Écrit le par dans la catégorie Féminines, Hors-catégorie.

De quelle manière doit se développer le cyclisme féminin ? La réclamation d’un Tour de France pour les femmes passe généralement par la demande d’une course en parallèle, passant avant la course masculine, mais ce modèle ne tend-t-il pas à inscrire le cyclisme féminin comme quelque chose d’inférieur, et finalement accessoire ? De même, si l’on peut légitimement réclamer la version féminine des plus grandes courses, est-il pertinent de construire le calendrier en miroir du cyclisme « traditionnel » plutôt que de développer ses propres particularités ?

Les JO de Londres, un moyen pratique de mise en avant

Les JO de Londres, un moyen pratique de mise en avant

Reproduire le calendrier masculin ?

Pour les non-initiés, le trofeo Alfredo Binda ou le Tour de l’Ardèche méridionale sont forcément des noms inconnus. Quelles que soit les qualités de ces courses, face à des courses ancrées dans le monde du cyclisme depuis des décennies et porteuses d’une légende, d’une mythologie ancrée dans l’inconscient collectif, elles sont forcément moins attractives. Avoir la version féminine des cinq monuments serait une avancée forte pour le prestige du cyclisme féminin, tout comme une version féminine du Tour de France (comme celle du Giro), serait tout de suite plus éloquent aux oreilles du grand public. En profitant de la renommée de leurs homologues masculins, ces courses peuvent permettre de faire émerger épisodiquement le cyclisme féminin de l’anonymat où il est souvent confiné, et par là, peut-être, d’intéresser davantage de gens à celui-ci.

Mais au-delà de ces quelques rendez-vous épisodiques, le cyclisme féminin serait de toute façon incapable de s’aligner sur le cyclisme masculin, par manque de moyens (y compris côté organisateurs), de structures et d’un collectif actuellement insuffisant. Même, ce serait priver le cyclisme féminin de ses propres mythes, de l’empêcher de créer des courses qui ne renverraient qu’à lui seul et qui lui serait davantage adapté que la reprise constante des finals des courses masculines. Une course comme le trofeo Alfredo Binda serait condamnée à un sprint chez les hommes, et c’est pourtant une des courses référence au sein du cyclisme féminin. Le cyclisme féminin est encore jeune, et sa professionnalisation récente. Les courses références restent encore à créer, des parcours à expérimenter, et certainement une internationalisation nécessaire.

Dans ce cadre, que faire d’un Tour de France féminin qui collerait strictement au parcours proposé par la course masculine ? Les parcours seraient mal adaptés (surtout avec la tendance actuelle de la concentration des difficultés dans le final) et il y aurait certainement beaucoup de frustration à louper la course sur les étapes ennuyeuses côté masculin et beaucoup plus nerveuses côté féminin. Tout comme le Giro, une solution plus juste serait de décaler l’épreuve (en juin ou en août) afin que la course ne soit pas totalement assimilée et digérée dans la surmédiatisation de la grande boucle, devenant une simple animation comme la caravane avant le passage des coureurs masculins. Surtout, ce serait empêcher une retransmission propre qui pourtant est nécessaire à son développement.

Les filles au départ de la Flèche Wallonne

Les filles au départ de la Flèche Wallonne 2014

Le nécessaire développement médiatique

On pourrait arguer qu’un résumé vidéo de quelques minutes lors de l’émission d’après-Tour ferait profiter des grosses audiences de l’épreuve. Mais le modèle existait déjà lors de l’ex Tour de France féminin, et à par faire connaître Jeannie Longo il n’a pas eu beaucoup de suites. Et son successeur, la Grande boucle féminine internationale, ne sut pas capter l’attention du grand public. En ce sens, La course by Le Tour est plus intéressante puisqu’elle permet de constater de visu l’intérêt du cyclisme féminin, sur la durée, n’étant pas juste un simple récapitulatif des résultats. Dans la même veine il serait temps que la Flèche Wallonne masculine cesse d’être diffusée, au profit de la course féminine, une des plus belle du calendrier féminine, la simple reprise pour les derniers kilomètres étant largement suffisant au vu de la certitude d’une course de côte chez les hommes.

De fait, les retransmissions des courses féminines se multiplient, jusqu’à dernièrement la première course par étapes en live (l’Energiewacht Tour). Internet a sans doute beaucoup aidé dans le processus, à la fois comme support de diffusions beaucoup plus pratique que les télévisions peu promptes à sortir de leurs programmations-types, mais aussi pour permettre le suivi des résultats, des coureuses, et la création de communautés de passionnés prêtes à défendre ce cyclisme et à la faire découvrir à un plus grand nombre. D’autres phénomènes jouent certainement : l’amélioration de l’égalité hommes/femmes, les initiatives de l’UCI, des stars comme Marianne Vos ou Pauline Ferrand-Prévot (beaucoup moins austères qu’une Jeannie Longo)… Mais, pour l’instant, le cyclisme féminin demeure trop peu mis en avant.

Surtout, une médiatisation accrue permettrait une meilleure structuration. Le cyclisme féminin reste un milieu très précaire, avec la très grande majorité des coureuses non rémunérées, ayant un travail en parallèle de leur activité cycliste, pour quelques stars qui grâce à des contrats publicitaires peuvent se consacrer tout entier à leur sport. Le budget des courses comme des équipes reste minimal, et en ce sens précéder les grandes épreuves masculines permettrait au moins de profiter des infrastructures présentes. Le cyclisme féminin n’est plus à un stade pionnier, mais reste assez balbutiant. Il lui reste à se construire un calendrier plus stable, plus emblématique, à se professionnaliser davantage, mais ce qui encore implique une médiatisation accrue. Par quels moyens y accéder, voilà le débat.

.

Pour réagir à cet article, n’hésitez pas à passer sur notre forum !

Article rédigé par bullomaniak ; crédit photo : Wikicommons (BaldBoris, Diliff), Akitsuki
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateurs: Geraldinho, bouri

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar bullomaniak » 23 Avr 2015, 18:07

Dans cette voie, voilà une idée d'adaptation du calendrier de cette année avec quelques rajouts et adaptation, et la suppression de deux manches de coupe du monde inintéressantes.

Se met en place trois phases : la période des classiques, jusqu'aux Ardennaises, puis vers le Tour de France, et enfin Giro/mondiaux. Seul truc qui me pose problème, le décalage nécessaire des championnats nationaux avec l'implantation d'un Tour fin juin est assez foireux.

Calendrier cyclisme féminin 2015 : http://www.cyclisme-sport.fr/index.php/cyclisme-feminin/calendrier-2015/8827-calendrier-feminin-de-la-saison-sur-route-2015

Janvier

07.01 - 10.01 : Championnat d'Australie

11.01/16.01 : Tour Femenino de San Luis (Argentine)

17.01/20.01 : Santos Tour Down Under Women's Tour (Australie) National Road Series (1)


Février

03.02/06.02 : Ladies Tour of Qatar

10.02 – 15.02 : Championnats Asie, Afrique, Océanie

18.02/22.02 : Women's Tour of New Zealand

28.02 : Omloop Het Nieuwsblad (Belgique)


Mars

07.03 : Strade Bianche (Italie)

14.03 : Ronde van Drenthe (Pays-Bas) Coupe du Monde (1)

15.03 : Grand Prix de Chambéry (France) Coupe de France (1)

22.03 : Cholet-Pays de Loire (France) Coupe de France (2)

25.03 : A Travers les Flandres (Belgique)

29.03 : Trofeo Alfredo Binda (Italie) Coupe du Monde (2)

29.03 : Gand-Wevelgem (Belgique)


Avril

05.04 : Tour des Flandres (Belgique) Coupe du Monde (3)

06.04 : Prix de la Ville du Mont Pujols (France) Coupe de France (3)

08.04/12.04 : Energiewacht Tour (Pays-Bas)

19.04 : Amstel Gold Race (Pays-Bas) Coupe du Monde (4) NEW

22.04 : Flèche Wallonne (Belgique) Coupe du Monde (5)

25.05 (samedi) : Liège-Bastogne-Liège (Belgique) NEW


Mai

01.05 : La Mérignacaise à Mérignac (France) Coupe de France (4)

01.05/03.05 : Festival Luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs

03.05 : Les Petites Reines de Sauternes (France) Coupe de France (5)

06.05 – 9.05 : Championnats Panaméricains

08.05/10.05 : Tour of California Women's (Etats-Unis)

13.05/15.05 : Tour of Chongming Island (Chine)

17.05 : Tour of Chongming Island (Chine) Coupe du Monde (6)

17.05 : Grand Prix Fémin'Ain (France) Coupe de France (6)

20.05/24.05 : The Women's Tour of Britain– changement de date (17.06/21.06)

29.05 : La Classique Morbihan (France) Coupe de France (7)

30.05 : Grand Prix de Plumelec (France) Coupe de France (8)

31.05 : Paris-Roubaix (France) Coupe du monde (6) NEW – même date que les espoirs


Juin

2.06 : Classic Féminine de Vienne Poitou-Charentes (France) Coupe de France (9) – changement de date (21.06)

02.06 : Durango-Durango Emakumeen Saria (Espagne) – changement de date (09.06)

03.06/07.06 : Emakumeen Bira (Espagne) – changement de date (10.06/14.06)

04.06/07.06 : Tour de Bretagne (France) – changement de date (16.07/19.07)

12.06 – 14.06 : Championnats nationaux – deux semaines avant les hommes

21.06/05.07 : Tour de France féminin NEW


Juillet

05.07 : Tour De Haute Saintonge (France) Coupe de France (10)

17.07/19.07 : BeNe Ladies Tour (Pays-Bas)

17.07/23.07 : Thüringen Rundfahrt der Frauen (Allemagne)

21.07/24.07 : Les 4 jours féminins (France)

26.07 : La Course by Le Tour / Paris-Champs-Elysées (France) Coupe du monde (7)


Août

31.08/2.08 : Giro del Trentino (Italie) – changement de date (19.06/21.06)

01.08/02.08 : Tour de Charente-Maritime (France) Coupe de France (11)

06.08 – 09.08 : Championnats d'Europe

07.08/16.08 : Tour d'Italie – changement de date (03.07/12.07)

08.08/16.08 : Route de France

21.08/23.08 : Ladies Tour of Norway – changement de date (14.08/16.08)

21.08 : Open de Suède Vårgårda C.M.Equipes. (Suède) Coupe du Monde (8)

22.08/26.08 : Trophée d'Or (France)

23.08 : Open de Suède Vårgårda (Suède) Coupe du Monde (9)

29.08 : Grand Prix de Plouay (France) Coupe du Monde (10)


Septembre

01.09/06.09 : Holland Ladies Tour

02.09/07.09 : Tour Cycliste International de l'Ardèche (France)

08.09/11.09 : Lotto-Belisol Belgium Tour

11.09/13.09 : Giro della Toscane (Italie)

12.09 : Chrono De Tauxigny (France)

13.09 : Chrono Champenois (France)

20.09 – 26.09 : Championnats du Monde


Octobre

10.10 : Giro dell Emilia (Italie)

18.10 : Chrono des Nations Les Herbiers Vendée (France)

18.10 : Japan Cup à Utsunomiya (Japon)
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 15441
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Moi DS chez AG2R ça péterait de partout : la victoire comme seul objectif ! #koudfoly #vraicyclisme

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar Murungaru » 23 Avr 2015, 22:38

:up très bon article, qui pose de bonnes questions.
J'essaierai de répondre quand j'aurai un vrai clavier sous la main
Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Baroudeur
 
Messages: 4213
Enregistré le: 15 Oct 2014, 13:17

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar Murungaru » 24 Avr 2015, 09:36

Le cyclisme féminin avance doucement mais il avance, les coureuses le constatent. Le rajout d'un course comme les Strade Bianche est une très bonne chose par exemple. Elle ne fait certes pas partie des monuments, mais elle jouit d'un immense prestige, auprès des coureuses, comme des amateurs de cyclisme.
Mais j'ai peur que cette évolution finisse par stagner, si la médiatisation ne vient pas, puisqu'elle amène l'élargissement du seul public de fan (qui est loin d'être illimité) et surtout favorise l'arrivée de nouveaux sponsors.

Et pour cette médiatisation j'ai l'impression que se calquer sur le calendrier masculin n'est pas la bonne voie à suivre, car on a le temps avant que les caméras se tourne en priorité sur la course féminine plutôt que masculine, même pour la Flèche. Au mieux on peut avoir le finale, chose d'ailleurs aberrante de ne pas avoir sachant que tout le matos est sur place...
Le peu de live auxquels nous avons eu le droit cette année, c'était pour la Boels Rental Ronde van Drenthe et l'Energiewacht Tour (j'en oublie peut être d'autres ?), des courses indépendantes du calendrier homme.
Trouver des courses spécifiques pour les femmes, (à l'exception de quelques courses prestigieuses) évitera aux coureuses d'être dans l'ombre des coureurs.
Le Trophée Alfredo Binda est le parfait exemple de courses qui devraient être mise davantage en avant et qui mériterait un live.

D'ailleurs je me demandais si la modification du parcours de la Flèche Wallone avec l'ajout de la Cote de Cherave comme pour les hommes était une bonne idée pour les femmes. Autant pour les hommes, non seulement cela sert de répétition pour le TdF, mais ça permet aussi d'avoir du mouvement un peu plus tôt. Autant pour les femmes j'ai plus de doute sur l'intérêt. Cela durcit le final et j'ai l'impression que cela a dissuadé de lancer des manœuvres trop tôt.
C'est très rare les courses attentistes dans le cyclisme féminin, et les parcours doivent donc être adapté en conséquence.

Et puis évidemment, avoir quelques grandes figures ne peut qu'aider à élargir le public. Et je pense qu'on est plutôt gâté par rapport à il y a quelques années (ce qui est logique avec l'évolution de la discipline qui doit attirer de plus en plus de coureuses, mieux repérer, etc), et on va l'être encore plus avec les jeunes très prometteuses, en France et ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Baroudeur
 
Messages: 4213
Enregistré le: 15 Oct 2014, 13:17

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar bullomaniak » 24 Avr 2015, 10:08

Murungaru a écrit:D'ailleurs je me demandais si la modification du parcours de la Flèche Wallone avec l'ajout de la Cote de Cherave comme pour les hommes était une bonne idée pour les femmes. Autant pour les hommes, non seulement cela sert de répétition pour le TdF, mais ça permet aussi d'avoir du mouvement un peu plus tôt. Autant pour les femmes j'ai plus de doute sur l'intérêt. Cela durcit le final et j'ai l'impression que cela a dissuadé de lancer des manœuvres trop tôt.
C'est très rare les courses attentistes dans le cyclisme féminin, et les parcours doivent donc être adapté en conséquence.


La Flèche de toute façon tend un peu vers une augmentation de l'attentisme. Dans ce cadre, Chérave ne me dérange pas, et je ne trouve pas que ça ait gêné la course, mais ça illustre pour moi qu'avec une densification du niveau la Flèche est un poil trop facile, et que les coupes du monde en circuit du style "classique de Philadelphie", Open de Suède Vårgårda et autres commencent à être juste, et qu'il serait intéressant d'avoir des courses plus difficiles. En ce sens je pense que l'Amstel a un potentiel énorme pour une course féminine sur le circuit actuel (LBL ça pourrait donner un truc à l'ancienne très éclaté, assez marrant).

Sinon, je suis d'accord, les courses féminines doivent créer leur propres épreuves, mais il y a aussi une impasse qui fait qu'avec le manque de moyens on se retrouve généralement sur des circuits, ou des terrains pas assez difficile, pas le top pour le spectacle.
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 15441
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Moi DS chez AG2R ça péterait de partout : la victoire comme seul objectif ! #koudfoly #vraicyclisme

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar Murungaru » 24 Avr 2015, 10:22

Exact :?

D'ailleurs que penses tu de l'idée de créer un World Tour féminin ? Sujet qui fait débat. J'ai du mal à avoir un avis tranché, mais j'ai peur que ce soit un peu prématuré.
Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Baroudeur
 
Messages: 4213
Enregistré le: 15 Oct 2014, 13:17

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar bullomaniak » 24 Avr 2015, 10:53

World Tour avec quoi ? On a pas d'assez d'équipes de grosse envergure, ni assez de courses. Faire une première et une deuxième division n'a aucun sens.
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 15441
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Moi DS chez AG2R ça péterait de partout : la victoire comme seul objectif ! #koudfoly #vraicyclisme

Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar bouri » 24 Avr 2015, 12:13

En effet si je ne dis pas de bêtises on doit avoir au total 30 equipes referencées sur le site de l'UCI.
Avatar de l’utilisateur
bouri
Directeur sportif
 
Messages: 7816
Enregistré le: 14 Juil 2013, 15:14
Localisation: De nouveau breton, c'est bon çà


Re: Quel avenir pour le cyclisme féminin ?

Messagepar bullomaniak » 25 Avr 2015, 16:43

Dans l'idée de ce débat, voilà par exemple une direction que pourrait prendre le trofeo Alfredo Binda pour vraiment devenir incontournable.

http://legruppetto.com/forum/viewtopic.php?f=29&t=1346&p=281880#p281880
Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 15441
Enregistré le: 27 Juil 2013, 22:05
Localisation: Moi DS chez AG2R ça péterait de partout : la victoire comme seul objectif ! #koudfoly #vraicyclisme