Écrit le par dans la catégorie Les forçats de la route, Portraits.

Nouveau rendez-vous en 2018 sur Le Gruppetto avec un portrait-chinois au format vélo. Dix questions pour mieux cerner la personnalité et les goûts cyclistes d’un coureur. Pour ce premier numéro, Pierre Idjouadiene s’est prêté au jeu. Âgé de vingt-deux ans, l’ancien pensionnaire du CC Etupes chez les amateurs a rejoint Roubaix Lille Métropole en 2018 pour effectuer sa première année professionnelle.

Le coureur qui te fait rêver ?
Bernard Hinault ! Un vrai caractère de cochon, le seul mec qui est capable de quitter un plateau de TV parce qu’il n’aime pas les questions qu’on lui pose. Il a gagné le Tour, le Grio, la Vuelta, Liège, le Lombardie, la Flèche Wallonne, et avec le maillot de champion du monde il a gagné Paris-Roubaix alors que c’est une course qu’il détestait. Un vrai champion !

Ta course préférée ?
Paris-Roubaix. Une course sans nulle autre pareille, c’est toute une histoire du vélo qui s’écrit chaque année sur les pavés.

Ta Dream Team (toutes époques confondues) ? (7 coureurs)
– Gino Bartali (pour le côte héros humain)
– Jacques Anquetil (pour la classe et son steak tartare)
– Eddy Merckx (le Cannibale !) ou Bernard Hinault (pour le caractère)
– Fabian Cancellara (pour sa force)
– Tom Boonen (pour la super classe)
– Mark Cavendish (pour sa vitesse et sa sympathie)
– Guillaume Martin (pour la jeunesse et la philosophie)

Un moment marquant de l’histoire du vélo ?
Laurent Fignon qui perd le Tour 1989 pour 8 secondes sur le Chrono des Champs-Elysées face à Greg Lemond. Je n’étais pas né, mais j’ai toujours été marqué par l’explosion de joie de Lemond et la détresse de Fignon. 8 secondes sur 3285km de course…

Le meilleur moment de ta carrière ?
Le Circuit des 4 Cantons (Elite nationale) trois années consécutives :
– 2015 : Je suis espoir 1ère année et je finis 6ème, c’est mon premier top 10 en Elite.
– 2016 : Je finis 3ème de la course, et c’est mon ami Etienne Fabre qui la remporte dans des conditions dantesques. Nous étions colocataires à l’époque, on a fait la fête le soir en rentrant à l’appartement ! Un grand souvenir.
– 2017 : en hommage à Etienne disparu l’hiver dernier, la course est renommée « Souvenir Etienne Fabre », je la voulais, je l’ai eue. Je gagne devant Grégoire Tarride, en levant les doigts vers le ciel pour Etienne. C’est ma plus grande émotion sur un vélo.

Le pire moment de ta carrière ?
La finale de Coupe de France DN1 à Blangy-sur-Bresle (76) en 2017. Nous étions leader du classement par équipe avec le CC Etupes, et nous avions assez de points d’avance pour espérer ramener le trophée le soir. Malheureusement nous n’avons pas eu de chance, pas de chance du tout, et nous sommes tombés sur un Vendée U exceptionnel qui nous a fait plier. Nous marquons 3 points sur la manche je crois, et le Vendée U nous dépasse. Tous les supporters d’Etupes étaient venus nous voir gagner, et nous sommes repartis la queue entre les jambe… Mauvais souvenir.

Pierre Idjouadiene avec les couleurs 2018 de la formation Roubaix-Lille Métropole.

Ton/tes meilleur(s) ami(s) dans le peloton ?
Je n’en ai pas en particulier, mais je rigole souvent avec des mecs dans le peloton. Enfin si, j’ai souvent bien rigolé avec des mecs du CCF (Chambéry Cyclisme Formation) comme Jaap de Jong, Benoît Cosnefroy ou Maxime Roger. Des bons gars !

Ton grand rêve/objectif pour la suite de ta carrière ?
Courir sur le Tour et faire les JO 2024 à Paris. Ça voudrait dire que j’ai progressé suffisamment pour intégrer une équipe WorldTour et que je fais partie des meilleurs français. Un rêve pour l’instant, mais je travaille pour y arriver.

Que représente le vélo pour toi ?
Le Vélo est à mes yeux plus qu’un sport. Derrière le vélo il y a une histoire, l’histoire du sport bien sûr, mais aussi une histoire que chaque français qui s’est une fois déplacé pour aller voir le Tour a au fond de lui. Mon grand-père est un passionné de cyclisme, mon père un fou de sport ; pour moi le vélo était un évidence. Et c’est aussi le meilleur moyen pour apprécier les grands espaces : je prends un plaisir fou à aller rouler.

Une anecdote à nous raconter sur un gruppetto auquel tu as participé dans ta carrière ?
Des gruppetti j’en ai déjà fait pas mal ! J’ai un souvenir sympa sur le gruppetto de l’étape de montagne du Tour Alsace 2015 quand j’étais espoir 1. Je m’étais accroché comme un fou pendant 70 bornes, puis un hollandais a enfin crié « gruppetto gruppetto ! » et on a pu monter le col du Platzerwasel tranquillement. On arrivait en haut du Grand Ballon après 160 bornes et 5h30 de vélo, les mecs montaient tranquille et j’en avais marre alors je suis monté à mon rythme et je suis parti tout seul devant. Depuis mon ancien coéquipier Arnaud Pfrimmer se moque de moi en disant que j’attaque toujours le gruppetto aha !

Par la rédaction du Gruppetto.

Les portraits-vélo sont disponibles en avant-première sur le sujet news de notre forum à cette adresse : https://legruppetto.com/forum/viewtopic.php?f=12&t=55

Crédit photo : Laurent Sanson

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: Dans la roue de Pierre Idjouadiene

Messagepar JackyDurand » 31 Jan 2018, 12:00

Nickel.
Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Gregario
 
Messages: 2370
Enregistré le: 12 Juil 2016, 15:02
Localisation: au pied du Jura (01)

Re: Dans la roue de Pierre Idjouadiene

Messagepar rthomazo » 31 Jan 2018, 18:15

Super article :ok:
Par contre le nom de Merckx est mal orthographié :angel
Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Maillot jaune
 
Messages: 11173
Enregistré le: 27 Mai 2016, 18:43
Localisation: Bretagne

Re: Dans la roue de Pierre Idjouadiene

Messagepar D4MSZCZKU » 02 Mai 2018, 15:57

Un superbe mec et très bon ami.
On se remémore souvent une fameuse sortie hivernale où il neigeait et où j'ai crevé en début de sortie. Je n'ai jamais pu me réchauffer. Il m'avait remonté le vélo dans mon appartement et déshabillé pour me mettre sous la douche... L'horreur. :moqueur:
Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Chasseur de prime
 
Messages: 275
Enregistré le: 04 Juil 2016, 18:30