Écrit le par dans la catégorie Analyses, Coup de bordure.

Deuxième rendez-vous de nos chroniques d’outre-monde ! Ce mois-ci, voyage mouvementé en Afrique, et beau périple asiatique. Faites chauffer les miles, c’est parti ! 

Africa Tour : Un mois complètement fou !

Que dire de ce mois de mars en Afrique, si ce n’est qu’il fut totalement dingue. Tout devait commencer au Cameroun. Devait oui… car si tout le monde était bien en place, il manquait le principal : des organisateurs. Pour causes de soucis financiers, le Tour du Cameroun a été annulé. Si des ennuis d’ordre économique sont tout à fait compréhensibles, l’annoncer la veille pour le lendemain, une fois que tout le monde a effectué le déplacement au Cameroun, l’est nettement moins. Ou comment gaspiller de l’argent… 

Le (petit) peloton africain a ensuite pris la direction de la Tunisie, pour le retour au calendrier du Tour de la Pharmacie Centrale de Tunisie. S’il est toujours bon de voir une course revenir au calendrier, on pouvait regretter un tout petit plateau (44 partants). Et que dire du déroulé ! Tout a bien commencé lors de la première étape. Mais le lendemain, entre Kairouan et Le Kef, un froid glacial s’est abattu sur le peloton. Seuls sept guerriers sont allés au bout de l’épreuve. Avec deux étapes restantes, l’UCI a logiquement annulé le classement de cette étape, autorisant tout le monde à repartir. Manque de chance, le lendemain la météo a de nouveau été catastrophique. Le commissaire UCI a finalement décidé d’annuler l’épreuve, en rétablissant le classement de la veille, et en classant l’ultime étape comme une course 1.2 ! Petit soucis : au lieu des sept classés, on en trouve… quinze ! Visiblement, des coureurs n’ayant pas fini l’épreuve dans les règles ont été classés. Bref, un beau bazar, indigne d’une épreuve internationale. Enfin n’oublions pas que l’épreuve se déroulait sur route ouverte … 

Du plus classique avec le Tour d’Algérie par la suite. Malheureusement, l’épreuve n’a pas reçu le succès escompté du côté des formations étrangères. Seules trois sélections nationales étrangères ont fait le déplacement (le Maroc avec une équipe B, la Tunisie et la Syrie), renforcées par VIB Sports (Bahraïn), Embrace the World (Allemagne), et les deux équipes françaises du Project Nice Côte d’Azur (sans ses Mongols) et Martigues Sport. On était bien loin des plateaux des deux épreuves de référence que sont le Tour du Maroc ou le Tour du Rwanda. Gageons que cela s’améliorera avec le temps. 

Côté sportif, tout a commencé à Tamanrasset, la ville au coeur du désert. Une belle initiative pour amener le cyclisme dans un nouveau territoire, qui a nécessité une logistique digne du Paris-Dakar, avec un transfert en avion-cargo militaire pour revenir dans le nord du pays ! Ce critérium urbain, d’apparence anodine, allait finalement s’avérer décisif. Dix-huit coureurs se sont détachés aux avant-postes. Parmi les piégés, trois des principaux coureurs de VIB (Valiente, Reguero et Nouisri) ainsi que Reguigui. La course a continué d’être mouvementée, et il a fallu suivre les bons coups pour les dix-huit coureurs de tête. A la veille du final, il n’étaient plus que sept dans la minute, avant la redoutable étape entre Bejaïa et Tizi Ouzou. Et quelle étape ! Youcef Reguigui et Azzedine Lagab ont fait un magnifique raid à deux, le premier remportant l’étape, le second s’adjugeant le général. Les écarts se sont avérés énormes lors de cette dernière étape plutôt montagneuse, puisque le 8ème a terminé à plus de cinq minutes. Et quelle moisson de Youcef Regugui ! On espère que Sovac aura la bonne idée de l’aligner en Europe. Certes il y était un peu inconstant, mais il mérite définitivement de s’y exprimer.

 Tour de la Pharmacie Centrale de Tunisie (2.2) : 1  Gaëtan Bille (Sovac – Natura4Ever), 2 Adrien Thomas (Occitane Cyclisme), 3 Stéphane Poulhies (Occitane Cyclisme)

Vainqueurs d’étapes : Youcef Reguigui (Sovac – Natura4Ever) Gaëtan Bille (Sovac – Natura4Ever)

 GP de la Pharmacie Centrale de Tunisie (1.2) : 1  Gruffud Lewis (Ribble Pro Cycling), 2 Abderrahmane Hamza (Sovac – Natura4Ever), 3 Stéphane Poulhies (Occitane Cyclisme)

 Tour d’Algérie Cycliste (2.2) : 1 Azzedine Lagab (Groupement Sportif des Pétroliers Algérie), 2  Abderrahmane Mansouri (UFC Blida), 3  Gabriel Reguero (VIB Sports)

Vainqueurs d’étapes : Youcef Reguigui (Sovac – Natura4Ever) x3 Abderrahmane Hamza (Sovac – Natura4Ever),  Yacine Hamza (Groupement Sportif des Pétroliers Algérie),  Axel Costa (VIB Sports),  Ali Nouisri (VIB Sports)

 

Asia Tour : le mois des grandes épreuves

Sprint sur le Tour de Taïwan, dont le classement général final a été remporté par Yukiya Arashiro.

Le mois de Mars en Asie est le mois traditionnel de deux belles et grandes épreuves, le Tour de Taiwan et le Tour du Langkawi.

Changement de philosophie à Taiwan, avec une course plus ouverte suite à la disparation des arrivées en altitude. Malgré un parcours peu accidenté, il n’y a eu que deux sprints massifs. Au général, le plus malin et le plus polyvalent a été Yukiya Arashiro. Le Japonais est devenu le premier est-asiatique à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve, et remporte un succès de prestige pour sa sélection nationale. Des Japonais en pleine forme d’ailleurs, puisque Hayato Okamoto a gagné la première étape au sprint, et que Hideto Nakane, pensionnaire de Nippo, a terminé à la 8ème place finale. 

Le Langkawi est lui aussi remporté par un coureur qui rappelle le peloton pro européen : Artem Ovechkin. L’ancien pensionnaire de Katusha et RusVelo est parti en Malaisie (Terengganu) cette année. Pour sa première course sous ses nouvelles couleurs, c’était une belle réussite. Ayant attaqué de loin, il a réalisé un bel effort pour résister au retour des favoris sur les pentes de Cameron Highlands. Il est vrai qu’habituellement la montée fait assez peu de dégâts. Trop confiants les coureurs de Dimension Data peut-être ? En tout cas, la réaction fut trop tardive pour revenir sur un excellent Ovechkin. Derrière, Dyball a mis à mal tout le travail de Dimension Data, pour terminer 2ème. Gebreigzabhier n’a pu que s’incliner. 

Outre le succès final, Terengganu a aussi brillé au sprint. En effet Mohamed Hariff Salleh a démontré qu’il était encore le meilleur sprinteur asiatique du moment, en terminant à deux reprises à la 3ème place d’étape. Malheureusement pour lui, ce ne sera pas cette année encore qu’il récupérera un bouquet ici. Ce sont les sprinteurs italiens qui se sont partagés les victoires au sprint. Guardini bien évidemment, mais aussi les jeunes Minali et Pacioni.

Enfin une troisième épreuve avait lieu : le Tour de Tochigi. Moins important que les deux autres certes, mais qui sera peut-être marquant pour la carrière d’un jeune coureur : l’Australien Michael Potter. Membre de l’académie australienne, âgé de tout juste 20 ans, il avait déjà brillé en début d’année sur la New Zealand Cycle Classic. Il a confirmé ici, voir même mieux que ça. Il a en effet écrasé le chrono initial, mettant plus de 10 secondes au deuxième sur 7 km. Le lendemain il a suivi parfaitement le bon coup, et s’est permis de régler au sprint Raymond Kreder. De quoi s’assurer du succès final ! Une grosse performance pour ce jeune homme, qu’il faudra assurément suivre dans le futur.

 Tour de Taiwan (2.1) : 1  Yukiya Arashiro (Sel. Japon), 2 Jonathan Clarke (UnitedHealthCare Pro Cycling), 3 Jimmy Janssens (Cibel – Cebon)

Vainqueurs d’étapes : Hayato Okamoto (Sel. Japon),   Robbie Hucker (Team Ukyo), Edwin Avila (Israel Cycling Academy), Cameron Bayly (Bennelong SwissWellness Cycling Team),  Luca Pacioni (Wilier Triestina – Selle Italia)

 Tour de Langkawi (2.HC) : 1  Artem Ovechkin (Terengganu Cycling Team), 2 Lukasz Owsian (CCC Sprandi Polkowice), 3 Benjamin Dyball (Saint George Continental Cycling Team)

Vainqueurs d’étapes : Andrea Guardini (Bardiani – CSF) x2,   Riccardo Minali (Astana Pro Team) x2,  Adam de Vos (Rally Cycling),  Artem Ovechkin (Terengganu Cycling Team), Luca Pacioni (Wilier Triestina – Selle Italia),  Manuel Belletti (Androni Giocattoli – Sidermec)

 Tour de Tochigi (2.2) : 1  Michael Potter (ACA – Ride Sunshine Coast), 2 Raymond kreder (Team Ukyo), 3 Nariyuki Masuda (Utsunomiya Blizten)

Vainqueurs d’étapes : Michael Potter (ACA – Ride Sunshine Coast) x2, Raymond kreder (Team Ukyo)

America Tour : direction l’Uruguay 

Une seule course sur le circuit américain ce mois-ci, le Tour d’Uruguay. L’Uruguay, c’est plat. Les sprinteurs s’en sont donc donnés à coeur joie, se répartissant d’ailleurs assez bien les victoires, signe d’un plateau homogène. Pour le général, il y avait en revanche deux grand rendez-vous : l’arrivée pour puncheurs à Piriapolis (succès de Dotti), et le chrono de Melo. C’est ce chrono qui a été décisif cette année. Magno Nazaret, le brésilien de Funvic, a écrasé la concurrence. Il y a repris 1’38 à Dotti, alors qu’il lui en avait concédé 1’01 à Piriapolis : suffisant pour décrocher le succès au général. On regrettera tout de même de voir aux deux premières places deux coureurs au passé trouble en matière de dopage… 

 Vuelta al Uruguay (2.2) : 1  Magno Prado Nazaret (Funvic/Brasil Pro Cycling), 2 Juan Pablo Dotti (SEP de San Juan), 3 Federico Moreira (Cerro Largo)

Vainqueurs d’étapes : Hector Lucero (Equipo Municipalidad de Pocito) x2, Hector Aguilar (CC Amanecer) x2  Adrian Richeze (Agrupacion Virgen de Fatima),   Funvic/Brasil Pro Cycling (TTT),  Juan Pablo Dotti (SEP de San Juan),  Cristian Egidio (San Francisco Claude-Klabin),  Rafael Andriato (San Francisco Claude-Klabin),  Arthur Garcia (Bandes),  Magno Prado Nazaret (Funvic/Brasil Pro Cycling),  Pablo Anchieri (Estudiantes El Colla)

Par Thomas Bruno.

 

Crédit Photo : @Tour de Taiwan @TourdeLangkawi
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: Chroniques d'outre-monde : Mars

Messagepar Murungaru » 11 Avr 2018, 07:55

Merci beaucoup Vino :up

Y'a encore un paquet de boulot à faire en Afrique quand on voit comment se sont passé (ou pas justement) le Tour du Cameroun et le Tour de la Pharmacie Centrale. :? Pour des courses UCI quand même, ça la fou mal. Et ça va pas forcément aidé à renforcer les plateaux dans le futur j'imagine.

Et Michael Potter à suivre en effet :love:
Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Maillot vert
 
Messages: 4901
Enregistré le: 15 Oct 2014, 13:17

Re: Chroniques d'outre-monde : Mars

Messagepar Warren Barguil » 11 Avr 2018, 18:35

Sympa cet article :up
Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Maglia rosa
 
Messages: 8711
Enregistré le: 07 Jan 2016, 18:07
Localisation: Chez les supporters d'un vrai club tel l'EA GUINGAMP