Le Gruppetto à la présentation du Tour 2016

Calendrier, courses, résultats, classements, équipes, coureurs & actualités sur le cyclisme sur route professionnel (classes UCI. HC, 1 et 2)

Modérateurs: Geraldinho, bouri, Carrefour de l'Arbre

Le Gruppetto à la présentation du Tour 2016

Messagepar B-A » 21 Oct 2015, 18:00

Et voici, en guise de cerise sur le gâteau, le compte-rendu de la présentation du parcours d'hier matin. 8)


Image

PRÉSENTATION DU TOUR DE FRANCE 2016 - PALAIS DES CONGRES


Le Gruppetto enchaîne les évènements. Quelques heures seulement après le coup de sifflet final et la victoire de l’équipe du Reste du Monde sur les coureurs français aux tirs au but lors du match organisé par un magazine dont le nom est trop long pour le hashtag (comment je l’ai bâché sur Twitter le Comte Image), Le Gruppetto envoie deux de ses fidèles soldats à la présentation officielle du Tour de France 2016, au Palais des Congrès.

10h30 – Carrefour de l’Arbre est déjà sur le parvis de la salle de spectacle parisienne. Après avoir maudit le trop long arrêt à Kleber de la ligne 6 du métro, je le retrouve quelques minutes plus tard en pleine discussion avec deux fans de cyclisme déjà présents lors du match de la veille, et qui ont fait exprès le déplacement depuis la Bretagne. Après quelques échanges de banalités, et voyant la foule d’arrivants grossir de plus en plus, nous décidons de nous diriger vers les escaliers d’accès à la salle – entrée verte pour la presse.

10h45 - Car nos invitations durement gagnée auprès du service communication d’ASO sont bien réservées à la presse. Etant averti qu’avec ma carte de presse je suis censé avoir accès à la zone mixte en arrière-scène à la fin de la présentation, je m’informe auprès d’une hôtesse au foulard jaune de la localisation de la salle de presse. Ne sachant pas, elle me renvoie vers un jeune homme à la cravate jaune (quelle harmonie !), qui me dit que les accréditations se font dans la salle. Ni une ni deux, CDA et moi jouons des coudes pour rentrer dans la salle, tout en observant bien les badges des nombreux invités liés aux collectivités locales. Première information (ou confirmation pour certains) : une représentante de la ville de Montpellier passe sous nos yeux. Première ville étape découverte. Image

11h00 – Le Gruppetto est dans la place ! L’aile droite de la salle (en faisant face à la scène) est réservée aux médias du monde entier. CDA et moi nous mettons sur un bord de rangée de façon à pouvoir plus vite sauter sur le premier visage connu. A notre gauche, dans les rangées réservées aux collectivités, une tête familière, mais sans pouvoir remettre le nom dessus… une certitude, ce n’est pas un sportif. Un politique ? Peut-être… Après moult spéculations et une petite vérification wikipédiesque, il se trouve que notre voisin de gauche est Philippe Saurel, maire de Montpellier. Nous hésitons à aller lui poser quelques questions, avant de nous rétracter : ne rien faire qui puisse encarter le Gruppetto politiquement. Ni rose, ni bleu, ni vert : la couleur du Gruppetto restera le jaune, rassurez-vous. ;)

11h15 – La salle se remplie à vitesse grand V. Clément Chevrier passe à côté de nous, tout comme Amaël Moinard et Bernard Thévenet. Trop vite pour que nous puissions les intercepter. Dommage. On aperçoit Yannick Talabardon au loin et Richard Virenque déjà assis dans les premières rangées devant la scène. Les minutes défilant, je m’inquiète pour mon accréditation presse. CDA gardant ma place, je décide de revenir sur mes pas redemander à un autre quidam le fameux stand presse. Il a fallu que je retombe sur le même crétin à cravate jaune qui, d’un air niais, m’annonce « ah mais j’avais mal compris votre demande, les accréditations c’est juste à gauche de l’entrée mais là je pense que c’est un peu tard… » Le maudissant intérieurement lui et sa famille sur plusieurs générations, je dévale les marches 4 à 4, manque de renverser Passe-partout Gérard Image au passage, et me précipite vers les charmantes avions de chasse jeunes filles de la communication. Expliquant mon problème, elles me disent qu’il n’y a pas de soucis, me demandent mon nom, ma carte de presse et le média que je représente. Poussant un Ouf ! de soulagement, je tends la main pour recevoir le précieux sésame… Et ô désillusion ! les potiches m’ont donné une invitation semblable à celles que nous avions déjà utilisées avec CDA ! Je m’empresse de leur faire comprendre que ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, mais plutôt de quoi pouvoir entrer en zone mixte. « Ah bah oui mais c’est notre responsable qui s’en occupe et la limite c’était 11h… Là il doit être occupé dans la salle. » Devant mon insistance (et ma colère montante) elles essaient de l’appeler, en vain… Dépité, je retourne dans la salle en essayant de me convaincre que d’assister à la présentation est déjà mieux que rien…

11h30 – L’évènement ne va pas tarder à démarrer. Une nuée de cameramen et photographes zooment sur les toutes premières rangées juste devant la scène. Chaque place porte un petit appui-tête jaune avec le nom du coureur inscrit. Et les voilà qui arrivent. Traversant la scène, ils sont annoncés un à un. Parmi eux, les têtes d’affiche françaises (Pinot, Bardet, Coquard), les vainqueurs d’étapes du dernier Tour (Greipel, Cavendish), des héros nationaux (Teklehaimanot, Gesink) et surtout Christopher Froome qui clôt la marche avec son allure de pingouin. Image Ils s’installent, et la présentation démarre.

11h45 – Christian Prudhomme s’avance sur scène à la tribune pour officiellement lancer l’évènement, et un sympathique récapitulatif du Tour 2015. Les frissons sont de mise chez CDA comme chez moi : de plaisir avec les victoires de Vuillermoz, Bardet et surtout Pinot à l’AH ; mais aussi de tristesse via les abandons de Martin ou Van Garderen, et les chutes dévastatrices. Nous avons même droit à des images exclusives du DS d’Omega Davide Bramati exhortant un Kwiatkowski, maillot arc-en-ciel sur les épaules, totalement abattu et affalé contre la voiture. « You have to do it for you Michal ! ». Les termes seront même repris par Christian Prudhomme à la fin du film. S’en suit un petit speech sur la grandeur et la beauté de la Grande Boucle. Habituel, mais qui ne fait jamais de mal.

12h00 – Enfin, le moment que tout le monde attend. CP annonce que le parcours va être dévoilé, non sans glisser un petit tacle sur les « fausses » carte ayant fuité ces derniers mois, notamment fin août… Regard complice avec CDA, la carte en question vient bien de chez nous ! Merci Linkinito, t’es un chef ;) Le film d’animation est finalement lancé, avec un début qui n’est pas sans rappeler le générique d’une célèbre série américaine où les combats font rage… Game of Throne bien sûr ! S’érige alors progressivement devant nos yeux ébahis (ou presque) le Mont Saint-Michel, sur fond de musique épique. Pas la même que GoT, surement un problème de droits, mais il faudrait vraiment vivre dans une grotte pour ne pas reconnaître l’évidente référence. Les étapes défilent, les villes s’enchaînent. Des confirmations, des surprises… Le film se termine néanmoins rapidement, et la parole est donnée au président de la région d’où s’élancera le Tour en 2016. Lui aussi en cravate jaune, décidemment. La Manche est très contente, blablabla, le Tour c’est génial blablabla, regardez comme nos trois étapes sont supers… Beaucoup trop long, beaucoup de monde dans l’assistance a décroché et regarde son téléphone. Heureusement le soporifique élu en termine et notre brave Image reprend la parole pour présenter « en détails » la suite des étapes. A chaque fois une petite phrase sur chaque ville étape visitée par les coureurs, ce pourquoi elle est réputée, ses célébrités, ses spécialités… toujours fait avec classe, même si le texte peut paraître un poil récité. L’étape de Limoges est une magnifique occasion pour rendre un hommage appuyé à la légende de toute une génération, l’éternel second Raymond Poulidor. Un film sur sa carrière est diffusé avant que la salle ne vrombisse d’applaudissements pour le petit homme aux cheveux blanc qui depuis la troisième rangée agite timidement la main. Merci pour tout Poupou. L’hommage aurait pu faire posthume, c’est vrai. Mais il est toujours bon de féliciter ceux qui font et sont le Tour. Idem pour Bernard Hinault. Le Blaireau bénéficie lui aussi de son ovation.

12h30 – Fin de la présentation. Nous nous précipitons avec CDA vers les premiers rangs pour essayer d’attraper les quelques têtes connues qui ne sont pas parties en zone mixte. Voyant les journalistes défiler devant mes yeux et exhibant leur accréditation au vigile chargé de la vérification, je maudis quelques générations supplémentaires de la famille du jeune en cravate jaune… Ravalant une nouvelle fois ma déception, CDA m’interpelle car il aperçoit Holz. Nous nous faufilons vers lui et lui demandons la désormais légendaire photo avec le logo du Gruppetto. La figure de France TV n’est pas contre la photo, mais ne veut absolument pas tenir lui-même le carton préparé par CDA sous pretexte "[qu'il fait] déjà assez de choses comme ça". Image C’est donc par un habile selfie suivi d’un recadrage que nous prenons la photo.
Image

Tout en maugréant sur l’attitude du bonhomme, qui – s’il était possible – tombe encore plus bas dans notre estime, nous apercevons devant nous l’autre figure de FTV. L’idole de tout un peuple, le seul, l’unique, le vrai Thierry Adam. En chair et en os. Enfin, surtout en chair… Avec ses cameramen et une stagiaire dont nous ne sommes pas sûrs qu'il l'ait choisi pour ses compétences intellectuelles (le coquin), il joue des épaules pour arriver plus rapidement vers la zone mixte. Il n’a déjà pas beaucoup de travail tout au long de l’année, autant le faire vite. Mais nous y reviendrons. Le commentateur ne nous entend pas, nous rebroussons donc chemin vers un Richard Virenque alpagué par les sangsues de CyclixActu. Nous attendons patiemment notre « tour », et Richard accepte de poser tout en nous affirmant *voix de canard* « ah bah oui oui, je vous connais ». La célébrité est en marche cher forumeurs. Première réelle photo de la matinée. Image
Image


12h45 - Les attroupements sont nombreux, nos sens aiguisés de déduction nous poussent donc à aller vers la foule (presque) en délire. Nous frôle alors l’immense Marcel Sieberg, suivi de Marco Haller. Notre temps de réaction n’est pas encore au top niveau, mais nous réussissons tout de même à accoster l’autrichien, qui accepte très gentiment de prendre la pose. Et de deux.
Image

Les allées commencent à se vider doucement. Vincent Lavenue est assailli de journalistes, Coquard de groupies en fleurs qui, déçues de la nouvelle coupe de Justin Bieber, doivent se rabattre sur la mèche du beau Bryan. Après avoir tourné quelques minutes, nous croisons Julien Jurdie, vêtu d'une chemise telle celles portées par les danseurs de country : dur. Après l'avoir taquiné d’un « joli match hier soir ! », nous arrivons enfin à accéder à Lavenu.
Ce dernier se réjouissait au micro d’un autre journaliste de l’absence de CLM/équipe et de pavés… Notre équipe est désormais rodée : nous interpellons le gus à deux, CDA lui tend le logo pendant que j’explique, tout en tenant le téléphone en mode appareil photo de l’autre main. Et de trois. Image
Image

Non loin de là, Alexandre Geniez est bien plus tranquille. Sa tête n’est pas encore très connue du grand public. Il discute tout de même des étapes du parcours avec un homme dont l’accent laisse présager qu’il vient de la même région que le coureur de la FDJ. Tout en vantant les étapes pour baroudeurs (pourtant pas si nombreuses selon nous), il accepte la photo. Et de quatre. Image
Image

A quatre fauteuils de là, la mèche blonde et les lunettes façon hipster de Clément Chevrier nous font face. Le coureur de la formation IAM nous le confirme pendant sa photo : il aimerait bien faire le Tour 2016. Qui ne le souhaiterait pas en même temps… Et de cinq. Image
Image


12h55 – Pendant que le pauvre Christian Prudhomme doit serrer des paluches à tour de bras de tous les membres de toutes les collectivités présentes ce jour, certains coureurs sortent de la zone mixte pour revenir vers la salle. Lueur d’espoir pour nous. Le prophète en son pays, Daniel Teklehaimanot nous frôle. Ni une, ni deux, nous lui baragouinons dans un anglais approximatif ce que nous voulons. Pas dit qu’il ait tout compris étant donné son propre accent, mais il se prête au jeu. Et de six. Image
Image

Au jeu des accents à couper au couteau, les néerlandais ne sont pas en reste. La charmante langue maternelle d’Erasme (et Blondinette) nous chatouille les oreilles : une TV des Pays-Bas interview derrière nous le courageux Robert Gesink. Une nouvelle fois nous attendons notre tour, et nous sommes récompensés quelques minutes après. Et de sept. J’avoue avoir été sceptique le temps de notre attente, le Batave m’ayant gentiment mis un gros vent lors de l’arrivée sur les Champs en juillet dernier. Rtg et MajoritéSilencieuse pourront en attester. :p Mais bon, j’ai été mauvaise langue, Gesink a tout de suite accepté cette fois ci. Par contre, la veste à carreaux en velours : c'est non Monsieur. Image
Image


13h05 – Nous retournons une nouvelle fois sur nos pas vers l’entrée de la zone mixte. Sur le chemin, nous croisons Thierry Gouvenou, avec lequel nous taillons le bout de gras. L’homme est affable, et en plus il nous reconnaît. La discussion tourne autour des quelques surprises du parcours, notamment le CLM de Sallanches-Mégève auquel peu de monde s’attendait et « qui s’annonce compliqué niveau braquet (sic) ». Il se dit également très fier du tracé, et surtout de l’étape de Culoz. La traditionnelle photo. Hop, et de huit. Image
Image

Revenus devant le vigile, nous faisons le pied de grue devant les quelques marches qui nous séparent de la zone mixte. Un attroupement en sort justement avec, au milieu de la nuée, un GVA tout sourire. Nous arrivons à le choper dès la seconde marche. Son fort accent belge ne nous a pas gênés pour voir qu’il avait compris et qu’il était tout disposé à poser, puisqu'il est lui-même habitués aux gruppettos. Image CDA est aux anges. Et de neuf. Passent ensuite Pinot et Bardet. Mais nous avons déjà les deux jeunes Français à notre tableau de chasse.
Image


13h15 – Plus personne ne sort. Nous commençons à nous demander si nous n’allons pas plier les gaules quand la providence intervient. Deux fois. Un journaliste d’une radio suisse interpelle une fille de la com' qui lâche pour un instant ses deux téléphones. L’homme lui explique qu’il disposait de l’accréditation mais était ressorti, et à son retour il avait perdu le sésame. Après quelques négociations, la jeune femme le laisse monter les marches et rentrer dans la salle, bientôt suivi par un journaliste de Tropique FM. Sentant le bon coup, je l’interpelle à mon tour. Elle s’approche pour que je lui explique notre situation, me demande notre média et se recule de quelques pas. Quelques instants plus tard, la voilà revenue, avec le fameux responsable introuvable du début de matinée au bout du fil. Il lui demande si nous avons une carte de presse. Je m’empresse, fébrile, de lui présenter la mienne et nous dit que c’est bon, nous pouvons rentrer… ! Honnête, CDA lui dit que je suis le seul à posséder une carte et que lui n’en a pas. Pas de soucis pour la jeune femme qui nous fait ainsi rentrer tous les deux alors que nous ne l’espérions plus ! Image

13h20 – Nous voici donc aux confins du Palais des Congrès. Dans les coulisses, une zone mixte de fortune a été installée pour que les TV et radios puissent effectuer leurs sujets à tour de rôle. Devant nous, Thierry Adam râle car FTV n’est pas prioritaire. Image Il sera finalement entendu, et Christian Prudhomme réalise ainsi sa première interview.
D’observateurs nous passons alors à acteurs. Nos cibles sont claires : Adam, Prudhomme, voire plus si affinités. Et voici qu’elles arrivent à grands pas, les affinités. Derrière la barrière, Chris Froome en termine de ses interviews et s’apprête à partir. Au culot, nous le retenons par le bras pour lui faire notre demande. Nos voix devaient être fébriles car il s’arrête mais nous demande de répéter. Dans un anglais bien meilleur, nous lui expliquons alors qui nous sommes et ce que nous souhaitons qu’il fasse. Avec un sourire, le Kenyan s’empare alors de notre carton et prend la pose. Nouvel instant de fébrilité, car le vainqueur sortant du TDF est dans la pénombre. Je dois activer mon flash qui met un temps fou à s’enclencher (car oui, dans un tel moment, 3 secondes paraissent interminables). Nous le remercions vivement en anglais, tandis que lui nous réponds en français. La classe Mister Froome. Au moins dans la vie en attendant sur le vélo. Pour le remercier, nous lui souhaitons de passer bonnes vacances, ce à quoi il répondu "Merci" avec un grand sourire. Et de dix. Et quel dix !!! Image Image
Image


Remplis de fierté et de satisfaction, nous accostons très sûrs de nous un Thierry Adam désormais souriant. Quand il nous demande pourquoi il devrait tenir la pancarte nous lui répondons que c’est pour soutenir Le Gruppetto. « Ah bon, ok. Alors je soutiens le Gruppetto » s’amuse-t-il. Et de onze. Lorsque CDA lui souhaite « bonnes vacances ou bon courage », le commentateur lui précise que ce seront bientôt les vacances pour lui, mais seulement après le prochain tour de Coupe de la Ligue, Bourg-en-Bresse – Nantes. Thierry Adam ne traite donc que des maillots jaunes. Image
Image


13h30 – Notre dernière cible est la plus demandée. Christian Prudhomme n’en est qu’au début de la file, nous à la fin. Tels de vrais filous, nous nous glissons en tête pour le choper entre deux interviews, ne lui demandant qu’une photo. Lui n’est pas contre, son responsable com' si. Nous devons donc attendre patiemment notre tour. Nous en profitons pour faire quelques photos souvenirs sur la scène, avant d’écouter avec mépris et désolation les questions souvent idiotes des médias devant nous. « Il devrait y avoir une hiérarchie selon les connaissances cyclistes » me lance alors CDA ! Si seulement… Plus que quatre, plus que trois, plus que deux… vient notre tour. Une radio a bien failli nous griller, mais nous conservons bien notre place juste après une autre radio allemande. Pendant cette interview, nous avons bien noté d’ailleurs la volonté du patron du Tour de vouloir organiser un grand départ depuis notre voisin germanique. Le retour d’ARD, les têtes d’affiche que sont Kittel, Greipel, Degenkolb ou encore Tony Martin pour lequel il avoue avoir une affection toute particulière depuis qu’il est tout de même allé saluer les officiels malgré sa clavicule cassée, l’encouragent à surfer sur la vague et à renouer avec ce pays qui avait pourtant délaissé le Tour pendant un temps. C’est donc notre tour, et il accepte bien évidemment la photo avec un grand sourire.
La photo prise, CDA lui annonce alors que la carte fuitée venait de chez nous. Grand éclat de rire de sa part : « Ah c’était donc vous ! Mais alors Linkinito c’est l’un de vous deux ? ». Le Forum atteint ici son apogée. Le grand patron du TdF nous cite notre créateur de parcours émérite dans le plus grand des calmes. Facile. Il nous avoue qu’il aimerait bien pouvoir tracer des parcours lui aussi. « Mais seulement quand je serai à la retraite. Dans 72 ans… » nous glisse-t-il malicieux. Nous avons tout de même pris date, on ne sait jamais. Il faudrait d’ailleurs proposer à Jean-Marie Leblanc. Le cœur joyeux, nous nous dirigeons vers la sortie, le sentiment du travail plus qu’accompli, et des souvenirs plein les yeux.
Image


Dis, Forum, c’est bientôt le Tour de France ?

Avatar de l’utilisateur
B-A
Maillot vert
 
Messages: 4846

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Mayoj » 21 Oct 2015, 18:00

Oui bientôt 8)
L'anecdote Prudhomme/Linkinito, EPIQUE :moqueur: :moqueur:

Bien joué les gars, respect :shock: FROOME :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 39517

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Guame » 21 Oct 2015, 18:16

Chris Froome, Thierry Adam & Gérard Holtz avec le logo du Gruppetto, je suis mort. Image

Le premier nous bloque sur Twitter et on passe notre temps à vanner les deux autres. :mrgreen:

Prudhomme qui cite Linkinito dans le plus grand des calmes, bordel de merde. Image

Magnifique compte-rendu les gars. :love:

B-A & CDA. Image

Avatar de l’utilisateur
Guame
Manager
 
Messages: 23072
Localisation: A droite de Wim Vansevenant

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Mayoj » 21 Oct 2015, 18:17

B-A toujours dans les bons coups quand même, quel fou rire :moqueur:

Post of the year :ok:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 39517

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Hacheffe » 21 Oct 2015, 18:19

Alors là incroyable, c'est du très très lourd :shock: 8) 8)

Avatar de l’utilisateur
Hacheffe
Jersey rojo
 
Messages: 6647
Localisation: BOUHANNI GANG ! BULLO VAINCU !

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar thor_husvod » 21 Oct 2015, 18:21

Putain, les gars zetes des oufs :shock: :ok:

Linkinito cité par CP quoi :shock:

Gros gros boulot :up
Modifié en dernier par thor_husvod le 23 Oct 2015, 07:16, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
thor_husvod
Directeur sportif
 
Messages: 26037
Localisation: Brest

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Mayoj » 21 Oct 2015, 18:23

Linkinito président Image

Akit' qui a du taff :niais:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 39517

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar bouri » 21 Oct 2015, 18:36

Impressionnant les gars, chapeau bas, Froome toujours aussi aimable chapeau, par contre Holtz est vraiment une raclure.

Avatar de l’utilisateur
bouri
Directeur sportif
 
Messages: 7668
Localisation: De nouveau breton, c'est bon çà

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Antoine_Blondin » 21 Oct 2015, 18:40

Linkinito Image

Froome, Holtz et Adam Image

Bien joué Image

Heureusement que j'avais lancé l'idée en interne, B-A et AB toujours dans les bons coups avec CdA Image

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12315
Localisation: Dans le Midi

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Charles-Atan » 21 Oct 2015, 18:45

Linkito LE légende :shock:

Le Gruppetto connu par les hautes sphères du peloton :shock:

C'est marrant ce que vous racontez à propos d'Holtz, ça colle parfaitement au personnage :noel: Il peut pas tenir une pancarte, pauvre homme :lol:

Adam et Prudhomme en photo avec le logo :banana

Avatar de l’utilisateur
Charles-Atan
Champion national
 
Messages: 5249
Localisation: Angers

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Flo76 » 21 Oct 2015, 19:01

:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: Froome, quoi . C'est quoi les prochains, Contador, tu en rêves forum :banana :lol:
En tout cas chapeau et bravo pour les photos, vous gérez :love: :ok: :up :banana

Avatar de l’utilisateur
Flo76
Directeur sportif
 
Messages: 5300
Localisation: Dieppe #Alaph'gang

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 21 Oct 2015, 19:18

Alors, elle était pas bonne notre surprise ? ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 14288
Localisation: Chocolatine

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar jojodemarni » 21 Oct 2015, 19:18

Linkito :banana

Superbe les gars !

Avatar de l’utilisateur
jojodemarni
Maglia rosa
 
Messages: 9656

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar vino_93 » 21 Oct 2015, 19:39

Enorme putain :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion en devenir
 
Messages: 13338

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Svam » 21 Oct 2015, 20:08

:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:


Purée je sais même pas quoi commenter, juste bravo pour ce dévalisage en règle :banana

Prudhomme qui cite Linkinito mais le WTF absolu quoi :moqueur: :moqueur: :moqueur:

Froome, Adam, Holtz, Gouvenou, Virenque avec le logo :shock: :mrgreen:

GVA avec le logo : vous lui avez dit que ça porte-bonheur ? :mrgreen:

Carrefour de l'Arbre a écrit:Alors, elle était pas bonne notre surprise ? ImageImageImageImageImage


Euh, je jouerai jamais au poker contre vous. Gardez un tel sans froid après un tel taf'... Image

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 16686
Localisation: Grenoble

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Mayoj » 21 Oct 2015, 20:13

Flo76 a écrit::shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: Froome, quoi . C'est quoi les prochains, Contador, tu en rêves forum :banana :lol:
En tout cas chapeau et bravo pour les photos, vous gérez :love: :ok: :up :banana

Faut pas rêver :shock: :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 39517

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Flo76 » 21 Oct 2015, 20:14

Mayoj a écrit:
Flo76 a écrit::shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: Froome, quoi . C'est quoi les prochains, Contador, tu en rêves forum :banana :lol:
En tout cas chapeau et bravo pour les photos, vous gérez :love: :ok: :up :banana

Faut pas rêver :shock: :moqueur:

On peut toujours :noel:

Avatar de l’utilisateur
Flo76
Directeur sportif
 
Messages: 5300
Localisation: Dieppe #Alaph'gang

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Mayoj » 21 Oct 2015, 20:15

Flo76 a écrit:
Mayoj a écrit:
Flo76 a écrit::shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: Froome, quoi . C'est quoi les prochains, Contador, tu en rêves forum :banana :lol:
En tout cas chapeau et bravo pour les photos, vous gérez :love: :ok: :up :banana

Faut pas rêver :shock: :moqueur:

On peut toujours :noel:

Si un jour il veut tenir la pancarte ouai, demande à Leinhart Image

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 39517

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 21 Oct 2015, 20:15

Svam a écrit::shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:


Purée je sais même pas quoi commenter, juste bravo pour ce dévalisage en règle :banana

Prudhomme qui cite Linkinito mais le WTF absolu quoi :moqueur: :moqueur: :moqueur:

Froome, Adam, Holtz, Gouvenou, Virenque avec le logo :shock: :mrgreen:

GVA avec le logo : vous lui avez dit que ça porte-bonheur ? :mrgreen:

Carrefour de l'Arbre a écrit:Alors, elle était pas bonne notre surprise ? ImageImageImageImageImage


Euh, je jouerai jamais au poker contre vous. Gardez un tel sans froid après un tel taf'... Image


GVA je lui ai dit "Tu connais bien le Gruppetto toi en + car t'y es souvent", il a souri :mrgreen:

L'idée de vous faire croire qu'on avait fait chou blanc nous est venue quand on est rentré dans la zone mixte. On s'est dit "Ouais là, on va performer mais faut rien leur dire". :moqueur: B-A était pas sûr que Froome accepte, mais il a été vachement cool en fait, un chouette type :love:
Thierry Adam et Gouvenou aussi, ils ont discuté avec nous tranquillement. Adam est remonté dans mon estime x1000, quand bien même il n'est pas forcément très éclairé dans ses commentaires.

Mais le top du top reste Prudhomme, vrai bon gars. Image

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 14288
Localisation: Chocolatine

Re: Rassemblement du Gruppetto aux courses cyclistes

Messagepar Flo76 » 21 Oct 2015, 20:18

Carrefour de l'Arbre a écrit:Adam est remonté dans mon estime x1000, quand bien même il n'est pas forcément très éclairé dans ses commentaires.

Pourquoi, il était bas dans ton estime :niais:

Avatar de l’utilisateur
Flo76
Directeur sportif
 
Messages: 5300
Localisation: Dieppe #Alaph'gang

Suivante

Retourner vers Cyclisme sur route : Professionnels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : GrandPlateau, jamiecointreau, manolo57, Umb et 18 invités