L’impossible réforme du cyclisme ?

La réforme de l’UCI agite les esprits, la question du modèle économique étant en jeu entre ASO, le puissant organisateur du Tour de France, et Velon, représentant les plus grosses formations du peloton, qui entend toucher sa part des bénéfices.

Lire la suite »






Puissance : Froome au top sur les Pyrénées

Comme en 2013 et 2014, nous nous proposons de suivre les performances des coureurs dans les grands cols du Tour 2015 par la mesure de leur puissance moyenne développée, exprimée en Watts. Ça tombe bien, le sujet est revenu sur le devant de la scène après la démonstration de Froome à la Pierre-Saint-Martin. Lire la suite »


Dossard Vert : pour le retour du classement des sprints

Point 2.6.013 du classement de l’UCI : « Sur la base des classements, seuls 4 maillots de leader peuvent être attribués dans les épreuves de l’UCI WorldTour. »

Devant cette limite règlementaire, on ne peut imaginer voir apparaitre un quelconque maillot bleu, rose ou noir sur les routes du Tour de France. Néanmoins, rien n’empêche l’ajout d’autres catégories, dont le signe distinctif serait un dossard particulier, à l’image du rouge pour la combativité et des jaunes pour le classement par équipes.

Ainsi, pour le Tour de France, peut être imaginé un autre classement annexe, pour rajouter de l’intérêt à la course. Lire la suite »


Cyclisme chinois : passé, présent et perspectives d’avenir sur route

Nous sommes en plein coeur de la saison chinoise. Le Tour of Beijing (épreuve World Tour qui vivait sa dernière édition) l’a lancé. Puis dans la foulée, il y avait le Tour de Hainan (2.HC, qui a attiré quelques équipes World Tour), le Tour of Taihu Lake (2.1) et d’autres épreuves moins renommées vont nous occuper d’ici la fin de l’année civile. L’occasion parfaite pour nous intéresser de plus près au cyclisme chinois. Lire la suite »


Le Tour de France dans l’impasse ?

Début octobre, l’oligarque russe Oleg Tinkov, patron de l’équipe éponyme, nous gratifiait d’une de ses nouvelles frasques : un million d’euros de prime à partager entre les quatre principaux leaders (son propre coureur Alberto Contador, et ses trois rivaux Christopher Froome, Vincenzo Nibali et Nairo Quintana) s’ils s’alignent tous sur les trois grands tours 2015. Lire la suite »


Maillot à pois : le barème actuel défavorise-t-il les baroudeurs ?

Le titre de meilleur grimpeur a évolué au fil du temps. Apparu dès 1905, il était alors simplement désigné à un coureur par le journal L’Auto, à l’image de ce qui est fait aujourd’hui avec le coureur le plus combatif. Le premier à recevoir cet honneur est René Pottier. Durant les 24 Tours où ce titre est décerné, il revient à 8 reprises au vainqueur du Tour. Lire la suite »