Écrit le par dans la catégorie Les forçats de la route, Portraits.

Nouveau rendez-vous en 2018 sur Le Gruppetto avec un portrait-chinois au format vélo. Dix questions pour mieux cerner la personnalité et les goûts cyclistes d’un coureur. Pour ce second numéro, Ben Hermans s’est prêté au jeu. Âgé de trente-et-un ans, l’ancien pensionnaire de la BMC durant quatre saisons a rejoint Israël Cycling Academy en 2018 pour obtenir un rôle de leader.

Le coureur qui te fait rêver ?
Jan Ullrich était mon idole quand j’étais jeune et j’ai commencé à faire du vélo en 1998. Il a juste gagné le Tour de France et j’étais toujours stupéfié par sa force et son style sur le vélo.

Ta course préférée ?
J’ai plusieurs courses préférées, mais la Vuelta est toujours celle que j’attends avec impatience. Surtout les dures étapes de montagnes et les conditions météo qui sont particulièrement agréables.

Ta Dream Team (toutes époques confondues) ? (7 coureurs)
Jan Ullrich, Michele Bartoli, Frank Vandenbroucke, Eddy Merckx, José Azevedo, Viatcheslav Ekimov, Paolo Savoldelli.

Un moment marquant de l’histoire du vélo ?
L’ascension de la côte de la Redoute sur Liège-Bastogne-Liège 1999, où Frank Vandenbroucke sprinte à côté de Michele Bartoli. J’avais 13 ans, j’étais debout à côté de la route, et ça restera toujours mon souvenir d’enfance le plus fort concernant le vélo.

Le meilleur moment de ta carrière ?
La double victoire d’étapes sur le Tour d’Oman et la victoire au classement général en plus de ça. En regardant la startlist de la course, une victoire comme ça vous booste dès le début de saison et pour le restant de l’année.

Ben Hermans, quitte BMC après quatre années de bons et loyaux services dont la victoire finale sur le Tour d’Oman en 2017.

Le pire moment de ta carrière ?
Ma chute sur le GP de Plouay 2015, où je me suis cassé deux vertèbres et j’ai fait le voyage de la maison à l’hôpital en car, en avion et en voiture parce que l’équipe médicale n’a pas cru que mon dos était cassé. Je ne sais toujours pas comment j’ai réussi à faire.

Ton/tes meilleur(s) ami(s) dans le peloton ?
Mon équipe ! Le reste ce sont des concurrents (rires).

Ton grand rêve/objectif pour la suite de ta carrière ?
Obtenir une victoire en World Tour, une étape sur un Grand Tour ou une classique.

Que représente le vélo pour toi ?
C’est un super hobby/travail, avec beaucoup de changement, des hauts et des bas, jamais ennuyeux, les voyages, les cultures, des expériences et des leçons de vie.

Une anecdote à nous raconter sur un gruppetto auquel tu as participé dans ta carrière ?
En réalité je ne me rappelle pas beaucoup d’avoir roulé dans le gruppetto, car j’y suis seulement quand je suis vraiment fatigué et que j’essaie de débrancher mon cerveau pour rejoindre l’arrivée le plus vite possible. Je me rappellerai juste toujours de ce jour sur le Tour d’Italie 2014, quand nous avons dû monter le Gavia, le Stelvio et le Val Martello dans le gel et la neige, avec des neutralisations, etc… Mais personne de l’organisation n’a voulu prendre la responsabilité d’arrêter la course. C’était juste un jour sans fin !

Par la rédaction du Gruppetto.

 

Crédit Photo  Georges Ménager / Noa Arnon
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: bouri, Geraldinho

Re: Dans la roue de ... Ben Hermans

Messagepar CycloNico » 09 Fév 2018, 23:46

Très intéressant :ok:
Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Baroudeur
 
Messages: 4239
Enregistré le: 28 Oct 2017, 20:17
Localisation: Viva Bala !

Re: Dans la roue de ... Ben Hermans

Messagepar Luckynot » 10 Fév 2018, 14:44

Très sympa ;)
Avatar de l’utilisateur
Luckynot
Gregario
 
Messages: 2248
Enregistré le: 18 Mar 2017, 12:25
Localisation: Alaf' shoot first