[WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Calendrier, courses, résultats, classements, équipes, coureurs & actualités sur le cyclisme sur route professionnel (classes UCI. HC, 1 et 2)

Modérateurs: Geraldinho, bouri, Carrefour de l'Arbre

Qui remportera la 72ème édition de la Vuelta ?

Le sondage s’est terminé le 18 Aoû 2017, 22:14

Christopher Froome
37
37%
Vincenzo Nibali
18
18%
Romain Bardet
7
7%
Fabio Aru
3
3%
Steven Kruijswijk
3
3%
Alberto Contador
6
6%
Esteban Chaves
6
6%
Ilnur Zakarin
3
3%
Adam Yates
1
1%
Simon Yates
0
Aucun vote
Louis Meintjes
0
Aucun vote
Rafal Majka
4
4%
Bob Jungels
3
3%
Domenico Pozzovivo
2
2%
Warren Barguil
1
1%
Wilco Kelderman
1
1%
Autre coureur
6
6%
 
Nombre total de votes : 101

[WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar JulesTdf2905 » 11 Aoû 2017, 22:14

Vuelta a España 2017

Image

Image


La Vuelta a España est l'un des trois GT de l'année avec le Tour de France, se disputant au mois de Juillet, et le Giro d'Italia qui lui se déroule en Mai. Cette année, la 72ème édition de la course se déroulera du Samedi 19 Août au Dimanche 10 Septembre. Et c'est de France que s'élancera la course, et plus précisément de la ville de Nîmes, qui organisera le chrono par équipes inaugural. La deuxième étape se déroulera également en France, avant d'aller en Andorre pour la troisième étape. A partir de la quatrième étape, les coureurs resteront en Espagne jusqu'à l'arrivée à Madrid.

Inspiré par le succès du Tour de France et du Giro, et par l'augmentation des ventes des journaux à leur origine (L'Auto en France et La Gazzetta dello Sport en Italie), Juan Pujol, directeur du journal Informaciones organise la première Vuelta a España en 1935. La première édition se déroule du 29 avril au 15 mai 1935. Elle comprend 14 étapes, accueille 50 participants et est remportée par le Belge Gustaaf Deloor. Ce dernier remportera également la deuxième édition la Vuelta, qui adopte un format différent en passant de 14 à 21 étapes, et donc de deux semaines à trois semaines de course, comme le Tour d'Italie et le Tour de France. La Vuelta 1977 est à coup sûr la plus particulière de l'histoire. En effet, le belge Freddy Maertens remporta cette édition en gagnant pas moins de.. 13 étapes !

Entre 1937 et 1944, la Vuelta n'est disputée que deux fois, en 1941 et 1942, à cause de la Guerre d'Espagne ainsi que de la Seconde Guerre mondiale. Ces deux éditions, dont les participants sont quasiment tous espagnols, sont remportées par Julián Berrendero. La course reprend à la fin de la seconde guerre mondiale, en 1945, mais s'arrête de nouveau en 1950. Elle reprendra finalement cinq ans plus tard, en 1955, pour ne plus jamais s'arrêter. Aujourd'hui disputée fin août/début septembre, la Vuelta se déroulait jusqu'en 1995 au printemps (avril-mai). La Vuelta appartient aujourd'hui à la société Unipublic dont ASO possède 49 % des parts depuis juin 2008.

Certaines légendes du cyclisme ont gagné la Vuelta. En effet, au XXème siècle, Raymond Poulidor, Jacques Anquetil, Felice Gimondi, mais également Bernard Hinault et Eddy Merckx ont remporté la course. Plus récemment, au XXIème siècle, Alberto Contador, Vincenzo Nibali et Nairo Quintana ont également gagné la course. C'est l'Espagnol Roberto Heras qui détient le record avec 4 victoires en 2000, 2003, 2004 et 2005. Le Giro a été par neuf fois remporté par un Francais : Bernard Hinault par deux fois (1978, 1983), Jean Dotto (1955), Jean Stablinski (1958), Jacques Anquetil (1963), Raymond Poulidor (1954), Roger Pingeon (1969), Eric Caritoux (1984), et Laurent Jalabert (1995).

Cette année, les grimpeurs trouveront sur les routes espagnoles un terrain à leur convenance. En effet, sont au menu le Sierra de la Pandera, le Sierra Nevada, le mur de Los Machucos avec ses passages à 28 %, et l'enchaînement Cobertoria - Cordal - Angliru pour finir, à la veille de l'arrivée à Madrid. Le plateau s'annonce lui aussi de toute beauté pour cette Vuelta. En effet, même si le tenant du titre Nairo Quintana ne sera pas présent, de grands noms participeront à la 72ème édition de ce Tour d'Espagne.

Parmi ces favoris, nous retrouvons ceux ayant participé au Tour de France trois semaines plus tôt, avec notamment Chris Froome, le désormais quadruple vainqueur de la Grande Boucle fera figure de grand favori. Romain Bardet, 3ème du Tour cette année, sera lui aussi l'un des favoris, lui qui participera pour la première fois a un autre grand tour que le Tour de France. Nous retrouverons aussi Fabio Aru, 5ème en Juillet après avoir porté le maillot jaune le temps d'une journée, mais également Simon Yates, 7ème et maillot blanc du Tour, qui partagera le leadership avec son frère Adam Yates mais aussi avec Esteban Chaves. Alberto Contador, vainqueur des trois Grands Tours, sera lui aussi présent à domicile, pour ce qui sera sa dernière course.

Certains favoris de cette Vuelta n'ont pas participé au Tour de France, mais étaient présents sur les routes du Giro, comme Vincenzo Nibali, 3ème du Giro, Ilnur Zakarin, qui avait lui fini 5ème en Mai, mais également Bob Jungels, Steven Kruijswijk, Wilco Kelderman ainsi que Davide Formolo. Enfin, certains coureurs comme Rafal Majka, Leopold Konig, David de la Cruz, Andrew Talansky, George Bennett, ou encore Sébastien Reichenbach tenteront de créer la sensation en montant sur le podium à Madrid. Mais il faudra également suivre avec attention les jeunes Miguel Angel Lopez, Richard Carapaz, Marc Soler, Enric Mas et Jaime Roson.



Image

Tout sur la course


  • Le programme

Image Etape 1 (TTT) : Nîmes > Nîmes (13.7 km), Samedi 19 Août - ★★★☆☆
Image Etape 2 : Nîmes > Gruissan (201 km), Dimanche 20 Août - ★☆☆☆☆
Image Etape 3 : Prades > Andorra la Vella (158.5 km), Lundi 21 Août - ★★★★☆
Image Etape 4 : Escaldes-Engordany > Tarragona (198 km), Mardi 22 Août - ★★☆☆☆
Image Etape 5 : Benicàssim > Alcossebre (176 km), Mercredi 23 Août - ★★★☆☆
Image Etape 6 : Vila-Real > Sagunt (204 km), Jeudi 24 Août - ★★★☆☆
Image Etape 7 : Llíria > Cuenca (207 km), Vendredi 25 Août - ★★☆☆☆
Image Etape 8 : Hellín > Xorret de Catí (199.5 km), Samedi 26 Août - ★★★☆☆
Image Etape 9 : Orihuela > Cumbre del Sol (174 km), Dimanche 27 Août - ★★★☆☆
Image Repos 1 - Alicante - Lundi 28 Août
Image Etape 10 : Caravaca > ElPozo (165 km), Mardi 29 Août - ★★★☆☆
Image Etape 11 : Lorca > Observatorio Astronómico de Calar Alto (187.5 km), Mercredi 30 Août - ★★★★☆
Image Etape 12 : Motril > Antequera (160 km), Jeudi 31 Août - ★★★☆☆
Image Etape 13 : Coín > Tomares (198 km), Vendredi 1 Septembre - ★☆☆☆☆
Image Etape 14 : Écija > Alto Sierra de la Pandera (175 km), Samedi 2 Septembre - ★★★★☆
Image Etape 15 : Alcalá la Real > Sierra Nevada - Alto Hoya de la Mora (129 km), Dimanche 3 Septembre - ★★★★★
Image Repos 2 - Logroño - Lundi 4 Septembre
Image Etape 16 (ITT) : Circuito de Navarra > Logroño (40.2 km), Mardi 5 Septembre - ★★★★☆
Image Etape 17 : Villadiego > Los Machucos (180.5 km), Mercredi 6 Septembre - ★★★★☆
Image Etape 18 : Suances > Santo Toribio de Liébana (169 km), Jeudi 7 Septembre - ★★★☆☆
Image Etape 19 : Caso > Gijón (150 km), Vendredi 8 Septembre - ★★☆☆☆
Image Etape 20 : Corvera de Asturias > Alto de l'Angliru (117.5 km), Samedi 9 Septembre - ★★★★★
Image Etape 21 : Arroyomolinos > Madrid (118 km), Dimanche 10 Septembre - ★☆☆☆☆



  • Le parcours

Image


Les chiffres

  • 3 297,7 kilomètres.
  • 5 étapes de plaine et 1 étape de plaine avec une arrivée au sommet
  • 8 étapes de moyenne-montagne
  • 5 étapes de montagne
  • 1 étape contre-la-montre par équipe
  • 1 étape contre-la-montre individuel

Caractéristiques de l'épreuve

  • 13,8 kilomètres contre-la-montre par équipe
  • 42 kilomètres contre-la-montre individuel
  • 50 cols
  • 2 journées de repos

Informations complémentaires

La 72e édition de la Vuelta démarrera, pour la troisième fois de son histoire, à l’étranger. Le Tour d’Espagne débutera en France, dans la ville de Nîmes, et deux étapes se dérouleront intégralement sur le territoire français. Nous roulerons également en Andorre, qui accueillera une arrivée et un départ d’étape.
La course maintient le même format de bonification, qui récompensera avec 10, 6 et 4 secondes les trois premiers de chaque étape, respectivement, et avec 3, 2 et 1 secondes les premiers coureurs qui passeront par chaque sprint intermédiaire.
En plus d’être leaders au classement général, les cyclistes se battent aussi pour le classement par points et pour être les meilleurs grimpeurs de chaque édition. Les points seront remis selon le système suivant : le premier au classement d’étape obtient 25 points, le deuxième 20 points, le troisième 16, le quatrième 14, le cinquième 12, et ensuite de 10 à 1 point entre le sixième et le quinzième. Les sprints intermédiaires donnent 4, 2 et 1 points aux trois premiers cyclistes qui passent en tête à chacun d’eux.

14 villes départ inédites

  • Nîmes (départ de l'Étape 1)
  • Prades (départ de l'Étape 3)
  • Vila-Real (départ de l'Étape 6)
  • Llíria (départ de l'Étape 7)
  • Orihuela (départ de l'Étape 9)
  • Motril (départ de l'Étape 12)
  • Coín (départ de l'Étape 13)
  • Alcalá la Real (départ de l'Étape 15)
  • Circuito de Navarra (départ de l'Étape 16)
  • Villadiego (départ de l'Étape 17)
  • Suances (départ de l'Étape 18)
  • Caso (départ de l'Étape 19)
  • Corvera de Asturias (départ de l'Étape 20)
  • Arroyomolinos (départ de l'Étape 21)

8 arrivées d'étape inédites

  • Nîmes (arrivée de l'Étape 1)
  • Gruissan (arrivée de l'Étape 2)
  • Alcossebre (arrivée de l'Étape 5)
  • ElPozo (arrivée de l'Étape 10)
  • Antequera (arrivée de l'Étape 12)
  • Tomares (arrivée de l'Étape 13)
  • Los Machucos (arrivée de l'Étape 17)
  • Santo Toribio de Liébana (arrivée de l'Étape 18)




  • Les étapes

Etape 1 (TTT) - Nîmes > Nîmes (13.7 km) - 19/08Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Au programme de cette première étape : un contre-la-montre par équipes très technique dans les rues de Nîmes. Les formations devront jongler sur un parcours alternant vieille ville et monuments historiques. Pour briller et monter sur le podium, il faudra faire preuve de concentration et de constance dès le kilomètre zéro.


Etape 2 - Nîmes > Gruissan (203 km) - 20/08
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

L'étape de Gruissan sera l'une des rares arrivées consacrées aux sprinteurs de cette Vuelta. Elle se déroulera intégralement en France. Dans un paysage final essentiellement urbain, le peloton devra s'adapter aux contraintes que cela implique : beaucoup de ronds-points et d'îlots centraux. Alors très probablement en file indienne, les coureurs devront faire attention au vent et aux bordures le long de la cote méditerranéenne.


Etape 3 - Prades > Andorra la Vella (158.5 km) - 21/08Image
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Le peloton ne connaîtra qu'un bref moment de répit avant d'arriver en Andorre, où une première sélection aura lieu. L'ascension à La Comella, courte mais explosive, se chargera du reste. Il sera compliqué pour une échappée de voir le jour mais nous n'excluons pas quelques attaques aux abords de la flamme rouge. Si l'un des favoris ne répond pas présent dès ce jour-là, la Vuelta pourrait se compliquer pour lui.

Km 127.0 - Col de la Perche - 19.5 km de subida a 4.8% - categoría 1
Km 31.0 - Coll de la Rabassa - 13.3 km de subida a 6.8% - categoría 1
Km 7.1 - Alto de la Comella - 4.3 km de subida a 8.6% - categoría 2


Etape 4 - Escaldes-Engordany > Tarragona (198 km) - 22/08
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Ce sera la deuxième arrivée en ligne droite, et par conséquent une nouvelle, mais rare, opportunité qui s'offrira aux sprinteurs de la Vuelta 2017. Même si quelques audacieux tenteront une échappée pour rallier l'arrivée en vainqueur, les plus rapides du peloton et leurs trains se chargeront de maintenir un écart raisonnable jusqu'à Tarragone pour disputer le sprint final.

Km 132.0 - Alto de Belltall - 13 km de subida a 2.8% - categoría 3


Etape 5 - Benicàssim > Alcossebre (176 km) - 23/08Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Le terrain sera « casse-patte » dès le départ. Les cols ne sont pas excessivement durs mais useront le peloton jusqu'à la spectaculaire ascension de l'Ermitage de Santa Lucía, la première arrivée au sommet de cette Vuelta. La bataille entre les favoris devrait avoir lieu et le théâtre de ce spectacle sera très certainement la Serratella (2e catégorie). Toutefois, les écarts entre les cadors devraient rester infimes une fois la ligne d'arrivée franchie.

Km 23.8 - Alto del Desierto de las Palmas - 7.8 km de subida a 4.8% - categoría 2
Km 55.3 - Alto de Cabanes - 7.3 km de subida a 4.4% - categoría 3
Km 87.6 - Coll de la Bandereta - 4.6 km de subida a 7.6% - categoría 2
Km 125.2 - Alto de la Serratella - 13.2 km de subida a 3.7% - categoría 2
Km 157.7 - Ermita Sta. Lucía. Alcossebre - 3.4 km de subida a 4.2% - categoría 3


Etape 6 - Vila-Real > Sagunt (204 km) - 24/08
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape propice aux échappés. L'ascension du Garbí (2e) pourrait permettre à quelques coureurs de fausser compagnie au peloton. La victoire d'étape sera alors envisageable si des membres solides composent ce groupe de tête. À ce stade de la Vuelta, une quinzaine de coureurs se seront probablement déjà démarqués au classement général et nous saurons qui est en mesure de se battre pour le classement général à Madrid.

Km 48.0 - Alto de Alcudia de Veo- 11 km de subida a 3.4% - categoría 3
Km 59.8 - Puerto de Eslida - 5.3 km de subida a 5.1% - categoría 3
Km 96.6 - Alto de Chirivilla - 7.9 km de subida a 4.1% - categoría 3
Km 142.8 - Puerto del Oronet - 6.4 km de subida a 4% - categoría 3
Km 168.0 - Puerto del Garbí - 9.3 km de subida a 5.1% - categoría 2


Etape 7 - Llíria > Cuenca (207 km) - 25/08Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape la plus longue de la Vuelta (207 kilomètres), qui se déroulera sur un terrain exigeant jusqu'à Cuenca. L'ascension au château, avec ses pavés caractéristiques, sourira très certainement aux coureurs ayant tiré profit des parties d'asphalte planes, mais rares. Il faudra batailler pour être dans les meilleures positions. Le peloton arrivera très étiré et l'émotion sera au rendez-vous à la fin de l'étape.

Km 51.0 - Puerto La Montalbana - 8 km de subida a 4.3% - categoría 3
Km 88.7 - Alto de Sta. Cruz de Moya - 8.7 km de subida a 4% - categoría 3
Km 195.3 - Alto del Castillo - 2 km de subida a 7.2% - categoría 3


Etape 8 - Hellín > Xorret de Catí (199.5 km) - 26/08
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape marqué par un final typique de la Vuelta et une nouvelle journée importante pour les leaders. La dernière ascension, avec des rampes à plus de 20%, n'entraînera pas de grandes différences au classement général, mais s'ajoutera aux écarts infimes creusés à Andorre et à l'Ermitage de Santa Lucía.

Km 111.1 - Puerto de Biar - 6.1 km de subida a 3.4% - categoría 3
Km 127.5 - Puerto de Onil - 7 km de subida a 3.8% - categoría 3
Km 196.6 - Alto Xorret de Catí - 5 km de subida a 9% - categoría 1


Etape 9 - Orihuela > Cumbre del Sol (174 km) - 27/08Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

La costa du Levante aura la vedette et accompagnera le peloton tout au long du parcours. Le départ sera rapide et la formation d'une échappée très probable. Mais la journée peut être propice aux équipes ayant pour objectif les victoires d'étapes et non pas le classement général.

Km 132.1 - Alto de Puig Llorença - 3.2 km de subida a 9.2% - categoría 2
Km 174.0 - Alto de Puig Llorença - Cumbre del Sol. El Poble Nou de Benitatxell - 4 km de subida a 9.1% - categoría 1


Etape 10 - Caravaca > ElPozo Alimentación (165 km) - 29/08
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape de transition qui s'achèvera par l'ascension du Collado Bermejo, qui pourrait sourire à quelques échappés, si toutefois les équipes de sprinteurs ne parviennent pas à emmener leurs hommes forts au sommet dans les meilleures positions. Seuls les meilleurs d'entre eux pourront alors envisager de lever les bras.

Km 130.7 - Alto del Morrón de Totana - 5.7 km de subida a 5.7% - categoría 3
Km 143.0 - Collado Bermejo - 7.7 km de subida a 6.5% - categoría 1


Etape 11 - Lorca > Observatorio Astronómico de Calar Alto (187.5 km) - 30/08
Image
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Cette journée avec 3 434 mètres de dénivelé peut générer les premiers écarts importants et commencer à clarifier le classement général. L'ascension finale est longue, sans être trop sélective pour autant. Il faudra donc faire preuve de constance et économiser ses forces pour enchaîner les cols du Velefique et Calar Alto, tous deux répertoriés en 1ère catégorie.

Km 157.2 - Alto de Velefique - 13.2 km de subida a 8.6% - categoría 1
Km 187.5 - Observatorio Astronómico de Calar Alto - 15.5 km de subida a 5.9% - categoría 1


Etape 12 - Motril > Antequera (160 km) - 31/08Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Les écarts consolidés au classement général la veille favoriseront la formation d'échappées. L'ascension du Puerto del León (col de 1ère catégorie) et du Puerto del Torcal (col de 2e catégorie -à 18 km de la ligne d'arrivée-) laisseront entrevoir les premiers signes de fatigue. Pour autant, aucune surprise n'est à prévoir malgré les 2 300 m de dénivelé cumulés.

Km 101.4 - Puerto del León - 17.4 km de subida a 4.9% - categoría 1
Km 142.6 - Puerto del Torcal - 7.6 km de subida a 7% - categoría 2


Etape 13 - Coín > Tomares (198.5 km) - 01/09
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Nouvelle journée pour les sprinteurs, l'une des dernières chances que leur offrira La Vuelta. Leurs équipes veilleront toutefois à ce que cette étape se déroule selon leurs plans et ne crée pas la surprise. L'arrivée dans l'étouffante ville de Séville après deux semaines de compétition permettra de faire le point sur l'état de fatigue des professionnels de la dernière ligne droite.

Km 27.2 - Alto de Ardales - 7.2 km de subida a 4.3% - categoría 3


Etape 14 - Ecija > Alto Sierra de la Pandera (175 km) - 02/09
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

La chaleur sera l'ennemi numéro un du peloton durant cette journée exigeante, marquée par l'ascension finale de La Pandera (HC). La fatigue accumulée et les températures élevées rendront difficile cette étape. La victoire pourrait se jouer en petit comité parmi les hommes échappés si toutefois les favoris décident de leur laisser le champ libre.

Km 85.5 - Puerto El Mojón - 8.8 km de subida a 3.7% - categoría 3
Km 153.1 - Alto Valdepeñas de Jaén - 8.5 km de subida a 4.8% - categoría 2
Km 175.0 - Sierra de la Pandera - 12 km de subida a 7.3% - categoría H


Etape 15 - Alcalá la Real > Sierra Nevada - Alto de Hoya de la Mora (129.5 km) - 03/09Image
Image
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape courte avec les ascensions de Hazallanas, Monachil et l'arrivée en Sierra Nevada (2 500 mètres d'altitude). Au total, 3 172 mètres de dénivelé cumulé. La course sera nerveuse dès le départ et certains leaders pourraient vivre une journée difficile. Tous garderont à l'esprit ce qui est arrivé en 2016 entre Sabiñánigo et Formigal.

Km 74.0 - Alto de Hazallanas - 16.3 km de subida a 5.5% - categoría 1
Km 109.5 - Alto del Purche - 8.5 km de subida a 8% - categoría 1
Km 129.4 - Sierra Nevada. Alto Hoya de la Mora. Monachil - 19.3 km de subida a 5.6% - categoría H


Etape 16 (ITT) - Circuito de Navarra > Logroño (40.2 km) - 05/09
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

40.2 kilomètres de contre-la-montre individuel essentiellement plat entre vignes et domaines viticoles. Un parcours pour les spécialistes. Des écarts importants se creuseront pour le classement général. Cette journée sera doublement dangereuse étant donné qu'elle se déroulera le lendemain d'un jour de repos.


Etape 17 - Villadiego > Los Machucos (180.5 km) - 06/09
Image
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Montagne. Castille laissera définitivement filer le peloton sur un terrain dénué de difficulté. La fin d'étape sera en revanche nettement plus corsée et proposera aux coureurs jusqu'à 3 000 mètres de dénivelé cumulé. La spectaculaire descente de La Lunada, qui rejoint le col d'Alisas, et l'ascension finale sur rampes infernales de Los Machucos mettront à rude épreuve le peloton.

Km 107.3 - Portillo de Lunada - 8.3 km de subida a 5.7% - categoría 2
Km 162.6 - Puerto de Alisas - 10 km de subida a 6% - categoría 1
Km 180.5 - Alto de los Machucos. Monumento Vaca Pasiega - 7.2 km de subida a 8.7% - categoría H


Etape 18 - Suances > Santo Toribio de Liébana (169 km) - 07/09Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

La deuxième journée consécutive de pure montagne favorisera les échappées. Le peloton enchaînera les ascensions de l'Alto de Carmona, Collada de Ozalba et Collada de la Hoz, avant d'atteindre un dernier raidillon de 2,5 kilomètres qui le mènera jusqu'au Monastère de Santo Toribio de Liébana, où un final d'étape spectaculaire l'attend.

Km 109.5 - Collada de Carmona - 4.8 km de subida a 7.2% - categoría 3
Km 126.0 - Collada de Ozalba - 6 km de subida a 6.6% - categoría 3
Km 139.7 - Collada de la Hoz - 7 km de subida a 6% - categoría 2
Km 169.0 - Alto de Santo Toribio de Liébana - 3.2 km de subida a 6.4% - categoría 3


Etape 19 - Caso > Gijón (150 km) - 08/09
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Le col de San Martín de Huerces fera office de juge de paix à 10 kilomètres de la ligne d'arrivée. Il s'agit d'une ascension courte mais avec des rampes très raides dans lesquelles une importante sélection aura lieu. L'attention sera la condition sine qua non pour éviter toutes mauvaises surprises.

Km 29.0 - Alto de la Colladona - 7 km de subida a 6.8% - categoría 1
Km 64.8 - Alto de Sto. Emiliano - 6.8 km de subida a 4.5% - categoría 3
Km 134.5 - Alto de la Falla de Los Lobos. La Casilla. AS-25 - 14.3 km de subida a 8.2% - categoría 3
Km 79.5 - Alto de San Martín de Huerces - 4.5 km de subida a 7.2% - categoría 3


Etape 20 - Corvera de Asturias > Alto de l'Angliru (117.5 km) - 09/09
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Étape courte (117.5 kilomètres) mais très dure. La Vuelta peut se décider à l'Alto de l'Angliru, comme ce fut le cas en 2011 entre Bradley Wiggins et Juanjo Cobo. Il s'agit de la dernière étape et les coureurs se donneront à fond. Spectacle assuré.


Km 79.5 - Alto de la Cobertoria - 8.1 km de subida a 8.6% - categoría 1
Km 96.4 - Alto del Cordal - 5.7 km de subida a 8.6% - categoría 1
Km 117.5 - Alto de L'Angliru - 12.5 km de subida a 9.8% - categoría H


Etape 21 - Arroyomolinos > Madrid (117.5 km) - 10/09
Image
Image
Le commentaire de Fernando Escartin

Comme à l'accoutumée, la dernière journée couronnera l'épreuve et permettra d'accueillir dans la capitale le vainqueur de la Vuelta. Les trois semaines d'efforts, de sacrifices et de souffrances seront récompensées lors d'une étape qui amènera le peloton à défiler en plein cœur de Madrid pour clore en beauté la 72e édition de la Vuelta.




Ninofishing a écrit:
Les cols & côtes



Etape 1
Alto de Nîmes = 2.4km à 1.58%
Etape 3
Col de la Perche = 19.5km à 4.89%
Coll de la Rabassa = 13.3km à 6.88% - Passages à 15%
Image

Alto de la Comella = 4.3km à 8.26% - Passages à 13%
Image

Etape 4
Alto de Belltall = 13km à 2.88%
Etape 5
Alcossebre - Ermita Sta. Lucia (arrivée) = 3.4km à 9.7% - Passages à 18%
Image

Etape 6
Alto de Alcudia de Veo = 11km à 3.41%
Puerto de Eslida = 5.3km à 5.19%
Alto de Chirivilla = 7.9km à 4.18%
Puerto del Oronet = 6.4km à 4.06%
Puerto del Garbi = 9.3km à 5.16% - Passages à 20%
Image

Etape 7
Puerto La Montalbana = 8km à 4.37%
Alto de Sta. Cruz de Moya = 8.7km à 4.02%
Alto del Castillo = 2km à 7.25%
Etape 8
Puerto de Biar = 6.1km à 4.26%
Puerto de Onil = 7km à 3.86%
Xorret de Catí = 5km à 9% - Passages à 20%
Image

Etape 9
Alto de Puig Llorença (1er passage) = 3.2km à 9.22%
Alto de Puig Llorença (2ème passage et arrivée) = 4.1km à 8.9% - Passages à 21%
Image

Etape 10
Alto del Morrón de Totana = 5.7km à 5.79%
Collado Bermejo = 7.7km à 6.56%
(Dans l'ensemble, on a 18km à 5%, attention, on s'arrête au km 23 sur le profil...)
Image

Etape 11
Alto de Velefique = 13.2km à 7.35% (dont 4km à 9.2% au pied) - Passages à 15%
Image

Calar Alto (arrivée) = 15.5km à 5.93% (très irrégulier, d'abord 8km à 8.25% - passages à 18%, un "replat" de 6km à 2.1%, puis un final irrégulier avec un passage à 16%)
Image

Etape 12
Puerto del Leon = 17.4km à 4.94%
Puerto del Torcal = 8.6km à 6.22% - Passages à 15% (attention, on ne monte que jusqu'à Antequera...)
Image

Etape 13
Alto de Ardales = 7.2km à 4.37%
Etape 14
Puerto El Mojón = 8.8km à 3.78%
Alto Valdepeñas de Jaén = 8.5km à 4.88%
Serra de la Pandera (arrivée) = 12km à 7.33% (dont 2km à 11.4%) - Passages à 15% (attention, on ne monte pas jusqu'au Puerto Viejo, par contre, l'ascension finale est exacte)
Image

Etape 15
Alto de Hazallanas = 16.3km à 5.55% (dont 7.9km à 8.97% et même 5km à 10.96% !) - Passages à 21%
Image

Sierra Nevada (Hoya de la Mora via el Purche - arrivée) = 28.4km à 5.98% - Passages à 14%
ImageImage

Etape 17
Portillo de Lunada = 8.3km à 5.78%
Puerto de Alisas = 10km à 6%
Image

Los Machucos (arrivée) = 7.3km à 8.63% (dont 3.1km à 12.2%) - Passages à 28%
Image

Etape 18
Collada de Carmona = 4.8km à 7.9%
Collada de Ozalba = 6km à 6.52%
Collada de la Hoz = 6.7km à 5.87%
Alto de Santo Toribio de Liébana (arrivée) = 3.2km à 6.4% - Passages à 15%
Image

Etape 19
Alto de la Colladona = 7km à 6.8%
Alto de Sto. Emiliano = 6.8km à 4.56%
Alto de la Falla de Los Lobos = 4.1km à 8.05%
Image

Alto de San Martín de Huerces = 4.5km à 7.22% (dont 1km à 13.3% ou encore 2.2km à 11.5%) - Passages à 19%
Image

Etape 20
La Reigada (non répértoriée, au départ :evil: ) = 12.7km à 3.46% (pas sûr du profil... Mais il y a l'air d'avoir des passages pentus :doutes: )
Image

Alto de la Cobertoria = 8.1km à 8.64% - Passages à 14%
Image

Alto del Cordal = 5.7km à 8.68% (dont 1.4km à 11.9%) - Passages à 14%
Alto del Angliru = 12.5km à 9.88% (dont 6km à 13.8%) - Passages à 23%
Image



  • Le palmarès

http://estaticos.marca.com/imagenes/2011/12/21/ciclismo/1324468652_extras_mosaico_noticia_2_g_0.jpg
1935 - Gustaaf Deloor
1936 - Gustaaf Deloor
1941 - Julian Berrendero
1942 - Julian Berrendero
1945 - Delio Rodriguez
1946 - Dalmacio Langarica
1947 - Edward Van Dyck
1948 - Bernardo Ruiz
1950 - Emilio Rodriguez
1955 - Jean Dotto

1956 - Angelo Conterno
1957 - Jesus Loroño
1958 - Jean Stablinski
1959 - Antonio Suarez
1960 - Frans De Mulder
1961 - Angelino Soler
1962 - Rudi Altig
1963 - Jacques Anquetil
1964 - Raymond Poulidor
1965 - Rolf Wolfshohl
1966 - Fransisco Gabica
1967 - Jan Janssen
http://cdn.20m.es/img2/recortes/2013/05/21/122108-572-550.jpg
1968 - Felice Gimondi
1969 - Roger Pingeon
1970 - Luis Ocaña
1971 - Ferdinand Bracke
1972 - Jose Manuel Fuente
1973 - Eddy Merckx
1974 - Jose Manuel Fuente
1975 - Agustin Tamames
1976 - Jose Pesarrodona
1977 - Freddy Maertens
1978 - Bernard Hinault
1979 - Joop Zoetemelk
1980 - Faustino Ruperez

1981 - Giovanni Battaglin
1982 - Marino Lejarreta
1983 - Bernard Hinault
1984 - Eric Caritoux
1985 - Pedro Delgado
1986 - Alvaro Pino
1987 - Luis Herrera
1988 - Sean Kelly
1989 - Pedro Delgado
1990 - Marco Giovannetti
1991 - Melchor Mauri
1992 - Tony Rominger
1993 - Tony Rominger
1994 - Tony Rominger
1995 - Laurent Jalabert
1996 - Alex Zülle
1997 - Alex Zülle
http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/03037/Froome_3037856b.jpg
1998 - Abraham Olano
1999 - Jan Ullrich
2000 - Roberto Heras
2001 - Angel Casero
2002 - Aitor Gonzalez
2003 - Roberto Heras
2004 - Roberto Heras
2005 - Roberto Heras
2006 - Alexandre Vinokourov

2007 - Denis Menchov
2008 - Alberto Contador
2009 - Alejandro Valverde
2010 - Vincenzo Nibali
2011 - Juan Jose Cobo
2012 - Alberto Contador
2013 - Christopher Horner
2014 - Alberto Contador
2015 - Fabio Aru
2016 - Nairo Quintana



  • Les maillots et classements


  • Classement général

    - Bonifications aux arrivées : 10'', 6'' et 4'' aux trois premiers.
    - Bonifications aux sprints intermédiaires : 3'', 2'' et 1'' aux trois premiers.


    Image
    Tom Dumoulin avec le maillot rouge de leader sur la Vuelta 2015.




  • Classement par points

    - Chaque arrivée d'étape rapporte aux 15 premiers coureurs classés 25, 20, 16, 14, 12, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point.
    - Chaque sprint intermédiaire rapporte au 3 premiers coureurs classés 4, 2 et 1 point.


    Image
    C'est ici John Degenkolb qui s'impose avec le maillot vert.




  • Classement de la montagne

    - Arrivée au sommet : 15 points, 10, 6, 4 et 2 points au cinquième
    - Col de 1re catégorie : 10 points, 6, 4, 2 et 1 point au cinquième
    - Col de 2e catégorie : 5 points, 3 et 1 point au troisième
    - Col de 3e catégorie : 3 points, 2 et 1 point au troisième.


    Image
    Le Français David Moncoutié avec le maillot blanc à pois bleus.




  • Classement du combiné

    Le classement s'obtient en additionnant les places qu'occupent les coureurs dans les trois classements mentionnés ci-dessus. Pour apparaître dans ce classement, il faut être placé dans les trois autres.

Image
Chris Froome avec le maillot du combiné.


Image

Startlist / Equipes / Favoris


  • La Startlist

Image
Image
Image



  • Les équipes

World Tour

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Continental Pro (invitées)


ImageImageImageImage



  • Les favoris

★★★★★ Christopher Froome
★★★★ Vincenzo Nibali, Romain Bardet, Fabio Aru
★★★ Steven Kruijswijk, Alberto Contador, Esteban Chaves, Ilnur Zakarin
★★ Adam Yates, Simon Yates, Louis Meintjes, Rafal Majka, Bob Jungels, Domenico Pozzovivo, Warren Barguil, Wilco Kelderman
Leopold Konig, Miguel Angel Lopez, Damiano Caruso, Marc Soler, David De la Cruz, Enric Mas,
Andrew Talansky, Davide Formolo, George Bennett, Sam Oomen, Sébastien Reichenbach, Jaime Roson


★★★★★

Christopher Froome (32 ans - SKY) - Le britannique revient donc une nouvelle fois cette année sur la course qui l'a révélé en 2011. Vainqueur en Juillet dernier d'un quatrième Tour de France, Froome sera le grand favori de cette Vuelta après avoir échoué de peu l'année dernière en finissant à 1'30" de Quintana. Déjà deuxième en 2011 derrière Cobo, et en 2014 derrière Contador, le "Kenyan Blanc" parviendra-t-il enfin a gagner la Vuelta et ajouter un cinquième Grand Tour à son palmarès ?


★★★★

Vincenzo Nibali (32 ans - TBM) - L'italien, vainqueur des trois Grands Tours, avait déjà gagné la Vuelta en 2010. Il viendra donc dans l'unique but de rééditer cette performance. Nous nous souvenons tous cet incroyable duel avec Horner lors de la dernière étape qui se finissait à l'Angliru, ou l'américain avait dominé le sicilien pour gagner la Vuelta à 40 ans. Ironie du sort, la Vuelta se termine à nouveau au sommet du terrible Angliru cette année. Le "requin de Messine" réussira-il cette fois-ci à gagner la Vuelta dans l'Angliru ?


Romain Bardet (26 ans - ALM) - Le Français viendra, pour la première fois de sa carrière, se frotter à un autre Grand Tour que le Tour de France. Ces dernières années, le Français s'est imposé comme l'un des meilleurs coureurs par étapes du monde, en montant deux fois sur le podium du Tour de France. Troisième du Tour en Juillet dernier, derrière l'intouchable Froome et l'épatant Uran, Bardet tentera d'accrocher un troisième podium en GT dans son palmarès.


Fabio Aru (27 ans - AST) - Le Sarde est lui aussi une valeur sûre du peloton en Grand Tour, et se battra à coup sur pour la gagne sur cette Vuelta. Pour Aru, la Vuelta représente le seul Grand Tour qu'il a gagné pour le moment. C'était en 2015, il avait alors repris le maillot rouge de leader à Tom Dumoulin la veille de l'arrivée. Cinquième cette année sur les routes du Tour de France et porteur du maillot jaune le temps d'une étape, le Sarde parviendra-il a gagner une seconde Vuelta ?


★★★

Steven Kruijswijk (30 ans - TLJ) - Cet homme avait atteint un incroyable niveau sur le Giro 2016. Il avait alors course gagnée jusqu'à sa chute dans la descente du Col Agnel lors de la 19ème étape. Depuis, le néerlandais n'a plus atteint ce niveau. Cette année, il a abandonné sur le Giro alors qu'il était 10ème au général. Parviendra-il a atteindre son niveau du Giro 2016 sur cette Vuelta ?


Alberto Contador (34 ans - TFS) - L'homme aux 7 Grands Tours viendra faire sa tournée d'adieu sur cette Vuelta qui sera sa dernière course professionnelle. Déjà trois fois vainqueur de la Vuelta, il est difficile d'imaginer Contador à nouveau en rouge à Madrid, mais nul doute que le Pistolero sera plus motivé que jamais pour ce qui sera sa dernière course.


Esteban Chaves (27 ans - ORS) - Une chose est sûre : la Vuelta réussit bien au Colombien. Sur la Vuelta 2015, son talent avait éclaté aux yeux du grand public. Vainqueur de deux étapes, Chaves avait également porté le maillot rouge de leader et avait terminé cinquième au général. L'année dernière, il avait arraché le podium à Contador la veille de l'arrivée pour finir pour la deuxième fois sur un podium de Grand Tour, après avoir fini 2ème du Giro quatre mois plus tôt. Le Colombien arrivera-il à monter pour la troisième fois sur le podium d'un Grand Tour ?

Ilnur Zakarin (27 ans - KAT) - Le Russe avait été impressionnant sur les routes du Giro cette année en finissant 5ème, à seulement deux minutes de Tom Dumoulin. Au delà de son classement final, le Russe avait souvent attaqué en montagne et s'était montré extrêmement à l'aise dès que la route s'élevait. Il n'a jamais participé à la Vuelta mais fait cette année partie des outsiders pour le maillot rouge.


★★

Adam Yates (25 ans - ORS) - Le britannique avait surpris son monde l'an dernier en terminant quatrième du Tour de France en échouant à seulement 20 secondes du podium. Depuis, il a confirmé en terminant 9ème du Giro cette année en étant pris dans la chute du Blockhaus. Le britannique est capable de réaliser un nouveau Top 10 en GT, mais peut être devra-il se contenter d'être l'équipier de lue d'Esteban Chaves ?


Simon Yates (25 ans - ORS) - Le frère jumeau d'Adam avait déjà été énorme sur la Vuelta l'an dernier ou il s'était révélé. Il avait en effet terminé 6ème tout en ayant gagné une étape et en aidant son leader Chaves à monter sur le podium. Cette année, le britannique s'est également montré impressionnant. Vainqueur d'une étape sur Paris-Nice mais également sur le Tour de Romandie, il s'est surtout illustré sur le Tour en terminant 7ème et en rapportant le maillot blanc.


Louis Meintjes (25 ans - UAE) - Le jeune sud-africain est ultra-régulier sur les Grands Tours. Meintjes a réalisé son premier Top 10 en Grand Tour sur la Vuelta, en 2015, il avait alors terminé 8ème avec la formation africaine MTN-Qhubeka. Depuis, le sud-africain est arrivé 8ème des deux derniers Tour de France. Sur cette Vuelta, Meintjes tentera de faire mieux que sa meilleure performance en Grand Tour à savoir 8ème.


Rafal Majka (27 ans - BOH) - Le Polonais est fort lorsqu'il décide de jouer les étapes sur un GT, vainqueur de deux étapes et du maillot à pois sur le Tour en 2015 et 2016, mais il est également costaud lorsqu'il s'attelle aux classements généraux. Son seul podium en GT, il l'a fait sur la Vuelta en 2015, parviendra-il à réitérer cet exploit ?


Bob Jungels (25 ans - ORS) - Le rouleur-grimpeur luxembourgeois ne cesse de progresser d'année en année. Auteur d'un remarquable Giro la saison passée, avec une belle sixième, le maillot rose porté, et le maillot blanc en prime, Jungels a réédité cette belle performance cette année sur le Giro en portant à nouveau le maillot rose, en ramenant le maillot blanc pour la deuxième fois, mais en terminant cette fois-ci 8ème.


Domenico Pozzovivo (34 ans - ALM) - Sixième du Giro cette année, l'Italien n'avait sans doute jamais paru aussi fort. Sur la Vuelta, sa meilleure performance est une sixième place en 2013. Il peut légitimement viser un Top 10 mais peut être devra-t-il travailler pour Romain Bardet ?


Warren Barguil (25 ans - SUN) - Le breton s'était révélé aux yeux du grand public lors de la Vuelta 2014, lorsqu'à 22 ans et pour son premier Grand Tour, il gagnait déjà deux étapes. Cet été sur le Tour de France, Barguil a fait rêver la France entière en gagnant deux étapes à Foix et au sommet du col d'Izoard, maillot à pois sur les épaules qu'il emporta jusqu'à Paris. "Wawa" est dans la forme de sa vie et compte bien en profiter sur cette Vuelta. Mais compte-il jouer le général ou les étapes ? Telle est la question.


Wilco Kelderman (26 ans - SUN) - "Keldy" partagera surement le leadership avec Warren Barguil sur cette Vuelta. Cependant, le néerlandais est tout a fait capable d'accrocher un Top 10 sur cette Vuelta, sa meilleure performance étant une 7ème place sur le Giro 2014. Le Néerlandais profitera-t-il de l'absence de son compatriote Tom Dumoulin pour prendre le leadership et faire un bon classement général ?



Leopold König (29 ans - BOH) - Le Tchèque est l'un des rares hommes à avoir réalisé un Top 10 sur chaque Grand Tour, en finissant 9ème de la Vuelta 2013, 7ème du Tour de France 2014 et 6ème du Giro 2015. L'année dernière sur la Vuelta, il était 5ème du général avant de se faire piéger sur la fameuse étape de Formigal, avant de finir parmi les 90 hors-délais finalement repêchés. König parviendra-il de nouveau à accrocher un Top 10 en Grand Tour ?


Miguel Angel Lopez (23 ans - AST) - Le jeune colombien a très souvent manqué de chance ces deux dernières années en chutant récurremment ce qui lui a enlevé tout espoir de bien figurer sur les différentes courses. Néanmoins, "Superman" a tout de même gagné le Tour de Suisse la saison dernière. Le jeune colombien retrouvera-il son meilleur niveau sur cette Vuelta ?


Damiano Caruso (29 ans - BMC) - Après l'abandon de Richie Porte qui l'a propulsé leader de l'équipe BMC alors qu'il était censé être l'équipier de luxe de l'Australien, l'Italien a bien tenu le baraque sur le Tour de France en finissant 11ème du classement général.


Marc Soler (23 ans - AST) - A 23 ans, le jeune espagnol va prendre part à son premier GT à domicile. Le vainqueur du Tour de l'Avenir 2015 avait épaté tout le monde sur Paris-Nice puis sur le Tour de Catalogne en finissant 3ème du général derrière Valverde et Contador. Il avait ensuite confirmé sur le Tour de Suisse en finissant 8ème au général.


David De la Cruz (28 ans - QSF) - L'espagnol s'était révélé sur les routes de la Vuelta l'an dernier en gagnant une étape, en portant le maillot rouge de leader, puis en finissant 7ème du classement général final. Cette année, l'espagnol a également été impressionnant en montagne en remportant la dernière étape de Paris-Nice mais aussi une étape sur le Tour du Pays Basque.


Enric Mas (23 ans - QSF) - A l'instar de Soler, le tout jeune espagnol de 22 ans participera à son premier Grand Tour. Lui aussi s'est révélé cette année et a notamment été impressionnant sur les routes du Tour de Burgos il y a seulement une semaine, en terminant 2ème du classement général derrière Landa.


Andrew Talansky (28 ans - CDT) - L'américain, vainqueur du Critérium du Dauphiné en 2014, a souvent brillé sur la Vuelta. Il y avait signé son premier Top 10 en Grand Tour en 2012 en terminant 7ème. Mais c'est sur la dernière Vuelta qu'il avait particulièrement brillé en terminant 5ème au classement général.


Davide Formolo (24 ans - CDT) - Le jeune italien avait réalisé son premier Top 10 sur un Grand Tour l'année dernière sur la Vuelta en prenant la 9ème place. Cette année, il a confirmé son talent en rentrant à nouveau dans dans le Top 10 d'un GT : 10ème du Giro.


George Bennett (27 ans - LTJ) - Le néo-zélandais a lui aussi réalisé son premier Top 10 en Grand Tour sur la Vuelta la saison dernière en terminant 10ème. Et cette année le kiwi a beaucoup progressé. Sa régularité est impressionnante : 7ème du Tour d'Abu Dhabi, 9ème du Tour de Catalogne, 11ème du Tour du Pays Basque et vainqueur du Tour de Californie. Sur le Tour de France, il était 11ème lorsqu'il a abandonné, malade.


Sam Oomen (23 ans - AST) - Le jeune prodige néerlandais participera à son premier Grand Tour à 21 ans. Il devra sans doute se cantonner à un rôle d'équipier de luxe pour Warren Barguil et Wilco Kelderman, mais s'il en a l'occasion, nul doute qu'il tentera d'aller chercher une étape.


Sébastien Reichenbach (28 ans - FDJ) - Le Suisse avait sûrement été le meilleur lieutenant du Giro cette année, lui qui s'était dévoué pour son leader Thibaut Pinot. Mais le Valaisan sait aussi jouer les classements généraux sur les GT. Il l'avait prouvé sur le Tour l'année dernière en prenant la 14ème place au général.


Jaime Roson (24 ans - CJR) - Lui aussi est un des espoirs du cyclisme espagnol, tout comme Mas et Soler. Roson s'est cette année illustré sur le Tour de Croatie, il avait alors terminé 2ème derrière Nibali, mais également sur le Tour de Burgos terminé à la 5ème place.


Image

L'édition 2016


La formation Sky remporte le contre-la-montre par équipe inaugural, ce qui permet au britannique Peter Kennaugh d'endosser le maillot rouge de leader et à Christopher Froome de prendre d'ores et déjà de l'avance au classement général. Elle devance les équipes Movistar et Orica-BikeExchange. Le Belge Gianni Meersman (Etixx-Quick Step) remporte la deuxième étape au sprint. C'est le polonais Michal Kwiatkowski (Sky) qui s'empare du maillot rouge de leader au général.

Le Français Alexandre Geniez (FDJ) remporte en solitaire la troisième étape au sommet du Mirador de Ezaro. Le maillot rouge change encore d'épaule puisque c'est l'espagnol Rubén Fernández (Movistar), vainqueur du Tour de l'Avenir 2013, qui s'empare du maillot rouge. Lors de l'étape suivante, le français Lilian Calmejane (Direct Énergie) s'impose en solitaire pour son premier Grand Tour, devant le Colombien Darwin Atapuma (BMC) qui endosse le maillot rouge de leader. La cinquième étape est remportée au sprint par Gianni Meersman qui gagne une deuxième étape. Le brirannique Simon Yates (Orica-BikeExchange) s'impose lors de la sixième étape. Jonas Van Genechten (IAM) s'impose en force à Puebla de Sanabria dans un final mouvementé. Cette victoire permet à l'équipe Suisse IAM de remporter une étape dans chacun des trois Grands Tours pour sa dernière saison avant de disparaître. Darwin Atapuma garde pour la quatrième journée consécutive le maillot rouge de leader.


Image
Lilian Calmejane s'impose sur la quatrième étape pour son premier Grand Tour. Ce succès en appellera beaucoup d'autres.


Nairo Quintana (Movistar) endosse le maillot rouge de leader en attaquant dans la montée de la Camperona, où s'impose le Russe Sergei Lagutin (Katusha). David de la Cruz (Etixx-Quick Step), échappé matinal, donne à l'Espagne sa première victoire d'étape dans cette édition et fait coup double puisqu'il prend par la même occasion le maillot rouge de leader. Nairo Quintana gagne aux Lacs de Covadonga, sa première victoire d'étape dans cette Vuelta pour reprendre le maillot rouge de leader. Christopher Froome, lâché au début de l'ascension, reprend un à un tous ses adversaires à l'exception de Quintana et du Néerlandais Robert Gesink (Lotto NL-Jumbo) qui était échappé depuis le départ.

Après la journée de repos, Chris Froome gagne sur les pentes de Peña Cabarga pour s'offrir sa deuxième victoire d'étape sur la Vuelta, cinq ans après celle qui l'avait révélé au même endroit en 2011. Le belge Jens Keukeleire (Orica-BikeExchange) gagne la 12e étape et offre à son équipe une deuxième victoire dans cette Vuelta après celle de Yates. Nairo Quintana conserve son maillot rouge de leader. L'Italien Valerio Conti s'impose en solitaire sur la 13e étape de la Vuelta en se détachant à 20 kilomètres du but. Conti, membre de l'échappée de 12 formée en début d'étape donne ainsi à son équipe Lampre-Merida sa première victoire sur le Tour d'Espagne cette année. Le peloton arrive 32 minutes derrière l'Italien. Robert Gesink (Lotto NL Jumbo) gagne la 14ème étape au sommet du Col d'Aubisque au terme d'une belle étape. Chaves profite de l'ascension finale pour reprendre du temps à Froome et Quintana qui se sont neutralisés. La 15ème étape est complètement folle. Dès le début de l'étape, Quintana et Contador piègent Froome et la Sky. Froome perdra au final 2' sur Contador et 2'30" sur Quintana. L'étape est remportée par l'Italien Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step).


Image
Quintana et Contador en train de piéger Froome et la Sky sur l'étape de Formigal. Brambilla (au milieu) remportera l'étape.


La 16ème étape est remportée au sprint par le luxembourgeois Jempy Drucker (BMC). Le Suisse Mathias Frank (IAM) remporte la 17ème étape devant Leopold Konig (Sky). Les 4 favoris : Quintana, Contador, Froome et Chaves arrivent détachés du peloton mais dans le même temps. Le jeune prodige danois Magnus Cort Nielsen (Orica-BikeExchange) s'impose sur la 18ème étape au sprint devant Arndt et Drucker. Sur le contre-la-montre individuel long de 37 kilomètres entre Xabia et Calp, c'est Christopher Froome qui s'impose devant le champion d'Espagne Jonathan Castroviejo. Le britannique en profite pour reprendre du temps à Quintana et revient à 1'20" du colombien. L'avant dernière étape est remportée au sprint par le Français Pierre Latour (AG2R) qui participe à son premier Grand Tour. Le Français s'impose devant Atapuma après un extraordinaire retour dans le dernier kilomètre. Chaves reussit un coup de maître en se glissant sur le podium final devant Contador qui finit donc au pied du podium. C'est donc Nairo Quintana qui remporte son 2ème GT, devant Froome qui finit une nouvelle fois 2ème de la Vuelta. Fabio Felline (Trek) remporte le maillot vert, tandis qu'Omar Fraile remporte le maillot de meilleur grimpeur. Magnus Cort Nielsen vient conclure la magnifique Vuelta de son équipe en remportant sa deuxième étape à Madrid.


Image
Le podium final de la Vuelta 2016. Quintana remporte son deuxième GT, Froome finit une nouvelle fois deuxième après avoir remporté le Tour de France en Juillet, tandis que Chaves termine son deuxième GT de l'année sur le podium, après avoir fini deuxième du Giro.



  • Le classement général
Image


  • Les classement annexes

Classement de la montagne : Omar Fraile (DDD)
Classements par points : Fabio Felline (TFS)
Classement par équipes : BMC Racing Team


  • Les vainqueurs d'étapes

Etape 1 (TTT) - Sky
Etape 2 - Gianni Meersman (EQS)
Etape 3 - Alexandre Geniez (FDJ)
Etape 4 - Lilian Calmejane (DEN)
Etape 5 - Gianni Meersman (EQS)
Etape 6 - Simon Yates (OBE)
Etape 7 - Jonas Van Genechten (IAM)
Etape 8 - Sergey Lagutin (KAT)
Etape 9 - David De la Cruz (EQS)
Etape 10 - Nairo Quintana (MOV)
Etape 11 - Christopher Froome (SKY)
Etape 12 - Jens Keukeleire (OBE)
Etape 13 - Valerio Conti (LAM)
Etape 14 - Robert Gesink (LTJ)
Etape 15 - Gianluca Brambilla (EQS)
Etape 16 - Jempy Drucker (BMC)
Etape 17 - Mathias Frank (IAM)
Etape 18 - Magnus Cort Nielsen (OBE)
Etape 19 (ITT) - Christopher Froome (SKY)
Etape 20 - Pierre Latour (ALM)
Etape 21 - Magnus Cort Nielsen (OBE)


Image

La course à la télé


Comme depuis longtemps, c'est Eurosport qui diffusera la Vuelta cette année avec aux commentaires Guillaume Di Grazia et Jacky Durand.

Etape 1 - live à partir de 17.30
Etape 2 - live à partir de 15.00
Etape 3 - live à partir de 13.15
Etape 4 - live à partir de 15.00
Etape 5 - live à partir de 15.00
Etape 6 - live à partir de 15.00
Etape 7 - live à définir
Etape 8 - live à définir
Etape 9 - live à définir
Etape 10 - live à définir
Etape 11 - live à définir
Etape 12 - live à définir
Etape 13 - live à définir
Etape 14 - live à définir
Etape 15 - live à définir
Etape 16 - live à définir
Etape 17 - live à définir
Etape 18 - live à définir
Etape 19 - live à définir
Etape 20 - live à définir
Etape 21 - live à définir
Modifié en dernier par JulesTdf2905 le 15 Aoû 2017, 19:03, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
JulesTdf2905
Maglia rosa
 
Messages: 9629
Localisation: Hyères (83)

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar manolo57 » 11 Aoû 2017, 23:20

Top, bravo :ok:

Avatar de l’utilisateur
manolo57
Coureur pro
 
Messages: 1878

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar DanaH » 11 Aoû 2017, 23:44

Excellent !

Avatar de l’utilisateur
DanaH
Chasseur de prime
 
Messages: 418

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Jenth » 11 Aoû 2017, 23:50

félicitations pour cette présentation et merci !

Avatar de l’utilisateur
Jenth
Chasseur de prime
 
Messages: 327
Localisation: Univers 42

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Serval » 11 Aoû 2017, 23:59

Très belle présentation. :heureux:

Ce sera donc le seul des 3 GT qui sera sur une chaine payante cette année ... Dommage mais ce n'est pas nouveau pour la Vuelta. :(

Avatar de l’utilisateur
Serval
Maglia rosa
 
Messages: 9958
Localisation: Quelque part sur cym 3

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Warren Barguil » 12 Aoû 2017, 00:06

Prez titanesque Jules 8)

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Jersey rojo
 
Messages: 6033
Localisation: ALLEZ GUINGAMP

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Ninofishing » 12 Aoû 2017, 00:11

:banana

Avatar de l’utilisateur
Ninofishing
Jersey rojo
 
Messages: 7228
Localisation: Fouesnant

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Guillaume » 12 Aoû 2017, 06:26

Merci pour la présentation :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Junior
 
Messages: 1468

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Murungaru » 12 Aoû 2017, 07:33

Merci :up

J'espère enfin le doublé pour Froomy !

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Baroudeur
 
Messages: 4472

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Kvelertak » 12 Aoû 2017, 08:46

Très belle présentation !

Avatar de l’utilisateur
Kvelertak
Jersey rojo
 
Messages: 6021
Localisation: Come together, for Lucifer's son.

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 12 Aoû 2017, 09:38

Manque juste les informations des cols et côtes. Vais essayer de les trouver. :ok:

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 19118

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Tilo » 12 Aoû 2017, 09:43

Le Giro a été par neuf fois remporté par un Francais : Bernard Hinault par deux fois (1978, 1983), Jean Dotto (1955), Jean Stablinski (1958), Jacques Anquetil (1963), Raymond Poulidor (1954), Roger Pingeon (1969), Eric Caritoux (1984), et Laurent Jalabert (1995).


Petite erreur en début de phrase ;)

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Champion confirmé
 
Messages: 17615
Localisation: La ou je veux

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Orodreth » 12 Aoû 2017, 10:16

:up pour la présentation.

J'espère voir du grand MAL.

Avatar de l’utilisateur
Orodreth
Junior
 
Messages: 1474

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Cycliste_Masque » 12 Aoû 2017, 10:51

:up

Un beau duel à venir entre ceux qui ont couru le Giro et ceux du Tour, surtout en 1ere semaine.

Avatar de l’utilisateur
Cycliste_Masque
Chasseur de prime
 
Messages: 418
Localisation: En train d'installer un moteur dans mon vélo

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Guillaume14 » 12 Aoû 2017, 11:14

:up Jules

Par contre, les commentaires d'Escartin sont réels ou pas? On dirait un mec qui n'a pas regardé de cyclisme depuis 15 ans :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Guillaume14
Junior
 
Messages: 1247

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Yaros » 12 Aoû 2017, 11:25

Guillaume14 a écrit::up Jules

Par contre, les commentaires d'Escartin sont réels ou pas? On dirait un mec qui n'a pas regardé de cyclisme depuis 15 ans :mrgreen:

ils sont tirés de ce site j'imagine http://www.lavuelta.com/la-vuelta/2017/fr/etape-4.html

Avatar de l’utilisateur
Yaros
Directeur sportif
 
Messages: 5142
Localisation: Prades (66)

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Guillaume14 » 12 Aoû 2017, 11:33

Yaros a écrit:
Guillaume14 a écrit::up Jules

Par contre, les commentaires d'Escartin sont réels ou pas? On dirait un mec qui n'a pas regardé de cyclisme depuis 15 ans :mrgreen:

ils sont tirés de ce site j'imagine http://www.lavuelta.com/la-vuelta/2017/fr/etape-4.html


;)
Oui je savais mais ils me paraissent tellement à côté de la plaque :lol:

Avatar de l’utilisateur
Guillaume14
Junior
 
Messages: 1247

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Svam » 12 Aoû 2017, 11:38

Spectacle assuré à l'Angliru :moqueur:
Formigal-like vers la Sierra Nevada :moqueur: :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 18791
Localisation: Grenoble

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Ninofishing » 12 Aoû 2017, 11:41

La descente du Collado Bermejo (E10) est technique, avec un passage où s'enchaînent un paquet de lacets. Le col en lui-même est assez dur, on sera le lendemain de la journée de repos, ça pourrait être une journée importante. Même s'il y a Velefique+Calar Alto le lendemain...
D'ailleurs, Velefique c'est l'équivalent d'un Blockhaus : 13km à 8.5% !

Edit : ha non en fait c'est 13.2km à 7.5%... Les données sur le Livre de Route sont pas très fiables :doutes:

Avatar de l’utilisateur
Ninofishing
Jersey rojo
 
Messages: 7228
Localisation: Fouesnant

Re: [WT] Vuelta a España 2017 {Eurosport}

Messagepar Guillaume14 » 12 Aoû 2017, 11:49

Svam a écrit:Spectacle assuré à l'Angliru :moqueur:
Formigal-like vers la Sierra Nevada :moqueur: :moqueur:


Je vois qu'on tique aux mêmes endroits :D En plus je rajouterais, l'étape de transition pour sprinteurs avec le Bermejo à 20 bornes de l'arrivée :lol: et la 18, pure montagne :lol:

Avatar de l’utilisateur
Guillaume14
Junior
 
Messages: 1247

Suivante

Retourner vers Cyclisme sur route : Professionnels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Alexandre B., Beobachter, bullomaniak, Petersagan22, Plugin, Tilo et 17 invités