Écrit le par dans la catégorie Coup de bordure, Podcast.

Théo (Horse) et ses comparses Alex (Wings), Stéphane (Huliop) et Alexis (Néomesiis) se rassemblent pour débriefer avec un peu de retard l’enfer du nord ainsi que les désolantes classiques Ardennaises. Au programme entre autres : analyse du Paris – Roubaix de Démare, retour sur le début de saison stratosphérique de Valverde et Van Avermaet ou encore tentative de compréhension du Bardetgate.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar bullomaniak » 01 Mai 2017, 09:08

Un des épisodes les plus courts. :mrgreen:

"Demare arrive 6e d'un Paris-Roubaix pas dantesque." Ouais, le plus rapide de l'histoire quoi. :roll:

Le problème ce n'est pas d'attaquer, c'est surtout de mettre les conditions en place pour ! Quand on escamote toutes les bosses, qu'on met juste une accélération sur le haut de la Redoute, forcément que les équipiers sont là dans le final ! Et Bardet est largement responsable : il a les équipiers pour durcir, il a besoin d'une course dure, et il attend.

Matthews était aussi là dans le final à Liège. :mrgreen:

Non mais carrément 400 bornes tant qu'on y est. Déjà qu'en vrai ça dure à peine 30 mn de moins que Milan san Remo. :moqueur:

Mais c'est pas grave si on a une édition de l'Amstel se termine sur un sprint ! Si à côté on a que des super éditions comme cette année, c'est très acceptable. Et puis Matthews c'est le seul qui est arrivé à suivre Gilbert dans le Cauberg en 2015... Même en solo il est capable de gagner la course. Pareil pour Colbrelli, et même pour Coquard à maturité peut être.
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 14495
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Elisa Longo-Borghini > all

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 01 Mai 2017, 12:48

Il faut que j'écoute ça demain, apparemment il y a des perlouzes :noel:
Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Directeur sportif
 
Messages: 14716
Enregistré le: 22 Oct 2014, 18:21
Localisation: Chocolatine

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar Horse » 01 Mai 2017, 13:04

bullomaniak a écrit:"Demare arrive 6e d'un Paris-Roubaix pas dantesque." Ouais, le plus rapide de l'histoire quoi. :roll:

Malgré la moyenne incroyable ça reste une des éditions les moins sélectives de ces dernières années.



bullomaniak a écrit:Le problème ce n'est pas d'attaquer, c'est surtout de mettre les conditions en place pour ! Quand on escamote toutes les bosses, qu'on met juste une accélération sur le haut de la Redoute, forcément que les équipiers sont là dans le final ! Et Bardet est largement responsable : il a les équipiers pour durcir, il a besoin d'une course dure, et il attend.

C'est pareil pour Costa, Martin, Fuglsang, Izaguirre, Majka, Woods, ... pourtant ils se sont pas fait fusiller sur le fofo. Je suis tout à fait d'accord que Bardet a couru petit mais je trouve qu'il prend pour tout le monde.



bullomaniak a écrit:Matthews était aussi là dans le final à Liège. :mrgreen:

On l'a dit.
Avatar de l’utilisateur
Horse
Maillot à pois
 
Messages: 3541
Enregistré le: 22 Mai 2015, 16:56
Localisation: Tarbes (à l'insu de mon plein gré)

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar Nico32 » 01 Mai 2017, 13:57

Matthews fait 20e de la Flèche l'an dernier aussi, ça vous l'avez passé sous silence :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Directeur sportif
 
Messages: 7101
Enregistré le: 08 Jan 2014, 14:26
Localisation: à ronger mon frein

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar Liam » 02 Mai 2017, 19:24

Le Bardetgate. :mrgreen:

Ce lobbying. :shock: Macron c'est de l'eau. 8)

Pour Paris-Roubaix, c'est une édition assez semblable aux éditions 2014 et 2015. C'est juste le niveau qui se resserre, pas la course qui a été moins sélective. Il faudra s'habituer à ce genre de scénario à l'avenir. Même en 2013 où ça avait été superbe, avec une vraie course offensive, les écarts étaient faibles dans les premières positions. C'est donc une tendance assez générale depuis 5 éditions : les 20/25 premiers sont très proches.
Avatar de l’utilisateur
Liam
Coureur pro
 
Messages: 1975
Enregistré le: 15 Juil 2016, 12:57
Localisation: La Roche sur Yon

Re: En chasse-patate : Paris-Roubaix et les Ardennaises

Messagepar Elias » 02 Mai 2017, 19:27

Liam a écrit:Le Bardetgate. :mrgreen:

Ce lobbying. :shock: Macron c'est de l'eau. 8)

Pour Paris-Roubaix, c'est une édition assez semblable aux éditions 2014 et 2015. C'est juste le niveau qui se resserre, pas la course qui a été moins sélective. Il faudra s'habituer à ce genre de scénario à l'avenir. Même en 2013 où ça avait été superbe, avec une vraie course offensive, les écarts étaient faibles dans les premières positions. C'est donc une tendance assez générale depuis 5 éditions : les 20/25 premiers sont très proches.


C'est dû également le fait que les pavés étaient assez secs ces dernières années (il faut remonter à 2002 pour avoir eu une édition pluvieuse). :o
Avatar de l’utilisateur
Elias
Junior
 
Messages: 1285
Enregistré le: 03 Aoû 2016, 15:40
Localisation: United States