 abandons, 1 exclusion), Thomas Voeckler

• Nombre de porteurs du Maillot Jaune par nation :
  1. 84 : France
  2. 56 : Belgique
  3. 27 : Italie
  4. 17 : Pays-Bas
  5. 15 : Allemagne
  6. 12 : Espagne
  7. 9 : Luxembourg et Suisse
  8. .
  9. 7 : Australie et Grande-Bretagne
  10. .
  11. 6 : Danemark
  12. 2 : Canada
  13. 1 : Afrique du Sud , Autriche , Colombie , Estonie , Norvège , Pologne , Portugal , Russie , Slovaquie , Ukraine
• Nombre de maillots jaunes (demi-étapes incluses) :
  1. 111 : Eddy Merckx (97 jours)
  2. 79 : Bernard Hinault (76 jours)
  3. 60 : Miguel Indurain (60 jours)
  4. 59 : Chris Froome (59 jours)
  5. 52 : Jacques Anquetil (51 jours)
  6. 38 : Antonin Magne (38 jours)
Plus petit nombre de maillot jaune :
1/3 : Marinus Wagtmans , le matin du 27 juin 1971 au terme d’un contre-la-montre entre Mulhouse et Bâle.

• Plus grand nombre de porteurs du Maillot Jaune sur un Tour :
8 porteurs : en 1958 (André Darrigade , Jos Hoevenaers , Wim Van Est , Gilbert Bauvin , Gerrit Voorting , André Darrigade , Raphaël Geminiani , Vito Favero , Raphaël Geminiani , Vito Favero , Charly Gaul ) et en 1987 (Jelle Nijdam , Lech Piasecki , Erich Maechler , Charly Mottet , Martial Gayant , Charly Mottet , Jean-François Bernard , Stephen Roche , Pedro Delgado , Stephen Roche )

• Plus petit nombre de porteurs du Maillot Jaune sur un Tour :
1 porteur : Ottevia Bottecchia (1924), Nicolas Frantz (1928) et Romain Maes (1935)
2 porteurs : Louis Mottiat et Philippe Thys (1920), Mottiat et Léon Scieur (1921), Adelin Benoît et Bottecchia (1925), Georges Speicher et Antonin Magne (1934), André Darrigade et Jacques Anquetil (1961), Italo Zilioli et Eddy Merckx (1970), Cyrille Guimard et Eddy Merckx (1972), Dietrich Thurau et Bernard Thévenet (1977), Fabian Cancellara et Bradley Wiggins (2012)

• Plus grand nombre de maillots verts :
6 : Erik Zabel (1996 à 2001)
5 : Peter Sagan (2012 à 2016)
4 : Sean Kelly (1982, 1983, 1985, 1989)

• Nombre de maillots verts par nations :
  1. 19 : Belgique
  2. 9 : France
  3. 7 : Allemagne
  4. 5 : Australie , Slovaquie
  5. .
  6. 4 : Irlande , Pays-Bas
  7. .
  8. 3 : Ouzbékistan
  9. 2 : Italie , Norvège et Suisse
  10. .
  11. .
  12. 1 : Espagne et Grande-Bretagne
• Plus grand nombre de maillots à pois :
7 : Richard Virenque (1994 à 1997, 1999, 2003 et 2004)
6 : Federico Bahamontes (1954, 1958, 1959, 1962, 1963, 19964) et Lucien Van Impe (1971, 1972, 1975, 1977, 1981, 1983)

• Nombre de maillots à pois par nations :
  1. 21 : France
  2. 16 : Espagne
  3. 12 : Italie
  4. 11 : Belgique
  5. 5 : Colombie
  6. 2 : Danemark , Grande-Bretagne , Luxembourg , Pays-Bas et Pologne
  7. .
  8. .
  9. .
  10. .
  11. 1 : Suisse
• Plus grand nombre de maillots blancs :
3 : Jan Ullrich (1996 à 1998) et Andy Schleck (2008 à 2010)
2 : Marco Pantani (1994 et 1995) et Nairo Quintana (2013 et 2015)

• Nombre de maillots blancs par nations :
  1. 7 : France
  2. 5 : Espagne , Italie et Pays-Bas
  3. .
  4. .
  5. 4 : Allemagne et Colombie
  6. .
  7. 3 : Etats-Unis et Luxembourg
  8. .
  9. 2 : Australie , Grande-Bretagne et Russie
  10. .
  11. .
  12. 1 : Mexique et Ukraine
Vitesses maximales :
- Du Tour, en moyenne : 40,788 km/h (Oscar Pereiro , 2006)
- Pour une étape : 50,335 km/h (Mario Cippolini , Laval-Blois en 1999)
- Pour un contre-la-montre ou prologue : 55,446 km/h (Rohan Dennis , Utrecht-Utrecht en 2015)
- Pour un contre-la-montre par équipes : 57,841 km/h (Orica GreenEDGE , Nice-Nice en 2013)

• Plus grand nombre de participants : 210 (1986)
• Plus petit nombre de participants : 99 (1947)

• Nombre de contre-la-montre par équipes dans l’histoire du Tour : 58, entre 1935 et 2015

• Nombre maximal d’étapes : 25 et prologue (1987)
• Nombre maximal de kilomètres : 5745 (1926)

• Les villes qui ont le plus accueilli le Tour depuis 1947 :
  1. Pau - 103 (52 départs et 51 arrivées)
  2. Bordeaux - 89 (33 et 56)
  3. Paris - 89 (13 et 76)
  4. Bagnères-de-Luchon - 54 (30 et 24)
  5. Saint-Étienne - 45 (20 et 25)
  6. Briançon - 44 (22 et 22)
  7. Roubaix - 42 (23 et 19)
  8. Montpellier - 39 (19 et 20)
  9. Angers - 36 (18 et 18) et Gap - 36 (18 et 18)
  10. .
  11. Alpe d'Huez - 34 (5 et 29) et Toulouse - 34 (17 et 17)
  12. .
  13. Morzine - 33 (18 et 15)
  14. Rouen - 31 (14 et 17)
  15. Besançon - 30 (14 et 16) et Nantes - 30 (14 et 16)
  16. .
  17. Caen – 29 (14 et 16), Metz – 29 (15 et 14) et Versailles - 29 (14 et 15)
  18. .
  19. .
  20. Marseille - 28 (13 et 15), Dijon – 28 (14 et 14) et Grenoble – 28 (16 et 12)
  21. .
  22. .
  23. Aix-les-Bains – 27 (14 et 13)
  24. Limoges – 25 (12 et 13)
  25. Nancy – 24 (11 et 13) et Strasbourg – 24 (12 et 12)
  26. Saint-Gaudens – 22 (13 et 9)
  27. Lyon – 21 (10 et 11)
• Les cols les plus empruntés depuis 1947 :
  1. Tourmalet - 56 (dont 2 arrivées)
  2. Aspin - 52
  3. Soulor - 50
  4. Aubisque - 47 (dont 2 arrivées)
  5. Peyresourde - 46
  6. Lautaret - 41
  7. Galibier - 33 (dont 1 arrivée) et Télégraphe - 33
  8. .
  9. Portet d'Aspet - 32
  10. L'Alpe-d'Huez- 30 (dont 29 arrivées)
  11. Ares (31) - 26
  12. Madeleine - 25
  13. Izoard - 23
  14. Colombière - 21
  15. Faucille – 20, Glandon - 20 et Vars - 20
  16. .
  17. .
  18. Croix-de-Fer - 18 et Portillon - 18
  19. Aravis – 17, Cucheron – 17 et Granier – 17
  20. .
  21. .
  22. Mente – 16 et Mont Ventoux – 16
• Les cols et les montées les plus hauts franchis par le Tour de France :
  1. Bonette - Restefonds – 2802 mètres
  2. Iseran – 2770 mètres
  3. Agnel – 2744 mètres
  4. Galibier – 2645 mètres (depuis 1979)
  5. Galibier – 2556 mètres (jusqu’en 1978)
  6. Grand-Saint-Bernard – 2469 mètres
  7. Granon – 2413 mètres
  8. Envalira – 2408 mètres
  9. Izoard – 2360 mètres
  10. Lombarde – 2351 mètres
  11. Cayolle – 2326 mètres
  12. Val-Thorens – 2275 mètres
  13. Allos – 2250 mètres
  14. Andorre Arcalis – 2240 mètres
  15. Petit-Saint-Bernard – 2188 mètres

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:19

Image

Le Tour en chiffres

Image

• Course :
- 22 équipes ;
- 198 coureurs (176 en 2018) ;
- 300 accompagnateurs ;
- 15 membres du Collège des commissaires ;
- 14 membres du contrôle antidopage.

• Équipes :
- 8 coureurs
- 4 entraineurs
- 4 mécaniciens
- 2 organisateurs
- 1 directeur de course
- 1 manageur des transports
- 1 ostéopathe
- 1 directeur des communications
- 1 docteur
- 1 cuisinier
- 5 personnes en charge de la sécurité

• Organisation :
- 3 pays
- 34 départements traversés
- 100 permanents d’A.S.O.
- 380 vacataires
- 15 membres du jury
- 1 600 lits réservés chaque jour
- Plus de 40 000 lits réservés durant l'épreuve
- 13 000 gendarmes
- 9 000 policiers et CRS
- 47 Gardes Républicaines motocyclistes
- 1 000 agents des Conseils généraux
- 10 médecins
- 5 infirmiers
- 7 ambulances
- 2 voitures médicales avec des médecins
- 1 moto médicale
- 1 camion de radiologie

• Médias :
- 2 000 journalistes, photographes, cameramen, réalisateurs ;
- 550 médias différents présents sur l’épreuve ;
- 350 journaux, agences de presse ou sites Internet ;
- 100 chaînes de TV dont 60 en direct (diffusion dans plus de 190 pays) ;
- 75 agences photos ;
- 50 radios.
- 5 000 m² : l'espace de la zone technique sur la ligne d'arrivée
- 120 camions pour la TV
- 60 kilomètres de câbles
- 500 personnes à la production télévisuelle
- 90 commentateurs de 10 nationalités différentes sur place
- 5 motos-images
- 2 motos-sons
- 2 hélicoptères-images
- 1 hélicoptère relais
- 2 avions qui relayent les images TV
- 20,2 millions de téléspectateurs ont regardé au moins 1 heure du Tour de France 2016 sur France Télévisions
- 4,1 millions de téléspectateurs en moyenne pour la dernière heure de course sur France 2
- 7,2 millions de téléspectateurs pour l’arrivée au sprint sur les Champs-Elysées sur France 2
- 1,7 millions de téléspectateurs en moyenne pour le Vélo Club sur France 2
- 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne pour l’Image du Jour sur France 2
- 1,8 millions de téléspectateurs en moyenne pour le Film du Tour sur France 3

• Caravane publicitaire :
- 170 véhicules ;
- 35 marques ;
- 600 personnes ;
- 18 millions d’objets distribués ;
- 12 kilomètres de cortège ;
- 35 minutes de spectacle ;
- 54 personnes pour l’encadrement dont 13 Gardes Républicains.

• Matériels :
- 1 400 vélos
- 3 000 roues
- 5 000 pneus
- 792 tenues de cycliste
- 8 400 packs de nourriture
- 66 000 bouteilles d'eau
- 1 550 lits réservés quotidiennement

• Internet :
- 34.2 millions de visiteurs uniques ;
- 154 millions de pages vues ;
- 4 langues : français, allemand, espagnol et anglais (version la plus visitée) ;
- 2 millions fans sur Facebook ;
- 2,4 millions de followers sur Twitter ;
- 500 000 fans sur Google + ;
- 381 000 suiveurs sur Instagram ;
- 1,3 million d'applications dédiées au Tour de France téléchargées.

• Spectateurs :
- 65% d'hommes, 35% de femmes
- 80% de français, 20% d'étrangers
- Plus de 40 nationalités différentes
- 6h15 de présence
- 93% des personnes appartiennent à un groupe de 4 ou 5 personne en moyenne

• Totaux :
- 4 500 suiveurs ;
- 1 600 véhicules ;
- 12 millions de spectateurs au bord des routes

Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:20

Image

Les sponsors du Tour

Image

• Classement général :
  • 1971-1983 : Miko
  • 1984-1986 : Banania
  • 1987-2005 : Crédit lyonnais
  • 2006-2018 : LCL (7 millions d'euros par an)
• Classement par points :
  • 1953-1967 : La Belle Jardinière
  • 1968 : SIC
  • 1973-1983 : Michelin
  • 1984-1988 : BP
  • 1989 : Castelli
  • 1990 : Panasonic
  • 1991-2014 : PMU
  • 2015-2018 : Škoda (3.5 millions d'euros par an)
Grand Prix de la montagne :
  • 1975-1978 : Chocolat Poulain
  • 1979-1981 : Campagnolo
  • 1982-1984 : Chocolat Poulain
  • 1985-1989 : Café de Colombia
  • 1990 : peinture Ripolin
  • 1991-1992 : Coca-Cola Light
  • 1993-2008 : supermarchés Champion
  • Depuis 2009 : hypermarchés et supermarchés Carrefour (environ 3 millions d'euros par an)
Classement du meilleur jeune :
  • 2003-2014 : Škoda
  • Depuis 2015 : Krys
Prix de la combativité :
  • 2005-2013 : Brandt
  • Depuis 2014 : Antargaz
Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070

Re: [WT] Tour de France 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 27 Juin 2018, 09:20

Image

Les sondages et jeu(x)




Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 23070


20957 messages
Retourner vers Cyclisme sur route : Professionnels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : amaury14, Chhthonian, Christopho, Cycliste_Masque, Goldeagle, jamiecointreau, Max1304, MicMatt, Prof6B, SkWard, Tekrunner, Tonio-F et 26 invités