[WT] Tour de France 2017 | Résultats P.1260

Calendrier, courses, résultats, classements, équipes, coureurs & actualités sur le cyclisme sur route professionnel (classes UCI. HC, 1 et 2)

Modérateurs: Geraldinho, bouri, Carrefour de l'Arbre

Quel coureur gagnera l'étape des Champs-Élysées ?

Le sondage s’est terminé le 23 Juil 2017, 19:56

- Edvald Boasson Hagen
9
11%
- Nacer Bouhanni
16
20%
- Davide Cimolai
0
Aucun vote
- John Degenkolb
10
12%
- André Greipel
26
32%
- Dylan Groenewegen
7
9%
- Alexander Kristoff
1
1%
- Michael Matthews
5
6%
- Adrien Petit
2
2%
- Rüdiger Selig
1
1%
- Ben Swift
0
Aucun vote
- Un autre coureur
4
5%
 
Nombre total de votes : 81

[WT] Tour de France 2017 | Résultats P.1260

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:00

Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/06/170606112228528432.jpgSommaire


La présentation sera régulièrement mise à jour jusqu'au Grand Départ, notamment en ce qui concerne les statistiques de la saison 2017.

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:00

Image

Le programme

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/31/170531125141284583.jpgImage 1. Samedi 1 juillet : Düsseldorf > Düsseldorf (14 km) :arrow: P.75
Image 2. Dimanche 2 juillet : Düsseldorf > Liège (203.5 km) :arrow: P.140
Image 3. Lundi 3 juillet : Verviers > Longwy (212.5 km) :arrow: P.192
Image 4. Mardi 4 juillet : Mondorf-les-Bains > Vittel (207.5 km) :arrow: P.247
Image 5. Mercredi 5 juillet : Vittel > Planche des Belles Filles (160.5 km) :arrow: P.314
Image 6. Jeudi 6 juillet : Vesoul > Troyes (216 km) :arrow: P.374
Image 7. Vendredi 7 juillet : Troyes > Nuits-Saint-Georges (213.5 km) :arrow: P.419
Image 8. Samedi 8 juillet : Dole > Station des Rousses (187.5 km) :arrow: P.456
Image 9. Dimanche 9 juillet : Nantua > Chambéry (181.5 km) :arrow: P.518

REPOS

Image 10. Mardi 11 juillet : Périgueux > Bergerac (178 km) :arrow: P.641
Image 11. Mercredi 12 juillet : Eymet > Pau (203.5 km) :arrow: P.664
Image 12. Jeudi 13 juillet : Pau > Peyragudes (214.5 km) :arrow: P.698
Image 13. Vendredi 14 juillet : Saint-Girons > Foix (101 km) :arrow: P.784
Image 14. Samedi 15 juillet : Blagnac > Rodez (181.5 km) :arrow: P.856
Image 15. Dimanche 16 juillet : Laissac-Séverac l’Église > Le Puy-en-Velay (189.5 km) :arrow: P.886

REPOS

Image 16. Mardi 18 juillet : Le-Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère (165 km) :arrow: P.960
Image 17. Mercredi 19 juillet : La Mure > Serre Chevalier (183 km) :arrow: P.1011
Image 18. Jeudi 20 juillet : Briançon > Col d’Izoard (179.5 km) :arrow: P.1105
Image 19. Vendredi 21 juillet : Embrun > Salon-de-Provence (222.5 km) :arrow: P.1160
Image 20. Samedi 22 juillet : Marseille > Marseille (22.5 km) :arrow: P.1191
Image 21. Dimanche 23 juillet : Montgeron > Paris-Champs-Élysées (103 km)

Carte et profils en version allégée :
Image

Étape 1. Samedi 1 juillet : Düsseldorf – Düsseldorf
Image

Étape 2. Dimanche 2 juillet : Düsseldorf – Liège
Image

Étape 3. Lundi 3 juillet : Verviers – Longwy
Image

Étape 4. Mardi 4 juillet : Mondorf-les-Bains – Vittel
Image

Étape 5. Mercredi 5 juillet : Vittel – Planche des Belles Filles
Image

Étape 6. Jeudi 6 juillet : Vesoul – Troyes
Image

Étape 7. Vendredi 7 juillet : Troyes – Nuits-Saint-Georges
Image

Étape 8. Samedi 8 juillet : Dole – Station des Rousses
Image

Étape 9. Dimanche 9 juillet : Nantua – Chambéry
Image

REPOS

Étape 10. Mardi 11 juillet : Périgueux – Bergerac
Image

Étape 11. Mercredi 12 juillet : Eymet – Pau
Image

Étape 12. Jeudi 13 juillet : Pau – Peyragudes
Image

Étape 13. Vendredi 14 juillet : Saint-Girons – Foix
Image

Étape 14. Samedi 15 juillet : Blagnac – Rodez
Image

Étape 15. Dimanche 16 juillet : Laissac-Séverac l’Église – Le Puy-en-Velay
Image

REPOS

Étape 16. Mardi 18 juillet : Le-Puy-en-Velay – Romans-sur-Isère
Image

Étape 17. Mercredi 19 juillet : La Mure – Serre Chevalier
Image

Étape 18. Jeudi 20 juillet : Briançon – Col d’Izoard
Image

Étape 19. Vendredi 21 juillet : Embrun – Salon-de-Provence
Image

Étape 20. Samedi 22 juillet : Marseille - Marseille
Image

Étape 21. Dimanche 23 juillet : Montgeron – Paris-Champs-Élysées
Image

« Le Tour de France est la plus incroyable des épreuves athlétiques et la démonstration expérimentale la plus saisissante de ce que l'on peut fournir dans le domaine physique, le potentiel volonté chez l'animal humain. »

Henry Kistemaeckers fils (1872-1938), romancier et auteur dramatique belge dans L'Auto (8 juillet 1931)

Image

Le Tour de France, créé et organisé pour vendre des journaux, du mieux-être et du rêve, chanté ou égratigné selon les années, suivi par des millions de téléspectateurs, tient aujourd’hui comme une institution, une référence. Il appartient au patrimoine de la France et à la nation française toute entière qui, chaque jour de juillet, se masse le long des routes pour voir passer ses héros dans un esprit de fête rarement égalé.

Plus que centenaire, 114 ans cette année, la Grande Boucle a su au fil des années se construire, se développer, se magnifier ; entre exploits, larmes et chaos. On évoque très souvent « la légende du Tour ». Cette légende s’est forgée hier, s’écrit aujourd’hui et s’étoffera demain car le Tour n’est pas figé : c’est un monument en mouvement.

En 1894, dans La Bicyclette, Henri Desgrange (alors journaliste et… recordman de l’heure !) écrivait à propos des courses cyclistes sur routes : « Je suis bien tranquille, le temps viendra où toutes ces courses stupides seront supprimées, où l’on ne fournira plus aux hommes des occasions bêtes de souffrir et d’abîmer leur énergie… La course sur route est destinée à disparaître un jour ou l’autre pour faire place à la course sur piste, bien assez dure par elle-même, mais comportant a moins une excitation de tous les instants et la douceur consolante de la proximité de chez soi. »

C’est pourtant lui qui, en tant que directeur du journal L’Auto, alors encore appelé « L’Auto-Vélo » et en proie à des difficultés financières, accepta l’idée folle de son collaborateur Géo Lefèvre : créer une course cycliste à travers le pays qui s’appellerait tout simplement « le Tour de France ». Ce qui est aujourd’hui considéré comme le troisième évènement sportif le plus important de la planète après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football a donc vu le jour afin de sauver un journal tout en causant la perte du concurent Le Vélo, du dreyfusard Pierre Giffard, créateur de Paris-Brest-Paris en 1891 et Bordeaux-Paris en 1896.

Depuis plus d’un siècle désormais le Tour de France s’est imposé comme le grand rendez-vous du mois de juillet tout en ne cessant de se moderniser. Il a ainsi découvert les massifs (Vosges et Alpes en 1905, Pyrénées en 1910), l’étranger (dès 1907), les maillots distinctifs (maillot jaune en 1919, maillot vert en 1953, maillot à pois rouges en 1975 et maillot blanc la même année), les bonifications (1932), l’intérieur de son territoire plutôt qu’un parcours respectant un « chemin de ronde » (à partir de 1950), les transferts par train (dès 1960), aériens (dès 1971) et maritimes (dès 1974), etc.

Pour cette 104e édition, le Tour traversera 34 départements et fera étape dans trois pays étrangers, une première depuis 1992. Cette année-là sept pays avait été traversés pour fêter le Traité de Maastricht : l'Espagne, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, le Luxembourg et l'Italie. En 2017, le Tour parcourra l'Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. Les cinq principaux massifs montagneux français seront au programme, comme l'an passé. La Grande Boucle visitera, dans l’ordre : les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif central et les Alpes. Avec pour point d’orgue l’arrivée inédite au sommet du col d’Izoard. Concernant les sites et villes-étapes inédits, nous en "découvrirons" dix : Düsseldorf, Mondorf-les-Bains, Nuits-Saint-Georges, Nantua, Eymet, Laissac-Sévérac l'Église, Romans-sur-Isère, La Mure, Izoard et Salon-de-Provence.

« Le Tour a sans doute fait plus pour l’unité nationale de la France qu’aucun des grands événements dont elle a été le théâtre tout au long du XXe siècle »

Georges Conchon (1925-1990), écrivain et scénariste français

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:00

Image

Toutes les étapes

Image

Étape 1. Samedi 1 juillet : Düsseldorf > Düsseldorf (14 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/100/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Sur les 13 kilomètres de ce chrono inaugural, une dizaine sera parcourue sur les quais du Rhin ou sur les ponts qui l'enjambent et les virages peuvent s'y compter sur les doigts des deux mains. Il n'y a donc pas ou peu de mystère : les gros rouleurs auront la parole. Dans cette spécialité où la relève générationnelle est en marche, il se peut toutefois qu'un multiple champion du monde porté par son public ait encore son mot à dire.
• Les informations :

Image Düsseldorf, ville-étape inédite
Image Düsseldorf

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ du premier coureur à 15h15, départ du dernier coureur à 18h32.
- Arrivée du premier coureur à 15h31, arrivée du dernier coureur à 18h48.
Ligne d'arrivée : Rotterdamer Straße, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m à vue (dernier virage à 4 km). Largeur : 6 m.
Image
L’Allemagne sur le Tour de France

- Premier passage du Tour de France : 1906

- Nombre de passage du Tour de France en Allemagne : 18 (1906, 1907, 1908, 1909, 1910, 1955, 1964, 1965, 1970, 1971, 1977, 1980, 1987, 1992, 2000, 2002, 2005, 2006)

- Grands Départs : Cologne (1965), Francfort-sur-le-Main (1980), Berlin-Ouest (1987)

- Nombre d’arrivées d’étape jugées en Allemagne : 20
- Villes d’arrivée : Metz (1907, 1908, 1909, 1910), Fribourg-en-Brisgau (1964, 1971, 1977, 2000), Felsberg (1970), Francfort-sur-le-Main (1980), Wiesbaden (1980), Berlin-Ouest (1987), Stuttgart (1987), Pforzheim (1987), Coblence (1992), Sarrebruck (2002), Karlsruhe (2005)

- Allemands vainqueurs d’étape en Allemagne : 0
- Allemands en maillot jaune sur le sol allemand : Rudi Altig (1964), Dietrich Thurau (1977)

- 82 victoires d’étapes
- Porteurs du Maillot Jaune depuis sa création en 1919 : 14
- 1 victoire finale (1997 : Ullrich)
- 8 victoires du classement par points (1962 : Altig ; 1990 : Ludwig ; 1996 à 2001 : Zabel)
- 0 victoire du Grand Prix de la montagne
- 4 classements du meilleur jeune (1977 : Thurau ; 1996 à 1998 : Ullrich)
- 4 classements par équipes

Les grands départs du Tour depuis 1903

Le premier Tour de France s’élança de Montgeron (Essonne) le 1er juillet 1903 à 15h16. Les dix-huit éditions suivantes débutèrent également de région parisienne et il fallut attendre le vingtième Tour, en 1926, pour voir la course commencer depuis la province : à Évian-les-Bains (Haute-Savoie). Mais après cette première expérience l’organisation revint au bassin parisien en fixant durant treize années le Grand Départ depuis Le Vésinet (Yvelines).

Après-guerre, la ville de Paris accueillit les Grands Départs puis une réelle rotation se mit en place avec comme première ville de province à accueillir la Grande Boucle : Metz, en 1951. Trois ans plus tard Amsterdam recevait à son tour le départ de la course et restera donc la première ville étrangère à organiser un Grand Départ. Dix-sept autres villes étrangères suivront, certaines prenant en charge deux départs (Luxembourg, Liège). Düsseldorf sera donc la dix-neuvième ville étrangère à héberger l’ouverture du Tour.

L’édition 2017 renoue d’ailleurs avec un exercice présent de façon continue sur le Tour entre 1967 et 2007 : le contre-la-montre inaugural. Le premier, en 1967, fut remporté par José Maria Errandonea dans les rues d’Angers. C’était alors la création du prologue (5.8 kilomètres.) Différents formats suivront par la suite, tel le contre-la-montre par équipes (citons la victoire de la Molteni d’Eddy Merckx dans les rues de Mulhouse en 1971 au terme d’un exercice de 11 kilomètres) ou un vrai contre-la-montre (tel celui du Futuroscope en 2000, où David Millar s’était imposé après 16.5 kilomètres d’effort).

Durant quarante ans, seuls six Grands Départs dépassèrent les 8 kilomètres (la distance maximale pour un prologue selon l’UCI) : en 1969 (10.4 km à Roubaix, victoire de Rudi Altig), en 1971 (cf. ci-dessus), en 1996 (9.4 km à ‘s-Hertogenbosch, victoire d’Alex Zülle), en 2000 (cf. ci-dessus), en 2001 (8.2 km dans Dunkerque, victoire de Christophe Moreau) et en 2005 (19 km entre Fromentine et Noirmoutier avec une victoire de David Zabriskie). Depuis 2008 et l’étape inaugural Brest – Plumelec, le Tour a connu 5 étapes en ligne et 4 contre-la-montre individuel. Le Grand Départ 2017 viendra donc équilibrer la balance.

Les grands départs depuis 1903 :
1903 : Montgeron
1904 : Montgeron
1905 : Noisy-le-Grand
1906 : Vélodrome Buffalo de Neuilly
1907 : Pont Bineau
1908 : Pont Bineau
1909 : Pont de la Jatte

1910 : Pont de la Jatte
1911 : Pont de la Jatte
1912 : Luna Park Porte Maillot
1913 : Boulogne-Billancourt
1914 : Saint-Cloud
1919 : Parc des Princes

1920 : Argenteuil
1921 : Argenteuil
1922 : Luna Park Porte Maillot
1923 : Luna Park Porte Maillot
1924 : Luna Park Porte Maillot
1925 : Le Vésinet
1926 : Évian
1927 : Le Vésinet
1928 : Le Vésinet
1929 : Le Vésinet

1930 : Le Vésinet
1931 : Le Vésinet
1932 : Le Vésinet
1933 : Le Vésinet
1934 : Le Vésinet
1935 : Le Vésinet
1936 : Le Vésinet
1937 : Le Vésinet
1938 : Le Vésinet
1939 : Le Vésinet

1947 : Paris
1948 : Paris
1949 : Paris

1950 : Paris
1951 : Metz
1952 : Brest
1953 : Strasbourg
1954 : Amsterdam
1955 : Le Havre
1956 : Reims
1957 : Nantes
1958 : Bruxelles
1959 : Mulhouse

1960 : Lille
1961 : Rouen
1962 : Nancy
1963 : Paris
1964 : Rennes
1965 : Cologne (RFA)
1966 : Nancy
1967 : Angers
1968 : Vittel
1969 : Roubaix

1970 : Limoges
1971 : Mulhouse
1972 : Angers
1973 : Scheveningen
1974 : Brest
1975 : Charleroi
1976 : Saint-Jean-de-Monts
1977 : Fleurance
1978 : Leiden
1979 : Fleurance

1980 : Francfort (RFA)
1981 : Nice
1982 : Bâle
1983 : Val-de-Marne (Fontenay-sous-Bois)
1984 : Seine-Saint-Denis (Montreuil)
1985 : Morbihan (Plumelec)
1986 : Hauts-de-Seine (Boulogne-Billancourt)
1987 : Berlin-Ouest (RFA)
1988 : Loire-Atlantique (La Baule)
1989 : Luxembourg

1990 : Vienne (Futuroscope)
1991 : Lyon
1992 : Saint-Sébastien
1993 : Vendée (Le Puy du Fou)
1994 : Lille
1995 : Côtes-d’Armor (Saint-Brieuc)
1996 : ’s-Hertogenbosch
1997 : Seine-Maritime (Rouen)
1998 : Dublin
1999 : Vendée (Le Puy du Fou)

2000 : Vienne (Futuroscope)
2001 : Côte d’Opale (Dunkerque)
2002 : Luxembourg
2003 : Paris
2004 : Province de Liège
2005 : Vendée (Challans)
2006 : Strasbourg
2007 : Londres
2008 : Bretagne (Brest)
2009 : Monaco

2010 : Rotterdam
2011 : Vendée (Passage du Gois)
2012 : Province de Liège
2013 : Corse (Porto-Vecchio)
2014 : Yorkshire (Leeds)
2015 : Utrecht
2016 : Manche (Mont-Saint-Michel)

Image

Image

Étape 2. Dimanche 2 juillet : Düsseldorf > Liège (203.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/200/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
L'essentiel de l'étape se déroulera en Allemagne. Les rendez-vous liégeois de ce XXIe siècle ont, quant à eux, opposé les coureurs sur des contre-la-montre tandis que ceux qui s'illustrent sur Liège-Bastogne-Liège sont en général les meilleurs puncheurs du moment. Cette fois-ci, c'est plus sûrement au sprint qu'il faudra aller chercher la victoire sur le boulevard de la Sauvenière.

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/06/170606070333798296.png• Les informations :

Image Düsseldorf
Image Liège, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Mönchengladbach (km 82.5)
Image Les difficultés :
- 6.5 : Côte de Grafenberg (1.4 km à 4.5%, 4e catégorie)
- 151 : Rue de Lutticher (600 m à 9.5%, non classée)
- 164 : Côte d’Henri-Chapelle (2.1 km à 3.7%, non classée)
- 183 : Côte d'Olne (1.3 km à 4.7%, 4e catégorie) [ :!: Strava indique que cette côte est de 1.5 km à 5.5% :!: ]

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h03, départ réel à 12h30.
- Arrivée entre 17h01 (45 km/h) et 17h27 (41 km/h).
Ligne d'arrivée : quai des Ardennes, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 2,9 km (1 km à vue). Largeur : 7 m.
Image
Image
La Belgique sur le Tour de France

- Premier passage du Tour de France : 1947

- Nombre de passage du Tour de France en Belgique : 44 (1947-1971, 1973-1982, 1989, 1992, 1995, 1996, 2001, 2004, 2006, 2007, 2010, 2012)

- Grands Départs : Bruxelles (1958), Charleroi (1975), Liège (2004, 2012)

- Nombre d’arrivées d’étape jugées en Belgique : 68
- Villes d’arrivée : Bruxelles (1947, 1949, 1960, 1978, 1979, 1981, 1992, 2010) ; Liège (1948, 1950, 1953, 1956, 1965, 1980, 1995, 2004, 2012) ; Gand (1951, 1958, 2007) ; Namur (1952, 1955, 1959, 2004) ; Brasschat (1954) ; Charleroi (1957, 1961, 1975, 1977, 1995, 2004) ; Spa-Francorchamps (1962, 1980, 1989, 2010) ; Herentals (1962) ; Jambes (1963, 1967) ; Forest (1964, 1968, 1970) ; Tournai (1966, 2012) ; Woluwe-Saint-Pierre (1969) ; Marche-en-Famenne (1971) ; Saint-Nicolas (1973) ; Harelbeke (1974) ; Molenbeek (1975) ; Bornem (1976) : Louvain (1976) ; Verviers (1976) ; Zolder (1981) ; Hasselt (1981) ; Mouscron (1982) ; Seraing (1995, 2001, 2012) ; Anvers (2001)

- Belges vainqueurs d’étape en Belgique : 14 coureurs et 5 équipes en contre-la-montre
- Belges en maillot jaune sur le sol belge : Roger Lambrecht (1949) ; Julien Schepens (1960) ; Eddy Pauwels (1963) ; Edward Sels (1964) ; Bernard van de Kerkhove (1964) ; Rik van Looy (1965) ; Joseph Spruyt (1967) ; Herman van Springel (1968, 1973) ; Eddy Merckx (1969, 1970, 1971) ; Willy Teirlinck (1973) ; Patrick Sercu (1974) ; Freddy Maertens (1976) ; Rudy Pevenage (1980) ; Johan Bruyneel (1995) ; Marc Wauters (2001) ; Tom Boonen (2006)

- 471 victoires d’étapes
- Porteurs du Maillot Jaune depuis sa création en 1919 : 57
- 18 victoires finales (1912 : Defraye ; 1913, 1914 et 1920 : Thys ; 1919 et 1922 : Lambot ; 1921 : Scieur ; 1926 : Buysse ; 1929 : Dewaele ; 1935 : R. Maes ; 1936 et 1939 : S. Maes ; 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974 : Merckx ; 1976 : Van Impe)
- 19 victoires du classement par points (1955 et 1956 : Ockers ; 1963 : Van Looy ; 1966 : W. Planckaert ; 1969, 1971 et 1972 : Merckx ; 1970 : Godefroot ; 1973 : Van Springel ; 1974 : Sercu ; 1975 : Van Linden ; 1976, 1978 et 1981 : Maertens ; 1980 : Pevenage ; 1984 : Hoste ; 1986 : Vanderaerden ; 1988 : E. Planckaert ; 2007 : Boonen)
- 11 victoires du Grand Prix de la montagne (1935 et 1937 : Vervaecke ; 1939 : Maes ; 1969 et 1970 : Merckx ; 1971, 1972, 1975, 1977, 1981 et 1983 : Van Impe)
- Aucun classement du meilleur jeune
- 18 classements par équipes

Image

Image

Étape 3. Lundi 3 juillet : Verviers > Longwy (212.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/300/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Après les rouleurs et les sprinteurs, ce troisième jour de course devrait inspirer les puncheurs. La bosse qui mène à la Citadelle de Longwy présentera de réelles similitudes avec l'arrivée au Mont des Alouettes en 2011. Natif de Verviers, d'où s'élancera l'étape, Philippe Gilbert avait signé en Vendée son unique victoire d'étape sur le Tour.


http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/07/170607095349548954.pnghttp://nsa37.casimages.com/img/2017/06/06/170606070815811588.png• Les informations :

Image Verviers, sur le Tour
Image Longwy, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Wincrange (km 89)
Image Les difficultés :
- 18 : Côte de Sart (2.8 km à 5.1%, 4e catégorie)
- 105.5 : Côte de Wiltz (3.1 km à 4.8%, 4e catégorie)
- 120.5 : Côte d'Eschdorf (2.3 km à 9.3%, 3e catégorie)
- 192 : Côte de Thil (1 km à 6%, non classée)
- 197 : Côte de Villers-la-Montagne (1.1 km à 5.2%, 4e catégorie)
- 212.5 : Côte des Religieuses (1.6 km à 5.8%, 3e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h15, départ réel à 12h25.
- Arrivée entre 17h08 (45 km/h) et 17h36 (41 km/h).
Ligne d'arrivée : rue de Mercy (Longwy Haut) à l'extrémité d'une ligne droite finale de 750 m (300 m à vue) et à l'issue d'une montée de 1,6 km à 5.8%. Largeur : 6 m.
Image
Image
Le Tour de France et le chemin de ronde

La première arrivée du Tour à Longwy eut lieu en 1911, au terme d’une étape qui vit les coureurs partir de Dunkerque. Au terme des 388 kilomètres de cette deuxième étape, le belge Jules Maselis s’imposa et pris le maillot jaune d’un Tour qui sera finalement remporté par Gustave Garrigou.

Ville lorraine spécialisée dans la sidérurgie avec la production de fonte et d’acier, Longwy était alors placée sur la carte d’un Tour qui empruntait alors un « chemin de ronde », une expression utilisée pour la première fois par le sociologue Philippe Gaboriau. Dans Les lieux de mémoire (1997), l’historien Georges Vigarello écrit « Avec le Tour, triomphe l’idée d’une France unifiée par le sol. Les images des cols quasiment infranchissables donnent une totale unité à la France, installée et protégée par mer et montagne. »

Cette volonté de la société organisatrice de l’épreuve n’est pas seulement géographique et s’explique également par l’état d’esprit dans lequel se développe le Tour avant la Première Guerre mondiale. La guerre de 1870 face à l’Allemagne a profondément marqué les français qui ont eu à subir l’invasion de leur territoire par les troupes prussiennes. Fortement imprégnée par une psychose de l’invasion, la population française se reconnait dans le parcours unitaire et défensif de cette épreuve sportive qui tend à vouloir délimiter l’espace français.

Image

Image

Étape 4. Mardi 4 juillet : Mondorf-les-Bains > Vittel (207.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/400/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
En passant par Schengen et avant de retrouver le sol de l'Hexagone, le peloton aura la confirmation qu'il peut circuler librement… Sans difficultés majeures, cette étape devrait offrir une deuxième perspective de victoire aux sprinteurs. Attention quand même, les routes de Meurthe-et-Moselle exposées au vent pourraient représenter une menace pour des prétendants au titre qui ne seraient pas sur leurs gardes.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610113558321477.png• Les informations :

Image Mondorf-les-Bains, ville-étape inédite
Image Vittel, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Goviller (km 157.5)
Image Les difficultés :
- 170.5 : Côte des Trois Fontaines (1.9 km à 4.7%, 4e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h10, départ réel à 12h20.
- Arrivée entre 16h56 (45 km/h) et 17h23 (41 km/h).
Ligne d'arrivée : avenue Georges-Clemenceau, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 700 m (350 m à vue). Largeur : 6 m.
Image
Image
Le Luxembourg sur le Tour de France

- Premier passage du Tour de France : 1947

- Nombre de passage du Tour de France au Luxembourg : 16 (1947, 1948, 1950, 1953, 1955, 1959, 1962, 1964, 1967, 1968, 1970, 1980, 1989, 1992, 2002, 2006)

- Grands Départs : Luxembourg (1989, 2002)

- Nombre d’arrivées d’étape jugées au Luxembourg : 9
- Villes d’arrivée : Luxembourg (1947, 1989, 1992 et 2002) ; Esch-sur-Alzette (1968, 2006)

- Luxembourgeois vainqueurs d’étape au Luxembourg : 0
- Luxembourgeois en maillot jaune sur le sol luxembourgeois : Jean Goldschmit (1950)

- 70 victoires d’étapes
- Porteurs du Maillot Jaune depuis sa création en 1919 : 8
- 5 victoires finales (1909 : Faber ; 1927 et 1928 : Frantz ; 1958 : Gaul ; 2010 : A. Schleck)
- 0 victoire du classement par points
- 2 victoires du Grand Prix de la montagne (1955 et 1956 : Gaul)
- 3 classements du meilleur jeune (2008 à 2010 : A. Schleck)
- 1 classement par équipes

Image

Image

Étape 5. Mercredi 5 juillet : Vittel > Planche des Belles Filles (160.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/500/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Il a suffi de deux arrivées d'étape pour que La Planche des Belles Filles inscrive son nom dans l'histoire du Tour. Certes, la montée est plutôt courte mais très sélective, en particulier dans sa portion finale. La pente atteint ici les 20 %. Ce sera le premier véritable rendez-vous pour une explication entre favoris.



http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610112503266091.png• Les informations :

Image Vittel, sur le Tour
Image La Planche des Belles Filles, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Faucogney (km 102.5)
Image Les difficultés :
- 89.5 : Côte des Forges (5 km à 3.1%, non classée)
- 107.5 : Côte d'Esmoulières (2.3 km à 8%, 3e catégorie)
- 118 : Col des Croix (12.8 km à 3%, non classée)
- 149 : La Chevestraye (1.8 km à 4.6%, non classée)
- 160.5 : La Planche des Belles Filles (5.9 km à 8.5%, 1ère catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h10, départ réel à 13h20.
- Arrivée entre 17h03 (43 km/h) et 17h27 (39 km/h).
Ligne d'arrivée : D16 E, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m (100 m à vue) et à l'issue d'une montée de 5,9 km à 8.5%. Largeur : 5,50 m.
Image
Image
Le Tour dans les Vosges

24 cols empruntés dont neuf de 1ère catégorie :
  1. Grand Ballon – 1353 m
  2. Markstein – 1183 m
  3. Platzerwasel – 1193 m
  4. Ballon d’Alsace - 1178 m
  5. Petit-Ballon – 1163 m
  6. Champ du Feu – 1110 m
  7. Planche des Belles Filles – 1035 m
  8. Struthof – 1030 m
  9. Chevrères – 994 m.
Premier col emprunté : Ballon d’Alsace en 1905 (René Pottier). Furent ensuite emprunté le col de la Grosse Pierre en 1913 (Lucien Petit-Breton) et le col de la Schlucht en 1931 (coureurs groupés).

Image

Image

Étape 6. Jeudi 6 juillet : Vesoul > Troyes (216 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/600/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Les puristes du sprint décortiqueront et apprécieront le scénario qui sera probablement dicté sur cette étape de plaine par les meilleurs spécialistes. En traversant le plateau de Langres puis en passant par Colombeyles-Deux-Églises, la poursuite des échappés sera planifiée. Ce sera alors le déploiement des « trains » qui bénéficieront de rails à leur mesure sur les larges avenues du centre de Troyes.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610112504535768.png• Les informations :

Image Vesoul, sur le Tour
Image Troyes, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Colombey-les-Deux-Églises (km 135)
Image Les difficultés :
- 69 : Côte de Langres (1.3 km à 6.3%, 4e catégorie)
- 154 : Côte de la colline Sainte-Germaine (3.1 km à 4.4%, 4e catégorie)
- 164 : Côte de Spoy (2 km à 4%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h05, départ réel à 12h25.
- Arrivée entre 17h19 (44 km/h) et 17h48 (40 km/h).
Ligne d'arrivée : boulevard du 1er Régiment d'artillerie de marine, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 850 m (230 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Image

Image

Étape 7. Vendredi 7 juillet : Troyes > Nuits-Saint-Georges (213.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/700/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Le parcours globalement plat se prêtera à une éventuelle revanche pour les sprinteurs qui auront été frustrés la veille. Cependant, la boucle finale de 40 kilomètres pourrait confronter le peloton à des vents latéraux que certaines équipes savent parfaitement exploiter. Nous y traverserons un paradis pour oenologues. Les climats du vignoble de Bourgogne sont en effet inscrits au patrimoine mondial de l'humanité.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610113558230832.png• Les informations :

Image Troyes, sur le Tour
Image Nuits-Saint-Georges, ville-étape inédite

Image Le sprint intermédiaire : Chanceaux (km 108)
Image Les difficultés :
- 147.5 : Côte d'Urcy (2.5 km à 4.2%, 4e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h05, départ réel à 12h20.
- Arrivée entre 17h11 (44 km/h) et 17h40 (40 km/h).
Ligne d'arrivée : rue du Général de Gaulle (D974), à l'extrémité d'une ligne droite finale de 2 km (200 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Image

Image

Étape 8. Samedi 8 juillet : Dole > Stations des Rousses (187.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/800/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
« Made in Jura », c'est ainsi que l'on pourrait qualifier cette étape qui se déroulera intégralement dans le département. Sur cette partie du massif jurassien, les reliefs s'offriront aux baroudeurs ayant de bonnes dispositions. Dernière des trois difficultés au programme, la côte de la Combe de Laisia Les Molunes dont le sommet se situe à 11 kilomètres du but devrait départager les plus valeureux d'entre eux.
• Les informations :

Image Dole, sur le Tour
Image Station des Rousses, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Montrond (km 45.5)
Image Les difficultés :
- 37 : Belvédère du Fer à Cheval (9 km à 3.1%, non classée)
- 101.5 : Col de la Joux (6.1 km à 4.7%, 3e catégorie)
- 138.5 : Côte de Viry (7.6 km à 5.2%, 2e catégorie)
- 152 : Larrivoire, côte de Samiat (2.1 km à 6%, non classée)
- 175.5 : Montée de la Combe de Laisia les Molunes (11.7 km à 6.4%, 1ère catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h10, départ réel à 12h25.
- Arrivée entre 16h59 (41 km/h) et 17h29 (37 km/h).
Ligne d'arrivée : route de Prémanon (D25), à l'extrémité d'une ligne droite finale de 2 km (120 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Le final :
Image
Le Tour dans le Jura

11 cols empruntés. Deux avant la Seconde Guerre mondiale : le Cerdon (1907 : Gustave Garrigou) et la Faucille (1911 : Maurice Brocco).
• 3 cols Hors-Catégorie :
  1. Mont du Chat – 1504 m (seulement 2e catégorie lors de sa seule ascension en 1974 !)
  2. Grand Colombier - 1501 m
  3. Biche – 1316 m (première ascension cette année)
• 4 cols 1ère catégorie :
  1. Combe de Laisia les Molunes - 1202 m (première ascension cette année)
  2. Richemond – 1036 m (altitude lors de son ascension en tant que 1ère catégorie en 2002)
  3. Croix – 789 m
  4. Berthiand – 780 m

Image

Image

Étape 9. Dimanche 9 juillet : Nantua > Chambéry (181.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/900/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Même dans les Alpes et les Pyrénées, les ascensions qui flirtent avec les 10 % de moyenne sur toute leur longueur sont une réelle rareté. Il y en aura pourtant trois sur cette étape jurassienne comptant au total 4 600 mètres de dénivelé positif. Il y aura d'abord la découverte du col de la Biche puis le versant inédit et effrayant appelé la Directissime – des pentes à 22 % – au Grand Colombier avant l'explication finale au Mont du Chat, en sommeil sur le Tour depuis 1974. Un...
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/06/170606100430777555.png• Les informations :

Image Nantua, ville-étape inédite
Image Chambéry, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Massignieu-de-Rives (km 126.5)
Image Les difficultés :
- 3.5 : Côte de Neyrolles (3.2 km à 7.2%, 2e catégorie)
- 11 : Col de Bérentin (4.1 km à 6.1%, 3e catégorie) = 11 km à 5%
- 38 : Côte de Franclens (2.4 km à 6%, 3e catégorie)
- 67.5 : Col de la Biche (10.5 km à 9%, hors-catégorie)
- 91 : Grand Colombier (8.5 km à 9.9%, hors-catégorie)
- 134 : Côte de Jongieux (3.9 km à 4.2%, 4e catégorie)
- 155.5 : Mont du Chat (8.7 km à 10.3%, hors-catégorie)
- 170 : Route du Tremblay (1.4 km à 5.7%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 11h45, départ réel à 11h55.
- Arrivée entre 16h45 (37 km/h) et 17h24 (33 km/h).
Ligne d'arrivée : quai des Allobroges, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 550 m (200 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Les principales difficultés :
ImageImage
Image

REPOS

Image

Image

Image

Étape 10. Mardi 11 juillet : Périgueux > Bergerac (178 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1000/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Après la journée de repos en Dordogne, les débats reprendront dans une atmosphère paisible et romantique. Mais la course reprendra vite le dessus sur les velléités de farniente y compris aux abords de la grotte de Lascaux dont la réplique intégrale ouvrira en décembre prochain. Amateurs d'art rupestre ou pas, il faudra se concentrer sur le sprint à disputer – ou a éviter, c'est selon ! – à Bergerac.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610114043565346.png• Les informations :

Image Périgueux, sur le Tour
Image Bergerac, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Saint-Cyprien (km 121)
Image Les difficultés :
- 100.5 : Côte de Domme (3.5 km à 3.3%, 4e catégorie)
- 138.5 : Côte du Buisson de Cadouin (2.1 km à 5.6%, 4e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h10, départ réel à 13h25.
- Arrivée entre 17h17 (46 km/h) et 17h39 (42 km/h).
Ligne d'arrivée : allée Lucien-Videau, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 500 m (200 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Image

Image

Étape 11. Mercredi 12 juillet : Eymet > Pau (203.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1100/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Le Tour s'approche de ses bases pyrénéennes mais les montagnards sont encore laissés en réserve. En traversant les Landes et le Gers, les commandes seront donc certainement confiées aux équipes de sprinteurs. Mais les échappés qui auront fait l'effort de s'exposer pourront, pourquoi pas, faire une petite prière à la chapelle Notre-Dame-des-Cyclistes située à Labastide-d'Armagnac.

http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610114043727118.png• Les informations :

Image Eymet, ville-étape inédite
Image Pau, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Aire-sur-l'Adour (km 142.5)
Image Les difficultés :
- 145.5 : Côte d'Aire-sur-l'Adour (1.2 km à 4.2%, 4e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h00, départ réel à 13h05.
- Arrivée entre 17h36 (45 km/h) et 18h03 (41 km/h).
Ligne d'arrivée : rue du Maquis Le Béarn, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 600 m. Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Pau, l’autre capitale du Tour ?

Si le Tour s'aventura dans les Pyrénées dès 1910, Pau ne fut au parcours qu'à partir de 1930. Avant cela la ville de Bayonne avait la préférence de l'organisation, qui souhaitait coller aux frontières le plus possible. Mais la cité paloise a rattrapé son "retard" depuis bien longtemps puisqu'elle a reçu le Tour de France à 58 reprises depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale quand, durant la même période, sa rivale bayonnaise ne vit le Tour que onze fois.

Depuis l'après-guerre Pau est d'ailleurs la seconde ville la plus visitée par le Tour de Tour, devant Bordeaux (52 fois mais beaucoup moins présente depuis le début du vingt-et-unième siècle) mais derrière Paris (76 fois). Pau et Bordeaux entretiennent d'ailleurs une vraie relation sur la Grande Boucle puisque une étape entre les deux villes, parcourue à 13 reprises, fut surnommée "l'étape du béret".

Depuis 2005 Pau fut six fois hôte d'une journée de repos du Tour (2005, 2007, 2008, 2010, 2012 et 2015).

Image

Image

Étape 12. Jeudi 13 juillet : Pau > Peyragudes (214.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1200/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
L'étape la plus longue du séjour pyrénéen impose un enchaînement particulièrement exigeant. Au fil des kilomètres, cela se corse avec l'ascension du col de Menté avant de devenir ultra-sélectif dans la montée du Port de Balès pour se transformer en supplice pour les mollets dans le final revisité de Peyragudes. Dans le dernier kilomètre, sur la piste de l'unique altiport des Pyrénées, se dresse sur 200 mètres un passage à 16 %.
• Les informations :

Image Pau, sur le Tour
Image Peyragudes, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Loures-Barousse (km 94)
Image Les difficultés :
- 64 : Côte de Capvern (7.7 km à 3.1%, 4e catégorie)
- 111.5 : Col des Ares (7.4 km à 4.6%, 2e catégorie)
- 139.5 : Col de Menté (6.9 km à 8.1%, 1ère catégorie)
- 184 : Port de Balès (11.7 km à 7.7%, hors-catégorie) [ :!: Strava annonce 19.3 km à 6.1% pour cette ascension :!: ]
- 209.5 : Col de Peyresourde (9.7 km à 7.8%, 1ère catégorie)
- 214.5 : Peyragudes (2.4 km à 8.4%, 2e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 10h55, départ réel à 11h10.
- Arrivée entre 16h44 (38 km/h) et 17h25 (34 km/h).
Ligne d'arrivée : piste de l'altiport de Peyresourde-Balestas, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m (100 m à vue) et à l'issue d'une montée de 2,4 km à 8.4%. Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Le final :
Image
Le Tour dans les Pyrénées

• 12 cols Hors-Catégorie :
  1. Andorre-Arcalis - 2240 m
  2. Tourmalet - 2115 m
  3. Bonaigua - 2072 m
  4. Pailhères - 2001 m
  5. Superbagnères - 1800 m
  6. Plateau de Beille - 1780 m
  7. La Pierre-Saint-Martin - 1760 m
  8. Port de Balès - 1755 m
  9. Luz-Ardiden - 1715 m
  10. Aubisque - 1709 m
  11. Port de Larrau - 1573 m
  12. Hautacam - 1560 m
• 37 cols de 1ère Catégorie :
  1. Envalira - 2408 m
  2. Andorre-Pal - 1870 m
  3. Tosas - 1865 m
  4. Puerto de Beret - 1860 m
  5. Piau-Engaly - 1800 m
  6. Beixalis - 1796 m
  7. Pourtalet - 1794 m
  8. La Mongie - 1770 m
  9. Canto - 1721 m
  10. Pla d'Adet - 1680 m
  11. Somport - 1640 m
  12. Peyragudes - 1605 m
  13. Val Louron Azet - 1580 m
  14. Agnes - 1570 m
  15. Peyresourde - 1569 m
  16. Hourquette d'Ancizan - 1564 m
  17. Soudet - 1540 m
  18. Lers - 1517 m
  19. Guzet-Neige - 1515 m
  20. Jau - 1513 m
  21. Aspin - 1490 m
  22. Soulor - 1470 m
  23. Portel - 1432 m
  24. Mourtis - 1420 m
  25. Val Louron - 1420 m
  26. Core - 1395 m
  27. Ax-3-Domaines - 1375 m
  28. Mur de Peguère - 1375 m
  29. Menté - 1349 m
  30. Bagargui - 1327 m
  31. Cauterets - 1320 m
  32. Portillon - 1293 m
  33. Serra-Seca - 1160 m
  34. Burdincurutcheta - 1135 m
  35. Latrape - 1110 m
  36. Portet-d'Aspet - 1069 m
  37. Marie-Blanque - 1035 m

Image

Image

Étape 13. Vendredi 14 juillet : Saint-Girons > Foix (101 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1300/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
100 tout rond. En termes de kilomètres, on n'a jamais connu un format aussi ramassé sur le Tour depuis la disparition des demi-étapes. En Ariège, le contraste sera total avec le menu de la veille mais le terrain tout aussi propice aux initiatives que j'espère audacieuses. Le dynamisme lié à la distance s'accompagne par ailleurs d'un degré de difficulté dans les ascensions : le col de Latrape puis celui d'Agnes et enfin le Mur de Péguère et ses pourcentages pouvant atteindre 18%...
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610114043484025.png• Les informations :

Image Saint-Girons, sur le Tour
Image Foix, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Seix (km 13.5)
Image Les difficultés :
- 31 : Col de Latrape (5.6 km à 7.3%, 1ère catégorie)
- 46.5 : Col d'Agnes (10 km à 8.2%, 1ère catégorie)
- 74 : Mur de Péguère (9.3 km à 7.9%, 1ère catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 14h35, départ réel à 14h45.
- Arrivée entre 17h15 (40 km/h) et 17h33 (36 km/h).
Ligne d'arrivée : allée de Villote, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 180 m. Largeur : 5,50 m.
Image
Image
Les principales difficultés :
Image Image
Image

Image

Étape 14. Samedi 15 juillet : Blagnac > Rodez (181.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1400/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
La campagne du sud-ouest, que ce soit dans le Tarn ou dans l'Aveyron, offre des points de vue qui ne sauraient mentir. Douces au regard, les images aériennes des innombrables vallons se révèlent dures pour les jambes une fois le cycliste retombé au niveau du bitume. L'étape sera usante. Dans ces conditions, la côte Saint-Pierre offrira un superbe tremplin à un puncheur.

http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610112504809204.png• Les informations :

Image Blagnac, sur le Tour
Image Rodez, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Rabastens (km 55.5)
Image Les difficultés :
- 131 : Côte du Viaduc du Viaur (2.3 km à 7%, 3e catégorie)
- 145 : Côte de Centrès (2.3 km à 7.7%, 3e catégorie)
- 170.5 : La Primaube (4.4 km à 4.3%, non classée)
- 181.5 : Côte de Saint-Pierre (570 m à 9.6%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h00, départ réel à 13h20.
- Arrivée entre 17h27 (44 km/h) et 17h52 (40 km/h).
Ligne d'arrivée : avenue de Saint-Pierre, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 50 m et à l'issue d'une montée de 570 m à 9.6%. Largeur : 6,50 m.
Image
Image
Image

Image

Étape 15. Dimanche 16 juillet : Laissac-Sévérac l'Église > Le Puy-en-Velay (189.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1500/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Nul ne sait dans quel état de dispersion se retrouvera le peloton au terme de cette étape. Ce n'est pas de la montagne mais la traversée du plateau de l'Aubrac fera grimper l'altitude au-dessus de 1 000 mètres pendant une cinquantaine de kilomètres. Un peu plus loin, la montée inédite du col de Peyra Taillade se cabre par endroits à 14 %. De quoi réserver des surprises à l'heure du verdict au Puy-en-Velay.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610112506679892.png• Les informations :

Image Laissac-Sévérac l'Église, ville-étape inédite
Image Le Puy-en-Velay, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Saint-Alban-sur-Limagne (km 96)
Image Les difficultés :
- 28.5 : Montée de Naves d'Aubrac (8.9 km à 6.4%, 1ère catégorie)
- 43.5 : Côte de Vieurals (3.3 km à 5.9%, 3e catégorie)
- 107.5 : L'Hospitalet du Sauvage (11.5 km à 3.3%, non classée)
- 158 : Col de Peyra Taillade (8.3 km à 7.4%, 1ère catégorie)
- 176.5 : Côte de Saint-Vidal (1.9 km à 6.8%, 4e catégorie)
- 183 : Côte de Polignac (900 m à 5.3%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h00, départ réel à 13h10.
- Arrivée entre 17h47 (41 km/h) et 18h17 (37 km/h).
Ligne d'arrivée : boulevard du Breuil, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 1,3 km (300 m à vue). Largeur : 6,50 m.
Image
Image
La principale difficulté :
Image
Le Tour dans le Massif Central

46 cols empruntés (Pyrénées 58, sauf si nouveautés). Point culminant : Pas de Peyrol (1589 mètres) suivi du Mont Aigoual (1560 mètres).

• 1 col de Hors-Catégorie :
- Puy de Dôme (1415 m)

• 6 cols de 1ère catégorie :
  1. Puy Mary – 1589 m
  2. Oeillon – 1220 m
  3. Peyra Taillade – 1190 m
  4. Croix-de-l’Homme mort – 1163 m
  5. Montée de Naves d’Aubrac – 1058 m
  6. Cade – 820 m (Causse Noir – 835 m)

Image

REPOS

Image

Image

Étape 16. Mardi 18 juillet : Le Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère (165 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1600/PROFIL.pngLe commentaire de Christian Prudhomme :
Les routes du jour sont notamment bien connues des cyclotouristes adeptes de l'Ardéchoise, avec des reliefs qui pourront donner confiance aux échappés. Mais les arrivées dans la vallée du Rhône s'achèvent le plus souvent par des sprints massifs… à moins que le vent ne vienne s'en mêler.



http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610112506155479.png• Les informations :

Image Le Puy-en-Velay, sur le Tour
Image Romans-sur-Isère, ville-étape inédite

Image Le sprint intermédiaire : Chantemerle-les-Blés (km 121.5)
Image Les difficultés :
- 20.5 : Côte de Boussoulet (4.5 km à 6.3%, 3e catégorie ; ou : 9,6 km à 4,7%)
- 42 : Côte de Malacourt (4.7 km à 3.8%, non classée)
- 65 : Col du Rouvey (2.8 km à 5.6%, 4e catégorie)
- 88 : Col de Fontayes (2 km à 5.1%, non classée)
- 115.5 : Côte de L'Homme (1.2 km à 4.6%, non classée)
- 148 : Côte de Châteauneuf-sur-Isère (1.2 km à 4.8%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 13h30, départ réel à 13h40.
- Arrivée entre 17h10 (47 km/h) et 17h30 (43 km/h).
Ligne d'arrivée : place Jean-Jaurès, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 300 m. Largeur : 6 m.
Image
Image
En 1919, le premier maillot jaune est décerné

L'Histoire du Maillot Jaune est pour le moins particulière. Créé en 1903, le Tour de France ne se dote d'un maillot distinctif qu'en 1919...en cours d'épreuve ! La première édition d'après-guerre s'était élancée le 29 juin par une étape Paris - Le Havre (388 km) remportée par le belge Jean Rossius. Mais, coupable d'une "aide illicite" envers son leader Philippe Thys, il reçut une pénalité de 30 minutes (!) et c'est Henri Pélissier qui devint le premier leader de ce Tour.

L'idée d'un maillot distinctif naît le 10 juillet 1919 dans les colonnes du journal L'Auto, organisateur de l'épreuve, avec un article intitulé "Pour reconnaître le leader". Un extrait de cet article : "Une heureuse idée de notre rédacteur en chef ! Afin de permettre aux sportsmen de reconnaître du premier coup d'oeil dans le peloton des Tours de France le leader de notre grande randonnée, notre rédacteur en chef, Henri Desgrange, vient de décider qu'à l'avenir le routier figurant à la première place du classement général sera porteur d'un maillot spécial."

Ce maillot spécial, jaune - en référence à la couleur d'impression du journal L'Auto - fut remis pour la première fois à un coureur lors d'une journée de repos de cette édition 1919. A Grenoble, le 18 juillet, Eugène Christophe reçoit le premier maillot jaune de l'Histoire du Tour de France au café de l'Ascenseur. Le lendemain, il repartira munit de sa toute nouvelle tunique pour l'étape Grenoble - Genève via le Galibier (325 km) remportée par Honoré Barthélémy. Christophe perdra finalement le maillot jaune sur incident mécanique la veille de l'arrivée, à Dunkerque, le laissant au belge Firmin Lambot qui sera donc quant à lui le premier homme à rentrer en jaune au Parc des Princes.

Les premiers maillots jaunes depuis 1919 :
1919 : 18 juin, à Grenoble : Eugène Christophe

1920 : 27 juin, Paris - Le Havre (388 km) : Louis Mottiat
1921 : 26 juin, Paris - Le Havre (388 km) : Louis Mottiat
1922 : 25 juin, Paris - Le Havre (388 km) : Robert Jacquinot
1923 : 24 juin, Paris - Le Havre (381 km) : Robert Jacquinot
1924 : 22 juin, Paris - Le Havre (381 km) : Ottavio Bottecchia
1925 : 21 juin, Paris - Le Havre (340 km) : Ottavio Bottecchia
1926 : 20 juin, Évian-les-Bains - Mulhouse (373 km) : Jules Buysse
1927 : 19 juin, Paris - Dieppe (180 km) : Francis Pélissier
1928 : 17 juin, Paris - Caen (207 km) : Nicolas Frantz
1929 : 30 juin, Paris - Caen (206 km) : Aimé Dossche

1930 : 2 juillet, Paris - Caen (206 km) : Charles Pélissier
1931 : 30 juin, Paris - Caen (208 km) : Alfred Hamerlinck
1932 : 6 juillet, Paris - Caen (208 km) : Jean Aerts
1933 : 27 juin, Paris - Lille (262 km) : Maurice Archambaud
1934 : 3 juillet, Paris - Lille (262 km) : Georges Speicher
1935 : 4 juillet, Paris - Lille (262 km) : Romain Maes
1936 : 7 juillet, Paris - Lille (258 km) : Paul Egli
1937 : 30 juin, Paris - Lille (263 km) : Jean Majerus
1938 : 5 juillet, Paris - Caen (215 km) : Willi Oberbeck
1939 : 10 juillet, Paris - Caen (215 km) : Amédée Fournier

1947 : 25 juin, Paris - Lille (236 km) : Ferdi Kübler
1948 : 30 juin, Paris - Trouville-sur-Mer (237 km) : Gino Bartali
1949 : 30 juin, Paris - Reims (182 km) : Marcel Dussault

1950 : 13 juillet, Paris - Metz (307 km) : Jean Goldschmit
1951 : 4 juillet, Metz - Reims (185 km) : Giovanni Rossi
1952 : 25 juin, Brest - Rennes (246 km) : Rik Van Steenbergen
1953 : 3 juillet, Strasbourg - Metz (195 km) : Fritz Schaer
1954 : 8 juillet, Amsterdam (PB) - Brasschaat (Bel) (216 km) - Wout Wagtmans
1955 : 7 juillet, Le Havre - Dieppe (216 km) : Miguel Poblet
1956 : 5 juillet, Reims - Liège (223 km) : André Darrigade
1957 : 27 juin, Nantes - Granville (204 km) : André Darrigade
1958 : 26 juin, Bruxelles (Bel) - Gand (Bel) (184 km) : André Darrigade
1959 : 25 juin, Mulhouse - Metz (238 km) : André Darrigade

1960 : 26 juin, Lille - Bruxelles (Bel) (108 km) : Julien Schepens
1961 : 25 juin, Rouen - Versailles (136.5 km) : André Darrigade
1962 : 24 juin, Nancy - Spa (Bel) (253 km) : Rudi Altig (RFA)
1963 : 23 juin, Paris - Épernaay (152.5 km) : Eddy Pauwels
1964 : 22 juin, Rennes - Lisieux (215 km) : Edward Sels
1965 : 22 juin, Cologne (RFA) - Liège (Bel) (149 km) : Rik Van Looy
1966 : 21 juin, Nancy - Charleville (208.5 km) : Rudi Altig (RFA)
1967 : 29 juin, Angers - Angers (5.8 km) : José Maria Errandonea
1968 : 27 juin, Vittel - Vittel (6 km) : Charly Grosskost
1969 : 28 juin, Roubaix - Roubaix (10.4 km) : Rudi Altig (RFA)

1970 : 27 juin, Limoges - Limoges (7.4 km) : Eddy Merckx
1971 : 26 juin, Mulhouse - Mulhouse (11 km) : Eddy Merckx grâce à une victoire de son équipe Molteni
1972 : 1 juillet, Angers - Angers (7.2 km) : Eddy Merckx
1973 : 30 juin, Scheveningen (PB) - Scheveningen (PB) (7.1 km) : Joop Zoetemelk
1974 : 27 juin, Brest - Brest (7.1 km) : Eddy Merckx
1975 : 26 juin, Charleroi (Bel) - Charleroi (Bel) (6.3 km) : Francesco Moser
1976 : 24 juin, Merlin-Plage - Saint-Jean-de-Monts (8 km) : Freddy Maertens
1977 : 30 juin, Fleurance - Fleurance (5 km) : Dietrich Thurau (RFA)
1978 : 29 juin, Leiden (PB) - Leiden (PB) (5.2 km) : Jan Raas
1979 : 27 juin, Fleurance - Fleurance (5 km) : Gerrie Knetemann

1980 : 26 juin, Francfort (RFA) - Francfort (RFA) (7.6 km) : Bernard Hinault
1981 : 25 juin, Nice - Nice (5.9 km) : Bernard Hinault
1982 : 2 juillet, Bâle (Sui) - Bâle (Sui) (7.4 km) : Bernard Hinault
1983 : 1 juillet, Fontenay-sous-Bois - Fontenay-sous-Bois (5.5 km) : Eric Vanderaerden
1984 : 29 juin, Montreuil - Noisy-le-Sec (5.4 km) : Bernard Hinault
1985 : 28 juin, Plumelec - Plumelec (6.8 km) : Bernard Hinault
1986 : 4 juillet, Boulogne-Billancourt - Boulogne-Billancourt (4.6 km) : Thierry Marie
1987 : 1 juillet, Berlin-Ouest (RFA) - Berlin-Ouest (RFA) (6.1 km) : Jelle Nijdam
1988 : 3 juillet, Pornichet - La Baule (1 km) : Guido Bontempi , grâce à l'aide de son équipe Weinmann-La Suisse
1989 : 1 juillet, Luxembourg (Lux) - Luxembourg (Lux) (7.8 km) : Erik Breukink

1990 : 30 juin, Futuroscope - Futuroscope (6.3 km) : Thierry Marie
1991 : 6 juillet, Lyon - Lyon (5.4 km) : Thierry Marie
1992 : 4 juillet, Saint-Sébastien (8 km) : Miguel Indurain
1993 : 3 juillet, Puy du Fou - Puy du Fou (6.8 km) : Miguel Indurain
1994 : 2 juillet, Lille - Lille (7.2 km) : Chris Boardman
1995 : 1 juillet, Saint-Brieuc - Saint-Brieuc (7.3 km) : Jacky Durand
1996 : 29 juin, ’s-Hertogenbosch (PB) - ’s-Hertogenbosch (PB) (9.4 km) : Alex Zülle
1997 : 5 juillet, Rouen - Rouen (7.3 km) : Chris Boardman
1998 : 11 juillet, Dublin (Irl) - Dublin (Irl) (5.6 km) : Chris Boardman
1999 : 3 juillet, Puy du Fou - Puy du Fou (7 km) : Lance Armstrong

2000 : 1 juillet, Futuroscope - Futuroscope (16.5 km) : David Millar
2001 : 7 juillet, Dunkerque - Dunkerque (8.2 km) : Christophe Moreau
2002 : 6 juillet, Luxembourg (Lux) - Luxembourg (Lux) (6.5 km) : Lance Armstrong
2003 : 5 juillet, Paris - Paris (6.5 km) : Bradley McGee
2004 : 3 juillet, Liège (Bel) - Liège (Bel) (6.1 km) : Fabian Cancellara
2005 : 2 juillet, Fromentine - Noirmoutier-en-l'Île (19 km) : David Zabriskie
2006 : 1 juillet, Strasbourg - Strasbourg (7.1 km) : Thor Hushovd
2007 : 7 juillet, Londres (GBR) - Londres (GBR) (7.9 km) : Fabian Cancellara
2008 : 5 juillet, Brest - Plumelec (197.5 km) : Alejandro Valverde
2009 : 4 juillet, Monaco - Monaco (15.5 km) : Fabian Cancellara

2010 : 3 juillet, Rotterdam (PB) - Rotterdam (PB) (8.9 km) : Fabian Cancellara
2011 : 2 juillet, Passage du Gois - Mont des Alouettes (191.5 km) : Philippe Gilbert
2012 : 30 juin, Liège (Bel) - Liège (Bel) (6.4 km) : Fabian Cancellara
2013 : 29 juin, Porto-Vecchio - Bastia (213 km) : Marcel Kittel
2014 : 5 juillet, Leeds (GBR) - Harrogate (GBR) (190.5 km) : Marcel Kittel
2015 : Utrecht (PB) - Utrecht (PB) (13.8 km) : Rohan Dennis
2016 : Mont-Saint-Michel – Utah-Beach – Sainte-Marie-du-Mont : Mark Cavendish

Image

Image

Étape 17. Mercredi 19 juillet : La Mure > Serre Chevalier (183 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1700/PROFIL.png Le commentaire de Christian Prudhomme :
Les grimpeurs à la lutte pour le Maillot Jaune auront encore pendant deux jours la possibilité de s'exprimer, de renverser le cas échéant la situation, voire de conforter leur capital temps. En chemin vers Serre-Chevalier, nous leur proposerons ce que les Alpes présentent de plus prestigieux : le col de la Croix de Fer puis le Galibier de retour après six ans d'absence en passant par le Télégraphe. À eux de jouer.
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/10/170610112505998914.png• Les informations :

Image La Mure, ville-étape inédite
Image Serre-Chevalier, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Allemont (km 47.5)
Image Les difficultés :
- 30 : Col d'Ornon (5.1 km à 6.7%, 2e catégorie)
- 78.5 : Col de la Croix de Fer (24 km à 5.2%, hors-catégorie)
- 132.5 : Col du Télégraphe (11.9 km à 7.1%, 1ère catégorie)
- 155 : Col du Galibier (17.7 km à 6.9%, hors-catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h10, départ réel à 12h20.
- Arrivée entre 17h17 (37 km/h) et 17h57 (33 km/h).
Ligne d'arrivée : route du Bez (La Salle-les-Alpes), à l'extrémité d'une ligne droite finale de 450 m (80 m à vue). Largeur : 6 m.
Image
Image
Les principales difficultés :
ImageImage
Le Tour dans les Alpes

21 ascensions au-dessus des 2000 mètres :
  1. Bonette-Restefond (2802 m)
  2. Iseran (2770 m)
  3. Agnel (2744 m)
  4. Galibier (2645 m/ 2556 m)
  5. Grand-Saint-Bernard (2469 mètres)
  6. Granon (2413 mètres)
  7. Izoard (2360 m)
  8. Lombarde (2351 m)
  9. Cayolle (2326 m)
  10. Val-Thorens (2275 m)
  11. Allos (2250 m)
  12. Petit-Saint-Bernard (2188 m)
  13. Vars (2110 m)
  14. des Champs (2095 m)
  15. Mont-Cenis (2083 m)
  16. Tignes (2068 m)
  17. Croix de Fer (2067 m)
  18. Lautaret (2058 m)
  19. Sestrières (2035 m)
  20. Courchevel (2004 m)
  21. Madeleine (2000 m)

Le Galibier, mythe du Tour

En 1911, l'altitude alpestre augmente singulièrement. Le col de Porte est délaissé au profit du col du Galibier, dont le sommet culmine 1.300 m plus haut. L'ascension du Galibier intéresse beaucoup les populations. Ainsi, à Saint-Michel de Maurienne, au pied du col du Télégraphe, le rassemblement des spectateurs est important : L'épreuve a représenté un succès de curiosité inouï. De tous les points de notre contrée, il est venu des curieux [...] Et dans la montagne même, une foule énorme se pressait aux endroits difficiles pour se rendre compte de l'allure de nos routiers et de leurs qualités de grimpeur. Bref, c'est un succès complet et longtemps, l'on parlera de la grande randonnée à Saint-Michel et dans les villages avoisinants car les géants de la route y ont cause une réelle impression" (Collombet, L'Auto, 12 juillet 1911). Dans les vallées alpines, le passage du Tour de France marque profondément les esprits. Ici, les coureurs cyclistes prennent une dimension nouvelle en abordant la montagne. L'altitude les transforme en héros modernes et les populations sont encore plus sensibles à leurs exploits sportifs car ils touchent ici à une dimension mythologique.

Henri Desgrange est abasourdi par le paysage qu'il rencontre à haute altitude et, frappé par la beauté de ces lieux, il donne une dimension quasi religieuse à son article : "Aujourd'hui mes frères, nous nous réunirons si vous le voulez bien, dans une commune et pieuse pensée à l'adresse de la divine bicyclette. [...] Ne constitue-t-elle pas, dans l'histoire de l'humanité, le premier effort de l'être intelligent, en vue de s'affranchir des lois de la pesante. "Voici des ailes", nous disait, il y a plus de quinze ans, Maurice Leblanc, et non't-ils pas en effet des ailes, nos hommes qui ont pu s'élever aujourd'hui à des hauteurs où ne vont point les aigles, qui ont pu franchir les plus hauts sommets d'Europe ? [...] Ô Sappey ! Ô Laffrey ! Ô col Bayard ! Ô Tourmalet ! Je ne faillirais pas à mon devoir en proclamant qu'à côté du Galibier vous êtes de la pâle et vulgaire "bibine" ; devant ce géant il n'y a plus qu'à tirer son chapeau et à saluer bien bas" (L'Auto, 12 juillet 1911).

Au Galibier, Henri Desgranges a l'impression de pénétrer dans un sanctuaire, un endroit jusqu'alors inaccessible, dont seuls les dieux de l'ancienne mythologie conservaient le secret. En effet, jusqu'à présent, seule l'essence divine permettait d'échapper aux lois de la pesanteur, et aujourd'hui, des coureurs cyclistes prennent possession du domaine des dieux antiques. Desgrange veut témoigner de la transformation de l'espace montagnard par l'homme. La haute montagne a toujours été un lieu étranger pour l'homme, où il se sentait démesurément petit face aux éléments naturels. Et aujourd'hui, grâce à une simple bicyclette, des hommes se sont appropriés l'espace montagnard en lui donnant une nouvelle dimension. L'ancienne mythologie mystique est remplacée par une mythologie humaine et populaire. La montagne devient un espace d'héroïsation, et les populations modernes bénéficient maintenant d'une nouvelle liturgie à la lecture des journaux sportifs. Le Tour de France aurait désormais à toutes les frontières ...

Au sommet du Galibier, environ 200 personnes attendent le passage des coureurs. Emile Georget est le premier à se présenter. En le voyant, un spectateur s'écrie "Il faudra maintenant leur faire des montagnes spéciales ! (L'Auto, 13 juillet 1911). Alphonse Steinès a réussi son pari, il ne pourra aller plus loin dans la recherche de difficultés pour frapper l'imagination de ses lecteurs. En 1911, le Tour de France touche ainsi à sa forme quasi-définitive ; en cent ans, aucune nouvelle montagne "spéciale" ne sera plus inscrite au programme ...

Sandrine Viollet, Le Tour de France cycliste (1903-2005), Paris, L'Harmattan, 2007, p.57-58

Image

Image

Étape 18. Jeudi 20 juillet : Briançon > Col d'Izoard (179.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1800/PROFIL.png Le commentaire de Christian Prudhomme :
Ce sera l'ultime bataille des grimpeurs au coeur du théâtre de sport le plus somptueux et le plus étonnant qui soit. Voilà de quoi inspirer les attaquants de tempérament. De Barcelonnette au col de Vars, les esprits comme les jambes seront échauffés. Les dix derniers kilomètres avant le sommet d'Izoard sont au-dessus de 9 % de pente moyenne. Le rendez-vous de la Casse Déserte ajoute de la solennité à la rudesse des pourcentages.
• Les informations :

Image Briançon, sur le Tour
Image Col d'Izoard, sur le Tour, site-étape inédit

Image Le sprint intermédiaire : Les Thuiles (km 91.5)
Image Les difficultés :
- 60 : Côte des Demoiselles Coiffées (3.9 km à 5.2%, 3e catégorie)
- 129.5 : Col de Vars (9.3 km à 7.5%, 1ère catégorie)
- 179.5 : Col d'Izoard (14.1 km à 7.3%, hors-catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h45, départ réel à 12h55.
- Arrivée entre 17h19 (41 km/h) et 17h49 (37 km/h).
Ligne d'arrivée : D902, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 130 m (70 m à vue) et à l'issue d'une montée de 14,1 km à 7.3%. Largeur : 5,50 m.
Image
Image
Les principales difficultés :
Image Image
L'Izoard, dernière chance des grimpeurs

« C’est le privilège de l’Izoard de distinguer le champion. » (Jacques Goddet, journaliste et directeur du Tour)

Du haut de ses 2361 mètres, l'Izoard est un Géant du Tour. Emprunté pour la première fois le 13 juillet 1922, il marqua tout de suite les esprits avec son décor lunaire symbolisé par la Casse déserte, un paysage unique en France situé à deux kilomètres du sommet. "Sauf le respect que je vous dois, j'en suis encore comme deux ronds de flan" avoue Henri Desgrange pour commenter cette expédition au milieu de ces roches, pics et arêtes dressés par l'érosion au coeur de cette étendue désolée de rocailles et d'éboulis.

Point culminant du Tour en 2014, cette ascension trop souvent orthographiée avec un "s" retrouvera un rôle de premier plan qu'elle a perdu il y a bien longtemps. En effet si elle fut empruntée sans interruption entre 1936 et 1951, le Tour l'a ensuite peu à peu délaissé avec, en guise de paroxysme, un seul passage lors de la décennie 1990 (en 1993). Au total, le Tour de France l'a donc escaladé 34 fois, tandis que le Giro l'a gravi à une petite dizaine de reprises. Le Critérium du Dauphiné y a également fait escale. Dans les chiffres, pour le Tour :
- Décennie 1920 : 5 passages
- Décennie 1930 : 4
- Décennie 1940 : 3 (pas de Tour entre 1940 et 1946)
- Décennie 1950 : 6
- Décennie 1960 : 3
- Décennie 1970 : 4
- Décennie 1980 : 2
- Décennie 1990 : 1
- Décennie 2000 : 3
- Décennie 2010 : 2

Deux hommes sont indissociablement attachés à l'Histoire de l'Izoard : Fausto Coppi et Louison Bobet. L'italien illuminera cette ascension à deux reprises lors de l'année 1949. Tout d'abord lors du Giro et de l'étape Cuneo – Pinerolo, avec une échappée solitaire solitaire de 170 kilomètres où il reléguera Bartali à quatorze minutes. Et en juillet, en passant le col en premier mais en laissant l'étape à ... Gino Bartali, qui fêtait ce jour-ci ses 35 ans. Le campionissimo passera à nouveau en tête de l'Izoard en 1951. L'autre grand coureur associé à ce mythe est donc Louison Bobet, passé 3 fois en tête de ce col (1950, 1953, 1954) : un record. En 1953, il relégua le second (Jan Nolten) à 5'23'' au terme de l'étape Gap - Briançon qui empruntait les cols de Vars et de l'Izoard. Au niveau de la Casse déserte, une stèle fut inaugurée en l'honneur de ces deux champions.

Image

Image

Image

Étape 19. Vendredi 21 juillet : Embrun > Salon-de-Provence (222.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/1900/PROFIL.png Le commentaire de Christian Prudhomme :
Attention à ne pas trop se laisser bercer par l'ambiance détendue des villages provençaux, des champs de lavande et des oliviers du Lubéron. Ce sera l'étape la plus longue du Tour qui débutera par une portion vallonnée… et donc casse-pattes. Il s'agira de la dernière occasion pour les baroudeurs de connaître leur heure de gloire. À condition que, sur la fin, ils ne se fassent pas croquer par le peloton.

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610112507660523.png• Les informations :

Image Embrun, sur le Tour
Image Salon de Provence, ville-étape inédite

Image Le sprint intermédiaire : Banon (km 136.5)
Image Les difficultés :
- 26 : Col Lebraut (4.7 km à 6%, 3e catégorie)
- 43 : Côte de Bréziers (2.3 km à 5.8%, 3e catégorie)
- 50.5 : Col de Sarrau (3.5 km à 4.4%, non classée)
- 177.5 : Col du Pointu (5.8 km à 4.1%, 3e catégorie)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 12h15, départ réel à 12h30.
- Arrivée entre 17h33 (44 km/h) et 18h03 (40 km/h).
Ligne d'arrivée : boulevard du Maréchal Foch, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m. Largeur : 6 m.
Image
Image
Image

Image

Étape 20. Samedi 22 juillet : Marseille > Marseille (22.5 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/2000/PROFIL.png Le commentaire de Christian Prudhomme :
Pour la première fois, Marseille accueillera une étape contre la montre en individuel. Une ultime opportunité de voir la hiérarchie chamboulée et, pourquoi pas, le Maillot Jaune changer d'épaules. 100 % urbain avec notamment un passage sur la Corniche et le Vieux-Port, le parcours sera sans aspérités à l'exception notable de la montée jusqu'à Notre-Dame-de-la-Garde. Le départ et l'arrivée auront lieu dans l'enceinte du mythique Stade-Vélodrome, rebaptisé depuis peu Orange...
• Les informations :

Image Marseile, sur le Tour
Image Marseille, sur le Tour

Image La difficulté :
-15.6 : Notre-Dame de la Garde (1.2 km à 9.5%, non classée)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ du premier coureur à 13h45, départ du dernier coureur à 17h04.
- Arrivée du premier coureur à 14h13, arrivée du dernier coureur à 17h32.
Ligne d'arrivée : Orange Vélodrome. Largeur : 6 m.
Image
Image
Marseille et le Tour : une relation compliquée

Présente sur le parcours lors des deux premières éditions, Marseille fut ensuite visitée avec parcimonie par le Tour. Il n’empêche, la cité phocéenne est la septième de ville (à égalité avec Nice) au classement des villes ayant reçu la Grande Boucle, derrière Paris (106), Bordeaux (79), Pau (61), Bagnères-de-Luchon (48), Metz (38) et Grenoble (36).

La capitale des Bouches-du-Rhône a été ville-étape 35 fois, dont certaines furent marquées par des évènements typiquement marseillais… Ainsi, en 1912, le lieu de l’arrivée de l’étape Nice – Marseille fut tenu secret afin que celle-ci ne soit pas perturbée par des grévistes (déjà présents !) issus des sociétés maritimes. Un service d’ordre n’avait pu être mis en place afin de sécuriser la course et le belge Odile Defraye remporta l’étape devant cinq spectateurs… avant de triompher à Paris seize jours plus tard.

Près de soixante ans plus tard, la cité phocéenne fit à nouveau parler d’elle pour son organisation. La douzième étape Orcières-Merlette – Marseille (251 kilomètres) était censée être une étape de transition après le passage des Alpes. Mais c’était sans compter le duel entre Luis Ocaña et Eddy Merckx ! La veille, l’espagnol avait gagné l’étape Grenoble – Orcières-Merlette et pris le maillot jaune dans la station des Hautes-Alpes. Privé du maillot de leader, Merckx lança le lendemain une offensive de taille en compagnie notamment de Lucien Aimar, Désiré Letort et Luciano Armani (qui gagnera à Marseille). L’étape fut parcourue à une moyenne de 46 km/h et le peloton arriva avec une heure d’avance sur l’horaire prévu ! Les rues de Marseille étaient vides et le maire, Gaston Defferre, arriva au lieu d’arrivée au moment où toute la caravane s’en allait en direction d’Albi. Furieux, le député-maire historique de Marseille (de 1944 à 1945 et de 1953 à sa mort en 1986) avait promis que, de son vivant, la course ne reviendrait jamais dans sa ville. Il tenu parole et ce n’est que trois ans après sa mort que les phocéens virent à nouveau le Tour de France.

Image

Image

Étape 21. Dimanche 23 juillet : Montgeron > Paris - Champs-Élysées (103 km)

http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2017/2100/PROFIL.png Le commentaire de Christian Prudhomme :
Ce sera l'heure des comptes. Celui du nombre de coureurs qui feront leur entrée dans le monde des Géants de la route. Ou celui des secondes ou minutes qui départageront les meilleurs sur le podium final. Mais l'arrivée sur les Champs-Élysées est aussi la chasse gardée des sprinteurs. Les Britanniques et les Allemands y ont régné sans partage ces dernières années. Trouveront-ils des rivaux à leur mesure ?
• Les informations :

Image Montgeron, sur le Tour
Image Paris, sur le Tour

Image Le sprint intermédiaire : Haut des Champs-Élysées (km 63.5)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/10/170610102746206966.png - Départ fictif à 16h40, départ réel à 16h50.
- Arrivée entre 19h11 (44 km/h) et 19h25 (40 km/h).
Ligne d'arrivée : avenue des Champs-Élysées, à l'extrémité d'une ligne droite finale de 400 m et à l'issue de 8 tours d'un circuit de 6,8 km. Largeur : 9 m.
Image
Image
La plus belle arrivée du monde

Le Tour de France s'est toujours conclu à Paris depuis 1903, ce qui confère à la capitale le statut de seule ville française ayant vu le Tour chaque année (hors périodes de guerres). De 1903 à 1967 l'arrivée de l'épreuve était toujours située au Parc des Princes, stade construit en 1897 et qui disposait d'une piste cycliste de 666 mètres. La rénovation du Parc obligea l'organisation a trouvé un nouveau point de chute et le vieillot vélodrome de la Cipale fut dans un premier l'heureux élu. Inauguré en 1894, l'enceinte du bois de Vincennes avait accueilli les Jeux Olympiques 1900 et 1924 mais aucune autre manifestation d'importance depuis. Peu reluisante, elle ne recevra que 7 arrivées du Tour avant de laisser sa place à partir de 1975 à la plus belle avenue du monde : les Champs-Élysées.

Le Parc des Princes, dépourvu de piste depuis 1972, ne verra donc plus jamais les coureurs du Tour de France. Cependant est-ce si grave quand on sait qui a conclu la merveilleuse histoire entre la Grande Boucle et le stade mythique ? Si la première arrivée d'étape dans l'enceinte du XVIe arrondissement eut lieu le 18 juillet 1903 avec la victoire de Maurice Garin (également vainqueur du Tour cette année-là) au terme d'une étape Nantes - Paris, le dernier homme à s'être imposé au Parc restera Raymond Poulidor, le 23 juillet 1967, après avoir parcouru 46.6 kilomètres contre-la-montre depuis Versailles. Peu avant lui, Jacques Anquetil (1964), Felice Gimondi (1965) et Rudi Altig (1966), rien que ça, avaient également triomphé à Paris au terme d'une épreuve chronométrique.

L'idée d'installer l'arrivée du Tour sur les Champs-Élysées est l'oeuvre du journaliste Yves Mourousi. Il parvient d'abord à convaincre Félix Lévitan, coorganisateur de l'épreuve avec Jacques Goddet, puis parvient à convaincre le Président de la République Valéry Giscard d'Estaing. En effet, Paris n'ayant pas encore de maire l'accord doit venir du sommet de l'État. Giscard d'Estaing acceptera et viendra à pieds depuis le palais de l'Élysée afin de remettre le Maillot Jaune de l'édition 1975 à Bernard Thévenet. Le Tour sur les Champs est une réussite au-delà de toutes les ésperances, réunissant plus d'un million de personnes. Hasard ou non, Yves Mourousi deviendra, en cette année 1975, le présentateur du journal de 13 heures de TF1.

Depuis la victoire de Walter Godefroot en 1975 les Champs se sont révélés être le paradis des sprinteurs, la victoire ne leur ayant échappé qu'à 5 reprises en 41 ans. Le premier homme à s'être joué du peloton fut le français Alain Meslet en 1977 pour ce qui fut sa seule victoire sur le Tour. Le mayennais fut par la suite imité par deux autres français, Bernard Hinault (1977) et Eddy Seigneur (1994) ainsi que par Alexandre Vinokourov (2005). Un quatrième français s'imposa sur les Champs : Jean-Patrick Nazon en 2003. Cependant quatorze ans plus tôt c'est sur cette même avenue que Laurent Fignon vit ses rêves de victoire finale s'envoler au terme du fameux contre-la-montre Versailles - Paris de 24.5 kilomètres remporté par Greg LeMond, l'américain en profitant pour remporter dans le même temps le second de ces trois Tours de France. Depuis lors aucun contre-la-montre ne clôtura la Grande Boucle et il est fort à parier que cela n'arrivera plus jamais.

Les vainqueurs sur les Champs :
(En italique les vainqueurs au terme d'une échappée)

1975 : Walter Godefroot
1976 : Gerben Karstebs
1977 : Alain Meslet
1978 : Gerrie Knetemann
1979 : Bernard Hinault

1980 : Pol Verschere
1981 : Freddy Maertens
1982 : Bernard Hinault
1983 : Gilbert Glaus
1984 : Eric Vanderaerden
1985 : Rudy Matthijs
1986 : Guido Bontempi
1987 : Jeff Pierce
1988 : Jean-Paul van Poppel
1989 : Greg LeMond (CLM)

1990 : Johan Museeuw
1991 : Dmitri Konyshev
1992 : Olaf Ludwig
1993 : Djamolidine Abdoujaparov
1994 : Eddy Seigneur
1995 : Djamolidine Abdoujaparov
1996 : Fabio Baldato
1997 : Nicola Minali
1998 : Tom Steels
1999 : Robbie McEwen

2000 : Stefano Zanini
2001 : Jan Svorada
2002 : Robbie McEwen
2003 : Jean-Patrick Nazon
2004 : Tom Boonen
2005 : Alexandre Vinokourov
2006 : Thor Hushovd
2007 : Daniele Bennati
2008 : Gert Steegmans
2009 : Mark Cavendish

2010 : Mark Cavendish
2011 : Mark Cavendish
2012 : Mark Cavendish
2013 : Marcel Kittel
2014 : Marcel Kittel
2015 : André Greipel
2016 : André Greipel

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:01

Image

Les 22 équipes

Image

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

- AG2R La Mondiale : 23 participations, 17 victoires d'étape, 1 classement par équipes (2014). | Meilleur résultat : 2e (Jean-Christophe Péraud, 2014 et Romain Bardet, 2016)
- Astana : 9 participations, 9 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 1er (Alberto Contador : 2009 ; Vincenzo Nibali : 2014)
- Bahrain-Merida : 0 participation
- BMC Racing : 7 participations, 5 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 1er (Cadel Evans : 2011)
- Bora-Hansgrohe : 3 participations, 0 victoire d'étape. | Meilleur résultat : 7e (Léopold König, 2014)
- Cannondale - Drapac : 9 participations, 7 victoires d'étape, 1 classement par équipes. | Meilleur résultat : 3e (Bradley Wiggins, 2009)
- Cofidis, Solutions Crédits : 20 participations, 10 victoires d'étape, 1 classement par équipes (1998). | Meilleur résultat : 3e (Bobby Julich, 1998)
- Dimension Data : 2 participations, 6 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 13e (Serge Pauwels, 2015)
- Direct Énergie : 17 participations, 9 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 4e (Thomas Voeckler, 2011)
- FDJ : 20 participations, 10 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 3e (Thibaut Pinot, 2014)
- Fortunéo - Vital Concept : 3 participations, 0 victoire d'étape. | Meilleur résultat : 16e (Brice Feillu, 2014)
- Katusha - Alpecin : 8 participations, 7 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 3e (Joaquim Rodriguez, 2013)
- Lotto NL - Jumbo : 33 participations, 38 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 3e (Denis Menchov, 2008)
- Lotto-Soudal : 5 participations, 12 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 4e (Jurgen Van den Broeck, 2012)
- Movistar : 34 participations, 32 victoires d'étape, 4 classements par équipes (1991, 1999, 2015, 2016). | Meilleur résultat : 1er (Pedro Delgado : 1988 ; Miguel Indurain : 1991, 1992, 1993, 1994 et 1995 ; Oscar Pereiro : 2006)
- Orica-Scott : 5 participations, 3 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 4e (Adam Yates, 2016)
- Quick-Step Floors : 14 participations, 27 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 11e (Michal Kwiatkowski, 2013)
- Sunweb-Giant : 6 participations, 11 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 14e (Warren Barguil, 2015)
- Team Sky : 7 participations, 14 victoires d'étape. | Meilleur résultat : 1er (Bradley Wiggins : 2012 ; Christopher Froome : 2013, 2015 et 2016)
- Trek-Segafredo : 6 participations, 3 victoires d'étape, 2 classements par équipes (2010, 2012). | Meilleur résultat : 2e (Andy Schleck, 2011)
- UAE Team Emirates : 0 participation
- Wanty Groupe Gobert : 0 participation

Les saisons 2017 des 22 équipes :
- AG2R La Mondiale : 7 victoires (dont 1 en World Tour) avec cinq coureurs différents.
- Astana : 7 victoires (dont 3 en World Tour, toutes sur le Dauphiné grâce à Jakob Fuglsang).
- Bahrain-Merida : 7 victoires (dont 2 en World Tour). | Top scoreurs : Sonny Colbrelli et Vincenzo Nibali, 2 victoires chacun.
- BMC Racing : 35 victoires (dont 18 en World Tour). | Top scoreur : Greg Van Avermaet, 8 succès.
- Bora-Hansgrohe : 19 victoires (dont 8 en World Tour). | Top scoreur : Peter Sagan, 6 bouquets.
- Cannondale - Drapac : 7 victoires (dont 2 en World Tour). | Top scoreurs : Pierre Rolland et Ryan Mullen, 2 victoires.
- Cofidis, Solutions Crédits : 7 victoires (dont 1 en World Tour). | Top scoreur : Nacer Bouhanni, 4 succès.
- Dimension Data : 20 victoires (dont 2 en World Tour). | Top scoreur : Edvald Boasson Hagen, 7 bouquets.
- Direct Énergie : 20 victoires (dont 0 en World Tour). | Top scoreur : Lilian Calmejane, 6 victoires.
- FDJ : 21 victoires (dont 4 en World Tour). | Top scoreur : Arnaud Démare, 7 succès.
- Fortunéo - Vital Concept : 4 victoires (dont 0 en World Tour). | Top scoreur : Laurent Pichon, 2 bouquets.
- Katusha - Alpecin : 14 victoires (dont 3 en World Tour). | Top scoreur : Alexander Kristoff, 6 victoires.
- Lotto NL - Jumbo : 16 victoires (dont 6 en World Tour). | Top scoreurs : Dylan Groenewegen et Primoz Roglic, 5 succès.
- Lotto-Soudal : 12 victoires (dont 3 en World Tour). | Top scoreur : André Greipel, 4 bouquets.
- Movistar : 29 victoires (dont 12 en World Tour). | Top scoreur : Alejandro Valverde, 11 victoires.
- Orica-Scott : 21 victoires (dont 11 en World Tour). | Top scoreur : Caleb Ewan, 6 succès.
- Quick-Step Floors : 35 victoires (dont 15 en World Tour). | Top scoreur : Marcel Kittel, 9 bouquets.
- Sunweb-Giant : 12 victoires (dont 7 en World Tour). | Top scoreur : Tom Dumoulin, 4 victoires.
- Team Sky : 17 victoires (dont 8 en World Tour). | Top scoreur : Geraint Thomas, 3 succès.
- Trek-Segafredo : 7 victoires (dont 1 en World Tour) avec cinq coureurs différents.
- UAE Team Emirates : 12 victoires (dont 3 en World Tour). | Top scoreurs : Rui Costa et Sacha Modolo, 3 bouquets.
- Wanty Groupe Gobert : 1 victoire (dont 0 en World Tour), oeuvre de Guillaume Van Keirsbulck.

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:01

Image

Les équipes et coureurs français

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511083256329920.png- Jan Bakelants (31 ans), né à Audenarde (). 177 cm, 67 kg. 4 participations, 1 étape. CG : 18e (2013)
- Romain Bardet (27 ans), né à Clermont-Ferrand (). 180 cm, 60 kg. 4 participations, 2 étapes. CG : 2e (2016)
- Axel Domont (26 ans), né à Valence (). 179 cm, 65 kg. 0 participation
- Mathias Frank (30 ans), né à Roggliswil (). 176 cm, 64 kg. 4 participations, 0 étape. CG : 8e (2015)
- Ben Gastauer (29 ans), né à Dudelange (). 190 cm, 73 kg. 3 participations, 0 étape. CG : 21e (2014)
- Cyril Gautier (29 ans), né à Pabu (). 168 cm, 64 kg. 7 participations, 0 étape. CG : 25e (2014)
- Pierre Latour (23 ans), né à Romans-sur-Isère (). 180 cm, 64 kg. 0 participation
- Oliver Naesen (26 ans), né à Ostende (). 184 cm, 71 kg. 1 participation, 0 étape. CG : 83e (2016)
- Alexis Vuillermoz (29 ans), né à Saint-Claude (). 174 cm, 60 kg. 3 participations, 1 étape. CG : 20e (2016)


Site internet ; Image AG2RLMCyclisme

- Équipe créée en 1992
- Directeur général : Vincent Lavenu

- 23 participations
- 1 classement par équipes : 2014
- 1 classement du meilleur jeune : Benoît Salmon (1999)
- 3 prix de la supercombativité : Jacky Durand (1998), Christophe Riblon (2013) et Romain Bardet (2015)
- Meilleure place au classement général : 2e (Jean-Christophe Péraud en 2014 et Romain Bardet en 2016)

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/11/170511103104868317.jpg- Les 17 étapes remportées :
  1. Jacky Durand, en 1998 à Montauban
  2. Rodolfo Massi, en 1998 à Luchon
  3. Jaan Kirsipuu, en 1999 à Challans
  4. Christophe Agnoluto, en 2000 à Limoges
  5. Jaan Kirsipuu, en 2001 à Strasbourg
  6. Jaan Kirsipuu, en 2002 à Rouen
  7. Jaan Kirsipuu, en 2004 à Charlerloi
  8. Jean-Patrick Nazon, en 2004 à Wasquehal
  9. Sylvain Calzati, en 2006 à Lorient
  10. Vladimir Efimkin, en 2008 à Bagnères-de-Bigorre
  11. Cyril Dessel, en 2008 à Jausiers
  12. Christophe Riblon, en 2010 à Ax-3-Domaines
  13. Christophe Riblon, en 2013 à l'Alpe d'Huez
  14. Blel Kadri, en 2014 à Gérardmer-La Mauselaine
  15. Alexis Vuillermoz, en 2015 à Mûr-de-Bretagne
  16. Romain Bardet, en 2015 à Saint-Jean-de-Maurienne
  17. Romain Bardet, en 2016 à Saint-Gervais - Mont Blanc

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511083858449716.png- Nacer Bouhanni (26 ans), né à Épinal (). 175 cm, 66 kg. 2 participations, 0 étape. CG : /
- Dimitri Clays (30 ans), né à Sint-Amandsberg (). 189 cm, 77 kg. 0 participation.
- Christophe Laporte (24 ans), né à La Seyne-sur-Mer (). 189 cm, 76 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 127e (2015)
- Cyril Lemoine (34 ans), né à Tours (). 181 cm, 70 kg. 5 participations, 0 étape. CG : 110e (2014)
- Luis Ángel Maté (33 ans), né à Madrid (). 177 cm, 69 kg. 5 participations, 0 étape. CG : 31e (2014)
- Daniel Navarro (33 ans), né à Gijón (). 175 cm, 60 kg. 7 participations, 0 étape. CG : 9e (2013)
- Florian Sénéchal (23 ans), né à Cambrai (). 179 cm, 76 kg. 1 participation, 0 étape. CG : /
- Julien Simon (31 ans), né à Montfort-sur-Meu (). 176 cm, 65 kg. 4 participations, 0 étape. CG : 87e (2013)
- Geoffrey Soupe (29 ans), né à Viriat (. 177 cm, 68 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 123e (2015)


Site internet ; Image TeamCOFIDIS

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/11/170511104411814810.jpg- Équipe créée en 1996
- Directeur général : Yvon Sanquer

- 20 participations
- 1 classement par équipes : 1998
- 1 classement de la montagne : Christophe Rinero (1998)
- 1 prix de la supercombativité : Sylvain Chavanel (2008)
- Meilleure place au classement général : 3e (Bobby Julich en 1998)

- Les 10 étapes remportées :
  1. Laurent Desbiens, en 1997 à Perpignan
  2. David Millar, en 2000 au Futuroscope
  3. David Millar, en 2002 à Béziers
  4. David Millar, en 2003 à Nantes
  5. Stuart O'Grady, en 2004 à Chartres
  6. David Moncoutié, en 2004 à Figeac
  7. David Moncoutié, en 2005 à DIgne-les-Bains
  8. Jimmy Casper, en 2006 à Strasbourg
  9. Samuel Dumoulin, en 2008 à Nantes
  10. Sylvain Chavanel, en 2008 à Montluçon

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511083858117655.png- Thomas Boudat (23 ans), né à Langon (). 175 cm, 67 kg. 0 participation.
- Lilian Calmejane (24 ans), né à Albi (). 184 cm, 69 kg. 0 participation.
- Sylvain Chavanel (38 ans), né à Châtellerault (). 181 cm, 73 kg. 16 participations, 3 étapes. CG : 18e (2009)
- Yohann Gene (36 ans), né à Pointe-à-Pitre (). 175 cm, 67 kg. 6 participations, 0 étape. CG : 128e (2014)
- Adrien Petit (26 ans), né à Arras (). 188 cm, 80 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 156e (2014)
- Perrig Quémeneur (33 ans), né à Landerneau (). 181 cm, 67 kg. 3 participations, 0 étape. CG : 74e (2015)
- Romain Sicard (29 ans), né à Bayonne (). 177 cm, 64 kg. 3 participations, 0 étape. CG : 33e (2015)
- Angelo Tulik (26 ans) né à Moulins (). 176 cm, 64 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 91e (2015)
- Thomas Voeckler (38 ans), né à Schiltigheim (). 174 cm, 71 kg. 14 participations, 4 étapes. CG : 4e (2011)


Site internet ; Image TeamDEN_fr

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511103104158045.jpg- Équipe créée en 2000 (sous cette appelation depuis 2016)
- Directeur général : Jean-René Bernaudeau

- 17 participations
- 2 classements de la montagne : Anthony Charteau (2010) et Thomas Voeckler (2012)
- 1 classement du meilleur jeune : Pierre Rolland (2011)
- Meilleure place au classement général : 4e (Thomas Voeckler en 2011)

- Les 9 étapes remportées :
  1. Pierrick Fédrigo, en 2006 à Gap
  2. Thomas Voeckler, en 2009 à Perpignan
  3. Pierrick Fédrigo, en 2009 à Tarbes
  4. Thomas Voeckler, en 2010 à Bagnères-de-Luchon
  5. Pierrick Fédrigo, en 2010 à Pau
  6. Pierre Rolland, en 2011 à l'Alpe d'Huez
  7. Thomas Voeckler, en 2012 à Bellegarde-sur-Valserine
  8. Thomas Voeckler, en 2012 à Bagnères-de-Luchon
  9. Pierre Rolland, en 2012 à La Toussuire-Les Sybelles

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511083859113229.png- Davide Cimolai (27 ans), né à Pordenone (). 185 cm, 79 kg. 4 participations, 0 étape. CG : 137e (2013)
- Mickaël Delage (31 ans), né à Libourne (). 180 cm, 70 kg. 5 participations, 0 étape. CG : 98e (2009)
- Arnaud Démare (25 ans), né à Beauvais (). 182 cm, 78 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 138e (2015)
- Jacopo Guarnieri (29 ans), né à Vizzolo Predabissi (). 182 cm, 78 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 149e (2015)
- Ignatas Konovalovas (31 ans), né à Panevėžys (). 182 cm, 78 kg. 1 participation, 0 étape. CG : 125e (2010)
- Olivier Le Gac (23 ans), né à Brest (). 182 cm, 78 kg. 0 participation.
- Rudy Molard (27 ans), né à Gleizé (). 178 cm, 62 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 51e (2014)
- Thibaut Pinot (27 ans), né à Lure (). 182 cm, 63 kg. 5 participations, 2 étapes. CG : 3e (2014)
- Arthur Vichot (28 ans), né à Colombier-Fontaine (). 184 cm, 69 kg. 5 participations, 0 étape. CG : 66e (2013)


Site internet ; Image EquipeFDJ

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/11/170511103103451345.jpg- Équipe créée en 1997
- Directeur général : Marc Madiot

- 20 participations
- 1 classement par points : Baden Cooke (2003)
- 1 classement du meilleur jeune : Thibaut Pinot (2014)
- 1 prix de la supercombativité : Jérémy Roy (2011)
- Meilleure place au classement général : 3e (Thibaut Pinot en 2014)

- Les 10 étapes remportées :
  1. Christophe Mengin, en 1997 à Fribourg
  2. Bradley McGee, en 2002 à Avranches
  3. Bradley McGee, en 2003 à Paris
  4. Baden Cooke, en 2003 à Sedan
  5. Sandy Casar, en 2007 à Angoulême
  6. Sandy Casar, en 2009 à Bourg-Saint-Maurice
  7. Sandy Casar, en 2010 à Saint-Jean-de-Maurienne
  8. Thibaut Pinot, en 2012 à Porrentruy
  9. Pierrick Fédrigo, en 2012 à Pau
  10. Thibaut Pinot, en 2015 à l'Alpe d'Huez

Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/11/170511083859196747.png- Maxime Bouet (30 ans), né à Belley (). 184 cm, 67 kg. 5 participations, 0 étape. CG : 53e (2011)
- Brice Feillu (31 ans), né à Châteaudun (). 188 cm, 66 kg. 6 participations, 1 étape. CG : 16e (2014)
- Élie Gesbert (22 ans), né à Saint-Brieuc (). 181 cm, 63 kg. 0 participation
- Romain Hardy (28 ans), né à Flers (). 172 cm, 62 kg. 0 participation.
- Daniel McLay (25 ans), né à Wellington (). 185 cm, 72 kg. 1 participation, 0 étape. CG : 170e (2016)
- Pierre-Luc Périchon (30 ans), né à Bourg-en-Bresse (). 181 cm, 68 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 81e (2015)
- Laurent Pichon (30 ans), né à Quimper (). 178 cm, 69 kg. 0 participation.
- Eduardo Sepúlveda (26 ans), né à Rawson (). 173 cm, 61 kg. 2 participations, 0 étape. CG : 59e (2016)
- Florian Vachon (29 ans), né à Montluçon (). 179 cm, 65 kg. 3 participations, 0 étape. CG : 88e (2015)


http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515065530979190.jpg Site internet ; Image FortuneoVitalC

- Équipe créée en 2005 (sous cette appelation depuis 2016)
- Directeur général : Emmanuel Hubert

- 3 participations
- Meilleure place au classement général : 16e (Brice Feillu en 2014)

- Aucune étape remportée


Image

- Warren Barguil (25 ans), né à Hennebont. 183 cm, 60 kg. 2 participations. CG : 14e (2014)
- Tony Gallopin (29 ans), né à Dourdan. 180 cm, 70 kg. 6 participations, 1 étape (Oyonnax, 2014). CG : 29e (2014)
- Guillaume Martin (24 ans), né à Paris. 173 cm, 55 kg. Aucune participation
- Amaël Moinard (35 ans), né à Cherbourg. 180 cm, 69 kg. 8 participations. CG : 14e (2008)
- Yoann Offredo (30 ans), né à Savigny-sur-Orge. 189 cm, 68 kg. Aucune participation
- Pierre Rolland (30 ans), né à Gien. 184 cm, 67 kg. 8 participations, 2 étapes (Alpe d'Huez, 2011 ; La Toussuire, 2012). CG : 8e (2012)

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:02

Image

Les favoris Image

★★★★★ Christopher Froome
★★★★ Richie Porte, Nairo Quintana
★★★ Romain Bardet, Alberto Contador
★★ Fabio Aru, Johan Esteban Chaves, Rafal Majka
Jakob Fuglsang, Daniel Martin, Louis Meintjes, Andrew Talansky, Alejandro Valverde

★★★★★

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/170515070946314566.jpgChris Froome - 32 ans, Team Sky
• Nombre de participations à des Grands Tours : 13 (dont 6 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 8 (dont 4 sur le Tour)
• Nombre de victoires finales sur les Grands Tours : 3 (3 Tour)
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 31
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 7
• Autre performance sur le Tour : Grand Prix de la Montagne 2015

★★★★

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/170515070948790068.jpgRichie Porte - 32 ans, BMC Racing Team
• Nombre de participations à des Grands Tours : 10 (dont 6 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2 (dont 1 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 16
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515070947136972.jpgNairo Quintana - 27 ans, Movistar Team
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 3 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 7 (dont 3 sur le Tour)
• Nombre de victoires finales sur les Grands Tours : 2 (1 Giro, 1 Vuelta)
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 13
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : 1
• Autres performances sur le Tour :
- Meilleur jeune en 2012 et 2013.
- Grand Prix de la Montagne 2013

★★★

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515070947941611.jpgRomain Bardet - 26 ans, AG2R La Mondiale
• Nombre de participations à des Grands Tours : 4 (dont 4 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 3 (dont 3 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 15
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 2
• Autre performance sur le Tour : Supercombatif en 2015

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/170515070948165162.jpgAlberto Contador - 34 ans, Trek-Segafredo
• Nombre de participations à des Grands Tours : 13 (dont 7 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 10 (dont 4 sur le Tour)
• Nombre de victoires finales sur les Grands Tours : 7 (2 Giro, 2 Tour, 3 Vuelta)
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 25
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 4
• Autre performance sur le Tour : Meilleur jeune en 2007

★★

http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/11/170611101222209505.pngFabio Aru - 26 ans, Astana
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (dont 1 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4 (dont 0 sur le Tour)
• Nombre de victoires finales sur les Grands Tours : 1 (Vuelta 2015)
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 3
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/170515070948519874.jpgJohan Esteban Chaves - 27 ans, ORICA-Scott
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 0 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 3 (dont 0 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 0
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/170515070948275685.jpgRafal Majka - 27 ans, Bora-Hansgrohe
• Nombre de participations à des Grands Tours : 10 (dont 3 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 4 (dont 0 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 10
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 3
• Autres performances sur le Tour : Grand Prix de la Montagne 2014 et 2016


http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/11/170611091801756523.jpgJakob Fuglsang - 32 ans, Astana
• Nombre de participations à des Grands Tours : 10 (dont 6 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 1 (7e du Tour 2013)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour :
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 0
• Autres performances sur le Tour : /

http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/13/170613075600632422.jpgDaniel Martin - 30 ans, Quick-Step Floors
• Nombre de participations à des Grands Tours : 10 (dont 4 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2 (Vuelta 2014 et Tour 2016)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 12
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 1
• Autres performances sur le Tour :

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/15/17051507094726671.jpgLouis Meintjes - 25 ans, UAE Team Emirates
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 2 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2 (dont 1 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 3
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515070950408507.jpgAndrew Talansky - 28 ans, Cannondale Drapac
• Nombre de participations à des Grands Tours : 8 (dont 3 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 3 (dont 1 sur le Tour)
• Nombre de victoires finales sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 7
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/15/170515070947638604.jpgAlejandro Valverde - 37 ans, Movistar Team
• Nombre de participations à des Grands Tours : 21 (dont 9 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 16 (dont 6 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 1 (1 Vuelta)
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 37
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 4
• Autre performance sur le Tour : /

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:02

Image

Les sprinteurs Image

★★★★★ Marcel Kittel, Peter Sagan
★★★★ Arnaud Démare, André Greipel
★★★ Nacer Bouhanni, Mark Cavendish, John Degenkolb, Alexander Kristoff, Greg Van Avermaet
★★ Edvald Boasson Hagen, Sonny Colbrelli, Dylan Groenewegen, Michael Matthews
Daniel McLay, Ben Swift

★★★★★

Marcel Kittel - 29 ans, Quick-Step Floors
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517012154992195.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 14 (9 sur le Tour, 4 sur le Giro et 1 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 13
• Nombre de victoires chez les pros : 81
• Victoires principales : Scheldeprijs x 5 (2012, 2013, 2014, 2016, 2017), Grand Prix de Fourmies 2016

Peter Sagan - 27 ans, Bora-Hansgrohe
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517012155796958.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 8 (dont 5 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 11 (7 sur le Tour et 4 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 46
• Nombre de victoires chez les pros : 95
• Victoires principales : GW 2013 et 2016, E3 2014, Tour des Flandres 2016, Champion du Monde 2015 et 2016

★★★★

Arnaud Démare - 25 ans, FDJ
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517012154188063.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 4 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 3
• Nombre de victoires chez les pros : 46
• Victoires principales : Vattenfall Cyclassics 2012, 4 Jours de Dunkerque (2013, 2014), Milan - San-Remo 2016

André Greipel - 34 ans, Lotto Soudal
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517010346192334.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 14 (dont 6 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 22 (11 sur le Tour, 4 sur la Vuelta et 7 sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 24
• Nombre de victoires chez les pros : 140
• Victoires principales : Tour Down Under 2010, Vattenfall Cyclassics 2015, champion d' x 3 (2013, 2014, 2016)

★★★

Nacer Bouhanni - 25 ans, Cofidis, Solutions Crédits
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/17051701215657771.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 5 (3 sur le Giro et 2 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Nombre de victoires chez les pros : 56
• Victoires principales : GP de Fourmies 2013, GP de Denain 2014 et 2015, Halle-Ingooigem 2012 et 2015

Mark Cavendish - 32 ans, Dimension Data
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517010632267649.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 17 (dont 10 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 50 (30 sur le Tour, 17 sur le Giro et 3 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 43
• Nombre de victoires chez les pros : 145
• Victoires principales : Milan - San-Remo 2009, Champion du Monde 2011, Tour du Qatar 2013 et 2016

John Degenkolb - 28 ans, Trek-Segafredo
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517012153951208.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 10 (10 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 10
• Nombre de victoires chez les pros : 43
• Victoires principales : Vattenfall 2013, Paris-Tours 2013, GW 2014, MSR 2015, Tour des Flandres 2015

Alexander Kristoff - 30 ans, Katusha-Alpecin
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517012155864604.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (sur le Tour 2014)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 19
• Nombre de victoires chez les pros : 62
• Victoires principales : Vattenfall 2014, Milan - San-Remo 2014, Tour des Flandres 2015, GP de Plouay 2015

Greg Van Avermaet - 32 ans, BMC Racing Team
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/18/170618050459852330.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 4 (3 sur le Tour et 1 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 10
• Nombre de victoires chez les pros : 34
• Victoires principales : Jeux Olympiques et GP de Montréal '16 ; E3, Gand-Wevelgem et Paris-Roubaix '17

★★

Edvald Boasson Hagen - 30 ans, Dimension Data
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/07/170607044317746978.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 6 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (2 sur le Tour, 1 sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 22
• Nombre de victoires chez les pros : 64
• Victoires principales : GW 2009, Eneco Tour 2009 et 2011, Vattenfall Cyclassics 2011, GP de Plouay 2012

Sonny Colbrelli - 27 ans, Bahrain Merida
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517012154293870.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 0 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : /
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Nombre de victoires chez les pros : 17
• Victoires principales : Tour du Limousin 2015, Grand Prix de Lugano 2016, Flèche Brabançonne 2017

Dylan Groenewegen - 24 ans, LottoNL-Jumbo
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517012154647842.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Nombre de victoires chez les pros : 18
• Victoires principales : Rund um Köln 2016, Tour de l'Eurométropole 2016, champion des Pays-Bas 2016

Michael Matthews - 26 ans, Team Sunweb
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517012156318829.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 6 (1 sur le Tour, 3 sur le Giro, 2 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 4
• Nombre de victoires chez les pros : 27
• Victoires principales : Vuelta Ciclista a La Rioja 2014 et 2016, 3 étapes sur le Tour du Pays Basque


Daniel McLay - 25 ans, Fortunéo - Vital Concept
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517012155469959.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Nombre de victoires chez les pros : 4
• Victoires principales : Grand Prix de Denain 2016, Grand Prix de la Somme 2016, Trofeo Palma 2017

Ben Swift - 29 ans, UAE Team Emirates
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/170518122252389789.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Nombre de victoires chez les pros : 13
• Victoires principales : Tour de Picardie 2010, deux étapes sur le Tour Down Under et le Tour de Pologne

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:03

Image

Les jeunesImage

★★★★ Louis Meintjes
★★★ Simon Yates, Emanuel Buchmann
★★
Tiesj Benoot, Pierre Latour, Guillaume Martin

★★★★

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/12/170512015536288112.jpgLouis Meintjes - 25 ans, UAE Team Emirates
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 2 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 2 (dont 1 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 3
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

★★★

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/12/170512015300713545.jpgSimon Yates - 24 ans, ORICA-Scott
• Nombre de participations à des Grands Tours : 3 (dont x Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 1 (dont 0 sur le Tour)
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 1
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/12/170512015300477545.jpgEmanuel Buchmann - 24 ans, Bora - Hansgrohe
• Nombre de participations à des Grands Tours : 2 (dont 2 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 0
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : 1
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : 0
• Autre performance sur le Tour : /

★★


http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/11/170611110912384473.jpgTiesj Benoot - 23 ans, Lotto Soudal
• Nombre de participations à des Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 finaux sur les Grands Tours : /
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : /
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : /
• Nombre de victoire d’étape sur le Tour : /
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/12/170512015301261274.jpgPierre Latour - 23 ans, AG2R La Mondiale
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (dont 0 Tour)
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : 0
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : /
• Nombre de victoires d'étapes sur le Tour : /
• Autre performance sur le Tour : /

http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/11/170611092710448707.jpgGuillaume Martin - 24 ans, Wanty Groupe-Gobert
• Nombre de participations à des Grands Tours : 0
• Nombre de top 10 finaux sur des Grands Tours : /
• Nombre de victoire finale sur les Grands Tours : /
• Nombre de top 10 sur des étapes du Tour : /
• Nombre de victoire d'étape sur le Tour : /
• Autre performance sur le Tour : /

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:03

Image

Quarante coureurs à suivre

Frederik Backaert - 27 ans, Wanty Groupe-Gobert
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/12/170612085417869448.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 0
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : /
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Meilleur classement sur un Grand Tour : /
• Nombre de victoires chez les pros : 1
• Victoires principales : une étape du Tour d'Autriche 2016

Warren Barguil - 25 ans, Team Sunweb
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/31/170531110506563112.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (sur la Vuelta 2013)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 8e (Vuelta 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 2
• Victoires principales : deux étapes sur le Tour d'Espagne 2013

George Bennett - 27 ans, LottoNL-Jumbo
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/26/17052609440827126.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 10e (Vuelta 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 1
• Victoires principales : Tour de Wellington 2011, Tour de Californie 2017

Gianluca Brambilla - 29 ans, Quick-Step Floors
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517114214685719.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 8 (dont 0 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (1 sur le Giro et 1 sur la Vuelta en 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 13e (Vuelta 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 4
• Victoires principales : Trofeo Pollenca 2016

Lilian Calmejane - 24 ans, Direct Énergie
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/05/17060507114955467.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (dont 0 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur la [color=#]Vuelta[/color] 2017)
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 70e (Vuelta 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 7
• Victoires principales : Étoile de Bessèges 2017, Circuit de la Sarthe 2017, Semaine Coppi et Bartali 2017

Damiano Caruso - 29 ans, BMC Racing Team
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/13/170613073312131160.png
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 8e (Giro 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 1
• Victoires principales : une étape de la Semaine Internationale Coppi et Bartali 2013

Sylvain Chavanel - 38 ans, Direct Énergie
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071148982183.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 21 (dont 16 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (toutes sur le Tour, une en 2008 et deux en 2010)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 11
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 16e (Giro 2007)
• Nombre de victoires chez les pros : 35
• Victoires principales : 4 JDD 2002 et 2004, GP de Plouay 2014, Champion de du CLM de 2012 à 2014

Thomas De Gendt - 30 ans, Lotto Soudal
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/11/170611112255405991.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 10 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (Giro 2012 et Tour 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 5
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 3e (Giro 2012)
• Nombre de victoires chez les pros : 10
• Victoires principales : 2 étapes sur Paris-Nice et en Catalogne, 1 étape sur le Dauphiné et en Suisse

Fabio Felline - 27 ans, Trek-Segafredo
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/12/170612091848725452.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 25e (Vuelta 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 13
• Victoires principales : GP de Fourmies 2015, Trofeo Laigueglia 2017, une étape en Romandie (2017)

Mathias Frank - 30 ans, AG2R La Mondiale
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071150106774.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur la Vuelta 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 8e (Tour 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 7
• Victoires principales : Grand Prix Tell 2008 et 2009, une étape du Tour d'Espagne

Tony Gallopin - 29 ans, Lotto-Soudal
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/1706050711494579.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 7 (dont 6 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur le Tour 2014)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 7
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 29e (Tour 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 9
• Victoires principales : Clasica San Sebastian 2013, une étape de Paris-Nice en 2015, GP de Wallonie 2016

Simon Geschke - 31 ans, Team Sunweb
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517114214123858.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur le Tour 2015)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 2
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 38e (Tour 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 3
• Victoires principales : GP du Canton d'Argovie 2014, une étape du Critérium International en 2011

Robert Gesink - 31 ans, LottoNL-Jumbo
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517113749464157.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 12 (dont 6 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur la Vuelta 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 4
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 4e (Tour 2010)
• Nombre de victoires chez les pros : 13
• Victoires principales : Grand Prix de Montréal 2010, Tour de Californie 2012, Grand Prix de Québec 2013

Philippe Gilbert - 34 ans, Quick-Step Floors
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/13/170613083854132954.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 19 (dont 7 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 9 (5 sur la Vuelta, 3 sur le Giro et 1 sur le Tour)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 11
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 32e (Giro 2004)
• Nombre de victoires chez les pros : 72
• Victoires principales : Tour de Lombardie '09 et '10, LBL '11, Champion du '12, Ronde '17

Sergio Luis Henao - 29 ans, Team Sky
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/13/170613073311901803.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 9e (Giro 2012)
• Nombre de victoires chez les pros : 7
• Victoires principales : 1 étape au Pays-Basque et en Pologne, Champion de 2017, Paris-Nice 2017

Ion Izagirre - 28 ans, Bahrain Merida
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517114214424349.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (1 sur le Tour 2016 et 1 sur le Giro 2012)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 27e (Giro 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 9
• Victoires principales : Tour de Pologne 2015, Grand Prix Miguel Indurain 2016

Roman Kreuziger - 31 ans, Orica-SCOTT
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517114213244303.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 14 (dont 7 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur le Giro 2012)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 5
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 5e (Giro 2011 et Tour 2013)
• Nombre de victoires chez les pros : 12
• Victoires principales : Tour de Suisse 2008, Tour de Romandie 2009, Amstel Gold Race 2013

Michal Kwiatkowski - 27 ans, Team Sky
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071149490530.gif
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 7
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 11e (Tour 2013)
• Nombre de victoires chez les pros : 17
• Victoires principales : Strade Bianche 2014 et 2017, Champion du 2014, E3 2016, Milan San-Remo 2017

Tony Martin - 32 ans, Team Katusha
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517114213461384.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 13 (dont 8 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 7 (dont 5 sur le Tour et 2 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 12
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 34e (Tour 2009)
• Nombre de victoires chez les pros : 62
• Victoires principales : Eneco Tour 2010, Paris-Nice 2011, Champion du Monde CLM (2011, 2012, 2013, 2016)

Bauke Mollema - 30 ans, Trek-Segafredo
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/12/170612091848597442.png
• Nombre de participations à des Grands Tours : 11 (dont 6 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (Vuelta 2013)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 4
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 4e (Vuelta 2011)
• Nombre de victoires chez les pros : 9
• Victoires principales : Japan Cup 2015, Clasica San Sebastian 2016, Tour de San Juan 2017

Oliver Naesen - 26 ans, AG2R La Mondiale
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/26/170526092205458345.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 83e (Tour 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 3
• Victoires principales : Poly Normande 2015, Grand Prix de Plouay 2016, Champion de 2017

Mikel Nieve - 33 ans, Team Sky
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/05/170605071150345780.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 12 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (2 sur le Giro et 1 sur la Vuelta)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 8e (Vuelta 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 4
• Victoires principales : une étape sur la Vuelta, deux étapes du Giro, une étape du Dauphiné 2014

Jarlinson Pantano - 28 ans, Trek-Segafredo
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517113749744801.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 4 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 ( sur le Tour 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 4
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 19e (Tour 2015 et 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 3
• Victoires principales : une étape du Tour de Suisse en 2016

Serge Pauwels - 33 ans, Dimension Data
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/18/170518093649874685.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 9 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur le Giro 2009)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 2
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 13e (Tour 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 3
• Victoires principales : une étape du Giro 2009, Tour du Yorkshire 2017

Pierre-Luc Périchon - 30 ans, Fortunéo - Vital Concept
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071151539024.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 2 (2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 81e (Tour 2015)
• Nombre de victoires chez les pros : 1
• Victoires principales : Paris-Camembert 2012

Thibaut Pinot - 27 ans, FDJ
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071150885077.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 8 (dont 5 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (dont 2 sur le Tour et 1 sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 12
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 3e (Tour 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 20
• Victoires principales : étapes en Romandie (x2), Suisse, Alpes, Andalousie et Dauphiné ; CI 2016

Nicolas Roche - 32 ans, BMC Racing Team
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/12/170612090323276789.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 16 (dont 7 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (Vuelta 2013 et 2015)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 3
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 5e (Vuelta 2013)
• Nombre de victoires chez les pros : 9
• Victoires principales : Champion d' 2009 et 2016, Route du Sud 2014

Primoz Roglic - 27 ans, LottoNL-Jumbo
http://nsa38.casimages.com/img/2017/05/17/170517113749224655.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 1 (0 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1 (sur le Giro 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 58e (Giro 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 13
• Victoires principales : Tour d'Azerbaïdjan 2015, Tour de Slovénie 2015, Tour d'Algarve 2017

Pierre Rolland - 30 ans, Cannondale-Drapac
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/15/170615065027907380.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 13 (dont 8 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (2 sur le Tour et 1 sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 5
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 4e (Giro 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 11
• Victoires principales : Circuit de la Sarthe 2013, Tour de Castille et Léon 2015, 3 étapes sur des Grands Tours

Zdenek Stybar - 31 ans, Quick-Step Floors
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/13/17061308385465948.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 4 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 2 (1 sur la Vuelta 2013 et 1 sur le Tour 2015)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 63e (Vuelta 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 14
• Victoires principales : Eneco Tour 2013, Strade Bianche 2015

Matteo Trentin - 27 ans, Quick-Step Floors
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/13/170613083853959431.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 5 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (2 sur le Tour et 1 sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 5
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 74e (Giro 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 11
• Victoires principales : une étape du Tour de Suisse '14, Paris-Tours '15, une étape du Tour de Wallonie '16

Diego Ulissi - 27 ans, UAE Team Emirates
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517114215537856.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (0 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 6 (toutes sur le Giro)
• Nombre de top 5 sur le Tour : /
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 21e (Giro 2012 et 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 26
• Victoires principales : Semaine Coppi et Bartali 2013, Tour d'Émilie 2013, Milan-Turin 2013

Rigoberto Uran - 30 ans, Cannondale-Drapac
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517113749379042.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 13 (dont 3 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 3 (2 sur Giro 2013 et 1 sur le Giro 2014)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 5
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 2e (Giro 2013 et 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 8
• Victoires principales : Tour du Piémont 2012, Grand Prix du Québec 2015

Michael Valgren - 25 ans, Astana
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/15/17061510152434000.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 3 (dont 2 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 77e (Tour 2016)
• Nombre de victoires chez les pros : 4
• Victoires principales : Champion du 2014, Tour du Danemark 2014 et 2016

Rafael Valls - 30 ans, Lotto-Soudal
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071150422003.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 8 (dont 4 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 1
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 28e (Giro 2013)
• Nombre de victoires chez les pros : 3
• Victoires principales : une étape du Tour de San Luis 2010, Tour d'Oman 2015 (+ une étape)

Arthur Vichot - 28 ans, FDJ
http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/05/170605071150774458.png
• Nombre de participations à des Grands Tours : 6 (dont 5 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 0
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 66e (Tour 2013)
• Nombre de victoires chez les pros : 12
• Victoires principales : 1 étape du Dauphiné 2012, 1 étape de Paris-Nice 2014, Champion de 2013 et 2016

Thomas Voeckler - 38 ans, Direct Énergie
http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/05/170605071149562714.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 19 (dont 14 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 4 (toutes sur le Tour, en 2009, 2010 et 2012 deux fois)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 12
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 4e (Tour 2011)
• Nombre de victoires chez les pros : 39
• Victoires principales : R. du Sud 2006 & 2013, GP de Plouay 2007 & de Québec 2010, Tour du Yorkshire 2016

Tim Wellens - 26 ans, Lotto Soudal
http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/17/170517114215469913.jpg
• Nombre de participations à des Grands Tours : 3 (dont 1 Tour)
• Nombre de victoires d'étapes sur les Grands Tours : 1(Giro 2016)
• Nombre de top 5 sur le Tour : 0
• Meilleur classement sur un Grand Tour : 54e (Giro 2014)
• Nombre de victoires chez les pros : 12
• Victoires principales : Eneco Tour 2014 et 2015, Grand Prix de Montréal 2015, Tour de Pologne 2016

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:04

Image

Le règlement, les délais et les prix seront mis à jour une fois qu'ils seront dévoilés ...

Règlement de la course

a) Classement général individuel au temps Image

Le classement général individuel au temps s’établit par l’addition des temps réalisés par chaque coureur dans les 21 étapes compte tenu des pénalités en temps.
En cas d’égalité de temps au classement général, les centièmes de seconde enregistrés par les chronométreurs lors des épreuves contre la montre « individuel » sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs. En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l’addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape disputée.

b) Classement général individuel par points Image



En cas d'égalité de points au classement général les coureurs sont départagés par :

- Le nombre de victoires d'étape,
- Le nombre de victoires dans les sprints intermédiaires comptant pour le classement général par points,
- Le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.

c) Classement général du meilleur grimpeur Image



En cas d'égalité de points entre deux coureurs au classement général final, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des côtes hors catégorie est déclaré vainqueur. Si l'égalité demeure, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des côtes de première catégorie est déclaré vainqueur, et ainsi de suite jusqu'aux côtes de quatrième catégorie, puis enfin par le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.

d) Classement des jeunes Image

Le classement des jeunes est réservé aux coureurs nés depuis le 1er janvier 1992. Le premier d’entre eux au classement général individuel au temps est le leader journalier des jeunes. À l’issue de la dernière étape, il est déclaré vainqueur du classement des jeunes.

e) Classement général par équipes Image

Le classement général par équipes s’établit par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, dans toutes les étapes. Dans les classements d’étape, en cas d’ex æquo, les équipes réalisant le même temps sont départagées par l’addition des places obtenues par leurs trois meilleurs coureurs au classement de cette étape. En cas de nouvelle égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement de l’étape.
Au classement général, en cas d’ex æquo, les équipes sont départagées par leur nombre de victoires d’étapes par équipe, puis par leur nombre de places de deuxième, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un nombre de places obtenues par l’une ou l’autre permette d’établir leur classement définitif. S’il y a toujours égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement général individuel. Toute formation réduite à moins de 3 coureurs est éliminée du classement général par équipes.

Bonifications

Des bonifications sont attribuées dans toutes les arrivées des étapes en ligne et donc à l’exception des étapes contre la montre « individuel ». Elles sont de 10, 6 et 4 secondes aux trois premiers coureurs classés.

Image Délais d'arrivée

Image Liste des prix

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:04

Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/26/170526085635246083.jpgLa course dans les médias

Image

Les directs :

- 1 juillet (Düsseldorf > Düsseldorf) : à partir de 14h50 sur France 2
- 2 juillet (Düsseldorf > Liège) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 3 juillet (Verviers > Longwy) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 4 juillet (Mondorf-les-Bains > Vittel) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 5 juillet (Vittel > La Planche des Belles Filles) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 6 juillet (Vesoul > Troyes) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 7 juillet (Troyes > Nuits-Saint-Georges) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 8 juillet (Dole > Station des Rousses) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 9 juillet (Nantua > Chambéry) : à partir de 11h40 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2

- 11 juillet (Périgueux > Bergerac) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 12 juillet (Eymet > Pau) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 13 juillet (Pau > Peyragudes) : à partir de 10h30 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 14 juillet (Saint-Girons > Foix) : à partir de 14h15 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 15 juillet (Blagnac > Rodez) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 16 juillet (Laissac-Sévérac l'Église > Le Puy-en-Velay) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2

- 18 juillet (Le Puy-en-Velay > Romans-sur-Isère) : à partir de 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 19 juillet (La Mure - Serre Chevalier) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 20 juillet (Briançon > Izoard) : à partir de 12h00 sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h00 sur France 2
- 21 juillet (Embrun > Salon-de-Provence) : à partir de 10h sur France 3, à 12h sur France 2, à 12h55 sur France 3 et à 15h sur France 2
- 22 juillet (Marseille > Marseille) : à partir de 15h00 sur France 2
- 23 juillet (Montgeron > Paris - Champs-Élysées) : à partir de 16h00 sur France 2

Les étapes seront commentées par Alexandre Pasteur et Laurent Jalabert. Cédric Vasseur prendra place sur la moto son 1 tandis que Thierry Adam se trouvera quant à lui sur la moto positionnée derrière le peloton. Franck Ferrand sera en charge du patrimoine.

Image à partir du départ et jusqu'à 12h55
Image entre 12h55 et 15h00
Image à partir de 15h00 et jusqu'à l'arrivée

Les courses féminines
- Jeudi 20 juillet : La « Course by le Tour » (Briançon > Col de l'Izoard), à partir de 10h sur France 3 et à 12h15 sur France 2
- Samedi 22 juillet : Contre-la-montre à Marseille, à partir de 13h sur France 3

Les magazines :

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/17051810403156776.png Vélo Club, présenté par Laurent Luyat accompagné de Marion Rousse et Nicolas Geay pour les interviews. Après chaque étape et jusqu’à 18 h 35, en direct de l’arrivée, retour sur les moments forts de la journée

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/170518104030975451.png Le Journal du Tour, présenté par Céline Géraud. Tous les soirs sur France 3, à 20 h 05, en direct de l’étape d’arrivée du Tour, retour sur tous les moments forts de la journée

http://nsa37.casimages.com/img/2017/05/18/17051810403156776.png L’Image du jour, tous les soirs à 20h40


Image

- Les Rois de la Pédale prendront l'antenne 30 minutes avant chaque début d'étape, avec aux manettes Louis-Pierre Frileux et Guillaume Di Grazia. Les journalistes seront accompagnés de Steve Chainel, Jacky Durand, David Moncoutié et Richard Virenque.

- Les étapes, diffusées en intégralité, seront commentées par Guillaume Di Grazia, Jacky Durand et Richard Virenque.

- Les Rois de la Pédale reviendront ensuite sur l'étape du jour.


Image Les commentateurs du Tour :
Sur l'ORTF (1959-1974)
- 1959 : Georges de Caunes et Jean Quittard
- 1960 : Robert Chapatte
- 1961 : Robert Chapatte
- 1962 : Robert Chapatte
- 1963 : Robert Chapatte
- 1964 : Robert Chapatte
- 1965 : Robert Chapatte
- 1966 : Robert Chapatte
- 1967 : Léon Zitrone et Richard Diot
- 1968 : Léon Zitrone et Richard Diot
- 1969 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1970 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1971 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1972 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1973 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1974 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Bernard Giroux sur la moto son.


Sur TF1 (1975-1986)
- 1975 : Daniel Pautrat et Jean-Michel Leulliot. Roger Pingeon en consultant.
- 1976 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1977 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot
- 1978 : Léon Zitrone et Jean-Michel Leulliot. Raymond Poulidor en consultant.
- 1979 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1980 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1981 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1982 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1983 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1984 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1985 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant
- 1986 : Jean-Michel Leulliot et Raymond Poulidor en consultant


Sur Antenne 2 (1976-1986)
- 1976 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1977 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1978 : Robert Chapatte et Pierre Salviac. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1979 : Robert Chapatte et Bernard Giroux sur la moto son
- 1980 : Robert Chapatte et Bernard Giroux sur la moto son
- 1981 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consultant. Bernard Giroux sur la moto son.
- 1982 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consultant. Daniel Pautrat sur la moto son.
- 1983 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consutant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1984 : Robert Chapatte et Raphaël Géminiani en consutant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1985 : Robert Chapatte et Jacques Anquetil en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1986 : Robert Chapatte et Jean-Paul Ollivier sur la moto son


Sur Frances Télévisions (depuis 1987)
- 1987 : Robert Chapatte et Jacques Anquetil en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1988 : Robert Chapatte et Raymond Poulidor en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1989 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1990 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1991 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1992 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1993 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1994 : Robert Chapatte et Patrick Chêne. Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier sur la moto son.
- 1995 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1996 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1997 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1998 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 1999 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 2000 : Patrick Chêne et Bernard Thévenet en consultant. Jean-Paul Ollivier et Jean-René Godart sur les motos son.
- 2001 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et JR Godart sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2002 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et JR Godart sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2003 : Christian Prudhomme et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2004 : Christophe Josse et Bernard Thévenet en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2005 : Henri Sannier et Laurent Jalabert en consultant. Thierry Adam et Jean-René Godart sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2006 : Henri Sannier et Laurent Fignon en consultant. Thierry Adam et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2007 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2008 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2009 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2010 : Thierry Adam et Laurent Fignon en consultant. Laurent Bellet et Laurent Jalabert sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2011 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Laurent Bellet et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2012 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Laurent Bellet et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2013 : Thierry Adam et Cédric Vasseur en consultant. Jean-François Kerckaert et Nicolas Geay sur les motos son. JP Ollivier au patrimoine.
- 2014 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Jean-Paul Ollivier au patrimoine.
- 2015 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Éric Fottorino au patrimoine.
- 2016 : Thierry Adam et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Nicolas Geay sur les motos son. Éric Fottorino au patrimoine.
- 2017 : Alexandre Pasteur et Laurent Jalabert en consultant. Cédric Vasseur et Thierry Adam sur les motos son. Franck Ferrand au patrimoine.


Sur Eurosport (depuis 1992)
- 1992 : Patrick Chassé et Christophe Josse
- 1993 : Patrick Chassé et Vincent Barteau en consultant
- 1994 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau et Laurent Fignon en consultants
- 1995 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau et Laurent Fignon en consultants
- 1996 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Marc Madiot en consultants
- 1996 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1997 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1998 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 1999 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2000 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2001 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2002 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2003 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2004 : Patrick Chassé avec Vincent Barteau, Laurent Fignon et Jean-François Bernard en consultants
- 2005 : Patrick Chassé avec Cyrille Guimard, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2006 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2007 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2008 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2009 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2010 : Patrick Chassé avec Jacky Durand, Richard Virenque et Jean-François Bernard en consultants
- 2011 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Christophe Moreau en consultants
- 2012 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Christophe Moreau en consultants
- 2013 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand et Richard Virenque en consultants
- 2014 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Greg LeMond en consultants
- 2015 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque, David Moncoutié et Stéphane Goubert en consultants
- 2016 : Alexandre Pasteur et Guillaume Di Grazia avec Jacky Durand, Richard Virenque et Steve Chainel en consultants

Image

Image

L'antenne suivra la course dans ses flashes à 14h, 15 et 16h. Et fera des points supplémentaires toutes les demi-heures et tous les jours de la semaine, elle suivra l’arrivée en direct de chaque étape grâce à ses 44 stations locales.

Image

Plusieurs rendez-vous sont prévus tout au long du Tour. Les envoyés spéciaux, Fabrice Rigobert, Fanny Lechevestrier, Xavier Monferran et le consultant Jean-François Bernard feront vivre la course. Au programme, des reportages et analyses de chaque étape.

- "Le Journal du Tour" dès 6h40, 7h40, 9h10, 10h35, 19h10.

- Une nouveauté, "Les informés du Tour" présenté par Jérôme Cadet de 11h à 12h. Pendant cette heure, le journaliste sera en direct du village départ. Multicarte, il dressera le contexte historique de la région traversée, analysera une course ou une performance en compagnie de nombreux invités. Une personnalité viendra aussi lui raconter sa passion pour le Tour.

- A 18h25, Jean-François Bernard fera le "Point d’étape".

Tous les soirs, à 19h45 et 22h45, dans "le Club Tour", Jérôme Cadet proposera un bilan de la journée écoulée avec des journalistes de la presse écrite, nationale et régionale.

Image «Intégrale Tour» : De 15h à 21h, le Tour de France est commenté par Christophe Cessieux et les membres de la Dream Team cyclisme de RMC Sport : Cyrille Guimard, Luc Leblanc, Thierry Bourguignon et Jérôme Pineau.

"Best of du Tour de France" : L'émission résume tous les moments forts de l’étape du jour à partir de 23h.

Image RTL proposera des flashes d'information chaque demi-heure à partir de 12h30, les passages des grands cols et enfin les 5 derniers kilomètres de chaque étape en direct. "Le Club Jalabert" sera quant à lui à l'antenne de 18h30 à 19h, du 1er au 22 juillet. Le 23 juillet, une édition spéciale de 2 heures sera diffusée entre 19h et 21h. Quatre journalistes de la station de la Rue Bayard seront mobilisés pour couvrir l’événement : Christian Ollivier, Nicolas Georgereau, Christophe Pacaud et Brice Dugénie.

Image Site officiel

Image Pro Cycling Stats

Image @LeGruppetto, @LeTour, @LaGrosseBoucle, @DansLaMusette

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:04

Image

Les statistiques du Tour 2017

• Concernant la startlist :

- Les 2 anciens vainqueurs finaux : Alberto Contador (2007 et 2009) et Christopher Froome (2013, 2015 et 2016)

- Les 33 anciens vainqueurs d'étapes :
• 30 étapes :
- Mark Cavendish (Châteauroux, Toulouse, Narbonne et Nîmes en 2008 ; Brignoles, La Grande-Motte, Issoudun, Saint-Fargeau, Aubenas et Paris en 2009 ; Montargis, Gueugnon, Bourg-lès-Valence, Bordeaux et Paris en 2010 ; Cap-Fréhel, Châteauroux, Lavaur, Montpellier et Paris en 2011 ; Tournai, Brive-la-Gaillarde et Paris en 2012 ; Marseille et Saint-Amand-Montrond en 2013 ; Fougères en 2015 ; Utah Beach - Sainte-Marie-du-Mont, Angers, Montauban et Villars-les-Dombes en 2016)

• 11 étapes :
- André Greipel (Carmaux en 2011 ; Rouen, Saint-Quentin et Le Cap d'Agde en 2012 ; Montpellier en 2013 ; Reims en 2014 ; Zélande, Amiens, Valence et Paris en 2015 ; Paris en 2016)

• 9 étapes :
- Marcel Kittel (Bastia, Saint-Malo, Tours et Paris en 2013 ; Harrogate, Londres, Lille et Paris en 2014 ; Limoges en 2016)

• 7 étapes :
- Christopher Froome (La Planche des Belles Filles en 2012 ; Ax-3-Domaines, Mont Ventoux et Chorges en 2014 ; La Pierre-Saint-Martin en 2015 ; Bagnères-de-Luchon et Megève en 2016)
- Peter Sagan (Seraing, Boulogne-sur-Mer et Metz en 2012 ; Albi en 2013 ; Cherbourg, Montpellier et Berne en 2016)

• 5 étapes :
- Tony Martin (Grenoble en 2011 ; Mont Saint-Michel en 2013 ; Mulhouse et Périgueux en 2014 ; Cambrai en 2015)

• 4 victoires :
- Thomas Voeckler (Perpignan en 2009 ; Bagnères-de-Luchon en 2010 ; Bellegarde-sur-Valserine et Bagnères-de-Luchon en 2012)

• 3 victoires :
- Sylvain Chavanel (Montluçon en 2008 ; Spa et la Station des Rousses en 2012)
- Alberto Contador (Plateau de Beille en 2007 ; Verbier et Annecy en 2009)
- Rafal Majka (Risoul et Saint-Lary-Soulan-Pla d'Adet en 2014 ; Cauterets en 2015)
- Alejandro Valverde (Plumelec en 2008 ; Super-Besse en 2009 ; Peyragudes en 2012)

• 2 victoires :
- Romain Bardet (Saint-Jean-de-Maurienne en 2015 ; Saint-Gervais - Mont Blanc en 2016)
- Edvald Boasson Hagen (Lisieux et Pinerolo en 2011)
- Steve Cummings (Mende en 2015 ; Lac de Payolle en 2016)
- Alexander Kristoff (Saint-Étienne et Nîmes en 2014)
- Thibaut Pinot (Porrentruy en 2012 ; Alpe d'Huez en 2015)
- Nairo Quintana (Annecy-Semnoz en 2012)
- Pierre Rolland (Alpe d'Huez en 2011 ; La Toussuire en 2012)
- Matteo Trentin (Lyon en 2013 ; Nancy en 2014)
- Greg Van Avermaet (Rodez en 2015 ; Le Lioran en 2016)

• 1 victoires :
- Jan Bakelants (Ajaccio en 2013)
- Marc Burghardt (Saint-Étienne en 2008)
- Thomas De Gendt (Mont Ventoux en 2016)
- Brice Feillu (Andorre-Arcalis en 2009)
- Tony Gallopin (Oyonnax en 2014)
- Simon Geschke (Pra-Loup en 2015)
- Philippe Gilbert (Mont des Alouettes en 2011)
- Ion Izagirre (Morzine en 2016)
- Daniel Martin (Bagnères-de-Bigorre en 2013)
- Michael Matthews (Revel en 2011)
- Jarlinson Pantano (Culoz en 2016)
- Zdenek Stybar (Le Havre en 2015)
- Alexis Vuillermoz (Mûr-de-Bretagne en 2015)

- Coureurs comptabilisant le plus de participations au Tour :
  1. Sylvain Chavanel - 16 (2001-2016)
  2. Haimar Zubeldia - 15 (2001-2009, 2011-2016)
  3. Thomas Voeckler - 14 (2003-2016)
  4. Bernhard Eisel - 11 (2004-2012, 2014, 2016)
  5. Mark Cavendish - 10 (2007-2016)
  6. Alejandro Valverde - 9 (2005-2008, 2012-2016)
  7. Andrei Grivko - 9 (2005-2007, 2010-2012, 2014-2016)
  8. Alberto Contador - 9 (2005, 2007, 2009-2011, 2013-2016)
- Coureurs les plus jeunes :
  1. Élie Gesbert - 22 ans
  2. Tiesj Benoot - 23 ans et 3 mois
  3. Nils Politt - 23 ans et 3 mois
  4. Thomas Boudat - 23 ans et 4 mois
  5. Rick Zabel - 23 ans et 6 mois
  6. Stefan Küng - 23 ans et 7 mois
  7. Michael Gogl - 23 ans et 7 mois
  8. Alberto Bettiol - 23 ans et 8 mois
  9. Pierre Latour - 23 ans et 8 mois
  10. Olivier Le Gac - 23 ans et 10 mois
- Coureurs les plus âgés :
  1. Haimar Zubeldia - 40 ans et 3 mois
  2. Mathew Hayman - 39 ans et 2 mois
  3. Thomas Voeckler - 38 ans
  4. Sylvain Chavanel - 38 ans
  5. Roy Curvers - 37 ans et 6 mois
  6. Lars Ytting Bak - 37 ans et 5 mois
  7. Markel Irizar - 37 ans et 4 mois
  8. Alejandro Valverde - 37 ans et 2 mois
  9. Borut Bozic - 36 ans et 10 mois
  10. Manuel Mori - 36 ans et 10 mois
- Nombre de coureurs par âges :

40 ans21 ans22 ans23 ans24 ans
1011013
25 ans26 ans27 ans28 ans29 ans
1017221316
30 ans31 ans32 ans33 ans34 ans
201917118
35 ans36 ans37 ans38 ans39 ans
211421

- Les 32 nationalités présentes au départ :
  1. France - 39
  2. Italie - 18
  3. Allemagne et Belgique - 16
  4. Pays-Bas - 15
  5. Espagne - 13
  6. Australie et Grande-Bretagne - 9
  7. Colombie - 7
  8. Suisse - 6
  9. Afrique du Sud , Kazakhstan , Nouvelle-Zélande , Pologne et Slovénie - 4
  10. Autriche , Danemark , États-Unis , Norvège et République Tchèque - 3
  11. Croatie , Irlande et Slovaquie - 2
  12. Argentine , Biélorussie , Costa Rica , Éthiopie , Lituanie , Luxembourg , Japon , Portugal et Ukraine
- Nombre de participations totales avec les neuf coureurs de chaque formation :
  1. Trek-Segafredo - 47
  2. Direct Énergie - 46
  3. Dimension Data - 44
  4. Lotto-Soudal - 43
  5. BMC Racing Team et Team Sky - 36
  6. Cofidis, Solutions Crédits - 32
  7. Movistar Team - 31
  8. Quick-Step Floors et Team Sunweb - 29
  9. ORICA-Scott - 27
  10. AG2R La Mondiale et FDJ - 26
  11. Astana Pro Team - 23
  12. BORA-Hansgrohe - 22
  13. Katusha-Alpecin - 21
  14. Bahrain-Merida - 20
  15. Fortunéo - Vital Conceept - 19
  16. Cannondale-Drapac - 18
  17. UAE Team Emirates et LottoNL-Jumbo - 16
- Les moyennes du peloton :
- Âge : 29 ans et 4 mois
- Taille : 1.81 m
- Poids : 68,8 kg
- Kilomètres parcourus en course : 6161 km
- Nombre de jours de course : 40

- Les champions nationaux présents au départ :
- Reinardt Janse van Rensburg ; Daril Impey
- Marcus Burghardt ; Tony Martin
- Oliver Naesen
- Sergio Luis Henao
- Jesús Herrada ; Jonathan Castroviejo
- Tsgabu Grmay
- Arnaud Démare ; Pierre Latour
- Stephen Cummings ; Stephen Cummings
- Fabio Aru
- Ignatas Konovalovas
- Edvald Boasson Hagen
- Ramon Sinkeldam
- Zdenek Stybar
- Juraj Sagan


Image

• Concernant le parcours :

- 3540 kilomètres dont 409.5 à l'étranger
- 36.5 kilomètres contre-la-montre
- 53 ascensions répertoriées dont 23 cols de 2e catégorie et plus
- 10 sites et villes-étapes inédits : Düsseldorf (1ère étape et départ 2e étape), Mondorf-les-Bains (départ 4e étape), Nuits-Saint-Georges (arrivée 7e étape), Nantua (départ 9e étape), Eymet (départ 11e étape), Laissac-Sévérac l’Église (départ 15e étape), Romans-sur-Isère (arrivée 16e étape), La Mure (départ 17e étape), Izoard (arrivée 18e étape) et Salon-de-Provence (arrivée 19e étape)

- Comparatif du Tour 2017 par rapport aux 23 dernières éditions :



• Les anniversaires à fêter durant le Tour :

- 1 juillet : Élie Gesbert (22 ans)
- 2 juillet : Jurgen Roelandts (32 ans)

- 3 juillet : Fabio Aru (27 ans), Nicolas Roche (33 ans)
- 4 juillet :
- 5 juillet : Alexander Kristoff (30 ans), Philippe Gilbert (35 ans)
- 6 juillet :
- 7 juillet : Nathan Brown (26 ans)
- 8 juillet :
- 9 juillet :

- 10 juillet : Florian Sénéchal (24 ans)
- 11 juillet :
- 12 juillet :
- 13 juillet :
- 14 juillet :
- 15 juillet : Diego Ulissi (28 ans)
- 16 juillet : André Greipel (35 ans)

- 17 juillet :
- 18 juillet : Simon Clarke (31 ans), Javier Moreno (33 ans), Daniel Navarro (34 ans)
- 19 juillet : Laurent Pichon (31 ans)
- 20 juillet :
- 21 juillet :
- 22 juillet :
- 23 juillet :

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:05

Image

L'édition 2016

Sur le forum

Les étapes

http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/30/170130011235677476.jpg1. Mont-Saint-Michel > Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont (188 km) : Mark Cavendish
2. Saint-Lô > Cherbourg-en-Cotentin (183 km) : Peter Sagan
3. Granville > Angers (223.5 km) : Mark Cavendish
4. Saumur > Limoges (237.5 km) : Marcel Kittel
5. Limoges > Le Lioran (216 km) : Greg Van Avermaet
6. Arpajon-sur-Cère > Montauban (190.5 km) : Mark Cavendish
7. L'Isle-Jourdain > Lac de Payolle (162.5 km) : Stephen Cummings
8. Pau > Bagnères-de-Luchon (184 km) : Christopher Froome
9. Vielha Val d'Aran > Andorre Arcalis (184 km) : Tom Dumoulin

REPOS

10. Escaldes-Engordany > Revel (198 km) : Michael Matthews
11. Carcassonne > Montpellier (164 km) : Peter Sagan
12. Montpellier > Mont Ventoux (184 168 km) : Thomas De Gendt
13. Bourg-Saint-Andéol > La Caverne du Pont-d'Arc (ITT, 37.5 km) : Tom Dumoulin
14. Montélimar > Villars-Les-Dombes Parc des Oiseaux (208.5 km) : Mark Cavendish
15. Bourg-en-Bresse > Culoz (160 km) : Jarlinson Pantano
16. Moirans-en-Montagne > Berne (206 km) : Peter Sagan

REPOS

17. Berne > Finhaut-Emosson (184.5 km) : Ilnur Zakarin
18. Sallanches > Megève (ITT, 17 km) : Christopher Froome
19. Albertville > Saint-Gervais - Mont-Blanc (146 km) : Romain Bardet
20. Megève > Morzine (146.5 km) : Ion Izagirre
21. Chantilly > Paris Champs-Élysées (113 km) : André Greipel

Classement général :

http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/08/17010810554275633.jpg
  1. Christopher Froome
  2. Romain Bardet + 4:05
  3. Nairo Quintana + 4:21
  4. Adam Yates + 4:42
  5. Richie Porte + 5:17
  6. Alejandro Valverde + 6:16
  7. Joaquim Rodriguez + 6:58
  8. Louis Meintjes + 6:58
  9. Daniel Martin + 7:04
  10. Roman Kreuziger + 7:11
  11. Bauke Mollema + 13:13
  12. Sergio Luis Henao + 18:51
  13. Fabio Aru + 19:20
  14. Sebastien Reichenbach + 24:59
  15. Geraint Thomas + 28:31
• Classements annexes

http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/31/170131034321889863.jpgClassement par points :
  1. Peter Sagan - 470 points
  2. Marcel Kittel - 228
  3. Michael Matthews - 199
  4. André Greipel - 178
  5. Alexander Kristoff - 172
Classement de la montagne :
  1. Rafal Majka - 209 points
  2. Thomas De Gendt - 130
  3. Jarlinson Pantano - 121
  4. Ilnur Zakarin - 84
  5. Rui Costa - 76
Classement du meilleur jeune :
  1. Adam Yates
  2. Louis Meintjes + 2:16
  3. Emanuel Buchmann + 42:58
  4. Warren Barguil + 47:32
  5. Wilco Kelderman + 1:19:56
Classement par équipes :
  1. Movistar Team
  2. Team Sky + 8:14
  3. BMC Racing Team + 48:11
  4. AG2R La Mondiale + 56:50
  5. Astana + 1:16:58
Super-combatif : Peter Sagan

Image L'album photo
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:05

Image

Histoire

Image
Ferdi Kübler, vainqueur du Tour de France 1950, né six jours après la création du maillot jaune en 1919 et décédé le 26 décembre dernier.

- 1902 : Novembre : le projet du Tour de France est adopté.
- 1903 : 1er juillet : départ du premier Tour de France devant le café Le Réveil-Matin à Montgeron.
- 1904 : Après divers déclassements, Henri Cornet (20 ans) remporte la course. Il est toujours le plus jeune vainqueur de l'histoire.
- 1905 : Première du Ballon d’Alsace et des Alpes (col Bayard, côte de Laffrey).
- 1906 : Création de la flamme rouge pour symboliser le dernier kilomètre. Le Tour visite l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.
- 1907 : Incursion en Suisse, à Genève, sur l'étape Lyon > Grenoble.
- 1909 : Un étranger, François Faber (Luxembourg), devient le premier étranger à remporter la course.

- 1910 : Le Tour franchit les Pyrénées (cols des Ares, de Port, de Portet d’Aspet, de Peyressourde, d’Aspin, du Tourmalet et de l’Aubisque).
- 1911 : Le Tour à l’assaut des « Grandes Alpes » (cols du Lautaret, du Galibier, d’Allos, du Télégraphe, de Braus et de Castillon).
- 1912 : Un belge, Odile Defraye, remporte la course.
- 1913 : Retour définitif au classement aux temps après l’expérience du classement par points.
- 1914 : Les plaques de cadres sont créées.
- 1919 : Création du Maillot Jaune le 18 juillet à Grenoble, dans le Café de l’Ascenceur.

- 1920 : Les belges trustent les sept premières places du classement général final.
- 1921 : Les presses étrangères (Belgique, Italie) et régionales disposent de voitures particulières
- 1922 : L’Izoard est escaladé pour la première fois.
- 1923 : La victoire finale d'Henri Pélissier permet au journal L'Auto de tirer à un million d'exemplaires.
- 1924 : Première victoire finale italienne (Ottavio Bottecchia). Albert Londres écrit l’article « Les forçats de la route ».
- 1925 : Aucun français dans les dix premiers, une premièr
- 1926 : Premier départ de province (Évian). Distance record : 5 745 km.
- 1927 : Les étapes tendent à se réduire (10 de moins de 200 kilomètres).
- 1928 : Première participation d’un coureur australien, Hubert Opperman.
- 1929 : Première émission radiophonique sur le Tour.

- 1930 : Création des équipes nationales, du Challenge International et de la Caravane publicitaire.
- 1931 : Les étapes du Tour continuent à se raccourcir, l’une d’elle se rapproche des 100 kilomètres (Gap > Grenoble, 102 km).
- 1932 : Un Allemand monte sur le podium : Kurt Stoepel (2e). Bonifications en temps accordées aux trois premiers de chaque étape.
- 1933 : Création du Grand Prix de la Montagne.
- 1934 : Première étape contre la montre individuel entre La Roche-sur-Yon et Nantes (80 kilomètres).
- 1935 : Premier contre-la-montre par équipes entre Nîmes et Montpellier. Apparition des demi-étapes.
- 1936 : Jacques Goddet succède au pied levé à Henri Desgrange, malade.
- 1937 : Emploi généralisé du dérailleur.
- 1938 : Les coureurs ne peuvent plus s’aligner à titre individuel.
- 1939 : Création des équipes régionales françaises (Nord-Est-Île-de-France, Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est).

- 1947 : Renaissance du Tour après sept ans d’interruption. Première étape dans une capitale étrangère (Bruxelles).
- 1948 : Première retransmission en direct en extérieur de la télévision française lors de la dernière étape.
- 1949 : Premier journal TV à Livry-Gargan le 29 juin, à la veille du départ, avec Pierre Sabbagh.

- 1950 : Le Massif Central est enfin affronté, avec la Croix de Chauboret (CLM).
- 1951 : « Découverte » du Mont Ventoux.
- 1952 : Premières arrivées en altitude (Alpe-d’Huez, Sestrières, Puy de Dôme). Le Tour ne réalise plus un « chemin de ronde ».
- 1953 : Tour du Cinquantenaire. Création du maillot vert. La garde républicaine fait son entrée officiel sur la Grande Boucle.
- 1954 : Premier départ de l’étranger (Amsterdam).
- 1955 : Premières photos-finishs à l'arrivée.
- 1956 : Création du prix du super-combatif.
- 1957 : Premier reportage TV de Robert Chapatte.
- 1958 : Premier direct depuis la route du Tour grâce à quatre caméras fixes hissées au sommet de l'Aubisque et première arrivée au Parc.
- 1959 : Premier transfert en autocar entre Rennes et Blain. Premier transfert par train (Bordeaux - Mont-de-Marsan) l'année suivante.

- 1960 : Première diffusion "mobile" dans l'ascension de Peyressourde et dans la descente vers Luchon.
- 1961 : La R.T.F. retransmet en direct la dernière heure et demie de quatre étapes.
- 1962 : Chaque étape bénéficie d'une retransmission sur ses dix derniers kilomètres à l'aide de deux motos.
- 1963 : Toutes les étapes sont filmées à l'aide d'un hélicoptère.
- 1964 : Les changements de vélos sont désormais autorisés.
- 1965 : Premier Grand Départ depuis l'Allemagne Fédérale, à Cologne.
- 1966 : La lutte anti-dopage apparaît sur le Tour. Raymond Poulidor est le premier coureur contrôlé.
- 1967 : Création du prologue (5.7 km, à Angers) et dernière arrivée du Tour au Parc des Princes.
- 1968 : Première des sept arrivées finales du Tour au vélodrome de Vincennes, aussi appelé "La Cipale".
- 1969 : Retour durable à la formule des équipes de marques.

- 1970 : Un Scandinave sur le podium, Gosta Pettersson (Suède).
- 1971 : Premiers transferts aériens (Le Touquet - Paris et Marseille - Albi).
- 1972 : Étape en ligne de seulement 28 kilomètres entre Aix-les-Bains et le Mont Revard (victoire de Cyrille Guimard).
- 1973 : Année où Poulidor passe le plus près du Maillot Jaune (à 80 centièmes de Zoetemelk après le Prologue de Scheveningen).
- 1974 : Étape inédite en Grande-Bretagne (Plymouth). Transfert par mer.
- 1975 : Première arrivée sur les Champs-Élysées. Créations du maillot à pois et du maillot blanc.
- 1976 : Daniel Mangeas devient speaker animateur officiel du Tour. Il le restera jusqu'en 2014.
- 1977 : Les Pyrénées sont franchies dès la deuxième étape (Auch > Pau, 253 kilomètres).
- 1978 : Michel Pollentier devient le premier maillot jaune exclu du Tour, pour fraude au contrôle anti-dopage. Une triste première...
- 1979 : l’Alpe d’Huez est escaladé deux fois à 24 heures d’intervalle.

- 1980 : Abandon de Bernard Hinault à Pau et victoire finale de Joop Zoetemelk après avoir terminé six fois second.
- 1981 : Le maillot jaune est porté par un non-européen (Phil Anderson, Australie) pour la première fois.
- 1982 : Gérard Porte devient directeur du service médical. Il le restera jusqu'en 2010.
- 1983 : Formule open.
- 1984 : Un maillot rouge est créé pour les sprints intermédiaires.
- 1985 : Les pédales automatiques et les roues lenticulaires arrivent sur le Tour.
- 1986 : Première victoire finale d’un non-européen (Greg LeMond, États-Unis). Un canadien porte la tunique de leader (Alex Stieda).
- 1987 : Départ de Berlin.
- 1988 : Création du Village départ et dernière ascension du mythique Puy de Dôme (1465 m).
- 1989 : Jean-Marie Leblanc, ancien coureur, devient directeur de l'épreuve.

- 1990 : Première étape diffusée en intégralité : Saint Gervais > L'Alpe d'Huez (11e étape, 182.5 kilomètres).
- 1991 : L’équipe P.D.M., dont tous les coureurs sont malades, se retire après la onzième étape (Saint-Herblain).
- 1992 : Parcours européen. Départ d’Espagne (Saint-Sébastien).
- 1993 : Incursion dans l’Île de Noirmoutier (passage du Gois).
- 1994 : Le Tour emprunte en première mondiale le tunnel sous la Manche.
- 1995 : Chute mortelle de Fabio Casartelli dans la descente du Portet-d’Aspet. Passage sur le Pont de Normandie.
- 1996 : Vainqueur, Bjarne Riis avouera s’être dopé le 25 mai 2007. Les faits étaient alors prescrits par les règlements.
- 1997 : Première victoire allemande dans le Tour de France, soixante-cinq après le podium de Kurt Stoepel (2e en 1932).
- 1998 : Départ d’Irlande (Dublin).
- 1999 : « Tour du renouveau » après l’affaire Festina.

- 2000 : Le Tour de l’an 2000 part du Futuroscope. Réintroduction du maillot blanc, absent depuis 1988.
- 2001 : Plus gros écart entre une échappée et un peloton : 35’54’’, lors de l’étape Colmar > Pontarlier.
- 2002 : Les oreillettes sont utilisées par tous les coureurs.
- 2003 : Le Tour fête son centenaire. Premier maillot jaune porté par un sud-américain (Victor Hugo Peña, Colombie).
- 2004 : Skoda devient voiture officielle du Tour de France.
- 2005 : Dernière fois où les Champs-Élysées n’ont pas été le thêatre d’un sprint massif (victoire d’Alexandre Vinokourov).
- 2006 : L’affaire Puerto est déclenchée peu avant le départ de Strasbourg. Les principaux favoris sont interdits de départ.
- 2007 : Départ de Grande-Bretagne (Londres). Christian Prudhomme devient directeur de la course.
- 2008 : L’anglais Mark Cavendish remporte ses quatre premières étapes sur le Tour. Il en est aujourd’hui à 30 bouquets.
- 2009 : Grand Départ depuis Monaco. Le Mont Ventoux est programmé à la veille de l’arrivée finale.

- 2010 : Le Tourmalet est le théâtre d’une arrivée au sommet. Tous les vélos des vainqueurs d’étapes sont contrôlées.
- 2011 : Plus haute arrivée de l’histoire du Tour : sommet du Galibier (2 645m). Florence Pommerie devient directrice du service médical.
- 2012 : Première ascension de la Planche des Belles Filles.
- 2013 : Centième édition. Départ de la Corse qui accueille le Tour pour la première fois. Arrivée en soirée à Paris.
- 2014 : Départ le plus septentrional de l’histoire du Tour dans le Yorkshire, un an après le plus méridional (en Corse).
- 2015 : ASO invite une équipe africaine : MTN-Qhubeka.
- 2016 : Dernier Tour de France de Gérard Holtz, deux ans après le dernier Tour de Jean-Paul Ollivier.
- 2017 : Toutes les étapes sont diffusées en intégralité.

http://nsa37.casimages.com/img/2017/01/31/170131043540704860.jpgLes directeurs du Tour de France :
  • 1903-1936 : Henri Desgrange
  • 1936-1987 : Jacques Goddet
  • 1962-1987 : Félix Lévitan Codirecteur
  • 1987 : Jean-François Naquet-Radiguet et Xavier Louy
  • 1988 : Xavier Louy
  • 1989-2006 : Jean-Marie Leblanc
  • Depuis 2007 : Christian Prudhomme

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:05

Image

La France sur le Tour

Les résultats français sur le Tour depuis 1903 :
1903 : Premier au général : Maurice Garin (1er) | 5 étapes (Maurice Garin, x3 ; Hippolyte Aucouturier, x2)
1904 : Premier au général : Henri Cornet (1er) | 5 étapes (Antonin Faure ; Henri Cornet ; François Beaugendre ; Jean-Baptiste Dortignacq, x2)
1905 : Premier au général : Louis Trousselier (1er) | 11 étapes/11 (Louis Trousselier, x5 ; Hippolyte Aucouturier, x3 ; Jean-Baptiste Dortignacq, x3)
1906 : Premier au général : René Pottier (1er) | 13 étapes/13 (Émile Georget ; René Pottier, x5 ; Georges Passerieu, x2 ; Louis Trousselier, x4 ; Jean-Baptiste Dortignacq)
1907 : Premier au général : Lucien Petit-Breton (1er) | 14 étapes/14 (Louis Trousselier, x2 ; Émile Georget, x6 ; Marcel Cadole ; Georges Passerieu, x2 ; Lucien Petit-Breton, x2 ; Gustave Garrigou, x2)
1908 : Premier au général : Lucien Petit-Breton (1er) | 10 étapes (Georges Passerieu, x3 ; Lucien Petit-Breton, x5 ; Jean-Baptiste Dortignacq ; Georges Paulmier)
1909 : Premier au général : Gustave Garrigou (2e) | 7 étapes (Ernest Paul ; Jean Alavoine, x2 ; Contant Ménager ; Louis Trousselier ; Gustave Garrigou ; Paul Duboc)

Image
Louis Trousselier, vainqueur du Tour de France 1905 et de 13 étapes entre 1905 et 1910

1910 : Premier au général : Octave Lapize (1er) | 11 étapes (Charles Crupelandt ; Émile Georget ; Octave Lapize, x4 ; Julien Maitron ; Georges Paulmier ; Ernest Paul ; Louis Trousselier ; Gustave Garrigou)
1911 : Premier au général : Gustave Garrigou (1er) | 12 étapes (Gustave Garrigou, x2 ; Charles Crupelandt, x2 ; Émile Georget ; Paul Duboc, x4 ; Maurice Brocco ; Marcel Godivier, x2)
1912 : Premier au général : Eugène Christophe (2e) | 8 étapes (Charles Crupelandt ; Eugène Christophe, x3 ; Octave Lapize ; Jean Alavoine, x3)
1913 : Premier au général : Gustave Garrigou (2e) | 2 étapes (Henri Pélissier ; Gustave Garrigou)
1914 : Premier au général : Henri Pélissier (2e) | 7 étapes (Émile Engel ; Jean Alavoine ; Octave Lapize ; Henri Pélissier, x3 ; Gustave Garrigou)

1919 : Premier au général : Jean Alavoine (2e) | 11 étapes (Henri Pélissier ; Francis Pélissier ; Jean Alavoine, x5 ; Honoré Barthélémy, x4)

Image
Gaston Rebry (France), Julien Vervaecke (Belgique), André Leducq (France) et Nicolas Frantz (Luxembourg) en 1928, à Paris

1920 : Premier au général : Honoré Barthélémy (8e) | 3 étapes (Henri Pélissier, x2 ; Félix Goethals)
1921 : Premier au général : Honoré Barthélémy (3e) | 5 étapes (Romain Bellenger ; Félix Goethals, x3 ; Honoré Barthélémy)
1922 : Premier au général : Jean Alavoine (2e) | 6 étapes (Robert Jacquinot, x2 ; Romain Bellenger ; Jean Alavoine, x3)
1923 : Premier au général : Henri Pélissier (1er) | 12 étapes (Robert Jacquinot, x2 ; Henri Pélissier, x3 ; Jean Alavoine, x3 ; Joseph Muller ; Romain Bellenger ; Félix Goethals, x2)
1924 : Premier au général : Joseph Muller (6e) | 4 étapes (Romain Bellenger, x2 ; Félix Goethals ; Arsène Alancourt)
1925 : Premier au général : Romain Bellenger (11e) | 1 étape (Romain Bellenger)
1926 : Premier au général : Georges Cuvilier (8e) | 0 étape
1927 : Premier au général : André Leducq (4e) | 6 étapes (Francis Pélissier ; Ferdinand Le Drogo ; André Leducq, x3 ; Antonin Magne)
1928 : Premier au général : André Leducq (2e) | 13 étapes (André Leducq, x4 ; Marcel Bidot ; Victor Fontan, x2 ; Antonin Magne, x2 ; Julien Moineau ; Pierre Magne ; Joseph Mauclair ; Marcel Huot)
1929 : Premier au général : Antonin Magne (7e) | 10 étapes (André Leducq, x5 ; Paul Le Drogo ; Julien Moineau ; Marcel Bidot ; Benoît Faure ; Charles Pélissier)

Image
Antonin Magne, Yves Le Goff et Alfons Schepers (Belgique) dans le col du Télégraphe lors de l'étape Aix-les-Bains - Grenoble de 1934

1930 : 1 équipe, 55 coureurs. | Premier au général : André Leducq (1er) | 13 étapes (Charles Pélissier, x8 ; André Leducq, x2 ; Jules Merviel ; Antonin Magne ; Louis Peglion) | Classement par équipes (France)
1931 : 1 équipe, 30 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (1er) | 8 étapes (André Godinat ; Charles Pélissier, x5 ; Antonin Magne ; André Leducq)
1932 : 1 équipe, 27 coureurs. | Premier au général : André Leducq (1er) | 7 étapes (André Leducq, x6 ; Roger Lapébie)
1933 : 1 équipe, 29 coureurs. | Premier au général : Georges Speicher (1er) | 9 étapes (Maurice Archambaud, x2 ; Georges Speicher, x3 ; Fernand Cornez ; André Leducq, x2 ; René Le Grevès)|Classement par équipes (France)
1934 : 1 équipe, 20 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (1er) | 20 étapes (Georges Speicher, x5 ; René Le Grevès, x4 ; Roger Lapébie, x5 ; René Vietto, x4 ; Antonin Magne, x2 ; Raymond Louviot) | Classement de la montagne (René Vietto)
1935 : Premier au général : Georges Speicher (6e) | 13 étapes (Charles Pélissier, x2 ; Maurice Archambaud, x2 ; René Vietto, x2 ; Georges Speicher ; René Le Grevès, x4 ; Julien Moineau ; André Leducq)
1936 : 1 équipe, 39 coureurs. | Premier au général : Antonin Magne (2e) | 13 étapes (Maurice Archambaud ; René Le Grevès, x6 ; Jean-Marie Goasmat ; Léon Level ; Paul Maye, x2 ; Sauveur Ducazeaux ; Antonin Magne)
1937 : 1 équipe, 33 coureurs. | Premier au général : Roger Lapébie (1er) | 9 étapes (Maurice Archambaud ; Henri Puppo ; Roger Lapébie, x3 ; Alphonse Antoine ; Paul Chocque, x2 ; Raymond Passat) | Classement par équipes (France)
1938 : 3 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Victor Cosson (3e) | 7 étapes (Jean Fréchaut, x3 ; Antonin Magne, x2 ; Dante Gianello ; Fabien Galateau ; André Leducq)
1939 : 5 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : René Vietto (2e) | 17 étapes (Amédée Fournier, x2 ; Éloi Tassin ; Pierre Cloarec, x2 ; Raymond Louviot ; Edmond Pagès ; Raymond Passat ; Pierre Jaminet ; Maurice Archambaud, x4 ; Fabien Galateau ; Pierre Gallien ; Pierre Jaminet ; René Le Grevès)

1947 : 6 équipes, 58 coureurs. | Premier au général : Jean Robic (1er) | 12 étapes (René Vietto, x2 ; Jean Robic, x3 ; Lucien Teisseire, x2 ; Édouard Fachleitner ; Henri Massal ; Albert Bourlon ; Éloi Tassin ; Maurice Diot)
1948 : 6 équipes, 61 coureurs. | Premier au général : Guy Lapébie (3e) | 6 étapes (Guy Lapébie ; Jacques Pras ; Raoul Rémy ; Louison Bobet, x2 ; Bernard Gauthier)
1949 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Jacques Marinelli (3e) | 8 étapes (Marcel Dussault ; Lucien Teisseire ; Adolphe Deladda ; Guy Lapébie ; Louis Caput ; Jean Robic ; Émile Idée ; Raphaël Géminiani)

Image
Louison Bobet

1950 : 7 équipes, 63 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (3e) | 9 étapes (Nello Lauredi ; Marcel Dussault ; Marcel Molinès ; Custodio Dos Reis ; Raphaël Géminiani, x2 ; Louison Bobet ; Gino Sciardis ; Émile Baffert) | Classement de la montagne (Louison Bobet)
1951 : 6 équipes, 68 coureurs. | Premier au général : Raphaël Géminiani (2e) | 6 étapes (Georges Meunier ; Roger Lévêque ; Édouard Muller ; Raphaël Géminiani ; Louison Bobet ; Adolphe Deledda) | Classement de la montagne (Raphaël Géminiani) | Classement par équipes (France)
1952 : 6 équipes, 61 coureurs. | Premier au général : Jean Robic (5e) | 9 étapes (Nello Lauredi ; Pierre Molinéris ; Raphaël Géminiani, x2 ; Raoul Rémy ; Jean Robic ; Georges Decaux ; Jacques Vivier ; Antonin Rolland)
1953 : 6 équipes, 59 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 10 étapes (Stanislas Bober ; Jean Malléjac ; Jean Robic ; André Darrigade ; Nello Lauredi ; Bernard Quennehen ; Maurice Quentin ; Louison Bobet, x2 ; Georges Meunier)
1954 : 6 équipes, 59 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 15 étapes (Louison Bobet, x3 ; Marcel Dussault ; Dominique Forlini, x2 ; Jacques Vivier ; Gilbert Bauvin, x2 ; Jean Forestier ; Lucien Lazaridès ; Jean Dotto ; Lucien Teisseire ; François Mahé ; Robert Varnajo)
1955 : 6 équipes, 60 coureurs. | Premier au général : Louison Bobet (1er) | 9 étapes (Antoine Rolland ; Louison Bobet, x2 ; Roger Hassenforder ; André Darrigade ; Raphaël Géminiani ; Lucien Lazaridès ; Louis Caput ; Jean Forestier) | Classement par équipes (France)
1956 : 6 équipes, 57 coureurs. | Premier au général : Roger Walkowiak (1er) | 8 étapes (André Darrigade ; Roger Hassenforder, x4 ; Joseph Morvan ; Joseph Thomin ; Jean Forestier)
1957 : 6 équipes, 60 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | Classement par points (Jean Forestier) | Classement par équipes (France)
1958 : 4 équipes, 47 coureurs. | Premier au général : Raphaël Géminiani (3e) | 17 étapes (André Darrigade, x3 : René Privat, x3 ; France ; Jacques Anquetil, x4 ; Gilbert Bauvin ; André Trochut ; Roger Hassenforder, x2 ; Jean Stablinski ; Jean Bourlès ) | 9 étapes (André Darrigade, x5 ; Gilbert Bauvin ; Jean Gainche ; Tino Sabbadini ; Louis Bergaud) | Classement par points (Jean Graczyk)
1959 : 4 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Henri Anglade (2e) | 12 étapes (André Darrigade, x2 ; Robert Cazala ; Jean Graczyk ; Roger Rivière, x2 ; Roger Hassenforder ; Michel Dejouhannet ; Marcel Queheille ; Henry Anglade ; André Le Dissez ; Joseph Groussard) | Classement par points (André Darrigade)

Image
Jacques Anquetil et Raymond Poulidor dans le Puy de Dôme (1964)

1960 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Raymond Mastrotto (6e) | 10 étapes (Roger Rivière, x3 ; René Privat ; Jean Graczyk, x4 ; André Darrigade ; Pierre Beuffeuil) | Classement par points (Jean Graczyk) | Classement par équipes (France)
1961 : 4 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 11 étapes (André Darrigade, x4 ; Jacques Anquetil, x2 ; Anatole Novak ; Louis Bergaud ; Jean Stablinski ; Jean Forestier ; Robert Cazala) | Classement par points (André Darrigade) | Classement par équipes (France)
1962 : 7 équipes, 50 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 7 étapes (André Darrigade ; Robert Cazala, x2 ; Jacques Anquetil, x2 ; Jean Stablinski ; Raymond Poulidor) | Classement par équipes (St. Raphaël)
1963 : 4 équipes, 29 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 8 étapes (Pelforth ; Jacques Anquetil, x4 ; Guy Ignolin, x2 ; André Darrigade) | Classement par équipes (St. Raphaël)
1964 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Jacques Anquetil (1er) | 8 étapes (André Darrigade, x2 ; Jacques Anquetil, x4 ; Raymond Poulidor ; Jean Stablinski) | Classement par équipes (Pelforth)
1965 : 5 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (2e) | 3 étapes (Ford France-Gitane-Dunlop ; Raymond Poulidor, x2)
1966 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Lucien Aimar (1er) | 2 étapes (Raymond Poulidor ; Pierre Beuffeuil)
1967 : 3 équipes, 30 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (1er) | 8 étapes (Roger Pingeon ; Lucien Aimar ; José Samyn ; Raymond Riotte ; Raymond Mastrotto ; Jean Stablinski ; Paul Lemeteyer Raymond Poulidor) |Classement par équipes (France)
1968 : 3 équipes, 30 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (5e) | 10 étapes (Charly Grosskost, x2 ; Georges Chappe ; André Desvages ; Jean Dumont ; Gilbert Bellone ; Roger Pingeon, x2 ; Jean-Pierre Genet ; Maurice Izier)
1969 : 5 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Roger Pingeon (2e) | 3 étapes (Roger Pingeon ; Raymond Delisle ; Pierre Matignon)

Image
Bernard Thévenet face à Eddy Merckx, le 13 juillet 1975 (Nice-Pra Loup)

1970 : 4 équipes, 32 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (7e) | 5 étapes (Cyrille Guimard ; Alain Vasseur ; Bernard Thévenet ; Christian Raymond ; Jean-Pierre Danguillaume)
1971 : 5 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (4e) | 4 étapes (Jean-Pierre Genet ; Bernard Thévenet ; Bernard Labourdette ; Jean-Pierre Danguillaume) | Classement par équipes (BIC)
1972 : 5 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (3e) | 7 étapes (Cyrille Guimard, x4 ; Yves Hézard ; Bernard Thévenet, x2) | Classement par équipes (Gan-Mercier)
1973 : 6 équipes, 53 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (2e) | 6 étapes (José Catieu ; Cyrille Guimard ; Jean-Pierre Danguillaume ; Bernard Thévenet, x2 ; Claude Tollet)
1974 : 6 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (2e) | 7 étapes (Jean-Luc Molinéris ; Cyrille Guimard ; Jean-Pierre Genet ; Raymond Poulidor ; Jean-Pierre Danguillaume, x2 ; Francis Campaner
1975 : 5 équipes, 43 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (1er)| 3 étapes (Jacques Esclassan ; Bernard Thévenet, x2)
1976 : 6 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Raymond Poulidor (3e) | 3 étapes (Jacques Esclassan ; Raymond Delisle ; Hubert Mathis)
1977 : 4 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Bernard Thévenet (1er) | 8 étapes (Pierre-Raymond Villemiane ; Régis Delépine ; Jacques Esclassan ; Jean-Pierre Danguillaume, x2 ; Bernard Quilfen ; Bernard Thévenet ; Alain Meslet)| Classement par points (Jacques Esclassan)
1978 : 6 équipes, 54 coureurs.| Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 7 étapes (Jacques Esclassan, x2 ; Bernard Hinault, x3 ; Mariano Martinez ; Christian Seznec ) | Classement de la montagne (Mariano Martinez) | Classement par équipes (Miko-Mercier-Hutchinson)
1979 : 5 équipes, 51 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 10 étapes (René Bittinger ; Bernard Hinault, x7 ; Christian Seznec ; Pierre-Raymond Villemiane) | Classement par points (Bernard Hinault) | Meilleur jeune (Jean-René Bernaudeau) | Classement par équipes (Renault-Gitane)

Image
Laurent Fignon et Bernard Hinault lors du Tour 1984 ... 7 victoires finales à eux deux.

1980 : 5 équipes, 48 coureurs. | Premier au général : Raymond Martin (3e) | 7 étapes (Bernard Hinault, x3 ; Jean-Louis Gauthier ; Raymond Martin ; Bernard Vallet ; Mariano Martinez) | Classement de la montagne (Raymond Martin) |Classement par équipes (Mercier)
1981 : 6 équipes, 48 coureurs.| Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x5 ; Robert Alban) | Classement par équipes (Peugeot)
1982 : 6 équipes, 49 coureurs. | Premier au général : Premier au général (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x4 ; Pierre-Raymond Villemiane ; Pascal Simon) | Classement de la montagne (Bernard Vallet) | Classement par équipes (Coop-Mercier)
1983 : 6 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (1er) | 9 étapes (Coop-Mercier-Mavic ; Dominique Gaigne ; Philippe Chevallier ; Régis Clère ; Pierre Le Bigaut ; Michel Laurent ; Jacques Michaud ; Philippe Leleu ; Laurent Fignon)| Meilleur jeune (Laurent Fignon)
1984 : 7 équipes, 55 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (1er) | 12 étapes (Benard Hinault ; Marc Madiot ; Renault-Elf ; Laurent Fignon, x5 ; Pascal Jules ; Pascal Poisson ; Pierre-Henri Menthéour ; Frédéric Vichot)| Classement par équipes (Renault)
1985 : 6 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (1er) | 6 étapes (Bernard Hinault, x2 ; La Vie Claire ; Francis Castaing ; Frédéric Vichot ; Régis Simon) | Classement par équipes (La Vie Claire)
1986 : 6 équipes, 46 coureurs. | Premier au général : Bernard Hinault (2e)| 6 étapes (Thierry Marie ; Système U ; Bernard Hinault, x3 ; Jean-François Bernard) | Classement de la montagne (Bernard Hinault) | Classement par équipes (La Vie Claire)
1987 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Jean-François Bernard (3e)| (Christophe Lavainne ; Martial Gayant ; Régis Clère, x2 ; Jean-François Bernard, x2 ; Laurent Fignon) Classement par équipes (Système U)
1988 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Eric Boyer (5e) | 2 étapes (Jérôme Simon ; Thierry Marie)
1989 : 5 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Laurent Fignon (2e)| 4 étapes (Super U ; Joël Pelier ; Vincent Barteau ; Laurent Fignon) | Meilleur Jeune (Fabrice Philipot)

Image
Jan Ullrich, Bjarne Riis, Richard Virenque et Marco Pantani dans les Alpes en 1997

1990 : 4 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Fabrice Philipot (14e) | 4 étapes (Thierry Marie ; Thierry Claveyrolat ; Charly Mottet, x2) | Classement de la montagne (Thierry Claveyrolat) | Meilleur jeune (Gilles Delion) | Classement par équipes (Z-Peugeot)
1991 : 4 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Charly Mottet (4e) | 5 étapes (Thierry Marie, x2 ; Charly Mottet, x2 ; Thierry Claveyrolat)
1992 : 3 équipes, 36 coureurs. | Premier au général : Pascal Lino (5e) |6 étapes (Dominique Arnould ; Laurent Jalabert ; Gilles Delion ; Laurent Fignon ; Jean-Claude Colotti ; Thierry Marie) | Classement par points (Laurent Jalabert) |
1993 : 4 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Jean-Philippe Dojwa (15e) | 1 étape (Pascal Lino)
1994 : 5 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Luc Leblanc (4e)| 4 étapes (Jacky Durand, Luc Leblanc ; Richard Virenque ; Eddy Seigneur) | Classement de la montagne (Richard Virenque) | Classement par équipes (Festina-Lotus)
1995 : 4 équipes, 34 coureurs.| Premier au général : Laurent Jalabert (4e)| 3 étapes (Jacky Durand ; Laurent Jalabert ; Richard Virenque) | Classement par points (Laurent Jalabert) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
1996 : 4 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Richard Virenque (3e) | 4 étapes (Frédéric Moncassin, x2 ; Cyril Saugrain ; Luc Leblanc)| Classement de la montagne (Richard Virenque) | Classement par équipes (Festina-Lotus)
1997 : 7 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Richard Virenque (3e) | 6 étapes (Cédric Vasseur ; Laurent Brochard ; Laurent Desbiens ; Richard Virenque ; Christophe Mengin ; Didier Rous) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
1998 : 6 équipes, 38 coureurs. | Premier au général : Christophe Rinero (4e) | 1 étape (Jacky Durand) | Classement de la montagne (Christophe Rinero) | Classement par équipes (Cofidis)
1999 : 6 équipes, 37 coureurs. | Premier français : Richard Virenque (8e) | 0 étape | Classement de la montagne (Richard Virenque) |Meilleur jeune (Benoît Salmon)

Image
Thomas Voeckler, 10 jours en jaune en 2004 et en 2011

2000 : 6 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (4e) | 2 étapes (Christophe Agnolutto ; Richard Virenque)
2001 : 8 équipes, 51 coureurs.| Premier au général : François Simon (6e) |3 étapes (Christophe Moreau ; Laurent Jalabert, x2) | Classement de la montagne (Laurent Jalabert)
2002 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier français : David Moncoutié (13e) | 2 étapes (Patrice Halgand ; Richard Virenque) | Classement de la montagne (Laurent Jalabert)
2003 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (8e) | 2 étapes (Richard Virenque ; Jean-Patrick Nazon) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
2004 : 6 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (12e) | 3 étapes (Jean-Patrick Nazon ; Richard Virenque ; David Moncoutié) | Classement de la montagne (Richard Virenque)
2005 : 5 équipes, 32 coureurs. | Premier au général : Christophe Moreau (11e) | 1 étape (David Moncoutié)
2006 : 6 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Cyril Dessel (6e) | 3 étapes (Jimmy Casper ; Sylvain Calzati ; Pierrick Fédrigo)
2007 : 6 équipes, 33 coureurs. | Premier au général : Stéphane Goubert (26e) | 2 étapes (Cédric Vasseur ; Sandy Casar)
2008 : 6 équipes, 40 coureurs. | Premier au général : Sandy Casar (13e) | 3 étapes (Samuel Dumoulin ; Cyril Dessel ; Sylvain Chavanel)
2009 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Christophe Le Mével (9e) | 4 étapes (Thomas Voeckler ; Brice Feillu ; Pierrick Fédrigo ; Sandy Casar)

Image
Thibaut Pinot et Romain Bardet, les nouvelles chances françaises

2010 : 4 équipes, 35 coureurs. | Premier au général : John Gadret (17e) | 6 étapes (Sylvain Chavanel, x2 ; Sandy Casar ; Christophe Riblon ; Thomas Voeckler ; Pierrick Fédrigo) | Classement de la montagne (Anthony Charteau)
2011 : 5 équipes, 45 coureurs. | Premier au général : Thomas Voeckler (4e) | 1 étape (Pierre Rolland) | Meilleur jeune (Pierre Rolland)
2012 : 5 équipes, 44 coureurs. | Premier au général : Pierre Rolland (8e) | 5 étapes (Thibaut Pinot ; Thomas Voeckler, x2 ; Pierre Rolland ; Pierrick Fédrigo) | Classement de la montagne (Thomas Voeckler)
2013 : 5 équipes, 42 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (15e) | 1 étape (Christophe Riblon)
2014 : 5 équipes, 44 coureurs. | Premier au général : Jean-Christophe Péraud (2e) | 1 étape (Tony Gallopin) | Meilleur jeune (Thibaut Pinot) | Classement par équipes (AG2R La Mondiale)
2015 : 5 équipes, 41 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (9e) | 3 étapes (Alexis Vuillermoz ; Romain Bardet ; Thibaut Pinot)
2016 : 5 équipes, 37 coureurs. | Premier au général : Romain Bardet (2e) | 1 étape (Romain Bardet)

Les maillots jaunes français depuis 1919 :
84 porteurs. En gras, les coureurs ayant également remporté l'édition.

1919 : Eugène Christophe (3 jours)

1920 :
1921 :
1922 : Robert Jacquinot (3 jours), Eugène Christophe (3 jours), Jean Alavoine (5 jours)
1923 : Robert Jacquinot (1 jour), Henri Pélissier (6 jours)
1924 :
1925 :
1926 :
1927 : Francis Pélissier (5 jours), Ferdinand Le Drogo (1 jours)
1928 :
1929 : Victor Fontan (2 jours), André Leducq (1 jour)

1930 : Charles Pélissier (1 jour), André Leducq (13 jours)
1931 : Léon Le Calvez (1 jour), Charles Pélissier (2 jours), Antonin Magne (16 jours)
1932 : André Leducq (19 jours)
1933 : Maurice Archambaud (9 jours), Georges Speicher (12 jours)
1934 : Georges Speicher (1 jour), Antonin Magne (22 jours)
1935 :
1936 : Maurice Archambaud (5 jours)
1937 : Roger Lapébie (4 jours)
1938 : André Leducq (1 jour et demi)
1939 : Amédée Fournier (1 jour), Jean Fontenay (1 jour et demi), René Vietto (11 jours)

1947 : René Vietto (15 jours), Jean Robic (1 jour)
1948 : Louison Bobet (9 jours)
1949 : Marcel Dussault ( jour), Jacques Marinelli (6 jours)

1950 : Bernard Gauthier (7 jours)
1951 : Roger Levêque (6 jours), Gilbert Bauvin (1 jour)
1952 : Nello Lauredi (4 jours)
1953 : Roger Hassenforder (4 jours), Jean Robic (1 jour), François Mahé (1 jour), Jean Malléjac (5 jours), Louison Bobet (5 jours)
1954 : Gilbert Bauvin (2 jours), Louison Bobet (14 jours)
1955 : Antonin Rolland (12 jours), Louison Bobet (6 jours)
1956 : André Darrigade (6 jours), Roger Walkowiak (8 jours)
1957 : André Darrigade (1 jour), René Privat (3 jours), Jacques Anquetil (16 jours), Nicolas Barone (1 jour), Jean Forestier (2 jours)
1958 : André Darrigade (5 jours), Gilbert Bauvin (1 jour), Raphaël Géminiani (4 jours)
1959 : André Darrigade (2 jours), Robert Cazala (6 jours), Michel Vermeulin (3 jours)

Image

1960 : Joseph Groussard (1 jour), Henry Anglade (2 jours)
1961 : André Darrigade (une demi-journée), Jacques Anquetil (21 jours)
1962 : André Darrigade (2 jours), Jacques Anquetil (3 jours)
1963 : Jacques Anquetil (5 jours)
1964 : Georges Groussard (9 jours), Jacques Anquetil (6 jours)
1965 :
1966 : Jean-Claude Lebaube (1 jour), Lucien Aimar (6 jours)
1967 : Roger Pingeon (17 jours), Raymond Riotte (1 jour)
1968 : Charly Grosskost (3 jours), Jean-Pierre Genêt (1 jour)
1969 : Désiré Letort (1 jour)

Image

1970 :
1971 :
1972 : Cyrille Guimard (6 jours et demi)
1973 : José Catieau (4 jours)
1974 :
1975 : Bernard Thévenet (8 jours)
1976 : Raymond Delisle (2 jours)
1977 : Bernard Thévenet (8 jours)
1978 : Jacques Bossis (1 jour), Bernard Hinault (3 jours)
1979 : Jean-René Bernaudeau (1 jour), Bernard Hinault (17 jours)

Image

1980 : Bernard Hinault (3 jours et demi), Yvon Bertin (1 jour)
1981 : Bernard Hinault (18 jours et demi)
1982 : Bernard Hinault (12 jours)
1983 : Jean-Louis Gauthier (1 jour), Pascal Simon (7 jours), Laurent Fignon (6 jours)
1984 : Bernard Hinault (1 jour), Vincent Barteau (12 jours), Laurent Fignon (7 jours)
1985 : Bernard Hinault (16 jours)
1986 : Thierry Marie (3 jours), Dominique Gaigne (1 jour), Bernard Hinault (5 jours)
1987 : Charly Mottet (6 jours), Martial Gayant (2 jour), Jean-François Bernard (1 jour)
1988 :
1989 : Laurent Fignon (9 jours)

Image

1990 : Thierry Marie (1 jour), Ronan Pensec (2 jours)
1991 : Thierry Marie (3 jours), Luc Leblanc (1 jour)
1992 : Richard Virenque (1 jour), Pascal Lino (10 jours)
1993 :
1994 :
1995 : Jacky Durand (2 jours), Laurent Jalabert (2 jours)
1996 : Frédéric Moncassin (1 jour)
1997 : Cédric Vasseur (5 jours)
1998 : Laurent Desbiens (2 jours)
1999 :

Image

2000 : Laurent Jalabert (2 jours)
2001 : Christophe Moreau (1 jour), François Simon (2 jours)
2002 :
2003 : Jean-Pierre Nazon (1 jour), Richard Virenque (1 jour)
2004 : Thomas Voeckler (10 jours)
2005 :
2006 : Cyril Dessel (1 jour)
2007 :
2008 : Romain Feillu (1 jour)
2009 :

Image

2010 : Sylvain Chavanel (1 jour)
2011 : Thomas Voeckler (10 jours)
2012 :
2013 :
2014 : Tony Gallopin (1 jour)
2015 :
2016 :

Les 184 français ayant participé au Tour depuis 2000 :
A : Christophe Agnolutto, Julian Alaphilippe, Guillaume Auger, Ludovic Auger, Stéphane Augé

B : Yoann Bagot, Romain Bardet, Warren Barguil, Stéphane Bergès, Jérôme Bernard, Giovanni Bernaudeau, Frédéric Bessy, Walter Bénéteau, Jean-Marc Bideau, William Bonnet, Maxime Bouet, Nacer Bouhanni, Gilles Bouvard, Franck Bouyer, Florent Brard, Laurent Brochard, Frédéric Brun, Mickaël Buffaz

C : Sylvain Calzati, Christophe Capelle, Sandy Casar, Jimmy Casper, Dimitri Champion, Pascal Chanteur, Anthony Charteau, Sébastien Chavanel, Sylvain Chavanel, Mikaël Chérel, Médéric Clain, Jérôme Coppel, Bryan Coquard, Jérôme Cousin, Cédric Coutouly, Arnaud Coyot

D : Carlos Da Cruz, Mickael Delage, Anthony Delaplace, Laurent Desbiens, Cyril Dessel, Pascal Déramé, Rémy Di Gregorio, Hervé Duclos-Lassalle, Laurent Dufaux, Samuel Dumoulin, Hubert Dupont, Jacky Durand

E : Christophe Edaleine, Nicolas Edet, Julien El Farès, Jimmy Engoulvent

F : Christophe Faudot, Brice Feillu, Romain Feillu, Pierrick Fédrigo, Frédéric Finot, Andy Flickinger, Armindo Fonseca, Julien Fouchard, Nicolas Fritsch

G : John Gadret, Jérémie Galland, Tony Gallopin, Damien Gaudin, Philippe Gaumont, Cyril Gautier, Alexandre Geniez, Anthony Geslin, Arnaud Gérard, Yohann Gène, Stéphane Goubert, Alexis Gougeard, Fabrice Gougot, Thierry Gouvenou, Frédéric Guesdon

H : Saïd Haddou, Patrice Halgand, Maryan Hary, Cedric Herve, Pascal Hervé, Stéphane Heulot, Sébastien Hinault, Jonathan Hivert, Yann Huguet, Thierry Hupont

J : Laurent Jalabert, Nicolas Jalabert, Xavier Jan, Benoît Jarrier, Fabrice Jeandesboz, Arnold Jeannesson, Lilian Jegou, Vincent Jérôme, Sébastien Joly

K : Blel Kadri, Christophe Kern, Yuriy Krivtsov

L : Mathieu Ladagnous, Anthony Langella, Christophe Laurent, Loïc Lamouller, Yoann Le Boulanger, David Le Lay, Christophe Le Mével, Laurent Lefèvre, Cyril Lemoine, Geoffroy Lequatre, Guillaume Levarlet, Pascal Lino, Thierry Loder

M : Laurent Madouas, Gilles Maignan, Laurent Mangel, Jean-Marc Marino, Ludovic Martin, Miguel Martinez, Christophe Mengin, Maxime Médérel, Sébastien Minard, Amaël Moinard, Rudy Molard, David Moncoutié, Lloyd Mondory, Damien Monier, Christophe Moreau, Anthony Morin, Francis Mourey

N : Bryan Nauleau, Damien Nazon, Jean-Patrick Nazon

O : Christophe Oriol

P : Aurélien Passeron, Remi Pauriol, Mathieu Perget, Olivier Perraudeau, Adrien Petit, Jean-Christophe Péraud, Pierre-Luc Périchon, Alexandre Pichot, Cédric Pineau, Jérôme Pineau, Thibaut Pinot, Samuel Plouhinec, Benoît Poilvet, Nicolas Portal, Arnaud Prétot

Q : Perrig Quemeneur

R : Kévin Reza, Franck Rénier, Christophe Riblon, Christophe Rinero, Jean-Cyril Robin, Pierre Rolland, Didier Rous, Anthony Roux, Laurent Roux, Jérémy Roy

S : Benoît Salmon, Eddy Seigneur, Florian Sénéchal, Romain Sicard, François Simon, Julien Simon, Geoffrey Soupe, Matthieu Sprick

T : Yannick Talabardon, Sébastien Talabardon, Olivier Trastour, Angelo Tulik, Sébastien Turgot, Ludovic Turpin

V : Florian Vachon, Tristan Valentin, Cédric Vasseur, Benoît Vaugrenard, Arthur Vichot, Richard Virenque, Thomas Voeckler, Nicolas Vogondy, Alexis Vuillermoz

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:06

Image

Palmarès

• Premier porteur du maillot jaune : Frimin Lambot (1919)
• Premier porteur du maillot à pois : Joop Zotemelk (1975)
• Premier porteur du maillot vert : Fritz Schaer (1953)
• Premier porteur du maillot blanc : Michel Pollentier (1975)

Image
1903 : Maurice Garin (1er) - Lucien Pothier (2e) - Fernand Augereau (3e)
1904 : Henri Cornet (1er) - Jean-Baptiste Dortignacq (2e) - Aloïs Catteau (3e)
1905 : Louis Trousselier (1er) - Hippolyte Aucouturier (2e) - Jean-Baptiste Dortignacq (3e)
1906 : René Pottier (1er) - Georges Passerieu (2e) - Louis Trousselier (3e)
1907 : Lucien Petit-Breton (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Emile Georget (3e)
1908 : Lucien Petit-Breton (1er) - François Faber (2e) - Georges Passerieu (3e)
1909 : François Faber (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Jean Alavoine (3e)

1910 : Octave Lapize (1er) - François Faber (2e) - Gustave Garrigou (3e)
1911 : Gustave Garrigou (1er) - Paul Duboc (2e) - Emile Georget (3e)
1912 : Odile Defraye (1er) - Eugène Christophe (2e) - Gustave Garrigou (3e)
1913 : Philippe Thys (1er) - Gustave Garrigou (2e) - Marcel Buysse (3e)
1914 : Philippe Thys (1er) - Henri Pélissier (2e) - Jean Alavoine (3e)

1919 : Firmin Lambot (1er) - Jean Alavoine (2e) - Eugène Christophe (3e)

1920 : Philippe Thys (1er) - Hector Heusghem (2e) - Firmin Lambot (3e)
1921 : Léon Scieur (1er) - Hector Heusghem (2e) - Honoré Barthélemy (3e)
1922 : Firmin Lambot (1er) - Jean Alavoine (2e) - Félix Sellier (3e)
1923 : Henri Pélissier (1er) - Ottavio Bottechia (2e) - Romain Bellenger (3e)
1924 : Ottavio Bottecchia (1er) - Nicolas Frantz (2e) - Lucien Buysse (3e)
1925 : Ottavio Bottecchia (1er) - Lucien Buysse (2e) - Bartolomeo Aimo (3e)
1926 : Lucien Buysse (1er) - Nicolas Frantz (2e) - Bartolomeo Aimo (3e)
1927 : Nicolas Frantz (1er) - Maurice Dewaele (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1928 : Nicolas Frantz (1er) - André Leducq (2e) - Maurice Dewaele (3e)
1929 : Maurice Dewaele (1er) - Giuseppe Pancera (2e) - Joseph Demuysère (3e)

Image
Ottavio Bottechia, « le bûcheron du Frioul », vainqueur des Tours 1924 et 1925

1930 : André Leducq (1er) - Learco Guerra (2e) - Antonin Magne (3e)
1931 : Antonin Magne (1er) - Joseph Demuysère (2e) - Antonio Pesenti (3e)
1932 : André Leducq (1er) - Kurt Stoepel (2e) - Francesco Camusso (3e)
1933 : Georges Spreicher (1er) - Learco Guerra (2e) - Giuseppe Martano (3e)
1934 : Antonin Magne (1er) - Giuseppe Martano (2e) - Roger Lapébie (3e)
1935 : Romain Maes (1er) - Ambroglio Morelli (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1936 : Sylvère Maes (1er) - Antonin Magne (2e) - Félicien Vervaecke (3e)
1937 : Roger Lapébie (1er) - Mario Vicini (2e) - Léo Amberg (3e)
1938 : Gino Bartali (1er) - Félicien Vervaecke (2e) - Victor Cosson (3e)
1939 : Sylvère Maes (1er) - René Vietto (2e) - Lucien Vlaeminck (3e)

Image
Gino Bartali, vainqueur de deux Tours (1938 et 1948) et trius Giros (1936, 1937 et 1946)

1947 : Jean Robic (1er) - Edouard Fachleitner (2e) - Pierre Brambilla (3e)
1948 : Gino Bartali (1er) - Albéric Schotte (2e) - Guy Lapébie (3e)
1949 : Fausto Coppi (1er) - Gino Bartali (2e) - Jacques Marinelli (3e)

1950 : Ferdi Kubler (1er) - Constant Ocker (2e) - Louison Bobet (3e)
1951 : Hugo Koblet (1er) - Raphaël Geminiani (2e) - Lucien Lazaridès (3e)
1952 : Fausto Coppi (1er) - Constant Ockers (2e) - Bernardo Ruiz (3e)
1953 : Louison Bobet (1er) - Jean Malléjac (2e) - Giancarlo Astrua (3e)
1954 : Louison Bobet (1er) - Ferdi Kubler (2e) - Fritz Schaer (3e)
1955 : Louison Bobet (1er) - Jean Brankart (2e) - Charly Gaul (3e)
1956 : Roger Walkowiak (1er) - Gilbert Bauvin (2e) - Jan Adriaenssens (3e)
1957 : Jacques Anquetil (1er) - Marcel Janssens (2e) - Adolf Christian (3e)
1958 : Charly Gaul (1er) - Vito Favero (2e) - Raphaël Geminiani (3e)
1959 : Federico Bahamontes (1er) - Henry Anglade (2e) - Jacques Anquetil (3e)

Image
Le campionissimo Fausto Coppi, deux Tours (1949 et 1952) parmi un énorme palmarès…

1960 : Gastone Nencini (1er) - Graziano Battistini (2e) - Jan Adriaenssens (3e)
1961 : Jacques Anquetil (1er) - Guido Carlesi (2e) - Charly Gaul (3e)
1962 : Jacques Anquetil (1er) - Joseph Planckaert (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1963 : Jacques Anquetil (1er) - Federico Bahamontes (2e) - José Perez Frances (3e)
1964 : Jacques Anquetil (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Federico Bahamontes (3e)
1965 : Felice Gimondi (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Gianni Motta (3e)
1966 : Lucien Aimar (1er) - Jan Janssen (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1967 : Roger Pingeon (1er) - Julio Jimenez (2e) - Franco Balmanion (3e)
1968 : Jan Janssen (1er) - Herman Van Springel (2e) - Ferdinand Bracke (3e)
1969 : Eddy Merckx (1er) - Roger Pingeon (2e) - Raymond Poulidor (3e)

Image
Felice Gimondi, vainqueur du Tour de France 1965 en tant que néo-pro…

1970 : Eddy Merckx (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Gösta Pettersson (3e)
1971 : Eddy Merckx (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1972 : Eddy Merckx (1er) - Felice Gimondi (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1973 : Luis Ocana (1er) - Bernard Thévenet (2e) - José Manuel Fuente (3e)
1974 : Eddy Merckx (1er) - Raymond Poulidor (2e) - Vicente Lopez Carril (3e)
1975 : Bernard Thévenet (1er) - Eddy Merckx (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1976 : Lucien Van Impe (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Raymond Poulidor (3e)
1977 : Bernard Thévenet (1er) - Hennie Kuiper (2e) - Lucien Van Impe (3e)
1978 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Joaquim Agostinho (3e)
1979 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Joaquim Agostinho (3e)

Image
Eddy Merckx, quintuple vainqueur du Tour de France, en 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974.

1980 : Joop Zoetemelk (1er) - Hennie Kuiper (2e) - Raymond Martin (3e)
1981 : Bernard Hinault (1er) - Lucien Van Impe (2e) - Robert Alban (3e)
1982 : Bernard Hinault (1er) - Joop Zoetemelk (2e) - Johan Van der Velde (3e)
1983 : Laurent Fignon (1er) - Angel Arroyo (2e) - Peter Winnen (3e)
1984 : Laurent Fignon (1er) - Bernard Hinault (2e) - Greg LeMond (3e)
1985 : Bernard Hinault (1er) - Greg LeMond (2e) - Stephen Roche (3e)
1986 : Greg LeMond (1er) - Bernard Hinault (2e) - Urs Zimmermann (3e)
1987 : Stephen Roche (1er) - Pedro Delgado (2e) - Jean-François Bernard (3e)
1988 : Pedro Delgado (1er) - Steven Rooks (2e) - Fabio Parra (3e)
1989 : Greg LeMond - Laurent Fignon (2e) - Pedro Delgado (3e)

Image
Laurent Fignon et Greg LeMond, 5 Tours à eux deux, lors de la fameuse édition 1989 …

1990 : Greg LeMond (1er) - Claudio Chiappucci (2e) - Erik Breukink (3e)
1991 : Miguel Indurain (1er) - Gianni Bugno (2e) - Claudio Chiappucci (3e)
1992 : Miguel Indurain (1er) - Claudio Chiappucci (2e) - Gianni Bugno (3e)
1993 : Miguel Indurain (1er) - Tony Rominger (2e) - Zenon Jaskula (3e)
1994 : Miguel Indurain (1er) - Piotr Ugrumov (2e) - Marco Pantani (3e)
1995 : Miguel Indurain (1er) - Alex Zülle (2e) - Bjarne Riis (3e)
1996 : Bjarne Riis (1er) - Jan Ullrich (2e) - Richard Virenque (3e)
1997 : Jan Ullrich (1er) - Richard Virenque (2e) - Marco Pantani (3e)
1998 : Marco Pantani (1er) - Jan Ullrich (2e) - Bobby Julich (3e)
1999 : Non attribué - Alex Zülle (2e) – Fernando Escartin (3e)

Image
Miguel Indurain, l’extraterrestre, le seul homme à avoir gagné cinq fois d’affilée l’épreuve.

2000 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Joseba Beloki (3e)
2001 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Joseba Beloki (3e)
2002 : Non attribué - Joseba Beloki (2e) - Raimondas Rumsas (3e)
2003 : Non attribué - Jan Ullrich (2e) - Alexandre Vinokourov (3e)
2004 : Non attribué - Andreas Klöden (2e) - Ivan Basso (3e)
2005 : Non attribué - Ivan Basso (2e) - Jan Ullrich (3e)
2006 : Oscar Pereiro (1er) - Andreas Klöden (2e) - Carlos Sastre (3e)
2007 : Alberto Contador (1er) - Cadel Evans (2e) - Carlos Sastre (3e)
2008 : Carlos Sastre (1er) - Cadel Evans (2e) - Denis Menchov (3e)
2009 : Alberto Contador (1er) - Andy Schleck (2e) - Bradley Wiggins (3e)

Image
Andy Schleck, Alberto Contador et Cadel Evans … 4 Tours et 8 podiums à eux 3.

2010 : Andy Schleck (1er) - Samuel Sanchez (2e) - Jurgen Van den Broeck (3e)
2011 : Cadel Evans (1er) - Andy Schleck (2e) - Fränk Schleck (3e)
2012 : Bradley Wiggins (1er) - Christopher Froome (2e) - Vincenzo Nibali (3e)
2013 : Christopher Froome (1er) - Nairo Quintana (2e) - Joaquim Rodriguez (3e)
2014 : Vincenzo Nibali (1er) - Jean-Christophe Péraud (2e) - Thibaut Pinot (3e)
2015 : Christopher Froome (1er) - Nairo Quintana (2e) - Alejandro Valverde (3e)
2016 : Christopher Froome (1er) – Romain Bardet (2e) – Nairo Quintana (3e)

Image
Chris Froome, triple vainqueur du Tour en 2013, 2015 et 2016. Réalisera-t-il le quadruplé cette année ?

Image
1933 : Vicente Trueba (Touriste-routier)
1934 : René Vietto (France)
1935 : Félicien Vervaecke (Belgique)
1936 : Julián Berrendero (Espagne-Luxembourg)
1937 : Félicien Vervaecke (Belgique)
1938 : Gino Bartali (Italie)
1939 : Sylvère Maes (Belgique)

1947 : Pierre Brambilla (Italie)
1948 : Gino Bartali (Italie)
1949 : Fausto Coppi (Italie)

1950 : Louison Bobet (France)
1951 : Raphaël Geminiani (France)
1952 : Fausto Coppi (Italie)
1953 : Jesus Lorono (Espagne)
1954 : Federico Bahamontes (Espagne)
1955 : Charly Gaul (Luxembourg)
1956 : Charly Gaul (Luxembourg)
1957 : Gastone Nencini (Italie)
1958 : Federico Bahamontes (Espagne)
1959 : Federico Bahamontes (Espagne)

Image
Charly Gaul, « L'Ange de la Montagne », deux classements de la montagne et un Tour de France à son palmarès

1960 : Imerio Massignan (Italie)
1961 : Imerio Massignan (Italie)
1962 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-d'Alessandro)
1963 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-Motel-Dunlop)
1964 : Federico Bahamontes (Margnat-Paloma-Dunlop)
1965 : Julio Jimenez (KAS-Kaskol)
1966 : Julio Jimenez (Ford France-Hutchinson)
1967 : Julio Jimenez (Espagne)
1968 : Aurelio Gonzalez (Espagne)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

Image
Federico Bahamontes, l’Aigle de Tolède, quintuple vainqueur du classement de la montagne.

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Lucien Van Impe (Sonolor-Lejeune)
1972 : Lucien Van Impe (Sonolor)
1973 : Pedro Torres (La Casera-Bahamontes)
1974 : Domingo Perurena (KAS)
1975 : Lucien Van Impe (Gitane-Campagnolo)
1976 : Giancarlo Bellini (Brooklyn)
1977 : Lucien Van Impe (Lejeune-BP)
1978 : Mariano Martinez (Jobo-Superia)
1979 : Giovanni Battaglin (Inoxpran)

Image
Lucien Van Impe, premier homme à ramener le maillot à pois à Paris en 1975 ; 6 classements de la montagne au total !

1980 : Raymond Martin (Miko-Mercier-Vivagel)
1981 : Lucien Van Impe (Boston-Mavic)
1982 : Bernard Vallet (La Redoute-Motobecane)
1983 : Lucien Van Impe (Metauromobili-Pinarello)
1984 : Robert Millar (Peugeot)
1985 : Luis Herrara (Varta-Café de Colombia-Mavic)
1986 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Radar)
1987 : Luis Herrara (Varta-Café de Colombia)
1988 : Steven Rooks (PDM)
1989 : Gert-Jan Theunisse (PDM)

Image
Pedro Delgado, Steven Rooks et Luis Herrera lors du Tour 1988 : les deux derniers ont gagné le maillot à pois.

1990 : Thierry Claveyrolat (RMO)
1991 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1992 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans-Tassoni)
1993 : Tony Rominger (CLAS-Cajastur)
1994 : Richard Virenque (Festina)
1995 : Richard Virenque (Festina)
1996 : Richard Virenque (Festina)
1997 : Richard Virenque (Festina)
1998 : Christophe Rinero (Cofidis)
1999 : Richard Virenque (Team Polti)

Image
Claudio Chiappucci, Il Diable, double vainqueur du classement de la montagne en 1991 et 1992.

2000 : Santiago Botero (Kelme-Costa Blanca)
2001 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2002 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2003 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2004 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2005 : Michael Rasmussen (Rabobank)
2006 : Michael Rasmussen (Rabobank)
2007 : Mauricio Soler (Barloworld)
2008 : Carlos Sastre (CSC) suite au déclassement de Bernhard Kohl
2009 : Egoi Martinez (Euskaltel-Euskadi) suite au déclassement de Franco Pellizotti

Image
Richard Vainqueur, le recordman, maillot à pois de 1994 à 1997, en 1997, en 2003 et 2004 soit 7 fois !

2010 : Anthony Charteau (Bouygues Télécom)
2011 : Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi)
2012 : Thomas Voeckler (Europcar)
2013 : Nairo Quintana (Movistar)
2014 : Rafal Majka (Tinkoff-Saxo)
2015 : Christopher Froome (Team Sky)
2016 : Rafal Majka (Tinkoff)

Image
Rafal Majka, maillot à pois en 2014 et 2016.

Image
1953 : Fritz Schaer (Suisse)
1954 : Fritz Schaer (Suisse)
1955 : Stan Ockers (Belgique)
1956 : Stan Ockers (Belgique)
1957 : Jean Forestier (France)
1958 : Jean Graczyk (France)
1959 : André Darrigade (France)

1960 : Jean Graczyk (France)
1961 : André Darrigade (France)
1962 : Rudi Altig (Saint Raphaël-Hutchinson)
1963 : Rik Van Looy (G.B.C-Libertas)
1964 : Jan Janssen (Pelforth-Sauvage)
1965 : Jan Janssen (Pelforth-Sauvage)
1966 : Willy Planckaert (Smiths)
1967 : Jan Janssen (Pays-Bas)
1968 : Franco Bitossi (Italie)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

Image
Jan Janssen, trois classements par points au compteur.

1970 : Walter Godefroot (Salvarani)
1971 : Eddy Merckx (Molteni)
1972 : Eddy Merckx (Molteni)
1973 : Herman Van Springel (Rokado)
1974 : Patrick Sercu (Brooklyn)
1975 : Rik Van Linden (Bianchi-Campagnolo)
1976 : Freddy Maertens (Velda-Flandria)
1977 : Jacques Esclassan (Peugeot-Esso-Michelin)
1978 : Freddy Maertens (Velda-Laano-Flandria)
1979 : Bernard Hinault (Renault-Gitane)

Image
Freddy Maertens, triple maillot vert et vainqueur de 15 étapes.

1980 : Rudy Pevenage (Ijsboerke-Warncke)
1981 : Freddy Maertens (Sunair-Sport)
1982 : Sean Kelly (Sem-France Loire-Campagnolo)
1983 : Sean Kelly (Sem-Mavic-Reydel)
1984 : Franck Hoste (Europ Decor-Boule d'Or-Eddy Merckx)
1985 : Sean Kelly (Skil-Sem KAS Miko)
1986 : Eric Vanderaerden (Panasonic)
1987 : Jean-Paul van Poppel (Superconfex)
1988 : Eddy Planckaert (A.D.R-Mini Flat-IOC)
1989 : Sean Kelly (PDM)

Image
Sean Kelly, quatre maillot vert dans son escarcelle.

1990 : Olaf Ludwig (Panasonic)
1991 : Djamolidine Abdoujaparov (Carrera-Jeans)
1992 : Laurent Jalabert (ONCE)
1993 : Djamolidine Abdoujaparov (Lampre-Polti)
1994 : Djamolidine Abdoujaparov (Team Polti)
1995 : Laurent Jalabert (ONCE)
1996 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1997 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1998 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
1999 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)

Image
Erik Zabel, 6 fois porteur du maillot vert sur le podium des Champs-Élysées

2000 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
2001 : Erik Zabel (Deutsche Telekom)
2002 : Robbie McEwen (Lotto-Adecco)
2003 : Baden Cooke (FDJeux.com)
2004 : Robbie McEwen (Lotto-Domo)
2005 : Thor Hushovd (Crédit Agricole)
2006 : Robbie McEwen (Davitamon-Lotto)
2007 : Tom Boonen (Quick Step-Innergetic)
2008 : Oscar Freire (Rabobank)
2009 : Thor Hushovd (Cervélo TestTeam)

Image
Robbie McEwen, triple vainqueur du classement par points.

2010 : Alessandro Petacchi (Lampre-Farnese Vini)
2011 : Mark Cavendish (Team HTC-Highroad)
2012 : Peter Sagan (Liquigas-Cannondale)
2013 : Peter Sagan (Cannondale)
2014 : Peter Sagan (Cannondale)
2015 : Peter Sagan (Tinkoff-Saxo)
2016 : Peter Sagan (Tinkoff)

Image
Peter Sagan, quintuplé maillot vert d’affilée !

Image
1975 : Francesco Moser (Filotex, 7e du général)
1976 : Enrique Martinez Heredia (KAS-Campagnolo, 23e)
1977 : Dietrich Thurau (Ti-Raleigh, 5e)
1978 : Henk Lubberding (Ti-Raleigh, 8e)
1979 : Jean-René Bernaudeau (Renault-Gitane, 5e)

1980 : Johan van der Velde (Ti-Raleigh, 12e)
1981 : Peter Winnen (Capri-Sonne, 5e)
1982 : Phil Anderson (Peugeot-Shell-Michelin, 5e)
1983 : Laurent Fignon (Renault-Elf, 1er)
1984 : Greg LeMond (Renault-Elf, 3e)
1985 : Fabio Parra (Café de Colombia, 8e)
1986 : Andrew Hampsten (La Vie Claire-Radar, 4e)
1987 : Raul Alcala (7 Eleven, 9e)
1988 : Erik Breukink (Panasonic-Isostar, 12e)
1989 : Fabrice Philipot (Toshiba-Kärcher-Look, 24e)

1990 : Gilles Delion (Helvetia-La Suisse, 15e)
1991 : Alvaro Mejia (Ryalcao-Postobon, 19e)
1992 : Eddy Bouwmans (Panasonic-Sportlife, 14e)
1993 : Antonio Martin Velasco (Amaya Seguros, 12e)
1994 : Marco Pantani (Carrera Jeans-Tassoni, 3e)
1995 : Marco Pantani (Carrera Jeans-Tassoni, 13e)
1996 : Jan Ullrich (Team Telekom, 2e)
1997 : Jan Ullrich (Team Telekom, 1er)
1998 : Jan Ullrich (Team Telekom, 2e)
1999 : Benoît Salmon (Casino, 16e)

Image
Jan Ullrich (3 fois) et Marco Pantani (2 fois), cinq classements du meilleur jeune à eux deux.

2000 : Francisco Mancebo (Banesto, 9e)
2001 : Oscar Sevilla (Kelme-Costa Blanca, 7e)
2002 : Ivan Basso (Fassa Bortolo, 11e)
2003 : Denis Menchov (iBanesto.com, 11e)
2004 : Vladimir Karpets (Illes Balears-Banesto, 13e)
2005 : Yaroslav Popovych (Discovery Channel, 12e)
2006 : Damiano Cunego (Lampre-Fondital, 12e)
2007 : Alberto Contador (Discovery Channel, 1er)
2008 : Andy Schleck (CSC-Saxo Bank, 12e)
2009 : Andy Schleck (Saxo Bank, 2e)

Image
Andy Schleck, trois fois meilleur jeune et recordman avec Jan Ullrich.

2010 : Andy Schleck (Saxo Bank, 1er)
2011 : Pierre Rolland (Europcar, 10e)
2012 : Tejay van Garderen (BMC Racing, 5e)
2013 : Nairo Quintana (Movistar, 2e)
2014 : Thibaut Pinot (FDJ.fr, 3e)
2015 : Nairo Quintana (Movistar, 2e)
2016 : Adam Yates (Orica-BikeExchange, 4e)

Image
Nairo Quintana, double vainqueur du maillot blanc. Il ne peut plus égaler Ullrich et Schleck.

Image
1930 : France
1931 : Belgique
1932 : Italie
1933 : France
1934 : France
1935 : Belgique
1936 : Belgique
1937 : France
1938 : Belgique
1939 : Belgique B

1947 : Italie
1948 : Belgique A
1949 : Italie A

1950 : Belgique A
1951 : France
1952 : Italie
1953 : Pays-Bas
1954 : Suisse
1955 : France
1956 : Belgique
1957 : France
1958 : Belgique
1959 : Belgique

1960 : France
1961 : France
1962 : St. Raphaël (France)
1963 : St. Raphaël (France)
1964 : Pelforth (France)
1965 : Kas (Espagne)
1966 : Kas (Espagne)
1967 : France
1968 : Espagne
1969 : Faema (Belgique)

1970 : Salvarani (Italie)
1971 : Bic (France)
1972 : Gan-Mercier (France)
1973 : Bic (France)
1974 : Kas (Espagne)
1975 : Gan-Mercier (France)
1976 : Kas (Espagne)
1977 : Ti-Raleigh (Pays-Bas)
1978 : Miko-Mercier (France)
1979 : Renault (France)

1980 : Miko-Mercier (France)
1981 : Peugeot (France)
1982 : Coop-Mercier (France)
1983 : Ti-Raleigh (Pays-Bas)
1984 : Renault (France)
1985 : La Vie Claire (France)
1986 : La Vie Claire (France)
1987 : Système U (France)
1988 : PDM (Pays-Bas)
1989 : PDM (Pays-Bas)

1990 : Z (France)
1991 : Banesto (Espagne)
1992 : Carrera (Italie)
1993 : Carrera (Italie)
1994 : Festina (Andorre)
1995 : ONCE (Espagne)
1996 : Festina (France)
1997 : Team Telekom (Allemagne)
1998 : Cofidis (France)
1999 : Banesto (Espagne)

2000 : Kelme (Espagne)
2001 : Kelme (Espagne)
2002 : ONCE (Espagne)
2003 : Team CSC-Tiscali (Danemark)
2004 : T-Mobile (Allemagne)
2005 : T-Mobile (Allemagne)
2006 : T-Mobile (Allemagne)
2007 : Discovery Channel (Etats-Unis)
2008 : CSC Saxo Bank (Danemark)
2009 : Astana (Kazakhstan)

2010 : RadioShack (Etats-Unis)
2011 : Garmin-Cervélo (Etats-Unis)
2012 : RadioShack-Nissan (Luxembourg)
2013 : Saxo-Tinkoff (Danemark)
2014 : AG2R La Mondiale (France)
2015 : Movistar (Espagne)
2016 : Movistar (Espagne)

Image
1956 : André Darrigade (France)
1957 : Nicolas Barone (Île-de-France)
1958 : Federico Bahamontes (Espagne)
1959 : Gérard Saint (Ouest-Sud-Ouest)

1960 : Jean Graczyk (France)
1961 : Equipe Ouest-Sud-Ouest
1962 : Eddy Pauwels (Wiel's-Groene Leeuw)
1963 : Rik Van Looy (G.B.C.-Libertas)
1964 : Henry Anglade (Pelforth-Sauvage-Lejeune)
1965 : Felice Gimondi (Salvarani)
1966 : Rudi Altig (Molteni)
1967 : Désiré Letort (France)
1968 : Roger Pingeon (France)
1969 : Eddy Merckx (Faema)

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Luis Ocana (Bic)
1972 : Cyrille Guimard (Gan-Mercier)
1973 : Luis Ocana (Bic)
1974 : Eddy Merckx (Molteni)
1975 : Eddy Merckx (Molteni)
1976 : Raymond Delisle (Peugeot-Esso-Michelin)
1977 : Gerrie Knetemann (TI-Raleigh)
1978 : Paul Wellens (TI-Raleigh)
1979 : Hennie Kuiper (Peugeot-Esso-Michelin)

1980 : Christian Levavasseur (Miko-Mercier)
1981 : Bernard Hinault (Renault-Elf)
1982 : Régis Clère (Coop-Mercier)
1983 : Serge Demierre (Cilo-Aufina)
1984 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Terraillon)
1985 : Maarten Ducrot (Kwantum Hallen-Yoko)
1986 : Bernard Hinault (La Vie Claire-Radar)
1987 : Régis Clère (Teka)
1988 : Jérôme Simon (Z-Peugeot)
1989 : Laurent Fignon (Super U-Raleigh-Fiat)

1990 : Eduardo Chozas (ONCE)
1991 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1992 : Claudio Chiappucci (Carrera Jeans)
1993 : Massimo Ghirotto (ZG Mobili-Bottecchia)
1994 : Eros Poli (Mercatone Uno-Medeghini)
1995 : Hernán Buenahora (Kelme)
1996 : Richard Virenque (Festina)
1997 : Richard Virenque (Festina)
1998 : Jacky Durand (Casino-Ag2r)
1999 : Jacky Durand (Lotto-Mobistar)

2000 : Erik Dekker (Rabobank)
2001 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2002 : Laurent Jalabert (Team CSC-Tiscali)
2003 : Alexandre Vinokourov (Deutsche Telekom)
2004 : Richard Virenque (Quick Step-Davitamon)
2005 : Oscar Pereiro (Phonak)
2006 : David de la Fuente (Saunier Duval-Prodir)
2007 : Amets Txuruka (Euskaltel-Euskadi)
2008 : Sylvain Chavanel (Cofidis)
2009 : Non attribué suite au déclassement de Franco Pellizotti

2010 : Sylvain Chavanel (Quick Step)
2011 : Jérémy Roy (FDJ)
2012 : Chris Anker Sorensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank)
2013 : Christophe Riblon (AG2R La Mondiale)
2014 : Alessandro De Marchi (Cannondale)
2015 : Romain Bardet (AG2R La Mondiale)
2016 : Peter Sagan (Tinkoff)

Image
1903 : Arsène Millocheau
1904 : Antoine Delotrière
1905 : Clovis Lacroix
1906 : Georges Bronchard
1907 : Albert Chartier
1908 : Henri Anthoine
1909 : Georges Devilly

1910 : Constant Collet
1911 : Lucien Roquebert
1912 : Maurice Lartigue
1913 : Henri Alavoine
1914 : Henri Leclercq

1919 : Jules Nempon

1920 : Charles Raboisson
1921 : Henri Catelan
1922 : Daniel Masson (Belgique)
1923 : Daniel Masson (Belgique)
1924 : Victor Lafosse (Belgique)
1925 : Fernand Besnier
1926 : André Drobecq
1927 : Jacques Pfister
1928 : Edouard Persin
1929 : André Léger

1930 : Marcel Ilpide
1931 : Richard Lamb
1932 : Rudolf Risch (Allemagne)
1933 : Ernest Neuhard
1934 : Antonio Folco (Italie)
1935 : Willi Kutschbach (Allemagne)
1936 : Aldo Bertocco
1937 : Aloyse Klensch (Luxembourg)
1938 : Janus Hellemons (Pays-Bas)
1939 : Armand Le Moal

1947 : Pietro Tarchini (Suisse)
1948 : Vitorio Seghezzi (Italie)
1949 : Guido De Santi (Italie)

1950 : Fritz Zbinden (Suisse)
1951 : Abdel-Kader Zaaf
1952 : Henri Paret
1953 : Claude Rouer
1954 : Marcel Dierkens (Luxembourg)
1955 : Tony Hoar (Grande-Bretagne)
1956 : Roger Chaussabet
1957 : Guy Million
1958 : Walter Favre (Suisse)
1959 : Louis Bisiliat

1960 : Herrero Berrendero (Espagne)
1961 : André Geneste
1962 : Augusto Marcaletti (Italie)
1963 : Willy Derboven (Belgique)
1964 : Anatole Novak
1965 : Joseph Groussard
1966 : Paolo Manucci (Italie)
1967 : Jean-Pierre Genet
1968 : John Clarey (Grande-Bretagne)
1969 : André Wilhelm

1970 : Frits Hoogerheide (Pays-Bas)
1971 : Georges Chappe
1972 : Alain Bellouis
1973 : Jaques-André Hochart
1974 : Lorenzo Alaimo (Portugal)
1975 : Jacques Boulas
1976 : Aad van den Hoek (Pays-Bas)
1977 : Roger Loysch (Belgique)
1978 : Philippe Tesnière
1979 : Gerhard Schönbacher (Autriche)

1980 : Gerhard Schönbacher (Autriche)
1981 : Faustino Cuelli (Espagne)
1982 : Werner Devos (Belgique)
1983 : Marcel Laurens (Belgique)
1984 : Gilbert Glaus (Suisse)
1985 : Manrico Ronchiato (Italie)
1986 : Ennio Salvador (Italie)
1987 : Mathieu Hermans (Pays-Bas)
1988 : Dirk Wayenberg (Belgique)
1989 : Mathieu Hermans (Pays-Bas)

1990 : Rodolfo Massi (Italie)
1991 : Rob Harmeling (Pays-Bas)
1992 : Fernando Quevedo (Espagne)
1993 : Edwig Van Hooydonck (Belgique)
1994 : John Talen (Pays-Bas)
1995 : Bruno Cornillet
1996 : Jean-Luc Masdupuy
1997 : Philippe Gaumont
1998 : Damien Nazon
1999 : Jacky Durand

2000 : Olivier Perraudeau
2001 : Jimmy Casper
2002 : Igor Flores (Espagne)
2003 : Hans De Clerq (Belgique)
2004 : Jimmy Casper
2005 : Iker Flores (Espagne)
2006 : Wim Vansevenant (Belgique)
2007 : Wim Vansevenant (Belgique)
2008 : Wim Vansevenant (Belgique)
2009 : Yauheni Hutarovich (Biélorussie)

2010 : Adriano Malori (Italie)
2011 : Fabio Sabatini (Italie)
2012 : Jimmy Engoulvent
2013 : Svein Tuft (Canada)
2014 : Cheng Ji (Chine)
2015 : Sébastien Chavanel
2015 : Sam Bennett (Irlande)

Image
1968 : Franco Bitossi
1969 : Eddy Merckx (Faema)

1970 : Eddy Merckx (Faema-Faemino)
1971 : Eddy Merckx (Molteni)
1972 : Eddy Merckx (Molteni)
1973 : Joop Zoetemelk (Gitane-Frigécrème)
1974 : Eddy Merckx (Molteni)

1980 : Ludo Peeters (Ijsboerke-Warncke)
1981 : Bernard Hinault (Renault-Elf-Gitane)
1982 : Bernard Hinault (Renault-Elf-Gitane)
1985 : Greg LeMond (La Vie Claire-Radar)
1986 : Greg LeMond (La Vie Claire-Radar)
1987 : Jean-François Bernard (Toshiba-La Vie Claire)
1988 : Steven Rooks (PDM)
1989 : Steven Rooks (PDM)

Image
1966 : Guido Neri (Molteni)
1968 : Georges Vandenberghe (Belgique)
1969 : Eric Leman (Flandria-De Clerck)

1970 : Cyrille Guimard (Fagor-Mercier)
1971 : Pieter Nassen (Mars-Flandria)
1972 : Willy Teirlinck (Sonolor)
1973 : Marc Demeyer (Carpenter-Shimano-Flandria)
1974 : Barry Hoban (Gan-Mercier)
1975 : Marc Demeyer (Carpenter-Confortluxe-Flandria)
1976 : Robert Mintkiewicz (Gitane-Campagnolo)
1977 : Pierre-Raymond Villemiane (Gitane-Campagnolo)
1978 : Jacques Bossis (Renault-Gitane)
1979 : Willy Teirlinck (KAS-Campagnolo)

1980 : Rudy Pevenage (Ijsboerke-Warncke Eis)
1981 : Freddy Maertens (Boule d'Or-Sunair)
1982 : Sean Kelly (Sem-France Loire)
1983 : Sean Kelly (Sem-Reydel-Mavic)
1984 : Jacques Hanegraaf (Kwantum Hallen-Yoko)
1985 : Jozef Lieckens (Lotto-Merckx)
1986 : Gerrit Solleveld (Superconfex-Yoko)
1987 : Gilbert Duclos-Lassalle (Z-Peugeot)
1988 : Frans Maasen (Superconfex-Yoko)
1989 : Sean Kelly (PDM-Ultima-Concorde)

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:06

Image

Records et statistiques

• Les dossards vainqueurs
- 35 fois : 1
- 7 fois : 11
- 5 fois : 2
- 4 fois : 15, 21, 51
- 3 fois : 4, 31, 33
- 2 fois : 7, 12, 13, 14, 36, 141,
- 1 fois : 3, 5, 6, 8, 10, 19, 23, 35, 38, 41, 45, 48, 61, 68, 72, 78, 80, 91, 94, 97, 112, 123, 131, 171

• Nombre de victoires finales :
5 : Jacques Anquetil , Eddy Merckx , Bernard Hinault , Miguel Indurain
3 : Philippe Thys , Louison Bobet , Greg LeMond , Christopher Froome
2 : Lucien Petit-Breton , Firmin Lambot , Ottavio Bottecchia , Nicolas Frantz , André Leducq , Antonin Magne , Sylvère Maes , Gino Bartali , Fausto Coppi , Bernard Thévenet , Laurent Fignon , Alberto Contador

• Nombre de victoires par pays :
  1. 36 : France
  2. 18 : Belgique
  3. 12 : Espagne
  4. 10 : Italie
  5. 5 : Luxembourg
  6. 4 : Grande-Bretagne
  7. 3 : Etats-Unis
  8. 2 : Pays-Bas et Suisse
  9. .
  10. 1 : Allemagne , Australie , Danemark , Irlande
• Vainqueurs les plus âgés :
36 ans : Firmin Lambot (1922)
34 ans : Henri Pélissier (1923), Gino Bartali (1948) et Cadel Evans (2011)

• Vainqueurs les plus jeunes :
19 ans : Henri Cornet (1904)
21 ans : Romain Maes (1935)
22 ans : François Faber (1909), Octave Lapize (1910), Philippe Thys (1913), Felice Gimondi (1965), Laurent Fignon (1983)

• Plus petits écarts entre le vainqueur et son dauphin :
8 secondes : Greg LeMond et Laurent Fignon (1989)
23 secondes : Alberto Contador et Cadel Evans (2007)
32 secondes : Oscar Pereiro et Andreas Kloden (2006)
38 secondes : Jan Janssen et Herman Van Springel (1968)

• Plus grand écarts entre le vainqueur et son dauphin :
2 heures 49 minutes 21 secondes : Maurice Garin et Lucien Pothier (1903)

• Marque : les vélos Pinarello sont ceux ayant le plus triomphé avec 12 succès (Delgado – 1988 ; Indurain – 1992, 1993, 1994 et 1995 ; Riis – 1996 ; Ullrich – 1997 ; Pereiro – 2006 ; Wiggins – 2012 ; Froome 2013, 2015 et 2016)

• Nombre de victoires d’étapes :
  1. 34 : Eddy Merckx
  2. 30 : Mark Cavendish
  3. 28 : Bernard Hinault
  4. 25 : André Leducq
  5. 22 : André Darrigade
  6. 20 : Nicolas Frantz
  7. 19 : François Faber
  8. 17 : Jean Alavoine
  9. 16 : Charles Pélissier , René Le Grevès et Jacques Anquetil
• Nombre de victoires d’étapes par nations :
  1. 669 : France
  2. 458 : Belgique
  3. 289 : Italie
  4. 159 : Pays-Bas
  5. 125 : Espagne
  6. 85 : Allemagne
  7. 67 : Grande-Bretagne
  8. 62 : Luxembourg
  9. 59 : Suisse
  10. 37 : Australie
  11. 21 : Danemark
  12. 18 : Etats-Unis
  13. 17 : Norvège
  14. 15 : Colombie
  15. 14 : Russie
  16. 13 : Portugal
  17. 11 : Irlande
  18. 9 : Ouzbékistan
  19. 7 : Slovaquie
  20. 5 : Pologne
  21. 4 : République Tchèque , Kazakhstan , Estonie , Autriche , Ukraine
  22. .
  23. .
  24. .
  25. .
  26. 3 : Canada
  27. 2 : Mexique , Lettonie , Lituanie , Afrique du Sud
  28. .
  29. .
  30. .
  31. 1 : Nouvelle-Zélande , Suède , Brésil , Algérie
• Nombre de victoires d’étapes (pour les coureurs français) :
  1. 28 : Bernard Hinault
  2. 20 : André Darrigade
  3. 18 : André Leducq
  4. 17 : Jean Alavoine
  5. 16 : René Le Grevès et Charles Pelissier
  6. .
  7. 14 : Jacques Anquetil
  8. 13 : Louis Trousselier
  9. 12 : Louison Bobet
  10. 10 : Bernard Thévenet , Henri Pelissier et Maurice Archambaud
  11. .
  12. .
  13. 9 : Laurent Fignon , Georges Speicher et Emile Georget
  14. .
  15. .
  16. 8 : René Vietto , Roger Hassenforder et Gustave Garrigou
  17. .
  18. .
  19. 7 : Raymond Poulidor , Richard Virenque , Cyrille Guimard , Jean-Pierre Danguillaume , Raphaël Geminiani , Jean-Baptiste Dortignacq , Georges Passerieu , Antonin Magne , Lucien Petit-Breton , Félix Goethals
• Nombre de victoires en contre-la-montre :
  1. Bernard Hinault : 20 dont 5 prologues
  2. Eddy Merckx : 16 dont 3 prologues
  3. Jacques Anquetil : 11
• Nombre de victoires en haute montagne :
  1. Eddy Merckx : 10
  2. Gino Bartali : 9
  3. Marco Pantani : 8
• Nombre de victoires lors de la dernière étape :
  1. Mark Cavendish : 4 (2009 à 2012)
  2. Eddy Merckx : 3 (1972 à 1974)
  3. André Greipel (2015 et 2016), Marcel Kittel (2013 et 2014), Charles Pélissier (1930 et 1931), Nicolas Frantz (1927 et 1928) et Ottavio Bottecchia (1924 et 1925) : 2
• Record de victoires d’étapes en un Tour :
8 : Charles Pélissier (1930), Eddy Merckx (1970 et 1974) et Freddy Maertens (1976)

• Plus jeune vainqueur d’étape : Fabio Battesini , le 2 juillet 1931 à Brest : 19 ans, 4 mois et 13 jours

• Plus ancien vainqueur d’étape : Pino Cerami , le 1er juillet 1963 à Pau : 41 ans, 3 mois et 3 jours

• Alphabet : toutes les lettres de l’alphabet ont « remporté » une étape du Tour sauf une : le x !

• Nombre de participations :
17 : George Hincapie (1 abandon), Stuart O’Grady (2 abandons), Jens Voigt (2 abandons, 1 hors-délais)
16 : Sylvain Chavanel (1 abandon, 1 retrait de l’équipe), Joop Zoetemelk (1 victoire)
15 : Lucien Van Impe (1 victoire), Guy Nulens (2 abandons), Viatcheslav Ekimov , Christophe Moreau (3 abandons, 1 exclusion)

• Nombre de porteurs du Maillot Jaune par nation :
  1. 84 : France
  2. 56 : Belgique
  3. 26 : Italie
  4. 17 : Pays-Bas
  5. 15 : Allemagne
  6. 12 : Espagne
  7. 9 : Luxembourg et Suisse
  8. .
  9. 7 : Australie
  10. 6 : Danemark et Grande-Bretagne
  11. .
  12. 2 : Canada
  13. 1 : Afrique du Sud , Autriche , Colombie , Estonie , Norvège , Pologne , Portugal , Russie , Slovaquie , Ukraine
• Nombre de maillots jaunes (demi-étapes incluses) :
  1. 111 : Eddy Merckx (97 jours)
  2. 79 : Bernard Hinault (76 jours)
  3. 60 : Miguel Indurain (60 jours)
  4. 52 : Jacques Anquetil (51 jours)
  5. 38 : Antonin Magne
Plus petit nombre de maillot jaune :
1/3 : Marinus Wagtmans , le matin du 27 juin 1971 au terme d’un contre-la-montre entre Mulhouse et Bâle.

• Plus grand nombre de porteurs du Maillot Jaune sur un Tour :
8 porteurs : en 1958 (André Darrigade , Jos Hoevenaers , Wim Van Est , Gilbert Bauvin , Gerrit Voorting , André Darrigade , Raphaël Geminiani , Vito Favero , Raphaël Geminiani , Vito Favero , Charly Gaul ) et en 1987 (Jelle Nijdam , Lech Piasecki , Erich Maechler , Charly Mottet , Martial Gayant , Charly Mottet , Jean-François Bernard , Stephen Roche , Pedro Delgado , Stephen Roche )

• Plus petit nombre de porteurs du Maillot Jaune sur un Tour :
1 porteur : Ottevia Bottecchia (1924), Nicolas Frantz (1928) et Romain Maes (1935)
2 porteurs : Louis Mottiat et Philippe Thys (1920), Mottiat et Léon Scieur (1921), Adelin Benoît et Bottecchia (1925), Georges Speicher et Antonin Magne (1934), André Darrigade et Jacques Anquetil (1961), Italo Zilioli et Eddy Merckx (1970), Cyrille Guimard et Eddy Merckx (1972), Dietrich Thurau et Bernard Thévenet (1977), Fabian Cancellara et Bradley Wiggins (2012)

• Plus grand nombre de maillots verts :
6 : Erik Zabel (1996 à 2001)
5 : Peter Sagan (2012 à 2016)
4 : Sean Kelly (1982, 1983, 1985, 1989)

• Nombre de maillots verts par nations :
  1. 19 : Belgique
  2. 9 : France
  3. 7 : Allemagne
  4. 5 : Slovaquie
  5. 4 : Australie , Irlande , Pays-Bas
  6. .
  7. .
  8. 3 : Ouzbékistan
  9. 2 : Italie , Norvège et Suisse
  10. .
  11. .
  12. 1 : Espagne et Grande-Bretagne
• Plus grand nombre de maillots à pois :
7 : Richard Virenque (1994 à 1997, 1999, 2003 et 2004)
6 : Federico Bahamontes (1954, 1958, 1959, 1962, 1963, 19964) et Lucien Van Impe (1971, 1972, 1975, 1977, 1981, 1983)

• Nombre de maillots à pois par nations :
  1. 20 : France
  2. 16 : Espagne
  3. 12 : Italie
  4. 11 : Belgique
  5. 5 : Colombie
  6. 2 : Danemark , Grande-Bretagne , Luxembourg , Pays-Bas et Pologne
  7. .
  8. .
  9. .
  10. .
  11. 1 : Suisse
• Plus grand nombre de maillots blancs :
3 : Jan Ullrich (1996 à 1998) et Andy Schleck (2008 à 2010)
2 : Marco Pantani (1994 et 1995) et Nairo Quintana (2013 et 2015)

• Nombre de maillots blancs par nations :
  1. 7 : France
  2. 5 : Espagne , Italie et Pays-Bas
  3. .
  4. .
  5. 4 : Allemagne et Colombie
  6. .
  7. 3 : Etats-Unis et Luxembourg
  8. .
  9. 2 : Australie et Russie
  10. .
  11. 1 : Mexique et Ukraine
Vitesses maximales :
- Du Tour, en moyenne : 40,788 km/h (Oscar Pereiro , 2006)
- Pour une étape : 50,335 km/h (Mario Cippolini , Laval-Blois en 1999)
- Pour un contre-la-montre ou prologue : 55,446 km/h (Rohan Dennis , Utrecht-Utrecht en 2015)
- Pour un contre-la-montre par équipes : 57,841 km/h (Orica GreenEDGE , Nice-Nice en 2013)

• Plus grand nombre de participants : 210 (1986)
• Plus petit nombre de participants : 99 (1947)

• Nombre de contre-la-montre par équipes dans l’histoire du Tour : 58, entre 1935 et 2015

• Nombre maximal d’étapes : 25 et prologue (1987)
• Nombre maximal de kilomètres : 5745 (1926)

• Les villes qui ont le plus accueilli le Tour depuis 1947 :
  1. Pau - 100 (51 départs et 49 arrivées)
  2. Bordeaux - 89 (33 et 56)
  3. Paris - 87 (13 et 74)
  4. Bagnères-de-Luchon - 54 (30 et 24)
  5. Saint-Étienne - 45 (20 et 25)
  6. Briançon - 44 (22 et 22)
  7. Roubaix - 42 (23 et 19)
  8. Montpellier - 39 (19 et 20)
  9. Angers - 36 (18 et 18) et Gap - 36 (18 et 18)
  10. .
  11. Alpe d'Huez - 34 (5 et 29) et Toulouse - 34 (17 et 17)
  12. .
  13. Morzine - 33 (18 et 15)
  14. Rouen - 31 (14 et 17)
  15. Besançon - 30 (14 et 16) et Nantes - 30 (14 et 16)
  16. .
  17. Caen – 29 (14 et 16), Metz – 29 (15 et 14) et Versailles - 29 (14 et 15)
  18. .
  19. .
  20. Dijon – 28 (14 et 14) et Grenoble – 28 (16 et 12)
  21. .
  22. Aix-les-Bains – 27 (14 et 13)
  23. Marseille – 26 (12 et 14)
  24. Limoges – 25 (12 et 13)
  25. Nancy – 24 (11 et 13) et Strasbourg – 24 (12 et 12)
  26. Saint-Gaudens – 22 (13 et 9)
  27. Lyon – 21 (10 et 11)
• Les cols les plus empruntés depuis 1947 :
  1. Tourmalet - 56 (dont 2 arrivées)
  2. Aspin - 52
  3. Soulor - 50
  4. Aubisque - 47 (dont 2 arrivées)
  5. Peyresourde - 46
  6. Lautaret - 41
  7. Galibier - 33 (dont 1 arrivée) et Télégraphe - 33
  8. .
  9. Portet d'Aspet - 32
  10. L'Alpe-d'Huez- 30 (dont 29 arrivées)
  11. Ares (31) - 26
  12. Madeleine - 25
  13. Izoard - 23
  14. Colombière - 21
  15. Faucille – 20, Glandon - 20 et Vars - 20
  16. .
  17. .
  18. Croix-de-Fer - 18 et Portillon - 18
  19. Aravis – 17, Cucheron – 17 et Granier – 17
  20. .
  21. .
  22. Mente – 16 et Mont Ventoux – 16
• Les cols et les montées les plus hauts franchis par le Tour de France :
  1. Bonette - Restefonds – 2802 mètres
  2. Iseran – 2770 mètres
  3. Agnel – 2744 mètres
  4. Galibier – 2645 mètres (depuis 1979)
  5. Galibier – 2556 mètres (jusqu’en 1978)
  6. Grand-Saint-Bernard – 2469 mètres
  7. Granon – 2413 mètres
  8. Envalira – 2408 mètres
  9. Izoard – 2360 mètres
  10. Lombarde – 2351 mètres
  11. Cayolle – 2326 mètres
  12. Val-Thorens – 2275 mètres
  13. Allos – 2250 mètres
  14. Andorre Arcalis – 2240 mètres
  15. Petit-Saint-Bernard – 2188 mètres

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:07

Image

Le Tour en chiffres

Image

• Course :
- 22 équipes ;
- 198 coureurs ;
- 300 accompagnateurs ;
- 15 membres du Collège des commissaires ;
- 12 membres du contrôle antidopage.

• Équipes :
- 9 coureurs
- 4 entraineurs
- 4 mécaniciens
- 2 organisateurs
- 1 directeur de course
- 1 manageur des transports
- 1 ostéopathe
- 1 directeur des communications
- 1 docteur
- 1 cuisinier
- 5 personnes en charge de la sécurité

• Organisation :
- 100 permanents d’A.S.O.
- 280 vacataires
- 15 membres du jury
- 1 450 lits réservés chaque jour
- 40 000 lits réservés durant l'épreuve
- 14 000 gendarmes
- 9 000 policiers et CRS
- 47 Gardes Républicaines motocyclistes
- 1 000 agents des Conseils généraux
- 10 médecins
- 5 infirmiers
- 7 ambulances
- 2 voitures médicales avec des médecins
- 1 moto médicale
- 1 camion de radiologie

• Médias :
- 2 000 journalistes, photographes, cameramen, réalisateurs ;
- 600 médias différents présents sur l’épreuve ;
- 350 journaux, agences de presse ou sites Internet ;
- 100 chaînes de TV dont 60 en direct (diffusion dans plus de 190 pays) ;
- 100 agences photos ;
- 70 radios.
- 5 000 m² : l'espace de la zone technique sur la ligne d'arrivée
- 120 camions pour la TV
- 60 kilomètres de câbles
- 500 personnes à la production télévisuelle
- 90 commentateurs de 10 nationalités différentes sur place
- 5 motos-images
- 2 motos-sons
- 2 hélicoptères-images
- 1 hélicoptère relais
- 2 avions qui relayent les images TV
- 20,2 millions de téléspectateurs ont regardé au moins 1 heure du Tour de France 2016 sur France Télévisions
- 4,1 millions de téléspectateurs en moyenne pour la dernière heure de course sur France 2
- 7,2 millions de téléspectateurs pour l’arrivée au sprint sur les Champs-Elysées sur France 2
- 1,7 millions de téléspectateurs en moyenne pour le Vélo Club sur France 2
- 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne pour l’Image du Jour sur France 2
- 1,8 millions de téléspectateurs en moyenne pour le Film du Tour sur France 3

• Caravane publicitaire :
- 160 véhicules ;
- 35 marques ;
- 600 personnes ;
- 14,5 millions d’objets distribués ;
- 12 kilomètres de cortège ;
- 35 minutes de spectacle ;
- 54 personnes pour l’encadrement dont 13 Gardes Républicains.

• Matériels :
- 1 400 vélos
- 3 000 roues
- 5 000 pneus
- 792 tenues de cycliste
- 8 400 packs de nourriture
- 66 000 bouteilles d'eau
- 1 550 lits réservés quotidiennement

• Internet :
- 34.2 millions de visiteurs uniques ;
- 154 millions de pages vues ;
- 4 langues : français, allemand, espagnol et anglais (version la plus visitée) ;
- 2 millions fans sur Facebook ;
- 2,4 millions de followers sur Twitter ;
- 500 000 fans sur Google + ;
- 381 000 suiveurs sur Instagram ;
- 1,3 million d'applications dédiées au Tour de France téléchargées.

• Spectateurs :
- 65% d'hommes, 35% de femmes
- 80% de français, 20% d'étrangers
- Plus de 40 nationalités différentes
- 6h15 de présence
- 93% des personnes appartiennent à un groupe de 4 ou 5 personne en moyenne

• Totaux :
- 4 500 suiveurs ;
- 1 600 véhicules ;
- 12 millions de spectateurs au bord des routes

Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:07

Image

Les sponsors du Tour

Image

• Classement général :
  • 1971-1983 : Miko
  • 1984-1986 : Banania
  • 1987-2005 : Crédit lyonnais
  • 2006-2018 : LCL
• Classement par points :
  • 1953-1967 : La Belle Jardinière
  • 1968 : SIC
  • 1973-1983 : Michelin
  • 1984-1988 : BP
  • 1989 : Castelli
  • 1990 : Panasonic
  • 1991-2014 : PMU
  • 2015-2018 : Škoda
Grand Prix de la montagne :
  • 1975-1978 : Chocolat Poulain
  • 1979-1981 : Campagnolo
  • 1982-1984 : Chocolat Poulain
  • 1985-1989 : Café de Colombia
  • 1990 : peinture Ripolin
  • 1991-1992 : Coca-Cola Light
  • 1993-2008 : supermarchés Champion
  • Depuis 2009 : hypermarchés et supermarchés Carrefour
Classement du meilleur jeune :
  • 2003-2014 : Škoda
  • Depuis 2015 : Krys
Prix de la combativité :
  • 2005-2013 : Brandt
  • Depuis 2014 : Antargaz
Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Re: [WT] Tour de France 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 18 Juin 2017, 19:07

Image

Les sondages et jeu(x)

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Fail, il manque l'étape de Rodez :mrgreen:
Image
Image
Nouveau fail, absence de l'étape de Romans
Image
Image
Image
Image




Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 17951

Suivante

Retourner vers Cyclisme sur route : Professionnels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : DanaH, Drakiv, Kornrat, Meian, Tilo, wawan et 17 invités