[WT] Paris-Roubaix 2017

Calendrier, courses, résultats, classements, équipes, coureurs & actualités sur le cyclisme sur route professionnel (classes UCI. HC, 1 et 2)

Modérateurs: Geraldinho, bouri, Carrefour de l'Arbre

Quel coureur remportera l'Enfer du Nord ?

Le sondage s’est terminé le 09 Avr 2017, 23:44

- Tom Boonen
13
18%
- John Degenkolb
5
7%
- Arnaud Démare
6
8%
- Luke Durbridge
4
6%
- Mathew Hayman
2
3%
- Oliver Naesen
7
10%
- Pierre-Luc Périchon
15
21%
- Peter Sagan
9
13%
- Greg Van Avermaet
7
10%
- Dylan Van Baarle
0
Aucun vote
- Un autre coureur
4
6%
 
Nombre total de votes : 72

[WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 02 Avr 2017, 18:00

Image

À l’aube de sa 115e édition, Paris-Roubaix n’a jamais semblé aussi belle. Si les rides n’apparaissent toujours pas sur le visage de l’une des plus vieilles épreuves de l’histoire (créée en 1896) on peut par contre y déceler sans mal ces pavés rugueux du nord de la France, tant chéris et bichonnés par les locaux depuis une quarantaine d’années. Aujourd’hui, plus de 80 kilomètres de pavés sont classés et ne pourront plus être détruits ou bitumés comme c’était le cas jusqu’au début des années 1970.

La course n’avait alors rien à voir avec ce qu’elle est aujourd’hui. Ainsi, en 1964, elle ne comptait plus que 22 kilomètres de pavés, victime de la politique des communes du Nord qui souhaitaient moderniser leurs routes et tirer un trait définitif sur un passé méprisé.

Deux hommes ont sauvé l’épreuve : Jean-Claude Valleys et Albert Bouvet. Le premier directeur du vélo-club de Roubaix et le second directeur de la société du Tour et ancien mineur, ils partirent en croisade pour sauver la « Pascale » et multiplièrent les opérations de sauvetage.

Ce sont donc à ces deux hommes et à tant d’autres personnes, de Jean Stablinski aux inconnus qui ont alerté la société organisatrice sur la présence de tel ou tel secteur, que l’on doit la tenue de cette course qui nous rappelle un cyclisme d’un autre temps, héroïque, chevaleresque, romanesque que l’on surnomme aujourd’hui « L’Enfer du Nord ».

Paris-Roubaix, c’est une sorte de guerre menée à vélo, sur des chemins eux-mêmes théâtres d’affrontements majeurs. Citons par exemple la bataille de Bouvines qui, en 1214, opposa les troupes du roi de France Philippe Auguste à celles de l’empereur du Saint-Empire Otton IV sur l’actuel et célèbre secteur pavé du Carrefour de l’Arbre.

Marc Madiot dit un jour « sur les pavés, c’est les tranchées, c’est au couteau que cela se gagne. ». Les 29 secteurs pavés empruntés (pour un total de 57 kilomètre) seront donc comme à l’accoutumée agrestes, implacables, et ne permettront pas la moindre erreur sous peine de voir le fautif capituler.

Cette course sera la dernière sortie en tant que coureur cycliste professionnel de celui qui est considéré par certains suiveurs comme le plus grand coureur sur pavés de l’histoire, celui qui finit 3e pour sa première participation, accumula 7 podiums et 4 victoires en 13 participations. Codétenteur du record de victoires avec le gitan Roger De Vlaeminck, parviendra-t-il à le dépasser définitivement ?

Il s’était en tout cas heurté à un os l’an passé, en la personne de Mathew Hayman, vainqueur à 37 ans de sa sixième victoire en tant que coureur professionnel. C’est là l’une des beautés de Paris-Roubaix, une couse au scénario imprévisible qui peut se perdre à tout moment et qui peut mettre en lumière un coureur inattendu. Rude, éprouvante, inhospitalière : Roubaix est une aventure dans l’extrême qui ne s’offre qu’aux intrépides.

Image

« Pourquoi s'évertuer à faire passer des cyclistes où des tracteurs du cru n'osent même plus s'engager ? » - Bernard Hinault


Image

Image Cette année, les compiégnois fêteront le 40e anniversaire du premier départ de l'Enfer du Nord depuis leur ville. En effet, le premier départ depuis Compiègne remonte à 1977. Ville d'un peu plus de 40.000 habitants, la sous-préfecture de l'Oise est surtout connue pour sa forêt domaniale - la troisième de France en terme de superficie - où la France et l'Allemagne signèrent le 11 novembre 1918 l'Armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale.

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/compia-gne-le-pava-royal-1-7.html

Image

Image Le vélodrome André-Pétrieux ou vélodrome de Roubaix accueille l'arrivée de la course depuis 1943, hormis un intermède de trois éditions entre 1986 et 1988. Construit en 1936, l'édifice est vieillissant et c'est ainsi que La Redoute, en tant que nouveau partenaire de la course et du cyclisme en général, parvient à faire délocaliser l'arrivée devant son siège, avenue des Nations Unies. Pendant ce temps, l'anneau roubaisien subit quelques liftings qui lui permettent d'accueillir le samedi 10 sesptembre 1988 l'arrivée de la 3ème étape du Tour de la Communauté Européenne, géré par Xavier Louy, également directeur du Tour de France et de... Paris-Roubaix. Cette arrivée est un succès populaire et convainc ainsi l'organisation de l'Enfer du Nord. Le 23 novembre 1988 La Voix du Nord peut ainsi titrer "Paris-Roubaix revient au Vélodrome !" Malgré l'inauguration du Vélodrome couvert régional Jean-Stablinski en 2012, la course continue d'arriver au vélodrome désormais octogénaire situé avenue Alexandre-Fleming.

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/va-lodrome-de-roubaix-le-seigneur-des-anneaux-7-7.html

Image

La carte du parcours :
Image

L'itinéraire horaire :
Image

Image

« C'est la course des extrêmes et c'est pour cela que je l'aime » - Laurent Fignon

Les 29 secteurs pavés :

29. De Troisvilles à Inchy (2 200 mètres) ★★★
28. De Viesly à Quiévy (1 800 mètres) ★★★
27. De Quiévy à Saint-Python (3 700 mètres) ★★★★
26. De Viesly à Briastre (3 000 mètres) ★★★
25. De Briastre à Solesmes (800 mètres) ★★
24. De Vertain à Saint-Martin-sur-Écaillon (2 300 mètres) ★★★
23. De Verchain-Maugré à Quérénaing (1 600 mètres) ★★★
22. De Quérénaing à Maing (2 500 mètres) ★★★
21. De Maing à Monchaux-sur-Écaillon (1 600 mètres) ★★★
20. De Haveluy à Wallers (2 500 mètres) ★★★★

19. La trouée d'Arenberg (2 400 mètres) ★★★★★
18. De Wallers à Hélesmes (1 600 mètres) ★★★
17. De Hornaing à Wandignies-Hamage (3 700 mètres) ★★★★
16. De Warlaing à Brillon (2 400 mètres) ★★★
15. De Tilloy-les-Marchiennes à Sars-et-Rosières (2 400 mètres) ★★★★
14. De Beuvry-la-Forêt à Orchies (1 400 mètres) ★★★
13. Orchies (1 700 mètres) ★★★
12. De Auchy-lez-Orchies à Bersée (2 700 mètres) ★★★★
11. Mons-en-Pévèle (3 000 mètres) ★★★★★
10. De Mérignies à Avelin (700 mètres) ★★

9. De Pont-Thibault à Ennevelin (1 400 mètres) ★★★
8. Le Moulin de Vertain (500 mètres) ★★
7. De Cysoing à Bourghelles (1 100 mètres) ★★★
6. De Bourghelles à Wannehain (1 100 mètres) ★★★
5. Camphin-en-Pévèle (1 800 mètres) ★★★★
4. Carrefour de l’Arbre (2 100 mètres) ★★★★★
3. Gruson (1 100 mètres) ★★
2. De Willems à Hem (1 400 mètres) ★★★
1. Roubaix (300 mètres) ★

Total : 55 kilomètres

Image Les 29 secteurs pavés en détails :

29. De Troisvilles à Inchy (2 200 mètres) ★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/17/170317120932151069.pngLe premier secteur, qui interviendra après 98.5 kilomètres de course. Il est également surnommé "Pavé Jean Stablinski" et se décompose comme suit : 1600 mètres en ligne droite, virage à 90% sur la gauche et 6 mètres de ligne droite. Pavés réguliers. Environ 3'25'' d'effort (41.5 km/h).
Attention à l'entrée dans le secteur, avec le fameux fossé plein de purin...

Strava

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/troisvilles-et-maintenanta-tremblez-2-7.html

28. De Viesly à Quiévy (1 800 mètres) ★★★
Image

Secteur en descente avec une légère courbe au milieu. Les pavés sont réguliers. Il se franchit donc très rapidement, aux alentours des 45 km/h pour un peu plus de 2'30'' d'effort.

Strava

27. De Quiévy à Saint-Python (3 700 mètres) ★★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/17/170317010706390126.png Il commence après un virage à 90° vers la gauche. 1.8 km de ligne droite, puis virage à 60 degrès vers la droite et 1.9 km encore en ligne droite. 5'45'' d'effort (38.8 km/h). Les pavés sont réguliers.

Strava

26. De Viesly à Briastre (3 000 mètres) ★★★
Image

Retour d'un secteur absent depuis 30 ans. Il commence par 1100 mètres en ligne droite, suivis d'un virage à 60° vers la gauche. Après une courbe vers la gauche, les coureurs entameront une descente sur 800 mètres, conclue par un virage à 90° vers la gauche. Il restera alors 400 mètres en ligne droite.

Strava

25. De Briastre à Solesmes (800 mètres) ★★
Image

Ce secteur rectiligne fait également son retour après 30 ans d'absence. D'une longueur de 800 mètres, il propose une pente de 2.5%. Franchi lors de la seconde étape des 4JDD en 2016, il ne devrait pas excéder les 1'30'' d'effort.

Strava

24. De Vertain à Saint-Martin-sur-Écaillon (2 300 mètres) ★★★
Image

Secteur en faux plat descendant avec une légère courbe vers la gauche. Il devrait se franchir à 42 km/h (3 minutes 15).

Strava

23. De Verchain-Maugré à Quérénaing (1 600 mètres) ★★★
Image

Absent en 2016, ce secteur refait son apparition en 2017. Durant ses 1600 mètres il épouse la forme d'une légère courbe vers la droite, avec 400 mètres en faux-plat montant au milieu. Temps d'effort prévu : 2'45'' (35 km/h)

Strava

22. De Quérénaing à Maing (2 500 mètres) ★★★
Image

Secteur en faux-plat descendant sur la seconde partie. Quelques courbes mais il se passera vite, à environ 43.5 km/h (3 minutes 17). Après un virage à 90° sur la gauche les coureurs enchaîneront avec le secteur suivant.

Strava

21. De Maing à Monchaux-sur-Écaillon (1 600 mètres) ★★★
Image

Secteur tout droit, plat. Il se passera à 45 km/h (2 minutes 20).

Strava

20. De Haveluy à Wallers (2 500 mètres) ★★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/17/170317123713483872.png Secteur plat. 1 km en ligne droite, virage à 90° sur la droite et 1.5 kilomètres encore en ligne droite. Il sera franchi à moins de 40 km/h, pour une durée de près de 4 minutes.

Strava

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/haveluy-enclencher-le-programme-a-essorage-a-3-7.html

19. La trouée d'Arenberg (2 400 mètres) ★★★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/17/170317123714270572.png De son vrai nom "Drève des Boules d'Hérin". Il se franchira entre 36 et 38 km/h (3 minutes 45 - 4 minutes).
Sur le côté droit sont posées des barrières tandis que le côté gauche est labouré quelques jours avant la course.

C'est Jean Stablinski qui a proposé ce secteur à l'organisation en 1967. « Je ne l’ai emprunté qu’à une seule reprise en 1968 et à la fin j’avais peur de prendre mes douches car je pensais que les autres allaient vouloir me frapper ».

Quelques chiffres et faits marquants :
1.7 : le pourcentage moyen de la descente sur les 700 premiers mètres.
3 : le nombre de chutes de Martial Gayant (DS de la FDJ) dans la trouée en 1984.
5 : le nombre d'étoiles signifiant la difficulté du secteur. Seuls les secteurs de Mons-en-Pévèle et du Carrefour de l'Arbre peuvent s’enorgueillir d'une difficulté comparable.
39 : en 2016, le nombre total de passages par la tranchée sur Paris-Roubaix.
2400 : en mètres, la longueur du secteur

1968 : premier passage par la trouée.
1969 : Walter Godefroot attaque puis gagne.
1972 : Roger de Vlaeminck sort en premier du secteur et gagne. Cette année là, 40 coureurs (dont Merckx) ont chuté à l'entrée du secteur.
1998 : Johan Museeuw chute et est victime d'une fracture ouverte de la rotule. Il échappe à une amputation et triomphera en 2000 et 2002.
2001 : sur des pavés glissants, Philippe Gaumont se fracture le fémur
2005 : la Trouée n'est pas au programme à cause d'effondrements souterrains.
2007 : Stuart O'Grady crève. Il l'emporte malgré tout à Roubaix.

Strava

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/arenberg-pava-s-de-grandes-ambitions-4-7.html

18. De Wallers à Hélesmes (1 600 mètres) ★★★
Image

Image

Secteur plat avec une sorte de "S" en plein milieu. 2 minutes 20 d'effort (41.5 km/h).
Son surnom de "Pont-Gibus" est hérité du graffiti "Gibus" inscrit sur le pont, en hommage à Gilbert Duclos-Lassalle qui a attaqué sur ce secteur en 1992 et 1993 pour s'imposer.

Strava

Image

17. De Hornaing à Wandignies-Hamage (3 700 mètres) ★★★★
Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/17/170317010344565751.png Long secteur, technique. Au bout de 800 mètres les coureurs auront un virage à 90° sur la droite. Deux autres légères courbes ensuite avant 2000 mètres en ligne droite. Environ 5 minutes 15 (42.5 km/h).

Strava

16. De Warlaing à Brillon (2 400 mètres) ★★★
Image

Secteur plat. Un virage après 400 mètres qui devrait se passer sans encombre. Moyenne : 40.5 km/h (3 minutes 51).

Strava

15. De Tilloy-les-Marchiennes à Sars-et-Rosières (2 400 mètres) ★★★★
Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/17/17031701034571826.png Secteur technique avec 3 virages à angle droit méritant des relances. Pavés délicats. 41 km/h pour 3 minutes 45 d'effort.

Strava

14. De Beuvry-la-Forêt à Orchies (1 400 mètres) ★★★
Image

Image

Secteur plat et tout droit. Il se passera aux alentours de 40 km/h (2 minutes 15).
Ce secteur fut construit de toute pièce pour la course et a été baptisé "Pavé Marc Madiot", en hommage au mayennais, double vainqueur de l'épreuve (1985 et 1991).

Strava

13. Orchies (1 700 mètres) ★★★
Image
Image

Secteur en deux parties, avec le pavé d'Orchies (1.1 km), un virage à 90° sur la gauche puis le pavé du Chemin des Abattoirs (600 mètres). Environ 2 minutes d'effort.

Strava
Strava

12. De Auchy-lez-Orchies à Bersée (2 700 mètres) ★★★★
Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/17/170317010344868068.png Secteur peu évident avec 5 virages dont 4 à angle droit dans les 600 derniers mètres. Il sera franchi à 37 km/h, soit 4 minutes 20.

Strava

11. Mons-en-Pévèle (3 000 mètres) ★★★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/10/17031008142690402.png Aussi surnommé "Pavé du Blocus". L'un des plus beaux pour les téléspectateurs mais aussi l'un des plus durs pour les coureurs, à cause d'un pavé très irrégulier.

Il s'entame après un virage à 90° sur la gauche. Tout de suite, une légère courbe vers la gauche. Au bout de 1.1 kilomètres, virage à 130° vers la droite qui oblige à une forte relance. 700 mètres plus loin, virage à 90° vers la gauche cette fois-ci avant 1.2 km tout droite. C'est ici que Cancellara avait plié la course en 2010.

Strava

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/mons-en-pa-va-le-on-est-en-finale-5-7.html

10. De Mérignies à Avelin (700 mètres) ★★
Image

Secteur relativement simple, en ligne droite. Il se franchira en moins d'une minute, à 42 km/h de moyenne.

Strava

9. De Pont-Thibault à Ennevelin (1 400 mètres) ★★★
Image

Une courbe et 2 virages à 90°pour environ 2 minutes d'effort (41.5 km/h).

Strava

8. Le Moulin de Vertain (500 mètres) ★★
Image

Secteur de moins de 45 secondes.

Strava

7. De Cysoing à Bourghelles (1 100 mètres) ★★★
Image

Secteur pavé en deux parties. Les coureurs emprunteront le pavé Gilbert Duclos-Lassalle avant un virage à angle droit vers la droite et 500 derniers mètres tout droit.

Strava

6. De Bourghelles à Wannehain (1 100 mètres) ★★★
Image

Deux virages à angle droit sur ce secteur, après 500 et 700 mètres.

Strava

5. Camphin-en-Pévèle (1 800 mètres) ★★★★
Image

http://nsa37.casimages.com/img/2017/03/17/170317010344934605.png Aussi appelé "Pavé de la justice". Le secteur commencera tout de suite après un virage à gauche à 90°. Au bout d'1 kilomètre les coureurs auront un virage à angle droit sur la droite. Moyenne : 37 km/h et 3 minutes d'effort.

Strava

4. Carrefour de l’Arbre (2 100 mètres) ★★★★★
Image

http://nsa38.casimages.com/img/2017/03/10/170310081650278977.png Le plus beau :love: C'est ici qu'eut lieu la bataille de Bouvines en 1214, ayant vu s'opposer le Royaume de France au Royaume d'Angleterre, associé au Comté de Flandre et au le Saint-Empire romain germanique. C'est le roi de France Philippe Auguste qui l'emporta. Peut-être que cela en inspirera certains ... Image

4 virages à angle droit dans les 400 premiers mètres puis un virage à gauche au bout d'un kilomètre. Les 400 derniers mètres seront en faux-plat montant avant un virage en épingle à droite, au niveau de l'auberge, pour sortir du secteur et rejoindre celui de Gruson juste après. 3 minutes 20 de bonheur à 36 km/h de moyenne.

Strava

http://www.letour.fr/paris-roubaix/2017/fr/avant-course/actus/ahc/carrefour-de-l-arbre-dernier-jeu-de-massacre-6-7.html

3. Gruson (1 100 mètres) ★★
Image

Un secteur qui n'a rien de difficile mais qui interviendra après plus de 240 km de course et qui s'enchaîne tout de suite après le Carrefour de l'Arbre. 40 km/h de moyenne pour 1 minute 40 d'effort.

Strava

2. De Willems à Hem (1 400 mètres) ★★★
Image

Un secteur technique sur du très bon pavé. 3 virages à angle droit et 3 courbes pour 2 minutes 20 d'effort (37 km/h).

Strava

1. Roubaix (300 mètres) ★
Image

Le dernier secteur avant l'entrée sur le vélodrome.

Strava

Image Les 10 passages à niveau :

1. km 38.5 (218.5 km à parcourir) entre 11h57 et 12h02
2. km 94 (163 km à parcourir) entre 13h13 et 13h25
3. km 151 (106 km à parcourir) entre 14h31 et 14h51
4. km 161.5 (95.5 km à parcourir) entre 14h45 et 15h07
5. km 166.5 (90.5 km à parcourir) entre 14h52 et 15h14
6. km 168.5 (88.5 km à parcourir) entre 14h54 et 15h17
7. km 170.5 (86.5 km à parcourir) entre 14h57 et 15h20
8. km 175 (82 km à parcourir) entre 15h03 et 15h27
9. (désaffecté) km 229 (28 km à parcourir) entre 16h17 et 16h48
10. km 247 (10 km à parcourir) entre 16h42 et 17h15

Image

« Paris-Roubaix, c'est marche ou crève » - Marc Madiot


ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImage

- AG2R La Mondiale : 25 participations | Sébastien Hinault : 8e en 2010
- Astana : 8 participations | Lars Boom : 4e en 2015
- Bahrain-Merida : 0 participation
- BMC Racing : 8 participations | Alessandro Ballan et Greg Van Avermaet : 3e en 2012 et 2015
- Bora-Hansgrohe : 6 participations | Andreas Schillinger : 16e en 2015
- Cannondale - Drapac : 9 participations | Johan Vansummeren : Vainqueur en 2011
- Cofidis, Solutions Crédits : 20 participations | Franck Vandenbroucke : 7e en 1999
- Delko Marseille Provence KTM : 1 participation | Evaldas Siskevicius : 80e en 2016
- Dimension Data : 2 participations | Edvald Boasson Hagen : 5e en 2016
- Direct Énergie : 17 participations | Sébastien Turgot : 2e en 2012
- FDJ : 20 participations | Frédéric Guesdon : Vainqueur en 1997
- Fortunéo - Vital Concept : 6 participations | Benoit Jarrier : 38e en 2015
- Katusha - Alpecin : 8 participations | Filippo Pozzato : 2e en 2009
- Lotto NL - Jumbo : 21 participations | Juan Antonio Flecha et Sep Vanmarcke : 2e en 2007 et 2013
- Lotto-Soudal : 6 participations | Marcel Sieberg : 7e en 2016
- Movistar : 14 participations | Imanol Erviti : 9e en 2016
- Orica-Scott : 5 participations | Mathew Hayman : Vainqueur en 2016
- Quick-Step Floors : 14 participations | Tom Boonen et Niki Terpstra : Vainqueurs en 2005, 2008, 2009, 2012 et 2014
- Roompot - Nederlandse Loterij : 0 participation
- Sport Vlaanderen - Baloise : 7 participations | Gijs Van Hoecke : 21e en 2016
- Sunweb-Giant : 10 participations | John Degenkolb : Vainqueur en 2015
- Team Sky : 7 participations | Juan Antonio Flecha et Ian Stannard : 3e en 2010 et 2016
- Trek-Segafredo : 6 participations | Fabian Cancellara : Vainqueur en 2013
- UAE Team Emirates : 0 participation
- Wanty Groupe Gobert : 3 participations | Bjorn Leukemans : 15e en 2014
Nombre de participations :
- 25 : AG2R La Mondiale
- 24 :
- 23 :
- 22 :
- 21 : Lotto NL - Jumbo
- 20 : Cofidis, Solutions Crédits ; FDJ
- 19 :
- 18 :
- 17 : Direct Énergie
- 16 :
- 15 :
- 14 : Movistar ; Quick-Step Floors
- 13 :
- 12 :
- 11 :
- 10 : Sunweb-Giant
- 9 : Cannondale - Drapac
- 8 : Astana ; BMC Racing ; Katusha - Alpecin
- 7 : Sport Vlaanderen - Baloise ; Team Sky
- 6 : Bora-Hansgrohe ; Fortunéo - Vital Concept ; Lotto-Soudal ; Trek-Segafredo
- 5 : Orica-Scott
- 4 :
- 3 : Wanty Groupe Gobert
- 2 : Dimension Data
- 1 : Delko Marseille Provence KTM
- 0 : Bahrain-Merida ; Roompot - Nederlandse Loterij ; UAE Team Emirates

Nombre de victoires :
- 5 : Quick-Step Floors (Tom Boonen : 2005, 2008, 2009, 2012 et Niki Tersptra : 2014)
- 4 :
- 3 :
- 2 :
- 1 : Cannondale - Drapac (Johan Vansummeren : 2011) ; FDJ (Frédéric Guesdon : 1997) ; Orica-Scott (Mathew Hayman : 2015) ; Sunweb-Giant (John Degenkolb : 2015) ; Trek-Segafredo (Fabian Cancellara : 2013)

Nombre de podiums :
- 9 : Quick-Step Floors (Tom Boonen : vainqueur en 2005, 2008, 2009 et 2012 mais aussi 2e en 2006 et 2016, Niki Tersptra : vainqueur en 2014 et 3e en 2013, Zdenek Stybar 2e en 2015)
- 8 :
- 7 :
- 6 :
- 5 :
- 4 :
- 3 : Lotto NL - Jumbo (Juan Antonio Flecha, 2e en 2007, Maarten Tjallingii 3e en 2011 et Sep Vanmarcke : 2e en 2013) ; Trek-Segafredo (Fabian Cancellara : 2e en 2011, vainqueur en 2013 et 3e en 2014)
- 2 : BMC Racing (Alessandro Ballan, 3e en 2012 et Greg Van Avermaet, 3e en 2015) ; Sunweb-Giant (John Degenkolb 2e en 2014 et vainqueur en 2015) ; Team Sky (Juan Antonio Flecha, 3e en 2010 et Ian Stannard, 3e en 2016)
- 1 : Cannondale - Drapac (Johan Van Summeren, vainqueur en 2011) ; Direct Énergie (Sébastien Turgot, 2e en 2012) ; Katusha - Alpecin (Filippo Pozzato, 2e en 2009)
Les favoris :

Image Tom Boonen (36 ans - Quick-Step Floors) - 13 participations (vainqueur en 2005, 2008, 2009 et 2012)
Image John Degenkolb (29 ans - Trek-Segafredo) - 5 participations (vainqueur en 2015)
Image Arnaud Démare (25 ans - FDJ) - 3 participations (12e en 2014)
Image Edvald Boasson Hagen (29 ans - Dimension Data) - 5 participations (5e en 2016)
Image Mathew Hayman (38 ans - Orica-Scott) - 15 participations (vainqueur en 2016)
Image Alexander Kristoff (29 ans - Katusha-Alpecin) - 7 participations (9e en 2013)
Image Oliver Naesen (26 ans - AG2R La Mondiale) - 2 participations (13e en 2016)
Image Luke Rowe (27 ans - Team Sky) - 4 participations (8e en 2015)
Image Peter Sagan (27 ans - Bora-Hansgrohe) - 5 participations (6e en 2014)
Image Ian Stannard (29 ans - Team Sky) - 7 participations (3e en 2016)
Image Zdenek Stybar (31 ans - Quick-Step Floors) - 4 participations (2e en 2015)
Image Niki Terpstra (32 ans - Quick-Step Floors) - 9 participations (vainqueur en 2014)
Image Greg Van Avermaet (31 ans - BMC Racing Team) - 7 participations (3e en 2015)
Image Dylan van Baarle (24 ans - Cannondale-Drapac) - 3 participations (16e en 2016)

Leurs performances sur Paris-Roubaix :



Leurs performances sur les flandriennes en 2017 :



Et aussi ...
- Frederik Backaert (27 ans - Wanty-Groupe Gobert) - 2 participations
- Bert De Backer (33 ans - Sunweb) - 7 participations
- Lars Boom (31 ans - LottoNL-Jumbo)- 7 participations
- Sylvain Chavanel (37 ans - Direct-Énergie) - 9 participations
- Magnus Cort Nielsen (24 ans - Orica-Scott) - 2 participations
- Jens Debusschere (27 ans - Lotto Soudal) - 5 participations
- Luke Durbrige (26 ans - Orica-Scott) - 4 participations
- Martin Elmiger (38 ans - BMC Racing Team) - 11 participations
- Imanol Erviti (33 ans - Movistar) - 12 participations
- Philippe Gilbert (34 ans - Quick-Step Floors) - 1 participation
- Alexis Gougard (24 ans - AG2R La Mondiale) - 1 participation
- Jens Keukeleire (28 ans - Orica-Scott) - 7 participations
- Yves Lampaert (25 ans - Quick-Step Floors) - 2 participations
- Sebastian Langeveld (32 ans - Cannondale-Drapac) - 9 participations
- Christophe Laporte (24 ans - Cofidis, Solutions Crédits) - 2 participations
- Yoann Offredo (30 ans - Wanty-Groupe Gobert) - 6 participations
- Daniel Oss (30 ans - BMC Racing Team) - 6 participations
- Adrien Petit (26 ans - Direct Énergie) - 6 participations
- Lukas Pöstlberger (25 ans - Bora-Hansgrohe) - Aucune participation
- Jurgen Roelandts (31 ans - Lotto Soudal) - 6 participations
- Aleksejs Saramontins (35 ans - Bora-Hansgrohe) - 6 participations
- Florian Sénéchal (23 ans - Cofidis, Solutions Crédits) - 3 participations
- Marcel Sieberg (34 ans - Lotto Soudal) - 10 participations
- Ramon Sinkeldam (28 ans - Sunweb) - 5 participations
- Jasper Stuyven (24 ans - Trek Segafredo) - 3 participations
- Matteo Trentin (27 ans - Quick-Step Floors) - 4 participations
- Michael Valgren (25 ans - Astana) - Aucune participation
- Guillaume van Keirsbulck (26 ans - Wanty-Groupe Gobert) - 6 participations
- Stijn Vandenbergh (32 ans - AG2R La Mondiale) - 6 participations
- Sep Vanmarcke (28 ans - Cannondale-Drapac) - 6 participations
- Laurens de Vreese (28 ans - Astana) - 3 participations
- Maarten Wynants (34 ans - LottoNL-Jumbo) - 9 participations

Leurs performances sur Paris-Roubaix :



Leurs performances sur les flandriennes en 2017 :



- Anciens vainqueurs de Paris-Roubaix présents au départ : Tom Boonen (2005, 2008, 2009, 2012), Niki Terpstra (2014), John Degenkolb (2015), Mathew Hayman (2016)

- Coureurs étant déjà montés sur le podium de l'Enfer du Nord et présents au départ : Sep Vanmarcke (2e en 2013), Zdenek Stybar (2e en 2015), Greg Van Avermaet (3e en 2015), Ian Stannard (3e en 2016)

- Anciens vainqueurs du Tour des Flandres présents au départ : Tom Boonen (2005, 2006, 2012), Alexander Kristoff (2015), Peter Sagan (2016), Philippe Gilbert (2017)

- Coureurs étant déjà montés sur le podium du Ronde et présents au départ : Heinrich Haussler (2e en 2009), Sylvain Chavanel (2e en 2011), Jurgen Roelandts (3e en 2013), Greg Van Avermaet (3e en 2015), Niki Terpstra (2e en 2015), Sep Vanmarcke (3e en 2016)

Image

Image

« Paris-Roubaix, comme cérémonie sadomasochiste, je n'ai jamais rien vu de mieux » - Jean-Edern Hallier

Image 10h50 à 11h50 Image 11h50 à 12h55 Image 12h55 à 17h00

Image 11h00 à 17h00 (Les Rois de la Pédale de 17h00 à 17h45)

Image

« Le peloton de Paris-Roubaix, un, indivisible, se casse par vagues, se courbe par creux, se hérisse par crêtes onduleuses dont chacune porte un nom. » - Antoine Blondin

- 1896 : le 19 avril à 5h30, départ de la première édition devant le Café Gilet, situé près du Bois de Boulogne.
- 1897 : des motos à trois roues sont utilisées afin de « mener le train ».
- 1898 : doublé pour l'italien Maurice Garin, qui sera naturalisé français en 1901. C'est donc en tant que français qu'il remporte le premier Tour en 1903.
- 1899 : Albert Champion (France) l'emporte à 20 ans et 363 jours. Il est encore le plus jeune vainqueur de l'histoire.

- 1900 : Émile Bouhours (France) parcourt les 268 kilomètres en 37,352 km/h. Cette performance tiendra 43 ans.
- 1901 : suite à un accident impliquant douze personnes, interdiction définitive des véhicules motorisés servant à mener l’allure.
- 1902 : deuxième victoire de Lucien Lesna. Un an plus tôt, il avait fait le premier doublé Paris-Roubaix – Paris-Bordeaux.
- 1903 : Les coureurs doivent changer de vélo à l’entrée sur le vélodrome. Au terme d’un micmac, Aucouturier s’impose devant Chaperon.
- 1904 : Aucouturier s’impose au terme d’une édition marquée par le vent de dos et les pavés mouillés
- 1905 : Louis Trousselier s’impose et gagnera le Tour 3 mois plus tard. Seuls Lapize (1910), Merckx (1970) et Hinault (1981) feront de même.
- 1906 : plus belle performance collective de la France avec 10 coureurs dans les dix premiers.
- 1907 : le gouvernement oblige les coureurs à ce que leurs vélos aient une plaque de cadre.
- 1908 : à l’entrée de Roubaix, le luxembourgeois François Faber percuta un enfant et laisse la victoire au belge Cyrille Van Hauwaert.
- 1909 : premier des trois succès d’Octave Lapize. Alcyon, la meilleure équipe du début de ce siècle, truste les six places suivantes.

- 1910 : toutes les assistances sont interdites (les entraîneurs pouvant encore aider les coureurs en étant à vélo).
- 1911 : Octave Lapize l’emporte pour la troisième fois. Il sera le recordman de victoires jusqu’en 1935.
- 1912 : premier succès du roubaisien d’origine Charles Crupelandt, qui laissera son nom au dernier secteur pavé situé à l’entrée de Roubaix.
- 1913 : seule et unique victoire luxembourgeoise, signée François Faber, vainqueur du Tour en 1909 et de 19 étapes.
- 1914 : deuxième succès de Crupelandt. Surnommé « le Taureau », il mourut dans la misère, aveugle et amputé des jambes.
- 1919 : Henri Pélissier s'impose après 12 h et 15 min d'efforts sur des routes ravagées par la guerre. C'est l'édition la plus lente de l'histoire : 22.9 km/h.

- 1920 : victoire du belge Paul Deman, héros de la première guerre mondiale emprisonné par les allemands et sauvé par l’armistice de 1918.
- 1921 : Henri Pélissier s’impose devant son cadet de cinq ans Francis Pélissier.
- 1922 : l’arrivée est désormais située avenue des Villas, à Roubaix.
- 1923 : premier doublé Tour des Flandres - Paris-Roubaix réalisé par le suisse Henri Suter.
- 1924 : une édition courue dans des conditions optimales pour le vainqueur Henri Pélissier : « beau temps, vent arrière, pas de crevaison » !
- 1925 : le belge Félix Sellier inaugure la domination de son équipe Alcyon, qui remportera 9 des 15 éditions d'avant-guerre.
- 1926 : 14e et dernier Paris-Roubaix d'Eugène Christophe. Ce sera un record jusqu'à Gilbert Duclos-Lassalle en... 1995 !
- 1927 : le français Joseph Curtel s’imposa d’un pneu devant le belge Georges Ronsse. Mais c’est ce dernier qui fut déclaré vainqueur.
- 1928 : André Leducq, quatrième coureurs en terme de victoires d'étapes sur le Tour (25) remporte la première grande course de sa carrière.
- 1929 : Georges Ronsse glissa dans le dernier virage et cassa sa roue, laissant la victoire à son compatriote Charles Meunier, qui ne dormait pas.

- 1930 : Jean Maréchal arrive en tête mais, accusé d'avoir fait tomber son dauphin belge Vervaecke, il se voit relégué second au profit de celui-ci.
- 1931 : prestation la plus aboutie pour la Belgique avec 9 coureurs dans le top 10. Des performances du même acabit suivront en 1932, 1938 et 1959.
- 1932 : victoire de Romain Gijssels, vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Bordeaux la même année.
- 1933 : double vainqueur du Tour en 1936 et 1939, Sylvère Maes remporte d'abord Paris-Roubaix, la seule classique à son palmarès.
- 1934 : Roger Lapébie remporte la course mais est disqualifié pour avoir emprunté le vélo d'un spectateur. Rebry est déclaré vainqueur.
- 1935 : le belge Gaston Rebry rejoint Octave Lapize au nombre des victoires avec 3 succès (1931, 1934 et 1935).
- 1936 : comme en 1935, l’arrivée est placée à l’hippodrome des Flandres de Marcq-en-Barœul.
- 1937 : retour de l’arrivée à Roubaix, avenue Gustave Delory. Victoire de l'italien Jules Rossi, une première depuis 29 ans.
- 1938 : Lucien Storme s'impose. Emprisonné durant la guerre, le belge sera tué dans la confusion lors de la libération de son camp.
- 1939 : un autre belge lève les bras à Roubaix : Émile Masson junior. En 1943, il participa au soulèvement du ghetto de Varsovie.

- 1943 : première arrivée au vélodrome de Roubaix. Marcel Kint est le premier coureur à dépasser les 40 km/h (41,822 km/h).
- 1944 : victoire du belge Maurice Desimpelaere dont l'unique autre fait d'arme sera un succès sur l'édition 1947 de Gand-Wevelgem.
- 1945 : disputée un mois avant l’armistice, cette édition voit la victoire de Paul Maye. La France place 9 coureurs dans les 10 premiers.
- 1946 : le belge Georges Claes se montre le meilleur coureur sur pavés de l'après-guerre en réalisant un doublé (1946 et 1947).
- 1947 : quatre belge dans les cinq premiers dont Raymond Impanis (4e), qui conclut ici le premier de ses seize Paris-Roubaix.
- 1948 : quatrième édition la plus rapide de l'histoire (43,612 km/h) avec une victoire de Rik Van Steenbergen.
- 1949 : plus faible distance de l’histoire (244 km). Deux vainqueurs : Sergio Coppi (Italie) et André Mahé (France).

- 1950 : un an après son frère, Fausto Coppi remporte la course. Le deuxième, Maurice Diot, dira « J'ai gagné... Coppi était hors concours ! ».
- 1951 : le pistard italien Antonio Bevilacqua s'impose dans le Nord entre deux titres de champion du monde de poursuite.
- 1952 : nouvelle victoire de Van Steenbergen, triple champion du monde (1949, 1956 et 1957) et vainqueur de deux Rondes et d'un Milan-San-Remo.
- 1953 : podium inédit. Ni Derycke (1er), ni Piazza (2e) et ni Wagtmans (3e) ne réaliseront à nouveau de telles performances.
- 1954 : victoire de Raymond Impanis qui, en un mois, remporta Paris-Nice, le Tour des Flandres et Roubaix avant de finir second de Liège.
- 1955 : Jean Forestier met fin à la longue disette de la France : 9 éditions sans victoire.
- 1956 : après trois Tours (1953, 1954 et 1955), un titre de champion du monde (1954) et un Tour des Flandres (1955), Louison Bobet s'adjuge Roubaix.
- 1957 : André Darrigade, l'un des meilleurs sprinteurs français de l'histoire (22 étapes sur le Tour), réalise sa meilleure performance : 4e.
- 1958 : Apparition sur le parcours du secteur pavé nommé "Carrefour de l'Arbre" et situé sur la plaine de Cysoing, au sud-est de Lille.
- 1959 : pour la quatrième fois la Belgique place neuf coureurs dans les dix premiers.

- 1960 : Paris-Roubaix devient la première course cycliste survolée par la télévision.
- 1961 : Henri Van Looy, surnommé Rik Van Looy, remporte le premier de ces trois succès. Suivront les éditions 1962 et 1965.
- 1962 : Raymond Poulidor obtient sa meilleure performance sur Paris-Roubaix avec une 5e place. Au total, il obtint 6 top 10.
- 1963 : succès d'Émile Daems, vainqueur de deux autres Monuments dans sa carrière : Lombardie en 1960 et Milan-San-Remo en 1962.
- 1964 : Peter Post s'impose au terme de l'édition la plus rapide de l'histoire (45.1 km/h).
- 1965 : seulement 22 kilomètres au programme de cette édition, le total le plus bas de l’histoire.
- 1966 : victoire de l'italien Felice Gimondi, seul coureur avec Merckx et Hinault a avoir remporté les trois Grands Tours et Paris-Roubaix.
- 1967 : création de l’épreuve pour la catégorie des espoirs.
- 1968 : apparition de la Trouée d’Arenberg, sur les conseils avisés de Jean Stablinski, champion du monde 1962 et ancien mineur.
- 1969 : victoire de Walter Godefroot (Belgique). Seul top 10 de Cyrille Guimard sur l'Enfer du Nord (7e).

- 1970 : plus gros écart jamais enregistré entre le premier et le second. Roger de Vlaeminck passa la ligne 5 min et 21 s après son rival Eddy Merckx.
- 1971 : jour de gloire du belge Roger Rosiers, dont l'autre grande victoire fut une étape du Tour d'Espagne un an plus tôt.
- 1972 : dans la Trouée d’Arenberg, quarante coureurs dont Merckx furent impliqués dans ce qui est considérée comme la plus grosse chute de l’histoire.
- 1973 : troisième et dernière victoire du Cannibale après 1968 et 1970. Total : 12 participations, 12 top 15, 10 top 10, 7 top 5, 5 podiums !
- 1974 : la Trouée d’Arenberg disparait suite à la grogne des coureurs. Elle réapparaîtra en 1983.
- 1975 : troisième des quatre succès de Roger de Vlaeminck (après 1972 et 1974 et avant 1977).
- 1976 : le réalisateur danois Jörgen Leth filma l’édition afin de réaliser le film intitulé Un dimanche en enfer
- 1977 : la course s’élance désormais à 65 kilomètres de Paris, à Compiègne (Oise).
- 1978 : Francesco Moser met fin à 10 années de domination belge.
- 1979 : tout comme en 1978, Francesco Moser s'impose en solitaire devant Roger de Vlaeminck dont ce sera le 8e et dernier podium.

- 1980 : à partir de cette édition, le secteur pavé du Carrefour de l'Arbre fut emprunté sans discontinuer.
- 1981 : après deux crevaisons et trois chutes, Bernard Hinault s’imposa au sprint devant De Vlaeminck et Moser.
- 1982 : Jean-Marie Leblanc publie le plaidoyer « Les Pavés du Nord » en faveur de leur préservation.
- 1983 : Sorti dans le Carrefour de l'Arbre, Hennie Kuiper devient le quatrième néerlandais à s’imposer après Post, Janssen et Raas.
- 1984 : première des deux victoires de Sean Kelly (il doublera la mise deux ans plus tard).
- 1985 : Bruno Wojtinek termine second derrière Marc Madiot. C’est le dernier nordiste à être monté sur le podium de la course.
- 1986 : le vélodrome de Roubaix étant en travaux, l'arrivée est déplacée Avenue des Nations Unies, devant le siège de La Redoute.
- 1987 : voyant qu’il neigeait à Compiègne, deux américains – Roy Knickman et Thurlow Rogers – prirent le premier avion pour rentrer chez eux !
- 1988 : Dirk Demol (Belgique) s'impose après 222 kilomètres d'échappée, un record.
- 1989 : 24 mars : fermeture du dernier puit à Wallers. L'arrivée est à nouveau placée sur le vélodrome de Roubaix.

- 1990 : dans l'époque récente, c'est l'édition qui comporta le plus de pavés avec pas moins de 57.1 kilomètres recensés.
- 1991 : doublé de Marc Madiot, vainqueur tous les six ans (1979 : chez les amateurs, 1985 : professionnels, 1997 : directeur sportif)
- 1992 : toujours à la pointe, Greg LeMond utilisa une fourche avec un amortisseur à huile, comme ce qui est utilisé en VTT et cyclo-cross.
- 1993 : Franco Ballerini cru s’imposer au sprint face à Duclos-Lassalle. Après le tour d’honneur de l’italien, le français fut annoncé vainqueur.
- 1994 : à cause des conditions climatiques épouvantables (neiges, vent, boue), aucun caméraman ne put filmer les 65 derniers kilomètres de course.
- 1995 : première victoire du malheureux Ballerini qui, lors de l’édition précédente, était tombé quatre fois et avait crevé à cinq reprises.
- 1996 : triplé historique des Mapei. Le directeur général de Mapei, Giorgio Squinzi décida du trio au téléphone : 1. Museeuw, 2. Bortolami, 3. Tafi.
- 1997 : dernier succès français, œuvre du breton Frédéric Guesdon.
- 1998 : Johan Museeuw se fracture la jambe dans la Trouée d’Arenberg. Certains pensent alors que sa carrière est finie.
- 1999 : Andrea Tafi s'impose avec plus de deux minutes d'avance sur ses coéquipiers de Mapei-Quick Step Wilfried Peeters et Tom Steels.

- 2000 : deux ans après sa terrible chute, le Lion des Flandres s’impose en solitaire sur le Vélodrome.
- 2001 : triplé des Domo-Farm Frites. Présent dans l'échappée matinale, le néerlandais Servais Knaven connait la plus grande joie de sa carrière.
- 2002 : dernière édition courue sous la pluie.
- 2003 : conseillés par Roger de Vlaeminck pendant plus de six mois, Peter Van Petegem remporte la course.
- 2004 : victoire de Magnus Bäckstedt. C'est le seul podium réalisé par la Suède en 114 éditions !
- 2005 : première des quatre victoires de Tom Boonen. Suite à des éboulements souterrains, la Trouée n'est pas au programme.
- 2006 : 83 ans après Henri Suter, Fabian Cancellara devient le second suisse à remporter Paris-Roubaix.
- 2007 : premier victoire d'un coureur non-européen, oeuvre de Stuart O'Grady (Australie).
- 2008 : après trois saisons au sein du Pro Tour, ASO choisit de ne pas inscrire la course au calendrier sur fond de conflit avec l’UCI.
- 2009 : Thor Hushovd tombe dans le Carrefour de l’Arbre et laisse Tom Boonen s’envoler vers la victoire.

- 2010 : Fabian Cancellara s’impose en solitaire après avoir attaqué à 49 kilomètres de la ligne.
- 2011 : un éternel équipier parvient à déjouer les pronostics et l’emporter après avoir attaqué dans le Carrefour de l’Arbre : Johan Vansummeren.
- 2012 : Tom Boonen rejoint son compatriote Roger de Vlaeminck au niveau des victoires : 4 chacun.
- 2013 : Fabian Cancellara remporte son troisième succès au terme de la seconde édition la plus rapide de l’histoire : 44,190 km/h.
- 2014 : Bradley Wiggins devient le vainqueur du Tour de France à courir sur la course depuis 22 ans.
- 2015 : John Degenkolb s'impose et offre à l'Allemagne sa première victoire depuis l'édition de 1896 glanée par Josef Fischer soit 119 ans d'attente !
- 2016 : premier Paris-Roubaix diffusé en intégralité à la télévision.


Image

« Paris-Roubaix, c'est une course cycliste qui réinstaure la notion du danger et réhabilite le goût du risque » - Pierre Chany

Le palmarès complet :
(Cliquez sur l'année pour voir la course)

2016 | Mathew HAYMAN (257.5 km)
Image
Image

2015 | John DEGENKOLB (253.5 km)
2. Zdenek Stybar (mt.)
3. Greg Van Avermaet
4. Lars Boom
5. Martin Elmiger
6. Jens Keukeleire
7. Yves Lampaert + 7''
8. Luke Rowe + 28''
9. Jens Debusschere + 29''
10. Alexander Kristoff + 31''

2014 | Niki TERPSTRA (257 km)
2. John Degenkolb + 0'20''
3. Fabian Cancellara
4. Sep Vanmarcke
5. Zdenek Stybar
6. Peter Sagan
7. Geraint Thomas
8. Sebastian Langeveld
9. Bradley Wiggins
10. Tom Boonen

2013 | Fabian CANCELLARA (254,5 km)
2. Sep Vanmarcke (mt.)
3. Niki Terpstra + 0'31''
4. Greg Van Avermaet
5. Damien Gaudin
6. Zdenek Stybar + 0'39''
7. Sebastian Langeveld
8. Juan Antonio Flecha
9. Alexander Kristoff + 0'50''
10 Sebastien Turgot

2012 | Tom BOONEN (257,5 km)
2. Sebastien Turgot + 1'39''
3. Alessandro Ballan
4. Juan Antonio Flecha
5. Niki Terpstra
6. Lars Boom + 1'43''
7. Matteo Tosatto + 3'31''
8. Mathew Hayman
9. Johan Vansummeren
10. Maarten Wynants

2011 | Johan VAN SUMMEREN (258 km)
2. Fabian Cancellara + 0'19''
3. Maarten Tjallingii
4. Gregory Rast
5. Lars Ytting Bak + 0'21''
6. Alessandro Ballan + 0'36''
7. Bernhard Eisel + 0'47''
8. Thor Hushovd
9. Juan Antonio Flecha
10. Mathew Hayman

2010 | Fabian CANCELLARA (259 km)
2. Thor Hushovd + 2'00''
3. Juan Antonio Flecha
4. Roger Hammond + 3'14''
5. Tom Boonen
6. Bjorn Leukemans + 3'20''
7. Filippo Pozzato + 3'46''
8. Leif Hoste + 5'16''
9. Sébastien Hinault + 6'27''
10. Hayden Roulston + 6'56''


2009 | Tom BOONEN (259 km)
2. Fillipo Pozzato + 0'47''
3. Thor Hushovd + 1'17''
4. Johan Vansummeren + 1'22''
5. Juan Antonio Flecha + 2'14''
6. Heinrich Haussler + 3'13''
7. Sylvain Chavanel + 3'15''
8. Manuel Quinziato + 5'0''
9. Matti Breschel + 5'29''
10. Wouter Weylandt

2008 | Tom BOONEN (259,5 km)
2. Fabian Cancellara + 0'01
3. Alessandro Ballan
4. Martijn Maaskant + 3'39''
5. Stuart O'Grady + 3'57''
6. Leif Hoste
7. Stijn Devolder + 3'59''
8. Johan Vansummeren + 4'35''
9. George Hincapie + 5'12''
10. Fabio Baldato

2007 | Stuart O’GRADY (259,5 km)
2. Juan Antonio Flecha + 0'52''
3. Steffen Wesemann + 0'52''
4. Bjorn Leukemans + 0'53''
5. Roberto Petito + 0'55''
6. Tom Boonen
7. Roger Hammond
8. Enrico Franzoi + 0'56''
9. Kevin Van Impe + 1'24''
10. Fabio Baldato + 2'27''

2006 | Fabian CANCELLARA (259 km)
2. Tom Boonen + 1'49''
3. Alessandro Ballan
4. Juan Antonio Flecha
5. Bernhard Eisel + 3'25''
6. Steffen Wesemann + 5'35''
7. Frédéric Guesdon + 6'31''
8. Bert Roesems + 6'44''
9. Christophe Menngin
10. Staf Scheirlinckx + 6'45''

(3 La Française des jeux dans les 10 cette année là..!)

2005 | Tom BOONEN (259 km)
2. George Hincapie (mt.)
3. Juan Antonio Flecha
4. Magnus Bäckstedt + 1'39''
5. Lars Michaelsen + 2'43''
6. Léon van Bon + 3'49''
7. Florent Brard
8. Fabian Cancellara
9. Thor Hushovd
10. Arnaud Coyot

2004 | Magnus BACKSTEDT (261 km)
2. Tristan Hoffman (mt.)
3. Roger Hammond
4. Fabian Cancellara
5. Johan Museeuw + 0'17''
6. Peter Van Petegem
7. Léon van Bon + 0'29''
8. George Hincapie
9. Tom Boonen
10. Frank Hoj

2003 | Peter VAN PETEGEM (261 km)
2. Dario Pieri (mt.)
3. Viatcheslav Ekimov
4. Marc Wauters + 0'15''
5. Andrea Tafi + 0'36''
6. Romans Vainsteins
7. Servais Knaven
8. Daniele Nardello
9. Rolf Aldag
10. Sergueï Ivanov + 1'08''

2002 | Johan MUSEEUW (261 km)
2. Steffen Wesemann + 3'04''
3. Tom Boonen + 3'08''
4. Tristan Hoffman + 4'02''
5. Lars Michaelsen
6. George Hincapie
7. Thierry Gouvenou
8. Max van Heeswijk
9. Nico Mattan
10. Enrico Cassani

2001 | Servais KNAVEN (254,5 km)
2. Johan Museeuw + 0'34''
3. Romans Vainsteins + 0'41''
4. George Hincapie
5. Wilfried Peeters
6. Ludo Dierckxsens
7. Steffen Wesemann
8. Andrei Tchmil + 2'35''
9. Chris Peers
10. Rolf Sorensen + 2'59''

2000 | Johan MUSEEUW (272 km)
2. Peter Van Petegem + 0'15''
3. Erik Zabel
4. Tristan Hoffman
5. Stefano Zanini
6. George Hincapie
7. Marc Wauters
8. Franco Ballrini
9. Steffen Wesemann
10. Andrea Tafi


1999 | Andrea TAFI (273 km)
1998 | Franco BALLERINI (267 km)
1997 | Frédéric GUESDON (267 km)
1996 | Johan MUSEEUW (262 km)
1995 | Franco BALLERINI (266 km)
1994 | Andreï TCHMIL (270 km)
1993 | Gilbert DUCLOS-LASSALLE (267 km)
1992 | Gilbert DUCLOS-LASSALLE (267 km)
1991 | Marc MADIOT (266 km)
1990 | Eddy PLANCKERT (265 km)

1989 | Jean-Marie WAMPERS (265 km)
1888 | Dirk DE MOL (266 km)
1987 | Eric VANDERAERDEN (264 km)
1986 | Sean KELLY (268 km)
1985 | Marc MADIOT (265 km)
1984 | Sean KELLY (265 km)
1983 | Hennie KUIPER (274 km)
1982 | Jan RAAS (270 km)
1981 | Bernard HINAULT (263 km)
1980 | Francesco MOSER (264 km)

1979 | Francesco MOSER (259 km)
1978 | Francesco MOSER (263 km)
1977 | Roger DE VLAEMINCK (250 km)
1976 | Marc DE MEYER (279 km)
1975 | Roger DE VLAEMINCK (277 km)
1974 | Roger DE VLAEMINCK (274 km)
1973 | Eddy MERCKX (272 km)
1972 | Roger DE VLAEMINCK (272 km)
1971 | Roger ROSIERS (266 km)
1970 | Eddy MERCKX (266 km)

1969 | Walter GODEFROOT (264 km)
1968 | Eddy MERCKX (262 km)
1967 | Jan JANSSEN (263 km)
1966 | Felice GIMONDI (262 km)
1965 | Rik VAN LOOY (267 km)
1964 | Peter POST (265 km)
1963 | Émile DAEMS (266 km)
1962 | Rik VAN LOOY (258 km)
1961 | Rik VAN LOOY (263 km)
1960 | Pino CERAMI (262 km)

1959 | Noël FORÉ (262 km)
1958 | Léon VAN DAELE (269 km)
1957 | Fred DE BRUYNE (252 km)
1956 | Louison BOBET (252 km)
1955 | Jean FORESTIER (249 km)
1954 | Raymond IMPANIS (246 km)
1953 | Germain DERYCKE (245 km)
1952 | Rik VAN STEENBERGEN (245 km)
1951 | Antonio BEVILACQUA (247 km)
1950 | Fausto COPPI (247 km)

1949 | André MAHE (244 km)
Serse COPPI (ex-æquo)
"Deux vainqueurs pour un pavé", un article de Vélochrono
1948 | Rik VAN STEENBERGEN (246 km)
1947 | Georges CLAES (246 km)
1946 | Georges CLAES (246 km)
1945 | Paul MAYE (246 km)
1944 | Maurice DE SIMPELAERE (246 km)
1943 | Marcel KINT (250 km)

1939 | Émile MASSON (262 km)
1938 | Lucien STORME (255 km)
1937 | Jules ROSSI (255 km)
1936 | Georges SPEICHER (262 km)
1935 | Gaston REBRY (255 km)
1934 | Gaston REBRY (255 km)
1933 | Sylvère MAES (255 km)
1932 | Romain GIJSSELS (255 km)
1931 | Gaston REBRY (255 km)
1930 | Julien VERVAECKE (255 km)

1929 | Charles MEUNIER (260 km)
1928 | André LEDUCQ (260 km)
1927 | Georges RONSSE (260 km)
1926 | Julien DELBECQUE (270 km)
1925 | Felix SELLIER (260 km)
1924 | Jules VAN HEVEL (270 km)
1923 | Henri SUTER (270 km)
1922 | Albert DEJONGHE (262 km)
1921 | Henri PELISSIER (263 km)
1920 | Paul DEMAN (263 km)

1919 | Henri PELISSIER (280 km)
1914 | Charles CRUPELANDT (274 km)
1913 | François FABER (265 km)
1912 | Charles CRUPELANDT (266 km)
1911 | Octave LAPIZE (266 km)
1910 | Octave LAPIZE (266 km)

1909 | Octave LAPIZE (276 km)
1908 | Cyrille VAN HAUWAERT (271 km)
1907 | Georges PASSERIEU (270 km)
1906 | Henri CORNET (270 km)
1905 | Louis TROUSSELIER (268 km)
1904 | Hippolyte AUCOUTURIER (268 km)
1903 | Hippolyte AUCOUTURIER (268 km)
1902 | Lucien LESNA (268 km)
1901 | Lucien LESNA (280 km)
1900 | Emile BOUHOURS (268 km)

1899 | Albert CHAMPION (268 km)
1898 | Maurice GARIN (268 km)
1897 | Maurice GARIN (280 km)
1896 | Josef FISCHER (280 km)

Les français sur Paris-Roubaix :
2016 | Adrien Petit (10e)
2015 | Florian Sénéchal (17e)
2014 | Arnaud Démare (12e)
2013 | Damien Gaudin (5e)
2012 | Sébastien Turgot (2e)
2011 | Frédéric Guesdon (11e)
2010 | Sébastien Hinault (9e)

2009 | Sylvain Chavanel (7e)
2008 | Frédéric Guesdon (11e)
2007 | Stéphane Poulhies (22e)
2006 | Frédéric Guesdon (7e)
2005 | Florent Brard (7e)
2004 | Frédéric Guesdon (18e)
2003 | Frédéric Guesdon (12e)
2002 | Thierry Gouvenou (7e)
2001 | Christophe Mengin (17e)
2000 | Frédéric Guesdon (17e)

1999 | Emmanuel Magnien (26e), moins bonne performance française de l'histoire
1998 | Frédéric Moncassin (5e)
1997 | Frédéric Guesdon (Vainqueur)
1996 | Francis Moreau (9e)
1995 | Frédéric Moncassin (8e)
1994 | Gilbert Duclos-Lassalle (7e)
1993 | Gilbert Duclos-Lassalle (Vainqueur)
1992 | Gilbert Duclos-Lassalle (Vainqueur)
1991 | Marc Madiot (Vainqueur)
1990 | Martial Gayant (4e)

1989 | Gilbert Duclos-Lassalle (4e)
1988 | Laurent Fignon (3e)
1987 | Bruno Wojtinek (6e)
1986 | Alain Bondue (22e)
1985 | Marc Madiot (Vainqueur)
1984 | Alain Bondue (3e)
1983 | Gilbert Duclos-Lassalle (2e)
1982 | Yvon Bertin (2e)
1981 | Bernard Hinault (Vainqueur)
1980 | Gilbert Duclos-Lassalle (2e)

1979 | Bernard Hinault (11e)
1978 | Bernard Hinault (13e)
1977 | Raymond Poulidor (12e)
1976 | Jean-Pierre Danguillaume (8e)
1975 | José Catieau (14e)
1974 | Michel Perrin (10e)
1973 | Régis Delepine (9e)
1972 | Raymond Poulidor (10e)
1971 | Raymond Poulidor (11e)
1970 | Raymond Poulidor (13e)

1969 | Cyril Guimard (7e)
1968 | Raymond Poulidor (6e)
1967 | Raymond Poulidor (7e)
1966 | Michel Grain (16e)
1965 | Jean Stablinski (11e)
1964 | Jean Stablinski (7e)
1963 | Raymond Poulidor (6e)
1962 | Raymond Poulidor (5e)
1961 | Édouard Delbergue (14e)
1960 | Tino Sabbadini (2e)

1959 | Tino Sabbadini (5e)
1958 | Jean Forestier (5e)
1957 | André Darrigade (4e)
1956 | Louison Bobet (Vainqueur)
1955 | Jean Forestier (Vainqueur)
1954 | Serge Blusson (5e)
1953 | Louison Bobet (4e)
1952 | André Mahé (3e)
1951 | Louison Bobet (2e)
1950 | Maurice Diot (2e)

1949 | André Mahé (Vainqueur ex aequo avec Serse Coppi)
1948 | Émile Idée (2e)
1947 | Louis Thietard (3e)
1946 | Louis Gauthier (2e)
1945 | Paul Maye (Vainqueur)
1944 | Louis Thietard (3e)
1943 | Louis Thietard (3e)

1939 | Roger Lapébie (3e)
1938 | Jean Fréchaut (7e)
1937 | Séverin Virgili (9e)
1936 | Georges Speicher (Vainqueur)
1935 | André Leducq (2e)
1934 | René Le Grevès (4e)
1933 | Léon Le Calvez (3e)
1932 | Maurice Archambaud (11e)
1931 | Charles Pélissier (2e)
1930 | Jean Maréchal (2e)

1929 | Ernest Neuhard (6e)
1928 | André Leducq (Vainqueur)
1927 | Joseph Curtel (2e)
1926 | Henri Pélissier (6e)
1925 | Romain Bellenger (6e)
1924 | Henri Pélissier (5e)
1923 | Charles Lacquehay (5e)
1922 | Jean Rossius (2e)
1921 | Henri Pélissier (Vainqueur)
1920 | Eugène Christophe (2e)

1919 | Henri Pélissier (Vainqueur)
1914 | Charles Crupelandt (Vainqueur)
1913 | Charles Crupelandt (3e)
1912 | Charles Crupelandt (Vainqueur)
1911 | Octave Lapize (Vainqueur)
1910 | Octave Lapize (Vainqueur)

1909 | Octave Lapize (Vainqueur)
1908 | Georges Lorgeou (2e)
1907 | Georges Passerieu (Vainqueur)
1906 | Henri Cornet (Vainqueur)
1905 | Louis Trousselier (Vainqueur)
1904 | Hippolyte Aucouturier (Vainqueur)
1903 | Hippolyte Aucouturier (Vainqueur)
1902 | Lucien Lesna (Vainqueur)
1901 | Lucien Lesna (Vainqueur)
1900 | Émile Bouhours (Vainqueur)

1899 | Albert Champion (Vainqueur)
1898 | Auguste Stephane (2e)
1897 | Gaston Rivierre (4e)
1896 | Lucien Stein (5e)

Image

« Le haut du pavé se retrouve toujours sur les pavés du haut » - Antoine Blondin

• Nombre de victoires :
- 4 succès : Roger de Vlaeminck et Tom Boonen
- 3 succès : Francesco Moser , Fabian Cancellara , Rik Van Looy , Eddy Merckx , Johan Museeuw , Gaston Rebry et Octave Lapize

• Nombre de victoires par nations :
- 55 succès : Belgique
- 30 : France
- 11 : Italie
- 6 : Pays-Bas
- 4 : Suisse
- 2 : Australie , Allemagne , Irlande
- 1 : Luxembourg , Moldavie , Suède

• Nations qui ont également été sur le podium : Canada , Danemark , Espagne , États-Unis , Grande-Bretagne , Lettonie , Norvège , République Tchèque , Russie

• Nombre de Paris-Roubaix débutés :
- 17 : Fréderic Guesdon
- 16 : Raymond Impanis , Servais Knaven et Georges Hincapie
- 15 : Mathew Hayman , Johan Museeuw , Matteo Tosatto et Gilbert Duclos-Lassalle

• Nombre de Paris-Roubaix terminés :
- 16 : Servais Knaven et Raymond Impanis
- 15 : Gilbert Duclos-Lassalle , Mathew Hayman et Georges Hincapie

• Nombre de top 10 :
- 13 : Roger de Vlaeminck
- 11 : Tom Boonen
- 10 : Francesco Moser , Johan Museeuw , Raymond Impanis et Eddy Merckx
- 8 : Fabian Cancellara , Juan Antonio Flecha , Hennie Kuiper , Rik Van Looy

• Plus jeune vainqueur : Albert Champion , 20 ans et 363 jours en 1899

• Vainqueur le plus vieux : Gilbert Duclos-Lassalle , 38 ans et 229 jours en 1993

• Nombre maximal de km de pavés : 57.1 km (1990 - Époque récente)

• Nombre minimal de km de pavés : 22 km (1965)

• Édition la plus rapide : 1964 : Peter Post en 45.1 km/h

• Édition la plus lente : 1919 : Henri Pélissier , en 22.9 km/h (12 heures et 15 minutes)

• Plus gros écart entre le premier et le second : 5 minutes et 21 secondes, entre Eddy Merckx et Roger de Vlaeminck en 1970

• Plus petit écart : 1 cm, entre Eddy Planckaert et Steve Bauer en 1990

• Plus longue échappée victorieuse : 222 kilomètres, par Dirk Demol en 1988

• Les doublés Tour des Flandres - Paris-Roubaix :
- Henri Suter (1923)
- Romain Gijssels (1932)
- Gaston Rebry (1934)
- Raymond Impanis (1954)
- Alfred De Bruyne (1957)
- Rik Van Looy (1962)
- Roger De Vlaeminck (1977)
- Peter Van Petegem (2003)
- Tom Boonen (2005, 2012)
- Fabian Cancellara (2010, 2013)

• Sur les 20 dernières éditions, comment le vainqueur s'est-il imposé ?
- En solitaire : 12 fois. Ballerini (1998), Tafi (1999), Museeuw (2000 et 200), Knaven (2001), Cancellara (2006 et 2010), O'Grady (2007), Boonen (2009 et 2012), Vansummeren (2011) et Terpstra (2014)
- Dans un sprint à deux coureurs : 1 fois. Cancellara (2013)
- Dans un sprint à trois coureurs : 3 fois. Van Petegem (2003) et Boonen (2005 et 2008)
- Dans un sprint à quatre coureurs : 2 fois. Backstedt (2004) et Hayman (2016)
- Dans un sprint à plus de quatre coureurs : 2 fois. Guesdon (1997 - 8 coureurs) et Degenkolb (2015 - 6 coureurs)

Image

Image
1961

Image
1977 - Roger de Vlaeminck

Image
1980 - Francesco Moser

Image
Image
1981 - Bernard Hinault

Image
1984 - Alain Bondue

Image
1985 - Rudy Dhaenens et Greg LeMond

Image
1985 - Marc Madiot

Image
1988

Image
1991 - Marc Madiot

Image
1992 - Gilbert Duclos-Lassalle

Image
1995 - Mario Cipollini

Image
1996 - Andrea Tafi, Johan Museeuw et Gianluca Bortolami

Image
1998 - Johan Museeuw

Image
1999 - Andrea Tafi

Image
2000 - Johan Museeuw

Image
Image
Image
2001

Image
Image
2002 - George Hincapie

Image
2005
Image
2006 - Tom Boonen, Alessandro Ballan et Juan Antonio Flecha

Image
2006 - Stuart O'Grady

Image
2008 - Fabian Cancellara et Tom Boonen

Image
2009 - Tom Boonen

Image
2009 - Tom Boonen et Thor Husvhod

Image
Image
2010 - Fabian Cancellara

Image
Image
Image
2012

Image
2012 - Tom Boonen

Image
2013

Image
2015

Image
2016

Image

"Entre monts et pavés : les secteurs pavés de Paris-Roubaix", un article de Svam.

L'histoire de Paris-Roubaix, narrée par l'association Les Amis de Paris-Roubaix.

L'histoire du vélodrome de Roubaix, également racontée par Les Amis de Paris-Roubaix.

"Paris Roubaix, un beau voyage au milieu de l'enfer", reportage de La Voix du Nord (Sébastien Noé)

Image "Paris-Roubaix, une journée en enfer", un web-documentaire de L'Equipe et France Télévision

"100 Paris Roubaix, patrimoine d'un siècle", éd. Sébastien Fleuriel (2002)

Site officiel

Wikipedia


"Sur le haut du pavé", un reportage de Maxime Boilon (2003)


Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 14744
Localisation: Chocolatine

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Elias » 02 Avr 2017, 18:04

Mon dieu cette présentation CDA !!! :love: :love: :love: Incroyable :shock:

Avatar de l’utilisateur
Elias
Junior
 
Messages: 1290
Localisation: United States

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Beobachter » 02 Avr 2017, 18:08

:shock: :shock: :shock: :shock:

Je demande le contrôle antidopage pour CDA là :noel:

Avatar de l’utilisateur
Beobachter
Coureur pro
 
Messages: 1844

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Liam » 02 Avr 2017, 18:09

:shock:

Bravo CDA. :ok:

La plus belle présentation pour la plus belle des épreuves. :love:

Avatar de l’utilisateur
Liam
Coureur pro
 
Messages: 1991
Localisation: La Roche sur Yon

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Cyro » 02 Avr 2017, 18:10

Bordel t'es un grand malade CDA :love:

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Maillot jaune
 
Messages: 10567
Localisation: Pau - Mont de Marsan

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar AG2R » 02 Avr 2017, 18:11

Cette présentation magnifique :love:

Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 8732
Localisation: PCM France

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Kvelertak » 02 Avr 2017, 18:14

Mais quel boulot incroyable !!! Merci du fond du cœur CDA. :love:

Avatar de l’utilisateur
Kvelertak
Champion national
 
Messages: 5205
Localisation: Pouet pouet.

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar manolo57 » 02 Avr 2017, 18:18

Pfoua... Non mais là c'est trop :lol:

Ca t'a pris combien de temps ?? C'est pas possible t'as des esclaves dans ta cave qui te font tout ce boulot avoue :lol:

Félicitations en tout cas c'est vraiment top :ok: :D

Avatar de l’utilisateur
manolo57
Junior
 
Messages: 1334
Localisation: #TeamPinot #TeamAlaf #TeamRafa

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar PCMilan » 02 Avr 2017, 18:22

Toujours aussi énorme les présentations et la partie "Histoire" j'adore, merci ! :ok:

Avatar de l’utilisateur
PCMilan
Espoir
 
Messages: 826

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Ninofishing » 02 Avr 2017, 18:54

Énorme boulot. Bravo et merci à CDA ;)

Vivement dimanche comme on dit !
Toujours pas de pluie :down

Avatar de l’utilisateur
Ninofishing
Baroudeur
 
Messages: 4450
Localisation: Voiture ballai

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Freddy » 02 Avr 2017, 19:17

Quand le nouveau secteur après le Carrefour de l'Arbre doit être achevé ?

Freddy
Cyclo du dimanche
 
Messages: 53

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar ZePhil Sagan 13 » 02 Avr 2017, 19:31

Super présentation :ok:

Avatar de l’utilisateur
ZePhil Sagan 13
Terreur de critérium
 
Messages: 673
Localisation: Quelque part

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar paulok6 » 02 Avr 2017, 20:09

Chapeau énorme boulot

Avatar de l’utilisateur
paulok6
Cyclo du dimanche
 
Messages: 99

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar cat4g » 02 Avr 2017, 20:15

Oulalala CDA tout ton amour du cyclisme transparaît dans cette présentation, un point d'orgue après le Ronde. :up
Grazie mille :love:


Allez forza Tommeke, un dernier Roubaix pour terminer en beauté :love:

Les amis de PR veillent à l'entretien et à la réhabilitation des secteurs pavés, région, département et villages aussi avec l'apport d'un lycée horticole du coin.

Quel dommage que le nouveau logo ASO soit aussi moche :down
Modifié en dernier par cat4g le 02 Avr 2017, 20:29, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
cat4g
Espoir
 
Messages: 957
Localisation: Marco, perché vai così forte in salita? Per abbreviare la mia agonia. Forza Vincenzo

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar ab63 » 02 Avr 2017, 20:17

Magnifique présentation ! :up Très intéressante cette présentation de tous les secteurs pavés :up

Avatar de l’utilisateur
ab63
Terreur de critérium
 
Messages: 722

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Lucas04100 » 02 Avr 2017, 20:21

Magnifique un grand BRAVO :love: :love: :ok:

Avatar de l’utilisateur
Lucas04100
Junior
 
Messages: 1459

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar pirata » 02 Avr 2017, 21:32

énorme présentation!! :shock: :shock: :shock:

Avatar de l’utilisateur
pirata
Cyclo du dimanche
 
Messages: 167

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Akitsuki » 02 Avr 2017, 21:42

Je suis decu, aucune video des secteurs alors qu'un eminent membres as pris les principaux l'an passé :angel

Non sans dec, splendide :o Et instructif :love:

Avatar de l’utilisateur
Akitsuki
Manager
 
Messages: 13617
Localisation: #Flahute

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar cel » 02 Avr 2017, 22:08

Cette présentation :love: :love: :ok:

Avatar de l’utilisateur
cel
Terreur de critérium
 
Messages: 718
Localisation: Lyon

Re: [WT] Paris-Roubaix 2017

Messagepar Tilo » 02 Avr 2017, 22:56

Ce boulot de malade :shock:

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Champion confirmé
 
Messages: 15661
Localisation: La ou je veux

Suivante

Retourner vers Cyclisme sur route : Professionnels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : abdel44, admeyn, Armandarine, chessben, Serval, Svam et 6 invités