Écrit le par dans la catégorie Amateurs, Hors-catégorie.

Après une saison passée au sein de l’équipe Brest Iroise Cyclisme 2000, Camille Thominet a décidé pour 2016 de revenir aux sources et d’évoluer sous les couleurs du CC Villeneuve Saint-Germain. LeGruppetto a recueilli les confidences de ce pensionnaire de DN1 :

Tu es passé par la réserve d’Auber 93, est-ce que tu as commencé ta carrière avec un plan de carrière en souhaitant passer professionnel par exemple ou rien n’était défini à l’avance ?

Au début de ma carrière je ne pensais pas avoir un bon niveau. Je faisais du vélo juste pour le plaisir . C’est quand j’ai signé au CM Aubervilliers que j ai pensé à passer professionnel, malheureusement sans résultat.

Y a t-il un regret particulier de ne pas être passé professionnel ou estimes-tu encore que la porte n’est pas fermée vu que tu es encore en DN1 cette année ?

Oui et non, quand tu ne passes pas professionnel c’est que tu n’as pas le niveau requis ou bien que ton profil n’est pas recherché par les équipes professionnelles. Ou il faut cirer les bottes pour être dans les petits papiers, ce qui n’est pas mon cas !

Tu évoluais l’an passé au sein du Brest Iroise Cyclisme 2000 et tu as décidé de revenir aux sources en signant cette saison au CC Villeneuve Saint-Germain, peux-tu nous en dire plus sur cette décision ?

J’ai passé une très bonne saison au Brest Iroise Cyclisme 2000. En effet, ce club dispose d’un très bon calendrier et il y règne une très bonne ambiance, sans pression du résultat. Malheureusement, le BIC 2000 était trop loin de ma région d’origine pour y rester une année de plus. J’ai eu quelques appels de plusieurs clubs pour 2016 mais afin de concilier le travail et le vélo je préférais me rapprocher de chez moi. J’ai donc signé au CC Villeneuve qui a en plus l’avantage d’être également une structure de DN1.

Où en es-tu dans ton insertion professionnelle et arrives-tu aujourd’hui à concilier le vélo et le travail ?

J’ai commencé à travailler dans l’usine TECMA pack dans laquelle j’ai retrouvé mon frère. J’ai débuté par un CDD et dorénavant je suis en CDI. J’apprends mon nouveau métier tous les jours. Je roule le soir après le travail ou sur rouleau. Il s’agit d’un nouveau mode d’entraînement, plus qualitatif.

Tu avais l’an passé pour coéquipier Frank Bonnamour qui est passé chez les professionnels à tout juste 20ans, un mot sur le potentiel de ton ex-coéquipier ?

Franck avait vraiment le potentiel pour passer à l’échelon supérieur mais il a encore une grosse marge de progression ! Tout comme Valentin Madouas, qui promet encore plus .

Tu n’as fait qu’un cyclo-cross cette année alors que tu faisais la saison complète d’habitude. Une envie de mettre plus l’accent sur la saison route ?

Non du tout, il est vrai que d’habitude je fais une saison complète mais cette fois-ci je n’avais pas de sponsor vélo et roue, ça serait donc revenu trop cher.

CamilleThominet

Camille Thominet, au départ du cyclo-cross régional de la Ferté Gaucher le 5 décembre dernier.

Le CC Villeneuve étant le club de tes débuts, te vois-tu continuer ta carrière dans son club y compris en temps que directeur sportif ?

Non du tout, je ne sais pas encore combien de temps je vais continuer le vélo mais j’ai découvert le Trail cet hiver et j’aimerais poursuivre dans cette voie.

Tu étais présent lors des dernières Plages Vendéennes où Vendée U a pris les 10 premières places du peloton, comment as-tu vécu de l’intérieur la performance de cette équipe ?

C’est une équipe très soudée et très forte tactiquement. Ils ont dominé sur leur terrain en nous montrant leur force et leur savoir-faire. Chapeau à eux !

Tu as tourné autour de la victoire l’an passé sans jamais pouvoir lever les bras, qu’est-ce qui t’a manqué avec le recul pour décrocher un bouquet ?

Je ne pense pas assez à moi pour gagner. Je ne suis pas un gagneur mais plutôt un « roule toujours ».

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Prendre du plaisir est ma priorité mais si je retrouve un bon niveau, j’espère faire de belles choses au mois de juin.

Quels sont tes loisirs en dehors du cyclisme ?

Mes loisirs sont de faire de la mécanique avec un ami mécanicien et bien sûr passer du bon temps avec mes amis.

Dernière question en rapport avec notre site Le Gruppetto, t’es-tu déjà retrouvé dans un Gruppetto et si oui comment s’organise t-il ?

Je suis rarement dans le Gruppetto, cela doit m’arriver deux fois par an en moyenne.

 

Par la rédaction du Gruppetto.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: A la rencontre du monde amateur … #4 Camille Thominet

Messagepar bouri » 10 Mar 2016, 20:33

Merci Guame
Avatar de l’utilisateur
bouri
Directeur sportif
 
Messages: 8054
Enregistré le: 14 Juil 2013, 15:14
Localisation: De nouveau breton, c'est bon çà