Écrit le par dans la catégorie Les forçats de la route, Portraits.

Dans le sillage des Romain Bardet, Julian Alaphilippe, Arnaud Démare et autres têtes d’affiches, la France dispose d’une génération aux qualités diverses et variées. Si des jeunes comme David Gaudu ou Benoît Cosnefroy ont déjà trouvé un écho médiatique à leurs performances sportives, Le Gruppetto vous propose une liste de cinq coureurs français talentueux à suivre dès 2018.

Rémi Cavagna, Quick-Step Floors, 22 ans :

Si Julian Alaphilippe accapare ces derniers temps la lumière médiatique à l’égard de ses performances sportives, un autre français pourrait bientôt faire parler de lui au sein de la Quick-Step. Rémi Cavagna a réalisé une entrée en matière solide, saisissant les occasions qui se présentaient à lui. Le Tour de Belgique en mai 2017 a marqué sa plus belle semaine sportive. Leader au matin de la dernière étape après un chrono convaincant et une étape musclée autour d’Ans, Cavagna n’a cédé sa tunique de leader que par l’intermédiaire des bonifications attribuées en cours d’étape, au profit de Jens Keukeleire. Seul au départ des championnats de France, Cavagna tient la distance et saisit sa chance à quatre kilomètres de l’arrivée, en vain. Ses compétences en tant que coéquipier furent remarquées tout au long de la saison, avec une sixième place notable sur Binche-Chimay-Binche, épaulant Matteo Trentin jusqu’à la fin. En fin d’année, le Français a loupé de peu son premier top 10 sur une épreuve World Tour lors duTour de Guangxi. Onzième du classement général, il a été là encore un précieux soutien pour Julian Alaphilippe. L’effectif conséquent de Quick-Step ne devrait pas permettre à Cavagna de prétendre à une place de coureur protégé mais le Français a prouvé qu’il était à l’affût, prêt à saisir toutes les bonnes opportunités. Seulement âgé de vingt-deux ans, il sera à suivre de très près en 2018.

Corentin Ermenault, VitalConcept, 21 ans :

Ermenault aux côtés de son manager général Jérôme Pineau, le soir de la présentation officielle de VitalConcept.

Médaillé de bronze l’an passé dans la catégorie espoir aux championnats de France, d’Europe et du Monde dans l’exercice chronométré, Corentin Ermenault concentre les espoirs français de cette discipline si spécifique. Triple champion d’Europe sur piste, l’ancien pensionnaire de la Team Wiggins a rejoint VitalConcept en 2018 pour s’aguerrir sur route. S’il n’effectuera pas dans les faits cette saison sa première année professionnelle, le Picard devrait vivre une année sous forme d’apprentissage. Ermenault a également une appétence pour les classiques. Troisième chez les espoirs du Tour des Flandres 2016 ou plus récemment cinquième de Paris-Tours 2017 dans la même catégorie, le fils du médaillé olympique Philippe Ermenault dispose d’une palette plus large que celle du simple rouleur. Le calendrier de sa nouvelle équipe, principalement concentré sur des courses d’échelon continental, lui permettra de se jauger rapidement. Si la pression chez VitalConcept repose sur les épaules du leader Bryan Coquard, Corentin Ermenault pourrait bien être la bonne surprise de 2018. Ou tout du moins, donner la confirmation du fort potentiel entraperçu jusqu’ici dans les catégories jeunes, de la piste aux monts des Flandres.

Guillaume Martin, Wanty – Groupe Gobert, 24 ans :

Vingt-troisième de son premier Tour de France en 2017, Guillaume Martin surfait sur une excellente dynamique en fin de saison pour enquiller cinq succès. D’abord victorieux en août d’une étape sur le Tour du Limousin puis d’une étape et du général sur le Tour du Gévaudan, Guillaume Martin a maté la concurrence en Italie sur le Tour de Toscane. Un nouveau coup double avec victoire d’étape et classement général à la clé devançant des pointures comme Giovanni Visconti, Vincenzo Nibali ou Egan Bernal.

Le leader de la formation Wanty, une nouvelle fois invitée pour le prochain Tour de France, peut désormais viser plus haut. Tous les voyants sont au vert pour que le Français décroche un succès prochain à l’échelon World Tour. Odd Christian Eiking et Bart De Clercq ont été recrutés dans la perspective d’aider le Français en montagne. Troisième sur l’étape de la Station des Rousses sur le dernier Tour, Guillaume Martin a les qualités requises pour gagner une étape en 2018, que ce soit sur les routes du Critérium du Dauphiné ou sur celles du Tour de France. Les championnats du Monde à Innsbruck en 2018 pourraient également lui offrir un objectif supplémentaire dans sa saison, à condition bien sûr d’être sélectionné.

Marc Sarreau, Groupama – FDJ, 24 ans :

Dans le train de son leader Arnaud Démare ou sprinteur protégé pour des épreuves du calendrier français, Marc Sarreau vivra une saison 2018 bien remplie.

Récidiviste, Marc Sarreau gagnait en 2017 une étape sur les routes du Tour du Poitou-Charentes, deuxième succès de sa carrière deux ans après le premier déjà acquis sur cette même course. Surtout, sa fin de saison dernière a été particulièrement encourageante avec deux podiums lors du Grand Prix de Fourmies et sur Paris-Bourges. Ces performances lui valent désormais la confiance de son équipe qui lui donne en ce début de saison 2018 le rôle de sprinteur sur les épreuves françaises. Souvent équipier du champion de France Arnaud Démare au point d’être sélectionné pour les championnats du Monde de Doha en 2016, Marc Sarreau ne souhaite pas être cantonné à ce rôle de poisson-pilote. Reste à savoir s’il disputera un Grand Tour cette année. Le Tour de France pour accompagner Démare et Pinot semble hors de portée. Si le coureur français reste sur un abandon sur le Tour d’Italie 2016 pour son seul Grand Tour disputé, il serait logique de le retrouver à nouveau en Italie à condition que Pinot n’y soit pas. Ou au Tour d’Espagne, généralement plus ouvert au niveau de la concurrence. Au vu du potentiel affiché et confirmé fin 2017, Marc Sarreau semble fin prêt pour ramener quelques bouquets à son équipe FDJ, nouvellement associée à Groupama.

Clément Venturini, AG2R – La Mondiale, 24 ans :

Champion de France du cyclo-cross en 2017, Clément Venturini va faire le grand saut en 2018 en rejoignant une formation World Tour, AG2R – La Mondiale. Celle-ci envisageait déjà sa participation à son premier Grand Tour qui sera vraisemblablement le Tour d’Italie. Son succès au classement général des 4 Jours de Dunkerque en 2017 lui a donné encore un peu plus de crédit aux yeux des amateurs du vélo. Dans la foulée, Venturini a terminé troisième des Boucles de la Mayenne, remportées par un certain Mathieu Van der Poel. Le coureur de la Cofidis a gagné en juillet la dernière étape du Tour d’Autriche, la deuxième de sa carrière après celle obtenue en 2016. Après une première partie de carrière tournée principalement vers les labours, Clément Venturini souhaite désormais donner un nouvel élan à sa carrière sur route. Son profil de sprinteur-puncheur, dans le registre d’un Samuel Dumoulin, sera certainement redoutable sur le calendrier hexagonal. Peu habitué à évoluer sur les épreuves World Tour, ces courses permettront sans aucun doute à Venturini de s’étoffer et de franchir un nouveau pallier. Engagé jusque fin 2019 avec AG2R, Clément Venturini a toutes les qualités pour s’imposer comme un routier de référence.

 

Par Guame.

 

Crédit Photo : Flore Buquet
Franz-Renan Joly / Vital Concept Cycling Club
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar Alexsar » 26 Jan 2018, 14:06

Bonne article ! Je suivais déjà Cavagna, Martin et Venturini mais je connaissez Ermenault et Sarreau uniquement de nom
Avatar de l’utilisateur
Alexsar
Junior
 
Messages: 1375
Enregistré le: 14 Avr 2017, 18:17
Localisation: Attendant la victoire de Yates

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar JackyDurand » 26 Jan 2018, 14:13

Pierre Idjouadiene, néo pro à Roubaix, peut faire des trucs intéressants cette année. Baroudeur à la base mais polyvalent aussi bien au sprint qu'en montagne, avec un bon sens de la course. Les premières données sur ses entrainements montrent qu'il progresse encore. A suivre parmi les outsiders.
Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Gregario
 
Messages: 2370
Enregistré le: 12 Juil 2016, 15:02
Localisation: au pied du Jura (01)

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar thor_husvod » 26 Jan 2018, 14:17

JackyDurand a écrit:Pierre Idjouadiene, néo pro à Roubaix, peut faire des trucs intéressants cette année. Baroudeur à la base mais polyvalent aussi bien au sprint qu'en montagne, avec un bon sens de la course. Les premières données sur ses entrainements montrent qu'il progresse encore. A suivre parmi les outsiders.

J'ail l'impression qu'on va bientôt en entendre parler effectivement 8)

Article très sympa en tout cas. Hate de voir ce que peuvent faire Sarreau et Venturini :ok:
Avatar de l’utilisateur
thor_husvod
Directeur sportif
 
Messages: 33777
Enregistré le: 02 Juil 2013, 20:25
Localisation: Brest

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar Coxo » 27 Jan 2018, 15:06

Sympa l'article :ok:
Sarreau sur les courses françaises ça pourrait mener à un podium de la coupe de France je pense...
Reste à voir le choix de la FDJ
Pour Guillaume Martin j'espère qu'il va faire une bonne saison pour pouvoir passer en WT l'année prochaine (avec ou sans son équipe) :o
Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot blanc
 
Messages: 2714
Enregistré le: 28 Juin 2017, 14:13
Localisation: Sur le Podium du Giro avec Meintjes

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 29 Jan 2018, 22:56

De mon côté je vois bien Godon.
Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 22894
Enregistré le: 22 Oct 2014, 18:21

Re: 5 coureurs français à suivre en 2018

Messagepar bullomaniak » 30 Jan 2018, 13:08

Carrefour de l'Arbre a écrit:De mon côté je vois bien Godon.


Oui et non. Trop tôt pour des grosses courses je pense.
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 18170
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Pour défendre les valeurs de la Gauche, votez Tibopino !